SOMMAIRE DES RENCONTRES
Février 2017

(Traduction de la vidéo mensuelle du Centre Missionnaire de Krefeld — Allemagne)

 

 

    Bien-aimés frères et sœurs en Christ, c’est frère Frank qui vous parle, depuis le «Centre Missionnaire International de Krefeld», en Allemagne. Que Dieu vous bénisse richement, partout où vous pouvez être, vivre, que nous puissions tous vivre pour la gloire de Dieu, nous nous attendons au retour de notre Seigneur, et que cela puisse arriver très bientôt. Nous comprenons que ceci est le dernier appel qui va de l’avant, et qui va dans le monde entier. En regardant au dernier week-end, nous ne pouvons que louer le Seigneur, d’avoir amené tellement de gens à écouter la véritable Parole de Dieu. Non des interprétations, pas d’explications, mais la Parole originale de Dieu et c’est ainsi, je suis maintenant presque prêt pour mon prochain voyage à Hong Kong, à Manille, en Corée du Sud, à Pékin, et aussi à Oulan-Bator en Mongolie, pour apporter, partager, la précieuse Parole de Dieu qui a été promise pour notre jour. Et comme j’ai toujours dit, la première et la dernière prédication doivent être les mêmes, le premier et le dernier baptême doivent être les mêmes, la même chose doit être avec le repas du Seigneur.

    Nous retournons au commencement originel, et nous respectons l’ordre divin, depuis le jour de la pentecôte, quand l’Eglise du Nouveau Testament, quand les rachetés furent établis en tant qu’Eglise, le Corps de Christ, les véritables croyants, alors que Dieu avait promis d’habiter avec nous, et de vivre en nous. Et par la grâce de Dieu, ce n’est pas une parole vide. Chaque promesse est reliée à l’accomplissement, qui est lié à cela, et aussi, en regardant à la première venue de Christ, il y avait une prophétie, qui s’était accomplie, comme notre Seigneur Lui-même avait dit: “J’enverrai mon messager devant ma face, pour préparer mon chemin devant moi”.

    Quand le temps fut accompli, la Parole du Seigneur s’est adressée, est allée à Jean-Baptiste, et il a commencé son ministère. Il était un homme envoyé de Dieu, un homme appelé par Dieu, et son ministère fut confirmé, avec tous ceux qui sont venus écouter son message, croire son message, et se faire baptiser dans le fleuve Jourdain; et ensuite après que l’Eglise du Nouveau Testament a commencé, nous voyons l’apôtre Pierre, avec une autorité divine, apportant la première prédication, le jour de la pentecôte: “Repentez-vous et soyez baptisé dans le nom du Seigneur Jésus-Christ pour la rémission de vos péchés. Et vous recevrez le don du Saint-Esprit”.

    Ensuite, nous voyons aussi les autres apôtres, nous voyons Jean, l’apôtre qui avait sa place, nous voyons Jacques ayant sa place, et particulièrement dans Actes chapitre 15. Nous voyons ces ministères, placés par Dieu, dans l’Eglise du Nouveau Testament, et ensuite, nous lisons au sujet de la commission, du mandat, qu’avait reçu l’apôtre Paul dans Actes chapitre 9, et aussi au chapitre 22, et chapitre 26, nous lisons au sujet de son appel.

    Bien-aimés, je voudrais dire ceci avec amour, avant qu’un mandat soit exécuté, il doit avoir auparavant un appel, le Seigneur Lui-même doit appeler Ses serviteurs au ministère, et, au sujet de l’apôtre Paul, nous lisons dans Actes chapitre 26, au verset 14, la deuxième partie: “J’entendis une voix qui me disait en langue hébraïque: Saul! Saul! Pourquoi me persécutes-tu?”. Nous connaissons tous le témoignage de l’apôtre, son appel, son ministère, mais ici, l’accent est mis sur le fait que le Seigneur lui a parlé dans sa langue maternelle. En notre temps, le Seigneur a parlé à William Branham dans sa langue maternelle, et si je dis aujourd’hui le Seigneur m’a parlé le 2 avril 1962, c’était juste avant le lever du soleil, dans ma langue, le Seigneur nous parlera toujours dans notre langue, et même si quelqu’un parlait dans d’autres langues, cela devra être interprété, afin que nous puissions connaître ce que le Seigneur a dit dans notre propre langue.

    Mais le témoignage de l’apôtre Paul va plus en profondeur. Ici chapitre 16: “… mais lève-toi et tiens-toi sur tes pieds car je te suis apparu pour t’établir, pour cet objectif…”. Il y a un objectif relié à un appel divin, c’est ainsi. “… Je te suis apparu pour cet objectif, pour t’établir ministre, et témoin des choses que tu as vues, et de celles pour lesquelles je t’apparaîtrais”.

    Bien-aimés, Dieu a donné des promesses, et ces promesses se sont accomplies tout au long du cours du temps, pour le peuple de Dieu, et pour les serviteurs de Dieu, et ici, nous lisons au verset 18: “… afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière…”. Oh! Quel ministère glorieux! Pour cet objectif, je te suis apparu, pour être un ministre, pour partager la Parole de Dieu, au travers de la prédication, tu leur donneras, tu leur apporteras la lumière. Au commencement, notre Seigneur a dit “que la lumière soit, et la lumière fut”, et notre Seigneur a dit, “celui qui me suit, ne demeurera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie”.

    Bien-aimés frères et sœurs, venons en notre temps, je dirais ceci; c’est absolument merveilleux, un mystère de la part de Dieu, d’avoir envoyé un prophète dans notre temps, et même d’ouvrir les 7 sceaux, et accorder la révélation divine, et partager les mystères avec nous; et bien-aimés, ça, c’est pour cela que frère Branham a utilisé Apocalypse chapitre 10 verset 7, 55 fois dans la forme plurielle, au pluriel, Apocalypse chapitre 10, verset 7, parle d’un mystère, au sujet du mystère de Dieu, mais frère Branham, en tant que le 7ème messager du 7ème âge, un prophète promis dans la Sainte Parole de Dieu, dans l’Ancien et dans le Nouveau Testament, il fut appelé pour révéler tout le conseil de Dieu. Ce n’est pas seulement un mystère, le mystère de la divinité, mais tous les mystères, de la Genèse à l’Apocalypse, et nous voyons, et nous reconnaissons son ministère avec reconnaissance et gratitude envers Dieu dans notre cœur.

    Et bien-aimés, même penser au privilège qu’un frère Frank, qui est né en Pologne, a vécu en Allemagne, et s’est mis en contact avec l’homme de Dieu, vivant aux Etats-Unis, et ensuite par la grâce de Dieu, être appelé directement, aller de ville en ville pour partager la Parole de Dieu. Bien-aimés, je dis ceci dans le nom du Seigneur, devant le Tout-Puissant, qui jugera les vivants et les morts, le 2 avril 1962, j’ai entendu la voix toute pénétrante, et la voix de commandement du Seigneur. Alléluia! Ce n’est pas facile de donner ce témoignage, mais le Seigneur s’est adressé à moi, et a dit: «Mon serviteur, ton temps pour cette ville sera bientôt terminé, je t’enverrai dans d’autres villes, pour prêcher ma Parole».

    Je me suis tout simplement effondré, et tombé à gauche sur ma face. Frères, vous ne pouvez pas comprendre, comme vous ne pouvez pas vous imaginer, d’entendre dans ce corps naturel, cette voix surnaturelle, et toute puissante du Seigneur. Ce corps ne peut pas encore supporter cela, mais par la grâce de Dieu, j’ai pu me mettre debout de nouveau sur mes deux pieds, et frères, j’ai tendu mes deux mains de cette manière, et j’ai dit: «Oh! Seigneur, ils ne m’écouteront pas, ils ont tout en abondance, ils ne sont pas prêts pour écouter», et je regardais vers la fenêtre, et la seconde fois, la voix du Seigneur est venue d’en haut de la droite, et a dit: «Mon serviteur, une grande famine arrive, emmagasine la nourriture, car tu te tiendras au milieu du peuple, pour distribuer la nourriture».

    Ces paroles sont aussi vraies que chaque vraie Parole de Dieu. Vous connaissez mon témoignage, je n’ai pas besoin d’aller dans les détails, mais frère Branham l’a confirmé, et a répété mots après mots en anglais, ce que le Seigneur m’a dit en allemand, et frères, et même ce moment-là, le 3 décembre 1962, quand nous étions ensemble, avec frère Branham, frère Sothmann, frère Woods, et frère Frank, je ne vais jamais oublier, quand frère Branham, étant assis en face de frère Frank, a dit: «La nourriture que tu dois emmagasiner, c’est la Parole promise de Dieu pour ce jour, et c’est gardé sur les bandes qui sont enregistrées», et allant dans les détails, que le Seigneur allait envoyer une famine pour écouter Sa parole.

    Pas d’explications, pas d’interprétations, mais écouter Sa Parole, et en regardant en arrière, le Seigneur m’a accordé la grâce de prêcher Sa Parole, et maintenant j’ai été dans 158 pays ou 159 ou 160 pays, bien-aimés frères et sœurs, pour partager la précieuse Parole de Dieu; et même du centre missionnaire, les prédications, et les réunions que nous tenons ici, lors de chaque premier week-end du mois sont apportées dans 172 pays, et les croyants partout… Nous sommes très reconnaissant pour l’appel divin, aussi vrai que le Seigneur a appelé l’apôtre Paul, a appelé frère Branham, je ne suis pas Paul, je ne suis pas frère Branham, je suis frère Frank. Je ne suis pas digne d’être Son serviteur, mais exactement 14 fois depuis 1962, le Seigneur s’est adressé à moi en tant que «Mon serviteur», exactement 14 fois, le Seigneur m’a parlé, et s’est adressé à moi directement, en tant que Son serviteur.

    C’est ainsi, j’ai fait ce que le Seigneur m’a appelé à faire, et le message de l’heure s’est répandu partout sur la terre, dans toutes les nations, dans toutes les langues, comme le Seigneur l’a promis. “Abraham, en toi toutes les nations seront bénies”, et comme Il dit dans Apocalypse chapitre 5, qu’ils chantent le cantique, et le Seigneur a appelé de toutes les nations, et de toutes les langues, et pour qu’ils soient des rois, et des sacrificateurs, afin qu’ils puissent partager avec Lui le royaume.

    Bien-aimés, que Dieu vous bénisse, et qu’Il soit avec vous. Si nous pouvons vous rendre service, faites-le nous savoir. Le retour de Christ est très proche, que Dieu bénisse Israël, que Dieu bénisse toutes les nations, que Dieu bénisse Son peuple, dans chaque continent sur la terre, la grâce et la paix de Dieu soit avec vous tous, dans le saint nom de Jésus, Amen!

 





RETOUR