NOUVEAUTES

 Cliquez ici pour placer cette page dans vos favoris

 

Exhortation année 2013

Que mon coeur soit sincère dans tes statuts, afin que je ne sois pas couvert de honte!” Psaumes 119.80

Chers amis, chers frères et sœurs,
nous vous saluons tous dans le Saint et précieux Nom de notre Seigneur Jésus-Christ.

Par la grâce du Dieu vivant, nous désirons vous souhaiter Ses riches bénédictions pour cette nouvelle année qui commence. La situation dans ce monde a beaucoup changé, et tout particulièrement en ce qui concerne le peuple d’Israël et des pays aux alentours. L’étau se resserre autour de Jérusalem, et du peuple de l’ancienne alliance. Mais, nous ne devons pas oublier que ce peuple a été aveuglé pour notre salut, afin que nous qui sommes des nations nous puissions participer à l’œuvre de Jésus-Christ. “Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée” (Rom. 11.25).

Nous arrivons dans cette phase finale, cet appel aux derniers païens à entrer dans Son royaume. Il s’agit aussi du temps pour l’Epouse de se préparer sérieusement et sincèrement.

Pour les croyants il s’agit de se consacrer entièrement au Seigneur Jésus. C’est bien, Lui seul, qui a pu accomplir l’œuvre de rachat nécessaire à notre rédemption et qui nous a donné la vie éternelle. “Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire par la route nouvelle et vivante qu’il a inaugurée pour nous au travers du voile, c’est-à-dire, de sa chair, et puisque nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu, approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs purifiés d’une mauvaise conscience, et le corps lavé d’une eau pure. Retenons fermement la profession de notre espérance, car celui qui a fait la promesse est fidèle” (Héb. 10.19-23).

Il s’agit de renoncer sincèrement à tous credo, à tous jougs étrangers, et à toutes autres tromperies pour éviter de s’éloigner de l’adoration vraie et sincère que seul notre Dieu est digne de recevoir.

Dans la brochure «la stature de l’homme parfait», il nous a été montré que dans l’âge de Laodicée c’est l’amour fraternel, c’est-à-dire la bonté fraternelle, qui doit être manifesté, la septième chose après la foi, la vertu, la connaissance, la tempérance, la patience, la piété. Après que le véritable amour fraternel sera manifesté, alors vient l’amour de Dieu. Christ dans la personne du Saint-Esprit vient sur nous dans le vrai baptême du Saint-Esprit.

Ayant purifié vos âmes en obéissant à la vérité pour avoir un amour fraternel sincère, aimez-vous ardemment les uns les autres, de tout votre coeur, puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu” (1 Pierre 1.19-23).

Dans ce passage nous voulons souligner le mot sincère qui est ajouté à l’amour fraternel. Cet amour fraternel qui nous est demandé de manifester doit réellement être sincère, c’est-à-dire sans cacher sa pensée; qu’il soit franc et loyal, qui vient du cœur et non de la pensée.

Il y a encore trop de croyants qui pensent que l’amour fraternel se limite à des actes de la chair, c’est-à-dire à embrasser les frères et sœurs, à serrer les mains, à se serrer les uns contre les autres, à s’inviter les uns chez les autres, ou avec toutes formes charnelles d’amour.

Il ne s’agit pas d’avoir une apparence religieuse d’amour fraternel, mais un amour fraternel sincère profond, avec un saint respect de son prochain, une bonté fraternelle, comme cela était du temps des premiers disciples.

Le véritable croyant ne peut pas adopter une bonne conduite lorsqu’il se trouve devant son frère, sa sœur, et lorsqu’il n’y est plus alors pleuvent des critiques pour les humilier, les rabaisser, les dénigrer, dans le but qu’autrui porte sur eux un jugement défavorable. Cette manière de faire est le contraire de la sincérité, cela s’appelle de l’hypocrisie, et dans Matthieu 23, ainsi que dans d’autres passages des Ecritures, nous pouvons lire ce que le Seigneur a dit aux hommes possédant cet esprit religieux.

Il est clairement écrit dans Jacques 4.11: “Ne parlez point mal les uns des autres, frères. Celui qui parle mal d’un frère, ou qui juge son frère, parle mal de la loi et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu n’es pas observateur de la loi, mais tu en es juge”.

Si des reproches sont à faire envers son frère ou sa sœur, il nous est clairement montrer de le pratiquer dans la sincérité, non avec un esprit de jugement, mais au contraire avec un esprit d’amour, dans l’espoir que le frère ou la sœur se repente de ses mauvaises voies. “Frères, si un homme vient à être surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur. Prends garde à toi-même, de peur que tu ne sois aussi tenté” (Galates 6.1); “Mes frères, si quelqu’un parmi vous s’est égaré loin de la vérité, et qu’un autre l’y ramène, qu’il sache que celui qui ramènera un pécheur de la voie où il s’était égaré sauvera une âme de la mort et couvrira une multitude de péchés” (Jacques 5.19,20).

En aucun cas nous devrions juger notre prochain, et cela encore moins sur des ouï-dire ou sur des évènements rapportés par des personnes mal intentionnées ne possédant pas l’esprit de Christ: “L’Esprit de l’Eternel reposera sur lui: Esprit de sagesse, … Il respirera la crainte de l’Eternel; Il ne jugera point sur l’apparence, Il ne prononcera point sur un ouï-dire (Esaïe 11.2,3).

Il est aussi écrit ceci: “Ne vous plaignez pas les uns des autres, frères, afin que vous ne soyez pas jugés: voici, le juge est à la porte” (Jacques 5.1).

Nous devons réellement nous examiner pour savoir si nous sommes dans l’esprit de Christ, qui reprend avec amour et dans la douceur ceux qui croient des credo particuliers, ceux qui continuellement critiquent leur prochain simplement dans le but de s’établir eux-mêmes sur le peuple, ou d’imposer certaines doctrines non conformes à la vérité de la Parole de Dieu.

Dieu a donné à Son peuple Ses serviteurs et tous les ministères qui sont nécessaires (Eph. 4.11), afin que nous soyons ramenés dans le véritable enseignement de la vérité. Pas autre chose. Cette vérité nous devons la chercher dans la sincérité, et Dieu qui est fidèle nous la révélera. Il n’y a pas de nouvelle révélation particulière pour cette génération, il y a simplement la mise en pratique sincère de la Parole révélée. Jésus a dit: “Car, quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma sœur, et ma mère” (Marc 3.45).

“Car ce qui vous a été annoncé et ce que vous avez entendu dès le commencement, c’est que nous devons nous aimer les uns les autres, et ne pas ressembler à Caïn, qui était du malin, et qui tua son frère. Et pourquoi le tua-t-il? parce que ses œuvres étaient mauvaises, et que celles de son frère étaient justes. Ne vous étonnez pas, frères, si le monde vous hait. Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons les frères. Celui qui n’aime pas demeure dans la mort. Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier n’a la vie éternelle demeurant en lui. Nous avons connu l’amour, en ce qu’il a donné sa vie pour nous; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères. Si quelqu’un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l’amour de Dieu demeure-t-il en lui? Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité” (1 Jean 3.11-18).

Il se peut que nous ne sommes pas d’accord avec un frère ou une sœur, mais la bonté fraternelle vous aidera à l’aimer. Cette bonté fraternelle fera que même vous vous mettrez à la place de votre frère, et que vous serez patient envers lui, mais en aucun cas vous ne devriez ne plus le considérer comme un frère (ou une sœur) en Christ.

Frères et sœurs, soyons unis par l’amour fraternel, par la crainte de Dieu, le saint respect dans nos cœurs vis-à-vis de l’autre, un profond respect et des égards l’un pour l’autre, unis par l’amour entre frères et sœurs. Rien d’autre que la vie pure du Saint-Esprit; nous avons à vivre ensemble, être chacun de nous un chrétien, c’est-à-dire un disciple de Jésus-Christ, marcher par la foi. Si nous ne pouvons pas avoir un amour fraternel sincère ici-bas sur cette terre, alors il ne faut pas croire que nous le posséderons en-haut.

L’Eternel est près de tous ceux qui l’invoquent, de tous ceux qui l’invoquent avec sincérité (Ps. 145.18).




 

 

     
     

Date

Nouveautés Liens direct
     
Décembre 2013 Texte de la vidéo de Krefeld du mois de décembre 2013 Cliquez ICI
     
     
Novembre 2013 Texte de la vidéo de Krefeld du mois de novembre 2013 Cliquez ICI
     
     
Octobre 2013 Texte de la vidéo de Krefeld du mois d’octobre 2013 Cliquez ICI
     
     
Septembre 2013 Texte de la vidéo de Krefeld du mois de septembre 2013 Cliquez ICI
     
  Message de remerciement suite au départ de frère Alexis Barilier Cliquez ICI
     
  Départ pour la Patrie céleste du serviteur de Dieu, Alexis Barilier Cliquez ICI
     
     
Août 2013    
     
     
Juillet 2013 Texte de la vidéo de Krefeld du mois de juillet 2013 Cliquez ICI
     
     
Juin 2013 Texte de la vidéo de Krefeld du mois de juin 2013 Cliquez ICI
     
     
Mai 2013 Texte de la vidéo de Krefeld du mois de mai 2013 Cliquez ICI
     
     
Avril 2013 Texte de la vidéo de Krefeld du mois d’avril 2013 Cliquez ICI
     
     
Mars 2013 Texte de la vidéo de Krefeld du mois de mars 2013 Cliquez ICI
     
     
Février 2013 Texte de la vidéo de Krefeld du mois de février 2013 Cliquez ICI
     
     
Janvier 2013 Texte de la vidéo de Krefeld du mois de janvier 2013 Cliquez ICI
     
  Exhortation pour l’année 2013 Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2012
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2011
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2010
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2009
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2008
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2007
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2006
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2005
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2004
Cliquez ICI
     
     
 
Nouveautés 2003
Cliquez ICI
   
     
 
Nouveautés 2002
Cliquez ICI
     

 


 

RETOUR
Page d’accueil
Nous contacter
William Branham
Ewald Frank
Voyages missionnaires
Lettres circulaires
Livre visiteur

Liens