L’UNION INVISIBLE DE L’EPOUSE DE CHRIST

(Invisible Union of the Bride of Christ)

 

25 novembre 1965, soir
Life Tabernacle
Shreveport — Louisiana, U.S.A.

 



  1. J’ai annulé le voyage de chasse afin que je puisse servir le Seigneur… Nous sommes heureux d’être ici. Je crois que je vous ai dit ici la dernière fois, que chaque fois que nous venons il y a quelqu’un qui manque. Et si nous revenons l’an prochain, et si le Seigneur tarde, il y aura encore quelqu’un qui manquera.

  2. Il y en a un qui était très, très proche de moi en coeur et esprit — c’était frère Lyle. J’ai toujours eu un accueil de bienvenue, en arrivant, me tenant là-bas dans le bureau de frère Jack et écoutant chanter le vieux quatuor. Ils chantent ce soir dans la Gloire. Eh bien, il y avait une de ces voix déjà là-bas, attendant les trois autres. Je pense que je ne l’entendrai plus jamais sur cette terre. Mais j’attends certainement avec impatience de pouvoir les entendre à nouveau, frère et soeur Moore et eux, dans le pays où ne manquera jamais la Lumière.

  3. Frère Palmer était un grand serviteur de Christ. Je peux me rappeler frère Jack me parlant de sa vie dévouée à Dieu. Ils étaient charpentiers tous les deux et il m’a dit que lorsqu’il mangeait son déjeuner il avait son sandwich dans sa main, et il lisait sa Bible. Vous voyez, il faisait de puissantes et grandes choses, frère Palmer le faisait. Il était un bon charpentier; un bon père pour ses enfants; il avait une gentille famille. Il les a tous élevés pour servir le Seigneur. Pour autant que je sache, ils sont tous sauvés et remplis du Saint-Esprit. Et cela est une grande contribution de la part de n’importe quel homme dans ces jours pour les garçons ou les filles. Mais nous comprenons que tout ce qu’ils ont fait ne sert pas à grand chose jusqu’à ce qu’ils servent Dieu — à moins que vous ne serviez Dieu; et ce soir, je voudrais dire qu’après avoir fait ici sur la terre, ses bonnes actions, il est parti vers sa récompense, pour être avec eux. Que Dieu accorde le repos à l’âme de notre frère. Je sais qu’aussi longtemps que ceci ici est un tabernacle, je sais que sa voix sera encore ici.

  4. Soeur Annajeanne et sa soeur jouant de l’orgue et du piano n’avaient jamais à attendre. Frère Palmer se tenait juste ici, il choisissait simplement un chant, le commençait et elles attrapaient la mélodie. J’attendais avec impatience le moment où il allait conduire les chants. A ses enfants, à son épouse et à frère Jack, son ami intime; amis pendant toutes ces années. Frère Brown, soeur Brown et vous tous au Tabernacle, que Dieu vous bénisse. Il me manque aussi. Que Dieu accorde le repos à cette vaillante âme jusqu’à ce que nous le rencontrions dans la paix. Inclinons nos têtes.

  5. Gracieux Père Céleste, en parlant justement de ce grand serviteur, il me manque ce soir, lorsqu’il me serrait la main avec ce petit sourire entendu qu’il avait toujours en disant quand nous entrions par la porte: «Que Dieu vous bénisse, frère Branham». Je sais qu’il est venu dans Ta Maison ce soir. Aussi, je prie, cher Dieu, que Tu permettes que les fruits et les oeuvres qui l’ont suivi, soient grandes et continuent avec ses enfants et son épouse. Nous prions pour que Tu la bénisses, Seigneur. Tu as dit que Tu serais un mari pour les veuves, qui étaient vraiment des veuves. Je prie pour notre soeur Palmer et pour tous les enfants, maintenant. Je sais comment partager la douleur dans les deux cas, ayant perdu un compagnon et aussi un père.

  6. Aussi, Père pendant que nous sommes ici ce soir, nous prions pour que Tu prépares aussi nos coeurs pour cette heure. Nous ne savons pas. Elle peut venir aussi soudainement qu’elle est venue pour lui. Nous ne savons pas quand elle viendra, mais nous savons qu’elle doit venir. Aussi, nous prions, Dieu, que tu sondes chaque coeur se trouvant ici ce soir. Dieu, n’oublie pas le mien. Sonde aussi le mien et éprouve-moi. Seigneur, s’il y a le moindre mal en nous, sors-le. Nous voulons Te servir. Ceci est notre plein objectif: Te servir. Déverse Ton esprit sur nous ce soir et le reste de la semaine.

  7. Bénis ce Tabernacle qui porte le nom de Tabernacle de Vie. Puisse-t-il recevoir les pleines bénédictions de ce nom et être cette semaine plein de la Vie de Dieu. Sauve chaque âme perdue; remplis de Saint-Esprit chaque croyant; et Seigneur renouvelle l’espérance qui est en nous.

  8. Nous prions pour que Tu guérisses tous les malades et les affligés qui viennent parmi nous. Puisse Ton glorieux Saint-Esprit être ici, Seigneur, guéris simplement et oins chacun pour qu’il croie. Accorde ces choses, Père.

  9. Dieu, aide-moi maintenant, comme c’est à mon tour d’apporter le message. Je prie, Dieu, que Tu laisses se mettre de côté l’homme charnel; puisse le Saint-Esprit venir et se mouvoir sur nous, Seigneur; puisse le Saint-Esprit saisir cette réunion, Seigneur. Nous savons que nous sommes si insuffisants. Nous ne pourrions pas le faire, aucun de nous. Nous ne prétendons pas être capables de le faire. Seigneur, nous savons que Tu es le Seul. Aussi, nous regardos à toi Seigneur. Agis, Esprit de Dieu et viens à nouveau nous rafraîchir. Nous le demandons dans le Nom de Jésus. Amen.

  10. Maintenant, je veux saluer, par le moyen du relais radiophonique, les églises dans tous les états. Le relais radiophonique est un excellent petit système qui nous permet d’atteindre notre frère Pearry Green, de Beaumont, Texas. A travers tous les Etats-Unis, les églises écoutent ce soir le message par le moyen du relais radiophonique.

  11. Nous adressons nos salutations du haut en bas de la côte ouest — de Vancouver à Tijuana, Mexico; en passant par San José, Los Angeles, tous les groupes là-bas, nous vous saluons de Shreveport; aussi, jusqu’à Prescott, Arizona, au groupe qui attend sur le Seigneur, nous adressons nos salutations; et à Tucson, aussi de Sierra Vista à New York, d’un bout à l’autre, à travers toute la nation. Le Seigneur vous bénit, chacun d’entre vous. J’aimerais que vous soyez ici ce soir dans ce magnifique vieil état de Louisiane, qui semble être mon second chez moi.

  12. Vous savez, vous les gens de New York, vous savez que je ris un peu de vous, avec votre manière de parler. Je suis comme à la maison ce soir. Chacun ici, vous savez, dit: «Hello, cher frère Branham. Amenez soeur Branham et tous les jeunes, et venez ici nous voir». Tout cela fait que je me sens bien. Pour moi, c’est du véritable anglais. Ce n’est pas un manque de respect envers vous, gens de l’est et du nord et d’autres places, mais vous savez, je suppose que je suis juste né «vieil original» et dois le rester. Je l’aime bien moi-même. C’est de l’anglais véritable.

  13. J’étais au déjeuner des «Hommes d’Affaires Chrétiens» ici, il n’y a pas très longtemps et ils ont dit: «Nous nous lèverons maintenant et chanterons l’hymne national». Je me suis levé et j’ai dit: «Pour mon vieil Kentucky si lointain…». Eh bien, pour moi c’était l’hymne national! C’est tout ce que je savais à ce propos. Ainsi, nous vous adressons nos salutations.

  14. Et maintenant je crois qu’ils vont essayer de passer à la radio le déjeuner des «Hommes d’Affaires Chrétiens» le samedi matin. Frère Green vous le dira. Il est aux micros là-bas maintenant. Aussi, il vous dira à quelle heure commencera le déjeuner et à quelle heure chaque soir vous pourrez l’écouter. Nous vous remercions chaleureusement de prier pour nous.

  15. Maintenant, ici à l’assemblée locale et au Tabernacle de frère Jack, je vais juste vous demander une faveur ce soir. Comme je vais donner ce soir mon message de «Thanksgiving» à nos églises locales qui suivent le message à travers la nation, je serai peut-être un peu long et puis c’est encore possible que je prêche quelque doctrine. [«Thanksgiving Day»: Journée de remerciements célébrée en Amérique le dernier jeudi de novembre — N.d.T.] Aussi si vous n’êtes pas d’accord avec cela — comme je l’ai toujours dit à propos de manger une tarte aux cerises: quand je tombe sur un noyau, je ne jette pas toute la tarte, je jette le noyau et je continue à manger la tarte. Aussi, si je mentionne quelque chose ce soir… Il y a une raison pour laquelle j’ai accepté d’être ici pour apporter mon message de «Thanksgiving» aux groupes à travers le pays, c’est parce que frère Jack ouvre toujours si librement ses portes et dit: «Prêche ce qui est sur ton coeur». Aussi, je me sens réellement à la maison. Il y a peut-être ici, dans l’assemblée locale de frère Jack, des ministres de la Parole ou des gens qui ne sont pas d’accord avec la doctrine. D’habitude j’ai la politesse de ne pas mentionner la doctrine au pupitre d’un homme qui m’a invité à parler pour lui. Ainsi, après ce soir, je suppose que je prierai simplement pour les malades et ferai un service religieux normal; mais j’ai pensé vous faire savoir à l’avance que si je dis quelque chose que vous ne pouvez agréer, eh bien, vous pouvez le mettre sur le compte de mon ignorance, je suppose que je ne sais pas mieux dire et priez pour moi.

  16. Maintenant, tournons-nous vers la Parole, vers un chapitre ici auquel je désire me référer en plusieurs endroits ce soir parce que j’ai plusieurs passages de l’Ecriture et des petites notes écrites là sur un bloc-note.

  17. Je me rappelle la première fois que je suis monté sur la plate-forme au Tabernacle de Vie (il y a vingt ans), je n’avais pas besoin de noter les passages de l’Ecriture et les références. J’étais alors vingt ans plus jeune. Mais maintenant, la seconde fois, vingt-cinq ans ont passé, c’est pourquoi je ne me rappelle pas aussi bien qu’autrefois. Je dois écrire mes passages de l’Ecriture sur le papier et parfois écrire d’autres choses auxquelles je désire me référer. Et maintenant, que le Seigneur nous bénisse lorsque nous lisons la Parole de Dieu et le livre des Romains, chapitre 7.

  18. Maintenant, j’aimerais vous enseigner comme je le fais pour une leçon d’école du Dimanche. Je sais qu’il y a des gens debout et normalement au Tabernacle, à Jeffersonville — nous voulons aussi tous vous saluer ce soir; nous savons que vous faites aussi partie du relais radiophonique, là-bas au Tabernacle. Il semble que c’est comme au Tabernacle ce soir, comme si vous étiez ici… Les gens massés le long des murs. Je suppose que vous êtes aussi comme cela, vous tous dans cette partie du pays qui êtes venus pour le message.

  19. Maintenant nous allons utiliser cela comme à l’école du dimanche. Et cela n’est pas dirigé contre quelque chose, quelqu’un, ou n’importe quoi d’autre — juste pour l’Eglise, le Corps de Christ, que nous essayons de conduire vers de plus profondes pensées et de plus grands objectifs, croyant que la venue du Seigneur Jésus est très proche. Nous le croyons d’autant plus que c’est vingt ans plus près que lors de ma première venue à Shreveport. Oh, tant de choses se sont passées depuis ce temps-là! Maintenant, nous attendons avec impatience la venue du Seigneur, dans notre génération. Je n’attends pas un réveil dans notre génération, dans notre génération j’attends la venue du Seigneur.

  20. Maintenant, dans Romains 7 — confiant que vous avez vos Bibles ouvertes partout dans le pays — nous voulons lire attentivement. Maintenant ce message tiré de là semble être à propos du mariage et du divorce; mais cela ne l’est pas vraiment. Pour moi, c’est une prophétie pour l’église des derniers temps. Lisons.

  21. “Ignorez-vous, frères, (car je parle à des gens qui entendent ce que c’est que la loi,) que la loi a autorité sur l’homme aussi longtemps qu’il vit? Car la femme qui est soumise à un mari, est liée à son mari par la loi, tant qu’il vit; mais si le mari meurt, elle est déliée de la loi du mari. Ainsi donc, le mari étant vivant, elle sera appelée adultère si elle est à un autre homme; mais si le mari meurt, elle est libre de la loi, de sorte qu’elle n’est pas adultère en étant à un autre homme. C’est pourquoi, mes frères, vous aussi, vous avez été mis à mort à la loi par le corps du Christ, pour être à un autre, à celui qui est ressuscité d’entre les morts, afin que nous portions du fruit pour Dieu. Car, quant nous étions dans la chair, les passions des péchés, lesquelles sont par la loi, agissaient dans nos membres pour porter du fruit pour la mort; mais maintenant nous avons été déliés de la loi, étant morts dans ce en quoi nous étions tenus, en sorte que nous servions en nouveauté d’esprit, et non pas en vieillesse de lettre” (Romains 7.1-6).

  22. Et maintenant prions. Cher Dieu, nous avons juste lu ce que nous croyons être la Parole sacrée de Dieu. Et c’est ce que nous croyons: que pas iota ou un trait de la lettre ne passera jusqu’à ce que tout soit accompli. Et nous croyons que notre Seigneur nous a dit dans Apocalypse, chapitre 22, que quiconque ajoutera ou retranchera une parole du Livre sera ôté du Livre de Vie.

  23. Et nous voyons que par une mauvaise représentation de cette Parole que Satan a dénaturée auprès d’Eve, la faisant douter d’un mot — juste d’un mot, toute la race humaine a été jetée dans une chute, dans un chaos. Ensuite, nous voyons dans le milieu du Livre la venue de notre Seigneur et Sauveur qui donne cette citation: “L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu”. Puis cet avertissement solennel dans le dernier livre de l’Apocalypse: “Quiconque ajoutera ou retranchera une parole du Livre sera ôté du Livre de Vie”.

  24. Oh, Dieu, sachant et voyant comme nous sommes fragiles, sachant que nous marchons sur les fils ténus de cette vie mortelle, sans savoir quand nous serons appelés pour répondre au Très-Haut, laisse-nous, ô Seigneur, mettre de côté toute chose dans nos coeurs, toute chose dans notre esprit et regarder ce soir droit à Ta Parole. Et Toi, viens pour L’interpréter avec l’Oracle Vivant.

  25. Accorde-le nous. Puisse Ton Esprit tomber sur nous et oindre les Paroles dans nos coeurs, que nous puissions partir d’ici ce soir étant de meilleures personnes que nous le sommes maintenant; que nous puissions avoir un meilleur aperçu de Jésus-Christ. Accorde-le nous Seigneur, afin que nous puissions avoir une meilleure compréhension du jour dans lequel nous vivons et de la manière que Dieu prépare Son peuple dans cette heure — ce grand et crucial temps de ténèbres dans lequel nous vivons maintenant.

  26. Dieu, oins-nous, pas seulement celui qui parle, mais aussi ceux qui écoutent, et ensemble fais trembler nos coeurs à Ta Parole. Car “la crainte de Dieu est le commencement de la sagesse”. Accorde-nous ces choses, Père, car nous te le demandons dans le Nom de Jésus. Amen.

  27. J’aimerais mettre un titre à ces quelques remarques que je vais faire ici et aux quelques Ecritures que je suivrai avec attention, si le Seigneur le veut, pour le message du «Thanksgiving» — L’Union Invisible de l’Epouse de Christ.

  28. Cela ne sonne pas comme un message de «Thanksgiving». Quelle que soit l’Ecriture… nous sommes reconnaissants pour Sa totalité. Je suis reconnaissant à Dieu de vivre dans ce temps des dernières scènes de l’histoire de ce monde. Je ne sais pas, si j’aurais eu un mot à dire ainsi avant la fondation de ce monde, si Dieu avait mis devant moi tout le programme et dit: , j’aurais choisi cet âge, car je pense que celui-ci est l’Age d’Or.

  29. J’aurais certainement aimé avoir été ici durant Sa visite sur terre, mais je pense quand même que ce temps, maintenant, est un temps plus grand, parce que c’est un temps où Il vient pour prendre les personnes qu’Il a rachetées. Ce temps nous rapproche de la résurrection, où tous les rachetés s’avanceront dans la résurrection. Quelle glorieuse opportunité nous avons de parler à un peuple mourant — glorieux temps!

  30. Nous sommes enthousiasmés à ce propos et nous savons que l’histoire est en train de se terminer. L’histoire du monde sera bientôt terminée. Alors, nous allons entrer dans un jour nouveau — dans le grand Millenium. En tant que croyant, je crois à un Millenium, un Règne de mille ans sur terre avec Christ: le retour physique du Seigneur Jésus pour prendre un peuple physique, glorifié par Son Sang qui purifie.

  31. Paul donne ici une illustration dans notre Ecriture au sujet de la Loi et de la Grâce, de la même façon que «Mariage et Divorce». Ce passage est très rarement prêché, parce qu’il a plus ou moins de rapport avec le mariage et le divorce, mais il a aussi une plus grande portée que mariage et divorce et il essaie ici d’y mettre de l’ordre. De même, en tant qu’église, nous ne pouvons plus jamais être mariés au monde et à Christ en même temps, être légal et dans la légitimité à ce propos, au même titre qu’une femme ne peut vivre avec un mari alors qu’elle a encore un mari vivant.

  32. J’ai mes propres pensées à ce sujet, et je crois que ce que la Bible dit est la Vérité. Mais je crois aussi que cela révèle un des grands mystères de la prophétie. J’espère que le Seigneur nous aidera ce soir, lorsque nous transmettrons ceci à nos gens qui attendent au travers de la nation.

  33. Cela a été dit une fois… Je l’ai lu quand j’étais en train d’écrire une note à ce sujet. Je ne pouvais pas me rappeler exactement dans quel livre c’était, mais je suis sûr que c’est juste: c’est l’un des livres que je lisais au sujet de monsieur Moody, Dwight Moody, à Chicago. (Nous avons aussi ce soir une grande église qui écoute à Chicago.) Ce monsieur Moody, après avoir lu Romains 7, courut dans les rues et au premier homme qu’il rencontra lui dit: [Grâce en anglais se traduit par «Grace», qui est aussi un prénom — N.d.T.]

  34. Et l’homme répondit: «Grace qui?».

Monsieur Moody dit: «La grâce de Dieu».

  1. Il était tout excité d’avoir vu que la grâce nous avait séparé de la loi, et quel rôle la grâce avait joué. J’aimerais être ainsi toute une nuit. J’ai toujours dit aux gens: quand je franchirai la ligne de l’autre côté, j’aimerais me tenir debout et chanter: «Etonnante grâce! Qui a sauvé une épave comme moi! Quel doux son». Grâce, précieuse grâce, à connaître davantage, car c’est par la grâce que nous sommes sauvés; pas par ce que nous pouvons faire, car quoique nous fassions, cela ne nous est pas compté. C’est la grâce qui nous sauve. “Par grâce vous êtes sauvés au travers de la foi”.

  2. Puis-je ajouter quelque chose au sujet de cette femme, Grâce. Puis-je La placer dans la Bible aussi, comme Elle est appelée la Dame élue — cette Mademoiselle Grâce dont je vais parler. Vous savez, la Bible déclare: “La Dame élue…”. Si vous remarquez, élue vient de la parole: Dame élue. Une Dame parmi toutes les autres dames a été élue comme la vierge devant donner naissance au corps de Dieu sur la terre. Elle était une femme élue. Dieu choisit Marie. Et Dieu a aussi choisi une Dame élue, qui est Son Epouse. Elle est élue. J’espère que nous sommes membres de cela ce soir au travers de la nation.

  3. L’illustration ici montre la relation de l’Epouse à Christ — la Dame élue — comment Elle serait amenée à Lui, d’où Elle viendrait, comment Elle serait amenée à Lui. L’Eglise ici, dans l’illustration que nous avons sous les yeux, est typifiée par une femme; laquelle femme est toujours un type de l’Eglise, parce que l’Eglise est considérée comme une Epouse — une Epouse. Elle est l’Epouse du Seigneur Jésus, le Fils de Dieu.

  4. Si vous regardez… Regardez toujours la condition et la conduite des femmes et vous verrez où en est l’Eglise. Maintenant, certaines de ces remarques peuvent paraître étranges à quelques-uns d’entre vous, mais elles sont complémentaires au message que j’ai reçu du Seigneur et que j’essaie d’apporter aux gens. Vous voyez, vous regardez chaque chose dans le naturel, comme cela se passe dans la nature et vous l’observez. Cela est aussi vrai avec le spirituel.

  5. Maintenant, si vous regardez la conduite des femmes dans le monde d’aujourd’hui… Observez la conduite de l’église charnelle d’aujourd’hui. Observez simplement. Naturellement, maintenant, il y a aussi la conduite de l’Epouse spirituelle, l’Eglise. Observez cela aussi, parce que la soi-disant naturelle, revendique être l’Epouse.

  6. Maintenant, s’il vous plaît, laissez-moi le dire à nouveau à l’assemblée locale: Ne vous sentez pas mal maintenant. J’adresse à tous ceux qui sont à travers de la nation, ce que je pense de la Dame élue. Aussi, s’il y a des ministres de la parole ici qui ne sont pas d’accord, gardez simplement votre calme pour un petit moment.

  7. Remarquez ce caractère, quand vous voyez les femmes entrer dans une colère noire et faire juste ce qu’elles veulent faire, remarquez, l’église est en train de faire la même chose. Observez! Mais regardez l’Epouse spirituelle quand Elle commence à avoir un réveil, quand Elle commence à revenir et à s’aligner Elle-même avec la Parole de Dieu, observez alors à nouveau, vous verrez comment un Message sortira des Ecritures de façon majestueuse, à ce moment, pour attraper cette Epouse — attraper cette femme, l’Elue. C’est comme avec monde, Satan le trompeur induisit en erreur la première épouse pour la faire pêcher contre Dieu en la faisant ne pas croire à Sa Parole.

  8. Aujourd’hui, quand nous voyons l’église naturelle, dans son évangile intellectuel, s’éloignant de plus en plus loin de la Parole dans «l’évangile social», nous trouvons que les femmes du monde dans les rues, membres de telles églises, sont elles-mêmes emportées par la même atmosphère. Vous ne pouvez rien leur dire. Elles ont perdu tout sens commun de la décence; les gens l’ont perdu. C’est la manière dont l’église l’a perdu. Vous pouvez la voir directement aller au Conseil oecuménique, aussi sûr que les choses de ce monde, droit à Rome et de toutes ses forces. Vous voyez? Parce que c’est prophétisé et c’est là qu’elle se trouve. C’est son comportement.

  9. Mais alors, regardez de nouveau à l’Eglise spirituelle; comment se comporte ce groupe de gens “appelés hors de”, les Elus de chaque réveil. Avec Martin Luther, lors de la Réformation, cela s’est passé de la même manière. Au temps de John Wesley, cela s’est passé de la même manière. Quand la Pentecôte a premièrement commencé, cela s’est passé de la même manière. Ils ont ramené leurs femmes en arrière, en ligne avec la Parole, mais ils sont ensuite allés à la dérive. Et, à ce moment-là, elle est retournée droit en arrière dans le chaos; mais alors au temps où les gens sont prêts à s’aligner, il y a un message qui sort, et ils s’alignent avec lui.

  10. Luther était le messager du jour de la justification; quelques-uns d’entre l’église se sont alignés droit avec cela — le reste a continué. Wesley est venu avec la sanctification; l’Eglise s’est alignée droit avec cela. La Pentecôte est venue avec la restauration des dons; l’Eglise s’est alignée tout droit avec cela. L’Elue de ce jour… Et alors elle a fané; elle est retournée droit en arrière dans le dénominationnel, dehors avec le reste des autres — tous les autres, droit en bas le long de la ligne.

  11. Maintenant, vous remarquerez que quand les gens commencent à essayer de s’aligner avec la Parole, voici que vient droit auprès d’eux un message tout frais de la Parole de Dieu; c’est ce qui garde ce message aligné — chaque fois. C’est seulement en Dieu que nous atteignons cela.

  12. Nous avons des familles. Chaque famille ici est habituée à cela. Parfois cela va bien pour vous pendant des années. Soudainement, un coup du sort vous frappe — nous disons cela souvent ici dans le sud, «quand il pleut, cela verse» et tout va de travers. Vous passez au travers de la nuit. Ensuite il y a la pointe du jour; ensuite la nuit. Chaque chose avance en continuité.

  13. Le prophète Paul dit ici qu’une femme ne peut pas se remarier avant que son premier mari ne soit mort. Elle ne peut pas se remarier aussi longtemps que son mari est en vie. Dans absolument aucune circonstance. Elle doit rester seule aussi longtemps que son mari est en vie. Et si elle devait commettre un tel péché, elle serait appelée adultère… (Je parle maintenant de la naturelle pour typifier la spirituelle.) Si cette femme voulait commettre un tel péché, elle serait alors qualifiée d’adultère — si elle a deux maris vivants au même moment. Elle a donc été déchue de ses droits en faisant cela aux yeux de Dieu et du Ciel, certainement elle l’a été. Elle est une exclue de l’ordre de Dieu, en accord avec les Ecritures que j’ai lues.

  14. Il en est ainsi de l’église quand elle essaie de mélanger les credo et les dénominations avec la Parole de Dieu. Elle ne peut pas être mariée à une dénomination et être l’Epouse de Christ en même temps. Elle doit être morte pour l’une ou pour l’autre. La loi dit cela, ici. Il y a beaucoup de lois dans la Parole de Dieu, et c’est Sa loi. Paul parle de la même chose ici. Elle ne peut pas être mariée à une église qui a un credo du monde et être l’Epouse de Christ, parce que l’une est contraire à l’autre.

  15. Maintenant, rappelez-vous, vous dites: «Eh bien, nous croyons ceci, mais nous ne croyons pas cela». Si vous êtes mariés à Christ, Christ est la Parole de Dieu. Dans Jean, au premier chapitre, il est dit: “Au commencement était la Parole; et la Parole était auprès de Dieu; et la Parole était Dieu… Et la Parole devint chair et habita au milieu de nous”. Christ était la Parole vivante. Il a toujours été la Parole; Il est toujours la Parole; Il sera toujours la Parole.

  16. Il était seulement la manifestation des attributs de Dieu, car Il était le Fils de Dieu et n’importe quel fils a les attributs de son père. Et tout comme vous étiez dans les gênes de votre père, dans son corps quand il était un jeune homme, vous étiez en lui, mais il ne pouvait pas avoir communion avec vous parce qu’il ne vous connaissait pas. Mais au travers du sein de votre mère, vous êtes nés sur terre et devenus à l’image de votre père. Alors il pouvait avoir communion avec vous; et ainsi vous étiez des fils et des filles de Dieu, avant même qu’il y ait une lune ou une étoile ou une molécule — vous étiez des fils et des filles de Dieu. Parce que vous êtes seulement les manifestations physiques des attributs qui étaient en Dieu au commencement. Parce qu’il y a seulement une forme de Vie Eternelle, et cela existait avant vous…vous ne savez rien à ce sujet; pas plus que vous ne le saviez lorsque vous étiez dans votre père terrestre. Mais vous êtes manifestés en Son image — à l’image de Dieu vous êtes faits et vous avez été manifestés pour la gloire et la communion avec Dieu.

  17. Et c’est pourquoi, aussi sûr que vos gènes devaient être dans votre père avant votre naissance naturelle, vos gènes spirituels devaient être en Dieu, parce que vous êtes une expression des attributs de Ses pensées avant la fondation du monde. Il n’y a pas d’autre moyen. C’est vrai.

  18. Maintenant nous remarquons que cette Vie était en vous — la Vie de Dieu était en vous depuis la fondation du monde. Vous ne pouvez pas mélanger le credo dénominationnel avec la Parole, parce qu’ils sont trop contraires l’un à l’autre. Cela est exactement ce que Satan a essayé de faire à Eve avec ses conceptions intellectuelles. Il a dit… Il a admis que Dieu l’avait dit, mais il a dit: “Sûrement vous ne mourrez pas”. Vous voyez, et ils ont cru cela, et c’est cela que le credo a fait ce soir. La dénomination a séparé les gens de la Parole de Dieu. Jésus n’a-t-il pas dit, lorsqu’il est venu: “Vous, avec vos traditions, vous avez rendu le commandement de Dieu sans effet pour les gens”? Et à travers nos credo, nous nous sommes éloignés de la communion du Saint-Esprit qui oint la Parole de Dieu qui doit enlacer notre génération. Nous avons séparé les gens par les dénominations pour qu’ils n’aient pas une chance de voir cela. Maintenant, Dieu dans chaque génération ajoute une nouvelle partie à Son Livre. Tout cela va ensemble de la même manière que mon corps a été assemblé. Il m’a été dit que cela commençait par la colonne vertébrale, mais que ce n’était pas toute la colonne vertébrale. Cela allait vers les côtes et les poumons, vers les mains, les bras, les pieds et ainsi de suite, pour devenir la personne que je suis.

  19. Et c’est ainsi que Dieu fut manifesté au commencement. Finalement, Il apparut comme Jéhovah, Dieu le Père. Ensuite Il apparut comme Dieu, le Fils en Jésus-Christ. Maintenant, il apparaît comme Dieu, le Saint-Esprit — tout le temps le même Dieu — trois manifestations du même Dieu.

  20. Maintenant, nous trouvons dans cela que Dieu a assigné Sa Parole dans chaque génération depuis le commencement, exactement comme s’opérait l’évolution; exactement comme — la première chose que Dieu créa fut probablement… Disons qu’Il a créé la vie botanique; ensuite la vie animale; ensuite Il créa la vie humaine — une sorte d’évolution, s’élevant toujours plus haut.

  21. Il en fut de même pour l’Eglise en Dieu: la justification sous Luther. C’était tirer dehors Son Epouse; maintenant, Il crée Son Epouse. La justification vint sous Luther, la sanctification sous Wesley, et ainsi de suite, vous voyez. L’évolution de l’Esprit, étant distribué de plus en plus car le Corps, le Corps de Christ se construit, venant vers la Tête, Laquelle est Christ.

  22. Maintenant, Elle, en tant que femme, si Elle est mariée à Christ la Parole, Elle ne peut pas être mariée à une église dénominationnelle en même temps car Elle est liée à Elle (la Parole). Elle ne peut pas vivre avec deux maris en même temps. Ils sont contraires l’un à l’autre. L’une est envoyée de Dieu et l’autre est fabriquée par l’homme. Ainsi elles sont contraires. Il a dit: “Que Dieu au contraire soit reconnu pour vrai et tout homme pour menteur”. Romains 3.4 (Segond) Dieu a dit cela. Tout autant contraire l’une à l’autre que la loi l’était à la grâce — comme Paul le dit ici.

  23. L’une doit être morte afin d’appartenir à l’autre. Et si elle essaie de les mélanger, elle sera appelée une adultère. Oh, pensez à cela! A New York, en Arizona, à travers la nation, pensez-y! Dieu a dit que si elle essayait d’être mariée aux deux en même temps, elle devait être appelée adultère. Quelle femme adultère pourrait entrer au Ciel? Est-ce que Dieu marierait une femme adultère? Certainement pas. Il nous a demandé de ne pas le faire. Elle devrait être appelée adultère.

  24. Ensuite ses enfants, si elle est une adultère, ses enfants sont illégitimes. Illégitimes! Illégitimes envers quoi? Pas envers l’église, mais envers la Parole. Elle est illégitime.

  25. Quelle image de l’Apocalypse 3 ici, des derniers jours de l’église de Laodicée! Quel groupe illégitime! Quelle pagaille dénominationnelle! Continuez!… Ils sont tièdes, ils s’appellent eux-mêmes chrétiens et nient la Parole de Dieu; ayant une forme de piété, mais niant Sa puissance — comme le prophète a dit qu’ils le seraient.

  26. Le mariage est l’institution la plus ancienne du monde. Le mariage a été accompli en premier et institué dans le jardin d’Eden.

  27. Une femme a reçu certaines caractéristiques qu’elle ne doit pas souiller. Une femme est dépositaire de cela. Il n’y a pas une créature semblable à la femme sur terre. Il n’y a pas de chienne, ou une femelle d’aucune sorte qui ait reçu les caractéristiques confiées à la femme. La femme n’existait même pas au début de la création, parce que Dieu savait qu’elle chuterait. Aucune autre femelle ne pouvait commettre l’adultère. Elle est la seule à pouvoir commettre l’adultère. Si elle avait été faite comme création originel, cela n’aurait pas correspondu à la grande sagesse de Dieu. Vous voyez, elle a été faite dérivé de l’homme; mais parce qu’elle a été tirée de son côté, elle a aussi reçu un dépôt sacré de Dieu pour la rédemption. Elle a des caractéristiques qu’elle ne doit pas souiller. Si elle gâte ses particularités, elle est souillée pour la vie. Aucune importance combien de fois elle est pardonnée, elle ne peut pas être justifiée. Je touche à cela dans un petit instant. J’ai une Ecriture à ce sujet dans quelques minutes. Elle peut être pardonnée pour sa souillure, mais elle ne peut pas être justifiée dans cette vie. Cela reste toujours avec elle. Remarquez maintenant, elle a reçu ceci. Elle peut être pardonnée mais pas justifiée.

  28. Son corps lui est donné comme une responsabilité sacrée de Dieu. A aucune chienne, ou femelle oiseau, à aucun autre animal, aucune autre créature de cette sorte. Non, elle est la seule, l’unique. La raison pour laquelle cela est tellement sacré c’est parce qu’elle est faite pour amener la vie sur la terre. Son corps est le berceau de la vie. C’est la raison pour laquelle elle a reçu cette seconde charge.

  29. Maintenant, c’est ici que beaucoup d’entre vous, théologiens, pouvez ne pas être d’accord. C’est ce qui a souillé toute la race humaine, c’est cet adultère au commencement. Ce berceau a été gâté. Elle a donné naissance à ces jumeaux, Caïn et Abel. Un seul acte — deux enfants. Cherchez dans les Ecritures.

  30. Remarquez maintenant, nous trouvons que son corps porte la matrice et c’est pourquoi c’est une responsabilité sacrée à ne pas souiller.

  31. Maintenant, je vous parle apportant ceci comme une illustration pour vous montrer là où l’église se tient. Je ne parle pas de vous femmes, ou de vous hommes, quoi que vous soyez, cela est entre vous et Dieu, mais je parle de l’Eglise et de Christ.

  32. Maintenant, ceci lui est donné pour mettre au monde la vie que seul Dieu Lui-même peut donner. Son mari peut être le porteur du germe, mais Dieu doit produire la vie. C’est vrai, toute vie doit venir de Dieu. N’importe quelle vie doit venir de Dieu. Mais bien qu’elle soit pervertie — et c’est cela qui fait qu’elle est pécheresse — la vie doit venir de Dieu. Il est l’Auteur de la vie.

  33. En premier, je veux nommer ici trois choses dont elle ne doit pas s’éloigner. Gardez l’Eglise en mémoire pendant que je parle de la femme naturelle, comme Paul le fait ici, dans le chapitre 7 des Romains. Elle a une responsabilité sacrée de vertu que le Seigneur lui a confiée — une certaine vertu. Rien d’autre ne détient cela, si ce n’est une femme. C’est vrai. Cela lui a été confié par Dieu. Elle ne doit pas souiller cette vertu. Si elle fait quelque chose de faux, elle doit le confesser à son mari avant qu’il la prenne; et le faire correctement. Exactement comme l’église qui était mariée à la loi devait aussi venir devant Christ avant le second mariage — elle doit confesser cela. Si elle ne le fait pas et qu’elle vive avec son mari pendant dix ans, et qu’elle le confesse alors, il a le droit de la renvoyer et de marier une autre femme. Cela c’est l’Ecriture. La fornication est une manière de vivre impure.

  34. “Joseph, ne crains pas de la prendre avec toi, Marie ta femme, car ce qui a été conçu en elle est du Saint-Esprit”. Il pensait à la répudier secrètement, vous voyez, après qu’il se fut fiancé à elle. En ce qui concerne Dieu, lorsque vous êtes fiancés, vous êtes mariés.

  35. Remarquez. Maintenant elle a une responsabilité sacrée de vertu qui lui a été confiée par le Seigneur. Dieu lui a donné cette vertu. Exactement comme ce fut le cas dans le jardin d’Eden, elle peut dire «oui» ou «non». Elle a une responsabilité sacrée, une nature féminine transmise par Dieu qu’elle ne doit pas briser. La nature féminine dont je parle ici, c’est sa conduite, son caractère envers l’homme. Ne laissez pas chaque homme… Regardez sur ces écrans et regardez ces stars s’embrasser, s’étreindre, tourner autour de ces femmes. Une femme qui fait cela a un mauvais caractère. A part cela, elle peut être même vertueuse… Mais voyez, dans son coeur — quand un homme embrasse une femme, il a en fait potentiellement commis un adultère, car dans les lèvres se trouvent des glandes du sexe.

  36. Des glandes sexuelles se trouvent dans les lèvres de la femme et de l’homme. Il peut l’embrasser sur la main, cela ne mélangerait pas les glandes du sexe, car ces glandes sont dans les lèvres. Et voyez tout ce non-sens, Hollywood aujourd’hui avec ces sensibleries et ces histoires d’amour autour des femmes et ainsi de suite…Les petites filles regardent à tout cela. Ce n’est pas étonnant si notre morale est pourrie, décadente et sale! Parce que cela est placé devant les enfants. Cela est vrai. Cela doit être ainsi dans les derniers jours.

  37. Maintenant, gardez l’église en mémoire. Elle embrasse, tourne autour et se mélange avec tout, sauf avec la Parole. Laissez le diable, l’éducation, les recherches scientifiques et ainsi de suite, car l’éducation scientifique et toutes ces choses sont absolument contraires à Dieu.

  38. Tout le système de civilisation que nous avons maintenant est absolument antéchrist; le système éducationnel est antéchrist; la civilisation est antéchrist. C’est contre Dieu. Vous dites contre la civilisation? Dieu aura un de ces jours une civilisation où il n’y aura aucune mort qui lui sera associée.

  39. Cette civilisation moderne vient de Satan. Je vous le prouverai de par la Bible ce soir, si le Seigneur le veut. Toutes ces choses sont de Satan. Notre nouvelle civilisation n’aura rien de cela en elle.

  40. Elle a cette nature féminine sacrée. Pas étonnant que les hommes agissent de cette manière à l’encontre des femmes. C’est parce que les femmes agissent à l’égard des hommes comme elles le font. Elles se caractérisent elles-mêmes là dehors avec une paire de shorts, des vêtements moulants, des habits d’hommes et d’autres choses, se tortillant dans la rue. Ce qu’elle dit n’a aucune importance… Elle peut être aussi vertueuse envers son mari que possible, mais aux yeux de Dieu, elle est une adultère. “Quiconque regarde une femme pour la convoiter a commis un adultère avec elle dans son coeur”. Elle se présente elle-même pour être cela. C’est exactement ce que l’église a fait avec le monde.

  41. Remarquez, elle commet cela à l’encontre de sa responsabilité sacrée, de sa nature féminine, et ensuite de sa maternité sacrée et de l’honneur de son mari.

  42. Regardez seulement aujourd’hui. Dans certaines villes, dans beaucoup de villes, ils ont même de grandes parties qu’ils appellent mondanité — des membres d’églises aussi — ils se saoulent, mettent un chapeau sur le sol, et y jettent leurs clés; chaque femme va et prend dans le chapeau la clé de l’homme avec qui elle va passer le week-end. J’ai tellement de choses à dire au sujet de toutes ces parties; le Seigneur voulant je n’ai pas le temps d’en parler. Quelle saleté!

  43. Et l’église est tout aussi mauvaise. Cela est vrai. Commettant l’adultère avec n’importe quoi; elle n’a rien à faire avec cela… Elle devrait rester avec la Parole.

  44. Bâtir c’est bien, faire des hôpitaux c’est bien. Toutes ces autres choses sont bien. Les programmes éducationnels, c’est bien. Nous devons vivre ici; nous devons lire, écrire; c’est notre système économique.

  45. De la même manière, nous n’étions pas supposés porter des habits au commencement. (Je prêcherai là-dessus plus tard cette semaine, Dieu voulant.) Mais nous devons porter des habits, parce que Dieu nous a donné des habits; mais au commencement, nous n’en avions pas besoin — nous étions voilés. Maintenant, l’église est voilée par ses péchés. Elle ne sait même pas qu’elle pèche. Maintenant elle est voilée par le diable; autrefois, elle était voilée par Dieu, c’est cela qui fait la différence.

  46. Maintenant, nous trouvons qu’il lui a été donné cette responsabilité sacrée de la nature féminine qu’elle ne doit pas briser: agir, avoir son caractère, élever ses enfants, être honorable pour son mari. De nos jours, elles ne portent presque aucune attention à cela.

  47. Vous devriez vous asseoir parfois dans mon bureau et voir des hommes amenant leurs femmes, qui essaient de se mettre en ordre avec Dieu. Elles confessent tout à l’homme avec lequel elles vivent, toute chose depuis qu’ils sont mariés. Oh, vous dites: «Cela c’est…». Non, ce sont des Pentecôtistes. Les autres ne viendront pas. Aussi, je parle de comment on peut s’en éloigner! Quand l’église se mélange avec le monde et avec toutes ces modes et choses que nous avons, nous n’avons plus rien de commun avec la Pentecôte originale. Pas davantage que le jour avec la nuit. Nous avons dérivé quelque part dans le sombre chaos et nous sommes perdus.

  48. Quelle charge sacrée! Quelle responsabilité pour une femme! Maintenant, voyez comment elle est un type de l’Eglise qui a la même responsabilité. Comme une femme a une responsabilité sacrée envers sa maternité, ses vertus, son mari; l’Eglise a une responsabilité sacrée envers la prière, la Parole, et Christ, exactement la même que celle de la femme! Et comme une femme qui se laisse aller avec un autre homme, l’église va de même dans ces programmes institutionnels et dans ces programmes de construction d’écoles et ainsi de suite. Je n’ai rien contre eux. C’est bien. Ils servent leur but. Mais il ne sont pas… Jésus n’a jamais dit: “Va et construis des écoles”. Il a dit: “Prêchez la Parole!”. C’est cela qu’ils négligent.

  49. Faire des institutions, des hôpitaux et ainsi de suite, ces choses sont bien, mais ce n’est pas le devoir de l’Eglise! Son devoir est de prêcher l’Evangile. Mais nous avons fait toutes sortes d’autres choses sauf cela et nous avons dérivé exactement comme Satan, mélangeant un peu d’Evangile avec quelque chose d’autre et encore quelque chose d’autre, jusqu’à ce qu’ils obtiennent rien d’autre qu’une conglomération de corruption! Même le monde entier veut suivre la tendance du monde.

  50. En lisant le Reader’s Digest ici il n’y a pas si longtemps, nous avons vu que des jeunes filles entrent dans la ménopause, tout comme les hommes arrivent au tournant de leur vie entre vingt et vingt-cinq ans — ils entrent dans l’âge mûr. Corruption! Pourquoi? Parce que la recherche scientifique sur la nourriture et autres a détruit les choses naturelles destinées à nourrir notre corps. Nous ne sommes rien d’autre qu’un tas de gens corrompus, mourants.

  51. Maintenant, c’est aussi ce qu’est l’Eglise. Elle est dans la même condition. Elle en est le type. Elle a les mêmes précieuses vertus données par l’Esprit pour préserver l’Esprit et la Parole, pour ne jamais commettre un adultère avec quoi que ce soit du monde ou autre, pour rester une vierge par rapport à la Parole, comme une femme doit rester vertueuse par rapport à son mari. C’est une responsabilité sacrée. L’Eglise a reçu cette charge pour honorer la Parole qu’elle a reçue du Seigneur, au-dessus de tout credo fabriqué par l’homme, de toute sagesse et dénomination. Ils disent bien: «Mon église…». Cela m’est égal ce que croit votre église. Si c’est contraire à la Parole de Dieu, éloignez-vous d’elle! La Bible dit: “Jésus est le même hier, aujourd’hui et éternellement”. Marc 16 dit: “Ces signes accompagneront ceux qui auront cru”. Si l’église prêche différemment de cela, mourrez à cela. Naissez de nouveau dans la Parole de Dieu. “Allez dans le monde et prêchez l’Evangile à toute la création”. C’est aller aussi loin que cela le devait. “Ces signes accompagneront ceux qui auront cru, tout le monde et toute créature qui aura cru”. Vous voyez comment nous nous sommes éloignés de cela? Sûrement, mais l’église est responsable de cela.

  52. Mais maintenant, regardez les choses vertueuses qu’Hollywood a pris à nos femmes. J’étais assis ici regardant une chère vieille femme, soeur Schrader. Beaucoup de femmes ici, à l’arrière et soeur Moore et d’autres femmes âgées par ici, se rappellent d’il y a quelques années. Si leur mère ou même elles-mêmes avaient marché dans la rue de la même manière que quelques-unes de ces femmes d’aujourd’hui, (des membres d’église!), les autorités les auraient enfermées pour démence pour avoir oublié de mettre leur jupe!

  53. Bien, si c’était de la démence alors, c’est de la démence aujourd’hui! Regardez, le monde entier prouve qu’il a perdu la raison. Regardez aux meurtres et à ces choses qui se passent dans le monde — démence! Tout arrive pour accomplir l’Apocalypse — nous pourrions y arriver cette semaine — ces choses hideuses… celles-ci ne sont pas naturelles; ce sont les choses spirituelles qui font crier les gens aux rochers et aux montagnes et à toute chose pour qu’ils tombent sur eux.

  54. La démence totale, ce monde y va droit dedans! C’est presque déjà là maintenant! Eh bien, vous pouvez voir ces traces. On y est. Elle marche là dans la rue, là en bas dans les travées de l’église — démence totale, faisant des choses qu’aucun être humain civilisé penserait à faire.

  55. Regardez ce qu’Hollywood a fait à la femme. Regardez comment il a dérobé les vertus sacrées de la femme. Nous pourrions continuer ainsi. Voyez tout ce qu’elle a perdu. Comment l’a-t-elle fait? Parce qu’il y avait un instrument subtil appelé l’église. Comme il y avait dans le jardin d’Eden une personne subtile. Le diable a marché dans l’église, comme il l’avait fait dans le jardin d’Eden et l’a trompée dans cela. Elle a été trompée. La femme ne pense pas être dans l’erreur. Eve ne pensait pas mal faire. Elle ne l’a pas fait volontairement. La Bible dit dans Timothée 3: “Elle a été trompée”, et trompée ce n’est pas quand vous le faites volontairement, mais quand vous êtes induits en erreur pour le faire.

  56. Et c’est exactement ce qui se passe aujourd’hui. Elle a été trompée par la télévision, par les magazines, par ces gens, toutes ces belles choses qui sont dehors dans la rue. Les filles modernes regardent les magazines, les photos, elles les regardent dans les rues; elles regardent les habits dans les boutiques. Comment Satan — ce grand instrument de l’enfer est venu parmi les gens et les a trompés dans ces choses. Et la femme pense qu’elle est en ordre. Elle est morte et ne le sait pas. Elle est très loin de Dieu. Vous voyez comment elle a perdu tout cela et comment ceci fut subtil?

  57. Aujourd’hui, j’aimerais que vous remarquiez que Jésus en a parlé, aussi, si vous vouliez le lire. Jésus mentionna que cette chose se passerait. Le saviez-vous? Dans Ses dernières heures, juste avant Sa crucifixion. Lisons-le simplement. Saint Luc, chapitre 23, et pour un moment comme dans une leçon du dimanche, commençons avec le verset 27, je crois que je l’ai noté ici — Jésus allant au Calvaire. Ecoutez pendant que je le lis. Bien, Saint Luc 23.27. Je crois que c’est là que je l’ai. Ma note s’est mise de cette manière. Oui, elle est là.
    “Et une grande multitude du peuple et de femmes qui se frappaient la poitrine et le pleuraient, le suivait. Mais Jésus se tournant vers elles, dit: Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi; mais pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants; car voici, des jours viennent, dans lesquels on dira: Bienheureuses les stériles, et les ventres qui n’ont pas enfanté, et les mamelles qui n’ont pas nourri”. (Pensez à aujourd’hui; la disgrâce pour elle d’avoir un enfant. Vous voyez?) Alors ils se mettront à dire aux montagnes: Tombez sur nous; et aux coteaux: Couvrez-nous; car s’ils font ces choses au bois vert, que sera-t-il fait au bois sec?”.

  58. Il parlait de ce jour où les femmes ne voudraient plus d’enfants. Elles veulent un chien ou un chat ou quelque chose comme cela, mais elles ne veulent plus d’enfant. Pourquoi? Elle est vieille la mère Hubbard, si elle a un enfant. Voyez? Elle ne veut pas… ce sont les remarques d’Hollywood qui ne veut pas qu’une femme soit une vieille mère Hubbard. Ainsi, elle veut ou il veut qu’une opération leur soit faite, une de celles qui les empêcheront d’avoir des enfants. Ils ne veulent pas d’enfants!

  59. Jésus a parlé de cela, et qu’a-t-il dit? “A cette époque ils commenceront à crier pour que les rochers et les montagnes tombent sur eux”.

  60. Elle veut pratiquer le contrôle des naissances, ainsi elle peut se rendre dans les parties. Elle ne veut pas être ennuyée par un bébé qu’elle doit allaiter. Cela la déformerait. Quand elle est enceinte, cela la déforme. Elle ne ressemble plus à ce qu’elle était habituellement. Et son mari est assez ignorant pour la laisser aller ce chemin. Elle ne lui donnera pas un enfant.

  61. Jésus a parlé de cela et Il a dit que quand ils feraient cela en leur temps, “ils se mettront à pleurer à nouveau pour que les rochers et les montagnes tombent sur eux”. Cela vient du Seigneur. Ils paient de grandes sommes d’argent pour materner les chats, les chiens. C’est vrai. Elle doit materner quelque chose parce que c’est une nature que Dieu lui a donnée.

  62. J’ai remarqué; je chasse du gros gibier. Une vieille ourse, à l’automne, quand elle s’est accouplée avec l’ours mâle et qu’elle a déjà des petits oursons qui sont d’une assez bonne taille, pesant peut-être cent livres ou plus, elle les chasse et les fait hiberner par eux-mêmes, parce qu’elle donnera naissance à d’autres oursons en février. Ils naissent dans des petits sacs qui ressemblent à des petits sacs de cellophane. Comment Dieu leur fait-il ouvrir eux-mêmes ces petits sacs? L’ours ne sait rien de cela. Ils trouvent leur chemin alentour; leur mère est complètement endormie. Elle n’a rien mangé depuis octobre et maintenant c’est février. Ils viennent autour d’elle pour allaiter jusqu’à mi-mai. Alors, quand elle voit ses oursons, ils ont déjà une assez bonne taille. Ils pèsent peut-être quinze livres chacun. Ils vont à elle pour allaiter. Comment a-t-elle du lait? C’est l’idée de Dieu. Elle vit pour elle-même et produit du lait pour les oursons. Et quand la reproduction ne prend pas, elle n’a pas d’oursons, alors elle court après ceux de l’année précédente pour les materner tout le long de l’été, parce que c’est l’instinct que Dieu leur a donné. Elle doit materner quelque chose.

  63. Et si une femme ne veut pas avoir d’enfant pour son mari, elle prendra un chien ou un chat ou quelque chose! Elle doit materner quelque chose. C’est sa nature. Mais porter un enfant pour son mari et l’élever au service de Dieu, c’est entièrement en dehors de sa ligne de conduite. Si elle le faisait, elle tomberait en totale disgrâce dans cette société aimant le péché, ce type de femme de 1965.

  64. Une véritable image de l’église moderne d’aujourd’hui. L’église moderne ne veut rien de ces cris, clameurs et du parler en langues, de ces jeunes tournant autour d’elle… Actes 2.38. Elle ne veut aucun de ces cris de hourra, de ces cris et clameurs: «Amen! Alléluia!». C’est pourquoi, un tel enfant serait immédiatement jeté hors de sa dénomination! Ils en ont eu un comme celui-ci dans une des églises, c’est pourquoi ils ont voulu le jeter dehors si rapidement. .

  65. Ainsi, vous voyez, elle est fécondée par quelque chose, parce qu’elle donne tout le temps naissance à des membres d’église. Mais elle ne veut rien des clameurs, de ceux qui crient, hurlent et balbutient (Actes 2.38). Elle pense que ce sont de misérables créatures. Cela les embarrasserait certainement. Cela la ruinerait, cette société ecclésiale, éduquée, éthique, scientifique à laquelle elle appartient. Ils la jetteraient dehors au prochain Concile. Elle ne peut pas le supporter. Ainsi, elle ne veut pas être fécondée par la Parole.

  66. L’unique espèce que peut produire la Parole est: être né de l’Esprit de Dieu, avoir l’Esprit de Dieu en soi. Pas d’intellectualisme, pas besoin de se joindre à une église, ni de suivre un credo, pas de cheveux coupés, ni de visages maquillés — il n’y a rien de tel dans notre Parole. Vous ne trouvez pas cela dans la Parole de Dieu. Vous trouvez un enfant démodé, sanctifié, rempli du Saint-Esprit; né de l’Esprit de Dieu, poussant des cris, des clameurs, hurlant, louant Dieu. Cela, tout ensemble est hors de portée pour elle. Elle ne veut pas de cela. Oh, certainement pas. Oui, vraiment.

  67. Que fait-elle alors? Elle donne naissance à des visages maquillés, des femmes portant des shorts, une société de Jézabel, «chattes» illégitimes, comme ils les appellent; je crois que c’est cela. Je crois qu’ils les appellent «chattes». Ils disent: «Regardez cette ‹chatte› qui va là-bas», ou quelque chose comme cela, vous savez. Elle était née ou mariée ou reliée à son premier mari, le premier Adam, par Eve l’adultère, la femme d’Adam. Vous dites: «Adultère?». C’est sûr qu’elle l’était. Mais oh! Elle prétend que ce premier Adam est mort. «Oh, certainement, il est mort il y a longtemps. Je suis née de nouveau» dit-elle. «Et je suis certainement mariée au dernier Adam — Christ, la Parole».

  68. Maintenant, remarquez ce qu’elle aime. Observez son amant. Vous voulez voir de qui elle est amoureuse. «La Parole dit cela», mais elle dit: «Mon église dit ceci». Alors de qui est-elle amoureuse? Qui est son mari? Ses propres fruits prouvent ce qu’elle est. C’est exactement vrai — montrent ce qu’elle est.

  69. Remarquez, elle était née premièrement d’Adam, parce que c’est sa naissance naturelle, et elle n’a jamais quitté cela. C’est une amoureuse du monde. Elle prétend qu’elle est née la seconde fois de Christ. Mais son amant, remarquez, c’est encore Adam, parce qu’elle aime le monde.

  70. Et autre chose, remarquez quelle sorte d’enfant elle porte. Cela montre ce qu’est leur père; s’il était le premier Adam ou le dernier Adam. Si l’église peut donner naissance à un enfant du dernier Adam, il a la manière d’agir du dernier Adam, agissant comme ils ont agi au Jour de la Pentecôte. Ce sont les véritables enfants du second Adam. Vous voyez? C’est vrai. Leur nature est comme la leur. Certainement. Ses filles — visages maquillés, cheveux coupés, portant des habits d’homme, des pantalons… La Bible dit qu’elles ne doivent pas le faire. Elles coupent leurs cheveux. C’est une honte pour elles. Vous dites: . C’est ce que la Parole a dit. Je mets seulement la nature en évidence. C’est ce qu’elles font.

  71. Ses fils nés d’elle comptent sur l’éducation, les écoles, les soi-disant écoles bibliques, sur quelque collège de renom qui existe depuis longtemps dans lequel, comme dans un incubateur, sont couvés des «adeptes dénominationnels», des Caïnites religieux, qui sont tout aussi illégitimes que Caïn l’était à la Parole! Tout aussi illégitimes que Caïn l’était! Ils aspirent aux dénominations — vous voyez ce que c’est?

  72. Dieu n’a jamais organisé une dénomination. Il a toujours été contre cela, et la Parole est contre cela. Mais ils y tiennent ferme. Ainsi, vous voyez ce à quoi ils donnent naissance? Cela montre qui est exactement leur papa et leur maman. Tout aussi illégitime que Caïn l’était. C’était le genre d’enfant qu’il amena au monde par Eve. Ils se sont éloignés de la Parole et alors regardez ce que cela apporta? C’est exactement ce que l’église a amené — la même chose. Je peux vous le prouver par la Parole. C’est de là que l’éducation et la civilisation sont venues — par Caïn. Tout à fait. Car ils revendiquent — ils revendiquent être des fils de Dieu, mais ils sont une «espèce dénominationnelle», école dénominationnelle, étudiants et toutes ces autres choses. C’est exactement vrai. Aussi subtil et rusé que l’était le serpent leur père! C’est vrai. Juste des prédicateurs aussi subtils et scientifiques que Caïn l’était. C’est exactement la même chose. Vous dites: . Allez dans Genèse 4.16 et cherchez. Retournez là-bas, dans Genèse 4.16, juste une minute et vous trouverez ce qui s’est passé.

  73. “Et Caïn sortit de devant l’Eternel; et il habita dans le pays de Nod, à l’orient d’Eden. Et Caïn connut sa femme, et elle conçut, et enfanta Hénoc; et il bâtit une ville d’après le nom de son fils Hénoc”.

  74. Là-bas à Tubal, là-bas avant qu’ils ne commencent, les inventeurs d’instruments de musique sont venus et ainsi de suite. La civilisation est venue par Caïn! C’est vrai — construisant des villes, des instruments; l’homme scientifique est venu par Caïn, la semence du serpent.

  75. Remarquez le verset 25: “Et Adam connut encore sa femme…”, maintenant, il l’a connue une seule fois, et elle a eu deux enfants. Cherchez dans les Ecritures. Elle a eu Caïn et Abel. Un acte et deux enfants.

  76. Ils m’ont dit, il n’y a pas si longtemps, que cela ne pouvait pas arriver. Nous avons justement un cas à Hollywood… Est-ce bien Hollywood? Nous avons un cas ici à Tucson, justement maintenant, au tribunal. Une femme donna naissance, en même temps, à un enfant de couleur et à un enfant blanc. Ils ont dit qu’elle ne pouvait pas le faire. Elle peut aussi avoir deux semences fertiles. Cela se passe en ce moment même au tribunal. Je sais que les chiens le font. Les animaux le font. Et elle l’a fait là-bas. L’homme blanc a dit: «Je m’occuperai uniquement de mon enfant, mais pas du sien». Et la femme a fait sa confession: elle avait été le matin avec son mari et l’après-midi avec l’homme de couleur. Et le docteur a dit: «Si cela se passe dans les vingt-quatre heures et si elle a une autre semence fertile, cela peut arriver». Et elle l’a fait ici à Tucson et c’est exactement ce qui s’est passé là-bas. Satan, le serpent, ce matin-là et Adam l’après-midi. Elle a eu deux enfants.

  77. “Puis Eve enfanta à Adam (la seconde fois) un fils”. Rappelez-vous, il n’y a nulle part dans la Bible un endroit où il est dit que Caïn était le fils d’Adam. Il est dit: “Caïn était du méchant” (1 Jean 3.12). Il n’était pas d’Adam, mais du diable.

  78. “Et Adam connut encore sa femme; et elle enfanta un fils, et appela son nom Seth; car dit-elle, Dieu m’a assigné une autre semence au lieu d’Abel… (ce n’était pas la véritable semence) … car Caïn l’a tué. Et à Seth, à lui aussi, naquit un fils; et il appela son nom Enosh. Alors on commença à invoquer le nom de l’Eternel”. Ce n’est pas sorti de la généalogie de la génération de Caïn, mais de la généalogie de Seth. Ainsi, Caïn est du méchant, du serpent.

  79. Maintenant, remarquez que la Bible dit clairement ici que son premier mari doit être mort. Pas simplement mis de côté, mais il doit être mort. Je viens juste de prêcher sur le mariage et le divorce, et vous savez tous cela. Je ne m’adresse pas maintenant à cette congrégation ici, mais à toute la nation. Eh bien, vous avez vu ce qui s’est passé là-bas dans mariage et divorce. Quand les sept sceaux ont été ouverts, cela a amené la réelle Vérité à ce propos.

  80. Aussi, pour être marié au dernier Adam, Christ, la Parole, vous devez vous séparer vous-mêmes par la mort, de votre premier mari dénominationnel, parce qu’il n’y aucun d’entre eux qui puisse prendre toute la Parole de Dieu. Montrez-moi simplement où il se trouve! Vous dites: «Oh, mais le mien». L’autre compagnon dit aussi cela. Mettez-vous ensemble et vous trouverez que vous êtes les deux dans l’erreur, aussitôt que vous créez une dénomination. Lisez Apocalypse 17.

  81. Ainsi, vous voyez, vous devez être morts à cette chose. Maintenant, je ne parle pas à cette assemblée locale, mais à toute la nation. Vous devez être morts à votre premier mari. Si vous êtes unis à Christ et encore mariés à une dénomination, vous êtes adultère! Vous êtes une Laodicée. Toute l’église à travers la nation dit: «Nous suivons Jésus-Christ la Parole». Pour être dans l’Epouse, vous devez vous remarier à la Parole de Dieu, laquelle est Christ!

  82. “Au commencement était la Parole, et la Parole était auprès de Dieu; et la Parole était Dieu… Et la Parole devint chair et habita au milieu de nous…”. Aussi longtemps que vous vous attachez aux traditions des hommes des dénominations, vous êtes appelés une adultère dans la Parole de Dieu. Aussi longtemps que vous êtes un adepte des credo, que vous appartenez à une dénomination qui nie la Parole, vous êtes adultères. C’est ce que la Bible dit. Jésus a dit: “Vous ne pouvez pas servir deux dieux à la fois. Vous servez Dieu ou Mammon. Mammon, c’est le monde”. “Celui qui aime le monde ou les choses du monde, l’amour de Dieu n’est même pas en lui”. La Semence de Dieu ne peut pas être en lui alors qu’au même moment, l’amour du monde est là, en lui. Quand la Semence de Dieu opère au travers de vous, c’est la Parole de Dieu. L’amour du monde ne peut pas être là au même moment. Maintenant, où se trouvent les cheveux courts et les shorts et les visages maquillés? Maintenant, où cela se trouve-t-il?

  83. Vous ne pouvez pas être vertueux à Christ, la Parole de Dieu, et servir une dénomination faite de main d’homme en même temps. C’est contraire à la Parole. Paul a dit ici, où déjà? … Romains 7.

  84. Ni l’une ni l’autre de ces dénominations illégitimes ne peuvent porter des enfants de Dieu. Vous ne pouvez pas le faire. Dans votre incubateur, vous ne pouvez pas donner naissance à un fils-Parole de Dieu — je parle ici de l’église — mais vous revendiquez toujours être très religieux. Ainsi était Caïn, le fils d’Eve la prostituée, fils très religieux qui avait construit des autels, offerts des sacrifices, payait sa dîme et fait toutes les choses que n’importe quel homme religieux ferait, mais il a manqué de garder cette Parole! Il a manqué d’avoir la révélation! Et la révélation est la seule chose — la révélation de la Parole.

  85. Qu’est-ce qu’est une révélation? Jésus a dit: “Sur ce Roc, je bâtirai Mon Eglise, et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre Elle”. La foi est une révélation, parce que la foi vous a été révélée. Abel, par la foi, a offert par révélation — offert à Dieu — un sacrifice plus excellent que celui de Caïn.

  86. Caïn pensait qu’ils avaient mangé des pommes. Ils ont toujours cette idée, mais ce n’était pas cela — c’était l’adultère, la semence du serpent et quand les Sept Sceaux ont été ouverts cela a été déclaré et a été prouvé. (Mon livre qui vient de sortir en parle. Je pense que nous en avons un millier ici, maintenant) Remarquez, ceci est scripturaire, de la Genèse à l’Apocalypse. A la fin des temps, les deux arbres viennent à la semence et le prouvent eux-mêmes.

  87. Nous sommes là, exactement aujourd’hui: Laodicée et l’Epouse aussi claires et belles qu’elle peuvent être selon les Ecritures et juste devant vos yeux. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon. Vous ne pouvez pas être un chrétien vertueux, croyant de la Bible et vous associer dans une affaire dénominationnelle. Vous ne pouvez simplement pas le faire en même temps. L’un doit mourir pour laisser l’autre vivre.

  88. Vous ne pouvez par porter davantage un fils-Parole de Dieu, pas plus que l’église ne lui peut donner naissance. Ils ne veulent pas d’un de ces enfants qui crient, qui hurlent, qui parlent en langues et toutes ces choses. Vous ne pouvez pas faire cela dans une église dénominationnelle. Ils ne veulent pas de vous. Ils ne les amènent pas de cette façon. Ils les accueillent, serrent leurs mains et disent: «Si vous croyez, vous l’avez. Aussi longtemps que vous inscrivez votre nom sur le livre, c’est tout ce que vous avez à faire». Vous voyez, ce sont des enfants illégitimes à la Parole — prétendant toujours être religieux; c’est ainsi que l’église a été fécondée de la sagesse et de la connaissance de Satan. Ils envoient leurs gens ailleurs, dans des écoles où ils apprennent à dire «a-a-a-men», comme il faut. Ils apprennent comment dire tout cela et à être très intellectuel. Qu’est-ce que c’est? C’est la fécondation du diable!

  89. Avec quoi est-ce que Satan a fécondé Eve, pour qu’elle ne croie pas à la Parole mais à des raisonnements intellectuels? Et l’intellect a ruiné toute la création! C’est exactement ce qu’a fait l’église dans la Parole aujourd’hui. Elle s’est fécondée elle-même avec les écoles bibliques, les collèges et toutes ces choses: comme la lecture, l’écriture et l’arithmétique. Ils connaissent autant Dieu qu’un Hottentot en aurait connu au sujet d’une nuit égyptienne! Ils connaissent tous leurs credo, leurs livres de prières et toutes les autres choses, mais ils ne savent rien de Dieu. Ils devraient connaître quand la Parole de Dieu est confirmée… Quand Dieu parla autrefois et qu’il attribua Sa Parole à chaque génération qui apparaissait.

  90. Voici apparaître Noé qui prêche à sa génération. Maintenant, que se serait-il passé si Moïse était venu en disant: “Construisons une arche?”. Il aurait été tout à fait déplacé, mais il était un prophète. Il avait la révélation de Dieu — Dieu confirma que c’était la Vérité. Il fit sortir les enfants d’Israël et leur montra la Colonne de Feu devant eux, qui confirmait le prophète, et il dit exactement ce qu’Il ferait; et Il l’a fait! Ils ont dit: “Que Dieu ne parle point avec nous; laisse parler Moïse de peur que nous ne mourions”.

  91. Il a dit: “Je ne leur parlerai plus jamais de cette façon, mais Je leur enverrai des prophètes et ils parleront”.

  92. Là, Esaïe s’est levé disant: “Une vierge concevra”. Un homme comme lui, comment pouvait-il prétendre qu’une vierge allait concevoir? “Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et le gouvernement sera sur son épaule; et on appellera son nom: Merveilleux, Conseiller, Dieu fort, Père du siècle, Prince de Paix. A l’accroissement de son empire, et à la paix, il n’y aura pas de fin” (Es. 9.6).

  93. Comment cela allait-il se passer? Il ne le savait pas. Il a juste répété ce que Dieu a dit. C’est au-delà de l’imagination et de l’intellect. C’est au-delà de toute recherche scientifique. C’est la Parole de Dieu.

  94. Maintenant, nos écoles, nos séminaristes et toutes les sortes de théologie de la Bible et ces choses sont des théologies faites de la main de l’homme. Cela a formé un groupe d’églises, exactement comme Dieu a dit que cela serait: une Laodicée.

  95. Oh, mes frères, quand je regarde à cela, cela me fait frissonner. Fécondé de conceptions intellectuelles! Vous devez être diplômé d’une grande école, avant que vous ne puissiez même entrer. Vous devez passer devant le psychiatre avant que vous puissiez être ordonnés. Pouvez-vous imaginer Pierre, Jacques et Jean allant devant un psychiatre? Rappelez-vous qu’il y en avait là-haut, qui ne pouvaient même pas signer leurs propres noms; passer devant le psychiatre pour voir si tous leurs réflexes étaient corrects et ainsi de suite. Ils avaient une réaction, mais cela n’était pas une conception intellectuelle ou de la recherche scientifique; c’était au travers de la puissance de Dieu. Quand cela les avait frappé, ils ne savaient rien faire d’autre qu’agir selon ce que l’Esprit Saint leur disait de faire! Ils n’attachaient aucune importance aux choses intellectuelles; à ce que l’église, à ce que les prêtres disaient, et à ce que ceci ou cela disait, — ils étaient mus par l’Esprit — des hommes sans peur.

  96. 1 Jean 2.15 dit: “Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est pas en lui”. Aussi, comment pouvez-vous être fécondé de la Parole de Dieu qui condamne le monde, condamne Hollywood, condamne toute cette mode, condamne toutes ces parties, et continuer avec toutes ces choses qu’ils ont au nom de la religion! Elle les condamne!

  97. Comment la Parole peut-elle féconder une personne? Comment une femme peut-elle l’être avec ses cheveux coupés, son visage maquillé, portant des shorts… Comment un prédicateur peut-il aller là-bas, dans un séminaire et regarder à Actes 2.38, voir qu’il n’y a pas une personne dans la Bible qui ait jamais été baptisé dans ces titres, et malgré tout continuer à dire qu’il est fécondé de la Parole de Dieu? Il vous raconte un mensonge! Il a vendu son droit d’aînesse. Il a commis un adultère contre la chose même qu’il a dit. Il est renvoyé et divorcé.

  98. Dieu aura une Eglise vertueuse, tout simplement une Epouse! La Bible a dit: “La Parole n’est pas en vous”, aussi, quelle sorte d’enfant portez-vous? Fécondés d’une dénomination. Il n’y a eu aucune mort pour vous séparer de votre premier amant.

  99. «Que diront les Jones, si je vais en criant et en parlant en langues? Que penseront-ils si je suis rebaptisé?». Quel non-sens! Etes-vous mariés aux Jones? Etes-vous mariés à l’église? Ou êtes-vous mariés à Christ, la Parole? Maintenant, c’est pourquoi elle continue à porter ses enfants.

  100. Quelle sorte d’enfants a-t-elle? Ici sont quelques-uns des noms qu’ils ont aujourd’hui: «Cats, Beatles, Monsters, Rickies, Rickettas, Cats, Beatles…» ce sont des membres d’église, certainement — des fils de Caïn; lesquels sont des enfants de la bête subtile — juste aussi onctueux qu’ils peuvent l’être.

  101. Maintenant inspectez pour un moment votre âme avec votre propre vue intérieure spirituelle. Regardez simplement autour de vous. Je parle ici au travers de la nation maintenant. Regardez juste quelques minutes, vous ici au Tabernacle Branham, vous dans les tabernacles de la côte ouest et en Arizona et partout où vous êtes, inspectez-vous pendant quelques minutes. Vous dites: «Ce message que vous prêchez, frère Branham, est faux». Regardez-vous vous-même juste un peu! Laissez l’Esprit Saint sonder votre esprit avec la Parole. Vous serez d’accord avec ce message. Laissez Christ, la Parole ointe, sonder votre propre conscience. Laissez-Le venir en vous. Voyez si cela est juste ou pas. Ce sont juste une ou deux choses, alors qu’il y en a des centaines d’autres.

  102. Est-ce que la Bible est d’accord avec une femme qui coupe ses cheveux? Est-ce que la Bible est d’accord avec un baptême dans les trois titres, au Nom du Père, Fils et Saint-Esprit? Rien de tout cela. Est-ce que la Bible est d’accord avec une femme qui porte des vêtements d’homme? Prenez juste ces trois là, alors qu’il y en a des centaines d’autres. Sondez-les à la lumière de la Parole de Dieu.

  103. Vous dites: «Je suis membre d’une église». Caïn l’était aussi; Eve l’était aussi. La Bible prédit que dans les derniers jours il en sera de même pour Laodicée. Laissez le Saint-Esprit sonder votre conscience, et vous serez d’accord avec Daniel 5.12, quand la reine est venue devant Belshatsar et a dit… Elle a découvert qu’il y avait là-bas un prophète, Daniel était au milieu d’eux et il était celui qui dissipait les doutes.

  104. Laissez venir le Saint-Esprit. Il est le Prophète du jour. Laissez-Le venir dans votre coeur, ici maintenant, et examinez le Message avec la Parole de Dieu et les doutes à son sujet seront tous dissipés. Il dissipe tous les doutes. Vous trouverez que c’est exactement la Parole pour ce jour.

  105. Vous ne pouvez pas prêcher aujourd’hui le message de Luther! Il est inclus, ce sont les pieds. Vous ne pouvez pas prêcher Wesley! Vous ne pouvez pas prêcher la Pentecôte! Nous sommes complètement au-delà de cela. Ils ont fait des dénominations et sont morts. Ils sont la tige. La tige est venue avec la feuille lors de la première condition de l’Eglise. Maintenant, cela ne ressemble pas au premier grain qui est allé dans la terre, le blé.

  106. Le second qui est venu fut le pollen. Cela ne ressemble pas encore au grain. Cela y ressemble plus. Cela vient à ressembler plus à l’image du grain réel. Mais les feuilles sûrement ne ressemblent pas au grain qui est allé dans la terre. Les feuilles étaient porteuses de la Vie qui était dans le grain. Mais qu’ont-t-ils fait? Ils ont fait une dénomination, exactement comme toutes les autres de même nature — cela s’emboîte. Elle mourut.

  107. Alors la Vie est montée droit dans l’épi. Il a un paquet complet de petites boules qui lui sont suspendues. Cela ressemble à de petits grain, cela ressemble au véritable grain, mais cela ne l’est pas. Ensuite, elle tombe dans la balle, et à quoi cela donne-t-il naissance? A une balle.

  108. Maintenant, vous prenez un grain de blé. Quand le blé vient en premier, comme Jésus l’a dit: “Un épi de blé”, et vous prenez cet épi et vous l’ouvrez; vous le tirez de la tige; vous le regardez; vous dites: «Nous avons un grain de blé!». Soyez prudents. C’est exactement comme le grain, mais il n’y a pas le pas le moindre grain à l’intérieur. C’est la balle. Les Pentecôtistes en sont là. Tout comme Matthieu 24.24 dit: “De manière à séduire, si possible, même les élus dans les derniers jours”. Mais vous tirez en arrière, feuille par feuille. Vous ne trouvez aucun grain. Le grain est tout en arrière de cela, et alors la Vie quitte cette dénomination; elle va dans le grain.

  109. Que se passe-t-il alors? Quand le grain commence à grossir et qu’il devient plus gros, il dépasse du lieu où il a grandi, alors la dénomination le rejette.

  110. “Pourquoi n’avons-nous pas de dénomination de ce message?”. Il n’y en aura jamais. C’est le grain. Cela ne peut pas aller plus loin. Nous sommes à la fin des temps.

  111. Que doit-il faire maintenant? Reposer en présence du soleil pour mûrir. C’est exact. La Parole doit mûrir dans votre coeur pour donner naissance et vivre ce dont nous parlons. Certainement. Alors vous n’avez plus de doutes, si vous laissez le Saint-Esprit vous le révéler. Comme la reine a dit au sujet de Daniel.

  112. Vous pourriez dire: «Qu’est-ce que tout ceci à voir avec le ‹Thanksgiving›». De quoi parlez-vous frère Branham? C’est neuf heures moins le quart ici. Vous n’avez rien dit à propos de «Thanksgiving». Quel message pour cette occasion! Oui, vraiment!

  113. Les pères pèlerins étaient très reconnaissants pour la nouvelle manière de vivre qu’ils avaient découverte, étant séparés de leur vieille dénomination anglaise et de ses credo. Ils pouvaient se marier à la nouvelle Parole ointe pour leur âge. C’est vrai. La nouvelle Parole ointe pour leur âge, pour leur jour.

  114. Aussi, pouvons-nous être reconnaissants, en tant que pèlerins comme Abraham; nous-mêmes séparés des choses du monde et de tout ce qui s’y associe. Abraham était un pèlerin. Dieu nous a séparés de toutes les religions mortes — je parle au travers de la nation maintenant — de tous les credo morts. Pour aller où? Il nous a séparés et nous a ouvert un pays nouveau, unMessage nouveau pour ce jour.

  115. La Pentecôte a séché et elle est morte. Comme Luther, Wesley et le reste des autres, ce n’est rien d’autre qu’un tas d’églises mises ensemble. Maintenant, les gens de bien à l’intérieur doivent sortir.

  116. Qu’a-t-Il fait? Il a ouvert les Sept Sceaux du dernier message. Avez-vous remarqué cela? Les Sept Sceaux avec lesquels étaient scellés les mystères des Sept Ages de l’Eglise; avec les Sept Sceaux. Les réformateurs n’avaient pas le temps de le faire dans leurs jours. Ils n’ont pas vécu assez longtemps. Mais cette révélation bénie des Sept Sceaux nous a été ouverte dans ce dernier jour, par une prophétie qui est sortie en Arizona.

  117. J’ai demandé à Dieu, l’autre jour: «Qu’est-ce que Tu vas faire avec moi, ici dans ce désert?». Saviez-vous que Moïse a écrit l’Ancien Testament? Il a fait certainement — les premiers quatre livres qui donnent les lois et toute chose: Genèse, Exode, Lévitique et Deutéronome. [Cinq livres avec le livre des Nombres — N.d.E.] Il a écrit l’Ancien Testament. Pour faire cela, il a du quitter tous ceux qui lui étaient associés et bien-aimés pour aller dans le désert.

  118. Paul a écrit le Nouveau Testament. C’est vrai. Il a écrit Romains et tout le reste; là-bas: Hébreux, Timothée et ainsi de suite. Et pour faire cela, il a dû se séparer lui-même des autres et aller en Arabie, dans un désert pour trois ans afin de recevoir la révélation de Dieu. Oh, vous dites: «Et alors, qu’en est-il de Matthieu, Marc, Luc et Jean?». Ils étaient des scribes qui ont juste écrit ce que Jésus a dit. Paul a mis tout en ordre et a rassemblé toute la Parole. C’est vrai.

  119. Bien, alors regardez s’il a pris cela… Il devait aller dans un désert, loin de ses bien-aimés. Rappelez-vous la prédication: Messieurs, quelle heure est-il? Combien d’entre vous l’ont entendue? Dites: «Amen». N’était-ce pas exactement vrai? Alors nous avons la révélation, dans ces derniers jours, du Message du Seigneur Dieu pour rassembler Son Epouse. Cela n’a été promis dans aucun autre âge. C’est promis dans cet âge-ci.

  120. Malachie 4, Luc 17.30, Jean 14.12, Joël 2.38. Ces promesses étaient juste exactement comme Jean Baptiste les avait identifiées pour lui-même dans les Ecritures. Jésus s’est identifié Lui-même. Qu’ont-ils dit? “Eloignez-vous d’une telle personne, Jean est un homme sauvage”. L’église ne fut pas capable de le recevoir. Ceci est un modèle. L’église d’aujourd’hui ne le recevra pas non plus.

  121. Mais Dieu est en train d’appeler les élus. Les élus savent cela. Il appelle l’Epouse vertueuse, la Parole, l’Eglise du dernier jour, la Dame élue de notre Seigneur Jésus-Christ, la Parole. Si Jésus est la Parole… Combien croient cela? Très bien, alors l’Epouse est toujours une partie de l’Epoux, ainsi l’Epouse ne sera pas une dénomination; cela doit être la Parole manifestée, pour être l’Epouse de Christ. Il a promis de le faire. Il a dit comment il le ferait.

  122. Il ne perd jamais Son modèle. Il a toujours procédé par modèle. Il l’a fait chaque fois selon le modèle. Il le fait à nouveau, appelant dehors Son Epouse vertueuse dans les derniers jours. La belle Rebecca, attendant son Isaac. Quel temps magnifique!

  123. Dans ce contexte appartiennent les deux Livres qui vous sembleront mystérieux lorsque vous lirez le Livre sur les Sept Ages de l’Eglise. Les deux Livres. Pour ce qui concerne le Livre de Vie, les uns disent que si votre nom y est écrit, il ne peut y être enlevé. D’autres disent qu’Il peut retrancher votre nom du Livre de Vie. Cela ici le rend parfaitement clair. (Je vais m’arrêter peut-être quelques minutes sur quelques notes et saisir cela avant que nous terminions.)

  124. La Vie est une chose sacrée pour Dieu, et cela est enregistré dans un Livre. Dieu est l’Auteur de la Vie. Croyez-vous cela? Notre vie naturelle ici, celle que nous avons ici est juste une perversion. Elle aurait du être la vraie Vie pour commencer. Mais elle est pervertie par la naissance naturelle.

  125. La première vie ou votre première union, vous y participez lors de votre naissance, par nature. Un acte naturel, un être humain naturel associé — homme et femme ensemble — associés ensemble dans une affaire sexuelle qui a amené votre vie ici, et cela est associé avec le péché et la mort!

  126. Comment pouvez-vous manquer de voir la semence du serpent? Quand vous voyez la femme, c’est un dérivé. Il n’y a pas d’autre femelle comme elle; faite de cette façon, de manière à ce qu’elle puisse être trompée. Dieu savait… S’Il ne connaissait pas la fin depuis le commencement, il ne serait pas Dieu; s’Il n’était pas infini; Il ne peut pas être infini sans être omniscient, omniprésent, connaissant toute chose, éternel. Ainsi, Il connaissait toutes choses et Il devait faire cette femme. L’homme n’avait pas de femme. La femme et l’homme étaient une même chose. Il avait l’esprit masculin et féminin en lui. Dieu devait séparer, tirer un dérivé alors que toute la création avait été faite. Aucune femelle créée par Dieu, dans la création originale, ne pouvait faire une chose comme celle-là. Elle a été faite ainsi pour faire cela. Il savait qu’elle le ferait. S’Il ne le savait pas, Il ne serait pas Dieu.

  127. Mais regardez, les attributs qui sont en Dieu devaient être manifestés. Il devait être un Sauveur. Et Il l’a fait d’une manière parfaite de telle sorte que rien ne pourrait être perdu. Oh, ne soyez pas des enfants! Soyez des hommes et des femmes! Nous sommes à la fin de la route.

  128. Remarquez maintenant que c’était la nature qui était associée à la mort. Votre premier mari qui avait le pouvoir sur vous, c’était votre nature reçue avec la naissance naturelle. Naturellement, vous aimez le monde parce que vous êtes le monde et une partie du monde. Est-ce vrai? Votre désir était par nature d’aimer le monde auquel vous appartenez. Vous êtes une partie de la nature. Croyez-vous cela? Ceci est votre état naturel. C’est pour cette raison que vous devez naître de nouveau. Vous devez vous séparer. Vous devez mourir à ce premier mari. Vous ne pouvez pas vivre… vous ne pouvez pas simplement dire: «Bien, je divorce de lui et je le suspends ici, jusqu’à une prochaine occasion». Certainement pas, pas de lettre de divorce. Il est mort! La nature du monde doit mourir! Chacune de ces petites parties doit mourir. Vous devez être réunis à nouveau avec une autre nature.

  129. Quand vous êtes né, le nom de votre première nature a été placé dans le Livre de Vie, et toutes vos oeuvres y ont été aussi inscrites. Chaque chose que vous avez faite sous cette nature, a été mise dans un Livre appelé le Livre de Vie.

  130. Vous remarquez dans Daniel, lorsqu’il vient vers l’Ancien des Jours, dont les cheveux sont aussi blancs que la laine, dix mille fois dix mille sont avec Lui pour Le servir — l’Epouse. Et alors que les Livres ont été ouverts, un autre Livre a été ouvert, c’était le Livre de Vie. Il y a déjà des saints là-bas, l’Eglise, l’Epouse. Un autre Livre a été ouvert, c’était le Livre de Vie.

  131. Mais si vous avez été séparés de cette union par la mort spirituelle, votre désir naturel est de couper vos cheveux, de porter des shorts, de maquiller votre visage, votre désir naturel est d’être intellectuel, un homme intelligent; pour connaître mieux que les autres.

  132. Cela c’est ce qu’Eve voulait. C’est exactement cette chose qu’elle voulait. Eh bien, vous dites: «Vous qui êtes moins que rien, prédicateur à quatre sous…». Ils se tiennent là-bas et me disent… «J’ai un doctorat en philosophie, un diplôme, une licence…». Cela ne fait que vous éloigner un peu plus de Dieu, chaque fois que vous y ajoutez un de plus. C’est juste… C’est vrai.

  133. Vous voyez, c’est ce qu’Eve a pris. Elle a été fécondée avec cette sorte de semence. C’est ce qu’est l’église d’aujourd’hui: des écoles bibliques, des intellectuels, et regardez: chacun est en désaccord l’un avec l’autre. Un grand gâchis; exactement ce que la Bible dit — Babylone!

  134. L’Epouse sait où Elle se tient. Elle est peu nombreuse. Il n’y en aura pas beaucoup qui seront sauvés. Juste un petit, petit, petit nombre. Vous dites: «Eh bien, ils disent des milliers». Oui, mais ils sont aussi venus au travers des deux mille ans, de chaque âge d’où ils sont sortis: de l’âge de Luther et ensuite ce groupe est mort car ils en ont fait une dénomination. Puis Wesley est venu, ensuite les Pentecôtistes et ainsi de suite et toutes ces petites branches de Baptistes, Presbytériens, Méthodistes, Nazaréens, Pèlerins de la Sainteté et ainsi de suite.

  135. Vous voyez, toutes ces branches sont sorties de là, comme une feuille. Mais rappelez-vous, quand il est tombé, le grain a commencé à mûrir, vous trouverez qu’avant que le grain ne mûrisse, chaque chose dans cette tige devait mourir. Alléluia! Ne voyez-vous pas où nous nous trouvons! La Vie est à nouveau dans le grain! Qu’est-ce? Exactement pareil au Grain qui est tombé en terre! Le même Jésus dans la forme de l’Epouse. Même puissance, même Eglise, même chose… même Parole.

  136. La même Parole absorbée au travers de ceux-ci, est sortie ici et venue vers une tête, là. Et toute cette Vie qui est venue à travers cela, a ramassé ces gens, pour prendre la forme d’une tête en vue de l’enlèvement! (Je parlerai de cela demain soir ou lors de la soirée suivante, le Seigneur voulant.) Quand vous êtes séparés de votre première union par la mort spirituelle, vous naissez, remariés à la nouvelle union spirituelle — pas celle de votre vie naturelle des choses du monde, mais celle de la Vie Eternelle. Ce Germe qui était en vous au commencement vous a trouvé.

  137. Maintenant, votre ancien livre est parti avec votre ancienne union et votre nom a été transféré. Vous dites maintenant: «Vous pensez me dire que mon ancien livre…?». Dieu l’a mis dans la mer de Son oubli. Vous vous tenez parfaitement devant Dieu.

  138. Maintenant, votre nom est dans le nouveau Livre, pas dans le Livre de Vie, mais dans le Livre de Vie de l’Agneau. Ceux que l’Agneau a rachetés. Pas le livre ancien de votre union naturelle, car vous êtes la nouvelle Epouse. Alléluia! Votre nouvelle Vie est dans le Livre de Vie de l’Agneau — votre certificat de mariage, alléluia! Là où votre véritable Germe Eternel prend racine dès le commencement.

  139. Maintenant, vous n’êtes pas seulement pardonnés, mais vous êtes justifiés. Gloire! Justifiés. Romains 5.1 dit: “Ayant donc été justifiés sur le principe de la foi…”. Regardez le mot. Le mot veut dire “justifiés”. Cela ne signifie pas que vous êtes pardonnés. Par exemple, vous apprenez que j’étais ivre et que j’ai fait de mauvaises choses et tout cela; alors vous venez vers moi et vous découvrez que je ne les ai pas faites. Ainsi vous venez vers moi et me dites: «Frère Branham, je vous pardonne!». Me pardonner! Mais pour commencer, je n’ai pas fait ces choses.

  140. Maintenant, si je les avais faites, je serais coupable, et alors vous pourriez me pardonner, et je ne serais plus coupable; mais maintenant je ne suis pas justifié parce que je les ai réellement faites. Le mot “justifié” est comme si vous ne l’aviez jamais fait. Cela n’est même pas du tout considéré. Comment cela se fait-il? Le livre a été jeté dans la mer de l’oubli de Dieu, votre vieux livre et votre ancien mariage a été dissout, est mort; ce n’est même plus dans la mémoire de Dieu. Amen. Vous êtes justifiés. C’est pourquoi étant justifiés… vous étiez accusés; premièrement, vous ne l’aviez jamais fait! L’ancienne union est dans la mer de l’oubli de Dieu. Tout d’abord, vous n’étiez pas mariés avec cela. Lui, l’Epoux a porté Lui-même votre honte, pour vous, à votre place. Il a pris votre place, parce que vous étiez prédestiné pour Lui, avant la fondation du monde, à être son Epouse. La Bible le dit. Vous êtes la Semence prédestinée.

  141. Comment en êtes-vous venus à faire cela? Vous avez été trompés en cela par votre premier mariage, par votre parente adultère, Eve. Ce n’est pas votre propre faute. Par votre naissance naturelle, vous venez après Eve qui a commis l’adultère. C’est la raison pour laquelle vous étiez nés adultère. Vous étiez un pécheur dés le commencement. C’est vrai. Vous avez été trompés en cela. Non, ce n’est pas votre faute. Vous ne l’avez jamais fait, parce que ce petit Germe qui était en vous, devait être en vous avant la fondation du monde. Dieu a mis votre nom dans le Livre de Vie de l’Agneau.

  142. C’est comme l’histoire de mon petit aigle — vous l’avez tous entendue. Une fois, un vieux fermier arrangeait un nid pour une poule. Il n’avait pas assez d’oeufs pour mettre dessous la poule, aussi, il trouva un oeuf d’aigle et l’y plaça. Quand l’aigle naquit, c’était le poulet le plus drôle que les poulets aient jamais vu. «Olé, petit aigle, avance-toi». Les poulets allaient: «Cluck, cluck, cluck, cluck». Petit aigle dit: «Je ne sais pas à quoi ressemble le son de cette chose, mais je suis de toute façon».

  143. Et il va là-bas, dans la basse-cour et commence à gratter dans la cour, et commence à gratter dans les piles de fumier, et la poule va «cluck, cluck, cluck». C’est bon. C’est bon. «Joins-toi à nous». Ce petit aigle ne pouvait pas manger cette sorte de nourriture. Il est juste allé avec les poulets parce qu’il ne savait pas. Il ne savait pas que faire. Et elle est allée dehors là-bas, et elle attrape ceci et attrape cela; le petit aigle devait juste le digérer. Il ne savait pas comment le faire, mais il avait vu tous les poulets le faire, mais il y avait quelque chose de différent. Il n’aimait pas cela.

  144. Un jour la mère aigle a su qu’elle avait pondu deux oeufs. Alors elle commença à chasser pour trouver l’autre. Volant là autour, cherchant, comme le glorieux Saint-Esprit. Un jour, elle vola au-dessus de la basse-cour, cette dénomination. Elle regarda là en bas et a elle vit son bébé. Elle cria. C’était la voix de quelque chose qui faisait écho au-dedans de lui.

    — «Oh, cette voix semble juste!».

  145. Oh, laissez le véritable germe né prédestiné, prédestiné par Dieu écouter la Parole de Dieu, c’est une musique pour lui. Il sait que c’est la Vérité. De toute façon, il était fatigué de ces balivernes dénominationnelle: «Joins-toi à nous. Viens avec nous. Nous avons une réception mondaine. Nous avons ceci, nous avons…». Cela ne semblait tout simplement pas correct à ce petit compagnon.

  146. Elle a dit: «En tout cas, fils, tu n’appartiens pas à ce groupe. Tu m’appartiens; tu es mien».

    Il dit: «Maman, cela semble véritable. Comment vais-je faire pour sortir d’ici?».

— «Fais simplement un saut; je t’attraperai. C’est tout ce que tu dois faire».

La Parole de Dieu ointe, confirmée devant chaque homme né pour être un fils de Dieu, avec le Germe prédestiné en lui pour cette heure, fera qu’il voie le message de Dieu, aussi sûrement qu’il y a un Dieu dans le Ciel.

  1. Martin Luther L’a vue pour son temps. Wesley L’a vue pour le sien. Les Pentecôtistes L’ont vue pour le leur. Maintenant, qu’en est-il de vous? Eux sont allés dans les dénominations. Ici est la Parole qui les condamne, qui vous dit exactement ce que nous devons avoir aujourd’hui. Juste exactement Malachie 4, et toutes ces autres promesses de l’heure. Que voyez-vous? A quoi regardez-vous? Amen.

  2. Nous sommes ici. L’authentique Aigle est ici. “Mes brebis connaissent Ma Voix; ils ne suivront pas un étranger”. Pourquoi? Cela est dit à cause de la prédestination. Vous étiez pré-ordonnés fils de Dieu. Vous étiez en Dieu avant la fondation du monde. Vous êtes uniquement manifestés en ce jour pour Son honneur et Sa gloire. Comment pouvez-vous le faire sans honorer Sa Parole? Certainement, vous êtes une partie de cette Parole par prédestination, parce que regardez, Dieu est la Parole. Le croyez-vous? Eh bien, alors, s’Il a toujours été la Parole…

  3. Au commencement était la Parole, et si la Parole était Dieu, alors vous étiez en Dieu. La Parole, la partie que vous devez jouer, était en Dieu avant la fondation du monde. Il vous avait vu. Il vous connaissait. Il vous a prédestiné pour cela. Je vous le dis, juste comme cet aigle qui a reconnu cette Voix. Tout comme un véritable chrétien né de nouveau reconnaît la Voix de Dieu parlant au travers de la Parole, quand il La voit ointe et confirmée.

  4. Voyez, il leva les yeux. Il n’a pas vu cette vielle poule «cluck, cluck là autour», «Joins-toi à nous et viens ici, et va à ceci et à cela». Il a vu un Etre comme il voulait devenir, volant dans les airs, criant en liberté, en haut dans les cieux, au-dessus de tous les vautours et des choses de la terre. Alléluia! Il voulait être cela parce que c’était en lui de l’être.

  5. Et un homme qui est né de Dieu, un fils de Dieu doit avoir la nature de Dieu. Il doit être comme Dieu. Il honore Dieu. Il est une partie de la Parole de Dieu.

  6. Et dans ces derniers jours, Son Epouse prend forme, juste exactement par la même puissance qui était en Lui au commencement. Elle passe au travers de ces organisations et ainsi de suite et sort pour l’Epouse! Cela ne peut être rien d’autre.

  7. Ils auraient dû Le voir, les juifs, dans leurs jours, quand ils L’ont vu manifesté là devant eux, comme les prophètes avaient dit qu’Il serait. Il a dit: “Cherchez dans les Ecritures; en Elles, vous croyez que vous avez la Vie Eternelle. Ce sont Elles qui témoignent de Moi. Si Je ne fais pas les oeuvres de Mon Père, ne Me croyez pas, mais même si vous ne pouvez pas croire en Moi, croyez en les oeuvres que J’ai faites”.

  8. Ils ont dit: “Nos pères ont mangé la manne dans le désert pendant quarante ans. Nous savons où nous en sommes”.

  9. Il a dit: “Et ils sont tous morts”. Cela est la séparation éternelle — chacun d’entre eux mourut. Il y avait seulement trois… Deux sur deux millions. Cela fait un sur un million.

  10. Lors d’une insémination de sperme du mâle, la femelle a en principe un oeuf fertile. Il y a un oeuf, un germe qui est fertile.

  11. Avez-vous jamais vu des croisements parmi le bétail? Remarquez, il y a un million d’oeufs… Il y a un million de germes; et quand ils sont déchargés, pour venir ensemble dans la matrice, venant depuis le tube dans la matrice, ils se rencontrent. Un d’entre eux est oeuf, un seul pour un million de germes. Il y a un seul oeuf là-dedans qui est fertile. Il y a un seul germe fertile. Ils sont tous en vie. Vous pouvez observer ces petits veaux, s’agitant là autour, de petits points que vous pourriez mettre sur une tige d’allumette. Et Demos et les autres qui écoutent ce soir se rappellent quand Demos m’amena en bas et me montra comment cela marchait avec ces éprouvettes. Et il a mis autant qu’il pouvait en mettre sur le bout d’une allumette, et il y avait là des milliers de petits veaux et de taureaux, mais seulement un d’entre eux pouvait vivre. Seulement un d’entre eux, il y en avait une grande pelote ici et vous remarquez qu’un parmi eux, va ramper dehors, aller directement vers l’oeuf; il vient ici et un oeuf va sortir de parmi tous les autres oeufs là-bas et ils se rencontrent; et le reste d’entre eux meurt. Maintenant, ils sont en vie, mais ils meurent: parce qu’il y a quelque chose — Quelqu’un a rendu celui-là fertile et a destiné celui-ci, aussi. C’est la prédestination, mon frère. Certainement.

  12. ieu doit déterminer si ce sera un garçon ou une fille, rouquin, noiraud ou de n’importe quelle couleur. Cela est déterminé par Dieu. Pour moi, c’est plus mystérieux qu’une vierge donnant naissance. Mais remarquez que le reste d’entre eux meurt.

  13. Ils étaient deux millions de gens à sortir. Ils ont chanté, crié, tout fait. Ils n’ont pas parlé dans une autre langue, mais ils ont crié, donné gloire à Dieu, dansé sur le bord de la mer, et fait toutes les choses que tout le reste d’entre eux avait faites. Mais il y a seulement deux qui sont allés dans le pays promis — Caleb et Josué, seulement deux. Cela fait un sur un million. C’est un sur un sur un million dans la naissance naturelle. Chacun d’entre eux avait la même bénédiction. Oh, vous Pentecôtistes. J’espère que vous ne vous réveillerez pas trop tard. Un sur un million.

  14. Regardez, on suppose qu’il y a cinq cents millions de soi-disant chrétiens dans le monde aujourd’hui. Si Jésus venait, ils seraient alors seulement cinq cents à aller avec Lui. (Si cette statistique s’avérait correcte.) Eh bien, il y a plus de personnes que cela qui disparaissent chaque jour dans le monde. Et on n’en sait rien.

  15. “Je comprends, disent les scribes… vous savez que le…”. “Pourquoi les scribes disent qu’Elie doit venir premièrement” demandèrent-ils à Jésus?

  16. l a dit: “Elie est déjà venu, et vous ne le savez pas”. Il a fait exactement ce que l’Ecriture a dit qui devait lui arriver. Aussi, le Fils de l’homme doit souffrir…

  17. Ils ne l’ont pas reconnu. Néanmoins, ils étaient tous dans l’église, tous prétendaient qu’ils étaient vivants. Vous dites un véritable chrétien né de nouveau, un véritable serviteur de Dieu; écoute cette Parole de Dieu. Elle viendra tout droit au travers de chaque dénomination, vers ce véritable sol fertile de la Parole, ce sol qui sert de lit. Il Le fera. Je ne sais pas comment il le fera mais Dieu a ordonné cela pour être fait.

  18. Vous étiez la Semence au commencement, par votre premier mariage. Maintenant, vous savez que c’est vrai. Juste comme je l’ai dit pour le petit aigle, quand il entendit la Voix de l’Epoux, il est allé vers Lui, vers la Parole de Dieu ointe, confirmée pour les derniers jours.

  19. Noé était la Parole confirmée pour son temps. Croyez-vous cela? Bien, mais son message serait sans effet aujourd’hui.

  20. Moïse était la Parole confirmée pour son âge. Croyez-vous cela? Eh bien, cela serait sans effet aujourd’hui.

  21. Jean était la Parole confirmée. Croyez-vous cela? Cela n’aurait pas eu d’effet dans les jours de Jésus. Certainement pas. La loi et les prophètes étaient jusqu’à Jean; depuis lors c’est le royaume des Cieux.

  22. Les apôtres, ceux qui ont exposé la Bible… Ici vient Luther avec la Réformation; son église n’aurait pas de succès aujourd’hui. Pas plus que Wesley, ni les Pentecôtistes. Cela a marché dans leur jour, mais aujourd’hui c’est un autre jour. Celui ci est l’ouverture des Sept Sceaux. Je sais que cela vous paraît étrange, mais Dieu l’a confirmé d’une manière si parfaite, qu’il ne peut pas y avoir de question à ce sujet — simplement parfait.

  23. Je ne répands pas cela pour l’assemblée locale ici. Je parle aux gens qui sont au travers de la nation. Vous voyez? Faites ce que vous souhaitez faire.

  24. Maintenant, observez, la Parole ointe de ce jour, dont vous faites partie par prédestination. Vous saviez immédiatement… quand vous avez entendu cela, vous saviez instantanément que vous étiez un aigle. Vous avez aussi réalisé que dès le commencement vous n’étiez pas un poulet dénominationnel, qu’il y avait quelque chose de faux là-bas. Il y a quelque chose de faux. C’est vrai, car vous savez que vous avez été piégés là-dedans, au commencement.

  25. Lui, l’Epoux, a pris votre honte et l’a mise dans la mer de l’oubli, par le lavage d’Eau de la Parole et le Sang de Vie. C’est ce que dit la Bible.

  26. Votre premier mari, auquel vous étiez mariés, le monde… L’Epoux oint, Lequel vous a pré-ordonnés, vous a lavés par le lavage d’eau de l’église! Cela ne vous semble-t-il pas correct, n’est-ce pas? Vous pourriez trouver cela dans l’almanach, mais pas dans la Bible de Dieu. Par le lavage d’Eau de la Parole, de la Parole! Vous vous tenez debout, accomplis, justifiés comme si vous ne l’aviez jamais fait au commencement.

  27. Ceci est mon message à l’Eglise, comme si nous allions partir dans les airs dans une minute. Vous êtes debout, si vous vous tenez debout sur la Parole de Dieu et avec la Parole de Dieu, sur chaque amen, chaque iota, chaque titre. Où vous tenez-vous debout? J’essaie de vous le dire: Eloignez-vous de cette balle et venez ici, dans le blé où vous pouvez mûrir dans le soleil. J’entends la venue de la moissonneuse batteuse. Vous vous tenez debout accomplis, justifiés comme vous ne l’aviez jamais été au début. Alléluia! Parlez d’un «Thanksgiving»! Je me sens réellement bien. Je suis plus reconnaissant pour cela que n’importe quoi d’autre que je connaisse. Vous êtes la pure, la vertueuse Epouse sans péché du Fils du Dieu Vivant. Chaque homme et femme né de l’Esprit de Dieu, lavé dans le Sang de Jésus-Christ et croyant chaque Parole de Dieu, se tient debout comme s’il n’avait jamais péché en premier lieu. Vous êtes parfaits par le Sang de Jésus-Christ.

  28. Si j’étais supposé mourir ce matin, et qu’un homme prenne ma place, je ne pourrais par mourir pour ce péché. Quelqu’un a pris ma place — et Jésus, la Parole, a pris ma place. Il est devenu moi, un pécheur afin que je puisse devenir Lui, la Parole. Amen. Laissez-moi me tenir fidèlement à Elle – non à l’église; à la Parole. Amen.

  29. Oh! cette union spirituelle de Christ dans Son Eglise au moment où la chair devient Parole et la Parole devient chair. Manifestée, confirmée – exactement comme la Bible a dit que cela arriverait en ce jour. Cela arrive jour après jour. Pourquoi cela s’accumule-t-il si rapidement dans ces déserts… Ces choses prennent place, j’ai même de la peine à les assimiler. Nous sommes proches de la venue de Jésus pour être unis avec Son Eglise, où la Parole devient la Parole.

  30. L’appel du Saint-Esprit, cherchant les coeurs… Vous vous tenez debout, accomplis. Pour commencer, vous n’avez jamais péché. Dieu ne le sait même pas… C’est dans la mer de l’oubli. Vous ne l’avez jamais fait. Vous étiez accusés de l’avoir fait par l’accusateur, mais vraiment, depuis le début, vous étiez prédestinés à être un fils ou une fille de Dieu. Vous vous tenez debout, ici, lavé et votre vieux livre du divorce est mis de côté et vous êtes mort, absolument hors de l’existence, même dans la pensée de Dieu. Vous êtes l’Epouse de Christ, vertueuse, lavée dans le Sang de Christ — précieux, vertueux, sans péché. Fils de Dieu se tenant debout avec une pure, Epouse Parole, non altérée qu’Il a lavée par l’Eau de Son propre Sang qui est devenu chair et qui a manifesté qu’Il pouvait vous prendre, vous qui étiez prédestinés dans le sein du Père, avant le commencement, le même qu’Il était.

  31. Il était ce grand attribut de Dieu, appelé amour. Qu’importe ce que vous êtes, vous êtes des serviteurs de Dieu. Qu’importe ce que Dieu veut que vous fassiez, quelle que soit votre place — Dieu a placé dans l’église des apôtres, des prophètes, des docteurs, des pasteurs. Il plaça cela par la vertu de Sa propre prédestination. Depuis le commencement, vous étiez cela. Votre premier mariage a été annulé. Vous ne l’avez jamais fait en premier lieu, parce qu’il y a seulement une chose qui pouvait le faire et c’était Dieu descendant, Lui-même, et prenant votre place dans la forme du Fils de Dieu, Jésus-Christ, et vous lavant par l’Eau… par le lavage d’Eau de la Parole. La Parole — pas une dénomination. La Parole vous a lavés. Mais si vous ne voulez pas vous tenir dans l’Eau de la Parole, comment serez-vous lavés? Vous êtes encore tâchés, comme l’était Eve.

  32. «Oh, cher Agneau mourant, Ton précieux Sang ne perdra jamais sa puissance, jusqu’à ce que toute l’Eglise de Dieu rachetée, soit sauvée pour ne plus jamais pécher».

  33. Qu’est ce que le péché? Le péché c’est l’incrédulité. L’incrédulité à l’égard de quoi? A l’égard de La Parole. Incrédulité en Dieu, Lequel est la Parole. Pure, non altérée. Oh, alléluia! Partant bientôt pour le ciel. Amen. Se tenant prêt… Pensez à cela, vos vêtements lavés par l’Eau de la Parole ensanglantée. La Parole devient Sang. La Parole saigna pour vous, et vous êtes lavés dans la Parole ensanglantée. La Parole sanglante — la Vie de Dieu dans la Parole et la Parole a saigné pour vous, pour que vous puissiez être lavés de la saleté de ces prostituées et être nettoyés et sanctifiés par le lavage d’Eau de la Parole, qui fait que votre pensée et votre coeur restent en Dieu et en Sa Parole.

  34. Maintenant, comment savez-vous que c’est vrai? Quand Dieu descend, La confirme et La prouve.

  35. Vous dites: «Eh bien, je ne le crois pas de cette manière». Ils n’ont pas cru en la manière de Jésus, mais Dieu L’a prouvée. Ils n’ont pas cru en la manière de Noé; ils n’ont pas cru en la manière de Moïse. Ils étaient d’accord d’accepter la parole de Balaam à sa place: «Nous sommes tous les mêmes, aussi, mettons-nous ensemble». La Bible dit: “Séparez-vous vous-même de toute incrédulité”. Alléluia!

  36. Maintenant, remarquez, vous n’êtes pas seulement cela, mais vous allez à un mariage dans le ciel, et vous portez l’alliance du mariage de la grâce imméritée de la prédestination, une alliance de grâce du mariage, que vous n’aviez pas méritée. Dieu l’a fait Lui-même. Il vous connaissait avant la fondation du monde, aussi, Il a glissé l’alliance du mariage sur vous, là-bas, — mis votre nom dans le Livre. Quel «Thanksgiving». Alléluia! Louanges à notre Dieu.

  37. Maintenant, en conclusion, je pourrais dire ceci: Nous savons tous que l’église moderne de Pentecôte, dans sa condition présente, toutes les dénominations ensemble… Je les mets toutes dans le même paquet parce qu’elles le sont. Vous vous rappelez, Il va lier d’abord les mauvaises herbes et les brûler. Il prend toute la paille et la brûle en premier, Il vient ensuite et ramasse Son blé et le prend à la Maison. Ils s’assemblent dans une botte. Botte de Méthodistes, Baptistes, Pentecôtistes et vont tous au Conseil oecuménique. C’est vrai. Ils sont tous consumés. Vous voyez?

  38. Nous savons tous que l’église moderne dans sa condition présente et son état actuel n’est pas en condition de terminer le grand mandat que Dieu donna à l’Eglise pour ce jour. Combien de Pentecôtistes disent: «Amen» à cela? C’est vrai.

  39. Nous sommes unitaires, bi-unitaires, trinitaires, nous sommes ceci et cela… Les autres font des histoires et se bagarrent. Un est ceci, un autre est cela. Et chacun d’entre eux a peur de regarder au fond de la Parole pour être testé. Ils savent… Vous le leur dites, ils disent: «Je n’y peux rien, je ne peux pas croire cela. Peu m’importe ce qu’Il fait».

  40. Cela montre quelle maman et quel papa vous avez. Vous pouvez être un ancien, ou quelque chose d’autre. Vous pouvez être ceci ou cela. Vous feriez mieux d’être un fils de Dieu.

  41. Maintenant, nous savons que l’église en aucun cas ne pourrait (l’Eglise Pentecôtiste), en aucun cas ne pourrait porter le message du dernier jour, dans sa condition présente. Le pourrait-elle? Eh bien, ils ne peuvent même pas se mettre d’accord sur une ou deux paroles de la Bible! Comment allez-vous le faire? Ils ne peuvent pas le faire. Aussi, vous voyez, la dénomination est hors circuit. C’est vrai. Cela sera un peuple élu, qui est élu pour cela.

  42. Maintenant, notez. Et chacun de nous connaît que toute la rangée des dénominations, Pentecôtistes, et autres, tous sont morts. Ce message doit être porté par les chrétiens du message, nés de nouveau. Votre premier mari est mort. Vous savez qu’il est mort. Dieu l’a laissé mourir. C’est fini. Tous les choses scientifiques, intellectuelles, éducationnelles, les manières scientifiques des soi-disant écoles bibliques et toutes ces choses ont péri. Qu’est-ce que cela a fait? Cela a séparé: Unitaire ici et tri-unitaire là, et bi-unitaire ici et là et là-bas. Un si grand gâchis, et ils s’appellent eux-mêmes «Pentecôtistes».

  43. Eh bien, je suis allé vers un jeune homme (il écoute ici, maintenant) et une jeune femme. Elle appartenait à une certaine église, et elle a dit qu’ils étaient séparés. J’ai dit: «Que se passe-t-il?».

— «Eh bien — elle a dit — nous avons une foi différente».

J’ai dit: «Oh, je suis désolé. Etes-vous catholique?».

Elle a répondu: «Non».

Elle m’a dit à quelle église dénominationnelle elle appartenait — une Eglise Pentecôtiste. J’ai dit: «Et vous, qu’êtes-vous?». Il était Pentecôtiste aussi, mais d’une autre dénomination.

  1. Oh… vous savez que l’Eglise Catholique Romaine a commencé comme les Pentecôtistes? Combien d’entre vous savent que cela est vrai? Cela a pris deux mille ans pour arriver là où elle en est aujourd’hui. Elle ne prend simplement plus rien des Ecritures. Rien. Dans vingt ans les Pentecôtistes seront pires que ce qu’ils sont aujourd’hui, s’ils continuent d’aller de la même manière que maintenant. C’est certain. Vous voyez? Qu’est-ce que c’est, qu’est-ce que c’est? Regardez qui sont leur papa et leur maman. Ils laissent leurs femmes couper leurs cheveux — elles peuvent faire à peu près tout ce qu’elles veulent, aussi longtemps qu’elles appartiennent à l’église. C’est tout ce qui est nécessaire.

  2. Oh, pas de miracle, pas de miracle, que la damnation de Dieu s’accumule! Dieu la met droit devant vos yeux, et vous fermez vos yeux et négligez de la regarder! Fermant vos entrailles de compassion quand vous voyez la véritable parole de Dieu confirmée et prouvée être vraie dans ces sept sceaux, et dont le témoignage est vu au travers des nations et partout ailleurs, par de grands signes et des miracles qu’Il a promis qu’Il ferait! Alors, vous vous taisez et dites: «Je ne sais pas, je n’y peux rien…!».

  3. Oh, morts et ils ne le savent pas! (Péchés et transgressions, vous êtes morts.)

  4. Nous savons tous que l’église dans cette condition ne pouvait pas terminer ce dernier jour. Comment pourrait-elle apporter Malachie 4? Comment pourrait-elle le faire? Ils ne croient même pas dans une telle chose. Comment pourrait-elle croire… et amener Luc 17.30? Comment pourrait-elle amener toutes les autres Ecritures qui sont promises pour ces derniers jours? Elle ne pourrait pas le faire parce qu’elle La dénie! “Comme ce fut dans les jours de Lot, ainsi en sera-t-il lors de la venue du Fils de l’homme”.

  5. Regardez dans quelle condition était Sodome, dans son jour — regardez à la condition de l’église aujourd’hui. Regardez ce qui est arrivé à Abraham, l’Elu. Regardez ce qui est arrivé à Lot et à ceux de Sodome — regardez Billy Graham et Oral Roberts et à ceux qui sont là-bas parmi ces dénominations. Regardez à l’Eglise élue d’Abraham qui s’est retirée. Regardez quelle sorte de signe était ce Jésus Lui-même, le Dieu incarné, se tenant ici dans la chair humaine.

  6. Vous dites: «C’était un Ange». La Bible dit que c’était Dieu. Seigneur, Dieu, Elohim, se tenant ici dans une chair humaine, montrant qu’il oindrait Son Eglise dans les derniers jours, que cela serait Dieu travaillant à nouveau de la même manière, dans la chair humaine. “Comme ce fut dans les jours de Sodome, ainsi en sera-t-il lors de la venue du Fils de l’homme”.

  7. De la même manière et la même chose. Vous pouvez le voir juste là dans les Ecritures. “Vous lisez et cherchez dans les Ecritures parce que vous croyez qu’en elles vous avez la Vie Eternelle et ce sont elles qui attestent cela”.

  8. Ainsi, nous savons qu’ils sont morts. Dieu les a laissés mourir dans leurs propres programmes égoïstes, scientifiques, éducationnels. Tous les Pentecôtistes avaient l’habitude de… Vous parlez d’envoyer un enfant à l’école biblique. Autrefois quand frère Route et les autres étaient ici, ils vous auraient jeté dehors de l’église! Oh, mais maintenant, c’est la plus grande chose. «Mon fils est à l’école biblique». Il creuse sa tombe!

  9. Aussi maintenant vous pensez qu’ils pourraient l’accepter aujourd’hui? Vous pensez que j’essaie de soutenir l’ignorance? Je ne le fais pas. Je vous dis qu’il y a une différence entre cet âge intellectuel dans lequel nous vivons, où l’église a été fécondée par la science et ces gens qui comprennent soi-disant tout et n’importe quoi. Vous ne pouvez pas arriver à comprendre Dieu. Ces prêtres s’étaient représentés Dieu si parfaitement, qu’ils savaient comment le Messie devait venir. Mais Il est venu si différemment de ce qu’ils avaient pensé! Ce n’était pas scientifique. Comment cet homme pouvait-il, étant un enfant illégitime…? «Dans quelle école est-il allé?», «D’où venait son éducation?», «D’où tenait-il son savoir?», «Pourquoi essaies-tu de nous enseigner? Tu es né de la fornication». Oh! pour l’amour de Dieu.

  10. Vous voyez, la même chose se répète à nouveau. Vous voyez, elle se répète à nouveau. Tout dans leur science religieuse. Science religieuse — en accord avec ce que leur école Biblique a dit. C’est comme cela qu’ils le veulent. C’est ainsi que cela doit être ou ne pas être… Dieu les ridiculise chaque fois! Cela se passe chaque fois différemment. Au temps de Noé, au temps de Moïse, au temps de Christ, au temps de Jean, au temps des disciples, au temps de Wesley, au temps de Luther, au temps de la Pentecôte, et cela se répète ainsi. Le modèle ne change pas; cela vient toujours de la même façon; ce sont seulement des réformateurs au travers des six âges, jusqu’à au septième dans Apocalypse 10, qui dit, que dans cette heure cela changerait, et cela change.

  11. Maintenant, nous terminons en disant ceci: terminer le grand mandat — comment pourraient-ils terminer le grand mandat? Nous savons qu’ils sont morts. Dieu les a laissés mourir dans cet âge scientifique… Ainsi que pouvait-Il faire? Ouvrir les Sept mystères Scellés à l’Epouse non dénominationnelle. Comment une dénomination peut-elle accepter ces Sept Sceaux, la semence du serpent et toutes ces autres choses — la plénitude des Sept Mystères quand c’est absolument contraire à ce qu’ils ont été enseignés, parce qu’ils gardent la vieille école de l’école biblique. Et Les Sept Sceaux que Dieu, quand cela a été ouvert sur la montagne… Dieu, que je meure ici à cet instant, à ce pupitre, si ce n’était pas la Vérité. Je vous ai prédit un an et demi avant que cela se passe, ce qui arriverait là-bas quand Il m’a dit d’aller en Arizona, dans le désert; et il y a un homme, assis juste ici ce soir, qui se tenait présent là-bas quand les sept Anges sont descendus. Même les magazines… Le Life Magazine a fait un article là-dessus. C’était exactement là-bas, dans l’observatoire, et maintenant, ils ne savent même pas du tout de quoi il s’agit. Et tout a été dit, même la destruction de la Californie, qui se prépare maintenant, et toutes ces autres choses. Je leur ai dit dans combien de jours arriverait ce grand tremblement de terre en Alaska et que cela serait le commencement du signe du temps et ce qui arriverait. Et c’est mot à mot ce qu’Il a dit. Cela n’a jamais failli une seule fois. Vous ne L’avez jamais vu faillir. Et Elle ne peut pas faillir, parce qu’Elle est la Parole de Dieu, et les cieux et la terre passeront, mais Elle ne peut pas manquer!

  12. Dieu devait ouvrir ces Sept Sceaux. Pas dans une dénomination. J’ai toujours été contre cela. Mais en dehors de la dénomination, Il peut prendre une Epouse — pas une épouse dénominationnelle. Il ne pourrait pas le faire. C’est contre Sa propre Parole. Il a ouvert ces Sept Mystères là-bas, expose et amène ces choses qui ont été cachées depuis la fondation du monde — pour qu’elles puissent être révélées dans ces derniers jours — aux fils de Dieu. Ils amènent cela maintenant devant les gens afin qu’ils puissent les voir. Là, vous voyez — à cette Epouse non dénominationnelle.

  13. Oh, frères, les voilà vos deux Livres. Un d’entre eux est le Livre de Vie de l’Agneau. Votre nom est prédestiné à être là-dedans. Il ne peut pas partir parce que vous ne pouvez plus jamais enlever cela, parce que cela avait été pré-ordonné à être là-dedans. Mais vous pouvez l’enlever en tout temps du Livre habituel de Vie. Si vous ne vous repentez pas — il est enlevé de toute façon, parce que vous allez passer en jugement. L’Epouse ne passe même pas en jugement. Elle s’en va dans l’enlèvement.

  14. Comme je dis cela pour terminer, je vois qu’il se fait tard. C’est presque neuf heures et demie. Nous sortirons d’ici à neuf heures et demie, Dieu voulant. Maintenant, soyons réellement respectueux. Ecoutez. Une fois… disant cela maintenant — cela va au travers de la nation. Maintenant, il est onze heures vingt-cinq à New-York. En haut vers Philadelphie et aux alentours là-bas, en bas vers Mexico, en haut au Canada, d’est en ouest, ces chers saints, assis là-bas écoutent maintenant dans les églises. A deux cent miles d’ici, n’importe où, à l’intérieur de presque tout le continent nord américain, des gens écoutent maintenant — des milliers de fois mille, écoutent. Cela est mon message à vous, église. Vous qui êtes une union spirituelle, union spirituelle par la Parole — qui êtes morts à ces vieux maris. Vous êtes nés de nouveau. N’essayez pas de le déterrer! Il est mort! Si vous êtes un chrétien né de nouveau, ce petit germe qui est prédestiné en vous, c’est la Parole venant sur la Parole, sur la Parole, sur la Parole, jusqu’à ce qu’elle parvienne à la pleine stature de Christ. C’est vrai. Ainsi, Il peut venir et prendre Son Epouse.

  15. Maintenant nous sommes juste prêts pour une chose. C’est la venue du Seigneur. Votre nom est là-bas, dans le Livre de Vie.

  16. Le Livre de Vie est la Parole de Dieu, parce que la Parole est Dieu, et Dieu est la seule chose qui soit Vie. Aussi, votre nom était représenté dans la Bible, avant que la Bible ne devienne Parole. Et si vous êtes là pour faire cela, cela ne confirme-t-il pas cette Parole? L’Eglise ne se justifie-t-elle pas elle même?
    Est-ce que Malachie 4, et toutes ces autres choses, ne se confirment-elles pas parfaitement, parfaitement et montrent que cela est ce qu’Elle est?

  17. Quand Jésus est venu, il a dit: «Si Je ne fais pas les oeuvres qui ont été promises que Je fasse, ne croyez pas en Moi».

  18. A quel groupe s’est-Il joint? Il a dit: “Vous êtes tous de votre père, le diable, et vous faites ses oeuvres. Vous voyez?”. Nous sommes dans les derniers jours, Eglise. Cela est mon message de «Thanksgiving» pour vous.

  19. Avant de terminer: une fois j’étais, au Glacier National Park. Nous avions entendu toute la journée qu’ils avaient un «glacier de feu» qui devait tomber à la nuit. Aussi, les gens étaient occupés toute la journée à préparer cette chose, parce qu’ils allaient verser ce feu cette nuit. Ils ont versé un liquide… le feu tombait comme un grand glacier d’eau — cela ressemblait presque à un arc-en-ciel quand cela est sorti de ce feu, qui descendait le glacier. Ma femme, les enfants et moi avons sillonné le parc pendant la journée. Nous voulions rester pour voir ce spectacle de feu. Aussi, il nous avait été promis que nous le verrions et que nous en serions à nouveau les témoins. Ils ont dit qu’ils ne le faisaient jamais pendant la saison d’été etc. J’ai dit: «Bien, le verrons-nous?». Ils ont dit: «Nous le promettons pour ce soir. Cela nous a été promis». Ils ont dit: «Ils sont en train de le préparer maintenant».

  20. Après tout, j’ai été préparé pour l’événement… C’est ce qui est en train de se passer maintenant: tout est en train de se préparer pour l’événement. Une Eglise enlevée, pour l’amour de Son Nom. Prenant Son Epouse de parmi le monde — de ces dénominations, de tout le monde, de la souillure et des choses du monde.

  21. Chacun… l’événement avait été préparé. Chacun se tenait dehors et disait: «Maintenant, continuez juste à regarder, au sommet de la montagne, là-haut».

  22. C’est de cette manière que cela est toujours venu. C’est de cette manière que cela viendra cette fois. C’est de cette manière que cela s’est toujours passé. Pas à travers une dénomination. Dieu n’a jamais utilisé une dénomination. Jamais! Le Réformateur va de l’avant. Il reçoit la Parole du Seigneur, et alors il meurt, de cela ils font une dénomination. C’est ce qu’ont fait les Pentecôtistes et tous les autres. Quand quelque chose de nouveau et tout cela… (c’est de cette manière que chaque chose sort). Une nouvelle Parole est ajoutée, alors ils établissent une église de là — ils font une dénomination et se séparent eux-mêmes. Cela devait être de cette manière. Vous ne pouvez pas battre la nature. La nature suit la même routine, tout le temps: tige, feuille, gland, balle et ensuite le blé.

  23. Maintenant, remarquez. Tout était prêt. Chaque chose avait été enflammée et préparée. Et chacun se tenait debout. J’avais ma tête levée, mon bras autour de ma femme, nous regardions — les enfants se tenant là; tous nous regardions en haut, comme cela. C’était quelque chose, parce que nous l’attendions. Cela nous avait été promis. Amen!

  24. La Parole promet ceci: “Voici, je vous envoie Elie, le prophète, avant que vienne le grand et terrible jour de l’Eternel. Et il fera retourner le coeur des fils vers leur pères”.

  25. “Cela se passera dans les derniers jours, je déverserai mon Esprit d’En-haut. La première et la dernière pluie viendront ensemble dans les derniers jours”.

  26. Toutes ces promesses ont été données au travers des Ecritures. Nous regardons en haut, observant la véritable Epouse au travers de la nation, en cette heure. Regardant en haut.

  27. Eglise, Il va venir un de ces jours. Aussi sûrement qu’Il est venu la première fois, Il vient encore. Préparez chaque chose. Séparez-vous de la balle, étendez-vous au soleil. Continuez à regarder en haut. Soyez dans l’attente.

  28. Tous en même temps, nous avons entendu quelque chose venant du sommet de la colline, une voix disant au travers du haut-parleur: «Toutes choses sont prêtes!».

  29. Alors cet homme, qui se tenait droit à côté de moi, dit: «Laissez le feu tomber».

  30. Il vint ici se déversant en bas, à travers cette montagne. Un glacier de feu et d’éclats de flamme léchant la montagne. En voilà une vision à conserver!

  31. Frères, préparons toutes choses car, un de ces jours, le feu va tomber. Nous, nous monterons. Maintenant, préparons-nous pour «le temps du feu qui tombe».

  32. Nous sommes dans les derniers jours. Nous savons tous cela. Et nous sommes prêts pour la venue du Seigneur. La chose à faire est de vous séparer vous-même de tout péché. Séparez-vous vous-même de chaque chose qui appartient au monde. N’aimez pas le monde ou les choses du monde. Ne laissez aucun homme vous tromper avec son credo. Vous restez exactement droit dans la promesse de Dieu, la Parole de Dieu; et cette Parole, si Elle est la Parole pour cet âge, Dieu la confirme aussi. S’Il ne la confirme pas, ce n’est pas la Parole de ce jour. La Parole qui est tombée au jour de Pentecôte n’agira pas ce jour. Non certainement, c’était pour la Pentecôte. Celle-ci est pour l’Epouse — le retour à la Maison de l’Epouse. Nous avons quelque chose de différent. Les Pentecôtistes ont représenté à nouveau cela. Nous sommes dans l’âge de l’Epouse. Pas plus que la Parole de Noé aurait agi au temps de Moïse. Et la loi de Moïse n’aurait pas davantage agi au temps de Paul. Il essaya de leur dire: “Vous êtes morts à cela et vous ne pouvez pas avoir cela!”.

  33. Eglise, vous à qui je m’adresse ce soir au travers de la nation, si vous vous séparez vous-même de la dénomination, de toute la saleté et des choses de ce monde, de toutes ces choses… de ces credo fabriqués par l’homme, de ces ordres, de toutes ces choses… Séparez-vous vous-même et regardez en haut. Soyez prêts. Le feu va tomber un de ces jours. Dieu va Le laisser venir, en voilà un exemple à considérer. Serez-vous prêts lorsqu’Il viendra? Serez-vous prêts à monter avec Lui lorsqu’Il viendra? L’Enlèvement secret de l’Epouse surnaturelle. De mortelle, Elle deviendra immortelle, Elle sera changée en un instant, en un clin d’oeil. “Nous qui demeurons vivants ne devanceront pas ceux qui se sont endormis”.

  34. L’autre jour, lors du Jour de l’Armistice, je me tenais ici en bas, à Tucson. Mon petit garçon voulait voir la parade. J’étais en train d’étudier, je n’avais pas le temps de le faire, j’avais beaucoup de téléphones de personnes malades et autres. Aussi, il a dit: «Papa, ils ne veulent pas me prendre». Il a dit: «Amène-moi». Je lui ai dit: «D’accord».

  35. Frère Simpson (je crois qu’il est ici) et son petit garçon voulaient y aller; aussi, je l’ai poussé dans la voiture et je suis descendu.

  36. e suis resté là-bas, dans l’angle et j’ai regardé. Après un moment, j’ai entendu au loin, un bruit sourd qui venait: «bomp, bomp, bomp», des roulements de tambours. Je me tenais debout là-bas et je pensais: «Eh bien, ces petits compagnons, qui ont lu tous ces livres à propos de l’armée; ils vont vraiment aimer cela». J’ai remarqué le vieux tank de la première guerre mondiale qui arrivait en premier. Là, ils arrivent ces engins de rien. Le suivant était le gros nouveau tank de la deuxième guerre mondiale, le gros tank Sherman, avec le canon braqué. Ensuite le suivant est venu, puis le suivant et après un moment, les mères à l’Etoile d’Or, et après un moment sont venus les douze vétérans, les seuls survivants de tout l’Etat d’Arizona de la première guerre mondiale — douze vétérans. Après cela un groupe sur un char, le soldat inconnu avec la petite croix blanche. Là-bas se tenait un matelot, un «marine» et un soldat montait la garde. Le char se partageait, d’un côté une vieille maman, aux cheveux gris, assise avec une étoile d’or épinglée sur elle; une charmante petite femme qui pleurait car son mari était mort; de l’autre côté, un petit garçon en guenilles, la tête tournée sur le côté, son père avait été tué. Alors derrière cela d’autres sont venus, encore et encore, et enfin la nouvelle armée.

  37. Je me tenais là. Quel spectacle, mais combien triste. J’ai pensé: «Oh, Dieu, un de ces jours, je vais voir un autre spectacle».

  38. Il y a un jour de résurrection qui se prépare, où le premier sera le dernier, et ceux qui sont les derniers seront les premiers. Les anciens prophètes viendront en premier, et ils verront cette procession montant dans les airs, et nous, qui sommes demeurés vivants, nous ne devancerons aucunement ceux qui sont endormis, car la Trompette de Dieu sonnera, et les morts en Christ se lèveront en premier, et nous les rejoindrons directement. Alléluia! Tous ceux de l’âge de Luther, de Wesley, des Méthodiste, des Presbytériens, et jusqu’à ceux du dernier âge, qui ont reçu la Parole de leur âge. Dieu vous bénisse. Préparez-vous, le feu va tomber.

  39. Inclinons nos têtes, juste pour un moment. Je me demande si, dans cette audience visible ce soir, alors que je vous ai retenu ici jusqu’à neuf heures et demie, s’il y a ici un ou une douzaine ou plus qui disent: «Frère Branham, j’ai honte de moi-même, de la manière dont j’ai vécu. J’ai pourvu beaucoup aux besoins de la dénomination d’homme. Je sais que je ne suis pas en accord avec la Parole de Dieu. Je vous demande juste de prier pour moi, frère Branham». Levez les mains. Dieu vous bénisse, Dieu vous bénisse. Regardez simplement. Là-haut dans les balcons et autour. Dieu vous bénisse. Maintenant, ne soyez pas honteux.

  40. Là-bas, à travers de la nation, de New York à la Californie, du Canada à Mexico, vous les gens qui sont rassemblés dans ces églises, où ces petits groupes fidèles qui ont cru ce message de tout leur coeur… Ils sont sortis; sortis des grandes tribulations; sortis de ces dénominations. Ils sont des Germes de Vie. Est-ce que vous ressentez une urgence ce soir, comme ce petit aigle, vous qui avez entendu quelque chose qui est un peu différent de ce que vous avez entendu jusqu’alors? Mais maintenant, dans votre coeur, vous savez que c’est la Vérité.

  41. Vous ici. Il y a un pasteur qui se tient debout ici, quelque part; vous avez votre main levée, je vais prier pour vous. Amis, ces choses n’ont pas été faites dans un coin. Rappelez-vous: “Etroite est la porte et resserré le chemin, mais il y en aura peu qui le trouveront”. Amis, n’allez pas avec cette foule mouvante là-bas, cette Eglise de l’Age de Laodicée. Elle peut sauter, en haut en bas, et danser au son de la musique, elle est tiède. Il n’a pas dit froide comme la glace. Il a dit qu’elle était tiède. Cela est le Pentecôtisme; et elle ne sait pas qu’elle est misérable, nue et aveugle. Aveugle par rapport à quoi? A la Parole, à la manifestation de la Parole, parce qu’elle ne vient jamais au travers de leur organisation. Ils ne peuvent pas la recevoir.

  42. Et vous, les ministres de l’Evangile là-bas à Tucson ce soir, je ne vous tiens pas responsable de cela. Dieu le fait. J’étais là-bas pendant trois ans. Je vous ai dit que je ne voulais pas commencer une église. Je ne l’ai pas fait. Frère Pearry Green l’a commencée. J’étais trois ans là-bas, et pas une seule fois vous ne m’avez invité à votre pupitre. J’étais assis à Tucson pendant près trois ans.

  43. Dieu me prendra de ce désert un de ces jours. Ce message doit vivre. J’ai essayé de mon mieux de vous le faire comprendre. Je connais la raison pour laquelle vous l’avez fait. Vous connaissez la raison pour laquelle vous l’avez fait? Votre dénomination vous jetterait dehors.

  44. Et vous savez à combien d’entre vous j’ai parlé, là-bas, au restaurant Furr et vous savez que c’est la vérité. Honte à vous. Venez hors de cela. Sortez de là. Frères, s’il y a de la Vie en vous, vous serez comme ce petit aigle dont j’ai parlé — vous entendrez la Parole de Dieu.

  45. Rappelez-vous, vous allez entendre ceci pour la dernière fois un de ces jours. Nous sommes vraiment proches maintenant. Ne voulez-vous pas venir ce soir?

  46. Cher Dieu, nous sommes assis solennellement, c’est vraiment un jour de «Thanksgiving». Je suis reconnaissant, Seigneur, de vivre en ce jour. C’est le plus grand jour. Paul l’apôtre, brûlait de voir ce jour. Ce grand homme des temps passés brûlait de voir ce jour. Les prophètes soupiraient de le voir. Ils cherchaient ce jour.

  47. Abraham attendait ce jour car il cherchait une cité dont le Créateur et le Constructeur était Dieu. Elle est juste au-dessus de nous ce soir. Jean avait vu l’Esprit de Dieu descendre du Ciel, porté le témoignage et il savait que c’était le Fils de Dieu. Pensez-y maintenant, Il choisit son Epouse.

  48. Cher Dieu, parle à leurs coeurs partout à travers la nation. Tu es le Seul qui peut changer leur coeur. Si ce n’était pas La Semence placée dans leur coeur dès le commencement, ils ne la verraient jamais, Seigneur. L’aveugle conduira l’aveugle et ils tomberont ensemble dans le fossé parce que Ta Parole nous dit que cela sera ainsi.

  49. Maintenant Père, puissions-nous voir des douzaines et des douzaines de petites assemblées au travers de la nation; autour du monde, en Afrique, au travers de l’Afrique du Sud, du Mozambique; partout à travers de la nation, écoutant les prédications sur bandes. Ainsi ces bandes iront vers quelque vingt nations différentes. Ils commencent à le voir et sortent, des centaines et des centaines d’entre eux. Le Seigneur n’en prendra pas beaucoup. Et quand le dernier membre est reçu dans le Corps, Christ viendra.

  50. Seigneur Dieu, je demande à l’Epouse ce soir, ceux dont je sens qu’ils sont sortis et attendent; puissent-ils se séparer eux-mêmes de toute chose du monde. Ils doivent se tenir dans la présence de la chaude lumière du soleil du Fils de Dieu, se baignant dans Sa Parole et dans Son Amour. Accorde-le, cher Dieu.

  51. Pour ces gens ici, visibles, qui lèvent leurs mains ce soir, des douzaines d’entre eux au travers de ce grand Tabernacle, je prie Dieu que la Vie nouvelle vienne en eux. Je prie pour ceux au travers de la nation et même autour du monde où cette cassette est passée, qu’ils puissent eux aussi, recevoir ce message de «Thanksgiving» et qu’ils sachent ce qu’ils doivent faire, par les indications et les choses qui ont été semées. Je Te prie, Père, accorde-le.

  52. Bénis-les, ils sont à Toi. Je sais que c’est coutumier maintenant, Père, que nous demandions aux gens de venir à l’autel et je prie, cher Dieu, que dans chaque mission, partout ailleurs, et ensuite à travers le monde, qu’ils viennent à l’autel — le noir, le blanc, le jaune, le brun, quels qu’ils soient. Le riche, le pauvre, l’indifférent, les mendiants, de quelque dénomination qu’ils soient — les dénominationnels, ceux qui demeurent centrés sur leur propre philosophie et sur eux-mêmes.

  53. Oh, Dieu — nus, misérables, brisés, aveugles et ne le sachant même pas. Tu as dit qu’il en serait ainsi et c’est ainsi. Aussi, je prie, Père que Tu appelles chaque Semence, ce soir; et partout à travers le monde où cette Parole tombera, puisse-t-elle attraper ce petit aigle qui connaît la Voix de son Seigneur. Accorde-le, Seigneur, je Te les confie dans le Nom de Jésus. Amen.

  54. Maintenant, avec vos têtes inclinées, ici dans l’audience visible, quelques-uns qui n’ont pas été sauvés, ne voudraient-ils pas même donner leurs coeurs à Dieu? Ne pensez-vous pas que vous devriez être reconnaissants pour ce que Jésus a fait pour vous? Ne devriez-vous pas penser que vous êtes un pécheur; que vous êtes étranger à Dieu et que quelque chose maintenant frappe dans votre coeur? Comment savez-vous que vous n’êtes pas un de ces petits aigles? Vous êtes misérable, et resterez misérable jusqu’à ce que vous vous rendiez à cette Voix. Pourquoi ne pas faire de celui-ci, un des plus grands «Thanksgiving» que vous n’ayez jamais eu, en recevant Jésus comme votre Sauveur?

  55. Voulez-vous venir ici en haut, et vous tenir sur l’autel? Je prierai avec vous, si vous venez. N’importe quel pécheur, homme ou femme, garçon ou fille, membre d’église ou pas. Etre membre d’une église ne fait pas de vous un chrétien. L’autel est ouvert. Voulez-vous venir? N’importe quel pécheur qui voudrait recevoir le Seigneur Jésus-Christ… Quelques-uns d’entre vous des dénominations ne voudraient-ils pas cesser de se nourrir de cette nourriture de poulet? Cessez de dire que vous appartenez à ceci et à cela et que c’est en ordre. Vous voulez vraiment savoir ce qu’est le véritable Baptême du Saint-Esprit? Venez et trouvez.

  56. L’autel est ouvert. Nous sommes prêts. Venez simplement en haut, quittez votre siège; venez et agenouillez-vous, à l’autel, comme ce frère qui vient de venir.

  57. «Thanksgiving» — Oh, Dieu, je Te suis tellement reconnaissant de savoir qu’il y a eu quelque chose tout au long de ma vie, Seigneur. Je n’ai jamais été satisfait — j’ai essayé. J’ai pensé que je ferai cela l’année prochaine; la semaine prochaine je le ferai; la prochaine fois que j’entendrai l’appel de l’autel. Je le ferai un jour. Je l’ai remis à plus tard, et remis à plus tard. Mais Seigneur, je sais qu’il y a quelque chose de faux avec moi. J’ai toujours pensé qu’il y avait quelque chose de différent, et maintenant, Seigneur, ce soir, je suis reconnaissant parce que la préparation faite par le Fils de Dieu emporte mes péchés — en réalité mon incrédulité — loin de moi.

  58. Je viens, ce soir, et m’agenouille et accepte la grande bénédiction de «Thanksgiving» que Jésus-Christ a faite pour moi, lorsqu’Il est mort au Calvaire.

  59. Voulez-vous venir? Maintenant, il y a des gens agenouillés autour de l’autel. Pourquoi ne vous levez-vous pas et ne venez-vous pas ici? Vous avez voulu le faire. Vous avez essayé.

  60. Pensez juste à notre frère Lyle Palmer, notre bon et précieux frère. Il était assis dans la cour, d’après ce que j’ai compris, regardant sa petite fille qui jouait au croquet ou à quelque chose d’autre et il tomba de sa chaise et mourut avant même qu’il puisse faire un mouvement.

  61. Vous ne savez pas à quelle heure vous vous en irez d’ici. Vous ne savez simplement pas à quelle heure vous partirez. C’est peut-être encore ce soir. Aussi, pourquoi ne pas venir et régler cela maintenant? Vous tous, ne sentez-vous pas quelque chose qui vous tire par la manche? Je sais qu’il y a beaucoup d’entre vous qui devraient être ici, à l’autel. Il y a seulement six ou sept personnes ici, ce ne sont pas toutes celles qui sont assises dans ce lieu.

  62. Maintenant, si vous me croyez et regardez ici aux choses qui se passent sur la plate-forme; vous me croyez maintenant. Un jour, ma voix sera rendue silencieuse, et vous ne l’entendrez plus jamais. Vous pourriez regretter de ne pas être venus. Vous dites: «Mais frère Branham, j’ai été membre d’une église…». Ce que vous avez été ne fait aucune différence. Nicodème avait aussi été un membre d’église. Ainsi l’avaient été Jean, Pierre, Jacques, Paul. Tout le reste d’entre eux avait été membres d’une église. Paul était membre d’une église jusqu’à ce que quelque chose arrive une nuit, ou était-ce un jour? Et il est venu. Il a été changé d’un membre d’église en un fils de Dieu.

  63. Ne voulez-vous pas venir? Oh, il était formé, il était intellectuel, il savait qu’il avait été formé dans l’une des plus grandes écoles de formation. Gamaliel était l’un des docteurs les plus qualifiés qu’il y avait dans le pays, mais il savait qu’il avait besoin de quelque chose d’autre.

  64. Ne voulez-vous pas venir? Je vous le demande une fois de plus ici ou dans la nation, je vous le demande, qui que vous soyez et quelque soit l’assemblée où vous trouviez à cette heure du «Thanksgiving». Rappelez-vous que je suis enregistré ici, pas uniquement ici, mais aussi au Ciel.

  65. Vous savez qu’il est scientifiquement prouvé que chaque mouvement que vous faites est enregistré. Les scientifiques le prouvent. Rappelez-vous, la télévision le prouve. La télévision ne fabrique pas l’image, vous êtes l’image, elle transmet juste cela, ce que vous faites, au travers du canal. Vous êtes là-bas, de toute façon. Voyez, quand vous bougez un doigt, ce mouvement fait le tour de la terre. Chaque fois que vous portez une robe, votre allure fait le tour du monde — c’est enregistré.

  66. haque pensée qui traverse votre esprit est enregistré, et un jour, l’enregistrement va s’arrêter de jouer. Il va être mis dans l’album, et ensuite il reviendra au Jour du jugement. Vous vous tiendrez là-bas avec vos cheveux coupés, clamant être chrétien. Vous vous tiendrez là-bas, avec vos pensées dans votre esprit contre la Parole — droit dans votre esprit. Vous ne pouvez pas le cacher. Rappelez-vous, la télévision — la science même, sait que cela est vrai.

  67. Vous vous tenez juste là, sachant que vous devriez être ici. Rappelez-vous qu’au moment où ceci est enregistré, au Jour du jugement cette même pensée reviendra à nouveau dans votre esprit. Cela sera directement dans l’enregistrement; le monde entier le verra passer, parce que le monde et tous les anges là-bas vous regarderont au jour du jugement. Si vous êtes honteux de Moi ici, quand votre image est en train d’être faite maintenant, je serai honteux de vous car J’ai oint Ma Parole que je vous ai envoyée et vous ne vouliez pas La croire. Vous vous êtes cachés vous-même derrière quelque chose. «Oh, cela semble assez bon. J’ai fait ceci. J’ai dansé dans l’Esprit. J’ai parlé en langues». Ainsi font les païens. «J’ai crié». Ainsi font les païens. Alors, comment pouvez-vous tourner le dos à la Parole?

  68. … Pourquoi pas?
    Pourquoi ne pas venir à Lui maintenant?
    Pourquoi pas, pourquoi pas?
    Pourquoi ne pas venir à Lui maintenant?
    Pourquoi attendez-vous, cher frère,
    Oh, pourquoi tardez-vous aussi longtemps?
    Jésus attend de vous donner
    Une place dans Sa sainte Maison.

  69. Mais vous êtes un des membres de Son corps. Pourquoi pas? (Oh, viens petit aigle.) Pourquoi ne pas venir… Seigneur, je suis reconnaissant. Je suis très reconnaissant. A Toi les remerciements, Seigneur. Pas pour cette nourriture naturelle maintenant, mais Seigneur, je suis reconnaissant pour cette Nourriture spirituelle de la fin des temps, Seigneur — la Nourriture spirituelle des Sept Sceaux qui avaient été promis d’être ouverts: «Vous dites que cela sera quelque chose de différent». Non, non, vous ne pouvez pas ajouter un mot ou en retrancher… c’est déjà là-dedans. C’est juste caché; c’est scellé. Combien d’entre vous comprennent cela, dites: «Amen».

  70. Voyez, vous dites: «Bien, c’est un Mystère qui doit être révélé». Non, non, c’est déjà écrit. Vous ne pouvez pas lui ajouter ou lui retrancher un mot. Vous voyez, c’est déjà à l’intérieur. Cela doit juste être révélé dans les dernier jours.

  71. Ne voulez-vous pas venir? Venez maintenant, amis. Si vous ne pouvez pas comprendre, venez, agenouillez-vous et parlez Lui de cela. Si je ne peux pas vous éclairer, Il le fera; car Il est Celui qui dissipe tous les doutes.

  72. … dans Son Trône saint.
    Pourquoi pas?… (Ne voulez-vous pas venir?)
    … Pourquoi pas?
    Pourquoi ne pas venir à Lui maintenant?

  73. Rappelez-vous, il y a un enregistrement de cela. Pas seulement sur cette bande, mais sur le grand enregistrement de Dieu, pour chacun d’entre vous. Chaque mouvement. Voulez-vous inclinez votre tête, inclinez votre coeur. N’importe quelle pensée qui traverse votre esprit, rappelez-vous, est enregistrée juste maintenant dans la Gloire, et l’enregistrement sera passé au Jour du Jugement. Quelle est votre décision? Oh, combien vous voudriez changer en ce jour!

  74. Je vais juste attendre parce qu’il y en a beaucoup, beaucoup, autour de l’autel maintenant. Voyez, peut-être si j’attends un peu plus longtemps, il peut y en avoir un autre dehors là-bas. Cela peut être à New York; cela peut être quelque part à Philadelphie; là-bas en Californie ou en Arizona; quelque part il peut y en avoir un autre qui vienne. Pasteurs, où que vous soyez, n’arrêtez pas l’appel de l’autel maintenant. Nous pourrions peut-être ne jamais voir un autre «Thanksgiving». Celui-ci pourrait être le dernier, et les enregistrements seraient effectués ce soir, pour la dernière fois. La bande stoppera un de ces jours. L’enregistrement sera pris et sera dans l’album de Dieu. Vous voyez? Et les pensées que vous avez maintenant défileront. Ne dites pas que vous ne connaissez rien — vous le savez. “Mais aucun homme ne peut venir à Moi, excepté ceux que Mon Père attire à lui. Et tous ceux que le Père M’a donné, ils viendront”.

  75. Je crois que si j’étais assis là quelque par là dehors ce soir je voudrais être sûr de prendre ici la moindre pensée aussi fermement que je pourrais.

    … Pourquoi pas?
    Pourquoi ne pas venir.

    … Pourquoi pas?
    Pourquoi ne pas venir.

    Avez-vous fini. Vous êtes sûrs que vous n’attristez pas Son Esprit.

  76. Alors gardons nos têtes inclinées. Vous êtes sûrs de ne pas avoir attristé Son Esprit. Vous êtes sûrs d’avoir fait exactement ce qu’Il vous a dit de faire? Vous êtes positifs maintenant? Rappelez-vous que vous ne pourriez même plus avoir une autre chance. L’enregistrement pourrait finir ce soir. Ceci pourrait être la fin de tout. Ceci pourrait être la dernière bande pour vous. Etes-vous sûrs d’être prêts maintenant? Si oui, je laisse cela entre vos mains dans le Nom du Seigneur Jésus.

  77. Pendant que le choeur chante doucement, je vais prier pour ceux qui sont ici en bas. Je suis juste une sorte de chrétien bizarre. Je crois que Dieu doit accomplir le salut, et je crois que Dieu doit apporter la Parole, Moi, le Seigneur… — dit la Bible, Esaïe. “Moi, le Seigneur, je l’ai plantée. Je l’arroserai jour et nuit, de peur que quelqu’un ne la ravisse de ma main”.

  78. Avant que je demande à quelqu’un de venir devant l’autel, je veux prier moi-même pour eux. Inclinons nos têtes maintenant.

  79. Cher Jésus, j’ai cité Ta Parole, dite par Ton prophète, et je sais que les mots des prophètes sont véritables. Et Tu as dit: “Moi, le Seigneur, je l’ai plantée, bien certainement, Tu l’a mis dans le Livre de Vie de l’Agneau avant la fondation du monde”. “Moi, le Seigneur, je l’ai planté et Je l’arroserai jour et nuit, de crainte que quelqu’un ne la ravisse de ma main”. Ceux-là probablement, Seigneur, ont entendu beaucoup d’appels à l’autel, mais Tu arroses encore, Seigneur. Ils sont ici ce soir. Puissent-ils juste se détacher ce soir, Père, de toutes ces choses du monde, de tous les péchés et difficultés qui sont dans leurs coeurs, avec bon sens et avec respect, détache-les vers Ta Parole juste maintenant. Dites: «Seigneur Jésus, au fond de mon coeur, j’ai toujours cru qu’il y avait quelque chose pour moi que je n’avais jamais reçu. Quoique j’ai essayé, comme l’expression qui a été dite ce soir, ‹de suivre la poule›, il y avait quelque chose qui me semblait étrange. Cela ne sonnait tout simplement pas juste. Et ce soir, je sens que je viens maintenant plus près dans les bras de la Parole Vivante. Je viens ici simplement avec respect, dans de bonnes dispositions d’esprit; je m’installe en bas ici, près de l’autel. Je désire le salut si fortement Seigneur. Je suis si affamé. Je veux, Seigneur, que Tu me tiennes dans Tes bras ce soir. Pas au travers d’une émotion, mais à travers l’Esprit d’amour. Prends moi dans Tes bras, cher Dieu. Je suis Ton enfant. Je sens que je suis cet aigle dont ils ont parlé. Saisis-moi Seigneur, je saute. Je me suis levé de ma chaise et me suis agenouillé ici. Saisis moi, Seigneur. Je saute. Emmène-moi sur tes ailes, Seigneur, loin des choses du monde. Laisse-moi voler loin de la saleté de ce monde, de mes mauvaises habitudes, de toutes les traditions des dénominations. Laisse-moi uniquement venir vers Toi, cher Dieu, que Ton Saint-Esprit puisse déverser en moi le pardon de tous mes doutes. Que je puisse ce soir devenir Ton enfant, fraîchement né et une nouvelle créature. Saisis-moi, porte-moi loin au-delà du gloussement de la poule. Porte-moi loin vers le nid de l’aigle, où je peux être nourri par la Parole de Dieu, jusqu’à ce que je puisse voler».

  80. Accorde-le, cher Dieu. Prends-les. Ils sont à Toi. Ceci est ma prière sincère, priant pour les gens qui sont en train de mourir. Accorde-le, Père. J’offre cette prière en leur faveur. Pour la gloire de Dieu, je le demande.

  81. Maintenant, nos têtes inclinées, je m’émerveille pour vous qui êtes agenouillés ici à l’autel. Beaucoup d’entre vous proclament être chrétiens, mais vous avez senti qu’il y avait quelque chose, quelque part, que vous ne possédiez pas. Vous pouvez avoir fait tous les actes religieux. Vous pouvez avoir crié. Vous pouvez avoir fait toutes choses. Vous pouvez avoir dansé dans l’Esprit; vous pouvez avoir parlé en langues, et personne ne peut dire quelque chose de mauvais contre cela. C’est vrai. Tout est bon. Mais vous voyez, ce sont les dons de l’Esprit sans l’Esprit. Si l’Esprit était là, ce sentiment… ce sentiment ne vous condamnerait pas comme cela. Croyez-vous sincèrement, ici à l’autel, juste maintenant pendant que vous êtes ici, que le simple acte de vous détacher vous-même — non pas par une émotion — mais dans une foi véritable et pure, fera que Dieu vous recevra et vous nourrira avec Sa Parole jusqu’à ce que vous soyez vous-même des aigles et que vous puissiez voler.

  82. Si vous le croyez et si vous voulez que Dieu fasse cela, levez votre main — vous qui êtes autour de l’autel. Que Dieu bénisse chacun d’entre vous qui a sa main levée.

  83. Maintenant, vraiment tranquillement, je vais demander aux hommes et femmes consacrés qui connaissent vraiment Dieu… La plupart d’entre eux, c’est très étrange… Cela semble être comme cela. Les appels que je fais à l’autel sont reçus pour la plupart par des femmes; mais ici il n’y a que des hommes. Je pense qu’il y a une ou peut-être deux femmes ici à l’autel ce soir. Ce sont normalement des femmes, il semble que les femmes pensent que je parle contre elles. Je ne le fais pas, soeurs. (Je crois que quelqu’un a dit trois. Je ne peux pas voir au-delà du sommet de l’autel) Bien, quelques-uns d’entre vous, chrétiens consacrés, venez ici et tenez-vous avec moi en prière juste pour une minute, à l’autel, ou sur la plate-forme, chacun qui connaît réellement Dieu — qui sait comment se tenir ici juste quelques minutes pour prier avec eux. Ensuite, nous renverrons l’auditoire. Que tout le monde soit réellement respectueux maintenant.

  84. Ceux d’entre vous qui croyez vraiment que cela est la Vérité et que nous entrons dans un autre âge, dans l’âge de l’enlèvement, ne partez pas, venez simplement ici et tenez-vous là. Vous savez, l’église ne peut pas y aller dans sa condition actuelle et elle ne peut même pas aller mieux; elle doit empirer. Combien savent cela, dites: «Amen». Cela doit devenir pire, et cela ne peut pas continuer ainsi. Vous voyez, quelque chose doit se passer. C’est maintenant en mouvement, amis. C’est en route, le mouvement est en route pour l’Epouse. C’est la Vérité. C’est AINSI DIT LE SEIGNEUR. Avancez maintenant, chrétiens consacrés qui voulez que votre enregistrement… venez, découvrez ceux qui viennent sincèrement, et offrez une prière avec vos frères et soeurs, venez à l’autel. Tenez-vous là, autour ici, juste un moment pour la prière.

  85. Quelqu’un d’autre veut-il venir? Tenez-vous autour et agenouillez-vous près d’eux, marchez où vous pouvez autour de ces hommes, de ces femmes, avec douceur, humblement, priez pour eux.

  86. Cher Dieu, aide-les. J’abandonne tout. J’abandonne ma dénomination, j’abandonne mon premier mariage. J’abandonne mon premier mari. J’abandonne toute chose, Seigneur.

    J’abandonne tout,
    J’abandonne tout,
    Tout à Toi, mon Sauveur béni,
    J’abandonne tout.

    J’abandonne tout,
    J’abandonne tout,
    Tout à Toi, mon Sauveur béni,
    J’abandonne tout.

    J’abandonne tout,
    J’abandonne tout,
    Tout à Toi, mon Sauveur béni,
    J’abandonne tout.

    [Le service d’adoration continue — N.d.E.]

  87. Vous ici autour de l’autel, qui avez prié, l’église a prié pour vous; vous avez prié vous-même. Maintenant, il y a une seule manière d’être sauvé. C’est par la foi que vous êtes sauvés, et cela par grâce — la grâce de Dieu vous a parlé; amené à l’autel. Vous recherchez les bénédictions de Dieu. Vous recherchez sa Parole. Vous recherchez le Saint-Esprit. Vous recherchez les faveurs de Dieu. Si vous le faites, vous pouvez vraiment vous abandonner de tout votre coeur. Maintenant, ne cherchez pas une quelconque émotion. Cherchez une Vérité, une Vérité qui vient de votre coeur par la foi. Seigneur, je désire faire toute chose que Ta Parole me commande de faire. Je m’abandonne avec tout ce qui est en moi. Si vous croyez cela de tout votre coeur, je veux que vous vous leviez, que vous vous tourniez vers cette église, cette audience, que vous leviez vos mains et nous chanterons ensemble avec eux. «J’abandonne toute chose qui est en moi, Seigneur. Au mieux de ma connaissance, tout ce que je suis, je l’abandonne».

    Montez sur cette plate-forme, ici, vous qui êtes à l’autel. Montez sur cette plate-forme, frères. Directement en haut ici, tous ceux d’entre vous qui êtes frères et soeurs.

    Regardez ici, église. [Une soeur donne un témoignage — N.d.E.]

  88. Une soeur, ici, sortie d’une dénomination. Elle dit: «J’ai appartenu à une dénomination». Nous n’avons pas besoin de la nommer. Elle y a travaillé, mais elle a dit: «Frère Branham, je voulais sortir vers la Vérité. Je voulais avoir quelque chose qu’ils n’avaient pas». Laissez-moi citer Sa Parole: “Heureux ceux qui ont faim et soif de justice car ils seront rassasiés”. Maintenant ici, vous qui êtes venus sur cette plate-forme, si vous êtes prêts à abandonner tout ce que vous êtes, tout pour obéir à la Parole de Dieu, nous vous avons déjà dit cette semaine ce qu’il faut faire. Si vous êtes prêts à vous abandonner à Lui à cet instant, levez simplement vos mains vers l’audience, comme cela. Maintenant, vous ici sur la plate-forme, chantez-le simplement ensemble «J’abandonne tout». Tous ensemble.

  89. J’abandonne tout,
    J’abandonne tout,
    Tout à Toi, mon Sauveur béni,
    J’abandonne tout.

  90. Le pensez-vous vraiment? Dites: «Amen». Dites: «Amen». Encore une fois. Dites: «Seigneur, sonde-moi, mets-moi à l’épreuve. Et donne-moi une occasion favorable. C’est tout ce que je peux faire ce soir, me donner à toi. Tu connais la faim de mon coeur. Tu connais mon désir. Ta promesse était de remplir ce désir. Maintenant, je l’accepte. Maintenant, je m’abandonne à Toi».

  91. Tous ensemble:

J’abandonne tout,
J’abandonne tout,
Tout à Toi, mon Sauveur béni,
J’abandonne tout.