LE SAVEZ-VOUS…?


SAVEZ-VOUS QUE…?

Savez-vous que nous avons reçu notre dernier avertissement de la part de Dieu?

Un grand roi, Salomon, disait qu’il y a un temps pour toute affaire sous les cieux (Eccl. 3.1). Savez-vous qu’il y a aussi un temps fixé pour la fin des systèmes de ce monde?

Savez-vous que, selon les prophéties bibliques, cette génération est sans doute la dernière?

Malgré que notre génération ait entendu l’Evangile plus que les précédentes, cela ne l’a pas empêchée de s’enfoncer dans la plus extrême corruption (2 Tim. 3.1-9).

Si aujourd’hui dans ce monde il y a tant de confusion dans tous les domaines, cela provient de ce que les hommes annoncent seulement un évangile social. En effet, dans tout le monde, chacun veut entendre parler d’amour, de bonheur et de paix, et continuer à vivre dans le péché et selon les convoitises de ce monde.

Où est cet Evangile capable de transformer vos vies et de vous introduire dans la présence de Dieu? Aujourd’hui on n’ose même plus appeler péché ce qui est péché, parce que pour beaucoup c’est une parole démodée.

On ne peut plus prononcer de choses déplaisantes, sinon plus personne ne vient pour écouter. Dans la Bible, la Parole de Dieu, nous lisons: “Car il y aura un temps où ils ne supporteront pas le sain enseignement; mais, ayant des oreilles qui leur démangent, ils s’amasseront des docteurs selon leurs propres convoitises, et ils détourneront leurs oreilles de la vérité et se tourneront vers les fables” (2 Tim. 4.3-4).

Il est aussi écrit que, dans les derniers jours, “... les hommes seront amis des voluptés plutôt qu’amis de Dieu, ayant la forme de la piété, mais en ayant renié la puissance” (2 Tim. 3.1-3).

Pourtant l’apôtre Paul dit: Ma parole et ma prédication n’ont pas été en paroles persuasives de sagesse, mais en démonstration de l’Esprit et de puissance, afin que votre foi ne repose pas sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu” (1 Cor. 2.4-5).

Beaucoup de personnes disent que «les jours des miracles sont passés» et elles ne croient plus à la puissance de Dieu. Elles tiennent des discours persuasifs dictés par la sagesse et par la logique de l’homme, mais elles n’ont aucune démonstration d’Esprit et de puissance.

Savez-vous qu’en ces temps de la fin, l’Evangile du Royaume a été annoncé avec puissance? S’avez-vous que Dieu nous a envoyé un prophète et qu’Il l’a confirmé avec des signes, des guérisons et toutes sortes de miracles?

Son nom est: William Marrion Branham. Il s’en est allé comme il est venu (1909—1965). Ayant si bien marché dans l’humilité et dans la simplicité que le monde n’en a rien su. Depuis son enfance, il a eu des visions qui se sont toujours accomplies. Par son ministère, Dieu a donné la guérison à des milliers de personnes dans le monde entier. Ce simple homme, sans grande instruction, est resté fidèlement attaché à la Parole de Dieu.

En juin 1933, pendant qu’il baptisait dans le fleuve Ohio, USA, des milliers de personnes ont pu voir apparaître une Lumière resplendissante au-dessus de lui et entendre une Voix qui disait: «De même que Jean-Baptiste a été envoyé comme avant-coureur de la première venue de Christ, ainsi seras-tu envoyé avec un Message qui sera avant-coureur de la deuxième venue de Christ».

En mai 1946, William Branham eut la visite d’un ange de Dieu et il reçut des dons et, par la suite, un Message.

Partout dans le monde entier, il a prêché avec le «AINSI DIT LE SEIGNEUR» et, chaque fois, Dieu a confirmé que ce qu’il annonçait était vrai. Au travers de son ministère, il y a eu sept résurrections; cinq d’entre elles ont été certifiées par une attestation médicale. Des aveugles-nés, des sourds-muets, des cancéreux en phase terminale ont été guéris et même des membres amputés ont repoussé.

En 1963, une constellation de sept anges lui est apparue et il lui fut commandé: «Retourne à Jeffersonville d’où tu viens, car le temps est venu d’ouvrir les Sept Sceaux!». Quand ces anges disparurent s’élevant dans le Ciel, ils formèrent une nuée mystérieuse que même la science ne put expliquer, parce qu’elle se trouvait à une altitude trop élevée pour être formée par l’humidité. Sur cette photographie, on peut voir le visage de Christ tourné vers cette terre.

Nous pouvons ignorer l’homme, mais si c’est Dieu qui nous a parlé par un prophète, alors il serait préférable pour nous d’y prêter attention. Le Message de William Branham est l’accomplissement de plusieurs textes bibliques tels que: Malachie 4.6, Actes des apôtres 3.21, etc. Le monde religieux a reçu son dernier avertissement lui disant de se tenir loin de la “grande prostituée” (Apoc. chap. 17) et de ne pas prendre la “marque de la bête” (Apoc. chap. 13). “Que celui qui a des oreilles écoute ce que l’Esprit dit aux assemblées” (Apoc. 3.22).

 


 

 

Le 28 février 1963, cette nuée surnaturelle apparut sur la montagne de Sunset, au nord de Tucson, en Arizona, USA, exactement comme cela avait été montré dans une vision au rév. William M. Branham, le 22 décembre 1962.

Ceci pourrait-il être un signe du proche retour de Jésus-Christ?

Bien que cette photographie ait été prise de très loin, le visage du Seigneur est clairement reconnaissable à l’intérieur de cette nuée.

Le 19 avril 1963, le Scienze Magazine reproduisit cette photographie sur sa page de couverture. James E. McDonald, de l’Institute of Atmospheric Physics à l’University of Arizona de Tucson, écrivit un rapport à ce sujet sans pourtant pouvoir donner une explication à ce phénomène. Le plus grand hebdomadaire du monde, le Life Magazine, présenta cette photographie dans son numéro du 17 mai 1963, avec un article. Cette nuée apparut dans un ciel bleu, à une altitude où aucune humidité ne se trouve pour former des nuages. Cela est certainement une confirmation du Tout-Puissant qui, dans Son amour, est également venu à la rencontre de ceux qui ne peuvent pas croire sans voir.

Dieu a parlé, pourquoi ne pas écouter?




Imprimer le traité selon votre choix