QUELLE ATTRACTION Y A-T-IL SUR LA MONTAGNE?

(What is the Attraction on the Mountain?)

 

25 Juillet 1965, soir
Branham Tabernacle
Jeffersonville — Indiana, U.S.A.


 

Inclinons nos têtes:

  1. Dieu notre Père, ce soir c’est là notre prière sincère, car nous voyons tout ce que Tu fais pour les gens en ce jour. Ainsi nous Te demandons, Seigneur, de faire en sorte que nous puissions seulement croire, que nous puissions simplement croire que la Parole écrite rendue manifeste pour nous est la Vérité. Accorde-nous ces choses, Père.

  2. Maintenant, ce soir, nous voulons Te remercier pour la Lumière que ce matin Tu as répandue pour nous sur les Ecritures. Et ce soir nous Te prions, Seigneur, que dans la ligne de prière Tu authentifies Ta Parole comme étant la Vérité.

  3. Nous prions pour toutes les églises et les assemblées qui sont réunies autour de ces petits micros au travers de cette nation, depuis la côte Ouest jusqu’aux montagnes de l’Arizona et depuis les plaines du Texas jusque sur la côte Est; nous prions pour eux, Seigneur, partout où ils se sont réunis dans le pays. Bien des heures nous séparent à cause du décalage horaire, mais Seigneur, ce soir, nous les croyants, sommes unis ensemble comme un seul corps attendant la venue du Messie. Et nous Te prions, Père Céleste, de L’envoyer bientôt pour Ton Eglise. Car nous le demandons en Son Nom. Amen. (Vous pouvez vous asseoir.)

  4. Salutations en Christ à tous ceux qui se trouvent ici ce soir. Je regrette que nous soyons encore tellement entassés et serrés que nous pouvons à peine respirer. Même le système de l’air conditionné, puisqu’il y a l’air conditionné, n’agit pas beaucoup, tellement il y a de gens. S’il s’agissait simplement d’une église normale pleine, ces systèmes d’air conditionné vous frigorifieraient. Mais là, tout le monde agite son éventail et pourtant le système d’air conditionné fonctionne à pleine puissance.

  5. Nous envoyons nos salutations depuis la côte Est à tous nos amis en Christ qui nous écoutent sur la côte Ouest. Nous envoyons nos salutations à San José, à frère Borders et au groupe qui se trouve là-haut dans les montagnes, à Precott en Arizona; à frère Léo Mercier et à son groupe qui attend la venue du Seigneur. Nous envoyons nos salutations à ceux de Tucson qui sont assemblés ce soir et qui attendent la venue du Seigneur. A ceux de Houston au Texas qui attendent la venue du Seigneur. A ceux de Chicago qui attendent la venue du Seigneur. A ceux de la côte Est, de New-York et du Connecticut et à ces grands groupes là-bas qui attendent la venue du Seigneur. Nous n’avons pas de place pour qu’ils puissent s’asseoir ici, c’est pourquoi nous leur envoyons simplement la Parole au moyen du téléphone. Ce soir nous envoyons nos salutations à frère Junior Jackson ainsi qu’à son groupe de Clarksville. A frère Ruddell et à son groupe qui attend la venue du Seigneur. Et ce soir nous sommes assemblés ici dans notre église, le Tabernacle, attendant la venue du Seigneur.

  6. Maintenant beaucoup parmi vous n’ont pas assisté au service de ce matin. Mais je suis sûr que tous ceux qui n’étaient pas là vont se procurer l’enregistrement [Les Oints du temps de la fin, la Parole parlée, série 1, N° 3 — N.d.R.] car je crois que c’était le message le plus direct adressé à l’église depuis Messieurs, quelle heure est-il? J’ai senti l’onction du Saint-Esprit, je me suis senti conduit à dire ce que j’ai dit. C’était long, mais pourtant je me suis senti conduit à le faire. Et je crois que le Seigneur, par Sa Parole, nous a montré en quelle heure nous vivions. Assurez-vous de comprendre toutes ces choses mystérieuses qui se passent. Vous savez que la Bible a dit: “Les sages comprendront”.

  7. Mais les nations et les gens deviendront de plus en plus “faibles et sages”. Songez que l’Américain moyen d’aujourd’hui atteint le milieu de sa vie à vingt ans: plus faible mais plus sage. Autrefois on n’avait pas les avions à réaction et les armes atomiques mais on vivait beaucoup plus longtemps. Nous devenons de plus en plus faibles et sages, et c’est notre propre sagesse qui va nous détruire. Nous allons nous détruire nous-mêmes. Ce n’est pas Dieu qui va nous détruire, c’est notre sagesse qui va nous détruire. Il en a toujours été ainsi et il en sera de nouveau ainsi.

  8. Maintenant, ce prochain dimanche matin, je ne sais pas encore sur quoi je vais parler, mais j’ai confiance que le Seigneur, si c’est Sa volonté, nous donnera un autre message s’Il nous laisse vivre jusque là et que rien n’arrive. Et ensuite, le dimanche soir, nous prierons pour les malades. Ensuite il me faudra retourner à la maison en Arizona afin de ramener ma famille pour que les enfants puissent s’inscrire à l’école. Dès que possible nous vous ferons savoir quand et où nous avons l’intention d’organiser des réunions au fur et à mesure qu’elles se préparent. Ainsi, que Dieu vous bénisse tous.

  9. Maintenant j’ai déjà quinze minutes de retard; ici à Jeffersonville, il est huit heures moins le quart et sur la côte Est il est neuf heures moins le quart; et sur la côte ouest il est environ cinq heures. Ici, c’est presque le moment où le soleil se couche. J’aimerais vous parler pendant un court moment; j’aimerais essayer de trouver l’onction du Saint-Esprit, puis appeler la ligne de prière.

  10. Et j’aimerais que l’assemblée d’ici, ainsi que toutes les assemblées de partout ailleurs, trouvent un homme, un frère oint de l’Esprit qui, lorsque nous commencerons à prier pour les malades, ira imposer les mains sur ceux de son assemblée. Et souvenez-vous que Dieu est omniprésent, Il est partout. Ainsi, que ce soit là-bas au Texas, de l’autre côté en Californie, là-haut en Arizona, partout où vous vous trouvez, imposez les mains sur ceux qui sont malades lorsque nous commencerons à prier pour les malades. Et je suis sûr que Dieu entendra et répondra à nos prières.

  11. Il s’est passé une chose étrange l’autre dimanche soir; je sentais l’onction et le Saint-Esprit qui… C’était vraiment quelque chose. Cela faisait des mois et des mois (depuis la dernière fois que j’étais ici) que je n’avais pas expérimenté de discernement. Et le fait de monter là-haut selon une promesse… Vous ne pouvez pas savoir ce qu’Il va faire. Vous ne pouvez pas dire qu’Il va le faire. Vous devez simplement monter là-haut et attendre. Il est souverain. Il fait ce qu’Il veut. Mais restez là et attendez de voir ce qu’Il va faire; alors vous sentirez Cela se déverser sur vous comme cela.

  12. Ainsi, c’était à la fin de la réunion. Je ne savais pas qui c’était, mais un homme vint le long de la ligne de prière; c’était un homme grand et il était chauve sur le dessus de la tête. Il était très malade.

  13. Puis tout à la fin, un homme est apparu ici sur la plate-forme; il avait la tête baissée, il se tenait l’estomac et semblait souffrir. Et j’ai pensé que ce devait être cet homme pour lequel j’avais déjà prié, car il était chauve et avait la tête inclinée; de l’autre côté, il y avait un grand homme penché en avant. J’ai regardé autour de moi et j’ai vu le monsieur qui était assis là-bas, mais celui-là était réjoui. J’ai pensé: «Où est-il donc?». Je n’arrivais pas à trouver où il était. Pourtant je sentais bien qu’il était là; j’ai regardé l’homme devant moi. Alors je me suis senti attiré à regarder de ce côté et j’ai eu l’impression qu’il venait depuis l’arrière. J’ai regardé frère Neville et les deux frères assis là mais ce n’était pas eux. J’ai dit: «L’homme se trouve à l’intérieur du baptistère là-derrière». Et savez-vous qui c’était? Frère Shepherd. Je n’avais pas pu le reconnaître parce qu’il était assis là-derrière et priait, la tête inclinée.

  14. Il pensait qu’il allait mourir, il pensait cela depuis les dernières semaines. Sa femme lui avait dit qu’il devait s’acheter une nouvelle paire de chaussures et il avait dit: «Je n’en aurai pas besoin car je n’en ai plus pour longtemps ici».

  15. Et l’autre jour, je l’ai rencontré dans le champ de frère Wood; il était en train de crier et de louer le Seigneur. Il a dit: «Je peux manger du bacon, des oeufs, des tomates, tout ce que je veux».

  16. Or, il avait humblement cédé sa place pour aller prier là-bas derrière en dehors du passage. Vous voyez, vous n’avez pas besoin de carte de prière, vous avez simplement besoin d’avoir la foi. Vous voyez? Maintenant, je ne savais pas si vous aviez été guéri ou non, j’ai simplement dit: «Il y a un homme qui prie, quelque chose ne va pas chez lui». Je pense que j’ai dû dire: «Il a des ennuis d’estomac, il prie là-derrière. Que le Seigneur Jésus vous rétablisse!». Maintenant c’est tout ce que je pouvais dire. Ce qui avait exercé une attraction sur moi c’est qu’il priait. Cela je pouvais le voir, mais ce qui arrive, je ne le sais pas. Vous voyez?

  17. Mais lorsque vous voyez Cela revenir et que tout le monde en est conscient, lorsque Cela dit: «AINSI DIT LE SEIGNEUR», alors ce n’est plus moi qui parle, c’est Lui.

  18. Mais je dis toujours: «Jésus-Christ vous a rétabli», c’est exactement la Vérité. “Il a été blessé pour nos transgressions, par Ses meurtrissures, nous avons été guéris”. Vous voyez?

  19. Mais lorsque vient le “AINSI DIT LE SEIGNEUR” qui vous dit ce que vous devez faire et ce qui va arriver, observez bien car c’est ainsi que cela se passera.

  20. Lorsque je dis: “Jésus-Christ vous guérit et vous rétablit”, vous le croyez car Il l’a déjà dit. Je ne fais que répéter ce qu’Il a dit.

  21. Une vision ne fait que répéter ce qu’Il a montré. Vous comprenez?

  22. Maintenant il faudrait que nous nous dépêchions d’aller directement dans la Parole car je sais que beaucoup parmi vous ici ont une longue route à faire ce soir. Je prie Dieu de vous bénir, de vous aider et de vous protéger sur les routes. Et maintenant ce soir j’aimerais voir Matthieu au chapitre 21, les versets 1 à 11. Maintenant je ne sais pas si vous avez votre Bible, vous voulez peut-être noter ces passages; très bien.

  23. Maintenant, pour ceux qui n’ont pas entendu le message de ce matin, si vous avez un magnétophone…, mais nous ne poussons jamais à la vente des bandes. Nous ne poussons jamais à la vente de quoi que ce soit. Il arrive que lors d’une grande rencontre, on annonce qu’il y a des livres là-derrière. Mais nous ne retirons rien de la vente; c’est frère Vayle qui les écrit. L’homme qui s’occupe de l’enregistrement ici vous dira que nous ne gagnons pas d’argent avec les bandes. D’ailleurs nous ne pensons pas “enregistrements”, nous pensons “Message”. Et si quelqu’un s’imagine qu’il va pouvoir gagner de l’argent, il ne fera pas longtemps des enregistrements. C’est juste. Je me suis renseigné à ce sujet, je crois que nos enregistrements sont vendus moins de cinq dollars, entre trois et cinq dollars ou quelque chose comme cela. Que disent-ils? Trois et quatre dollars pour ces longs enregistrements.

  24. J’ai demandé à un certain pasteur le prix d’un de ses enregistrements; et c’est neuf dollars pour un message de vingt ou trente minutes.

  25. Je vois donc que notre frère Sothman là-derrière ne s’enrichit pas, ni aucun d’eux, avec ces enregistrements qu’ils produisent. Vous voyez, ils retirent juste assez d’argent pour s’en sortir. On ne peut pas leur demander de les faire pour rien car ils doivent acheter les cassettes et tout le reste. Et l’appareil est très cher; il faut une mise de fond d’environ dix mille dollars pour commencer à faire ces enregistrements.

  26. Maintenant je crois que… On ne l’a pas encore annoncé, mais il va de nouveau y avoir une séance pour écouter les bandes. De temps en temps les administrateurs… Je n’ai absolument rien à voir avec cela. Je n’ai même jamais assisté à une de ces réunions. Je ne suis ni pour ni contre. Les administrateurs décident à qui est le tour de faire les enregistrements et ils envoient une lettre à celui qui est concerné. Voilà tout ce que je sais. Ils s’occupent de cela car je ne peux même pas faire les présentations des bébés ni les baptêmes, alors encore moins m’occuper des enregistrements.

  27. J’ai l’esprit fixé sur ce Message. Il s’agit du troisième Pull et c’est celui envers lequel je veux être loyal et respecteux.

  28. Matthieu 21.1 à 11. J’ai dit que vous pouviez chercher dans l’Ecriture:

  29. “Et quand ils approchèrent de Jérusalem et qu’ils furent arrivés à Bethphagé, vers la montagne des Oliviers, alors Jésus envoya deux disciples, leur disant: Allez au village qui est vis-à-vis de vous, et aussitôt vous trouverez une ânesse attachée et un ânon avec elle; détachez-les et amenez-les moi. Et si quelqu’un vous dit quelque chose, vous direz: Le Seigneur en a besoin; et aussitôt il les enverra. Et tout cela arriva, afin que fût accompli ce qui avait été dit par le prophète, disant: Dites à la fille de Sion: Voici ton roi vient à toi, débonnaire et monté sur une ânesse et sur un ânon, le petit d’une ânesse. Et les disciples, s’en étant allés et ayant fait comme Jésus leur avait ordonné, amenèrent l’ânesse et l’ânon, et mirent leurs vêtements dessus; et il s’y assit. Et une immense foule étendit ses vêtements sur le chemin, et d’autres coupaient des rameaux des arbres et les répandaient sur le chemin. Et les foules qui allaient devant lui, et celles qui suivaient, criaient, disant: Hosanna au fils de David! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Hosanna dans les lieux très-hauts! Et comme il entrait dans Jérusalem, toute la ville fut émue, disant: Qui est celui-ci? Et les foules disaient: Celui-ci est Jésus, le prophète, qui est de Nazareth de Galilée”.

  30. Maintenant j’aimerais tirer de ce passage un sujet d’environ trente minutes avant que la ligne de prière ne commence; j’aimerais prendre ceci comme sujet: “Quelle attraction y a-t-il sur la montagne?”.

  31. Ainsi, cette journée avait été très éprouvante, remplie de nervosité et c’était une journée inhabituelle. Nous voyons ici que Jésus montait à Jérusalem; Il était prêt pour participer à la Pâque. C’était à Pâque que l’agneau pascal était tué et que le sang était répandu sur le siège de la grâce pour l’expiation du peuple. Il était monté depuis Bethphagé pour aller au sommet de la montagne des Oliviers qui domine une autre petite colline sur laquelle a été construite Jérusalem. Tandis qu’Il regardait, Il savait que c’était là Sa dernière visite.

  32. C’était le moment où Il allait être livré entre les mains des hommes pécheurs et où ils allaient Le tuer. Il allait mourir de la mort la plus horrible qu’ait jamais soufferte un mortel et Il allait être enseveli. Il devait être trahi par les Siens, dont certains se trouvaient avec Lui. Et Lui, étant Dieu, savait ce qui se trouvait dans leur coeur; Il savait dès le commencement qui allait Le trahir. Cet homme se trouvait près de Lui, il était installé à Son côté, il s’était occupé de compter Son argent et toutes ces choses; et Lui savait que cet homme allait Le trahir. Il savait qu’une cruelle croix romaine L’attendait là-bas. Il savait que l’eau et le sang de Son corps allaient se séparer et que le sang jaillirait en larges gouttes de son front, comme la transpiration. Il savait tout ce qui L’attendait. Et Il se tenait sur la montagne regardant en bas vers Jérusalem.

  33. Les gens de ce temps-là, qu’on qualifiait de “meilleure classe de gens religieux”, Le haïssaient. Les églises de ce temps-là Le haïssaient et Le dénoncèrent ainsi que tous ceux qui L’écoutaient. S’ils allaient assister à Ses campagnes, ils étaient immédiatement excommuniés de la communion de l’église. Il n’est pas étonnant que l’Ecriture ait dit: “Il est venu parmi les Siens et les Siens ne L’ont pas reçu”. Ceux qui auraient dû L’aimer, ceux qui auraient dû être de Son côté, furent Ses ennemis les plus acharnés.

  34. Il avait édifié Son petit groupe parmi des gens pauvres, des pêcheurs, des collecteurs d’impôts, des gens sans instruction. La Bible a dit que certains étaient même “ignorants, sans éducation”. Certains ne savaient même pas signer de leur nom. Jamais Il n’est allé chercher ses gens dans les églises.

  35. Il n’a jamais été d’accord avec quelque dirigeant d’église que ce soit. D’autre part, Il suivit véritablement la trace d’un prophète, condamnant tout ce qu’ils faisaient comme l’avaient fait les prophètes qui étaient avant Lui; eux n’étaient qu’une portion de la Parole, alors que Lui était la Parole dans Sa plénitude.

  36. Mais au milieu de tout cela, en chaque âge et avec chaque prophète, il y aura un certain nombre de personnes prédestinées à entendre ce Message et qui Le suivront. Ceux-là ignorent la foule. Ils ignorent la critique des incroyants. Ils n’ont pas de discussion avec eux. La seule chose qu’ils ont à faire, c’est de croire et de prendre chaque portion de ce Message pour s’en imprégner comme Marie qui était assise aux pieds de Jésus.

  37. Marthe préparait Son repas et Jésus lui dit: “Mais Marthe, tu t’inquiètes tellement des choses de la vie; Marie, elle, cherche les choses les meilleures”. Vous voyez, les choses de la Vie Eternelle.

  38. Nous voyons maintenant que beaucoup parmi ces gens qui avaient compris… En ce temps-là ils n’avaient pas la littérature que nous avons aujourd’hui, ils n’avaient pas la télévision ni le téléphone ni rien de tout cela; mais ils avaient eu vent en quelque sorte de ce qu’Il allait venir pour Pâque. Beaucoup de gens, ayant l’esprit porté aux chose spirituelles, savaient qu’Il était cet Agneau de la Pâque car Il leur avait déjà dit les choses qui devaient arriver.

  39. Alors, bien sûr, comme ils savaient qu’Il devait être là et qu’ils L’aimaient, ils étaient là en train de L’attendre. La foule était probablement en train de pousser, de se bousculer d’une porte à l’autre, observant de tous côtés car ils savaient qu’à une heure donnée Il allait apparaître. Ils observaient.

  40. D’autres se demandaient ce qu’avaient ces gens à courir de porte en porte. “Qu’y a-t-il comme attraction?”.

  41. Et ils regardaient de ce côté-ci et de ce côté-là afin de découvrir ce qu’il y avait. Ils donnaient l’impression de chercher quelque chose dans l’attente de quelque chose qui devait arriver.

  42. Oh, comme j’aimerais changer de sujet durant quelques minutes et dire que c’est ce qui se passe aujourd’hui. Les gens qui cherchent à Le voir venir se trouvent dans un état de grande anticipation et d’expectative. Nous sentons cela, cette pression. Ils cherchent, observant chaque mouvement et chaque signe, les comparant avec les Ecritures.

  43. Et lorsque tout à la fin ils virent toutes ces choses qui avaient été prédites à Son sujet, ils surent que la fin était proche. Ils voulaient être là, c’est pourquoi ils observaient. Une partie de la foule, une minorité, était pour Lui. Certains, la plupart, étaient contre Lui; quatre-vingt-dix pour cent étaient contre Lui.

  44. Et c’est à peu près de cette manière que cela se passe dans les foules religieuses d’aujourd’hui; lorsqu’on en vient réellement à la Parole et à Christ, il y en a environ un pour cent qui va le croire. L’autre partie n’y fera pas attention, ils feront une plaisanterie quelconque à Son sujet ou Lui claqueront la porte au nez. Exactement la même chose. Les temps, les choses ne changent pas beaucoup; l’histoire ne fait que se répéter.

  45. Eh bien, nous voyons que cela provoque une tension nerveuse. C’est ce qui doit arriver. Ils attendaient, se demandant ce qu’Il ferait lorsqu’Il arriverait là. Ils voulaient être là afin d’avoir tout ce qu’Il ferait. Ils voulaient Cela. Ils voulaient voir Cela. Ils Le croyaient. D’autres avaient entendu dire qu’Il venait et étaient montés afin de se moquer de Lui. Ainsi après toute cette anticipation nerveuse lors d’une journée inhabituelle, en un temps inhabituel, alors que les églises dormaient, les nerfs des gens étaient sur le point de craquer. Il y avait là tellement de gens, et alors cela arriva.

  46. Du sommet de la montagne des Oliviers vint un petit âne blanc qui descendit la colline avec un groupe de gens qui criaient comme des fanatiques, arrachaient des feuilles de palmiers, jetaient leurs vêtements sur la route et criaient: “Hosanna au Fils de David qui vient dans le Nom du Seigneur!”. Voyez-vous, cette petite mule, eh bien, Celui qui la montait n’était autre que le Messie de l’heure, oint par Dieu.

  47. Que faisait donc Dieu? Quelle était cette attraction là sur la colline? C’était Dieu faisant l’histoire, c’était Dieu accomplissant la prophétie. Et cela crée toujours une attraction. Cela fait sortir les critiques, les vautours (du message de ce matin), et aussi les aigles. Vous voyez? Ils viennent tous ensemble voir ce qui se passe. Certains viennent par curiosité, certains viennent pour trouver une faute, d’autres viennent pour critiquer. Comme nous l’avons dit ce matin, il y en a de toutes sortes qui s’assemblent: des croyants, des soi-disant croyants et des incroyants. Qu’y a-t-il sur la montagne? La prophétie en train de s’accomplir. Maintenant nous allons voir ce qui se passe.

  48. Maintenant dans le livre de Zacharie, au chapitre 9 et au verset 9, Zacharie, un des prophètes, parlant dans l’Esprit dit: “Réjouis-toi avec transports, fille de Sion; pousse des cris de joie, fille de Jérusalem! Voici, ton roi vient à toi; il est juste et ayant le salut, humble et monté sur un âne, et sur un poulain, le petit d’une ânesse”.

  49. Maintenant, qu’est-ce qui n’allait pas avec ces scribes? Qu’est-ce qui n’allait pas avec ces prêtres? Qu’est-ce qui n’allait pas avec ces gens religieux? Cela avait été écrit quatre cent quatre-vingt sept ans avant que cela n’arrive, par un prophète confirmé; cela avait déjà été mis en écriture et on avait appelé ces rouleaux de l’Ancien Testament “la Bible”. Pourquoi ne pouvaient-ils pas voir que cette prophétie était en train de s’accomplir? Pour la même raison qu’ils ne peuvent le voir aujourd’hui. Ils ont pris la Parole de Dieu et L’ont rendue sans effet pour le peuple, par l’enseignement des doctrines et des traditions de l’homme.

  50. Si les scribes, les prédicateurs, les pasteurs, les hommes spirituels (soi-disant), les oints, voulaient seulement lire la Bible, ils ne se demanderaient pas ce qui se passe, ils sauraient ce que c’est! Dieu accomplissant Sa Parole!

  51. L’histoire était en train de se faire, la prophétie était en train de s’accomplir. Le Salut pour le monde arrivait, ce grand jour que tous les prophètes avaient attendu. Tous ceux qui se trouvaient dans la tombe étaient dans l’attente de ce jour (C’est juste; Pensez-y!), tous ceux qui étaient morts, tous les justes, tous les martyrs dont le sang avait été versé et tous les prophètes.

  52. Il venait de s’écrier: “Jérusalem, Jérusalem, toi qui as lapidé tous les prophètes que je t’ai envoyés et tué les justes, combien je t’aurais rassemblé comme une poule rassemble ses poussins, mais tu ne l’as pas voulu! Mais maintenant ton heure est venue”.

  53. Tous ceux qui se trouvaient dans le tombeau, Abraham, Isaac, Jacob, tous les prophètes, étaient dans l’attente de cette heure.

  54. Et l’église était aveugle à Cela. “Qui est la cause de tout ce bruit? On a dit une fois: N’est-ce pas le fils du charpentier là-bas? Nous Le connaissons. Où a-t-Il acquis cette sagesse? Eh bien, Il n’est en relation avec aucune de nos écoles. Nous ne connaissons aucun des livres avec lesquels Il s’est instruit. Qui est-Il?”.

  55. Il était la réponse à la prophétie du prophète. Et Le voici qui venait, monté sur le petit d’une ânesse. Quelle attraction! Dieu accomplissait Sa Parole promise; l’heure attendue depuis quatre mille ans était arrivée. Dans la Genèse au chapitre 3 et au verset 15, Dieu avait prédit que “la semence de la femme écraserait la tête du serpent, mais que sa tête blesserait son talon”, et tout au long de la Bible on retrouve cette prophétie de l’homme qui devait venir.

  56. Et là il y avait eu tout dernièrement un prophète qui s’était tenu au milieu d’eux; c’était un prophète authentifié, Zacharie. Et il dit: “Vous, filles de Jérusalem et vous, filles de Sion, réjouissez-vous et criez, car votre Roi vient à vous, doux et humble, monté sur le petit d’une ânesse”.

  57. Et tous ces gens qui lisaient l’Ecriture jour après jour L’observaient arrivant sur son ânon et s’écrièrent: “Qui est-ce?”. Vous voyez? Dieu accomplissait Sa Parole pour des gens qui auraient dû savoir ce que c’était, mais ils ne le savaient pas.

  58. Lorsque Dieu accomplit Sa Parole, cela provoque toujours une attraction, toujours. Cela provoque une attraction, car c’est inhabituel. C’était quelque chose de vraiment inhabituel pour la tendance moderne de ce jour-là, car ceux qui suivent la tendance moderne ne croient pas en Cela. Ils suivent leur propre chemin.

  59. Retournons maintenant quelques minutes de plus dans les Ecritures et prenons d’autres événements inhabituels lorsque Dieu accomplit Sa prophétie. Lorsque Dieu dit quelque chose, Il va le faire. Le ciel et la terre passeront mais Sa Parole ne passera jamais. C’est pourquoi généralement cela provoque une scène, une scène inhabituelle.

  60. Remarquez combien cette Parole de Dieu devait apparaître ridicule pour les gens qui étaient censés La croire et qui pourtant s’écrièrent: “Eh bien, qu’est-ce donc? Où avez-vous trouvé tout ce fatras? Qui est-ce? Qu’est-ce que c’est?”, tellement Elle était inhabituelle. Alors qu’ils auraient dû s’écrier: “Hosanna au Roi qui vient au Nom du Seigneur”. (Il n’y eut qu’un petit groupe pour faire cela, un tout petit groupe.) Malgré quatre mille ans de prophétie, bien que c’était la plus grande chose qui puisse arriver à la nation, bien que tout l’espoir des morts reposait sur Cela, bien que tout le futur reposait sur Cela, les gens religieux, qui prétendaient croire Cela, s’écriaient: “Qui est-ce? De quelle attraction s’agit-il?”. C’était quelque chose d’inhabituel! Et c’est à peu près la même chose de nos jours; cela ne change tout simplement pas, c’est inhabituel.

  61. Comme je l’ai dit, voyons quelques-unes de ces choses inhabituelles. Quelle attraction y avait-il juste avant que le jugement ne frappe le monde et ne le détruise par l’eau? Un vieil homme d’environ cent-vingt ans construisant un bateau alors qu’il n’y avait pas d’eau pour le faire flotter. Il est resté là-haut durant des années, se tenant sur le pas de la porte ou construisant l’intérieur et enduisant l’intérieur et l’extérieur de poix, et il disait: “Le monde va être englouti par l’eau”; tout cela se passait pendant ce grand âge scientifique.

  62. “Quel est ce martèlement là-haut sur la colline?”. “Eh bien, c’est un vieil homme qu’on appelle Noé qui se trouve là-haut; c’est un vieux fanatique. Le vieux a dû rester trop longtemps au soleil et il a attrapé une insolation. Il n’a plus ses esprits. Il est en train de construire ce qu’il appelle “une arche”, et il dit que l’eau va venir depuis là où il n’y a pas d’eau et que cette arche va permettre aux gens là autour de pouvoir flotter; il dit que tous ceux qui n’écouteront pas ce message et qui n’entreront pas dans cette arche seront noyés. Avez-vous déjà entendu une chose pareille?”. C’était une attraction inhabituelle!

  63. Je suppose que lorsque les gens voulaient rire un bon coup, ils montaient se tenir devant la porte de l’arche et s’esclaffaient: “Eh bien, cela fait cent ans que tu dis qu’il va pleuvoir! Grand-père m’a dit qu’il t’avait entendu dire ici qu’il allait pleuvoir et tu es toujours là en train de taper sur ce vieux morceau de bois. Pourquoi ne reprends-tu donc pas tes esprits?

  64. Mais c’était Dieu qui se préparait à confirmer une promesse et à accomplir une prophétie que Son prophète avait faite. C’était très inhabituel! Dieu accomplissait Sa promesse envers Noé tandis que les autres riaient. En ce jour même, Dieu se préparait également à accomplir l’histoire afin de montrer aux autres qu’Il s’en tient à Sa Parole. Peu importe combien cela semblait irréel et invraisemblable, Dieu garde toujours Sa Parole. C’était un exemple qu’Il faisait de ce vieil homme qui tapait du marteau sur cette arche, un exemple pour les gens d’ici en Amérique ce soir et de partout dans le monde. Peu importe ce que dit la science, peu importe ce qu’on peut dire (ceci, cela et encore cela), Il tient toujours Parole. Il était en train d’accomplir l’histoire.

  65. Quelle était cette attraction, un jour où… Quelque chose d’inhabituel se passait là-bas dans le désert; il y avait un buisson en feu. Et un prophète en fuite se tenait là dans le désert. Il n’avait jamais entendu de voix, il n’avait jamais entendu un son; mais il regarda et vit quelque chose d’inhabituel au sommet de la montagne. Dieu essayait d’attirer son attention. Il en est de même aujourd’hui!

  66. Dieu se préparait à accomplir Sa Parole qu’Il avait prédite au travers d’Abraham: “Tu séjourneras quatre cents ans dans une terre étrangère, je les ferai sortir par une main puissante”.

  67. Et il préparait un homme pour ce travail, de la même manière qu’Il avait préparé une arche qui serait un lieu sûr pour tous ceux qui croiraient. Dieu avait mis le feu à ce buisson, et ce berger, Moïse, dit: “je vais faire un détour pour voir ce que signifie cette chose étrange”. Et alors lorsqu’Il eût fait venir Moïse vers le buisson, Il lui parla.

  68. Quelle fut cette attraction plus tard dans le hall de Pharaon, lorsque ce berger jeta un bâton qui se transforma en serpent? C’était Dieu qui accomplissait la promesse qu’Il avait faite à Moïse. Quelle était cette attraction à la Mer Rouge, lorsque les chevaux de Pharaon furent frappés de stupeur en voyant un vent descendre des cieux et séparer la Mer Rouge de droite à gauche et qu’un pauvre groupe d’esclaves marchant au service de Dieu traversèrent cela à pied sec? Qu’était-ce donc? Dieu qui tenait SA Parole. La mort s’éloignait, un peuple vivant traversa et un peuple mort spirituellement essaya de l’imiter et se noya. Dieu accomplissait la prophétie et faisait l’histoire. C’était cela l’attraction de la Mer Rouge.

  69. Quelle attraction y eut-il plus tard au Mont Sinaï lorsqu’il fut demandé aux gens de ne pas aller vers leur femme, lorsqu’il leur fut demandé de laver leurs vêtements, de se sanctifier, puis de s’assembler autour de la montagne où un homme du nom de Moïse avait dit avoir rencontré Dieu dans une Colonne de feu? Dieu avait dit à Moïse: “Je vais descendre parmi le peuple. Je vais confirmer ce que je vous ai dit et qui je suis, je vais leur montrer que je suis ce Dieu”. C’était cela l’attraction: Dieu qui accomplissait Sa Parole.

  70. Quelle attraction y eut-il ce jour-là (c’est historique) alors qu’une nation avait oublié Dieu, que le peuple était devenu formaliste et indifférent, que les prêtres s’étaient tous mis à suivre les tendances modernes et que les prophètes prophétisaient selon la volonté des prêtres? En ce jour-là, il y eut comme d’habitude un homme dont ils pensèrent qu’il était fanatique. Il parlait des femmes peintes et d’autres choses et c’était un bonhomme d’une drôle de sorte. Ce vieux bonhomme descendit donc et dit au roi: “Même la rosée ne descendra pas avant que je ne l’appelle”.

  71. Et nous découvrons qu’il s’était enfui pour se cacher quelque part dans le désert. Les gens pensèrent qu’il avait dû mourir de faim, qu’il avait péri, mais il avait été très bien nourri et il avait aussi eu de l’eau. Et voilà qu’il descendit et dit: “Pouvez-vous voir que j’ai le AINSI DIT LE SEIGNEUR? Maintenant, si vous n’êtes toujours pas convaincus, allons au sommet de la montagne prouver qui est Dieu”, car il avait eu une autre vision du Seigneur.

  72. Il dit: “Choisissez-vous un autel que vous vous fabriquerez, choisissez un boeuf que vous tuerez. Je ferai un autel au Seigneur et j’y mettrai aussi un boeuf. Vous et moi nous ferons un sacrifice et nous laisserons le dieu qui est Dieu donner Sa réponse”. Il n’aurait en aucun cas fait cela si le Seigneur ne le lui avait pas dit; c’est ce qu’il dit plus tard: “J’ai fait tout ceci à Ta demande, Seigneur”.

  73. Mais quelle était l’attraction? Il y avait là quatre cents prêtres qui se tenaient sur la colline; le roi était dans son char avec toutes ses armures, et ses gardes se tenaient autour de lui. Et voici que ce vieil homme à l’apparence broussailleuse, au crâne chauve et dont les cheveux tombaient sur la figure, au corps velu et drapé dans une peau de mouton, se tenait là un bâton dans une main et une cruche d’huile dans l’autre; c’était lui qui, trois ans et demi auparavant avait dit: “La rosée même ne tombera pas tant que je ne l’aurai pas appelée” (il avait pris la place de Dieu avec des halos et des ombres tels qu’on en parle). Et voici que ce vieux fanatique se tenait là sur la colline où il avait fait monter tous ces gens. Quelle était l’attraction? C’était Dieu qui avait choisi de prouver que Son prophète avait raison. C’était Dieu accomplissant la prophétie. C’était aussi Dieu faisant l’histoire, accomplissant la Parole.

  74. Quelques centaines d’années plus tard, un homme oint du même Esprit sortit du désert; il n’était en relation avec aucune organisation bien que son père faisait partie d’une organisation et qu’il était prêtre de la classe de sacrificateurs d’Abia. Mais il sortit du désert vêtu d’une peau de mouton, les cheveux lui tombant sur la figure. La seule différence qu’il y avait, c’est que ses cheveux n’étaient pas gris mais noirs. Qu’y avait-il en cet homme qui attirait tout Jérusalem et toute la Judée? Certains sortirent en disant: “Il y a un homme là-bas qui essaye de noyer les gens dans l’eau. Qui a déjà entendu parler d’une telle chose?”.

  75. Il y en avait d’autres qui étaient curieux et qui disaient: “Ce doit être le Messie”. L’un d’eux dit: “Ce doit être un des prophètes”. Ils ne savaient pas que penser. Mais qu’était-ce? C’était Dieu accomplissant Esaïe 40 où il est dit: “Voici…” et où il est raconté ce qu’Il ferait dans les derniers jours, comment Il enverrait Son serviteur et ce qu’il ferait.

  76. Puis nous découvrons que quelques semaines plus tard cet homme était tellement certain de son message qu’il dit: “Il y en a Un qui se tient parmi vous et dont je ne suis pas digne de porter les souliers. Il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu comme je vous ai baptisés d’eau”.

  77. Et un jour un jeune homme tout ordinaire, d’environ trente ans descendit pour être baptisé. Et lorsque cet homme vint, le prophète provoqua une attraction incroyable car il agit ce jour-là de manière étrange. L’assemblée ne put s’empêcher d’observer comment agit ce prophète alors qu’il était en grande discussion avec les prêtres de l’autre côté de la rivière.

  78. Ils dirent: “Dieu a construit cet autel. Dieu nous a dit de faire cela. Moïse est le prophète. Nous croyons Moïse. Jamais le sacrifice ne cessera.

  79. Il me semble entendre Jean répondre: “N’avez-vous pas lu dans les Ecritures que le prophète Daniel a dit qu’on ferait cesser le sacrifice quotidien? Et cette heure est arrivée! N’avez-vous pas lu qu’Esaïe a dit au chapitre 40 que la voix de celui qui crie dans le désert prépare le chemin du Seigneur? Pour moi, Il y a deux prophéties. Il y a encore autre chose; n’avez-vous pas reconnu notre prophète Malachie lorsqu’il y a quatre cents ans, il parla au troisième chapitre de son livre et dit: “Voici, j’envoie mon messager devant ma face pour préparer le chemin?”. Ne savez-vous pas que ceci accomplit la prophétie?”. La prophétie était en train de s’accomplir!

  80. C’est-à-peu près à ce moment-là que le prophète se retourna et dit: “Voici venir l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde!”. Quelle était donc l’attraction? Elle passa du prophète à sa prophétie.

  81. Maintenant observez ce qui va se passer. Voici un homme ordinaire, fils de charpentier, que personne ne connaissait, qui descend dans l’eau. Et Jean, le grand prophète, dit: “Moi, j’ai besoin que tu me baptises. Pourquoi es-tu venu à moi?”.

  82. Il dit: “Accepte qu’il en soit ainsi car en tant que prophète et Parole il nous incombe d’accomplir tout ce qui est juste”.

  83. Il comprit alors que le Sacrifice devait être lavé avant d’être présenté et il Le baptisa.

  84. Maintenant il y eut une autre attraction lorsqu’Il sortit de l’eau. Ce prophète qui n’avait pas caché l’âge ni le temps dans lequel ils se trouvaient leva les yeux et vit les cieux ouverts; il vit l’Esprit de Dieu descendre sur Lui comme une colombe et il entendit une Voix dire: “Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui je trouve mon plaisir”. Dieu était en train d’authentifier le message du prophète et c’était cela qui attirait l’attention des gens au bord du Jourdain.

  85. Il y a un moment le frère a chanté, ou plutôt il devait chanter “Là-bas sur la colline se dresse une vieille croix rugueuse”. Quelle attraction y a-t-il sur le Mont du Calvaire? Nous voyons que c’est le monde religieux qui L’avait condamné et que le gouvernement romain avait prononcé la sentence de mort. Et Il se trouvait suspendu là entre deux malfaiteurs, mourant de soif, le sang coulant de Son corps. Il était suspendu là et criait: “Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-Tu abandonné?”. Et les gens religieux se tenaient là et regardaient cela, sans se douter que la prophétie de l’Ancien Testament était en train de s’accomplir à ce moment même au Calvaire.

  86. David lui-même avait écrit et agi, et était tombé sous l’Esprit comme tous les prophètes; il agissait comme s’il était lui-même le Christ. Dans le Psaume 22 David s’écria: “Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-Tu abandonné? Je pourrais compter tous mes os. Ils me regardent. Ils ont percé mes mains et mes pieds”. David parlait comme s’il était le Christ. Or ce n’était pas David, c’était Christ en David.

  87. Et voilà que la prophétie qui avait été transmise par tous les différents prophètes était en train de s’accomplir sur le Mont Calvaire. Quelle attraction y avait-il sur le Mont Calvaire? Dieu accomplissait Sa Parole.

  88. Il y eut une autre attraction sur la montagne le jour de Pentecôte alors qu’ils étaient tous assemblés là-haut lors d’une fête religieuse, pensant s’être débarrassés de tous les fanatiques. Cela faisait dix jours qu’ils n’en avaient pas entendu parler. Et tout d’un coup, ils surgirent du sommet de la maison comme des abeilles jaillissant d’une ruche et s’éparpillèrent dans les rues en criant et ils continuèrent ainsi.

  89. “Qu’est-ce donc? Qu’est-ce que cela signifie? Tous ces hommes sont-ils ivres?”.

  90. Observez! Un prophète se tenait au milieu d’eux, comme doit le faire un prophète, et il dit: “Vous, hommes d’Israël, et vous qui habitez dans Juda et à Jérusalem, que ceci vous soit connu et retenez bien mes paroles. Ces hommes ne sont pas ivres comme vous le croyez. Mais il s’agit de ce qui a été dit par le Seigneur au travers du prophète Joël: en ces derniers jours, je déverserai de mon Esprit sur toute chair”. C’était cela l’attraction.

  91. Après avoir crucifié le Prince de Vie et fait toutes ces choses, les gens religieux ne voyaient toujours pas les promesses concernant la venue du Saint-Esprit. L’attraction. “Qui est-ce? Qu’est-ce que cela signifie? Qu’est-ce qui ne va pas chez ces gens?”.

  92. Oh, mon Dieu! C’est la même chose aujourd’hui. Nous allons sauter pas mal de choses pour en arriver à cette heure, c’est la même chose aujourd’hui. Il se passe la même chose, on pose les mêmes questions: “Quel est donc tout ce tapage?”. Parcourez du regard la rue du haut en bas; voyez ces voitures qui circulent du Michigan jusqu’en Floride et du Maine jusqu’en Californie. Ce matin, tandis que je conduisais, ou c’était plutôt juste après midi alors que nous descendions la rue, ma femme et moi observions les plaques d’immatriculation des voitures. C’est à ce moment-là que j’ai pensé à ce texte.

“Qu’est-ce que cela signifie?”.

  1. Comme il est dit: “Là où se trouve la carcasse, là s’assembleront les aigles!”.

  2. J’ai dit à ma femme: «Chérie, te souviens-tu de la dernière fois où j’ai dû dire au revoir à tout ce qui m’était cher sur terre pour aller dans les champs de mission entreprendre quelque chose que Dieu m’avait dit de faire? Tu avais chanté ce chant».

    Oh, ils viendront de l’Est et de l’Ouest,
    Ils viendront des terres au loin,
    Festoyer avec notre Roi et dîner comme Ses invités;
    Oh, comme ces pèlerins sont bénis!
    Contemplant Sa face bénie
    Qui resplendit de l’amour divin;
    Participants bénis de Sa grâce,
    Et comme des pierres précieuse, ils brilleront sur Sa couronne.

  3. Voilà ce qu’est l’attraction. La Semence prédestinée de Dieu qui ne peut rien faire d’autre que suivre cela et c’est ce qui pour nous est plus important que la vie. Prenez nos vies mais ne nous prenez pas Cela. Quelle est l’attraction? Dieu accomplissant Sa parole comme d’habitude. Il accomplit de nouveau la Parole du prophète Zacharie.

  4. J’ai lu le verset 9 il y a un moment; lorsque Jésus, assis sur un petit âne blanc, est entré dans Jérusalem, c’était la prophétie que Zacharie avait dite qui s’accomplissait: “Réjouissez-vous, filles de Sion. Criez, ô filles de Jérusalem. Voici, votre Roi vient à vous; Il est juste et apporte le salut, Il est assis sur un âne, sur le petit d’une ânesse”. C’était cela l’attraction qu’il y avait à Jérusalem dans l’état-major religieux.

  5. Maintenant nous voyons le dernier jour arriver! Tournons simplement quelques pages dans Zacharie et voyons ce qu’il a dit à ce sujet. Voyons ce qu’il est dit au sujet des derniers jours qui sont un retour au Moyen-Age. Voyons dans Zacharie au chapitre 14 et commençons au verset 4. Ecoutez! Nous allons lire une partie de l’Ecriture, environ 5 versets, du verset 4 au verset 9. Ecoutez attentivement. Il s’agit de la prophétie de Sa venue, des derniers jours; aussi maintenant écoutez attentivement. C’est le AINSI DIT LE SEIGNEUR. Ce sont les Ecritures. Zacharie 14. Souvenez-vous de ce qui a été dit dans Zacharie 9. Et ils ne L’ont pas reconnu. Maintenant, qu’en est-il aujourd’hui? Zacharie 14 parle de Sa venue:

    “Et ses pieds se tiendront, en ce jour-là, sur la montagne des Oliviers, qui est en face de Jérusalem, vers l’orient; et la montagne des Oliviers se fendra par le milieu, vers le levant, et vers l’occident,- une fort grande vallée; et la moitié de la montagne se retirera vers le nord, et la moitié vers le midi. Et vous fuirez dans la vallée de mes montagnes; car la vallée des montagnes s’étendra jusqu’à Atsaal; et vous fuirez comme vous avez fui devant le tremblement de terre, aux jours d’Osias, roi de Juda”.

  6. Encore un tremblement de terre qui déchire la terre! Si vous voulez suivre l’Ecriture là, vous remarquerez qu’au verset 5 il est signalé que la déchirure de la montagne des Oliviers est due à un tremblement de terre, et cela est confirmé dans Esaïe 29.6 et dans Apocalypse 16.19. Exactement! Qu’est-ce donc? Le même prophète qui avait parlé de Sa première venue prédisait Sa seconde venue! Remarquez, “comme aux jours du tremblement de terre”. Vous voyez ce que font les tremblements de terre, vous voyez les prédictions à leur sujet?

    “… Et l’Eternel, mon Dieu, viendra, et tous les saints avec toi. Et il arrivera, en ce jour-là, qu’il n’y aura pas de lumière, les luminaires seront obscurcis; mais ce sera un jour connu de l’Eternel, — pas jour et pas nuit; et au temps du soir il y aura de la lumière” (O Dieu!).

  7. “Il y aura de la Lumière au temps du soir,” a dit le même prophète. Et les gens sont aveugles! Quelle est cette attraction? Lisons encore deux versets:

“Et il arrivera, en ce jour-là, que des eaux vives sortiront de Jérusalem, la moitié vers la mer orientale, et la moitié vers la mer d’occident; cela aura lieu été et hiver. (L’Evangile ira vers les Juifs aussi bien que vers les Gentils.) Et l’Eternel sera roi sur toute la terre. En ce jour-là, il y aura un Eternel, et son nom sera un”.

Il y aura de la Lumière au temps du soir,(c’est juste!)
Vous trouverez certainement le chemin vers la Gloire;
Dans le chemin de l’eau se trouve la Lumière aujourd’hui,
Ensevelie dans le précieux Nom de Jésus.
Jeunes et vieux, repentez-vous de tous vos péchés,
Le Saint-Esprit va certainement entrer;
La Lumière du soir est venue,
C’est un fait que Dieu et Christ sont un.

Vous voyez où nous en sommes?

Les nations se disloquent, Israël s’éveille,
Les signes que nous avaient prédit nos prophètes;
(ce tremblement de terre qui secouera les nations au dernier jour)
Les jours des nations sont comptés et elles sont accablées d’horreurs;
Reviens, ô peuple dispersé, reviens vers les tiens.

  1. Vous qui avez été éjectés alors que ces arches ont été transportées sur de nouveaux chars, sortez de là avant que la mort ne vous frappe. Dieu L’a confirmé. Il en sera ainsi.

  2. Voyons un autre passage de l’Ecriture dans l’Ancien Testament; Malachie, au chapitre 4. Lisons ce court chapitre.

“Car voici, le jour vient, brûlant comme un four; et tous les orgueilleux, et tous ceux qui pratiquent la méchanceté seront du chaume…”.

  1. Dans Malachie 3 il était question de la première venue, et maintenant, il s’agit de la seconde venue. Même le Docteur Scofield (bien que je ne sois pas d’accord avec ses annotations), l’a bien fait ressortir ici: dans Malachie 3 il est question de la mission de Jean et de la venue d’Elie qui le précède.

    “… et tous les orgueilleux, et tous ceux qui pratiquent la méchanceté seront du chaume, et le jour qui vient les brûlera, dit l’Eternel des armées, de manière à ne leur laisser ni racine, ni branche. (Où est donc l’enfer éternel?) Et pour vous qui craignez mon nom, se lèvera le soleil de justice; et la guérison sera dans ses ailes; et vous sortirez, et vous prospérerez comme des veaux à l’engrais. Et vous foulerez les méchants, car ils seront de la cendre sous la plante de vos pieds, au jour que je ferai, dit l’Eternel des armées. Souvenez-vous de la loi de Moïse, mon serviteur, que je lui commandai en Horeb pour tout Israël — des statuts et des ordonnances”.

  2. Voici la venue d’Elie:

“Voici, je vous envoie Elie, le prophète…”.

  1. La dernière Parole de l’Ancien Testament:

    “… je vous envoie Elie, le prophète, avant que vienne le grand et terrible jour de l’Eternel”.

  2. Maintenant il ne pouvait pas s’agir de Jean. Non. Vous voyez, le monde n’avait pas été brûlé et les justes ne marchaient pas sur la cendre des méchants. Vous voyez? Non.

“… avant que vienne le grand et terrible jour de l’Eternel: Et il fera retourner le coeur des pères vers les fils, et le coeur des fils vers leurs pères, de peur que je ne vienne et ne frappe le pays de malédiction”.

  1. Remarquez la précision du Saint-Esprit qui ne voulait pas semer la confusion par deux venues d’Elie. Dans Malachie 3 il est dit: “Voici, j’envoie mon messager devant ma face”. Lorsqu’on demanda à Jésus qui était Jean, Il dit dans Matthieu 11.14: “Si vous pouvez recevoir cela, il est celui dont le prophète a dit: j’enverrai mon messager devant ma face. C’est l’Elie qui devait venir”. Malachie 3.

  2. Remarquez avec quelle précision l’Ecriture donne cela. Observez cela, vous qui voulez croire, vous qui voulez voir. Souvenez-vous que Jésus s’est arrêté au milieu d’un passage de l’Ecriture, car une partie de celle-ci était alors accomplie tandis que le reste concernait Sa seconde Venue. “Afin de prêcher l’année du Seigneur et de consoler ceux qui ont le coeur brisé…”, puis Il s’est arrêté et a laissé de côté: “… et le jour de la vengeance de notre Dieu” pour Sa seconde Venue.

  3. Remarquez que l’Ecriture établit des parallèles pour cela. “Et lui, Elie, ramènera le coeur des pères vers leurs enfants” (Maintenant en parlant de cela, ne mélangeons pas Malachie 4 avec Malachie 3). Il est parlé d’Elie, c’est-à-dire de Jean, qui devait venir pendant les jours précédant la première venue de Christ afin de ramener le coeur des vieux pères patriarches vers le message de leurs enfants, vers ce nouveau message.

  4. Maintenant observez! “Et les coeurs des enfants vers leurs pères”. Lors de Sa seconde venue, dans les derniers jours, il retournera à la foi apostolique. Vous voyez comme l’Ecriture enchaîne parfaitement cela?

  5. Cela, c’était la fin de l’Ancien Testament. Maintenant nous allons voir qu’il doit y avoir la Lumière au temps du soir. Qu’est-ce donc? C’est le sommet, le haut de l’arbre.

  6. Comme je l’ai dit ce matin, nous nous sommes élevés du milieu des dénominations. Et comme je l’ai dit ce matin en parlant de l’oranger, nous avons eu des pamplemousses, des citrons et toutes sortes de choses qui n’étaient absolument pas ce que l’oranger devait produire au début. Ne manquez pas cela! Après que toutes les dénominations eurent fini d’agir, elles n’eurent plus de Lumière; elles n’en avaient de toute façon jamais eu. Il y aura alors un jour qu’on ne pourra appeler ni jour ni nuit.

  7. Que font-ils? Que font-ils donc? Que fait une greffe de citron sur un oranger? Elle s’empare de la vie originalement prévue pour aller vers l’orange et la pervertit pour en faire un citron. C’est ce que les dénominations ont fait avec la Parole de Dieu. Elles ont annulé la Parole de Dieu par leurs traditions. C’est AINSI DIT LE SEIGNEUR! Ils ont produit des citrons et des pamplemousses mais pas des oranges.

  8. Mais qu’a dit le prophète? Le même prophète qui a dit (c’est le texte que nous avons pris ce soir): “Réjouissez-vous, filles de Jérusalem, criez, filles de Sion, car votre Roi vient vers vous, humblement assis sur le petit d’une ânesse”, ce même prophète a dit: “Il vient un temps de maturation”. Le soleil a été envoyé sur la terre pour faire mûrir le fruit. Pourquoi ne pouvait-il pas mûrir? Il n’y avait pas de fruit là qui puisse mûrir. Mais la Vie poursuivait son cours.

  9. Cette Vie est venue à travers un pamplemousse, censé être une orange; Elle a découvert que ce fruit s’était organisé et que c’était un pamplemousse. Elle est revenue et cette fois il s’est trouvé que c’était un citron. Elle est revenue et c’était quelque chose d’autre. Et pour finir, tout en haut de l’arbre, il s’est trouvé que c’était un tangelo, qui est à moitié orange et à moitié citron; c’est une semence mélangée, une chose pervertie. On en est arrivé à la perversion et toutes ces choses vivent de ce même arbre; la pelure “pourrait presque tromper les Elus”. Ce fruit ressemble à une orange mais n’en est pas une.

  10. “Mais il y aura la Lumière”, lorsqu’elle aura dépassé l’organisation. Lorsque la Vie aura laissé de côté les organisations passées et qu’elle resplendira de nouveau, Elle produira des oranges comme du temps où Elle était dans le sol. Et Elle sera la Lumière!

  11. Quelle est cette attraction, que se passe-t-il? La Parole de Dieu en train de s’accomplir! Deux témoins de l’Ancien Testament ont montré que cela arriverait.

  12. Prenons Jean 14.12 dans le Nouveau Testament, nous voyons que Jésus a dit:

    “… Celui qui croit en moi fera, lui aussi, les oeuvres que moi je fais…”.

  13. Et dans Luc 17, Il dit aussi:

    “Comme il en fut aux jours de Lot, avant que la ville de Sodome ne soit brûlée, ainsi en sera-t-il lorsque le Fils de l’homme reviendra, ce jour où le Fils de l’homme sera révélé”.

  14. Oh, regardez simplement les Ecritures! “Le Fils de l’homme”, Jésus-Christ, le même, hier et pour toujours, qui s’est élevé en laissant de côté les dénominations, qui s’est élevé jusqu’au sommet de l’arbre. Qu’a-t-il dit dans Jean 15? “Toute branche qui est en moi qui ne produit point de fruit sera arrachée et jetée au feu pour être brûlée. Mais chaque branche qui produira du fruit sera épurée”.

  15. Oh, dans les derniers jours, il y aura la véritable première et dernière pluie qui tombera sur ce petit groupe qui vient humblement avec Lui sur ce petit âne, et en criant: “Hosanna au Roi qui vient au Nom du Seigneur!”. Que ce passe-t-il aujourd’hui? Quelle attraction y a-t-il sur la montagne?

  16. Il n’y a pas longtemps, alors que je me tenais à ce pupitre, le Saint-Esprit a dit: «Le jour viendra où on arrachera le montant du portail devant ta maison, alors ignore cela et ne te mets pas en colère». Et je vis mon portail arraché, couché là-bas sur le flanc de la colline. En face de moi, je vis qu’on avait creusé la colline et qu’il y avait là des planches et d’autres choses que quelqu’un avait écrasées. Je regardai et je vis que c’était un petit Ricky qui avait arraché ce portail; c’est lui qui avait fait cela. Je dis: «Pourquoi ne m’avez-vous rien dit?». Il devint insolent envers moi et je dus le frapper. En faisant cela, je dis: «Je n’avais pas refait cela depuis que je me trouvais sur le ring, mais je voulais simplement que tu saches». Et je lui en envoyai une autre. Et lorsque je l’eus renversé au sol, je le ramassai et le rejetai à terre. Trois ou quatre fois de suite, je le relevai puis le rejetai sur la colline. Ensuite j’allai là-bas et je dis: «Ce n’est pas juste». Et je le relevai et lui serrai la main. Je dis: «Je ne suis pas fâché contre toi, je voulais simplement que tu saches que tu ne peux pas me parler comme cela». Puis alors que je m’en retournai, le Saint-Esprit se tenait là près du portail et dit: «Maintenant laisse tomber cela, lorsque ce montant sera arraché, tourne-toi vers l’Ouest».

Ce Livre est tout ce dont j’ai besoin,

Ce Livre est une bonne recette (Il nous indique la manière de contourner les ennuis.)

  1. Et ce Livre est la Parole et cette Parole est Dieu. Laissez vos ennuis de côté, ce Livre vous dira ce que vous devez faire.

  2. Il y a trois ans, je vis un de mes amis qui est surveillant de la ville et habite au bas de la même allée que moi, en train d’arracher un montant. Je sortis et lui dit: «Qu’y a-t-il, Mud?». C’est le fils de M. King, un de mes amis.

Il dit: «Billy, ils vont élargir cette route».

  1. Vous vous souvenez tous que j’avais dit: «C’est peut-être le pont». Je dis à frère Wood: «Faites attention à votre propriété. Il se peut que ce pont doive passer par là à travers». L’allée fut détruite; on jeta des briques et des pierres sur tout cela. Ainsi j’avais dit: «Faites attention à votre propriété».

  2. Alors lorsque M. King me dit que c’était sur le point de se faire, je rentrai et dis à ma femme qui était assise là-bas: «Chérie, il y a quelque chose d’écrit à ce sujet. Quelque part il y a le AINSI DIT LE SEIGNEUR».

  3. J’allai prendre mon livre, le consultai, et il était écrit: «Il arrivera que…». C’était huit ans plus tôt!

  4. Lorsque j’eus regardé cela, je dis: «Chérie, c’est maintenant le moment que nous nous dirigions vers l’Ouest».

  5. Deux jours plus tard, alors qu’un matin vers dix heures je me tenais dans la chambre, j’entrai dans l’Esprit de Dieu et je vis ce petit groupe de colombes qui volaient; je regardai ces petits oiseaux. Vous vous souvenez de cela. Je vis sept Anges sous la forme d’une pyramide qui se précipitèrent vers moi et dirent: «Dirige-toi vers l’Ouest, va à Tucson à quarante mille au Nord-Est. Et tu ramasseras une graine de nielle ou quelque chose comme cela sur tes vêtements».

  6. Frère Fred Sothman qui se trouve là en train de me regarder en ce moment même était là ce matin. Je l’avais oublié.

  7. Je dis: «Il y eut une rafale qui secoua comme un tremblement de terre tout ce qui se trouvait aux alentours dans le pays. Je ne vois pas comment un homme pourrait survivre à cela». J’étais épouvanté. Je me trouvais à Phoenix. Vous tous qui écoutez ce soir en possédez l’enregistrement. J’ai prêché sur le sermon “Messieurs, quelle heure est-il? Où en sommes-nous?”. J’allai vers l’Ouest. Beaucoup d’entre vous ici ont cet enregistrement; beaucoup d’entre vous ont entendu cela un an ou même plus avant que cela n’arrive.

  8. Je suis allé vers l’Ouest, me demandant ce qui allait arriver. Un jour, j’eus un appel du Seigneur. Je dis à ma femme: «Chérie, je crois que mon travail est terminé». Je ne savais pas. Je dis: «Dieu en a probablement terminé avec moi maintenant et je vais aller à la Maison. Tu iras avec Billy et tu prendras les enfants. De toute façon, Dieu va vous ouvrir un chemin. Continue à vivre fidèle à Dieu. Veille à ce que les enfants s’en sortent bien à l’école, élève-les selon l’exhortation de Dieu».

Elle dit: «Billy, tu ne sais pas si c’est vrai».

Je dis: «Non, mais un homme ne peut pas survivre à cela».

  1. Et un matin le Seigneur me réveilla et dit: «Monte dans le Sabino Canyon». Je pris une feuille de papier et ma Bible.

Ma femme dit: «Où vas-tu?». Je dis: «Je ne sais pas. Je te le dirai quand je serai revenu».

  1. Je montai au canyon, grimpai à la verticale là où volent les aigles. J’observais un cerf qui se tenait là. Je m’agenouillai pour prier, j’élevai les mains et une Epée me tomba dans la main. Je regardai autour de moi et pensai: «Qu’est-ce donc? Je ne suis pourtant pas hors de moi? (Je suis pourtant bien en possession de tous mes sens)? Voici cette épée dans ma main, éclatante, brillante, étincelante au soleil». Je dis: «Maintenant, il n’y a personne dans ce canyon à des kilomètres à la ronde. D’où cela peut-il venir?».

J’entendis une Voix dire: «C’est l’Epée du Roi».

Je dis: «C’est avec une épée qu’un roi faisait d’un homme un chevalier».

  1. Celui qui était cette Voix revint et dit: «Non pas l’épée d’un roi, mais l’Epée du Roi, la Parole du Seigneur». Il dit: «N’aie crainte, ce n’est que le troisième Pull. C’est l’authentification de ton ministère».

  2. J’étais parti à la chasse avec un ami et je ne savais pas ce qui allait se passer. Quelqu’un me téléphona; c’était la personne qui m’avait critiqué au sujet de cette photo de l’Ange du Seigneur qu’il avait lui-même prise. Je dus aller à Houston au sujet de son fils qui était condamné à être exécuté quelques jours plus tard. Nous nous rencontrâmes là-bas et il mit ses bras autour de moi en disant: «Rends-toi compte, celui-même que j’ai critiqué vient sauver mon fils unique!». Les gens de ce monde m’ont donné ce qu’on appelle un oscar (ou comme vous voulez l’appeler) pour avoir sauvé une vie.

  3. Puis nous nous en sommes retournés et je suis monté chasser à la montagne. Un matin je me trouvai avec frère Fred et alors que j’étais sorti et que j’avais déjà mon sanglier, je regardai vers quel endroit il se dirigeait. Je dis: «Frère Fred, tu iras sur cette montagne là-bas de bonne heure le matin, au point du jour et j’irai de l’autre côté. Je ne vais pas tirer sur le sanglier, je ne veux pas le tuer. Mais si le troupeau part de ce côté, je tirerai devant eux et ils reviendront en arrière».

  4. Frère Fred sortit mais il n’y avait pas de sangliers. Il me fit signe et je le vis. Je descendis dans un canyon, dans quelque grande gorge; le soleil se levait à peine. Je contournais la colline, sans penser du tout à la prophétie. Je m’assis et attendis en me reposant. Je pensai: «Qu’est-il arrivé à ces sangliers?».

  5. J’étais assis à la manière des Indiens, vous savez, avec les jambes croisées et mes yeux se posèrent sur ma jambe qui était sur le dessus et il y avait une graine de nielle. Je la saisis et dis: «Comme c’est étrange! Je me trouve ici à environ soixante kilomètres au nord-est de Tucson. Mon petit garçon Joseph m’attend là-bas». Et tandis que je regardais, je vis sortir un troupeau de sangliers à environ une centaine de mètres de moi, là-haut sur une montagne. Je jetai la nielle à terre. Puis je dis: «Je les aurai. Je vais aller chercher frère Fred; je vais accrocher une feuille de papier pour indiquer vers quelle pinède nous devrons nous diriger et je vais aller chercher frère Fred».

  6. Et je grimpai la montagne en courant aussi vite que possible de l’autre côté. Et tout d’un coup, j’ai cru que quelqu’un avait tiré sur moi. Je n’avais jamais entendu une telle explosion; tout le pays fut secoué. Et lorsque cela arriva, il y avait un groupe de sept Anges qui se tenaient devant moi.

  7. Peu après j’ai rencontré frère Fred et tous les autres et ils dirent: «Qu’est-ce que c’était?».

Je dis: «C’était cela».

«Qu’est-ce que tu vas faire?».

  1. «Je vais retourner à la maison. Car, AINSI DIT LE SEIGNEUR, dans les Sept Sceaux, Dieu va ouvrir pour nous les sept mystères qui sont cachés dans la Bible depuis toutes ces années et qui concernent les dénominations et toutes ces choses».

  2. Il y eut ce cercle qui s’élevait de la terre comme une brume en formation et qui alla directement sur la montagne en tournoyant depuis l’endroit d’où il venait en direction de l’Ouest. Plus tard la science a découvert qu’il se trouvait à une hauteur de cinquante kilomètres et qu’il avait une longueur de quarante kilomètres; il avait en fait exactement la forme d’une pyramide.

  3. Et l’autre jour, alors que je me tenais ici, je tournai l’image vers la droite et il y avait là Jésus tel qu’Il était dans les Sept Ages de l’Eglise, portant la perruque en signe de Sa Divinité suprême. Il est l’Alpha et l’Oméga; Il est le Premier et le Dernier; Il est le Juge Suprême de toute Eternité; Il se tient là confirmant le Message de cette heure. Et il y aura de la Lumière au temps du soir! De quoi s’agit-il? Qu’était-ce donc?

  4. Je me dirigeai vers l’Ouest. Alors que je me trouvais sur cette même montagne en compagnie de Banks Wood, je dis: «Jetez une pierre». Je dis à M. Wood: «AINSI DIT LE SEIGNEUR, vous allez voir la Gloire de Dieu».

  5. Le jour suivant, alors que je me tenais là, un tourbillon descendit et explosa sur la montagne. Des rochers décapitèrent les arbres à environ un mètre au-dessus de ma tête. Il y eut trois violentes explosions et les frères arrivèrent en courant. Il y avait là environ quinze hommes, des prédicateurs et autres. «Qu’est-ce que c’était?». «Qu’est-ce que c’était?».

Je dis: «Le Jugement est en train de frapper la Côte Ouest».

  1. Environ deux jours plus tard, le tremblement de terre fut sur le point d’engloutir l’Alaska. Quelle est cette Lumière là-haut sur le Sunset Mountain dans la Forêt Coronado de l’Arizona? Quelle est cette chose étrange qui se produisit là-bas, alors que les gens se dirigeaient de l’Est vers l’Ouest et ramassaient ces pierres éparpillées tout autour de l’endroit où cette Chose avait frappé. Chacune de ces pierres avait trois coins provoqués par l’explosion. (Les trois sont Un.) Ces pierres se trouvent maintenant sur des bureaux dans tout le pays et servent de presse-papier. Quelle est cette chose étrange qui se produisit sur le Sunset Mountain dans la Forêt Coronado?

  2. Junior Jackson est en train de nous écouter; vous souvenez-vous du rêve qu’il avait eu et que j’avais interprété: «En se dirigeant vers le coucher du soleil»? Et c’est ce qui est arrivé sur la Montagne du «Coucher du soleil»! C’est le temps du soir, le temps du coucher du soleil. Le message du coucher du soleil venu au travers de l’établissement de la prophétie est en train de s’accomplir. Et il y aura de la Lumière au temps du soir sur le Sunset Mountain dans la Forêt Coronado à soixante-cinq kilomètres au Nord de Tucson. Vous pouvez prendre la carte et voir si le sommet du Sunset Peak se trouve là. C’est exactement à cet endroit que c’est arrivé. Je ne le savais pas jusqu’à l’autre jour.

  3. Cela ne mourra jamais. Cela se déroule continuellement. Depuis cette chose qui est arrivée jusqu’à la photo de Jésus en train de nous regarder et cette Lumière du coucher du soleil qui se trouve exactement sur le Sunset Mountain. La Lumière du soir est venue; c’est Dieu qui s’authentifie Lui-même. Qu’est-ce que c’est? C’est un fait que Dieu et Christ sont Un. La “perruque blanche”. Combien ont vu la perruque blanche qu’Il portait comme nous l’avons vu dans Apocalypse 1? Vous voyez, la Divinité Suprême, l’Autorité Suprême! Il n’y a pas d’autre voix, pas d’autre dieu, rien d’autre. “En Lui habite corporellement la plénitude de la Divinité”. Les Anges eux-mêmes étaient Sa perruque. Amen.

  4. Qu’est-il arrivé sur le Sunset Mountain? Dieu confirmait Sa Parole. C’est autour de cela qu’il y avait tout ce bruit. Remarquez que c’est de nouveau Dieu qui accomplit Sa Parole promise, celle d’Apocalypse 10.1 à 7: “Au jour de la voix du message du septième ange, le mystère de Dieu sera terminé”. Le mystère caché d’Apocalypse 10.1 à 7, le dernier Message à l’église du dernier âge. C’est en cet âge que s’accomplit exactement Luc 17.30: “Le jour où le Fils de l’homme sera révélé”.

  5. “Et il s’élèvera de faux prophètes et de faux christs montrant de grands signes et des miracles afin de séduire les Elus s’il était possible”. Le peuple est toujours dans le doute. Et l’église est comme d’habitude tout aussi embarrassée.

  6. Et les hommes de science du tout Tucson ont déjà écrit des articles qui ont paru dans les journaux. Depuis l’autre côté là-bas sur le Mont Lemmon, leurs grandes caméras n’ont pas pu voir cela s’élever de l’endroit où nous nous trouvions pour dériver vers l’Ouest, montrant ainsi que le temps est achevé. Etant sur la côte Ouest, il ne lui reste plus qu’un petit bout de chemin à faire. Le Jugement a frappé exactement sur le chemin qu’il a suivi. Il est monté directement sur Phoenix, s’est dirigé sur Prescott et a traversé les montagnes pour aller vers la Côte Ouest. Où allait-il? Directement sur l’Alaska, tonnant en se dirigeant tout droit.

  7. Tous les observatoires de Tucson se posent encore des questions; la science fait des recherches pour essayer de trouver de quoi il s’agit. A une telle hauteur, il ne peut s’agir de brouillard, de brume ou de quoi que ce soit d’autre. “Qu’est-ce qui a provoqué cela? Où cela en est-il?”. Ils sont tout aussi déroutés par ce halo surnaturel suspendu là-haut dans le ciel qu’ils l’étaient lorsque les Mages arrivèrent après avoir suivi une étoile et qu’ils dirent: “Où est Celui qui est né Roi des Juifs?”. Qu’était-ce? Dieu accomplissant Sa Parole. “Et de Jacob il s’élèvera une étoile”.

  8. Et le Dieu du Ciel a promis qu’au temps du soir il y aurait la Lumière du soir. Il y a trois ans ce mystère était une prophétie, “Monsieur, quelle heure est-il?”. Mais maintenant, c’est de l’histoire. Cela s’est passé. La promesse est accomplie. Quelle heure est-il, monsieur, et quelle est cette attraction? Dieu accomplissant Sa Parole! Il est le même hier, aujourd’hui et pour toujours.

Prions:

  1. Dieu bien-aimé, j’ai longuement retenu ces gens, bien plus longtemps que je n’en avais l’intention. Je te prie, ô Dieu, afin que tout ce qui a été dit ou fait conduise les gens de partout à comprendre. Et puissent-ils croire en voyant et en comprenant cela que Tu es le véritable Christ et que la Parole qui a été confirmée est la confirmation de Sa Parole parfaite et accomplie en Sa saison.

  2. Maintenant, Seigneur Jésus, selon Tes propres paroles, Tu as dit que le monde se trouverait dans la condition de Sodome. Nous le savons; nous pouvons le voir. Et Tu as dit de ce jour qu’il en serait “comme du temps de Sodome”. Trois messagers furent envoyés aux nations et au peuple hébreu. L’un d’eux, qui était Dieu Lui-même, le Fils de l’homme, se révéla Lui-même sous forme humaine et accomplit un miracle au point de dire à Abraham ce que faisait Sara derrière Lui dans la tente.

  3. Tu as dit que cela se répéterait lorsque les nations seraient entièrement dans la condition de Sodome. Et nous en sommes là, Seigneur. D’autres prophéties ont confirmé cette même chose, à savoir Elie qui serait envoyé au dernier jour, l’Esprit d’Elie devant venir sur la terre afin de ramener “le coeur des enfants vers leurs pères”. Et je te prie, ô Dieu, qu’en cette heure Tu confirmes Ta Parole, que Tu es le même hier, aujourd’hui et pour toujours. Accorde-le, Père. Ils sont tous Tiens. Je Te prie de leur accorder ces bénédictions et de confirmer ce qui a été dit pour la Gloire de Dieu. Au Nom de Jésus-Christ. Amen.

  4. Dire une parole, un homme peut le faire; confirmer une Parole, c’est Dieu qui le fait. Parler, c’est une chose; mais que Dieu le fasse, c’est autre chose. Dieu n’a pas besoin d’interprète; Il fait Lui-même Sa propre interprétation.

  5. Maintenant nous nous préparons à avoir une ligne de prière afin de prier pour les malades, Dieu voulant. Et nous savons qu’il n’y a personne, aucun homme, aucune femme, aucun être humain, aucun ange, qui puisse vous guérir, car Dieu l’a déjà fait. Il s’est occupé de la préparation; la seule chose que vous ayez à faire est de la recevoir.

  6. Il n’y a pas un homme, pas un ange, rien, pas même Dieu, qui puisse vous pardonner vos péchés. Cela a déjà été fait. Jésus l’a fait à la Croix. Mais cela ne vous sera d’aucun bénéfice, ou d’aucun profit tant que vous ne l’avez pas accepté. Vous voyez?

  7. La seule chose qu’il y ait à faire, c’est de suivre les ordres qui ont été donnés par Dieu selon lesquels les croyants doivent imposer les mains aux malades. Cela s’est fait tout au long des âges et au travers des réveils. Et on appelle cela “Dieu”.

  8. Abraham vit beaucoup de signes. Mais il vint un temps où Abraham vit son dernier signe, juste avant que Sodome ne soit brûlé; et c’était Dieu qui se manifestait Lui-même sous la forme d’un homme. Croyez-vous cela? Jésus n’a-t-Il pas dit que cela se répéterait?

  9. Maintenant combien se trouvent ici… Il y a aussi ceux qui écoutent la radio ou qui sont au téléphone dans tout le pays. Si vous êtes toujours en train d’écouter, préparez-vous maintenant pour la prière; restez en prière ainsi que vous tous qui avez les mouchoirs ici. Maintenant je ne peux pas dire à Dieu ce qu’Il doit faire. Non. Loin de moi la pensée même d’essayer. Il est souverain. Il fait ce qu’Il veut faire. Je ne peux qu’obéir et dire ce qu’Il dit.

  10. Les gens se tiennent debout contre les murs; ils sont entassés et la salle est encombrée. Je me demande si nous pourrions poser cette question à Dieu: “Quelle est cette attraction?”. Si seulement Dieu pouvait de nouveau se mouvoir parmi nous (il se peut qu’il y ait des étrangers ici), et s’Il pouvait montrer Sa face bénie au milieu de nous, s’Il pouvait montrer Son Esprit ici, montrer qu’Il est le même hier, aujourd’hui et pour toujours, afin que chacun d’entre nous puisse croire qu’il en est ainsi après avoir entendu ces deux messages puissants. Pourriez-vous faire cela? Très bien.

  11. Plutôt que d’appeler une ligne de prière alors qu’il fait si chaud, que la salle est encombrée et que les gens sont debout contre les murs… Je cherche le moyen d’appeler ma ligne de prière; si vous vous tenez là, vous ne pourrez pas y venir. Pourrais-je l’appeler de ce côté? Vous qui êtes malades, sur des couchettes ou allongés sur d’autres choses, vous ne pourrez pas venir. Restez donc où vous êtes et croyez Dieu. Si vous avez une carte de prière, tenez-là; tout ira bien. Nous viendrons vers vous si vous tenez à être dans une ligne de prière. Mais vous n’êtes pas obligés de venir dans une ligne.

  12. Le dernier dimanche soir, M. Shepherd n’est venu dans aucune ligne de prière. Je ne crois pas qu’il avait une carte de prière. M. Shepherd est-il ici ce soir? Où est-il? Est-il ici? Il est à l’arrière. Aviez-vous une carte de prière, M. Shepherd? Vous n’en aviez pas? Il n’en avait pas. Il est assis de nouveau ici ce soir. Vous avez choisi la bonne place, frère Shepherd.

  13. Il ne vous suffit pas d’être ici; il vous faut aussi avoir la foi. Souvenez-vous de cette femme qui toucha Son vêtement et Il le sentit. Et Il est le même hier, aujourd’hui et pour toujours. Et dans le Nouveau Testament, dans l’épître aux Hébreux, il est dit qu’Il est le “Souverain Sacrificateur” qui ce soir peut “compatir à nos infirmités”. Croyez-vous cela? Ayez donc la foi! Ne doutez pas de Cela. Croyez-Le et cela se passera. Vous pouvez obtenir ce que vous avez demandé si vous pouvez Le croire. Mais il vous faut Le croire. Le ferez-vous? Allez-vous tous Le croire? Combien vont-ils Le croire maintenant? Que Dieu vous bénisse!

  14. Je ne sais pas qui est qui. Je ne connais aucun de vous. Ce n’est pas mon affaire de connaître qui que ce soit parmi vous; c’est l’affaire de Dieu de connaître ces choses. Mais Il le fera si vous y croyez. Allez-vous Le croire maintenant?

  15. Dieu bien-aimé, nous ne sommes certainement pas un tas de chrétiens hybrides; nous ne devrions pas avoir besoin d’être cajolés comme des bébés. Ce n’est pas Ton genre, Seigneur. Tu as des croyants robustes. La présence même de Dieu met le coeur de l’homme sur la braise. C’est comme pour Abraham, il croyait Dieu. Tu t’es fait connaître à lui, puis Tu lui es apparu et Tu as accompli un signe et il T’a cru. Tu lui as redonné un corps de jeune homme et Tu as fait la même chose pour sa femme, car sa femme faisait partie de son propre corps. Alors est venu l’enfant, le fils promis.

  16. O Dieu, Tu as promis que ce serait la même chose en ce jour. Je Te prie de confirmer cette Parole. Et c’est exactement à cette promesse que nous avons affaire, car il en sera comme à Sodome, avant que Sodome ne soit brûlé et que le jugement ne frappe Sodome, le monde des nations. Le jugement se prépare donc à frapper le monde des nations et les Juifs devront subir encore trois ans et demi la période de tribulation, les épreuves de Jacob, la suite des soixante-dix semaines de Daniel. Mais les jours des nations sont comptés; c’est le moment d’aller. Tu as donné ce signe et Tu as dit que cela se reproduirait. Accorde-le, Seigneur. Nous sommes entre Tes mains, agis avec nous comme Tu le juges bon. Au nom de Jésus-Christ. Amen.

  17. Maintenant, vous ne devez pas être nerveux. Qu’arriverait-il si je m’énervais? Je suis en train de faire une chose ici qui doit dépendre de la souveraineté de Dieu. Mais pourquoi suis-je en train de faire cela? Il a dit qu’il en serait ainsi. Cela règle tout. Et si Lui-même fait en sorte de confirmer cela devant vous, eh bien, ne pouvez-vous pas Le croire? Certainement. Ayez simplement la foi maintenant et croyez. Laissez-moi simplement regarder autour de moi, voir où le Saint-Esprit nous conduira, ce qu’Il fera. Je ne sais pas ce qu’Il va faire, cela Le regarde. Mais si vous avez simplement la foi, croyez seulement que “toutes choses sont possibles à ceux qui croient”. Vous tous qui croyez cela, levez la main et dites: «Je le crois». [L’assemblée dit: «Je le crois». — N.d.R.] De tout mon coeur, je le crois.

  18. Maintenant, le chiffre trois est une confirmation; s’Il le fait clairement trois fois, cela vous prouve que c’est juste. Peu m’importe d’où vous êtes, qui vous êtes, ayez simplement la foi et croyez. Maintenant, ne bougez pas, là autour.

  19. Cette dame prie. Je ne vous connais pas. Restez simplement où vous êtes, vous n’avez pas besoin de venir. Je ne vous connais pas, mais vous tenez une petite fille à la main, ou sur vos genoux. Je vous suis absolument étranger. Et la petite fille a l’air normal, elle semble en bonne santé. C’est une jolie petite fille au cheveux roux. Je la regarde, elle n’a pas l’air infirme. Je ne sais pas ce qu’elle a. Il se peut que ce ne soit pas elle qui est en cause, il se peut que ce soit vous. Mais il se trouve simplement que je vous ai vue assise ici avec cette enfant et que vous priiez. Il faut que je vous parle une minute pour saisir votre esprit, tout comme Jésus a dit à la femme: “Apporte-moi à boire”, vous voyez, simplement pour se représenter la personne. Frère Bryant et les autres sont assis là; je connais ces gens qui sont assis là. Il se peut qu’ils soient aussi dans le besoin, mais vous, vous m’êtes inconnue.

  20. Croyez-vous que je sois le prophète de Dieu? Croyez-vous que ces choses que vous avez entendues ce soir sont la Vérité. Maintenant, si Dieu me révèle quelque chose que vous avez fait, ou quelque chose que vous n’auriez pas dû faire, ou quelque chose qui ne va pas, ou ce qu’est votre désir, vous saurez si c’est juste ou faux. N’est-ce pas? Et s’Il fait cela, cela confirmera Sa Parole selon laquelle Il est le même hier, aujourd’hui et pour toujours et que Luc 17.30 a été manifesté. Le croyez-vous?

  21. Maintenant la dame a levé la main en signe que nous sommes inconnus l’un à l’autre. Je ne vous connais pas, mais j’essaye d’entrer en contact avec votre esprit, votre personne. Maintenant, vous croyez ceci de tout votre coeur. Il s’agit de la petite fille. Ce n’est pas vous. Vous êtes nerveuse, mais ce n’est pas votre nervosité qui vous gêne. Cette grande chose qu’il y a sur votre coeur concerne cette petite fille. Vous croyez que Dieu peut me dire de quoi il s’agit? Vous le croyez? Cela vous aiderait-il? Le croiriez-vous alors? C’est une lésion au cerveau. Est-ce juste? Maintenant, posez la main sur la tête de cette enfant.

  22. Dieu bien-aimé, Tu as dit: “Ces signes accompagneront ceux qui auront cru. Ils imposeront les mains aux malades et ils guériront”. Cette femme est une croyante. Sa main est posée sur l’enfant. Puisse-t-elle guérir. Je présente cette prière au nom de Jésus-Christ. Amen.

  23. Maintenant croyez-vous tous? Si vous pouvez croire, toutes choses sont possibles. Certainement!

  24. Je connais la dame assise près d’elle; elle regarde intensément de ce côté. Je ne peux pas dire son nom, mais de toute façon si je la regardais une minute, je le saurais. Je la connais de vue mais je ne sais pas ce qu’elle a. Croyez-vous que Dieu va me faire connaître ce que vous avez? Cela vous aiderait-il? Il s’agit du diabète. Maintenant, si c’est juste, levez la main. Certainement!

  25. Il se trouve que la dame assise près de vous a la même chose. C’est une inconnue. L’autre dame prie pour quelqu’un, un enfant infirme. Vous croyez de tout votre coeur que Dieu veut vous l’accorder.

  26. Il y a quelqu’un là à l’arrière. Cet homme assis de l’autre côté essaye de se débarrasser de la cigarette. Vous croyez que Dieu peut vous en débarrasser? Très bien. Vous le croyez? Vous pouvez obtenir cela. Je n’ai jamais vu cet homme de ma vie.

  27. Il y a un homme ici. Vous voyez cette ombre noire au-dessus de cet homme qui est allongé sur une couchette ou une chaise juste ici? Cet homme est mourant. Il est recouvert de cette ombre, il a le cancer. Je ne connais pas cet homme, je ne l’ai jamais vu. Dieu connaît tout ce qui vous concerne. C’est la vérité, monsieur. Croyez-vous que Dieu pourrait me dire quelque chose à votre sujet? Cela vous aiderait-il à recevoir votre guérison? [Le frère dit: «Oui». — N.d.R.] C’est un ami qui vous a amené ici. Mais vous n’êtes pas d’ici; vous venez d’un lieu où il y a un grand plan d’eau et où les gens font de la pêche. Oui, Albany dans la Kentucky. [C’est vrai.] C’est juste. Croyez, et vous pouvez retournez chez vous guéri. Croyez que c’est parti. Si vous pouviez croire! Vous devez Le croire, croire que cela a été fait pour vous. Vous croyez?

  28. Vous, qui venez du Tennessee, vous avez un garçon qui a de l’asthme. Il n’est pas ici, mais croyez-vous qu’il va être guéri? Alors portez-lui le mouchoir que vous tenez à la main. Il sera guéri si vous le croyez.

  29. Il y a ici une dame qui pleure. Elle est assise en face du Docteur Vayle ici. Il y a aussi une ombre sur elle, une ombre noire. Je n’ai jamais vu cette femme de ma vie; elle a un cancer. Elle va mourir si on ne fait rien pour elle. Madame, croyez-vous qu’Il va vous guérir? Vous le pouvez? Vous pouvez obtenir votre guérison, si simplement vous croyez.

  30. Juste derrière elle, il y a une dame assise qui tient un mouchoir sur la bouche. Elle aussi est malade; elle a un ulcère à l’estomac. Vous passez par des moments d’évanouissements, d’aveuglements et vous faites des chutes. Quelqu’un vous a amenée ici. Vous avez des troubles de femme. Si vous croyez, vous pouvez rentrer à la maison et être guérie.

  31. Vous, jeune homme, vous êtes un étranger; vous êtes assis juste là en face de moi et vous me regardez. Etes-vous Porto-Ricain ou quelque chose comme cela? Je vous suis inconnu, vous le savez; vous n’êtes même pas de notre pays. Mais croyez-vous que Dieu peut vous accorder le désir de votre coeur? Si je vous dis quel est ce désir, l’accepterez-vous, le recevrez-vous? Vous recherchez le baptême du Saint-Esprit. C’est juste. Recevez le Saint-Esprit, mon frère.

  32. Il y a ici un homme de couleur assis à l’arrière; il a un fardeau sur le coeur, c’est au sujet de sa femme. Elle n’est d’ailleurs pas là. Elle a des problèmes aux pieds. Croyez-vous qu’Il peut la guérir? Vous le croyez? Vous êtes étranger ici. Vous venez de l’autre côté de la mer. Vous venez de la Jamaïque. Croyez-vous que Dieu peut me dire qui vous êtes? Vous êtes M. Brady. Croyez-vous? Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et pour toujours.

  33. Cette dame est assise là-bas tout à l’arrière, près de Mme Wright, elle a un fardeau sur le coeur. Elle prie pour sa fille. Celle-ci doit subir une opération. Croyez-vous de tout votre coeur pour elle? Elle n’en aura pas besoin si vous pouvez l’amener à croire. Ce n’est pas moi qui peux guérir.

  34. Là-bas derrière dans la garderie, je vois l’Esprit du Seigneur, ou un Ange; il y a une Lumière qui se meut dans la garderie. Elle est sur une jeune femme qui a des problèmes spirituels qui la tracassent. Il me semble que je dois la connaître. C’est une jeune femme qui souffre aussi de troubles de femme. Oui, son nom est Mme West; elle vient de l’Alabama, Mme David West. Croyez et Dieu vous l’accordera.

  35. “Il y aura de la Lumière en ce jour lorsque le fils de l’homme sera révélé”. S’il ne s’agit pas de Jésus-Christ, le même hier aujourd’hui et pour toujours, je ne sais absolument pas ce que c’est. Croyez-vous cela? Toutes choses sont possibles pour ceux qui croient.

  36. Combien parmi ceux qui nous écoutent ici dans ce Tabernacle ou au téléphone à travers tout le pays veulent-ils lever la main et dire: «Je suis un croyant»? Maintenant, je m’adresse à tous ceux qui se trouvent dans le pays: tout le monde ici a levé la main; et cela ne fait aucun doute que là-bas de l’autre côté, dans tout le pays, vous avez levé la main. Maintenant fermez les yeux, posez simplement la main sur quelqu’un près de vous. Prenez-lui la main ou posez votre main sur son épaule. Mes mains sont posées sur les mouchoirs. Regardez ce qui a été fait aujourd’hui! Regardez ce qui est en train de se faire maintenant:

    En contemplant Sa sainte face
    Resplendissante d’amour divin;
    Participants bénis de Sa grâce,
    Brillant comme des joyaux dans Sa couronne.

Maintenant prions. Prions, partout.

  1. Dieu bien-aimé, l’heure est arrivée. Que signifie ceci? Dieu accomplissant Sa Parole! Quelle est l’attraction, Seigneur? C’est Dieu qui accomplit Sa Parole. Comment se fait-il qu’à travers tout le pays, des gens ont, au moyen du téléphone, posé leur main sur une autre personne dans le pays, d’une côte à l’autre, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest? Ici, des gens sont assis; ils viennent de pays étrangers. Beaucoup viennent des Etats alentour, du Mexique, du Canada; et nous avons posé nos mains les uns sur les autres. Dieu accomplissant Sa Parole!

  2. Comment se fait-il qu’une personne puisse se tenir ici et, par le Saint-Esprit, appeler un homme comme Il le fit pour Simon Pierre: “Ton nom est Simon, tu es le fils de Jonas”.?

“Va chercher ton mari et viens ici”.

“Je n’ai pas de mari”.

“C’est vrai, tu en as eu cinq”.

  1. Elle dit: “Je sais que le Messie qui va venir fera ces choses, mais qui es-Tu?”. Il dit: “Je Le suis”.

  2. Et Tu es le même hier, aujourd’hui et pour toujours. Et Tu as promis: “Les oeuvres que je fais, vous les ferez aussi. Vous en ferez de plus grandes car je m’en vais au Père. Et voici, dans ces derniers jours, je vous enverrai Elie, le prophète; et il changera les pensées des gens et ramènera le coeur des enfants à l’enseignement apostolique de la Bible. Et il y aura de la Lumière au temps du soir”.

  3. Nous voici, grand Dieu du Ciel! L’heure est là! Les mains sont posées sur les gens.

  4. Satan, tu es vaincu. Tu es un menteur. Et en tant que serviteurs de Dieu, dans le Nom de Jésus-Christ, nous te commandons d’obéir à la Parole de Dieu et de sortir des gens, car il est écrit: “En mon Nom, ils chasseront les démons”.

  5. Tous les gens peuvent être libérés. Accorde-le, Dieu bien-aimé. Tu es le Dieu du Ciel qui, ce jour-là, a créé une attraction sur le Mont Calvaire en vainquant toutes les maladies et les infirmités ainsi que toutes les oeuvres du Diable. Tu es Dieu! Et les gens sont guéris par Tes meurtrissures. Ils sont libres. Au Nom de Jésus-Christ. Amen.

  6. O Dieu, tous ces mouchoirs sont posés ici tandis que l’Esprit de Dieu est présent, que l’onction de Jésus-Christ est sur les gens et que les grands signes qu’Il a promis sont en train de s’accomplir, que la terre tremble, qu’il se produit des tremblements de terre, que l’Ecriture est en train de s’accomplir et que la Lumière du soir brille. Je pose mon corps au travers de ces mouchoirs en symbole de tout le corps des croyants de l’Est, de l’Ouest, du Nord, du Sud et je dis au Diable: «Au Nom de Jésus-Christ, quitte chaque patient sur lequel un mouchoir est posé», pour l’honneur et la gloire de la Parole de Dieu. Dans le Nom de la Parole de Dieu, Jésus-Christ de Nazareth. Amen.

  7. Maintenant, en tant que croyants, pouvez-vous calmement, sobrement, saintement et dans le bon état d’esprit, croire et accepter votre guérison du Dieu Tout-puissant dans le Nom de Jésus-Christ? Si vous le pouvez, gardez la main levée. Vous tous partout dans le pays, gardez la main levée. Aussi loin que je peux voir, chaque personne ici a la main levée; à l’intérieur, à l’extérieur, contre les fenêtres, sur les pas de porte, dans les garderies et partout alentour, les gens ont la main levée. Ils acceptent Cela. Satan est vaincu! Les meurtrissures de Jésus-Christ vous ont guéris, et la présence de Jésus-Christ authentifie le fait qu’Il est vivant aujourd’hui et qu’Il est toujours capable de garder chaque promesse qu’Il a faite. Amen! Je Le crois. Ne Le croyez-vous pas?

  8. Levons-nous maintenant. Au Nom du Seigneur Jésus, nous acceptons tout ce qui a été fait ou dit; nous L’aimons de tout notre coeur. Nous Le chérissons de tout notre coeur. Et maintenant tandis que vous rentrez dans vos maisons respectives, que Dieu soit avec vous. Que Dieu vous donne le Saint-Esprit si vous ne L’avez pas.

  9. Nous avons ici un bassin et des vêtements pour ceux qui n’ont pas été baptisés dans le Nom de Jésus-Christ, que ce soit homme, femme, garçon ou fille. Ne remettez pas à demain ce qui peut être fait aujourd’hui. Demain, il se peut que ce soit trop tard. Aujourd’hui, finissons-en avec le mal. Des pasteurs sont là, debout, et attendent; des vêtements attendent. Il n’y a pas d’excuses. Etes-vous dans l’attente? Si vous l’êtes, croyez… Peu importe de quelle manière vous avez été baptisés, peu importe qu’on vous ait aspergés, arrosés ou que ce soit, c’est une erreur. La Lumière est venue. Venez, croyez, et soyez baptisés.

  10. Que chacun d’entre vous qui n’a pas le Saint-Esprit puisse Le recevoir; qu’Il puisse, par la pleine puissance Divine et l’amour qu’Il vous a promis, faire de chacun de vous une nouvelle créature en Lui. Dieu vous bénisse.

  11. Et maintenant, en attendant de nous revoir dimanche prochain à neuf heures trente, chantons ce petit choeur que nous avions l’habitude de chanter il y a des années:

    N’oubliez pas la prière familiale,
    C’est là que Jésus veut vous rencontrer;
    Il s’occupera de tous vos besoins,
    N’oubliez pas la prière familiale.

Chantons-le de nouveau ensemble:

N’oubliez pas la prière familiale,
C’est là que Jésus veut vous rencontrer;
Il s’occupera de tous vos besoins,
Oh, n’oubliez pas la prière familiale.

  1. Maintenant tandis que nous le chantons de nouveau, serrez la main d’un pèlerin qui se trouve près de vous:

    N’oubliez pas la prière familiale,
    Oh, c’est là que Jésus veut vous rencontrer;
    Il s’occupera de tous vos besoins,
    Oh, n’oubliez pas la prière familiale.

  2. Ne L’aimez-vous pas? Je L’aime. Je L’aime parce qu’Il m’a aimé le premier et a acquis mon salut (c’était cela l’attraction) sur le Mont du Calvaire. Il y avait la même attraction sur le Sunset Mountain, sur le Mont Nebo, sur le Mont Sinaï; la même expérience sur tous ces différent sommets de montagnes. Très bien, chantons cela maintenant:

    Je L’aime, je L’aime
    Parce qu’Il m’a aimé le premier
    Et acquit mon salut
    Sur le bois du Calvaire.

  3. Que tous ceux qui L’aiment disent «Amen». Maintenant, pensez simplement à ce qu’Il a fait pour vous. Pensez, ce soir vous pourriez être là-bas dans une salle de bar. Sans la grâce de Dieu, vous seriez certainement dans le tombeau comme je le serais. Qu’a-t-Il fait pour vous? Oh, comment pourrions-nous nous empêcher de L’aimer. Tout ce que peuvent dire les gens ne fait aucune différence; Il est le premier!

  4. Fermons les yeux et inclinons la tête tandis que nous chantons pour Lui. Il aime les chants; Il aime que nous chantions des hymnes. Chantons cela pour Lui:

    Je L’aime, je L’aime
    Parce qu’Il m’a aimé le premier
    Et acquit mon salut
    Sur le bois du Calvaire.

  5. Nos têtes et nos coeurs sont inclinés en Sa présence, en reconnaissance de ce que nos yeux ont vu, de ce que nos oreilles ont entendu, de ce qui a été relaté de la Parole, de ce qu’a été Sa promesse pour nous aujourd’hui. Que Dieu vous bénisse.

  6. Ce soir nous avons un invité parmi nous, un frère, Ned Iverson; c’était auparavant un pasteur presbytérien. Son père et ses frères sont des pasteurs presbytériens. Si j’ai bien compris, il a été baptisé à nouveau aujourd’hui dans le Nom de Jésus-Christ. C’est un pasteur, et un bon en plus. Et maintenant, comme je suis sûr qu’il est un serviteur de Dieu, je vais lui demander d’invoquer les bénédictions de Dieu sur cette assemblée alors que vous allez rentrer à la maison.

  7. Frère Iverson, voulez-vous vous avancer tandis que nos têtes sont inclinées dans la prière. Que Dieu vous bénisse, mon frère.


Imprimer la brochure “Quelle attraction y a-t-il sur la montagne”