NOUVEAUTES

 Cliquez ici pour placer cette page dans vos favoris


 

 

 

EXHORTATION
ANNEE 2021

 

“Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous,
et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée,
dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre
(Actes 1.8)

“Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier,
pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin

(Matthieu 24.14)

 

Chers amis, chers frères et soeurs en Christ,
Nous vous saluons tous dans le Nom merveilleux de notre Seigneur Jésus-Christ; que Sa grâce, Sa miséricorde, Sa paix et Son amour vous soient multipliés avec abondance dans la marche de chaque jour, car nous sommes devenus par Sa grâce Ses rachetés. Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu (1 Cor. 6.20).

Lorsque nous considérons cette année qui vient de s’achever, nous pouvons simplement remercier et louer notre Seigneur pour Son secours et Sa protection qu’Il a accordés quotidiennement à chacun, selon Sa promesse faite d’être avec nous tous les jours (Mat. 28.20).

Nous sommes constamment exhortés à poursuivre l’effort du bon combat afin de se trouver dans la bonne position, debout, lors de Son prochain retour: “Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme” (Luc 21.36).

D’autant plus que différents événements se sont passés dans le monde, en particulier celui de la pandémie de coronavirus et ses diverses conséquences. Cela montre, avec ce signe supplémentaire, que le retour du Seigneur Jésus-Christ est très proche.

Nous constatons aussi l’évolution de cet âge en ce qui concerne la position de la femme; cela est manifesté comme il nous a été enseigné; que cet âge est aussi celui de la femme. Comme Eve, elle ne désire plus se soumettre à la volonté de Dieu selon Sa Parole et cherche à acquérir une autre place que celle désignée par le Seigneur; elle souhaite prendre la première place. Spirituellement aussi, car les églises de ce monde ne s’examinent plus pour se soumettre à la Parole de Dieu, mais à leur bon plaisir.

Quant à l’Epouse de Jésus-Christ, corps formé par les membres rachetés qui sont devenus disciples de Jésus Christ, elle continuera à se soumettre à son Epoux divin et obéira à tous les enseignements et commandements contenus dans la Parole de Dieu, car la promesse du Seigneur c’est de Se présenter à Lui-même, une Epouse-Parole, car “… comme Christ a aimé l’Eglise, et s’est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau, afin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible (Gal. 5.25-27).

Dans le monde, il y a aussi eu dans différents endroits des attaques violentes et sanglantes envers des innocents, simplement en raison, ou en partie, d’une divergence d’opinion; conséquences de l’incitation d’autres personnes pour faire passer certains à des actes barbares. Nous ne devrions pas en être étonnés, puisque dans la Parole de Dieu, il est écrit que: “… même l’heure vient que quiconque vous tuera pensera rendre service à Dieu. Et ils feront ces choses, parce qu’ils n’ont connu ni le Père, ni moi” (Jean 16.2,3). Nous sommes exhortés selon d’autres passages des Ecritures, à ne pas craindre ces agissements: “Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne” (Mat. 10.28). “Je vous dis, à vous qui êtes mes amis (lire Jean 15.13-15): Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui, après cela, ne peuvent rien faire de plus. Je vous montrerai qui vous devez craindre. Craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne; oui, je vous le dis, c’est lui que vous devez craindre (Luc 12.4,5).

Pour certaines de ces personnes tuées, d’après ce qu’on sait de leur vie accomplie sur cette terre, les raisons de leurs meurtres étaient basées sur de faux témoignages.

C’est un exemple, pour nous les croyants, que dans notre propre vie nous devons réellement rendre témoignage à la Vérité: “Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi” (Jean 14.6). Vous êtes mes témoins, dit l’Eternel, vous, et mon serviteur que j’ai choisi, afin que vous le sachiez, que vous me croyiez et compreniez que c’est moi: Avant moi il n’a point été formé de Dieu, et après moi il n’y en aura point” (Esa. 43.10).

Après avoir expérimenté la nouvelle naissance en Jésus-Christ, c’est la nature divine de Sa vie en nous que nous devons manifester. Ce sont les fruits du changement de cœur que le Seigneur opère en nous, une transformation divine afin de devenir ce temple dans lequel Il veut habiter. “Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous?” (1 Cor. 3.16). Ce sont véritablement les fruits de l’Esprit (Gal. 5.22,23) et non les œuvres de la chair (Gal. 5.19-21) que nous devons accomplir, car il est écrit: “Vous les reconnaîtrez à leurs fruits” (Mat. 7). Lorsque cela devient réalité en nous, nous recevrons l’inspiration du Saint-Esprit, et à ce moment-là nous devenons de véritables témoins de Jésus-Christ. C’est à cet instant que pourra s’accomplir Hébreux 2.4:Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges, et divers miracles, et par les dons du Saint-Esprit distribués selon sa volonté”.

Dans Luc 21, Matthieu 24 et Marc 13, Jésus avait annoncé à Ses disciples ce qui se passerait avant la fin, non seulement à la fin du début, c’est-à-dire ce qui s’est accompli avec les premiers disciples, mais aussi ce qui se passera à la fin avant Son retour. Ce qui s’est accompli avec les premiers disciples, cela arrivera également avec les derniers disciples. Comme lors de l’onction de l’Esprit du début, en son temps il en sera de même à la fin; la première pluie et la dernière pluie (Joël 2.23).

“Mais, avant tout cela, on mettra la main sur vous, et l’on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en prison, on vous mènera devant des rois et devant des gouverneurs, à cause de mon nom. Cela vous arrivera pour que vous serviez de témoignage. Mettez-vous donc dans l’esprit de ne pas préméditer votre défense; car je vous donnerai une bouche et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront résister ou contredire. Vous serez livrés même par vos parents, par vos frères, par vos proches et par vos amis, et ils feront mourir plusieurs d’entre vous. Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom. Mais il ne se perdra pas un cheveu de votre tête; par votre persévérance vous sauverez vos âmes. Lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, sachez alors que sa désolation est proche” (Luc 21.12-20). Dans notre génération, avant le retour de notre Seigneur Jésus-Christ il en sera exactement de même. Nous en voyons simplement actuellement les prémices.

Nous voulons examiner quelques exemples dans la Bible, la Parole de Dieu, par rapport aux vrai et faux témoignages. Dans 1 Rois 21, Naboth de Jizreel avait une vigne, héritage de ses pères, que voulait absolument acquérir le roi Achab, mais la réponse de Naboth fût sans équivoque: “Que l’Eternel me garde de te donner l’héritage de mes pères!” (v. 3). Le roi Achab fut triste et irrité, et ce fut sa mauvaise femme Jézabel, idolâtre, qui prit l’autorité, et organisa un complot avec des faux témoins. Aux versets 9 et 10, nous lisons la lettre publiée et cachetée par le sceau du roi: “Publiez un jeûne; placez Naboth à la tête du peuple, et mettez en face de lui deux méchants hommes qui déposeront ainsi contre lui: Tu as maudit Dieu et le roi! Puis menez-le dehors, lapidez-le, et qu’il meure”. C’est ce qu’ils ont effectué, et Naboth fut tué sur de faux témoignages. Non seulement il fût tué, mais également sa descendance comme nous le lisons dans 2 Rois 9.26: “J’ai vu hier le sang de Naboth et le sang de ses fils,…”. En lisant les brochures sur la Révélation de Jésus-Christ et des Sept Sceaux, nous avons été éclairés sur cette femme Jézabel qui est le type de l’église moderne d’aujourd’hui.

C’est également par des faux témoignages que Jésus, notre Maître, fut accusé injustement, malgré le magnifique et véritable témoignage de Sa vie de compassion parmi le peuple. “Les principaux sacrificateurs et tout le sanhédrin cherchaient quelque faux témoignage contre Jésus, suffisant pour le faire mourir. Mais ils n’en trouvèrent point, quoique plusieurs faux témoins se fussent présentés. Enfin, il en vint deux, qui dirent: Celui-ci a dit: Je puis détruire le temple de Dieu, et le rebâtir en trois jours”. Ce n’était pas réellement les paroles prononcées par Jésus, c’est pour cette raison qu’ils sont appelés des faux témoins. C’était l’interprétation, car Jésus avait dit: “Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai” (Jean 2.19). Il mentionnait réellement Son corps, le temple dans lequel Dieu habitait, ce merveilleux exemple de cette nouvelle nature dans un corps, qu’Il a manifesté pour nous.

Dans Actes 6, nous avons l’exemple d’Etienne, ce martyr, qui fut tué à cause de faux témoignages. Ce fut le début de la persécution des véritables premiers disciples; pour nous il est un exemple important dans ce temps, un homme dont le Saint-Esprit pouvait habiter et vivre pleinement en lui, car il vivait et accomplissait fidèlement la Parole de Dieu. Il était un véritable témoin de Jésus-Christ: “Etienne, plein de grâce et de puissance, faisait des prodiges et de grands miracles parmi le peuple. Quelques membres de la synagogue dite des Affranchis, de celle des Cyrénéens et de celle des Alexandrins, avec des Juifs de Cilicie et d’Asie, se mirent à discuter avec lui; mais ils ne pouvaient résister à sa sagesse et à l’Esprit par lequel il parlait”. Alors, ces hommes religieux incitèrent des témoins à faire de faux témoignages (v. 11-15). En lisant la suite dans Actes 7, Etienne rend témoignage à la vérité, et après il est écrit: “En entendant ces paroles, ils étaient furieux dans leur coeur, et ils grinçaient des dents contre lui. Mais Etienne, rempli du Saint-Esprit, et fixant les regards vers le ciel, vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu. Et il dit: Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu. Ils poussèrent alors de grands cris, en se bouchant les oreilles, et ils se précipitèrent tous ensemble sur lui, le traînèrent hors de la ville, et le lapidèrent. Les témoins déposèrent leurs vêtements aux pieds d’un jeune homme nommé Saul. Et ils lapidaient Etienne, qui priait et disait: Seigneur Jésus, reçois mon esprit! Puis, s’étant mis à genoux, il s’écria d’une voix forte: Seigneur, ne leur impute pas ce péché! Et, après ces paroles, il s’endormit” (Actes 7.54-60).

Nous voyons qu’il se trouve deux sortes de témoignages: Le vrai et le faux; le bon et le mauvais; le véritable et le mensonger; le réel et l’imaginaire; celui de la liberté et celui de l’endoctrinement; et ainsi de suite… Car l’un conduit véritablement sur le chemin de la Vérité, vers notre Père céleste qui nous a tant aimés et qui nous a donné Son Fils Jésus, pour nous racheter et nous donner la vie éternelle, afin de demeurer pour toujours avec Lui dans Son royaume de lumière; et l’autre qui conduit vers le père du mensonge, qui est Satan (Jean 8.44), qui a dès le début trompé et séduit Eve dans le jardin d’Eden avec de belles paroles, et qui mène au royaume des ténèbres de la mort. Chacun peut et doit s’examiner à la lumière de la Parole de Dieu, parce qu’il s’agit réellement encore aujourd’hui du choix de notre destinée éternelle, de la vie ou de la mort. La parole du Proverbe 14, verset 25 est très explicite: Le témoin véridique délivre des âmes, mais le trompeur dit des mensonges”.

“Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés” (Col. 1.12-14). Les rachetés ont la promesse de leur part à l’héritage dont “L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d’être glorifiés avec lui. J’estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous. Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu” (Rom. 8.16-19). Ces paroles sont claires, précises et n’ont pas besoin d’interprétation. En raison du véritable témoignage à la Vérité, nous souffrons à cause des faux témoignages pour nous détruire, ceux-ci sont dirigés contre la véritable Parole de vérité, les véritables serviteurs, et les élus qui manifestent la vie et la conduite de l’Esprit de Jésus-Christ en eux. C’est réellement envers les héritiers, que l’adversaire aimerait abattre par la tromperie, afin d’y établir son propre royaume. Nous devons sagement nous revêtir des armes à notre disposition, afin de tenir ferme contre les ruses du diable (Eph. 6), car il continue de séduire les âmes parmi le peuple de Dieu. Nous devons bien être conscient que “… si le Seigneur n’avait abrégé ces jours, personne ne serait sauvé; mais il les a abrégés, à cause des élus qu’il a choisis (Marc 13.20).

Par la grâce de Dieu: “Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière (1 Pier. 2.9).

Nous ne sommes plus de ce monde, mais nous sommes devenus un peuple élu de Dieu, appelés à former ce Corps uni de l’Epouse de Jésus-Christ, et nous avons cette tâche d’annoncer Jésus-Christ crucifié et ressucité en rendant ce puissant témoignage de cet Evangile de délivrance, puissance pour sauver les âmes en les amenant à la vie éternelle par Jésus-Christ, et pour guérir les corps.

Le diable, celui qui divise, l’adversaire, le rusé, a toujours voulu fractionner la Parole, ce merveilleux Evangile, en plusieurs parts, et il l’a fait avec l’introduction des religions avec, pour chacune, différentes interprétations qu’il introduit dans le cœur de l’homme. Malheureusement, avec le message de Dieu pour ce temps de la fin, la réalité est qu’il fait la même chose, en divisant celui-ci en plusieurs parts, avec chacun sa propre interprétation qui lui convient.

La plupart de ces personnes qui ont divisé le peuple par les faux enseignements ont marché un temps avec les véritables serviteurs de Dieu, porteurs du vrai témoignage de la Parole révélée, et ont avec de la connaisance assez rapidement saisi l’opportunité pour créer leurs propre œuvres charnelles, religieuses, en y devenant un personnage important, conduit par leur orgueil. Ces personnes sont souvent bien intentionnées en pensant servir Dieu, mais au contraire elles demeurent en opposition avec le message, rendent un faux témoignage de la Parole et contre les véritables serviteurs. Ces individus veulent imposer leur manière de voir les choses par la force, alors que dans Zacharie 4.6 il est écrit: “Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon Esprit, dit l’Eternel des armées”.

Le véritable dessein de Dieu, celui qui rassemble, c’est qu’avec un petit reste qui ne s’est pas laissé séduire par ces vains discoureurs, ces religieux, le témoignage de la vraie vie de Celui qui a payé le prix de leur rachat est rendu; et chacun peut dire comme Paul, “Je suis crucifié avec Christ; et je ne vis plus, moi, mais Christ vit en moi (Gal. 2.20); cela est le vrai témoignage de Jésus-Christ révélé. C’est cela le vrai message. Il y a une unité dans le véritable Evangile, comme il est écrit dans Ephésiens 4.5,6: “Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême. Il y a un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tout, et partout, et en nous tous”.

Restons humbles les uns envers les autres, et n’agissons pas comme ces hommes ayant l’esprit religieux, idolâtres, qui sont prêts à tout, à persécuter, à soudoyer des personnes pour apporter des faux témoignages contre ceux qui sont conduits par l’Esprit, afin de les tuer. Ces hommes religieux connaissaient sûrement le commandement qui dit:Tu ne diras point de faux témoignage contre ton prochain” (Ex. 20.16). Il est aussi écrit: Tu ne feras pas courir de faux bruits. Tu ne donneras pas la main au méchant, pour être un témoin inique” (Ex. 23.1).

Il est de notre responsabilité à chacun, de se questionner sur la sorte de témoignage que nous portons. Est-ce un témoignage religieux? Est-ce un témoignage idolâtre? Est-ce un témoignage à une doctrine particulière? Est-ce un témoignage à un serviteur en particulier? Est-ce un témoignage à la créature ou au Créateur? Nous devons rendre témoignage à Jésus-Christ selon Sa Parole; le message de ce temps de la fin nous a ramenés à notre SEIGNEUR JESUS-CHRIST, lequel est l’Agneau de Dieu qui ôte le péché.

«Les actions parlent plus fort que les paroles», proverbe de ce monde, est bien connu de tous. Mais qu’en est-il de la mise en pratique? Dieu est celui qui rassemble, qui unit, et Il désire que les frères soient unis dans la marche, pour l’amour de Sa Parole. “Voici, oh! qu’il est agréable, qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble! (Ps. 133.1). “Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres (Jean 13.34). Maintenant nous devons prendre garde aux avertissements de Sa parole: “Si quelqu’un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l’amour de Dieu demeure-t-il en lui? Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité. Le septième attribut nécessaire à la stature parfaite de l’homme, c’est l’amour fraternel, et après la charité. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire que l’on rende un bon témoignage de son prochain, et plus particulièrement lorsque ce sont des frères et sœurs rachetés par le sang de Christ. Prenons réellement au sérieux les paroles suivantes: “Celui qui aime son frère demeure dans la lumière, et il n’y a point en lui d’occasion de chute” (1 Jean 2.10). “Si quelqu’un dit: J’aime Dieu, et qu’il haïsse son frère, il est menteur; car celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas? Et nous avons ce commandement de sa part, que celui qui aime Dieu, aime aussi son frère(1 Jean 4.20,21). “Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu; et quiconque aime celui qui a engendré, aime aussi celui qui est engendré de lui (1 Jean 5.1). “Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier n’a la vie éternelle demeurant en lui” (1 Jean 3.15). “Il y a six choses que hait l’Eternel, et même sept qu’il a en horreur; Les yeux hautains, la langue menteuse, les mains qui répandent le sang innocent, le coeur qui médite des projets iniques, les pieds qui se hâtent de courir au mal, le faux témoin qui dit des mensonges, et celui qui excite des querelles entre frères” (Prov. 6.16).

Que chacun puisse rendre témoignage dans Sa vie à la Vérité, et que le monde, même sans parole puisse voir ce témoignage: “Or le Dieu de paix lui-même vous sanctifie entièrement; et que votre esprit, et votre âme, et votre corps tout entiers, soient conservés sans reproche en la venue de notre Seigneur Jésus Christ (1 Thess. 5.23,24).

 


 

Imprimer l’exhortation 2021
Texte normal
Texte en grand caractère
Numérique [epub]

 

 

 

     
     
     

Date

Nouveautés

Liens direct

     
     
Janvier 2021 Exhortation pour l’année 2021 Cliquez ICI
     
     
     
 
Nouveautés 2020
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2019
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2018
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2017
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2016
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2015
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2014
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2013
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2012
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2011
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2010
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2009
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2008
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2007
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2006
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2005
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2004
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2003
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2002
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2001
Cliquez ICI
     

 


 

RETOUR
Page d’accueil
Nous contacter
William Branham
Ewald Frank
Voyages missionnaires
Lettres circulaires
Livre visiteur
Liens