SOMMAIRE DES RENCONTRES
Juillet 2017

(Traduction de la vidéo mensuelle du Centre Missionnaire de Krefeld — Allemagne)

 

 

    Bien-aimés frères et sœurs en Christ, c’est frère Frank qui vous parle, depuis le «centre missionnaire international de Krefeld», en Allemagne. Que la grâce spéciale de Dieu puisse être sur vous. Et que notre bien-aimé Seigneur puisse bénir tous ceux qui se sont connectés à nous, pour écouter la Parole de Dieu. Nous regardons en arrière, à un week-end merveilleux, comme nous avons eu dans le passé, plus de 1000 personnes rassemblées de toute l’Europe, et aussi d’outre-mer, et nous avons partagé la précieuse Parole de Dieu, et nous avons aussi regardé en arrière, à ce qui était arrivé en juin 1933. Quelque chose de très spécial s’est déroulé, quand nous avons tenu notre réunion à Bruxelles, le 11 juin de cette année 2017, je me suis rappelé du 11 juin 1933, quand frère Branham, de la nuée surnaturelle, avait reçu le mandat divin: «De même que Jean-Baptiste fut envoyé comme précurseur, lors de la première venue de Christ, tu es envoyé avec un message qui précédera la seconde venue de Christ».

    Nous sommes tout simplement reconnaissants, envers le Dieu tout puissant, d’avoir reconnu notre jour, notre temps, la Parole promise pour ce jour. Par la grâce de Dieu, comme vous le savez, j’ai connu frère Branham, j’ai pris part à ses réunions en Allemagne et aux Etats-Unis, dans sa maison et avec lui dans la même voiture, mais par la grâce de Dieu, dès la première réunion même, j’ai su que celui-ci était un homme envoyé de Dieu. Bien-aimés, parce que j’apporte le message de l’heure dans le monde entier, et j’ai la responsabilité devant Dieu, de dire seulement ce que Dieu dit dans Sa Parole. Et pour votre information, nous avons aussi regardé à Matthieu, chapitre 13, lors de ce dernier week-end, où notre Seigneur a fait un certain nombre de déclarations importantes. Il a ouvert les choses qui étaient cachées depuis la fondation du monde; vous devez lire Matthieu 13, depuis le commencement jusqu’à la fin, mais ici, dans Matthieu 13.11 nous lisons: “Jésus leur répondit: Parce qu’il vous a été donné de connaître les mystères du royaume des cieux”. Il a parlé directement à Ses disciples qui avaient été appelés au ministère, et avant qu’ils puissent exercer ce ministère à d’autres, le Seigneur devait leur parler, et ils devaient d’abord comprendre, avant d’enseigner aux autres; avant qu’ils apportent, qu’ils distribuent la Parole de Dieu aux autres, ils doivent d’abord eux-mêmes comprendre ce que le Seigneur a dit.

    Et dans Matthieu chapitre 13, au verset 16 nous lisons: “Mais heureux sont vos yeux, parce qu’ils voient, et vos oreilles, parce qu’elles entendent!”. Oh! Que c’est… Nos yeux sont bénis parce que nous voyons la Parole promise de Dieu, d’abord nous entendons, nous écoutons, nous croyons et nous voyons la Parole promise pour ce jour dans son accomplissement. Ce message, dans les 50 dernières années qui sont passées, a atteint les extrémités de la terre, et va de l’avant, avant que Christ, notre Seigneur, revienne. Et dans le même chapitre 13, au verset 19, nous lisons: “Lorsqu’un homme écoute la parole du royaume et ne la comprend pas”. Voici le point: si nous écoutons la Parole de Dieu, et que nous ne comprenons pas, alors l’ennemi vient, et ôte, enlève ce que nous avons entendu. Et bien-aimés, c’est vraiment absolument important, pour que le Seigneur nous ouvre la compréhension, et nous accorde la révélation divine, quand les mystères du Royaume de Dieu sont partagés, nous sont apportés, et cela me rappelle ce que frère Branham a dit, en rapport avec Apocalypse chapitre 10 verset 7. 86 fois, il a utilisé cette écriture au pluriel, mais cela demeure au singulier, le mystère de Dieu. Mais William Branham, 86 fois en tant que prophète, en tant que dernier messager, a utilisé cette écriture au pluriel, parce qu’au travers de son ministère, tous les mystères de la Genèse à l’Apocalypse furent connus, furent révélés. Et par la grâce de Dieu, je peux dire, il n’y a pas une seule incompréhension avec frère Frank, même pas une seule, tout ce qui avait été enseigné et dit, je l’ai compris par la grâce de Dieu, et je suis très reconnaissant pour cela, et nous continuons au verset 25, dans Matthieu chapitre 13 ici nous lisons: “Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla”. Qu’est-ce qu’il a mis parmi le blé? Sa propre interprétation, de l’ivraie, et s’en alla.

    S’il vous plaît, lisez chapitre 13, verset 25: “Pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie”. Ici, nous avons quelque chose de très important, et cela nous rend dans Matthieu chapitre 25, où le dernier message nous est donné. “Voici l’époux vient, sortez, allez à sa rencontre”. Et ensuite, au verset 5 de Matthieu chapitre 25, “Comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent”. D’abord, nous entendons la Parole de Dieu, nous sortons, nous nous attendons au retour de l’Epoux, mais ensuite, les années passent, et les gens commencent à s’assoupir, ils commencent à dormir, et pendant que cela arrive, l’ennemi vient, est venu, et a semé la discorde, et a semé sa propre semence.

    Bien-aimés, ceci est une tragédie, ceci est arrivé avec tous ceux qui croient le message de frère Branham, ils sont tous sortis, et frère Branham a dit, son estimation était entre 10 et 12 millions pendant son jour, qui croyaient le message de l’heure, et bien-aimés frères, ils se sont tous endormis, parce que le temps avançait, et passait, et l’attente du retour ne s’est pas accompli encore, et pendant qu’ils s’assoupirent, et s’endormirent, l’ennemi vient, et a semé sa propre semence, son ivraie.

    Bien-aimés, je dis ceci avec un cœur brisé, les nombreuses interprétations sont la semence de l’ennemi, parmi ceux qui sont sortis pour rencontrer l’époux, mais permettez-moi de vous assurer ceci: seules les vierges folles vont croire que le temps de la grâce est fini, et seulement les vierges folles vont croire que le Seigneur a quitté le trône de grâce, et est descendu pour réclamer Sa possession. Ce ne sont que les vierges folles qui croient que le sang n’est plus sur le trône de la grâce, ce ne sont que les folles qui vont croire ces interprétations inventées par l’homme, semées par l’ennemi. Les vrais enfants de Dieu vont croire la Parole de Dieu, et c’est pour cela que nous lisons, dans Matthieu 25, celles qui furent prêtes, celles qui ont gardé la Parole de Dieu, celles qui sont restées dans la Parole de Dieu, et ceux qui ont rejeté toutes les interprétations, mais respectent la Parole de Dieu, et ramènent tout ce que frère Branham a dit, dans la Parole de Dieu.

    Bien-aimés frères et sœurs, à cause de la responsabilité directe devant Dieu tout puissant, je dois demeurer fidèle à l’appel divin, pour partager seulement la Parole de Dieu, et placer tout ce que le prophète a dit, dans le plan du salut, dans l’Ancien et le Nouveau Testament, et tout ce qui est écrit dans la Parole de Dieu. Et par la grâce de Dieu, je peux dire ceci, il n’y a pas un seul problème que frère Frank a, sur tout ce que frère Branham a enseigné, et dit. Je peux ramener cela dans la Parole de Dieu, et placer cela, et voir l’harmonie entre le message de l’heure, et la Parole promise de Dieu pour ce jour, et je suis reconnaissant envers le Dieu tout puissant, pour le privilège qu’il m’a accordé de partager la Parole de Dieu. Encore un seul verset de Matthieu 13, et ça sera le verset 30, Matthieu chapitre 13.30: “Laissez croître ensemble l’un et l’autre jusqu’à la moisson…”. Vous avez les vierges folles, et les vierges sages, main dans la main, oui elles parlent toutes de l’enlèvement, elles parlent toutes du message, elles parlent toutes du prophète, mais elles sont totalement différentes, et c’est ainsi, il y a deux semences différentes, les vierges folles et les vierges sages; les vrais élus ne peuvent pas être séduits.

    Que vous l’aimiez ou pas, mais je dis ceci dans la crainte de Dieu, quand le Seigneur m’a montré, m’avait montré, la maturité, le champ de blé plus que mature, il n’y avait pas d’ivraie, je dis ceci avec la Bible devant moi. J’ai vu le champ de blé, je n’ai jamais vu un tel champ de blé dans ma vie, dans le naturel, et ils étaient tous penchés, et presque jaunis par le soleil, à peu près plus que matures, et mon Seigneur a dit: «Mon serviteur, fais entrer la moisson»; j’ai dit: «Seigneur, c’est trop tard, les jugements sont sur le point de tomber, de frapper la terre». Le Seigneur m’a dit: «Vois, ici, il y a la moissonneuse-batteuse, fais entrer la moisson».

    Dans le dernier et véritable message, il n’y aura que le véritable blé, la véritable semence de Dieu, Jésus-Christ, le premier. Jean 12, Il était la semence, le blé qui est tombé en terre, et qui s’est manifesté, et nous sommes la semence de Dieu, croyant chaque Parole de Dieu, et nous nous préparons pour le retour de Christ. Encore une pensée, s’il vous plaît, comprenez, il n’y aura pas de confusion au ciel, il n’y aura pas de confusion dans l’enlèvement, et si vous allez de ville en ville, il n’y a rien d’autre que de la confusion, des 4 églises différentes, 8 églises différentes, tous disent croire le message, tous disent croire au message, au prophète! Oubliez cela pour toujours! Ils ne sont que séduits, et dans chaque ville, il n’y avait qu’une seule église dans les jours de la Bible, et Dieu a établi des différents ministères, dans le corps de Christ.

    Bien-aimés, ceci est le temps de Dieu, pour le peuple de Dieu, pour retourner à Dieu, à la Parole, et s’accorder avec la Parole de Dieu, et trouver notre place avec Dieu, avec la Parole de Dieu, et nous préparer pour le retour de Christ, qui est très bientôt, et finalement, au verset 10, dans Matthieu chapitre 25, “Celles qui furent prêtes…”. Mon Dieu au ciel, que cela vous soit accordé de n’entendre que la Parole de Dieu et de croire chaque Parole de Dieu, et d’être prêt pour le retour de Jésus-Christ, notre Seigneur. Tous les signes du temps indiquent directement au retour imminent de notre Seigneur et Sauveur. Que les bénédictions du Dieu tout puissant reposent sur chacun de vous, partout où vous êtes sur la surface de la terre, dans tous les pays, dans toutes les nations, dans toutes les langues, partout où vous êtes, que les bénédictions du Dieu tout puissant reposent sur vous, dans le saint nom de Jésus Amen!

 





RETOUR