SOMMAIRE DES RENCONTRES
Avril 2019

(Traduction de la vidéo mensuelle du Centre Missionnaire de Krefeld — Allemagne)

 

    Bien-aimés frères et sœurs en Christ, c'est frère Frank qui vous parle, depuis le «Centre Missionnaire International» de Krefeld, en Allemagne. J'estime, je prends cela comme un privilège, d'avoir cette opportunité de partager, avec la précieuse Parole de Dieu, partout dans le monde. Nous regardons en arrière, à un week-end vraiment puissant, des réunions spéciales, le peuple de Dieu s'est rassemblé de 23 nations différentes, et il y avait un peu plus de 1'000 personnes rassemblées ici, au centre missionnaire, pour écouter la Parole de Dieu, et tous les pays qui se sont connectés en ligne, pour écouter la sainte et précieuse Parole de Dieu.

    Bien aimés, je voudrais que vous respectiez le Seigneur, Sa Parole, et aussi Ses décisions. Si nous regardons en arrière, il y a eu un homme qui s'appelait Abraham, et soudain, le Seigneur lui est apparu, et lui a parlé, et lui a donné la promesse. Ce n'était pas Abraham qui cherchait le Seigneur, mais c'était le Seigneur, Dieu, qui a trouvé Son serviteur et prophète Abraham, et ensuite, il y a eu un Moïse, et le Seigneur lui est apparu dans le buisson ardent. Ce n'était pas Moïse qui cherchait le Seigneur, pour recevoir un mandat, ou un ministère, il n'en savait rien de ce qui devait arriver, mais ensuite le jour vint, quand le Seigneur lui est apparu, et lui a dit: “Je me souviens de ma promesse, et j'ai entendu les cris, les afflictions de Mon peuple, Je t'envoie”. Nous pouvons aller tout au long de l'Ancien Testament, et ensuite commencer avec le Nouveau Testament, et d'une manière vraiment spéciale, où le Seigneur a appelé chacun, pour prendre part au ministère; et nous en arrivons à l'apôtre Paul, qui était Saul, avant, parce qu'il persécutait les vrais croyants, et ensuite le Seigneur est apparu, et lui a donné un mandat divin.

    Si nous allons dans notre temps, très vite, et bien-aimés, c'est très important de reconnaître ce que Dieu a fait dans notre temps, il y a eu une date, le 11 juin 1933, la nuée surnaturelle est descendue, et William Branham reçut le mandat divin, d'apporter le message qui devait précéder la seconde venue de Christ. Ce n'était pas William Branham qui cherchait le Seigneur, et lui demandant un ministère, c'était le Seigneur Dieu qui lui était apparu, et lui a donné un mandat direct, pour apporter le dernier message, avant le retour de Christ, qui devait aller jusqu'aux extrémités de la terre.

    Et, mes bien-aimés, si je dis aujourd'hui, je n'ai pas demandé à Dieu de m'appeler, je n'ai jamais même pensé à cela, mais ensuite, il y eut le jour spécial, le lundi 2 avril 1962, la nuit était déjà passée, je suis allé vers la fenêtre, j'ai regardé en arrière, la nuit était déjà passée, mais le soleil ne s'était pas encore levé. Et vous connaissez mon témoignage, quand j'avais entendu, pour la première fois, la voix toute pénétrante, et de commandement du Seigneur. «Mon serviteur, ton temps pour cette ville sera bientôt terminé, je t'enverrai vers d'autres villes, pour prêcher Ma Parole».

    Mes bien-aimés, je ne veux pas aller dans les détails, mais, mes bien-aimés, le temps est arrivé, est là, de respecter les décisions de Dieu. Ceci est le temps de Dieu, pour le peuple de Dieu, et mes bien-aimés, pour mentionner encore une expérience, vous ne cherchez pas cela, cela arrive soudainement, vous n'en savez rien, cela arrive, et vous vous rappelez de mon témoignage, quand il me fut demandé pour la première fois au sujet des sept tonnerres, et je n'avais aucune réponse, et je devais dire: «Mes frères et sœurs, je vous souhaite une bonne nuit».

    Mais le matin suivant, c'était cinq heures moins cinq du matin, quand le Seigneur m'a dit: «Mon serviteur, lève-toi, et lis 2 Timothée chapitre 4», et si vous lisez 2 Timothée 4, en commençant à partir du verset 1 jusqu'au verset 5, “je t'en conjure devant Dieu”, c'est un commandement divin, prêche la Parole, pas les interprétations, pas de l'imagination, pas d'explications, pas des déclarations, des citations. Non, prêche la Parole de Dieu! Et, mes bien-aimés, nous devons aussi dire ceci, que les choses spirituelles doivent être révélées par le Saint-Esprit, et dans 1 Corinthiens 2.14, l'apôtre Paul écrit que l'homme naturel ne reçoit pas les choses de l'esprit, n'accepte pas les choses de l'esprit. Nous devons être dans le même esprit qu'étaient les apôtres, et les prophètes, et William Branham, et mes bien-aimés, il n'y a personne qui partage, et estime, William Branham et son ministère, comme moi, je le fais.

    Je l'ai connu pendant 10 ans, mais il était aussi un homme, un être humain, il a fait des citations, des déclarations par exemple: je vais encore parcourir ce chemin, une fois de plus, ou: j'aurai la tente, parce que Dieu m'a montré une vision. Il a fait plusieurs déclarations: j'irai en Israël, il a fait la déclaration que: mon ministère en Afrique n'est pas encore terminé. Il a fait un certain nombre de déclarations; je n'ai jamais une seule fois dans ma vie, prêché au sujet, et sur les déclarations, même pas une seule fois. Pourquoi devrais-je? Parce que le mandat divin fut donné: “prêche la Parole”. Même quand frère Branham a mentionné les 7 tonnerres, je n'ai jamais apporté une prédication sur les 7 tonnerres, pourquoi? Parce que même pas un seul mot est écrit dans la Sainte Bible de Dieu au sujet des 7 tonnerres. Comment puis-je prêcher cela, si ce n'est pas dans la Parole de Dieu? Et les gens ne comprennent pas ceci. Quand frère Branham était sur la montagne Sunset, vous savez tous ce qui est arrivé, quand la nuée surnaturelle est apparue, et 7 grondements de tonnerres ont retenti, et il y eu un tremblement de terre qui a secoué toute la région, et les pierres se sont détachées des montagnes, et la cime des arbres était coupée, et à frère Branham, il lui fut donné le mandat de retourner à Jeffersonville, pour l'ouverture des 7 sceaux.

    Dans le livre des sceaux, le 24 mars 1963, frère Branham a dit, c'est ici, à la page 526, cela un an après que le Seigneur m'a montré une vision d'emmagasiner la nourriture. Bien-aimés, c'est ça quand le Seigneur, en mars 1962, a donné la vision à William Branham, qu'il devait aller là où le Seigneur lui a montré d'être, et mes bien-aimés, la nourriture devait être emmagasinée, William Branham avait un ministère d'évangélisation, tout au long des années, et même le Seigneur lui a dit: fais l'œuvre d'un évangéliste, et frère Branham a expliqué, et il a dit: non que tu sois un évangéliste, mais fais l'œuvre d'un évangéliste, jusqu'à ce que ce temps-là arrive. Ainsi, en mars 1962, le Seigneur lui a montré la vision d'emmagasiner la nourriture; le 1er avril 1962, William Branham, pour la première fois, a dit: «Je ne peux pas entreprendre le voyage en Suisse, je dois retourner à Jeffersonville pour emmagasiner la nourriture».

    C'était quoi? En rapport avec les 7 sceaux, et le 3 décembre 1962, William Branham m'a dit, en présence de deux témoins, Fred Sothman et Banks Woods, «emmagasine la nourriture». Ce n'est pas de la nourriture naturelle, c'est la Parole promise de Dieu pour ce jour, et c'est gardé dans les bandes magnétiques. Attends pour la distribution, jusqu'à ce que le temps arrive. Mes bien-aimés, on ne peut pas aller dans tous ces détails, mais en regardant en arrière, à plusieurs années qui sont venues, et qui sont passées depuis décembre 1965, quand le serviteur et prophète de Dieu fut pris dans la gloire; mes bien aimés, de avril 1966, mes pieds ont apporté ce message jusqu'aux extrémités de la terre, j'ai voyagé chaque mois, toujours 2 semaines au centre missionnaire, et 2 semaines en voyage personnellement, et personnellement dans 165 pays, et maintenant nous servons en ligne toute la terre, chaque pays sur la terre, nous pouvons atteindre, et nous avons atteint au travers d'internet, et tous les moyens, afin de donner la Parole de Dieu dans différentes langues, et jusqu'aux élus de tous les continents.

    Ici, voici la chose, mes bien-aimés frères et sœurs, si vous ne pouvez pas respecter une décision divine, un appel divin, un ministère que Dieu a donné en ce temps, et je ne parle, pas de moi-même, et je ne me suis pas appelé, je ne me suis pas envoyé, je n'ai rien à voir avec l'appel. C'est Dieu Lui-même qui est responsable pour l'appel, et pour le mandat. Alors, s'il vous plaît, comprenez, je ne peux prêcher que ce qui est écrit dans la Parole de Dieu, et, en même temps, nous entendons plusieurs différentes doctrines partout, et chacune se réfère au prophète, et voici la plus grande erreur: vous devez retourner à la Parole de Dieu, pas à une citation. Si William Branham a dit que Dieu a créé le monde en 6 000 ans, il voulait simplement dire, comparer, il voulait juste comparer le temps qui est passé de Adam jusqu'à maintenant, mais cela reste tel que l'Ecriture dit, il y eut un soir, il y eut un matin, et c'était un jour, et le septième jour a achevé l'œuvre de Sa création. Et si William Branham dit, quand Dieu a créé le monde, peut-être cela a pris 800 ans jusqu'à ce que cela arrive, non, il voulait juste que les gens sachent, ceux qui viennent pour la prière, si Dieu ne répond à votre prière maintenant même, Il va répondre, et le temps viendra. Il a fait des citations, des déclarations, pour encourager le peuple, pas pour une doctrine, mais pour encourager les gens. J'espère tout simplement que vous comprenez, que j'ai une responsabilité divine devant le Dieu tout puissant, que personne d'autre n'a en ce moment sur la face de la terre. Personne sur la face de la terre n'a une responsabilité, et mes bien-aimés, je dis, si nous écoutons, et je ne suis pas en train de critiquer, mais mon cœur est brisé en pièces; mais si vous écoutez, si vous voyez comment ceci est envoyé de Jeffersonville, et ici, l'emblème, la pyramide, c'est le signe le plus ancien de la trinité, le plus ancien signe de la trinité. Vous pouvez aller ici dans les livres d'Histoire, ici, vous voyez la pyramide, fils, père, et saint esprit; le signe le plus ancien de la trinité. Qu'est-ce que moi j'ai à voir avec ce signe? Et ensuite, il y a les francs-maçons qui ont pris ce signe, et doivent jurer dans la trinité, quand ils entrent dans la loge, et quand la monnaie dollar fut imprimée, ceci fut mis dans la pièce, le billet de 1 dollar. Qu'est-ce que moi j'ai à voir avec ceci? Rien du tout! Les gens sont égarés au nom de William Branham, mais vous ne pouvez pas être égaré au nom du Seigneur Jésus-Christ! Et maintenant, la nouvelle Bible qui est envoyée de Jeffersonville, ici, et ici, vous avez ceci dans la nouvelle Bible, et ceci est envoyé partout dans le monde. Imaginez-vous! Et un nouveau culte a commencé… Oh! Mon Dieu au ciel! Qui vous a donné le droit de commencer une nouvelle religion! Où en sommes-nous maintenant?

    Retournez à Dieu, retournez à la Parole, retournez au sens normal, et donnez à Dieu la gloire. Les gens sont égarés, je dois dire ces choses, à cause de ma responsabilité directe, la même responsabilité qu'avait William Branham pour nous apporter la Parole, message-Parole, et moi, j'ai la même responsabilité devant Dieu, pour apporter et partager le message de Dieu, les enseignements originaux des Saintes Ecritures; comme lui, il devait apporter le message, moi je porte la responsabilité d'apporter le message original de Dieu, jusqu'aux extrémités de la terre, et ceci, je l'ai fait pendant toutes les années qui sont passées, et je suis très reconnaissant envers le Dieu tout puissant, d'avoir ouvert les portes, dans tous les pays, partout, que cela soit bouddhiste, ou cela soit islamiste, ou chrétien, quelle que soit la religion du pays, Dieu a ouvert les portes, dans tous les pays, parce que je ne me suis jamais impliqué dans la politique, et jamais dans la religion; et pour terminer ce que je dois dire aujourd'hui, avec un cœur brisé, avec des larmes dans mes yeux, mes bien-aimés, le temps est arrivé de retourner à Dieu, et respecter les décisions de Dieu, et prendre part à ce que Dieu est en train de faire maintenant, et je le dis encore, Dieu ne commence pas une nouvelle religion. Nous savons tous que dans chaque dénomination, ils ont leur prophète, et ils ont commencé leur religion. William Branham a prêché pendant quinze ans, et il a dit, il n'y a aucune dénomination qui est sortie.

    Nous n'avons pas besoin d'une autre dénomination, nous n'avons pas besoin d'un autre siège social; et nous avons Jésus-Christ, nous avons besoin de Jésus-Christ dans chaque assemblée locale, et nous avons des frères, et nous voulons des frères dans chaque pays, pour apporter la vraie Parole de Dieu, la nourriture spirituelle que William Branham a emmagasinée, et c'est la Parole révélée de Dieu; l'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de chaque Parole qui sort de la bouche de Dieu.

    Je suis tellement reconnaissant pour la Parole de Dieu, je suis tellement reconnaissant pour l'ouverture des sept sceaux. Bien-aimés, comme vous le savez, le Seigneur Lui-même a donné le mandat, la commission même, ceux qui l'ont changée, vous allez en porter les conséquences. En ce jour-là, quand il fut dit à frère Branham, ce n'est pas toi mais, le message qui t'a été donné, va précéder la seconde venue de Christ, jusqu'aux extrémités de la terre. Dieu a repris Son prophète au temps voulu, et au temps convenable; le message a atteint les extrémités de la terre, et si vous regardez à Jérusalem, à Israël, et au Proche-Orient, nous comprenons que le temps du retour de Christ est très proche. Quand vous verrez toutes ces choses, redressez-vous, car votre rédemption est proche.

    Que Dieu vous bénisse, que vous puissiez respecter Sa Parole, Ses décisions, et tout ce que Dieu fait maintenant. S'il vous plaît respectez cela, et soyez bénis, et soyez préparés pour le retour de Christ, dans le saint nom de Jésus, Amen!





RETOUR