SOMMAIRE DES RENCONTRES
Octobre 2017

(Traduction de la vidéo mensuelle du Centre Missionnaire de Krefeld — Allemagne)

 

 

    Bien-aimés frères et sœurs en Christ, c’est frère Frank qui vous parle, depuis le «Centre Missionnaire International de Krefeld», en Allemagne. Que les bénédictions du Dieu tout puissant reposent sur vous, c’est ma prière; que nous puissions tous reconnaître le jour et la Parole promise pour notre temps. Nous venons de terminer des grandes réunions, je pense que nous avons eu la plus grande foule, plus ou moins 1200 personnes rassemblées ici, au centre missionnaire, de toute l’Europe, et de delà les mers, pour entendre la Parole de Dieu, et recevoir les bénédictions du Tout-Puissant. J’ai fait un compte rendu des voyages en septembre, un certain nombre des pays à l’extrême orient, en Birmanie, à Bangkok, au Vietnam, au Cambodge, et aussi des villes dans ces pays, et le Seigneur a béni d’une manière puissante. C’est tout simplement merveilleux de dire comment le Seigneur appelle, de toutes les nations, et de toutes les tribus, et ensuite, après mon retour, nous avons eu des grandes réunions en Roumanie, et pour la deuxième fois, dans la ville de Constan?a (Roumanie), à côté de la mer noire, là aussi, il y a eu plus de 1 000 personnes rassemblées, pour écouter la Parole de Dieu. Nous sommes tout simplement reconnaissants envers le Seigneur, d’ouvrir les portes dans toutes les nations, et aussi d’ouvrir les cœurs, pour recevoir, et croire la Parole promise de Dieu pour ce jour. Et ensuite dans Jean, chapitre 13, au verset 20, notre Seigneur a dit: “… En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui reçoit celui que j’aurais envoyé, me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m’a envoyé”.

    Bien-aimés, nous sommes tous en relation avec le message direct, avec l’appel, le mandat, que le Seigneur Lui-même a donné à frère Branham, et ici, nous lisons: si vous recevez celui que, moi, j’envoie, vous me recevez. Avant que nous puissions croire le message qu’un homme de Dieu prêche, nous devons savoir, et respecter que celui-ci est un homme envoyé, appelé par le Seigneur Lui-même, pour apporter le message, pour apporter la Parole de Dieu. Jean-Baptiste avait reçu un appel divin, une commission divine, et son ministère était une partie du plan du salut, et si vous lisez dans Luc, chapitre 7 il est dit ici, que tous sont venus, et se sont repentis et se laissèrent baptiser par Jean, mais nous lisons au verset 30: “Mais les pharisiens et les docteurs de la loi, en ne se faisant pas baptiser par lui, ont rendu nul à leur égard, le dessein de Dieu”. Jean-Baptiste était un homme envoyé de Dieu, selon le plan éternel de Dieu, le conseil éternel de Dieu, et quand l’apôtre Paul dit: j’ai partagé avec vous tout le conseil de Dieu…

    Ainsi, mes bien-aimés, nous devons comprendre, par la grâce de Dieu, qu’avant la seconde venue de Christ, la promesse devait s’accomplir, voici, je vous envoie, c’est ainsi dit le Seigneur, moi le Seigneur, je vous envoie, et ensuite il est dit: “celui que j’envoie, si vous le recevez, vous recevez le message, et vous recevrez les bénédictions de Dieu, vous me recevez, et vous recevez celui qui m’a envoyé”. Et mes bien-aimés, nous connaissons tous l’appel direct qui avait été donné à frère Branham, et j’aime vraiment le lire et le relire: «De même que Jean-Baptiste fut envoyé, pour préparer la première venue de Christ, tu es envoyé avec un message, qui précédera la seconde venue de Christ». Et encore, nous devons dire, malheur à celui qui change, malheur à celui qui ajoute, malheur à celui qui retranche un seul mot, et je dis ceci avec le respect divin envers la parole directe, que le Seigneur a dite à Son serviteur William Branham, et je l’ai écrite dans ma Bible devant moi, et frères et sœurs, ce texte a été changé par les frères aux Etats-Unis, ça, c’est une malédiction, qui est venue sur tous qui ne retournent qu’aux citations, et non à la Parole de Dieu; et les citations sont mal interprétées, et tous les frères apportent leurs propres interprétations, au sujet des tonnerres, le ministère du retour, la polygamie, et de différents sujets, sans retourner à la Parole de Dieu. Mais toujours dire, le prophète a dit, le prophète a dit. Le prophète n’a dit que ce que Dieu a déjà dit dans Sa Parole, mais ici, nous venons à un problème vraiment initial, qui se lève encore aujourd’hui, parmi ceux qui prétendent dire croire le message de l’heure.

    Mes bien-aimés frères et sœurs, si vous ne pouvez pas croire, mot à mot exactement tel que cela avait été dit de la nuée surnaturelle, s’il vous plaît, faites vos valises, et retournez à la maison, vous n’avez aucun droit de prétendre avoir le message de l’heure. Je le lis, il est dit ici, «Le message qui t’a été donné, sera un précurseur de la seconde venue de Christ, ce n’est pas que moi, je serais le précurseur, mais le message devait être le précurseur». 9 février 1959. Le Seigneur Lui-même a dit, et a donné la commission, et ils ont changé. Voici la version changée: «De même que Jean-Baptiste a été envoyé, pour précéder la première venue de Christ, de même toi tu es envoyé pour précéder sa seconde venue». Qui vous a donné le droit, que vous viviez à Jeffersonville, à New York, à Tucson, ou dans d’autres villes, qui vous a donné le droit de changer les paroles même divines du mandat divin?

    Bien-aimés frères et sœurs, c’est très sérieux, je hais le mensonge, je hais les interprétations, je ne peux pas les supporter, ce n’est que la Parole de Dieu qui demeure éternellement; mais parce que tous les gens sont venus sous cette influence des Etats-Unis, non sous l’influence de Dieu, mais sous l’influence de ceux qui ont connu frère Branham, ou qui disent: j’étais à la chasse avec lui, il m’a mentionné 21 fois, plusieurs peuvent dire beaucoup de choses, mais une question: qui peut dire le Seigneur m’a appelé au ministère? Ce n’est pas suffisant de savoir que Dieu a appelé Jean-Baptiste, ce n’est pas suffisant de dire qu’il a appelé l’apôtre Pierre, Jean, Jacques, et même l’apôtre Paul. Ce n’est pas suffisant de savoir que Dieu a appelé William Branham, vous devez recevoir un appel au ministère, vous devez connaître le jour dans votre vie où vous avez entendu la voix audible et la voix pénétrante du Seigneur; et je dis ceci dans la crainte de Dieu, dans le nom de Jésus-Christ, notre Seigneur, je crois les paroles originales du mandat: «De même que Jean-Baptiste fut envoyé pour précéder la première venue de Christ, le message qui t’a été donné, sera le précurseur de la seconde venue de Christ». Pas «comme Jean-Baptiste a précédé, de même, toi, tu as précédé sa seconde venue». Plus de 55 années sont venues, sont passées, et plus de 50 années, et frère Branham est avec le Seigneur, et pendant son temps, il n’avait jamais apporté le message dans un seul pays sur la terre, il n’a eu que des réunions d’évangélisation, et après l’ouverture des sceaux, quand le message lui fut donné, au peuple de Dieu, et les sceaux furent révélés, il n’a plus jamais tenu une réunion dans un pays sur la terre, mais le message qu’il a apporté, fut enregistré, et devant le Dieu tout puissant, je dis ceci: quand le Seigneur m’a appelé le 2 avril 1962, de la même manière que vous écoutez ma voix, mon serviteur, ton temps pour cette ville, sera bientôt terminé, je t’enverrai dans d’autres villes pour prêcher Ma Parole; et vous savez au sujet de l’emmagasinage de la nourriture, et vous savez ce qui s’est passé le 3 décembre 1962, quand frère Branham a répété mot à mot le mandat divin, et a dit: «Frère Frank, tu as mal compris, tu as pensé qu’il y aura une tragédie naturelle dans ton pays, et tu as emmagasiné la nourriture naturelle, mais Dieu va envoyer une famine pour écouter Sa Parole, et la nourriture que tu dois emmagasiner, c’est la Parole promise de Dieu pour aujourd’hui, et cela est gardé dans le message qui est sur les bandes»; et ensuite à la fin de cette conversation, il a dit: «Attends pour la distribution de la nourriture, jusqu’à ce que tu reçoives le reste de cette nourriture qui appartient à cela».

    Mes bien-aimés frères, je dois dire ceci encore, parce qu’il y a tellement de différentes directions, qui prétendent être dans le message de l’heure. Non et non! Le message de l’heure est dans la Parole de Dieu, et si quelque chose n’est pas écrit dans la Parole, c’est votre propre interprétation, ce n’est pas la Parole de Dieu, mais nous devons retourner au fondement originel, qui a été posé par les apôtres et les prophètes; nous ne pouvons pas jouer un seul enseignement, nous ne pouvons pas retrancher un seul enseignement, nous devons être restaurés au même fondement, au même doctrine des apôtres, et retourner au commencement originel. Jésus-Christ est l’alpha et l’oméga, il est le premier et le dernier, et en tant qu’Eglise, comme l’Eglise était au commencement, de même elle est maintenant en train d’être restaurée, parce que ceci est le mot clé pour la promesse du dernier prophète. Je vous enverrai Elie le prophète, et lui, restaurera, il rétablira. Pas rajouter, ou ajouter, mais il va restaurer, encore à Dieu et à la Parole, au fondement originel.

    Bien-aimés frères et sœurs, nous sommes reconnaissant au Dieu tout puissant; la Parole promise, le message de Dieu a atteint les extrémités de la terre. Maintenant, nous servons 172 pays directement, apportant la Parole promise dans sa forme originale; nous n’avons jamais interprété une seule déclaration de frère Branham, nous ramenons tout à la Parole de Dieu, et il n’y a pas de contradiction, tout est dans l’harmonie avec Dieu, avec l’Ancien et le Nouveau Testament. Louange soit rendue à Dieu, d’avoir envoyé Son serviteur et Son prophète, et je suis reconnaissant envers le Dieu tout puissant, de m’avoir aussi accordé un appel direct, me disant: «Je t’enverrai».

    Et bien-aimés frères, je ne dis pas ceci à cause de moi, mais si vous ne pouvez pas accepter, que le Seigneur Lui-même a appelé quelqu’un, pour apporter le message jusqu’aux extrémités de la terre, après que frère Branham fut repris dans la gloire, quelque chose est en train de vous manquer, et quelque chose est faux, et cela demeure éternellement. Si moi, le Seigneur, j’envoie quelqu’un, si vous le recevez, vous me recevez, si vous le rejetez, vous me rejetez.

    Ainsi, par la grâce de Dieu, je suis le moindre dans le royaume de Dieu, mais j’ai eu le privilège d’apporter le vrai message de la Parole de Dieu, jusqu’aux extrémités de la terre. Que Dieu vous bénisse! Le Seigneur revient bientôt, et l’Epouse est en train de se préparer, pour rencontrer l’Epoux. Que Dieu vous bénisse, et soit avec vous dans le saint nom de Jésus-Christ, Amen!

 





RETOUR