LA REVELATION DES SEPT SCEAUX

LE TROISIEME SCEAU

(The Third Seal)


20 mars 1963, soir
Branham Tabernacle
Jeffersonville — Indiana, U.S.A.

 



  1. Bonsoir, chers amis. Levons-nous un moment et inclinons nos têtes pour prier.

  2. Notre Père céleste, en écoutant ce beau cantique nous croyons, Seigneur, que Tu es près de nous et nous Te prions de nous recevoir ce soir, Seigneur, comme Tes enfants, nous pardonnant tous nos péchés et toutes nos transgressions et nous accordant Tes bénédictions, car nous sommes un peuple dans le besoin.

  3. Dans cette heure glorieuse que nous vivons actuellement nous constatons que ce monde s’enfonce chaque année davantage dans les ténèbres et que le retour du Seigneur s’annonce de plus en plus lumineux, alors qu’Il se révèle dans Sa Parole et dans Sa manifestation. Nous nous sommes de nouveau réunis ce soir, Seigneur, pour Te prier de nous ouvrir le troisième Sceau de ce Livre afin que nous puissions savoir ce que nous devons faire, comment vivre et comment être de meilleurs chrétiens.

  4. Je Te prie, ô Dieu, afin que tout non-chrétien ici présent ce soir réalise qu’il a besoin de Toi. Accorde-le nous. Et, Père céleste, je Te prie que chaque chrétien né de nouveau réalise qu’il doit vivre plus près de Toi que par le passé afin que nous puissions tous être dans cette unité de la foi et de l’amour chrétiens.

  5. Permets que toute personne malade se trouvant parmi nous soit guérie ce soir, ô Seigneur; ils se rendent compte qu’ils ont besoin de Toi. Et je Te prie, Père, de bénir tout ce qui sera fait ou dit pour T’honorer et Te glorifier. Nous Te le demandons au Nom de Jésus. Amen.

  6. Nous voici de nouveau assemblés ce mercredi soir, et nous avons la confiance que ce soir le Seigneur va répandre de grandes bénédictions sur Sa Parole. Aujourd’hui comme d’habitude j’ai étudié et essayé de penser à ce qu’il serait le plus approprié de dire et comment le dire. Je compte sur le Seigneur pour me donner l’interprétation et la signification de cette Parole qui a été écrite. Je Lui suis reconnaissant de tout ce qu’il a fait pour nous durant cette semaine pour l’ouverture de ces Sceaux.

  7. Quelquefois nous pensons nous être bien fait comprendre, mais pourtant ce n’est pas le cas! C’est pourquoi que tous ceux qui ont des questions à poser à ce sujet les notent par écrit et les déposent ici sur le pupitre samedi soir afin que je puisse les examiner, et j’essaierai d’y répondre dimanche matin, si le Seigneur le permet.

  8. Je pense qu’il est préférable que nous fassions comme cela parce qu’il y a parfois des choses qui sont mal comprises. Il vaut mieux mettre ces choses au point.

  9. Quelqu’un m’a téléphoné aujourd’hui. Il voulait savoir s’il était vrai qu’au moment de l’enlèvement il n’y aurait qu’une seule personne à Jeffersonville et une seule autre à New York, et que toutes les autres viendraient d’outre-mer. Voyez-vous, c’est quelque chose qui a été mal compris.

  10. Quelqu’un a dit que si samedi prochain le Seigneur nous révèle le dernier Sceau, alors Jésus serait ici dimanche matin! Ce n’est pas ainsi. Nous ne le savons pas. Si quelqu’un vous dit qu’il sait quand Il viendra, vous pouvez être sûr qu’il est dans l’erreur car nul ne le sait. Mais il faut que nous vivions aujourd’hui comme s’Il allait venir immédiatement.

  11. Je vais essayer de vous déboussoler pendant quelques minutes, alors soyez prêts. Je crois que Jésus va venir dans moins de trois minutes, selon Sa mesure du temps. Vous savez combien cela représente? Environ trente-cinq ans. Vous voyez, pour Lui mille ans sont comme un jour. De leur temps les apôtres disaient: “Le temps est proche! le temps est proche!”. L’apôtre l’a dit dans l’Apocalypse. Savez-vous depuis combien de temps cela dure? Pour Dieu c’était juste hier, pas même deux jours! Nous sommes à moins de trois minutes de Sa venue (ce qui est de l’ordre d’une trentaine d’années); voyez donc ce que trois minutes sont pour Lui. Il est déjà en train de Se lever pour venir!

  12. Lorsque vous lisez la Bible, pensez au fait qu’Il parle selon les modalités de la Parole et non pas selon nos termes. Même si je savais qu’Il allait venir demain soir, je continuerais mon étude demain; je Lui demanderais de me donner le message pour le quatrième Sceau et je viendrais ici prêcher comme d’habitude. J’aimerais faire chaque jour ce que je ferai le jour où Il viendra. Je ne connais pas de meilleur endroit pour être enlevé que celui de mon poste de service. Continuons donc simplement jusqu’à ce qu’Il vienne.

  13. Maintenant, faites bien attention, et lorsque vous recevrez les bandes, écoutez-les bien car ces choses y sont expliquées et nous les avons repassées, ces bandes, afin de nous assurer qu’elles étaient bien claires.

  14. Maintenant j’espère, ce soir, que vous êtes tous amoureux de Christ, que chacun L’aime. Je veux vous dire ce qui embrouille quelquefois les gens: il y en a qui viennent au cours de notre étude et qui n’ont pas entendu le début. Alors ils entendent parler de choses qui ont été mentionnées quand ils n’étaient pas encore là; cela les embrouille et ils comprennent les choses autrement qu’elles ont été dites.

  15. Si donc vous vous posez une question, s’il y a quelque chose que vous ne compreniez pas, notez-le simplement sur un bout de papier et déposez-le d’ici à samedi soir. S’il y a quelque chose qui vous trouble et que vous vous disiez: «Je me demande ce que cela voulait dire, je n’ai pas bien compris!» (vous savez ce que je veux dire), j’essaierai d’y répondre dimanche matin, Dieu voulant.

  16. Ce soir nous allons reprendre notre lecture dans cette Parole bénie. Dans Apocalypse 6 nous allons commencer avec le troisième Sceau (versets 5 et 6). Demain soir nous aurons terminé avec les quatre cavaliers: le cheval blanc, le cheval roux, le cheval noir et le cheval de couleur livide. Je veux vous dire ceci: aujourd’hui comme tous ces jours je me suis levé très tôt et j’ai commencé à prier avant que tout s’éveille, et j’ai continué à prier toute la journée.

  17. Mais de bonne heure ce matin le Saint-Esprit est venu là où je me trouvais et j’ai vu le troisième Sceau s’ouvrir aussi clairement que je vous vois, exactement. En ce moment, je sais qu’Il m’entend et je Lui en suis très reconnaissait. Souvenez-vous que quelque chose est en train de se produire et j’espère que vous le saisissez. Il y a quelque chose qui est en train de se passer. Je voudrais une fois tester cette église pour voir si vous pouvez véritablement saisir quelque chose avant que cela ait réellement eu lieu. Rappelez-vous ce que je vous ai dit, et puisse le Seigneur nous venir en aide.

  18. Lisons donc les versets 5 et 6:

    “Et lorsqu’il ouvrit le troisième sceau, j’entendis le troisième animal disant: Viens et vois. Et je vis: et voici un cheval noir; et celui qui était assis dessus, ayant une balance dans sa main. Et j’ouïs comme une voix au milieu des quatre animaux, disant: Une mesure de froment pour un denier, et trois mesures d’orge pour un denier; et ne nuis pas à l’huile ni au vin”.

  19. Maintenant dressons une toile de fond basée sur les Sceaux que nous avons déjà vus parce que, comme pour les âges de l’Eglise, nous essayons de donner un arrière-plan pour montrer comment ils se chevauchent les uns les autres. C’est comme lorsque nous montons un escalier, chacune des marches descendant vers nous et passant derrière lorsque nous la montons.

  20. C’est le Livre scellé de la Rédemption (comprenez-vous tous cela?) et ce Livre est scellé de sept Sceaux. C’est un Livre scellé de sept Sceaux. Souvenez-vous maintenant comment nous vous l’avons dépeint et tiré entre autres du livre de Jérémie. Ils écrivaient comme ceci, sur une feuille de papier… non pas de papier mais plutôt de peau. Ils l’enroulaient comme ceci, puis le bout était laissé comme cela. Cela indiquait ce qui était écrit dessus. Le suivant prenait la même position, s’enroulait de la même manière comme ceci et pour finir, on les séparait comme cela et il en venait un autre. C’est ainsi qu’était le Livre scellé de sept Sceaux.

  21. Ce n’est que récemment que nous avons des livres reliés comme celui que je tiens. Autrefois les livres étaient des rouleaux. Ils étaient enroulés. Alors lorsqu’on voulait un sujet ou quelque chose… si la Bible était formée de rouleaux et que vous vouliez lire le livre d’Esaïe, il fallait le dérouler comme cela jusqu’à Esaïe pour pouvoir le lire. C’est le Livre de la Rédemption scellé de sept Sceaux.

  22. Nous découvrons maintenant que l’Agneau s’avance, qu’Il prend le Livre de la main de Celui qui est assis sur le trône, qu’Il brise les Sceaux et les ouvre pour le peuple. Les quatre êtres vivants assis ici et que nous avons déjà vus dans les âges de l'Eglise, ces quatre êtres vivants que nous voyons tout au long des Ecritures sont ceux qui publient l’ouverture des Sceaux. Et nous voyons que c’est le Livre de la Rédemption.

  23. Nous sommes revenus en arrière et avons trouvé le Parent Rédempteur et nous L’avons examiné pour voir quelle était Son oeuvre. Et durant toutes ces années Christ a fait l’oeuvre du Parent Rédempteur. Maintenant, tous ceux qui comprennent cela disent: «Amen!». Il a fait l’oeuvre du Parent Rédempteur, mais un temps viendra où l’oeuvre de Rédemption sera terminée et lorsque l’oeuvre de Rédemption sera terminée, alors Il quittera le trône de Dieu où Il est assis maintenant, mais qui n’est pas Son trône. “Celui qui vaincra s’assiéra avec moi sur mon trône, de même que moi j’ai vaincu et me suis assis sur le trône de mon Père”. Ce trône, ce n’est pas Son trône. Il appartient à l’Esprit, Dieu, Christ, l’Agneau. Il ne Lui appartient pas. Il est le Dieu incarné qui est le même Dieu fait chair.

  24. Maintenant Il se lève de Son trône. Il y a premièrement la proclamation: “Qui est capable de venir prendre ce Livre de la Rédemption?”. Car le plan de rédemption tout entier depuis Adam, tout ce qu’Adam avait perdu… rien n’était perdu jusqu’à Adam, mais après Adam tout fut perdu sur la terre. Toute la création sur la terre était perdue, et tout tomba avec Adam; et il franchit l’abîme de sorte que plus personne ne put revenir en arrière. Il n’y avait plus aucun moyen. L’homme, lorsqu’il pécha, se coupa de tout chemin de retour.

  25. Lorsque cette question fut posée, Jean le prophète qui a eu la révélation, vit dans sa vision qu’il n’y avait aucun homme dans le Ciel, aucun homme sur la terre, aucun homme sous la terre, personne qui fût digne même de regarder le Livre. Pensez à cela. Ensuite l’Agneau s’avance et prend le Livre. Alors il fut dit à Jean de ne plus pleurer. L’ancien lui dit: “Voici, le Lion de Juda a vaincu; c’est Lui qui peut prendre le Livre et l’ouvrir!”. Il se tourna pour chercher un Lion, mais Il vit un Agneau! Cet ancien avait dit: “Un Lion a vaincu”, mais lorsqu’il vint et regarda, c’était un Agneau sortant du trône.

  26. Il ne l’avait jamais remarqué avant. Pourquoi? Il était là-bas derrière dans Son trône, accomplissant Son oeuvre de médiateur car Son Sang coulait pour le peuple, intercédant pour lui jusqu’à ce que la dernière âme qui avait été inscrite dans le Livre de Vie de l’Agneau avant la fondation du monde fût entrée. Il y en aura un certain nombre et c’est tout. Les autres ne tiennent même pas à entrer; ils n’ont pas le désir d’entrer.

  27. Ainsi donc, quand cette dernière âme entrera, le temps de la rédemption sera terminé. Alors l’Agneau s’avancera pour réclamer Ses droits sur ce qu’Il a racheté, c’est-à-dire sur toute la création. La terre Lui appartient avec tout ce qu’elle contient, vous voyez? Il l’a rachetée par Son propre Sang. Et lorsqu’il s’avança pour prendre le Livre et l’ouvrir, oh, mes frères!, Jean ne pleurait plus. Il regarda et voici, cet Agneau était un Agneau immolé. Il avait été mis à mort mais Il était de nouveau vivant.

  28. Nous découvrons qu’un agneau égorgé est un agneau sanglant, il saigne de partout. Il a été immolé. Après avoir été immolé, Il ressuscita et était assis sur le trône là-bas, derrière le trône comme ceci, intercédant pour toutes ces âmes qui viendraient. Lorsque la dernière fut là et que leur nombre fut complet, Dieu tenait encore le Livre de la Rédemption. Maintenant Il accomplit l’oeuvre du Parent Rédempteur; de même que Boaz descendit et que Ruth, assise là, attendit jusqu’à ce qu’il ait accompli son oeuvre de parent rédempteur.

  29. Vous souvenez-vous lorsque j’ai prêché il n’y a pas longtemps sur ce sujet: Ruth glanant, et tout ce qu’elle a fait jusqu’à la dernière chose qui était: Ruth attendant? Rappelez-vous comment j’ai démontré que Ruth était un type de l’Eglise. Comment Boaz descendit pour accomplir son oeuvre de parent rédempteur. C’est ce qu’il fit. Il ôta sa chaussure, fit un témoignage et racheta Naomi et par elle obtint Ruth.

  30. Ainsi donc, Ruth attendait parce qu’elle avait déjà travaillé. Elle avait fait toutes ces autres choses et elle attendait. Tandis que l’Eglise attend dans le repos, la plupart d’entre eux dans la poussière de la terre, pendant ce temps Il accomplit Son oeuvre de Parent Rédempteur.

  31. Le monde va toujours en empirant; le péché, la maladie, les soucis, la mort et l’affliction s’accumulent. L’homme impie et la femme impie périssent; le cancer et toutes sortes de maladies les dévorent s’ils ne peuvent acquérir assez de foi pour tendre la main et saisir la guérison. Maintenant remarquez ceci. Lorsque tout fut terminé, après que Son intercession eut pris fin, Il s’avança et prit le Livre de Sa main; alors Jean dit que tout ce qui est au Ciel et les âmes sous l’autel commencèrent à crier (nous retrouvons cela dans le cinquième Sceau). Combien ils se réjouirent! Les anciens tombèrent sur leur face et répandirent les prières des saints. Les âmes sous l’autel crièrent: “Tu es digne, car Tu nous as rachetés pour Dieu et nous allons retourner sur terre pour y vivre comme des rois et des sacrificateurs!”.

  32. Jean dit que toute créature dans le ciel, toutes choses sous la terre, tous l’ont entendu louer le Seigneur pour cela. Vous savez, Jean doit avoir trouvé son nom écrit dans le Livre!

  33. Il dit ensuite: “Il est digne de prendre le Livre de la Rédemption!”. Désormais il n’appartient plus au Juge. Il appartient au Rédempteur, Celui-ci a accompli l’oeuvre de la rédemption.

  34. Maintenant Il va montrer à l’église ce qu’Il a fait. Vous voyez? Donc Il prend le Livre, mais celui-ci est fermé; personne ne savait ce qu’il contenait. On savait que c’était un Livre de Rédemption, mais conformément à Apocalypse 10 cela devait être révélé dans les derniers jours. Le septième ange recevra le message à ce sujet, parce qu’il a été dit qu’au jour où retentirait la trompette du septième âge de l’Eglise, lorsque le septième ange sonnerait de la trompette, tous les mystères de Dieu seraient terminés. Ensuite, après que cela ait été révélé, l’Ange, qui est Christ, descend du Ciel (rappelez-vous maintenant que cet ange qui est sur la terre est un messager). Christ descend (vous Le voyez, au dixième chapitre de l’Apocalypse), Il pose un pied sur la terre et l’autre sur la mer. Il y a un arc-en-ciel au-dessus de Sa tête, Ses yeux et Ses pieds sont comme du feu, etc., Il lève Sa main et jure par Celui qui vit aux siècles des siècles sur le trône qu’il n’y aura plus de délai.

  35. Et lorsqu’Il fit ce serment, sept tonnerres firent entendre leurs voix et celui qui écrivait, Jean, fut ravi en Esprit. Il était là pour écrire ce qu’il voyait. Il s’apprêtait à écrire. Mais l’ange lui dit: “N’écris pas cela! Scelle-le!”. Qu’y a-t-il là-dedans? “Scelle-le! ne dis rien!”. Vous voyez, cela doit être révélé mais ce n’est même pas écrit dans la Parole. Alors, lorsqu’Il commença à ouvrir les Sceaux, nous constatons qu’ils étaient tous énigmatiques. Lorsque le premier Sceau fut ouvert, Jean pensa: “Maintenant Il va parler! Et il va arriver qu’Untel montera sur le trône. Il fera sûrement ceci et cela”. Mais ce qui apparut fut un cheval blanc monté par un cavalier, ayant un arc dans la main et auquel une couronne fut donnée peu après. C’est tout.

  36. Puis l’Agneau se retourna, brisa un autre Sceau et un cavalier sortit sur un cheval roux. Une épée lui fut donnée et il partit pour faire la guerre; une grande puissance lui fut donnée pour ôter la paix de la terre et pour faire s’entre-tuer les hommes. Voilà encore quelque chose de mystérieux lorsqu’il l’ouvrit, n’est-ce pas? Ensuite cela continue et Il dit que le jour précédant juste ces sept tonnerres, tous ces mystères ici sont révélés.

  37. Maintenant, regardez; en étudiant ces choses, nous remarquons qu’au cours des âges, nous avons eu des réformateurs et non pas des prophètes, des réformateurs. Chaque office accomplit son oeuvre propre. C’est comme pour un téléphoniste: il n’est pas exactement un électricien. Il pourrait faire certains petits travaux d’électricien. Si un homme creuse les trous pour les poteaux et qu’il n’ait jamais travaillé à poser de lignes, il ne faut pas qu’il s’en occupe! Tout au plus pourrait-il faire quelques petits travaux de réparation.

  38. Mais quand la chose réelle devra être révélée dans les derniers jours de la dernière des églises, Dieu dit que c’est alors qu’Il nous enverrait quelqu’un conformément à l’Ecriture. Nous L’avons sondée de part en part et nous avons vu qu’Il a prédit que l’Esprit d’Elie reviendrait dans un homme.

  39. Je pense que cela a été rendu clair et nous nous attendons à ce que cela arrive. Dans les derniers jours, il y aura une personne ointe qui se lèvera quelque part. Vous entendrez une quantité de fanatiques, toutes sortes de choses: c’est le diable qui essaie de détourner les gens du véritable prophète quand il vient. Vous voyez? Mais il sera correctement identifié. Vous savez ce qu’Elie était; observez bien cela, et vous le reconnaîtrez. Les élus le reconnaîtront mais pas les autres. Assurément ils ne le reconnaîtront pas. Ils le manqueront de millions de kilomètres!

  40. Nous avons parcouru toutes ces choses et montré comment ils ont manqué Jean, comment ils ont manqué Elie, comment ils ont manqué Jésus, comment ils les ont manqués tout le long du chemin, et qu’ils le feront pareillement parce que c’est la Bible qui le dit. Alors en ce temps-là ce sera très humble. Ce sera si simple. C’est ce qui fera que les gens tomberont loin de cela: ce sera trop simple pour eux. Nous découvrons toujours que les gens deviennent intelligents et instruits et connaissent un tas de choses, et que c’est justement ce genre de gens-là qui le manquent.

  41. Jésus, Lui, n’a jamais pris cette sorte de gens pour en faire Ses disciples. Il a pris des gens sans instruction (des pêcheurs) et aucun d’eux n’était lié aux églises et autres. Il prit pour accomplir Son oeuvre des hommes ordinaires, des percepteurs, des paysans, des pêcheurs, etc. parce qu’ils savaient qu’ils n’étaient rien. C’est pour cela qu’Il pouvait faire quelque chose d’eux. Vous voyez? Aussi longtemps qu’ils restent dans la connaissance qu’ils ne sont rien, Dieu peut agir. Mais lorsqu’ils se mettent à penser qu’ils savent quelque chose, alors la Bible dit que vous ne savez rien de ce que vous devriez savoir. C’est ce que nous constatons.

  42. Maintenant nous découvrons que ces mystères doivent être révélés. Pourquoi donc ces autres hommes: Wesley, Luther et tous ces grands réformateurs qui ont apporté la justification, la sanctification et l’âge de Pentecôte avec le baptême du Saint-Esprit et tout le reste, pourquoi n’ont-ils pas saisi ces messages? Pourquoi ne les ont-ils pas reçus? Parce qu’ils étaient des réformateurs. Vous comprenez?

  43. D’autre part il y a aussi ces personnages qui entrent en scène ayant le pouvoir de roi, mais qui ne sont pas des rois, vous voyez? Faites attention à la terminologie biblique de chaque chose. Maintenant faites bien attention! Certaines choses sont demeurées mystérieuses dans la justification, la sanctification, le baptême du Saint-Esprit… D’autre part Eve a-t-elle mangé une pomme, une grenade ou autre chose encore? Vous voyez? Qu’est-ce que la semence du serpent? Qu’est-ce qui est juste: le baptême au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit ou le baptême au Nom du Seigneur Jésus-Christ? Oh, et ces centaines de choses qui ont été laissées en suspens!

  44. Ensuite, à la dernière heure, ce personnage doit venir et révéler les choses en prenant les Ecritures. Il sera correctement identifié. Certainement! Cela ne se passera pas d’une manière grandiose maintenant; pourtant dans la Bible il semblait que ce serait quelque chose d’imposant.

  45. Le ministère de Jean ne devait-il pas être encore beaucoup plus grand lorsqu’il descendit pour baptiser? Pensez seulement à ces anciens prophètes, Esaïe, Malachie, etc.: ils ont tous parlé de lui et annoncé sa venue. Et lorsqu’il est venu, c’était un simple homme solitaire, sans instruction, la face couverte de barbe et les cheveux en désordre, drapé dans une vieille peau de mouton et n’ayant pas la moindre instruction. Pour autant que nous le sachions, il n’avait jamais été un seul jour de sa vie à l’école. Et le voici sortant du désert, n’étant le bienvenu dans aucune chaire, se tenant là-bas au bord du Jourdain et commençant à appeler les gens à la repentance. Pouvez-vous imaginer cela?

  46. La Bible dit que ce jour-là tout serait si grandiose que toute montagne serait abaissée et que toute vallée serait comblée, que tous les chemins raboteux seraient aplanis. Je puis m’imaginer comment les gens ont dû penser que Jean, ce grand précurseur de Christ, apparaîtrait, viendrait aplanir le désert et y ferait pousser de l’herbe.

  47. J’imagine qu’ils s’en étaient fait une idée bien arrêtée comme ils le font aujourd’hui. Mais tout était si humble que même les apôtres le manquèrent! Ils disaient: “Si maintenant Tu dois être offert en sacrifice, pourquoi les Ecritures disent-elles qu’Elie doit venir premièrement?”.

  48. Il dit: “Il est déjà venu et vous ne l’avez pas reconnu”. Avec le Fils de l’homme ils feront la même chose. Il dit: “Ils ont fait de Jean ce qu’ils ont voulu, ils ont fait de lui ce qu’ils étaient censés faire” et Il ajouta: “De même, le Fils de l’homme doit souffrir”.

  49. Je pense qu’il n’a pas dû y avoir un tiers de la race juive qui se soit jamais aperçu de ce que Jésus-Christ a été sur la terre. Certains ont peut-être entendu dire qu’il y avait un fanatique, quelque part, mais ils n’y ont pas prêté attention; ils ont simplement continué leur route. “Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue”.

  50. Il n’a pas été dit qu’Il reviendrait secrètement; mais l’enlèvement, lui, sera un secret! Alors si Sa première venue fut secrète, à combien plus forte raison l’enlèvement passera-t-il inaperçu! Ils diront alors: «Eh bien, je pensais qu’il devait y avoir un enlèvement, et voilà tous ces jugements sur la terre!».

  51. Il dit: “Cela a déjà eu lieu, et vous ne vous en êtes pas aperçus”.

  52. Ce sera comme un voleur qui vient dans la nuit. Cela me rappelle un livre que j’ai lu, vous savez… comment s’appelait-il donc? Roméo et Juliette. Est-ce bien cela? Il dressa l’échelle contre la maison (cela s’est passé il y a bien longtemps) et il vint enlever Juliette pendant la nuit.

  53. Voilà comment cela se passera et ils seront partis. Il n’enverra pas une troupe d’anges avec des bêches pour ouvrir les tombes. La Bible dit que nous serons changés avant même que nous puissions battre des paupières, en un clin d’oeil! Cela sera terminé aussi vite que cela.

  54. On dira: «Quelqu’un a disparu». J’imagine que si nous cherchions dans le monde entier aujourd’hui, nous trouverions qu’il y a peut-être cinq cents personnes qui disparaissent chaque jour. On ne sait plus rien d’elles. On s’aperçoit simplement qu’elles ont disparu, tout simplement. Il n’y en aura pas tellement qui s’en iront dans cet enlèvement!

  55. Je ne voudrais pas vous effrayer et je ne pense pas l’avoir fait. Mais je voudrais simplement vous rappeler ce qu’Il a dit, et vous le savez vous mêmes: “Comme il en fut aux jours de Noé où huit âmes furent sauvées par les eaux…”. Huit âmes dans le monde entier, sauvées par les eaux!

  56. Si vous dites: «Oh, c’est inutile que j’essaie!» cela montre que vous n’avez pas le genre de foi dont vous avez besoin. S’il n’y en a qu’un, ce sera moi parce que je crois en Lui. C’est ainsi qu’il faut que vous croyiez: «Ce sera moi!». Assurément! Il faut que je vive si près de Lui que je sache qu’Il va m’enlever lorsqu’Il viendra. Je le crois. Même si tous les autres manquaient cela, moi j’y serai par Sa grâce parce qu’Il me l’a promis; je sais que j’y serai car Il ne peut mentir et je sais que mon âme et ma vie en rendent témoignage, et j’essaie de vivre chaque jour comme s’Il allait venir. Ainsi je serai celui-là! Voilà quels doivent être vos sentiments! S’il doit y en avoir huit, je serai l’un de ces huit. S’il doit y en avoir cinq cents je serai l’un de ces cinq cents! Je ne sais ce qui en sera des autres, mais ce que je sais, c’est que moi je serai l’un de ces cinq cents. Vous voyez?

  57. C’est de cette manière que vous devez vous en souvenir. Si ce n’est pas le cas c’est que quelque chose ne va pas avec votre foi. Vous voyez, vous n’êtes pas sûr d’être déjà sauvé. Vous le supposez seulement. Ne faites pas cela!

  58. Eh bien! N’allons-nous pas commencer à entrer dans ce Sceau? Bien! J’espère que cela ne vous dérange pas si je prends de votre temps. Nous pourrions terminer un petit peu plus tôt.

  59. Rappelez-vous que la révélation de chacun de ces Sceaux ne consiste réellement qu’en un seul verset. Le premier verset annonce le Sceau… La pensée de la plupart des commentateurs était (et jusqu’à présent je l’avais cru comme eux) que le premier cavalier représentait la première église. Mais lorsque le Saint-Esprit me donna la révélation je compris que c’était absolument le contraire. Alors Il nous montre ce que c’est.

  60. Pour moi ces choses sont très sacrées. C’est la raison pour laquelle j’aimerais pouvoir répondre à ces questions et faire en sorte que chacun puisse comprendre exactement ces choses ainsi que ceux qui écouteront les bandes. Vous voyez. J’ai commencé à parler, pendant que les gens entraient, au sujet de ceux qui se précipitent et entrent en se bousculant. Il ne faut pas faire cela! Mais c’est humain et il fait tellement chaud, et alors on s’énerve un peu. Mais vous avez été vraiment très gentils. Dans ce tabernacle je n’ai jamais vu les gens se comporter aussi bien que pendant ces rencontres; dès que les bébés pleurent leurs mamans les conduisent à la nursery. C’est très bien

  61. J’essaie de présenter le cadre du sujet jusqu’à ce que je sente l’onction du Saint-Esprit sur moi pour dire ces paroles, pour dire ce qui m’a été révélé. Ainsi donc, si à un moment donné j’ai fait une erreur, sûrement ici devant tout le monde Il la corrigera pour moi. Je veux que tout soit exact. Il ne sert à rien de prendre seulement ce qu’on s’imagine, c’est quelque chose d’exact et c’est ce que nous voulons. Nous désirons que Dieu nous donne ce qui est juste.

  62. Nous nous sommes occupés de ces cavaliers dans l’ordre de leur apparition et nous comprenons que c’était l’antichrist qui sortait. Ce même personnage qui était d’abord sur un cheval blanc, nous l’avons découvert hier soir ayant reçu une épée, poursuivant sa course et tuant les gens.

  63. Vous savez qu’il y a toujours le naturel et le spirituel. Pour le bien de l’Eglise et avant d’ouvrir ce troisième Sceau je veux vous présenter sous forme de type ce qu’Il m’a donné. Je l’ai noté ici. J’ai relevé plusieurs passages des Ecritures, sept ou huit pages. Remarquez bien ceci: je désire présenter un type de l’Eglise et le rendre si évident que vous serez obligés de le voir.

  64. Dans le jardin d’Eden il y avait une épouse naturelle (vous souvenez-vous de cette épouse naturelle dont j’ai parlé hier soir?), c’était la fiancée d’Adam; elle n’était pas encore sa femme parce qu’il ne l’avait pas connue en tant qu’épouse. Exactement comme Marie qui était la femme de Joseph mais qu’il n’avait pas encore connue. Elle fut trouvée enceinte. Or avant qu’Adam ne connût sa femme elle n’était pour lui qu’une fiancée. Nous découvrons que dans le jardin d’Eden elle tomba parce qu’elle ne garda pas la Parole de Dieu.

  65. Or Il savait que Satan serait lâché au milieu d’eux. Aussi leur donna-t-Il un refuge. Eh bien, dans quelle meilleure place qu’en Dieu être fortifié, quand Celui-ci essaie de prendre soin de Ses propres enfants? Si je voulais protéger mon petit Joseph ou quoi que ce soit, frères, et que je sache que sa vie en dépendît, et que j’aie la possibilité de le faire, si je savais qu’un mur de béton armé de douze mètres d’épaisseur conviendrait, j’en ferais un de vingt-quatre mètres pour être tout-à-fait sûr!

  66. Si je pensais cela de mon petit garçon dont la vie mortelle sera perdue (je crois qu’un petit enfant est sauvé), à combien plus forte raison Dieu pensera-t-Il cela de Son enfant qui est perdu pour l’éternité! Derrière quoi le placera-t-Il? Il le placera derrière Sa propre Parole. Aussi longtemps que vous êtes dans cette Parole vous êtes en sécurité. “Si vous demeurez en moi, et que mes Paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez…”. C’est cela! c’est la Parole.

  1. Quand Eve se mit à flâner dans le jardin, elle rencontra le serpent (un personnage aux manière très séduisantes). Celui-ci était de l’autre côté. Dieu vit, demeure et agit dans l’humilité, jamais d’une autre manière. Donc l’humble petite dame se promenait et Satan arriva comme un être intelligent, habile, avenant, voulant lui vendre son programme. Satan pouvait rôder par là aussi longtemps qu’il voulait, tant qu’Eve resta derrière cette Parole, elle était très bien. Vous voyez? Laissez Satan faire tout ce qu’il veut mais vous, restez simplement avec la Parole. Et cela ne fera aucune différence. S’il dit: «Tu es malade!».

— «Par Ses meurtrissures, je suis guéri!».

— «Tu vas mourir!».

— «Il me ressuscitera!».

  1. Vous voyez? Restez simplement derrière la Parole; c’est tout. Christ Lui-même se retranchait derrière la Parole: “Il est écrit!…”. Restez derrière la Parole! Eve commença en quelque sorte à baisser sa garde mais elle ne la baissa pas complètement. Elle laissa seulement tomber une petite phrase, et c’est tout ce que Satan avait besoin qu’elle fît! Il la fit sortir de derrière la promesse de Dieu par le raisonnement.

  2. N’essayez jamais de raisonner la Parole de Dieu: croyez-la simplement! Eve sortit de cette position et avant même qu’Adam la prît pour femme, elle avait déjà été souillée par Satan.

  3. L’avez-vous remarqué? Christ a fait la même chose. Exactement. Pour la rédemption, Dieu avait à être là le premier. Avez-vous remarqué ce qui s’est passé avec Marie? Avant qu’elle vînt vers Joseph, le Saint-Esprit la couvrit de Son ombre. C’est ainsi que le Rédempteur est venu.

  4. Notez ceci: La femme naturelle tomba, mais Dieu fit une voie par laquelle elle pût être rachetée. Bien qu’elle fût tombée Il fit une voie. Ainsi la première épouse sur la terre tomba avant que son époux et elles fussent mariés. Elle tomba à cause du raisonnement; au lieu de rester avec la Parole elle tomba et tomba dans la mort, dans l’éternelle séparation. Elle entraîna son mari avec elle ainsi que tout ce qui était sur la terre; elle tomba.

  5. Mais Dieu, plein de miséricorde, fit une voie pour racheter cette femme. Il lui fit une promesse, lui disant que dans le futur la vraie Parole reviendrait à elle, que la vraie Parole lui serait révélée. Souvenez-vous bien de cela, parce qu’Il a promis de nous donner Christ par le moyen de la femme, et que Christ est la Parole.

  6. Jean 1.1: “Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu… et la Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous…”. Dieu habita avec nous dans la chair. Il était la Parole. Avant qu’il y ait une parole, il faut qu’il y ait une pensée, et la pensée doit être créée. Ainsi donc les pensées de Dieu devinrent création lorsqu’elles furent exprimées par une parole. Lorsque Dieu vous présente quelque chose sous la forme d’une pensée (votre pensée) et que cela vous est révélé, c’est toujours une pensée jusqu’à ce que vous l’exprimiez.

  7. C’est la raison pour laquelle Moïse sortit pour prier (il y avait cette Colonne de Feu autour de lui). Alors Dieu dit: “Dirige ta verge vers l’est et appelle les mouches”. Il n’y avait pas de mouches mais il leva sa verge et dit: “Qu’il y ait des mouches!”. Il n’y avait toujours aucune mouche! Il s’en retourna mais la Parole, la pensée de Dieu, avait été exprimée. C’était la Parole; il fallait donc que ces choses arrivent.

  8. Ne connaissez-vous pas le passage où Jésus a dit: “Quand vous diriez à cette montagne…”. Non pas: “Quand JE dirais à cette montagne” mais “Quand VOUS diriez à cette montagne: Ote-toi de là…”. Et je suppose qu’au temps de Moïse de grosses mouches vertes commencèrent à bourdonner, et peu après il y en eut peut-être plusieurs kilos au mètre carré. D’où venaient-elles? C’est Dieu qui les avait créées! Ne voyez-vous pas?

  9. S’Il voulait, Dieu pourrait détruire le monde cette nuit avec des moustiques. Il pourrait empiler des moustiques jusqu’à la lune. La seule chose qu’Il ferait serait de dire simplement: “Qu’il y ait des moustiques jusqu’à la lune!”. C’est tout ce qu’il faudrait. Aucun produit chimique ou quoi que ce soit d’autre ne pourrait les détruire; ils continueraient simplement à proliférer à l’infini.

  10. Et peut faire ce qu’Il veut. Il est Dieu, le Créateur. La seule chose qu’Il ait à faire c’est de parler. Parfaitement! Il est le Créateur. Si seulement nous pouvions en arriver à nous rendre compte combien Il est grand! Il fait tout ce qu’Il désire. Il est assis là-haut et regarde le monde. Et ces pauvres petits éducateurs font les malins en disant qu’il n’y a pas de Dieu et tout le reste. C’est comme si nous étions revenus au temps de la tour de Babel.

  11. Remarquons maintenant que Dieu dit à Eve qu’après un certain temps “la Parole reviendra à toi”. Or comment Eve est-elle tombée? Je désire que ma classe discerne bien cela. D’où est-elle tombée? D’où Eve est-elle tombée? De la Parole. N’est-ce pas? De la Parole. Et Dieu dit qu’Il ferait une voie pour la racheter et la ramener à la Parole. Parfaitement! Après un certain temps elle pourrait de nouveau connaître la Parole. C’est vrai! La Parole reviendrait alors pour un but bien défini.

  12. Maintenant suivez bien ce que je vais dire. La Parole reviendrait à Eve pour un but: la rédemption. Mais en attendant elle eut un substitut qui devait agir jusqu’au temps du retour de la Parole originelle. Comprenez-vous clairement cela?

  13. Il lui dit que la Parole reviendrait à elle mais qu’en attendant Il lui donnerait un substitut jusqu’à ce que ce temps arrivât. Ainsi elle eut à faire des offrandes, un substitut pour ce Sang. Or le sang dont elle disposait était celui des taureaux, des moutons, des boucs, etc. Mais il n’ôtait pas son péché; il ne faisait que couvrir son péché. Il ne l’ôtait pas du tout, il le couvrait seulement car c’était le sang d’un animal et dans le sang d’un animal il y a la vie animale. C’était un substitut jusqu’à ce que le vrai Sang (faites bien attention) le vrai Sang humain puisqu’il s’agit d’êtres humains, soit incarné. Oh Dieu! Sans passer par le sexe, par le moyen d’une vierge. Voilà ce que produisit la naissance virginale.

  14. Ainsi la Parole de Dieu promise devint Sang et fut incarnée dans la personne de Jésus-Christ, le Sauveur. Le sang des taureaux et des boucs… Mais attendez maintenant. Dieu a fait la promesse, disant que le Sang serait là quand la Parole reviendrait. La semence de la femme écraserait la tête du serpent. Or si sa semence était venue comme elle est venue d’Adam ou du serpent, ce serait encore une semence pécheresse.

  15. Voilà pourquoi Jean pleurait. Il n’y avait personne parce que tous les hommes étaient passés de l’autre côté du fossé, de l’abîme. Mais un temps viendrait où ce substitut provenant du sang d’un animal serait remplacé par la venue du véritable Sang incarné. Dieu Lui-même fait chair et sang. C’est la Bible qui le dit. 1 Timothée 3.16: “Et sans contredit, le mystère de la piété est grand: Dieu a été manifesté en chair…” (Darby). C’est vrai. C’est la naissance virginale qui fit cela.

  16. Donc le sang des moutons et des boucs couvrait le péché mais ne nous en débarrassait pas car c’était le sang d’un animal. Cela convenait très bien à ce substitut! Ils continuèrent donc ainsi jusqu’à ce que la véritable Parole promise fût manifestée en Jésus-Christ, Lequel prouva qu’Il était le Fils du glorieux Créateur, Dieu, et fut confirmé Lui-même en étant la Parole Vivante de Dieu. Il prouva qu’Il était la Parole. Il pouvait appeler des choses à l’existence par Sa Parole.

  17. Aucun être humain ni quoi que ce soit au monde n’est capable de faire cela. Rien au monde ne peut créer, que Dieu. Le diable ne peut pas créer. Il est un pervertisseur de ce qui a été créé et il ne peut créer. Le péché n’est rien d’autre que la justice pervertie. Comprenez-vous bien ce que je veux dire? Qu’est-ce qu’un mensonge? C’est la vérité présentée sous un faux jour. Qu’est-ce que l’adultère? L’acte juste et légal perverti. Le péché est simplement la vérité pervertie.

  18. Satan ne pouvait créer, mais lorsque Christ vint Il prouva qu’Il était le Créateur. Il y avait en Lui le Sang qui avait été promis. Si vous voulez lire cela, arrêtons-nous un instant. De toute manière, ce soir, nous allons prendre notre temps. Cela me rend nerveux quand je pense que vous voudriez bien rentrer à la maison, vous savez. Maintenant prenons Actes 2 et nous verrons si c’est vrai ou non, s’Il a prouvé qu’Il était Dieu. Prenons ici le verset 22; Pierre parle le jour de Pentecôte.

    “Hommes Israélites, écoutez ces paroles! Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu’il a opérés par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes…”.

  19. Un homme qui fut approuvé comme étant Dieu parmi vous. Les choses mêmes qu’Il fit prouvèrent qu’Il était Dieu. Voici Pierre se tenant devant le Sanhédrin et leur disant ces choses. Nicodème aussi savait cela. Il disait: “Rabbi, nous savons tous que tu es un docteur venu de Dieu car aucun homme ne pourrait faire ces choses s’il ne venait de Dieu”. Ils le savaient. Mais alors?

  20. Suivez bien ceci. Cela fut promis à Eve; cependant lorsque l’Epouse arriva à ce temps-là, quand la véritable Parole vint à elle, la femme, l’Epouse hébraïque, refusa de La reconnaître bien qu’elle fût l’Epouse de Dieu. Il la répudia, n’est-ce pas vrai? Et pourtant elle était l’Epouse de Dieu.

  21. Mais, direz-vous: «Ils n’étaient même pas encore mariés!». C’est vrai, mais Joseph était sur le point de répudier Marie avant qu’ils fussent mariés. Il était fiancé avec elle.

  22. Et lorsqu’Il vint et que la Parole qu’Il avait promise vint pour les noces, Il trouva cette épouse tellement emballée dans son substitut qu’elle ne voulut pas prendre la vraie promesse qui lui avait été faite, la Parole, Christ.

  23. Mais peut-être que vous ne saisissez pas cela. Revoyons encore une fois ces choses. Je veux que vous saisissiez bien ceci. Eve, l’épouse, reçut la promesse d’un rédempteur. Ce Rédempteur serait la Parole. Lorsque la Parole vint, ayant été faite chair, l’Epouse La rejeta. Il lui avait été donné des substituts pour aller de l’avant jusqu’à ce que le Rédempteur vînt, mais quand le Rédempteur fut venu, elle voulut continuer avec ses substituts et rejeta la vraie Parole, elle, l’Epouse israélite. Il fit de même avec Eve, la seconde Epouse, la mère de toute vie spirituelle. Vous voyez? Eve veut dire: mère de tout ce qui est vivant. Eve est la mère de tout ce qui est vivant.

  24. Lorsqu’Il vint vers l’Epouse israélite, elle était la mère de tout ce qui était vivant, mais elle rejeta cela. L’Eve naturelle tomba en Eden pour avoir écouté le raisonnement de Satan plutôt que la Parole de Dieu. C’est ainsi qu’elle tomba. Elle tomba parce qu’elle a fait cela. L’Eve spirituelle (c’était l’Eglise, l’Epouse de Christ) n’est pas tombée en Eden, mais à Rome! Au Concile de Nicée, lorsqu’elle rejeta cette église de Pentecôte qui dura jusqu’à Nicée et qu’elle écouta le raisonnement de Rome au lieu de se tenir sur la Parole, elle tomba et tout ce qui était avec elle mourut avec elle, tout autour d’elle.

  25. Ainsi de même que l’Eve naturelle tomba, l’Eve spirituelle tomba. L’Epouse de Dieu tomba dans le jardin; l’Epouse de Christ tomba à Rome. Remarquez que c’est par les mêmes raisonnements contre la Parole de Dieu que les droits de sa vertu lui furent confisqués par Satan. C’est ce que nous avons découvert en brisant ces Sceaux: c’était Satan et c’est toujours Satan qui est là! La Bible dit que c’est le siège même de Satan.

  26. De même qu’Eve perdit les droits de sa vertu, les donnant à Satan dans le jardin d’Eden, l’Eglise, l’Epouse de Christ, fit de même à Rome lorsqu’elle perdit la Bible, prenant à Sa place leurs dogmes et leurs raisonnements.

  27. Voyez-vous ce type? Si vous repassez ces types dans votre pensée, vous ne pouvez pas manquer d’arriver juste au but. Si je ne m’étais jamais vu et que je voie mon ombre se déplacer, je saurais déjà un peu à quoi je ressemble. Si vous voulez voir ce qui sera, regardez ce qui a été. Car la Bible dit que toutes les choses anciennes sont les ombres des choses à venir. Bien.

  28. Elle a été déchue de Sa Parole vertueuse (la Parole de Dieu) lorsqu’elle vendit la Bible et qu’elle mit à la place un homme qui dit que l’église a le droit de changer tout ce qu’elle veut. Et ils l’ont fait; et l’Epouse de Christ, l’Epouse de Pentecôte, a vendu sa vertu à Nicée, exactement comme Eve a vendu sa vertu à Satan dans le jardin d’Eden. Exactement. Bien!

  29. Croyez-vous qu’elle ait vendu son droit d’aînesse, sa vertu, quand elle céda là? Le croyez-vous? Certainement, elle l’a fait! Que vaut un credo s’il n’est pas basé sur cette Bible?

  30. J’aimerais que quelqu’un trouve pour moi dans la Bible ce qu’on appelle le Credo des Apôtres ou ne serait-ce qu’un seul mot à ce sujet. Il s’agit du credo catholique et non pas des apôtres. Lisez Actes 2.38. Voilà le credo des apôtres! En tout cas c’est ce qu’ils ont toujours utilisé.

  31. Ainsi ils ont vendu leur droit d’aînesse. Non seulement cela mais aussi les Méthodistes, Baptistes, Presbytériens, Pentecôtistes, tous ont fait la même chose. Elle a formé une dénomination (c’est Rome qui lui a fait faire cela). Elle a formé une dénomination et a mis un homme à sa tête, et les Méthodistes, Baptistes, Pentecôtistes et tous les autres ont fait la même chose: ils ont mis un groupe d’hommes à leur tête.

  32. Peu importe ce que Dieu dit, vous devez faire comme ils disent. Qu’est-ce que cela? Ce n’est rien de plus que de la prostitution spirituelle; c’est le mauvais type de femme! Certainement. Ce sont des credo, des credo mensongers faits de main d’homme. Alors lorsqu’elle fit cela (je l’ai démontré) elle devint une prostituée aux yeux de Dieu. Croyez-vous que la Bible dit cela? Assurément! D’ailleurs, ses filles ont fait comme elle.

  33. Dans Apocalypse 17 (si vous voulez le noter), Jean fut ravi en esprit et vit une grande prostituée assise sur sept collines (nous l’avons vu hier soir) et nous avons vu exactement ce qu’elle a fait, donnant au monde le vin de son abominable fornication, N’est-ce pas vrai? Tous les rois de la terre ont commis fornication avec elle, dupant, volant, mentant, achetant leur repentance, faisant des neuvaines et tout le reste.

  34. Rappelons-nous aussi qu’elle avait des filles! Alors si elle devient un corps, un système organisé, le système tout entier est faux. Et si Eve, désobéissant à Dieu, précipita dans la mort tout ce qui vint après elle, de même chaque église qui s’organise entraîne dans la mort tout ce qui dépend d’elle. C’est exact. Tout le système va à la perdition! Tout cela est en parfait accord avec la Parole!

  35. Lisez dans l’Apocalypse, chapitre 17. La Bible dit qu’ils la consumeraient par le feu et tous ses enfants avec elle. C’est vrai. Cela signifie que tout système d’organisation sera consumé avec la prostituée. Cela a l’air brutal, mais je sais que vous en entendrez parler, et je désire moi-même en entendre parler, et tout cela est absolument vrai! La Bible l’a dit: c’est donc juste.

  36. Elle est devenue une prostituée. Vous pouvez lire cela dans Apocalypse 17. Qu’a-t-elle fait? Elle a commis la fornication contre son propre mari. «Eh bien, direz-vous, c’est la Bible qui le dit!». La Parole est Dieu! Si vous ôtez une seule chose… Aimeriez-vous que votre femme embrasse un autre homme? Si même elle ne faisait que cela vous ne voudriez pas qu’elle le fît car cela prouverait son infidélité. “Quiconque retranchera une parole ou en ajoutera une…”. Alléluia! c’est la vérité!

  37. Dieu veut que Son Epouse soit pure dans la Parole. C’est ainsi qu’elle doit être car il ne disparaîtra pas un seul iota ou un seul trait de lettre de la loi de ce Livre avant que tout soit accompli. Jésus a dit: “Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point”. Ne donnez pas une interprétation personnelle de la Parole! Il veut quelque chose de pur, sans aucune altération, sans le moindre flirt. Je ne voudrais pas que ma femme flirte avec un autre homme. Lorsque vous prêtez l’oreille à un raisonnement quel qu’il soit allant au-delà de la Parole, alors vous écoutez Satan et vous flirtez avec lui. Amen! Tout cela ne vous remplit-il pas d’adoration? Dieu veut que vous restiez sans altération. Demeurez simplement avec la Parole. Demeurez simplement avec Elle. Bien.

  38. Comme pour l’Eve du jardin d’Eden, Dieu a fait une promesse à cette dernière Eve, qui est l’Eglise de Pentecôte; c’est l’Eglise du commencement, l’Eglise elle-même qui est la mère de tous les vivants. Mais voyez-vous, lorsqu’ils prennent ses péchés ils meurent avec elle.

  39. Quelqu’un vient disant: «Je désire servir Dieu». Ils répondent: «Eh bien, voici ce qu’il faut faire. Entre ici et repens-toi!».

— «Bien! Je vais le faire».

— «Gloire à Dieu!». Il vient et se repent.

«Maintenant, viens et joins-toi à nous!».

  1. Et voilà! C’est comme cela qu’il se fait attraper. C’est vrai! Et il meurt avec eux. C’est ce que ce Livre enseigne. Ce n’est pas ce que je dis, c’est Elle qui dit cela, Bien!

  2. Ainsi donc, Dieu lui a fait la même promesse qu’à Eve. Il dit à Eve qu’un temps viendrait où la Parole retournerait à elle. Vous rappelez-vous cela? Ce qu’elle avait perdu serait restitué parce que la seule chose qui puisse restituer c’est la Parole.

  3. C’est comme je l’ai déjà dit: «Tirez un coup de fusil. Si vous manquez la cible, cherchez où vous avez dévié. Vous devez revenir en arrière et repartir de là». Si vous revenez en arrière, vous remontez à Nicée et c’est aussi de là que vous repartez. Eloignez-vous de ces organisations, de toutes ces églises! Nous l’avons vu parfaitement dans les Sceaux.

  4. Toute ma vie je me suis toujours demandé pourquoi j’étais tellement opposé aux systèmes organisés, non pas aux personnes (les gens sont exactement comme vous et moi ou n’importe qui d’autre!), non! mais à ces systèmes dénominationnels. Maintenant je le vois ici même. Je ne l’ai jamais su jusqu’aujourd’hui. C’est vrai!

  5. Dieu a fait à l’Eve spirituelle la même promesse qu’à l’Eve naturelle: c’est que la Parole serait rétablie et lui serait restituée. Aux derniers jours Il restaurerait l’Eglise, la ramenant à la Parole originelle.

  6. Maintenant suivez-moi bien. Je veux que vous soyez sûrs. Dieu a promis à Eve que le temps viendrait où la Parole serait restaurée par sa semence à elle. Cette Parole Elle-même deviendrait semence. Mais lorsqu’il lui fut donné un substitut, elle s’en tint à ce substitut. Et lorsque la Parole vint à elle, que fit-elle? «Je n’en veux pas!». La Parole était trop humble! Elle ne lui convenait pas. Elle n’était pas assez raffinée.

  7. “Une étable? Quelle horreur! Un individu comme ça qui n’a jamais été un jour à l’école? Je ne peux pas accepter cela! Ce n’est pas un Messie. Un individu qui se laisse bousculer, appeler cela le Messie? Un individu qui se laisse bander les yeux et frapper la tête! Et il se donne pour un prophète! Un véritable prophète élèverait…”.

  8. Ils n’ont pas connu les prophètes. C’est Jésus qui l’a dit: “Si vous aviez connu les prophètes, vous m’auriez connu!”.

  9. Maintenant notez ceci: Lorsque la Parole vint à elle, ce fut exactement de la manière annoncée par Dieu. Elle se l’était imaginé autrement. Je parle maintenant de l’Epouse, de l’Epouse juive, de l’Epouse israélite. Pour commencer ce fut Eve. Puis lorsque la Parole vint, elle n’en voulut pas, elle voulut rester avec son substitut.

  10. Ainsi à Pentecôte, Dieu promit à l’Eve spirituelle et l’en avertit avant que cela n’arrive (400 ans avant la chute de l’Eglise) qu’elle tomberait et ferait exactement ce qu’elle a fait. Mais Il promit que dans les derniers jours Il enverrait de nouveau la Parole.

  11. Jésus dit la même chose lorsqu’Il était sur la terre. Il enverrait de nouveau la Parole, et que trouverait-Elle? Elle trouverait la même chose que lors de Sa première venue. C’est exact. Ils veulent leurs substituts, ils veulent leurs dénominations, ils veulent leurs credo; ils veulent vivre à leur manière et ils veulent… «Eh bien, je suis untel… J’appartiens à ceci ou à cela». Peu importe la manière dont Dieu agit et se manifeste! Il eut bien ressusciter les morts, révéler les secrets du coeur, faire tout ce que la Bible dit qu’Il ferait, tout cela ne fait aucune différence pour eux: «Si cela n’est pas en relation avec mon organisation, alors cela ne vaut rien».

  12. C’est la même chose avec l’Epouse israélite. C’est vrai! Ils ont écouté leurs substituts alors que Dieu leur avait promis la chose réelle. Et lorsque la chose réelle est venue ils n’en voulurent point: elle était trop humble.

  13. Aujourd’hui c’est la même chose. Quand cela entre en scène, Dieu a dit dans Malachie 4 qu’Il enverrait dans les derniers jours le message qui restituerait. Joël dit: “Je restituerai toutes les années…”. Tout ce que Rome dévora, tout ce que les Méthodistes, les Baptistes dévorèrent de cette branche originelle de la Pentecôte, Dieu dit: “Je le restituerai aux derniers jours”. C’est exact.

  14. Les seules personnes à qui Dieu ait jamais envoyé Sa Parole furent les prophètes, et non pas les réformateurs. Les prophètes. Mais l’heure n’avait pas encore sonné pour cela. Maintenant elle est sur le point de sonner. C’est pourquoi nous en attendons la venue. Mais ce sera quelqu’un d’humble et doux.

  15. Oh, mes frères, croyez-vous que ces aristocratiques Méthodistes, Baptistes, Presbytériens et Pentecôtistes le recevront jamais?

— «Comment, même les Pentecôtistes?», direz-vous.

  1. Les Pentecôtistes sont les Laodicéens: ils sont riches et n’ont besoin de rien. Il est écrit: “Vous ne savez pas que vous êtes pauvres”. Vous pouvez construire des immeubles valant des millions de dollars, cela n’empêche pas que vous êtes pauvres, spirituellement pauvres!

Vous dites: «Oh, je vois tout parfaitement». Vous êtes aveugles.

Vous dites: «Eh bien, Dieu soit béni, je suis vêtu!». Non! vous êtes nus!…

Vous dites: «Eh bien, pourtant nous formons nos jeunes dans des séminaires». … et vous ne le savez pas!

  1. C’est donc juste l’inverse! La Bible dit que l’Eglise de Laodicée serait dans cette situation et personne sur terre ne pourrait nier que cet âge est le dernier, parce que l’âge de l’Eglise de Laodicée est le septième âge de l’Eglise et nous y sommes. C’est la fin du deuxième millénaire. Il n’y a plus d’âges de l’Eglise.

  2. C’est la raison pour laquelle vous autres, frères de la Pluie de l’Arrière-saison, ne pourrez commencer une autre organisation. Il n’y en aura plus! C’est vrai. Nous sommes à la fin. Amen! Il ne peut plus y avoir d’autre âge de l’Eglise. Tout est terminé.

  3. Ainsi donc, le message de la Pentecôte fut le dernier message; il apporta le baptême du Saint-Esprit qui vint après la justification et la sanctification. Les trois derniers messages des trois derniers âges de l’Eglise forment la naissance complète. C’est pareil quand une femme va avoir son bébé. En réalité la première chose qui arrive, c’est l’eau; ensuite vient le sang; enfin il y a la vie. Lorsque Jésus fut mis à mort sur la croix, la substance sortit de Son corps pour former la naissance. Son côté fut percé: du sang et de l’eau sortirent, et Il s’était écrié: “Entre Tes mains je remets mon Esprit!”. Ce qui sortit de Son corps étaient de l’eau, du sang et l’Esprit (1 Jean 5.7 en parle).

  4. Au Ciel il y en a trois qui rendent témoignage: le Père, la Parole (qui est Christ) et le Saint-Esprit. Et ces trois s’accordent en Un… Je veux dire que ces trois sont Un. Et les trois qui rendent témoignage sur la terre sont l’eau, le sang, et l’esprit, et ils sont d’accord pour un même témoignage (1 Jean 5.7 — Darby).

  5. Vous pouvez être sanctifié sans être justifié; et vous pouvez être justifié sans être sanctifié. Vous pouvez être sanctifié sans recevoir le Saint-Esprit. C’est exact. Dans Jean 17.18, les disciples furent sanctifiés et reçurent le pouvoir de chasser les démons, mais ils n’avaient pourtant pas le Saint-Esprit. Ils durent aller jusqu’à Pentecôte et attendre la venue du Saint-Esprit. C’est là que Judas montra ses couleurs. Voyez comment cet esprit fit son chemin à travers la justification et la sanctification, mais lorsqu’il arriva à la fin il montra ses couleurs. C’est vrai!

  6. Remarquez que nous sommes maintenant au temps de la fin. L’Epouse israélite reçut la promesse que la Parole reviendrait et de même l’Epouse spirituelle de Pentecôte lorsqu’elle tomba à Nicée, il lui fut promis que dans les derniers jours la Parole reviendrait. Si vous voulez un autre passage des Ecritures, prenez Apocalypse 10.7. Il est dit: “… mais qu’aux jours de la voix du septième ange (le dernier ange, le septième messager), quand il sera sur le point de sonner de la trompette, le mystère de Dieu aussi sera terminé”. Vous voyez?

  7. C’est la restitution, le retour à la Parole. La Bible dit que ce messager des derniers jours les ramènerait à la foi originelle, à la foi des pères. Mais croyez-vous qu’ils recevront cela? Non! Il est dit dans Malachie 4 qu’aux derniers jours il restituerait la Parole originelle dont elle était déchue.

  8. Elle fut déchue de cette Parole à Nicée; Eve, elle, en fut déchue au jardin d’Eden. Elle rejeta la sienne au Calvaire et le groupe de Nicée la rejette pareillement dans leurs derniers jours. Oh, mes frères! Lorsque la Parole vint dans une chair humaine elle, Eve, l’église israélite, la mère de tous ceux qui ont reçu la vie spirituelle, La rejeta. Elle était tellement morte dans ses traditions et dans ses dogmes qu’elle La manqua. Celle d’aujourd’hui fait la même chose. Exactement.

  9. Ils Le manquèrent, Lui la Parole vivante manifestée dans la chair par la Parole qui avait été promise, la Parole qui avait promis de faire ces choses. La promesse fut faite et il en sera de même dans les derniers jours. “Comme il en fut aux jours de Sodome de même en sera-t-il à la venue du Fils de l’homme”. Considérez ce qui s’est passé à Sodome. “Comme il en fut aux jours de Noé, de même en sera-t-il à la venue du Fils de l’homme”. Considérez ce qui est arrivé alors. Vous voyez? Il a dit que ce serait la même chose et nous vivons en ce jour-là. Concernant la promesse je crois que je pourrais facilement trouver 600 passages qui se réfèrent à ce sujet de l’Ecriture; mais ils la rejetèrent!

  10. Elle s’en tint à ses traditions, au substitut. Elle se tint au sang de substitution au lieu de prendre le Sang véritable. Quand Jésus, la Parole, fut manifestée… parce qu’elle s’en tenait à ses traditions, Jésus, la Parole manifestée, dit à l’Epouse israélite: “Parce que vous vous en tenez à vos traditions, vous rendez la Parole de Dieu sans effet pour vous”. Elle ne peut avoir d’effet.

  11. Voilà pourquoi les soi-disant réveils que nous avons aujourd’hui ne sont que des réveils dénominationnels! Nous n’avons pas eu un mouvement réel. Non, non et non! Certainement pas! N’allez pas croire que nous ayons eu des réveils, ce n’est pas vrai! Oh, les églises ont des millions, des millions et des millions de membres d’église, mais aucun réveil nulle part.

  12. L’Epouse n’a pas encore eu de réveil. Il n’y a pas encore eu de réveil, aucune manifestation de Dieu pour mettre l’Epouse en mouvement. Vous voyez? C’est ce que nous attendons! Il faudra ces sept tonnerres inconnus là-derrière pour la réveiller. Il les enverra. Il l’a promis! Veillez! Or elle était morte.

  13. Si les églises voulaient bien oublier leurs credo et leurs dogmes et ne prendre que la Bible en intercédant pour recevoir la promesse, alors celle-ci deviendrait effective pour eux. Mais, vous voyez, Jésus a dit: “Vous, avec vos traditions, vous rendez la Parole de Dieu sans effet pour vous”. Eh bien, c’est pareil aujourd’hui avec l’Eve spirituelle! L’épouse spirituelle d’aujourd’hui, la soi-disant Eglise, prend la Parole de Dieu mais ne veut pas L’accepter. A sa place elle accepte des dogmes. C’est pourquoi la Parole est sans effet pour elle; parce qu’elle essaie d’injecter ses credo dans la Parole, et cela ne marche pas!

  14. J’ai l’habitude de lire le Héraut de Sa venue. Il y a toujours de grands titres, proclamant: «NOUS AVONS DE NOUVEAU BESOIN D’UN PROPHETE! NOUS AVONS DE NOUVEAU BESOIN D’UN PROPHETE!». Pourtant je pense que lorsqu’Il viendra ils n’en sauront rien! C’est vrai. Cela a toujours été ainsi. Vous ne parlez que de cela: «Nous avons besoin qu’un prophète vienne de nouveau apporter hardiment la Parole du Seigneur. Nous croyons que la Bible l’a promis».

  15. Je connais frère Moore le rédacteur et les autres. J’ai mangé chez lui. C’est l’un des hommes les meilleurs que je connaisse sur la terre. Et vous voyez, Il sait que nous devons avoir cela. Et soeur Moore est une très brave femme. Que de sacrifices ils ont fait tous deux! Le Héraut de Sa venue est à ma connaissance l’un des meilleurs journaux missionnaires. Mais vous voyez qu’ils continuent à proclamer: «NOUS AVONS BESOIN D’UN PROPHETE! NOUS AVONS BESOIN D’UN PROPHETE!». Vous voyez? Oh, mes frères, ils ne parlent que de cela!

  16. Voilà où nous en sommes aujourd’hui. Hier et aujourd’hui on a annoncé à la radio que dans les églises baptistes et autres on recommandait de ne pas faire ménage commun avec les Catholiques mais pourtant d’avoir avec eux une sorte de communion fraternelle! Et ici même le message a été proclamé nous disant de nous tenir à l’écart de ce poison! “Comment deux hommes peuvent-ils marcher ensemble s’ils ne s’accordent pas auparavant?”. Amos 3.3.

  17. Il ne peut y avoir de communion entre la lumière et les ténèbres. Lorsque la lumière vient, l’obscurité s’en va. C’est la lumière qui est la plus puissante. Vous ne pouvez enlever la lumière avec de l’obscurité mais vous pouvez chasser l’obscurité avec la lumière! C’est vrai. Et Il est la Lumière; et Il est la Parole. Voilà! Nous sommes revenus au point de départ. Vous ne pouvez pas La faire mentir ni Lui faire faire quelque chose de faux. Nous revenons toujours à ce point-là. Parfaitement!

  18. C’est pareil lorsque quelqu’un commence à vous faire des histoires. Si vous savez où vous en êtes et que vous connaissez ce qu’il croit… C’est comme si vous lâchiez un lapin dans un enclos après en avoir fermé toutes les issues. Tenez-vous à la porte: il doit y revenir car c’est le seul passage pour en sortir. Il sortira sa tête ici et là à s’en rompre le cou et cherchera partout. Restez là et observez-le: vous le verrez bientôt revenir: il n’y a pas d’autre chemin.

  19. Tenez-vous à la Parole! Vous pouvez proclamer tous vos credo à en perdre la voix et vous rompre le cou à chercher partout, il faut que vous reveniez exactement à cette Parole.

  20. Mais ils n’en veulent pas. Ils ne veulent pas de la Parole de Dieu. Parce que cette Eve s’en tenait à ses traditions la Parole de Dieu a été sans effet pour elle. Il en est de même aujourd’hui avec l’Eve spirituelle. Elle préfère garder ses traditions et s’éloigner de la Parole de Dieu. Elle aime mieux les dénominations et leurs credo et les traditions des anciens que prendre la Parole de Dieu.

  21. Et lorsque dans les derniers jours la promesse de la Parole lui sera apportée, elle ne la recevra pas parce qu’elle a ses traditions comme l’Epouse israélite. Bien que la Parole réelle ait été manifestée, prouvée confirmée, elle n’en veut pas! Pourquoi n’en veut-elle pas? Parce que tel est son caractère. Et il est prédit qu’elle agirait ainsi. Alors, comment allez-vous faire pour vous tenir éloigné de tout cela?

  22. La seule chose à faire est de se réjouir d’être dedans. C’est tout. Soyez prêt à cela! Dieu a promis qu’aux derniers jours Il lui manifesterait et lui confirmerait Sa Parole, mais que pourtant elle ne voudrait pas La recevoir. Tout cela, Dieu le lui a promis par Ses serviteurs les prophètes. Dieu a promis par Jésus-Christ, Dieu a promis par Joël, Dieu a promis par Paul, Dieu a promis par Malachie, Dieu a promis par l’apôtre Jean (tous étaient des prophètes), ce que serait exactement pour elle le dernier message.

  23. Voici ces passages, si vous voulez les noter (vous les connaissez tous bien sûr):

    Jésus:        Jean 14.12

    Joël:           Joël 2.25

    Paul:           2 Timothée 3

    Malachie:    Malachie 4

    Jean:           Apocalypse 10.7

  24. C’est exactement ce qui doit arriver maintenant. Et pour l’Eglise qu’est-ce? La Parole incarnée faite chair venant de nouveau parmi Son peuple; mais ils ne le croient pas!

  25. Savez-vous ce que dit Jésus lorsqu’Il fit ces miracles devant eux et prouva qu’Il était Dieu? Il prouva que ce qu’Il était en train de faire, Il l’avait fait exactement comme Il devait le faire. Il leur dit: “Et toi, Capernaüm, qui es élevée jusqu’au Ciel, si les oeuvres puissantes qui ont été faites au milieu de toi avaient été faites dans Sodome, elle subsisterait encore aujourd’hui”. C’est vrai!

  26. A Capernaüm Il ne fit rien d’autre que guérir quelques personnes et révéler les secrets de leur coeur, puis Il partit de là. C’est tout! Vous voyez, ils ne savent pas ce que sont des oeuvres puissantes. Ils pensent qu’il doit y avoir un programme grandiose: tout le monde se lève; le juge fait un discours; l’orchestre joue; les drapeaux flottent au vent; des femmes bien habillées entrent majestueusement ainsi que tous les grands savants et théologiens en chapeau haut-de-forme et col retourné, etc.; ils viennent tous: c’est quelque chose de grandiose! Mais Dieu dit: “Folie que tout cela!”.

  27. Il suscite un homme sans importance qui sait tout juste lire et écrire et cet homme fait quelque chose qui enflamme toute la vraie Eglise; les autres disent: «Ce n’est qu’une bande d’exaltés!». Dieu appelle cela grand, mais le monde appelle cela folie. Mais ce que le monde appelle grand, Dieu l’appelle folie. Vous voyez, c’est juste le contraire de ce que nous pensons. Et les choses que Dieu a promises, Dieu les fera et Il les a faites. Nous en sommes là.

  28. Ainsi donc l’Eve israélite demeura telle qu’elle était. Elle ne voulut pas le faire. Vous pouviez ressusciter les morts; vous pouviez voir l’Esprit de Dieu. Jésus vint et confirma qu’Il était le Fils de Dieu. Il commença par prêcher. Les gens pensèrent: “Tiens! quel drôle d’individu; de toute façon qui est-il?”.

  29. Evidemment les gens dirent ce qu’ils avaient déjà dit lors de la venue de Son précurseur, Jean: “Es-tu le Messie?”.

  30. Jean dit: “Non! Mais Il se tient parmi vous quelque part”. Vous voyez? Pourquoi cela? C’est parce qu’il savait ce qu’il aurait à faire quand son message serait donné. Il savait ce qu’il ferait.

  31. C’est comme Noé lorsqu’il observait Enoch. Quand celui-ci s’en fut allé, Noé dit: “Nous ferions bien de nous rapprocher de l’arche. Le temps est proche”. Noé observait Enoch; Jean veillait pour voir le signe que Dieu lui avait dit d’observer. Il dit: “Il se tient ici maintenant quelque part au milieu de vous. Je ne Le connais pas, mais je Le connaîtrai”.

  32. Lorsqu’il se tenait là ils dirent: “N’es-tu pas le Messie? Nous avons été envoyés par notre quartier général. Les anciens et les autres nous ont envoyés ici. Si tu es le Messie, pourquoi ne viens-tu pas chez nous pour te faire reconnaître plutôt que de rester ici parmi cette bande de gens de rien? Viens avec nous et fais-toi connaître!”.

  33. Il dit: “Je ne suis pas le Messie”. Il dit encore: “Je suis la voix de quelqu’un qui crie dans le désert”.

  34. Cela passa complètement au-dessus de leur tête. Ils ne connaissaient rien de tout cela. Et pourtant ils attendaient tous la venue du Messie, mais ce ne pouvait être un individu comme cela! Oh, mes frères! Cela aurait été terrible!

— “De quelle école viens-tu?”.

— “D’aucune”.

— “As-tu ta carte de membre?”.

  1. Qu’est-ce que c’était? Il était oint par Dieu! Il dit: “Voici ce que j’ai à dire: La cognée est mise à la racine de l’arbre”. C’est tout ce qu’il avait. Il parlait le langage d’un bûcheron et non pas celui d’un théologien. Il parlait de vipères, de haches, d’arbres, etc. Il n’utilisait pas de termes ecclésiastiques, mais Jésus dit qu’il n’y eut jamais de prophète semblable à lui, qu’il n’y eut jamais d’homme né de femme qui fut semblable à lui jusqu’à ce jour. C’est vrai.

  2. Il était plus qu’un prophète; il était le messager de l’alliance, se tenant exactement entre les deux dispensations. C’est pourquoi il était plus qu’un prophète. Il se tenait là mais ils ne le reconnurent point. Ils ne le comprirent pas. C’était un individu d’un genre bizarre, c’est pourquoi ils le manquèrent tout simplement.

  3. Lorsque Jésus viendrait ils n’accepteraient certainement pas ce fils de charpentier (il n’y avait rien de pareil!). Il avait d’ailleurs la mauvaise réputation d’être un enfant illégitime! Ils n’iraient pas voir un tel individu!

  4. Mais voyez ce que Dieu fit. Il prit de pauvres pêcheurs sans instruction, des bûcherons, des fermiers et des prostituées et laissa les dignitaires assis à leur place. Pourquoi fit-Il cela? Pourquoi fit-Il une telle chose? (peut-on imaginer une chose pareille?) Parce que ces gens-là Le reconnurent comme étant la Parole.

  5. Considérons-les juste une minute. Voici un vieux pêcheur ignorant. Il ne sait même pas écrire son nom. La Bible dit qu’il était ignorant et sans instruction. Il apporte ses poissons, les dépose à terre et va voir quel est l’objet de tout ce bruit. Mais au fond de lui-même il savait que la Bible disait que le Messie… Tous les Hébreux s’attendaient à la venue du Messie parce que quelque chose de scripturaire se passerait quand Il viendrait.

  6. De nombreux messies étaient venus, disant: “C’est moi!”. Et ils entraînèrent à leur suite des centaines de gens qui périrent avec eux. Et voyez-vous, tout cela arriva afin que le Messie véritable fût rejeté lorsqu’Il viendrait. Nous avons eu les manteaux et vêtements d’Elie et tout le reste; mais cela ne fait que rejeter la chose réelle quand elle vient. C’est vrai! Toutes sortes de gens qui ont porté ces robes et ces vêtements ont été ensevelis revêtus de ces défroques. Cela ne fait que nous donner une confirmation. C’est comme un faux dollar; il nous montre qu’il doit y en avoir un vrai quelque part si vous arrivez à le découvrir. Voici donc venir ce Messie. Alors ces dignitaires sortirent et ils se reposaient tellement sur leur substitut qu’ils dirent: “Eh bien, si le Messie vient, Il viendra certainement chez Caïphe. Il viendra dans notre dénomination. Il viendra chez les Pharisiens”.

  7. Les Sadducéens disaient: “C’est ce que vous pensez, vous; mais Il viendra chez les Sadducéens”.

  8. Ils font la même chose aujourd’hui. Mais lorsqu’Il vint, cela se passa d’une manière étrange. Il vint, oh, d’une manière toute différente de ce qu’ils pensaient, mais Il vint conformément à la Parole; mais eux ne connaissaient pas la Parole.

  9. Laissez-moi vous le dire d’une manière si réelle qu’elle pénètre profondément. Je voudrais que nous comprenions bien cela: VOILA CE QUI NE VA PAS AVEC VOUS, AUJOURD’HUI: VOUS NE CONNAISSEZ PAS LA PAROLE!

  10. Jésus dit: “Vous savez discerner l’aspect du ciel, mais vous ne pouvez discerner les signes des temps” (Mat. 16.3).

  11. Ils disaient: “Nous avons Moïse…”.

  12. Jésus dit: “Si vous aviez connu Moïse vous m’auriez connu”. Ils ne connaissaient pas Moïse, c’est pourquoi ils ne Le connurent pas. Ils ne connaissaient que des credo fabriqués.

  13. Voyons maintenant ce brave pêcheur. Il dépose sa corbeille, tire sur sa barbe grise et se dirige là-bas: “Je crois que je vais aller voir qui c’est”.

  14. Son frère dit: “Viens! Allons là-bas, c’est le même homme. C’est celui que nous avons vu l’autre jour. Je suis resté toute la nuit auprès de lui. Tu sais, Jean et moi t’en avons parlé”.

  15. “Ah! cette espèce d’homme des bois? Oui, j’en ai entendu parler”. Ce brave Simon, vous savez, avait dit: “J’ai entendu parler de lui là-bas. J’y étais il y a de cela deux ou trois mois”.

  16. Il continua, disant: “Un jour qu’il était là-bas il a dit une chose bizarre: LE voici qui vient maintenant même! Ils rétorquèrent: Comment le sais-tu? Il regarda là-bas et vit quelqu’un d’apparence tout à fait ordinaire. Il dit: Je vois l’Esprit de Dieu venir sur Lui comme une colombe. J’entendis une voix disant: C’est Lui. Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui je me plais à demeurer. Alors Jean est entré dans l’eau avec Lui et L’a baptisé. Il avait dit qu’il Le connaissait”.

  17. “Oh, je ne sais pas, dit Simon. J’en ai entendu parler tant et tant de fois”. Et il y alla. Au fond de son coeur il y avait la semence prédestinée. C’est Jésus qui l’a dit. C’est vrai. Ainsi il alla vers Lui disant: “Je vais aller à la réunion pour voir”.

  18. Il y alla. Jésus se tenait là; c’était un personnage tout à fait ordinaire. Il alla vers Lui et Jésus lui dit: “Ton nom est Simon, et le nom de ton père est Jonas”. Cela lui donna un choc. Pourquoi? C’était cette petite semence de la Vie éternelle qui avait été frappée en lui. Certainement.

  19. “Un instant! Comment est-ce possible? Tu ne m’as jamais vu, Tu n’as jamais connu mon père car il y a des années qu’il est mort! Mais voilà que Tu viens et me dis ces choses. Or je sais que la Bible dit…” (ne nous occupons pas de ce que dit la tradition) “… la Bible dit que le Messie serait un prophète. Le voici. C’est Lui”.

  20. Un jour Il passait par la Samarie avec un groupe de Juifs. Pendant que ceux-ci étaient absents, cette femme de mauvaise réputation vint. Oh, vous savez, c’était peut-être une jolie femme. Elle avait été mise à la rue depuis son enfance et y était restée. Peut-être avait-elle une idée derrière la tête. Elle arriva au puits, plaça sa cruche et commença à tourner la manivelle pour puiser l’eau; alors elle entendit un homme lui dire: “Donne-moi à boire!”. Elle regarda autour d’elle et vit un Juif d’âge moyen assis là.

  21. Elle dit: “N’es-tu pas juif? Tu ne devrais pas faire cela. Ce n’est pas la coutume qu’un Juif me parle, à moi qui suis une Samaritaine”.

  22. Il dit: “Si tu savais à qui tu parles, c’est toi qui me demanderais à boire”.

  23. Elle dit: “Où est ta cruche? Où est ta corde?”.

  24. “L’eau que je donne, dit-Il, c’est la Vie”.

  25. “La quoi? Quoi, vous tous voulez adorer à Jérusalem! Nos pères adoraient sur…”.

  26. “C’est juste, dit-Il, nous Juifs savons ce que nous adorons, mais le temps vient où l’homme n’adorera plus ni à Jérusalem, ni sur cette montagne. Ils adoreront Dieu en Esprit, parce qu’Il est Esprit. Ils L’adoreront en Esprit et en vérité”.

  27. Alors elle commença à étudier la chose. Il dit: “Va chercher ton mari et viens ici”. Elle dit: “Mon mari? Je n’ai point de mari”.

  28. “C’est vrai, dit-Il, tu as eu cinq maris et tu en es maintenant au sixième”. Il dit encore: “Tu en as eu cinq. Tu as dit la vérité”.

  29. Regardez bien! Qu’était-ce donc? La lumière frappa cette semence qui se trouvait là et que Dieu avait appelée. Certainement. La semence était sur la terre. Lorsque Dieu retira les eaux et que le soleil la toucha elle sortit. C’est vrai. Tout ce dont elle avait besoin c’était de soleil. Elle avait besoin de lumière. Certainement.

  30. Puis lorsque le Saint-Esprit qui était en Lui fit ressortir sa vie passée et la lui montra, cette Lumière la frappa. La femme dit: “Seigneur, je perçois que tu es un prophète. Je sais que lorsque le Messie viendra Il fera ces choses. Et nous n’avons pas eu de prophète depuis des centaines d’années. Nous n’avons pas eu un véritable prophète depuis des centaines d’années”. Elle ajouta: “Tu me parles de mon mari, tu m’as dit combien j’en avais eus, etc. Je ne comprends pas cela mais je sais que lorsque le Messie viendra, eh bien, c’est ainsi que cela se passera. Mais Toi, qui es-Tu?”.

  31. Il dit: “Je le suis”. C’était cela! A une prostituée! Et les prêtres regardaient autour d’eux (ils devaient faire rapport à leur assemblée) disant: “Ne perdez pas votre temps avec cet individu. Il est possédé d’un démon”.

  32. Voilà la différence! C’est la même chose aujourd’hui. C’est pareil aujourd’hui. Cela correspond parfaitement! Si elle sut cela, c’est parce que la Lumière avait frappé la semence.

  33. Les pêcheurs, les bûcherons, les paysans, les péagers, les prostituées, tous ceux-là virent en Lui ce que les simples Ecritures avaient dit qu’Il ferait. Mais les pharisiens ne purent rien voir à cause de leurs traditions. Ils ne purent rien voir à cause de leurs traditions, alors que les prostituées, les paysans et tous les autres le virent. Tous ceux qui étaient prédestinés, quand leurs doutes furent écartés, la vraie semence se mit à croître en eux. C’est vrai.

  34. Que fit la femme? Se contenta-t-elle de dire: “Eh bien, je suis bien contente d’avoir rencontré le Messie”? Oh, non! Elle courut immédiatement à la ville. Elle ne pensait plus à son eau! Elle dit: “Venez voir un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait! Les Ecritures ne disent-elles pas que c’est cela même que le Messie ferait? N’est-ce pas exactement cela?”. Et les gens purent voir arriver de nouveau les mêmes choses que Jésus-Christ avait dites dans Jean 14.12.

  35. Il l’a aussi dit dans Luc: “Comme il en était du temps de Noé…”, comme Dieu s’était manifesté dans un homme et avait dit qui était derrière Lui et ce que faisait Sara (elle riait dans la tente), tous les passages de l’Ecriture, Malachie et les autres l’ont prédit pour les derniers jours. Malachie 4 nous dit quand la Parole reviendrait et qu’elle reviendrait par le moyen d’un homme. Hébreux 4 dit que la Parole de Dieu discerne les pensées qui sont dans le coeur; ils peuvent voir ces choses s’accomplir, mais ils s’en détournent bien vite! Leurs traditions le leur cachent et rendent la Parole sans effet. Voilà où nous en sommes! C’est tout.

  36. Vous savez, Il pourrait faire les mêmes choses aujourd’hui. Il entrera directement en scène et produira les choses mêmes… c’est au messager de Laodicée de les accomplir; alors si l’église de Laodicée voit cela, elle fera exactement comme l’église israélite fit au commencement. Si bien confirmée que soit la Parole, elle le fera de toute façon. Oh, mes frères!

  37. Il a dit qu’Il reviendrait à la Parole originelle et qu’Elle serait manifestée comme cela a été promis afin de restaurer la foi, la foi originelle. En faisant ces choses Il a fait connaître qu’Il habitait parmi Son peuple. Mais malgré que Sa photographie ait été prise et prouvée scientifiquement, ils ne croient toujours pas. Que cela soit démontré, que l’oeil mécanique de la caméra L’ait fixé se tenant là, cette Colonne de Feu qui est la même hier, aujourd’hui et éternellement (Héb. 13.8), que tout cela soit prouvé par la science aussi bien que dans le domaine spirituel ou confirmé de toute autre manière, cela a été confirmé, mais vous savez qu’ils feront probablement la même chose. Il est probable qu’ils s’en éloigneront simplement et feront ce qu’ils ont toujours fait.

  38. O notre Dieu, aide-nous! Nous allons nous arrêter ici. O Dieu, aide-nous à voir clair maintenant que nous y arrivons, c’est là ma prière, parce que je ne veux pas vous garder trop longtemps. O Dieu, aide-nous à voir. Je crois que l’Esprit est sur nous en cet instant et qu’Il va nous aider à ouvrir ce Sceau.

  39. Lisons donc, afin de voir dans quel état se trouve l’église. Nous voyons comment elle était, ce qu’elle a fait, ce qui devait arriver: nous le voyons là et nous voyons ce qu’elle était censée faire. C’est exactement ce qu’elle a fait. Maintenant, voyez-vous où nous en sommes? Jugez-en vous-mêmes! Moi je ne puis pas en juger. Ma seule responsabilité est d’apporter cette Parole. Comme Elle me l’a été donnée, je puis vous La donner. Tant qu’Elle ne m’est pas donnée, je ne peux pas vous La donner, ni personne d’autre.

    “Et lorsqu’il ouvrit le troisième sceau, j’entendis le troisième animal disant: Viens et vois. Et je vis: et voici un cheval noir; et celui qui était assis dessus, ayant une balance dans sa main. Et j’ouïs comme une voix au milieu des quatre animaux, disant: Une mesure de froment pour un denier, et trois mesures d’orge pour un denier; et ne nuis pas à l’huile ni au vin” (Apoc. 6.5,6)

  40. Maintenant l’Agneau tient le Livre dans Sa main et en brise les Sceaux. Il a brisé le premier, le deuxième et maintenant Il brise le troisième Sceau. Et tandis que l’Agneau brise le troisième Sceau, le troisième être vivant… Combien parmi vous savent à quoi ressemblait le troisième être vivant? Il était semblable à un homme. Le premier ressemblait à un lion; le second ressemblait à un veau ou à un boeuf, et le troisième ressemble à un homme. C’est un homme.

  41. Et il entendit l’être vivant semblable à un homme dire à Jean: “Viens voir ce que c’est. Viens, regarde ce que c’est”. Alors Il l’ouvre, un tonnerre gronde. L’Agneau ouvre les Sceaux.

  42. Jean s’avança donc afin de voir ce que c’était. Que vit-il? Il vit un cheval noir, et son cavalier tenait dans ses mains une balance. C’est la première chose qu’il vit. Quand l’Agneau l’annonça, Il brisa le Sceau, ensuite l’autre être vivant… Voyez comment ces êtres vivants annoncent à tour de rôle: “Viens et vois”.

  43. De l’endroit où il se tenait, peut-être comme ceci, Jean s’avança par ici lorsque l’Agneau ouvrit le Sceau; il s’avança et comme d’habitude le tonnerre retentit, ainsi que nous l’avons vu dans le premier Sceau. Il observe ce qui se passe et voit premièrement un homme venant sur un cheval blanc; il l’observe et le voit chevaucher d’un bout à l’autre. Jean le voit chevaucher jusqu’à la fin. Il le voit s’avancer sur son cheval blanc: ce cavalier a un arc à la main mais il n’a pas de flèches. Ensuite, vous savez, il reçoit une couronne et continue.

  44. Ensuite nous découvrons qu’il revient. L’Agneau ouvre un second Sceau et dit: “Regarde!”. Et voici que s’avance maintenant un cheval roux. L’homme qui le monte tient une épée à la main. Il passe d’un bout à l’autre des Ecritures, tenant une épée à la main. Il se met à tuer et à enlever la paix de la terre.

  45. Maintenant l’Agneau ouvre un autre Sceau. Un autre être vivant, semblable à un homme, dit: “Viens et vois”. Il s’avance donc afin de voir ce que c’est. Quand il le fait, un cavalier vient sur un cheval noir.

  46. Hier soir nous avons vu que le cavalier qui montait le cheval roux était le même que celui qui montait le cheval blanc. Et la voix qui était au milieu des êtres vivants cria: “Viens voir ce que c’est!”. Et il vit ce cheval noir et alors la voix qui était au milieu des quatre êtres vivants cria: “Une mesure de froment pour un denier, et trois mesures d’orge pour un denier; et ne nuis pas à l’huile ni au vin”.

  47. Ce cavalier, parlons-en. Vous avez vu ce qu’était le premier cavalier; nous avons vu hier soir que, selon les Ecritures, le second cavalier était exactement le même homme, seulement il montait un autre cheval. Que s’était-il passé? Il avait changé de ministère. C’est vrai! Nous avons vu que c’était un antichrist et qu’il avait simplement changé de position. Nous avons vu que lorsqu’il montait un cheval blanc, il devint une doctrine. Nous allons maintenant prendre chacun de ces cavaliers et le placer dans les Ecritures.

  48. Considérez où nous en sommes ce soir, dans quel autre âge de l’Eglise nous sommes maintenant. Nous sommes arrivés maintenant au troisième âge de l’Eglise. Le troisième âge de l’Eglise est exactement semblable au troisième cheval.

  49. Quel était le premier âge de l’Eglise? Celui des Nicolaïtes qui avaient une doctrine. C’était le premier. Bien. Aussitôt cette doctrine des Nicolaïtes fut approuvée comme juste et entra en action. Et c’est alors que cet individu fut couronné. Puis cet esprit, l’esprit antichrist, s’incarna dans un homme. Et nous découvrons plus loin qu’il devient aussi le diable incarné. Le démon sort et le diable entre.

  50. Et de la même manière que cette église antichrist progresse, l’Epouse avance avec la Réformation, la justification, la sanctification et le baptême du Saint-Esprit et elle continue à avancer. Seulement, eux ont vécu ce réveil au commencement, tandis que l’Eglise le vit à la fin.

  51. Les trois premières étapes conduisent l’église à travers le Moyen Age. Puis au cours des trois étapes suivantes, l’Eglise passe par la justification, la sanctification et le baptême du Saint-Esprit, Dieu incarné à nouveau et manifesté parmi nous.

  52. Voici le cavalier venant comme l’antichrist, comme le faux prophète, puis la bête, puis un âge de ténèbres. L’Eglise sort du Moyen Age dans la justification, la sanctification, le baptême du Saint-Esprit, la Parole incarnée dans le croyant, tandis que le cavalier descend. Il descend et l’Eglise monte. C’est aussi parfait que possible! Oh, que c’est beau! J’aime cela.

  53. Ce cavalier est le même mais dans une autre étape de son ministère. La première étape, c’est le cheval blanc. Il n’était qu’un docteur, simplement un docteur antichrist; il était contre la Parole de Dieu. Comment pouvez-vous être un antichrist? Quiconque refuse d’accepter que chaque Parole de cette Bible est la Vérité et qui refuse qu’on lui enseigne cela est un antichrist parce qu’il renie la Parole et que Dieu est la Parole.

  54. Première étape, le cheval blanc. Ce cavalier n’était qu’un docteur, mais il y avait un esprit antichrist dans sa doctrine et dans son caractère. C’était innocent. Il ne semblait pas que cela pût faire le moindre mal. Voilà comment Satan s’introduit! Oh, c’est un rusé personnage!

  55. Il dit à Eve: “Je sais que tu recherches la sagesse. Tu ne sais pas distinguer le bien du mal. Si tes yeux étaient ouverts, tu saurais ce qui en est. Le fruit est très agréable. Il est bon; il est plaisant à l’oeil. Tu devrais en prendre maintenant. Tu ne sais pas s’il est bon ou non”.

— “Non, je ne sais pas, mais Dieu a dit de ne pas le faire”.

— “Eh bien, je le sais, mais…”.

— “Dieu a dit qu’il ferait…”.

— “Sûrement qu’Il ne le fera pas!”. Tout cela dit avec la plus grande douceur. Mais voyez le résultat!

  1. Observez comment cet esprit antichrist prit naissance au sein de l’église primitive; c’était une doctrine de Nicolaïtes. Nico, conquérir les laïques pour en fabriquer de saints hommes.

  2. — «Nous désirons simplement la communion fraternelle! Vous êtes dispersés par ici. Personne ne sait où se trouvent les autres. Je pense que nous devrions tous avoir une organisation et être un peu différents. Nous devrions nous mettre ensemble. Nous devrions faire de cela une loge».

  3. Voilà ce que c’est. En fait il n’existe pas une chose telle qu’une église chrétienne méthodiste! ce n’est pas une église, c’est une loge. L’église baptiste n’est pas une église, c’est une loge. Il n’y a qu’une seule Eglise, c’est le Corps mystique de Jésus-Christ. Vous naissez là-dedans par prédestination. C’est vrai.

  4. “Tous ceux que le Père me donne viendront à moi. Aucun homme ne peut venir à moi à moins que le Père ne l’appelle, et tous ceux qu’Il m’a donnés viendront à moi”. Voilà ce qu’Il dit. C’est cela. Vous voyez? L’Agneau est là, faisant l’intercession jusqu’à ce que le dernier entre. La petite cloche sonne et Il sort pour prendre ce qui Lui appartient, Il conduit Ses sujets, Son Eglise, dans Sa Maison et jette Son ennemi dans l’étang de feu et tous ses sujets iront avec lui, et c’est fini. Ensuite nous entrons dans le Millénium.

  5. Dans la première étape ce cavalier (toujours le même!) était innocent; dans la seconde étape, lorsqu’il se fut élevé un peu plus, la Bible dit qu’il lui fut donné une couronne et ils couronnèrent un homme, un surhomme. Vous voyez, le couronnement. Mais la Bible, Elle, ne lui a pas donné le nom de pape. La Bible l’a appelé faux prophète. Pourquoi? Il faut bien que ce soit un faux prophète puisque par son esprit anti-Christ il enseigne une doctrine anti-Christ opposée à la Parole originelle. Si vous enseignez des choses opposées à la Parole originelle, c’est anti-Christ, mais la Parole est Dieu.

  6. Après cela nous découvrons qu’il est couronné. C’était alors un petit personnage très innocent et faible. Mais ensuite, au concile de Nicée, Constantin lui donna tous les droits. Que fit-il alors? Eh bien, Satan lui donna son trône et son autorité. C’est ce que la Bible nous a dit lorsque nous l’avons parcourue.

  7. La chose suivante que nous découvrons c’est que le diable contrôle toute la politique passée, présente et à venir. Nous trouvons cela dans Matthieu 4.9. Et nous voyons maintenant que Satan détenait déjà la politique mais qu’il essaie de s’emparer de l’église. Il descend pour la séduire. Il prend son surhomme et l’introduit dans une organisation et le couronne vicaire de Christ, c’est-à-dire un christ. Christ agissait à la place de Dieu. Vous voyez, cet individu est un vicaire mis à la place de Dieu. C’est juste la même chose: il prend la place de Dieu, il doit être un vicaire de Christ.

  8. Que fit-il en faisant cela? Satan prit la puissance politique (qu’il détenait déjà) et la puissance religieuse (dont il avait déjà été couronné), les mit ensemble et lui donna une autre couronne sur l’enfer. On vous blanchit si vous donnez assez d’argent, on vous en fait sortir. Ainsi maintenant il est vicaire pour les Cieux et pour le purgatoire (si vous voulez l’appeler ainsi). Cela n’existe pas dans la Bible; mais il fallait qu’il fabriquât quelque chose. La Bible dit qu’il sortirait de l’abîme sans fond et retournerait de la même manière. Mais sur la terre il est un souverain!

  9. Ensuite que lui fut-il donné? Il eut d’abord un arc, mais pas de flèches. Maintenant il tient une épée puissante dans sa main. Il peut faire quelque chose maintenant. Alors il saute de son cheval blanc; le cheval blanc disparaît. Et qu’enfourche-t-il ensuite? Un cheval roux, un cheval rouge sang. Celui-là, il le monte réellement. C’est certain. Il reçoit une grande puissance et une grande épée pour tuer. Il monte sur son cheval rouge sang.

  10. Dans le deuxième Sceau qui a été ouvert hier soir, nous avons vu qu’il avait ôté la paix du monde et poussé les gens à s’entre-tuer. Le propre martyrologe de l’église catholique romaine montre qu’ils ont mis à mort soixante-huit millions de protestants depuis l’époque de Saint-Augustin d’Hippone jusqu’en 1580. Soixante-huit millions! Vous pouvez lire cela dans Glorious Reform de Smucker. Soixante-huit millions dénombrés dans leur propre martyrologe…

  11. C’est à cette époque que l’un de leurs soi-disant saints eut la révélation selon laquelle tous ceux qui sont en désaccord avec l’église romaine devaient être mis à mort comme hérétiques. C’est cela qui changea leur orientation. Oh, alors il se mit à répandre le sang! Il sauta sur son cheval roux et se mit en marche.

  12. C’est alors que vint sa grande puissance. Il fut fait vicaire des Cieux et adoré en tant que dieu. Il fut souverain de toute la terre par l’union de l’église et de l’état. Il fut fait souverain sur la terre et il lui fut donné une couronne. Il avait le pouvoir de faire sortir les âmes du purgatoire par les prières. Il était exactement comme Dieu sur la terre; il était mis à la place de Dieu.

  13. Avec cela il avait un grand pouvoir, celui de mettre à mort quiconque n’était pas d’accord avec ses commandements. Qui donc aurait osé le contredire? L’église ne peut rien dire, il en est la tête. L’état ne peut rien dire, il en est la tête. C’est pourquoi il y en a des millions qui mourront. Toutes ces petites églises, frères, furent détruites et leurs membres mis à mort, donnés en pâture aux lions et tout le reste. Le dragon, Rome, lui donna son trône et son autorité. C’est la Bible qui le dit! Ainsi donc il monta son cheval rouge (c’est un type), foulant le sang des hommes jusqu’à ce que celui-ci devînt réellement rouge.

  14. Maintenant Jean le voit sur un cheval noir. Il a changé quelque chose d’autre. Il faut que je vous le dise exactement comme cela m’est venu. Et si ce qui me vient ne concorde pas avec le reste des Ecritures, ce n’est pas Dieu qui me l’a donné. Voyez, les Ecritures devraient être ainsi pour chacun; c’est un grand tout glorieux et unique. L’Ecriture doit s’accorder avec l’Ecriture et tout ce qui est contraire à l’Ecriture… Si cet Ange du Seigneur me disait quelque chose qui ne soit pas scripturaire, je ne Le croirais pas.

  15. L’autre jour j’étais à Chicago avec des centaines de prédicateurs. Quelqu’un d’ici était-il à cette réunion, à cette réunion de Chicago? J’ai dit: «Eh bien, vous avez tous parlé entre vous pensant pouvoir me prendre en défaut sur quelque chose». Nous étions comme nous sommes maintenant dans cette salle. Et je dis: «Qu’avez-vous donc contre moi? Il y a trois jours le Saint-Esprit m’a montré la place que chacun de vous occuperait et m’a dit que nous ne serions pas dans l’autre salle». Demandez à Carl, ici, si ce n’est pas vrai. Il y avait aussi Hank et tous les autres. C’est vrai! Et vous étiez tous là pour l’entendre.

  16. Je dis: «Vous êtes contre mon enseignement, c’est ce qui ne va pas. Aussi je demande maintenant que l’un de vous vienne ici avec sa Bible et se tienne devant moi et démontre la fausseté de ce que j’enseigne». Vous n’auriez jamais entendu un groupe aussi silencieux. Je dis alors: «Qu’avez-vous donc? Si vous savez que vous ne pouvez vous élever contre la Parole, alors laissez-moi en paix!».

  17. — «Vous, docteurs en théologie et autres qui dites comment faire, qui vous présentez comme Docteur en ceci, Docteur en cela… Je n’ai pas d’instruction, je n’ai jamais passé par un séminaire ou une école. Mais prenez votre Bible, venez ici à côté de moi démontrer la fausseté de ce que j’enseigne au sujet de la semence du serpent, du baptême au Nom de Jésus ou quoi que ce soit d’autre».

  18. Personne ne souffla mot. Vous savez tous cela! C’était le groupe le plus silencieux que vous ayez jamais vu.

  19. Vous n’avez pas idée comme ils crient contre moi! Maintenant, écoutez ceci. Je ne crois pas qu’il soit bon de disputer avec les gens. Mais lorsque ce sont eux-mêmes qui vous y entraînent… Je n’y serais jamais allé, mais le Saint-Esprit me dit: «Vas-y; je serai avec toi».

  20. Trois ou quatre jours auparavant je leur avais dit… (vous étiez tous là-bas et vous avez entendu M, Carlson, Tommy Hicks et les autres, tous ceux qui étaient assis là). Et trois jours auparavant je suis allé et je leur ai dit: «Vous devrez changer de salle».

  21. Ce soir-là il y avait de l’orage et j’avais une réunion. Le Seigneur me dit: «Va à cette fenêtre, la troisième du bâtiment». J’y allai, me tins là et regardai dehors. Il dit: «Ils t’ont tendu un piège. Ils vont te demander de parler à l’Association Pastorale du Grand Chicago. Ils t’ont tendu un piège sur l’enseignement que tu donnes de ma Parole. Ils vont devoir changer de salle. Ils ne pourront louer la salle prévue et ils devront aller dans une salle qui aura telle apparence, où il y aura un signe».

  22. Je m’arrêtai et je me vis moi-même dans un angle. Je me retournai et vis tous ces gens. Je vis tous ces prédicateurs assis là, comme ils l’étaient. Je les passai tous en revue et je pensai: «Eh bien, Seigneur, je ferais mieux de ne pas aller là-bas s’ils vont faire cela. Je ne veux pas blesser leurs sentiments ou faire quoi que ce soit de faux!».

  23. Il dit: «Va, je serai avec toi». C’est ce qu’Il fit. C’est vrai. Il y a ici des témoins qui étaient assis là et qui le savent. Vous avez aussi les bandes. C’est ainsi, vous voyez.

  24. Maintenant voici le mystère de ce Sceau. Il me l’a révélé ce matin avant l’aube. Je me dépêchai de prendre les Ecritures et me mis à les sonder. Voilà. Jusqu’à présent trois d’entre eux m’ont été révélés de manière absolument surnaturelle. Voici maintenant le mystère du cheval noir selon ce qui m’a été révélé.

  25. Il commença à monter ce cheval au temps de l’âge des ténèbres. C’est ce que représentait le cheval noir: l’âge des ténèbres, car c’était l’heure de minuit pour les vrais croyants qui restaient. Observez cet âge de l’église, cet âge intermédiaire de l’église, cet âge des ténèbres de l’église. Notez ce qu’Il dit: “Tu as peu de force”. C’était minuit pour le vrai croyant.

  26. Remarquez ceci. Pratiquement tout espoir avait été enlevé de la véritable Eglise car ce personnage contrôlait à la fois l’église et l’état. Qu’allaient-ils faire? Vous voyez, le catholicisme avait pris possession à la fois de l’église et de l’état, et tous ceux qui n’étaient pas d’accord avec le catholicisme étaient mis à mort. C’est la raison pour laquelle il montait un cheval noir. Considérez les noirceurs qu’il a faites et vous comprendrez. Si vous connaissez votre histoire, considérez ces choses. D’ailleurs vous n’avez même pas besoin de les connaître pour savoir cela.

  27. Maintenant observez ceci. Toute espérance avait disparu. C’était son cheval noir. Quand il montait son cheval blanc: c’était la ruse; maintenant il lui a été donné le pouvoir d’enlever la paix: ce fut le massacre de millions d’hommes. C’est ce qu’il allait faire en parcourant le monde sur son cheval roux. Et c’est ce qu’il fait encore maintenant. Vous comprenez? Mais le voici qui s’avance sur son cheval noir.

  28. L’âge des ténèbres fut cette époque où, peu après que l’église se fût établie et fût devenue puissante, elle étouffa tout le reste et cela dura des centaines, des centaines et des centaines d’années comme tout lecteur le sait. Voilà ce cheval noir qui représente l’âge des ténèbres.

  29. A ce moment-là, toute espérance avait disparu, il n’y avait plus du tout d’espoir, tout paraissait sombre au petit groupe de croyants. C’est la raison pour laquelle c’est représenté par un cheval noir.

  30. Il tient sa balance dans la main et crie: “Une mesure de blé pour un denier, et trois mesures d’orge pour un denier!”. Dans les choses naturelles le blé et l’orge sont la base de la vie. C’est avec cela qu’on fait le pain et d’autres choses. Mais vous voyez il faisait payer pour cela.

  31. Ce que cela signifie, c’est qu’il faisait payer ses sujets pour cette sorte d’espérance de vie qu’il leur donnait. A cette époque-là il commença à leur faire payer les prières. Ils le font toujours aujourd’hui avec les neuvaines. Car que faisait-il? Il capturait les richesses du monde quand la balance pesait une mesure de blé pour un denier et trois mesures d’orge pour un denier.

  32. Le cavalier sur son cheval noir dépouillait ses sujets de leur argent; c’est ainsi que la Bible prédit qu’il retiendrait toutes les richesses du monde. Comme nous l’avons dit hier soir au sujet de la Russie et tout cela: ils prennent tout l’argent et dépouillent simplement les gens de tout ce qu’ils ont. Voilà où nous en sommes.

  33. Remarquez bien ceci. Voyez-vous d’où vient l’argent récolté par l’église? Eloignez-vous de ces choses. Construire une organisation, quelque chose de grand à coup de millions, voyez-vous quelle est la mère de cela?

  34. Merci, Seigneur. Oh, mes frères, je suis si heureux! Oui, certainement. Bien! C’est Sa grâce, c’est tout. C’est vrai, c’est l’heure de minuit. Comprenez-vous cela maintenant? Et ici il fait payer pour une sorte de vie (c’est l’orge, etc.) qui n’est que naturelle. Ce n’était pas spirituel. C’était de l’orge: du pain d’orge et du pain de blé. Il faisait payer pour le genre de vie qu’il offrait à ses sujets; il faisait payer pour les prières que le prêtre faisait afin de faire sortir les gens du purgatoire. Il fallait payer (je tire ceci de l’histoire) pour des neuvaines, sauf erreur; je pense que vous connaissez tous cela. Je pense qu’une neuvaine est quelque chose que vous devez faire, vous savez, une sorte de pénitence. Quelqu’un doit payer cela. On apporte la richesse du monde au cavalier (à l’église elle-même), et il est toujours sur son cheval. Oh, c’est sûr qu’il y est! Certainement! Il est toujours sur son cheval.

  35. Voici maintenant la bonne part. Remarquez ceci: “Ne fais point de mal au vin et à l’huile”. Il n’y a plus qu’un petit reste, frères! “N’y touche pas!”. Or l’huile symbolise l’Esprit, le Saint-Esprit.

  36. Si vous le voulez, je vais vous citer quelques passages des Ecritures. Dans Lévitique 8.12, Aaron, avant d’entrer, devait être oint d’huile, vous savez. Dans Zacharie 4.2, l’huile coule à travers les conduits et il est dit: “Ceci est mon Esprit”, l’huile. Il y a encore autre chose dans Matthieu 25.1-4. Il y avait des vierges folles (25.3); les vierges folles n’avaient pas d’huile, pas d’Esprit. Dans Matthieu 25.4, les vierges sages avaient de l’huile dans leurs lampes, elles étaient remplies de l’Esprit. L’huile est le type de l’Esprit. Quelle gloire! Saisissez-vous cela? Bien.

  37. Ainsi l’huile symbolise l’Esprit et le vin symbolise la stimulation de la révélation. Oh, je pourrais bondir de joie dans cette salle! C’est un miracle que je n’aie pas réveillé tout le voisinage lorsque le Seigneur m’a montré cela. C’est la stimulation de la révélation, vous voyez. Dans la Bible, l’huile et le vin sont toujours associés. J’ai pris la concordance et j’ai vu qu’il y a toute une série de passages à ce sujet, où le vin et l’huile vont toujours ensemble.

  38. Quand la Vérité d’une Parole de Dieu promise a été véritablement révélée à Ses saints remplis de l’huile, tous sont stimulés. Le vin est une stimulation. Oh, gloire à Dieu! je l’éprouve en cet instant même! C’est une stimulation avec cris de joie. Lorsque cela se produit, l’effet sur eux est le même que celui du vin sur l’homme naturel, car lorsque la révélation d’une vérité de Dieu a été donnée, que le vrai croyant est rempli de l’huile et que la révélation a été faite, la stimulation devient si grande qu’elle le fait se comporter d’une manière anormale. C’est vrai! Quelle gloire! Voilà peut-être ce qui se passe avec vous maintenant. C’est vrai. Cela vous fait vous comporter d’une manière peu convenable.

  39. Si vous voulez lire un passage de l’Ecriture à ce sujet, lisez Actes 2. Ils avaient reçu la promesse qui leur avait été faite. Lorsque la promesse du Saint-Esprit se fut répandue sur eux et qu’elle fut confirmée conformément aux Ecritures…

  40. ue se serait-il passé s’ils avaient dit: “Attendons! Il nous a dit d’attendre ici en haut pour recevoir notre ministère” et qu’au bout de huit jours Marc aurait dit à Matthieu: “Eh bien, frère, je vais te dire quelque chose. Je crois que nous l’avons déjà reçu, ne le penses-tu pas? Nous l’avons déjà reçu. Pourquoi attendons-nous notre ministère? Nous devrions simplement sortir et aller prêcher! Il nous avait dit de venir ici en haut et d’attendre, et voilà maintenant huit jours que nous sommes ici!”.

    — “Eh bien, attendons encore un autre jour!”.

  41. Neuf jours passent. Alors Marc se lève, ou peut-être quelqu’un d’autre, Jean, et il dit: “Je crois que nous ne devrions pas attendre plus longtemps. Je crois que nous l’avons reçu, n’est-ce pas?”.

  42. “Je puis voir Simon (c’est lui qui avait les clés, vous savez). “Attendez une minute, frères! L’Ecriture a quelque chose à dire à ce sujet. Il ne nous a jamais dit combien de jours nous devions attendre! Il a dit: “Restez là jusqu’à ce que… restez là jusqu’à ce que la prophétie de Joël s’accomplisse, jusqu’à ce que la prophétie d’Esaïe soit confirmée. … car c’est par des lèvres bégayantes et par une langue étrangère qu’il parlera à ce peuple… Esaïe 28.11. Et c’est cela le rafraîchissement. C’est ce vin-là qui est versé”.

  43. Que représente le vin dans la Bible? C’est le rafraîchissement. C’est le rafraîchissement qui vient de la présence du Seigneur! Mais il faut que ce soit scripturaire!

  44. Vous voyez ainsi que le vin représente la stimulation de la révélation et lorsque le Saint-Esprit descendit, qu’ils virent le feu de Dieu descendre sur eux, oh, mes frères! cela commença à les stimuler et ils furent stimulés à un point tel que le peuple pensa effectivement qu’ils étaient ivres; mais ils étaient stimulés par la révélation.

  45. Voilà! La révélation confirmée de Dieu leur fut rendue évidente et ils en furent si heureux! Dieu l’avait promise. Cela leur fut révélé et confirmé. Amen! Il y avait un homme qui se tenait là et qui dit: “Ce que vous voyez ici, c’est cela” (Actes 2.16). Et cela fut confirmé par le même signe. La stimulation par la révélation, ils l’avaient réellement reçue maintenant.

  46. C’est pourquoi Pierre put dire: “Vous, hommes de Judée, et vous qui demeurez à Jérusalem, écoutez-moi. Vous tous, docteurs en théologie, écoutez ce que je vais vous dire”. Oh, que c’est merveilleux! C’était révélé. Cette révélation les stimula tellement lorsqu’ils virent les promesses confirmées! C’est toujours ainsi. Toujours!

  47. J’ai vu que Dieu avait promis de faire une certaine chose en ce jour-ci quand Il a promis de briser ces Sceaux dans ce dernier jour. Vous ne pouvez pas connaître la joie et la gloire que j’ai eues lorsque je L’ai vu révéler ceci, alors que je me tenais là et que j’observais l’accomplissement de ces choses, sachant que je chargerais chacun de la responsabilité de reconnaître qu’Il ne nous a jamais rien dit qui ne soit arrivé de la manière qu’Il a dite. C’est pourquoi voyez la joie qui est dans mon coeur lorsque je vois s’accomplir Sa promesse pour ces derniers jours comme Il a promis de le faire, et que je la vois confirmée et parfaitement réalisée.

  48. Lorsque vous m’entendez dire: «Je me sens pieux!» c’est parce qu’il se passe ceci: la stimulation devient telle que je suis presque obligé de m’interrompre. Vous savez, c’est la stimulation qui vient de la révélation.

  49. Bien. Ils furent tellement stimulés par la révélation qu’ils confirmèrent la promesse. Oh, mes frères! Quand Dieu leur révéla Sa promesse la joie de la stimulation éclata à un point tel que les gens dirent: “Ils sont pleins de vin nouveau!”. Et non seulement Il la révéla, mais Il la prouva. C’est ce que j’ai toujours dit: “Un homme peut dire n’importe quoi (et il a tendance à dire n’importe quoi), mais quand Dieu vient et confirme…”.

  50. La Bible dit: “Si parmi vous quelqu’un prétend être spirituel ou prophète, si ce qu’il dit ne se réalise pas, alors ne l’écoutez pas. Ne le craignez pas du tout. Ne craignez point cet homme-là. Mais si ce qu’il dit se réalise, c’est moi. Je suis dans cela. Cela prouve que c’est moi”.

  51. Les Ecritures affirmaient que le Messie ferait ces choses et lorsqu’Il se tint là, faisant exactement ce que les Ecritures disaient, la Samaritaine dit: “C’est Lui! Venez voir cet homme. N’est-ce pas exactement ce que l’Ecriture dit qui arriverait?”. Vous voyez?

  52. Elle fut stimulée par la révélation. N’est-ce pas vrai? Elle fut stimulée par la révélation lorsque celle-ci fut confirmée. Vous voyez? C’est ainsi. “Nous savons que le Messie doit venir et qu’Il s’appelle le Christ. Lorsqu’Il viendra Il fera ces choses”. Elle avait vu cela.

  53. Il dit: “C’est moi!”. Alors la stimulation commença à agir, et la femme partit vers la ville en criant de joie. Elle laissa sa cruche et alla dire aux hommes: “Venez voir!”.

  54. Si vous connaissiez les traditions orientales, vous sauriez qu’elle faisait là quelque chose qu’elle ne devait pas faire. Parfaitement. Personne n’écoute une femme de ce genre. Certainement pas. Voyez, elle est marquée; et quand elle descend dans la rue et qu’elle se met à agir comme cela, l’homme de la rue ne lui prête aucune attention. Mais frères! elle avait une Parole de Vie. Elle était stimulée. C’était comme si l’on avait voulu éteindre un incendie par un jour de vent. Oh, quelque chose attisait ce feu. Elle était prête et personne n’aurait pu ôter cela d’elle. C’était le feu de Dieu qui brûlait! Assurément!

  55. Elle disait: “Si vous ne croyez pas que c’est ainsi, venez simplement là-bas où se tient la réunion et je vous montrerai”. Oui, certainement. Alors les hommes y allèrent. Il ne répéta pas ce qu’Il avait déjà fait mais ils surent que quelque chose était arrivé à cette femme. Elle était changée, alors ils crurent en Lui. Certainement. Ils crurent en Lui. Car “la foi vient de ce qu’on entend, de ce qu’on entend la promesse de Dieu, la Parole de Dieu”. Alors observez comment elle est rendue réelle. Parce que c’est une semence, et quand elle est semée elle prendra vie. Elle produira simplement ce dont elle parle. Si ce n’est pas le cas ce n’est pas une semence de Dieu, ou alors c’est que le semeur n’a pas su la semer. Il n’était pas envoyé par Dieu pour semer la semence. Il se pourrait qu’il l’ait semée sur un rocher ou quelque chose comme cela. Quand le semeur sème la semence, Dieu en prendra soin si elle tombe au bon endroit. Oh, mes frères!

  56. Qu’est-ce qui est dit à ce cavalier en noir? “Ne fais pas de mal à mon vin et à mon huile. Ne touche pas à mon vin et à mon huile! Je n’en ai pas beaucoup là sur la terre, mais il y en a encore un petit peu. Tu peux aller mesurer cette sorte de vie que tu proposes, c’est ton affaire. Tu paieras le prix de cela; mais lorsque tu rencontreras ce vin et cette huile, laisse cela tranquille!”. Oh, mes frères!

  57. En d’autres termes: “Si tu trouves quelques-uns de ceux qui forment mon petit troupeau et qui sont remplis de mon huile et de mon vin, du vin et de l’huile de la pure Parole, et que tu t’apprêtes à les tuer (parce que c’est ce que tu fais!), ne les oblige pas à dire des «Je vous salue, Marie!» ou n’importe quoi d’autre ou à proclamer tes credo. N’y touche pas. Ils savent où ils vont, car ils sont oints de mon huile et, étant oints de mon huile ils ont le vin de la joie parce qu’ils connaissent la Parole de ma promesse: Je les ressusciterai. Ne fais pas de mal à cela. N’essaie pas de les faire tomber dans la confusion, tiens-toi loin d’eux!”.

  58. Il confirme Sa Parole et L’apporte. Ils savaient qu’ils ressusciteraient. Oh, que j’aime cela! Ils ressusciteront! Voici le cheval noir qui s’avance dans l’âge des ténèbres. Le cheval blanc a passé et vous avez vu parfaitement ce qu’il a fait. Voici le cheval roux et nous avons vu parfaitement ce qu’il a fait. Et voici maintenant le cheval noir; vous voyez tout le temps le même cavalier parcourir les âges.

  59. Nous découvrons qu’il a mesuré et fait payer. Exactement. Le blé est le type de la vie naturelle: c’est de cela qu’ils se nourrissaient. Mais le type de l’Esprit c’est l’huile, et celui de la joie est le vin. C’est la vie spirituelle, n’y touche pas! Laisse cela tranquille. Autrement dit: “Rome, n’y touche pas! ils m’appartiennent! Ce sont les miens!”.

  60. J’aimerais encore vous faire remarquer quelque chose. Ce n’est pas l’un des quatre êtres vivants qui a dit: “Ne touche pas à l’huile et au vin!”. Y avez-vous pris garde? Les quatre êtres vivants ont parlé, mais regardez ceci. Lisons juste un passage: “Une mesure de froment pour un denier, et trois mesures d’orge pour un denier; et ne nuis pas ni à l’huile ni au vin”.

  61. Maintenant écoutez: “Et j’ouïs comme une voix au milieu des quatre animaux…”. Qu’était-ce? L’Agneau! Ce n’étaient pas les quatre êtres vivants. C’est l’Agneau qui a parlé. Pourquoi? Il va chercher les Siens, ceux qui Lui appartiennent. Amen! “Ne touche pas à cette huile!”. N’y touche pas! Ce ne sont pas les quatre êtres vivants mais l’Agneau est Celui qui a dit cela. Oh, mes frères! C’est l’Agneau et non pas les autre êtres vivants qui a proclamé cela.

  62. L’Agneau l’a dit Lui-même. Quand les quatre êtres vivants dirent: “Viens et vois”, ils allèrent voir, mais c’est Lui qui dit: “Une mesure de blé pour un denier, et trois mesures d’orge pour un denier”, et c’est encore Lui qui s’écria du milieu d’eux: “Ne fais pas de mal au vin et à l’huile!”. C’est vrai. Oh, mes frères! “Ecoute bien ceci: Ne leur fais pas de mal, sinon tu payeras un jour pour cela!”. (Oh, c’est déjà 9 h.30!)

  63. Voilà. Au mieux de ma compréhension et de ma connaissance, et avec tout ce que je crois dans mon coeur, telle est la véritable signification de ces trois Sceaux. Je désire remercier Dieu pour cela. Et je dirai ceci: C’est la révélation qu’Il m’a donnée. Il m’a donné cette révélation. Et je crois vraiment que nous vivons dans les derniers jours.

  64. Demain soir nous prendrons le cavalier au cheval de couleur livide. Et alors je ne sais pas, je ne sais pas… Dieu sait que c’est vrai que je ne connais rien du tout à ce sujet. Non. J’ai regardé de vieilles notes que j’avais prises pour une prédication faite ici-même il y a déjà bien des années. Je voulais voir ce que j’avais dit à cette occasion (j’avais aperçu frère Grim Snelling il y a un instant; il est peut-être sorti maintenant). Quand j’avais examiné l’Apocalypse en ce temps-là, j’avais pris les quatre cavaliers en même temps.

  65. J’avais dit alors: «Le cheval blanc, c’est sans doute l’église primitive». J’avais lu cela dans le livre des Adventistes et dans d’autres encore. J’avais dit: «C’est l’église primitive qui s’avance pour conquérir».

  66. Ensuite il y eut le cheval roux. J’avais dit: «Ce cheval signifie probablement qu’il y aurait des troubles sur la route, des quantités de guerres ou quelque chose de semblable». J’avais dit: «Il y aura probablement beaucoup de guerres. C’est ce que ce sera».

  67. Ensuite je dis: «Le cheval noir veut dire qu’il y aura peut-être un temps de ténèbres sur la terre lorsque les étoiles cesseront de briller, que le soleil et la lune ne donneront plus leur lumière». Je disais: «C’est probablement ce que cela veut dire».

  68. J’avais aussi dit: «Le cheval de couleur livide signifie qu’il viendra une quantité de maladies». Pour l’instant je ne sais pas ce que cela signifie, mais c’était mon interprétation d’alors et du haut de la chaire j’avais présenté ces choses au mieux de ma compréhension. Mais soyez attentifs. Ne sommes-nous pas heureux de voir arriver cette heure? Quand je vois toutes ces choses qui s’approchent je pense:

    Les nations s’écroulent,
    Israël se réveille:
    Signes annoncés par les prophètes!
    Les jours des nations sont comptés,
    Remplis d’effroi.
    Oh vous, les dispersés,
    Retournez vers les vôtres.

    Le jour de la rédemption est proche.
    Le coeur des hommes leur manque de frayeur.
    Soyez remplis de l’Esprit,
    Que vos lampes soient entretenues et claires.
    Levez les yeux, votre rédemption est proche.

    Les faux prophètes mentent.
    Ils nient la Vérité de Dieu
    Que Jésus le Christ est notre Dieu. (Le croyez-vous?)
    Mais nous marcherons sur les pas des apôtres.

    Car le jour de la rédemption est proche.
    Le coeur des hommes leur manque de frayeur.
    Soyez remplis de l’Esprit,
    Que vos lampes soient entretenues et claires.
    Levez les yeux, votre rédemption est proche.

  69. N’est-ce pas merveilleux? J’aime cela. La rédemption est proche!

    Au temps du soir il y aura de la lumière.
    Le sentier de la gloire, vous le trouverez certainement.
    C’est dans la voie de l’eau qu’est la lumière aujourd’hui:
    Ensevelis dans le précieux Nom de Jésus!
    Jeunes et vieux, repentez-vous de tous vos péchés
    Et le Saint-Esprit entrera certainement en vous.
    La lumière du soir est venue:
    C’est un fait que Dieu et Christ sont UN!

  70. La Parole! Oh, mes frères! C’est merveilleux!

    Bientôt l’Agneau prendra Son Epouse
    Pour qu’elle soit toujours à Son côté.
    Toutes les armées des cieux seront rassemblées.
    Oh, ce sera une vision glorieuse!
    Tous les saints, vêtus de blanc immaculé,
    Feront avec Jésus une fête éternelle.

    “Venez manger!, appelle le Maître, venez manger!”.
    Vous pouvez en tout temps vous réjouir à la table de Jésus,
    Celui qui a nourri la multitude,
    Qui a changé l’eau en vin.
    Il appelle maintenant l’affamé: “Viens manger!”.
    Oh, “Viens manger!, appelle le Maître. Viens manger!” (nourris-toi de la Parole).

    Vous pouvez vous réjouir tout le temps à la table de Jésus,
    Celui qui a nourri la multitude,
    Qui a changé l’eau en vin,
    Il appelle maintenant l’affamé: “Viens manger!”.

  71. Oh, mes frères! Avez-vous faim? Bénis soient ceux qui… L’aimez-vous? Si vous L’aimez, dites: «Je L’aime!». Levons-nous tous maintenant. Levons les mains et exprimons notre reconnaissance. «Je L’aime, je L’aime parce qu’Il m’aima le premier». Bien. Tous ensemble maintenant:

    Je L’aime, je L’aime
    Parce qu’Il m’aima le premier
    Et acquit mon salut
    Sur le bois du Calvaire.

     



Brochure suivante: