SOMMAIRE DES RENCONTRES
Avril 2018

(Traduction de la vidéo mensuelle du Centre Missionnaire de Krefeld — Allemagne)

 

    Bien-aimés frères et sœurs en Christ, c’est frère Frank qui vous parle, depuis le «Centre Missionnaire International de Krefeld», en Allemagne. Nous regardons en arrière, à un des week-ends les plus bénis, des réunions que nous avons tenues le vendredi saint, le samedi, et le dimanche de pâques, et nous nous sommes rappelés les Ecritures, de ce que notre Seigneur a fait pour nous, quand Il paya le prix; Il versa son sang, et nous a accordé la rédemption totale. Nous avons aussi parlé brièvement, au sujet de ce que Dieu est en train de faire maintenant, dans le monde entier. Je suis revenu de mon voyage de mars, en Inde, à Manille, à Bangkok, et 12 fois j’ai décollé, et 12 fois j’ai atterri, rien que pour apporter la sainte et précieuse Parole de Dieu, et rappelant aux vrais croyants, ce que notre Seigneur a dit et comment frère Branham avait reçu son mandat, d’apporter le message qui devait précéder la seconde venue, et bien entendu, nous devons retourner, et comme c’est écrit ici: «De même que Jean-Baptiste fut envoyé comme précurseur, lors de la première venue de Christ, le message qui t’a été donné sera un précurseur de la seconde venue de Christ. Ce n’est pas que moi, je serai le précurseur, mais le message sera le précurseur», le 9 février 1957.

    Ainsi, par la grâce de Dieu, nous savons que frère Branham s’est référé un certain nombre de fois à ce mandat direct, surnaturel, qui est relié à la seconde venue de Christ, et avant d’aller dans ce sujet, permettez-moi de vous lire Hébreux 10.14: “Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés”. Par un seul sacrifice, sur la croix du Calvaire, quand notre Seigneur avait versé Son sang, versa Son sang, le sang de la nouvelle alliance, nous avons été rachetés, justifiés, et rendus parfaits, et sanctifiés dans Sa Parole. Bien-aimés, tout ce que Dieu fait est parfait, et ici, nous avons la réponse dans la sainte Parole de Dieu.

    Ainsi, nous regardons en arrière très rapidement à tout l’Ancien Testament, à toutes les prophéties de l’Ancien Testament, de la rédemption, du Sauveur, et nous lisons dans Psaumes 22, nous lisons Esaïe 53, nous lisons toutes ces Ecritures, et même, celles qui sont en rapport avec sa résurrection. Nous lisons Psaumes 16: “Je ne laisserai, je n’abandonnerai pas son âme dans le séjour des morts ni son corps voir la corruption” et Psaumes 47 nous lisons que le Seigneur est monté avec des cris et le son d’une trompette; et nous allons dans le Nouveau Testament, nous voyons notre Seigneur et Sauveur sur Sa route, Son chemin vers le Calvaire et aller jusqu’à Gethsémané, et Il pria: non pas ma volonté, mais que ta volonté soit faite. Et Il cria sur la croix: c’est accompli. Jean chapitre 19, et nous allons à la résurrection, notre Seigneur est ressuscité au troisième jour, Il a vaincu la mort et l’enfer, la tombe, et par la grâce de Dieu, nous avons reçu la rédemption complète, et au travers de cette rédemption complète, nous avons été rendus parfaits pour toujours, et ceux qu’Il a appelés, Il les a justifiés, et vous pouvez lire dans la sainte et précieuse Parole de Dieu. Ce que notre Seigneur a fait pour nous, et même, si vous allez dans l’Ancien Testament, quand la promesse que Dieu avait donné à Abraham, était sur le point de s’accomplir, le Seigneur est apparu à Moïse; vous lisez cela dans Exode, le Seigneur est apparu à Moïse, et Il a dit: je me souviens de Ma promesse, je suis descendu pour délivrer.

    Voici l’écriture clé dans Exode. Ce n’est pas seulement un message, laisse aller Mon peuple. Ce n’est pas seulement sortir et me servir, à dix reprises: laisse aller Mon peuple, laisse aller Mon fils premier-né, mais ce n’est pas seulement: laisse aller Mon peuple, mais ensuite, vous arrivez au chapitre 12, quand le Seigneur a ordonné la pâque, que l’agneau soit immolé, et que le sang soit mis sur les linteaux des portes.

    Bien-aimés, ne parlez pas seulement du message, de l’appel à sortir, parlez de l’Agneau de Dieu, au sujet du sang qui a été versé pour ceux qui sortent pour servir le Seigneur, et pour dire de tout leur cœur: ce n’est pas ma volonté, mais que Ta volonté soit faite. Parce que ce n’est que dans la volonté / Parole de Dieu qu’est trouvée la parole que nous pouvons être sanctifié, et ce n’est qu’alors que le Seigneur pourra mettre Son sceau sur nous. Résumons ce que nous devons dire, dans le nom du Seigneur Jésus-Christ. Dieu a utilisé frère Branham selon les promesses de l’Ancien Testament, et particulièrement, Malachie 4. Notre Seigneur l’a confirmé dans le Nouveau Testament, dans Matthieu 17.11: “en vérité, Elie doit venir premièrement, et doit restaurer toutes choses”. Le mot clé dans le message est “rétablir”; ce n’est pas pour commencer une nouvelle religion, aucune interprétation, mais être restauré à Dieu, à Sa sainte Parole, aux fondements qui avaient été posés par les apôtres, et les prophètes, sans ajouter un seul mot, mais être restauré à Dieu et à Sa Parole; et amis, je dois dire ceci avec un cœur brisé, ayant voyagé encore, et voyant toutes ces différentes directions, et tous se réfèrent au prophète, tous croient ce qu’ils interprètent eux-mêmes, mais personne ne respecte la Parole de Dieu.

    Que puis-je dire? Je répète ce qui avait été dit à frère Branham, que le message qui lui avait été confié, ce n’est pas un nouveau message, mais la Parole originale de Dieu restaurée. C’est ainsi que c’est ça, le message original, revenez à Dieu, revenez à Sa Parole, revenez aux fondements, revenez aux enseignements des apôtres, revenez aux mêmes expériences que nos frères et sœurs ont eues au commencement, et ensuite, n’oubliez jamais, le message était: laisse aller mon peuple. Le message aujourd’hui: mon peuple, sortez du milieu d’eux, et soyez séparés, dit le Seigneur, et ne touchez à rien d’impur.

    Ainsi, le message est très clair, mais voici, ce n’est pas seulement le message, mais ensuite, nous voyons le sacrifice, nous voyons l’Agneau de Dieu, et la prédication de l’apôtre Paul. “Je ne veux rien connaître parmi vous si ce n’est Jésus-Christ crucifié”. Et il pouvait dire: “Je suis crucifié avec lui, ce n’est plus moi qui vis, mais c’est Christ qui vit sa vie au travers de moi”. Si vous regardez autour, et je ne suis pas en train de juger, mais je le dis avec un cœur brisé, chacun marche dans Sa propre voie, et ils ne prêchent même pas au sujet du Calvaire, mais seulement: le prophète a dit, le prophète a dit...

    Pourquoi ne disent-ils pas une seule fois: la Bible dit? Pourquoi pas? Pour moi, et je suis honnête, pour moi, ce que le prophète dit, est ce que la Bible dit, et ce que la Bible dit, le prophète l’a dit. Si vous en faites deux choses différentes, vous êtes séduits, vous êtes sous une fausse inspiration, si vous me dites: le prophète a dit ceci, cela, et que vous ne retourniez pas à la Parole de Dieu, il y a quelque chose qui est faux avec vous, parce que le prophète a dit: jamais, n’acceptez rien, à moins que cela ne soit écrit dans la Parole de Dieu. Pourquoi est-ce que vous ne retournez pas toutes ces déclarations que le prophète a faites pour mettre l’accent sur l’infaillibilité de la Parole de Dieu, pour mettre l’accent sur la véritable Parole de Dieu vient au prophète, et c’est ça la véritable Parole de Dieu qui vient aux prophètes, de la Genèse à l’Apocalypse; et bien-aimés, aujourd’hui, c’est le 3 avril, hier c’était le 2 avril, et il me fut rappelé par plusieurs sur la terre, ils ont écrit, ils ont appelé, et ils ont dit: «Frère Frank, il y a de cela 56 ans, le 2 avril 1962, qui était un lundi matin, tu as entendu la voix audible, toute pénétrante, du Seigneur pour la première fois dans ta vie, et ça, c’est aussi vrai que ceci est la Parole de Dieu». Oui, moi, frère Frank, j’ai entendu la voix audible de commandement, toute pénétrante, du Seigneur, disant ces paroles: «Mon serviteur, ton temps pour cette ville sera bientôt terminé, je t’enverrai dans d’autres villes, pour prêcher Ma Parole», et d’un coup, j’étais sur le tapis. Vous ne pouvez pas vous imaginer qu’une telle expérience… Qu’est-ce qu’un mandat divin et appel, la responsabilité divine devant le Dieu tout puissant pour apporter le dernier message; n’ignorez pas qu’il n’y aura pas d’autres messages après ceci. Pourquoi est-ce que à Martin Luther ou John Wesley ou John Smith, pourquoi est-ce que à ceux-là, dans les 500 dernières années, un seul avait reçu un mandat, que son message allait précéder la seconde venue de Christ?

    Mes bien-aimés frères et sœurs, nous sommes absolument très proches du retour physique, corporel, du Seigneur Jésus-Christ. Dieu a repris Son serviteur le jour de mon anniversaire, le 24 décembre 1965, mais depuis ce temps-là, le message qui avait été donné à cet homme de Dieu, je l’ai apporté jusqu’aux extrémités de la terre, et bien-aimés, à cause de ce mandat divin, tous ceux qui ont leurs propres interprétations me haïssent, oui, me haïssent, ils ne font que me haïr. Je ne sais pas pourquoi, parce que je dois rester avec la Parole de Dieu? Mais juste pour votre information, dans ces plus de 50 dernières années, j’ai voyagé chaque mois, dans différentes nations; maintenant, nous servons directement 172 nations, servant Dieu et Son peuple, et prêchant la Parole de Dieu, et distribuant la nourriture qui avait été emmagasinée, et distribuons, apportant les mystères qui ont été révélés au prophète; et c’est mon ministère, de deux manières différentes, de prêcher la Parole, et c’est dans 2 Timothée 4: “Prêche la parole en toute occasion, favorable ou non”, et la 2ème partie: “emmagasine la nourriture”, car le temps est arrivé de faire les deux, de prêcher la Parole de Dieu, et de distribuer la nourriture spirituelle qui a été emmagasinée.

    Bien-aimés frères et sœurs, je le dis encore, ce n’est pas seulement un message, mais allons au Calvaire; que le sang soit appliqué, et ceux qui disent que le trône de grâce est déjà passé, vous avez mal compris, et c’est pour cela que le sang est toujours sur le trône de grâce, et nous le croyons de tout notre cœur, que le Seigneur Lui-même va achever Son œuvre. Frère Branham a fait sa part, j’ai fait ma part, et tous les frères, partout dans le monde, distribuent la même nourriture, et restent dans la Parole de Dieu, et le Seigneur Lui-même va achever Son œuvre de rédemption, comme Il a achevé Son œuvre de création. Béni soit Son saint nom, maintenant, et pour toujours, et à jamais, Alléluia. Amen!





RETOUR