LE CONSEIL DE DIEU

 

LA PREPARATION PAR LA PRIERE

Nous lisons dans Actes 1.12-15 comment une volée de cent-vingt véritables et authentiques imitateurs du Seigneur sont rassemblés pour la prière. Le Maître vient de prendre congé d’eux et s’en est allé au ciel. Tous ceux qui croient en Ses promesses sont montés dans la chambre haute et ils persévèrent dans la prière. Dans ce premier groupe de prière se trouvent des hommes et des femmes, et aussi la mère du Seigneur. Nous découvrons tout de suite que les grandes masses n’ont pas compris de quoi il s’agissait en réalité. Beaucoup sont venus pour être guéris; des milliers ont parcouru de grandes distances à pied pour entendre cet homme extraordinaire. Néanmoins, peu ont compris l’intention du Maître à leur égard. Aujourd’hui, ce n’est pas différent. Ces cent-vingt croyaient de tout coeur que le Seigneur voulait accomplir Ses promesses et qu’Il les remplirait du Saint-Esprit. Ils restèrent dix jours dans l’attente et la prière. Quels sont les endroits où l’on connaît aujourd’hui de telles heures de prière, ou plus exactement de telles journées de prière? En tout cas pas de comparaison avec certaines réunions de prière actuelles, qui ont lieu ici et là uniquement pour le bon renom!

Au chapitre 2 des Actes des Apôtres, nous voyons de quelle manière le Seigneur réalise la promesse qu’Il avait faite. Tout à coup survient un bruit impétueux et le lieu où ils se trouvent est rempli de la gloire de Dieu. Tout se déroule comme annoncé, car le Seigneur avait dit: “Vous serez remplis du Saint-Esprit”. Le feu de Dieu touche leurs langues, l’Esprit de Dieu prend possession d’eux et ils deviennent capables d’annoncer les merveilles de Dieu dans des langues étrangères qu’ils n’ont point apprises. Tout Jérusalem accourt pour voir ce qui est arrivé. Le peuple est bouleversé par ce grand événement. Les uns croient, les autres se moquent, comme cela se passe aussi de nos jours. Pierre se lève pour expliquer à la foule accourue la signification de cet extraordinaire comportement (Act. 2.14-21).

Ce qui avait été prophétisé dans l’Ancien Testament déjà, venait de s’accomplir: “Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair” (Joël 2.28-32). A cette occasion, Pierre apporte sa première prédication, leur prouvant que Jésus-Christ est le Messie promis, et qu’ils ne l’ont pas reconnu.

Par la puissance de l’Esprit de Dieu, ces paroles furent comme un coup d’épée dans le coeur des auditeurs. Saisis, ils s’écrièrent: “Hommes frères, que ferons-nous?”. — La réponse claire et précise retentit: “Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé…!”. — Trois mille répondirent à cet appel et furent ajoutés aux cent vingt qui formaient l’Eglise.



La naissance de l’Eglise primitive  

   

L’enseignement de l’Eglise