MARIAGE ET DIVORCE
(Marriage and Divorce)

 

21 février 1965, matin
Parkview Junior High School
Jeffersonville — Indiana, U.S.A.

 


 

Inclinons nos têtes maintenant pour un moment de prière.

  1. Père plein de grâce, nous Te remercions ce matin pour le privilège d’être ici au milieu de cet auditoire, pour faire face au résultat de cette journée. Nous ne savons pas ce que ce jour va nous apporter, mais nous savons QUI est Maître de ce jour. C’est pourquoi nous prions le Maître d’aujourd’hui, de demain et de toute l’éternité de nous bénir aujourd’hui tandis que nous nous rassemblons en Son Nom afin que nous puissions mieux savoir comment vivre pour Le servir. C’est là notre pleine intention, Père. Notre Dieu qui connaît nos coeurs sait que c’est vrai. Nous nous remettons à Toi en consacrant le reste de cette journée à Ton service, au Nom de Jésus-Christ. Amen. Veuillez vous asseoir.

  2. Je souhaite une bonne journée à cet auditoire visible et aussi à cet auditoire invisible de tout le pays auquel nous sommes reliés par téléphone ce matin. C’est pour moi un grand privilège d’être venu ici pour parler ce matin sur un sujet aussi vital. A mon auditoire visible je dirai que c’est vraiment un peu troublant pour moi parce qu’il y a des rideaux juste en face de moi, et je dois parler à droite et à gauche. A mon auditoire invisible je dirai ceci: j’ai l’auditoire à ma droite et la salle de gymnastique à ma gauche. Je suis moi-même de plein-pied et les rideaux sont ouverts à ma droite et à ma gauche. Les salles sont surchargées ce matin, l’auditoire, la salle de gymnastique et aussi l’église de la 8th and Penn Street. Tous ces endroits sont reliés ici par téléphone.

  3. Nous avons passé des moments extraordinaires avec le Seigneur et nous sommes dans une glorieuse attente au sujet du service de ce matin. Et comme ce soir nous terminerons cette campagne de quatre jours, nous invitons vraiment de tout coeur tous ceux qui pourront être là. Nous avons confiance que le Seigneur nous élèvera ce soir à de grands sommets en faisant quelque chose de tout à fait extraordinaire, c’est-à-dire qu’Il guérira tous les malades et fera les choses glorieuses qu’Il a l’habitude de faire. Nous sommes dans une glorieuse attente au sujet de cette soirée. Le public est cordialement invité, chacun, chaque église de chaque dénomination. Vous n’avez même pas besoin d’être un chrétien. Nous appelons bien certainement tous les pécheurs à entrer et à s’asseoir parmi nous, et nous ferons de notre mieux pour leur enseigner quelle est la voie du Seigneur afin qu’ils puissent vivre.

  4. J’espère maintenant que cet auditoire n’est pas trop nerveux et je fais confiance à Dieu que je ne serai pas trop nerveux car j’ai passé une nuit extraordinaire qui m’a beaucoup tendu. Je réalise qu’au jour du jugement j’aurai des comptes à rendre sur les choses que je vais dire ce matin. Je n’ai pas pu dormir. Et je sais que si je ne dis pas ces choses j’aurai à en rendre compte au jour du jugement. C’est ce qui fait que c’est difficile. On ne peut l’expliquer.

  5. Ce matin nous allons discuter de ce glorieux sujet: Mariage et divorce. Et la raison pour laquelle j’en ai fait un sujet d’école du dimanche, c’est afin que nous puissions bien en parler et prendre notre temps. Au lieu d’en faire une prédication, ce sera un enseignement tiré de l’Ecriture.

  6. Je voudrais dire à tous les prédicateurs entre les mains desquels cette bande pourrait tomber, si nous éditons cette prédication en bande magnétique… Mais je ne sais pas ce que l’église fera. Je demanderai au frère Fred de voir le conseil de l’église avant de publier cette bande. Et vous tous qui avez des enregistreurs, ne donnez pas cette bande avant que le frère Sothmann ne vous en ait parlé.

  7. Si cette prédication est publiée et que certains parmi mes frères prédicateurs ou qu’un chrétien quelque part n’est pas d’accord avec les choses que je dis sur ce sujet, j’ai cette confiance que vous ne les critiquerez pas. Si vous ne comprenez pas cela de la manière que je l’enseigne, c’est votre droit en tant que serviteur ou berger, et je respecte tout ce que vous croyez.

  8. Il y a deux grandes écoles à ce sujet. Et s’il y a deux questions, ou bien l’une des deux est juste, ou bien aucune n’est juste. C’est pourquoi nous essaierons ce matin de regarder dans la Parole de Dieu pour régler cela. Pour moi, si c’est une question biblique, la Bible en a sûrement la réponse.

  9. Et maintenant, juste avant de commencer sur ce sujet, avant de prier sur la Parole, je voudrais exprimer à chacun de vous, et aux chrétiens spécialement, que je désire que vous priiez pour moi ce matin. Et tous ceux de mon auditoire invisible qui écoutent ce matin, priez pour moi car je désire être honnête et véridique.

  10. Nous nous rendons bien compte en faisant ces déclarations qu’il y a des gens, peut-être même une seule personne, qui s’y accrochera comme si c’était une question de vie ou de mort. Il y en a beaucoup parmi vous ici qui s’en iront en croyant. Evidemment, il y en aura aussi beaucoup peut-être qui ne croiront pas. Mais je sais qu’avec mon ministère il y a des gens qui viennent m’écouter, qui écoutent ce que j’ai à dire. Ils sont assis ici ce matin formant un groupe international venant de la plupart des états américains, du Canada et d’outre-mer. Et vous pouvez imaginer la tension que cela vous donne, sachant que la destinée éternelle de ces hommes est entre vos mains parce qu’ils s’accrocheront à ce que vous dites. C’est pourquoi Dieu me demandera des comptes pour cela. C’est pourquoi je désire m’approcher de ces choses aussi sincèrement que j’en suis capable.

  11. Maintenant je voudrais dire quelque chose à nos soeurs. J’ai altéré quelques-unes de mes paroles afin de pouvoir les dire devant elles. Billy a ce matin dans sa poche certaines choses qui ne pourraient pas être dites dans un auditoire mixte et certaines de ces choses que je dirai, vous devrez bien les comprendre. Prenez-les comme venant de votre frère. Pour autant que je le sache, si vous étiez chez le médecin, celui-ci pourrait avoir à vous dire des choses en des termes très directs. Et je dis encore ceci à certains d’entre vous, jeunes gens et jeunes filles: je ne voudrais pas que vous receviez une impression fausse, je voudrais que vous croyiez et que vous restiez simplement tranquilles. Rappelez-vous que la vérité doit être déclarée comme étant la vérité.

  12. Il y en aura sans doute parmi vous beaucoup qui ne seront pas d’accord avec ce qui sera dit, mais je désire vous prouver ces choses par la Bible. Et alors je crois que si vous voulez simplement écouter dans le respect, vous aurez une meilleure compréhension et une meilleure conception de ces choses sur lesquelles j’insiste continuellement. Je crois que cela expliquera ces choses. J’ai confiance que ce sera le cas.

  13. Peut-être que nous parlerons un peu longuement, une heure et demie ou même plus. Je ne sais pas combien de temps cela prendra.

  14. Et maintenant je voudrais répéter encore une fois, sachant que les gens s’accrochent à vos paroles comme si c’était une question de vie ou de mort. C’est ce qu’ils font envers leur pasteur, et bien sûr j’ai été un pasteur. Ils s’accrochent à la parole du pasteur. Ils s’accrochent à la parole du prêtre comme si c’était une question de vie ou de mort. Et bien sûr le pasteur, au mieux de sa connaissance, enseigne son assemblée exactement comme il a été enseigné au séminaire. C’est ce que font aussi sans doute les prêtres des différentes religions qui ont des prêtres. Bien sûr que le pasteur est en réalité un prêtre; il est un intercesseur. C’est pourquoi si le prêtre, parlant avec une profonde sincérité, dit exactement ce qui lui a été enseigné au séminaire ou au monastère… Eh bien, moi, je n’ai aucune expérience de séminaire ou de monastère. Je n’ai absolument rien là contre, mais j’ai une vie très particulière.

  15. Je fus appelé quand je n’étais qu’un petit garçon. Et en cela un signe visible et audible me fut donné: une colonne de feu se tenant dans un buisson qui m’apparut quand j’avais sept ans ici même sur le Utica Pike. Mon père travaillait pour Mr. O.H. Wathen, qui vient récemment de mourir. Vous avez lu le livre, vous connaissez l’histoire. Et depuis ce temps-là… Au bord de la rivière elle apparut d’une manière visible devant les gens. Et maintenant j’en ai la photo qui en a été prise à de nombreuses reprises et qui est suspendue à Washington, dans la salle des arts religieux, comme étant le seul être surnaturel dont il a été prouvé scientifiquement qu’il a été photographié. Cette même Colonne de Feu a sous tous les rapports exactement la même apparence que Celle qui conduisit Israël hors d’Egypte. Je crois qu’Elle est Jésus-Christ sous la forme d’Esprit dans la nature de Fils de Dieu, car Il a été appelé Fils de l’homme quand Il est venu premièrement. Maintenant Il est appelé Fils de Dieu. Au Millénium Il sera Fils de David. Il est venu comme Fils de l’homme, comme un prophète selon ce qui fut dit de Lui. Maintenant Il est Fils de Dieu, un être surnaturel. Dans le glorieux Millénium qui doit venir Il sera Fils de David, s’asseyant sur le trône de David. Comme tous les lecteurs de la Bible le savent, c’est une promesse divine de Dieu à David où Il dit qu’Il élèverait Son Fils pour L’asseoir sur Son trône.

  16. Moi, dans un ministère bizarre, particulier, on m’a donné tous les noms, de Dieu jusqu’à diable. C’est toujours ainsi!

  17. C’est ce que me dit l’autre soir cet archevêque de l’église catholique dans une discussion: «Frère Branham, Jean-Baptiste s’identifia clairement comme étant celui dont les Ecritures avaient parlé dans le prophète Esaïe. Votre ministère est clairement identifié dans l’église. Les Luthériens sont dans la Bible. Les Luthériens connaissent Luther, les Wesleyens connaissent Wesley, mais qu’en est-il des Pentecôtistes? Ils errent! Ils ne savent pas où aller».

  18. Je dis: «Monsieur, j’apprécie cela». C’est à cette époque que l’Esprit était descendu sur cette femme (elle ne m’avait jamais vu de sa vie), avait parlé et identifié la même chose.

  19. Maintenant, pour être honnête au sujet de ce message que j’apporte ce matin, je ne sais pas. Je dis à cet homme: «Monsieur, je n’irai peut-être pas jusque là. C’est peut-être aller trop loin. Mais pourtant cela a tout l’air d’être ainsi». Une chose que je sais, c’est que quelque chose a eu lieu d’une manière déterminée. Toutes ces choses ont été prouvées, et prouvées scientifiquement dans le monde entier. Cela ne peut pas être un simple mythe. C’est la vérité. Qu’est-ce que c’est? Laissez-moi me confesser avant de vous parler ce matin: je n’en sais rien. Et je n’oserais pas entreprendre quoi que ce soit si je ne L’avais pas entendu me parler dans le passé et me dire ces choses.

  20. Rappelez-vous que le Seigneur Jésus ne s’est jamais identifié Lui-même comme étant le Fils de Dieu. Il disait: «C’est vous qui le dites! C’est dans ce but que je suis né». Et ainsi de suite, mais Il ne s’est jamais identifié Lui-même.

  21. Cette Colonne de Feu qui conduisait les enfants d’Israël était le Seigneur Jésus-Christ sous forme d’Esprit. Croyez-vous cela? C’était le Logos qui sortait de Dieu. Ensuite, quand Il fut sur la terre, Il dit: “Je viens de Dieu et je vais à Dieu”. Nous connaissons tous cela. Et après Sa mort, Son ensevelissement et Sa résurrection, Saul de Tarse était en route pour Damas afin de persécuter les Chrétiens parce qu’ils enseignaient des choses contraires à ce qu’on lui avait enseigné. C’était un grand combattant qui marchait sous les ordres de Gamaliel, l’un des docteurs les plus en vue en ce temps-là dans leur école ou leur monastère, un grand homme et un officiel dans l’église. C’est là qu’une grande Lumière, de nouveau la Colonne de Feu le frappa et le jeta à terre au milieu de la journée. Et une Voix dit: “Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?”.

  22. Remarquez que quand Saul se releva, il dit: “Seigneur, qui es-Tu?”. Or cet homme étant un Juif, il n’aurait pas appelé “Seigneur” n’importe quoi. Il fallait que ce fût au moins quelque chose qui symbolisât Dieu. Ainsi c’était la même Colonne de Feu.

  23. Comme Jésus l’avait dit: “Je suis venu de Dieu et je retourne à Dieu”. Le voici revenu de nouveau sous la forme d’une Colonne de Feu! Et Il dit: “Je suis Jésus que tu persécutes. Il te serait dur de regimber contre les aiguillons!”. Et nous réalisons bien que quand l’apôtre Pierre (à qui les clefs avaient été données pour bâtir l’église) était en prison et que cette même Colonne de Feu passa à travers les barreaux, ouvrit les portes de la prison et le fit sortir mystérieusement sans même déranger les gardes, pour moi c’était Jésus-Christ, le même hier, aujourd’hui et éternellement.

  24. Vous reconnaîtrez toujours les choses par leur nature. Les choses sont connues par leur nature, par le fruit qu’elles portent. Et je vous demande d’observer la sorte de fruit que porte cette Lumière qui est Dieu, parce qu’Elle revient toujours à la Parole de Dieu, prouve la Parole de Dieu, prêche la Parole de Dieu, et Dieu prouve matériellement devant vous que cette Parole est ainsi. Il doit y avoir quelque chose là-derrière.

  25. Les gens m’ont appelé prophète. Je ne m’appelle pas moi-même prophète parce que je n’oserais pas dire cela, mais ce que je peux dire, c’est que le Seigneur m’a fait prévoir des choses et dire des choses qui sont arrivées, qui arriveront, qui sont en train d’arriver. Et pas une seule fois cela n’a manqué dans les dizaines de milliers de fois où cela s’est passé! Tout ce qu’Il a dit qui devrait arriver est arrivé. Nous le savons tous. Si, dans cet auditoire visible ici ce matin ou en quelqu’autre endroit que ce soit quelqu’un peut dire une fois où cela aurait manqué, qu’il prenne la liberté de se lever et de le dire! Mais si chacun sait que, chaque fois dans ces milliers de fois tout a été parfaitement juste, qu’il dise: «Amen!». [L’auditoire répond: «Amen!» —- N.d.R.] C’est pareil dans le monde entier.

  26. Quelque chose est juste sur le point de se passer. Dieu n’envoie jamais ces choses sans qu’il y ait un dessein là-derrière.

  27. Je porte ce matin une paire de boutons de manchettes qui me font penser à quelque chose (je l’ai inscrit dans mes notes). Beaucoup d’entre vous ont entendu parler de cette star de cinéma, Jane Russell et de sa mère qui est pentecôtiste. Elle a un cousin, Danny Henri, fils de la soeur de sa mère, qui est baptiste. Celui-ci assistait à une rencontre des hommes d’affaires chrétiens à Los Angeles en Californie il y a deux ans. Je venais de terminer, faisant une grande et puissante déclaration au point que le surveillant (un des surveillants principaux des Assemblées de Dieu) descendit du balcon où il était assis et monta sur l’estrade pour dire: «Je ne crois pas que frère Branham voulait dire cela».

  28. Mais je lui répondis: «Il faut bien que je veuille dire cela, monsieur, car c’est AINSI DIT LE SEIGNEUR». Cela concernait l’église dans cet âge.

  29. A peu près à ce moment-là ce jeune homme, qui est un homme d’affaires, était en train de filmer pour la télévision (son frère est surveillant au service des routes de Californie). Après la fin de la réunion, Danny Henry monta sur l’estrade où tous les hommes étaient assis, vint vers moi et me serra dans ses bras en disant: «Frère Branham, j’espère que cela n’a pas l’air sacrilège, mais cela pourrait faire le chapitre 23 de l’Apocalypse (il n’y a que 22 chapitres dans l’Apocalypse). Il avait dit: ‹J’espère que cela n’a pas l’air sacrilège›».

  30. Cet homme était baptiste, ne connaissant rien des choses surnaturelles, mais il avait à peine dit cela, me tenant serré dans ses bras, qu’il se mit à parler dans une langue inconnue. Quand il eut fini de parler en une langue inconnue, une femme corpulente de couleur qui était assise en face de moi se leva et dit: «Il n’y a pas besoin d’aucune interprétation à cela! Je viens de Bâton-Rouge en Louisiane. C’est du pur français!».

  31. Victor La Deaux, un autre Français assis là, dit lui aussi: «Je suis français! C’était dit en un français parfait».

  32. Je dis: «Attendez une minute! Veuillez noter ce qu’il dit, et vous aussi là-bas avant de dire quoi que ce soit. Notez ce qui a été dit et montrez-moi vos notes».

  33. L’un et l’autre écrivirent. Même la ponctuation était la même! Et à peu près au moment où ils m’apportaient leurs notes, un jeune homme de belle apparence et aux cheveux blonds s’avança du fond de la salle où il avait dû se tenir parce qu’il n’avait pas trouvé de place où s’asseoir. Il s’avança et dit: «Juste une minute! J’aimerais aussi vous donner une note. Je suis un interprète français aux Nations Unies. J’aimerais aussi vous laisser ma note».

  34. Toutes trois disaient exactement la même chose en français. Voici ce que dit cette prophétie, traduite d’après la note originale. Voici la note originale que Danny avait mise dans sa poche. Evidemment qu’elle est allée chez les hommes d’Affaires Chrétiens et partout.

«Tu as choisi le sentier étroit, la voie difficile, tu as marché là selon ton propre choix. Tu as choisi la décision précise et correcte et elle est selon mes voies. A cause de cette importante décision, une énorme portion du Ciel t’attend. Quelle glorieuse décision tu as prise! Cela en soi est ce qui donnera et fera se réaliser l’extraordinaire victoire de l’amour Divin (puis vient la signature et ce qui suit)». La déclaration ci-dessus est l’interprétation de la prophétie faite par Danny Henry sur frère Branham et confirmée par trois témoins dans la cafétéria à Los Angeles en Californie.

  1. Ce même jeune homme, qui donna cette prophétie sans comprendre ce qu’elle disait, était à Jérusalem il y a environ un mois. Il eut le privilège d’aller là-bas et de se coucher dans la tombe où Jésus, mort, fut enseveli. Il m’a dit que pendant qu’il était là, il se mit à penser fortement à moi et commença à pleurer. Il pensa: «Cela a vraiment été dur pour frère Branham de s’opposer au monde, à ces choses et à toutes les églises!». C’est comme quelqu’un dit une fois lors d’une campagne de Billy Graham: «Nous pouvons voir Billy Graham au milieu de toutes les églises qui se sont unies ensemble pour lui. Nous pouvons voir Oral Roberts avec les Pentecôtistes. Mais comment une chose peut-elle subsister quand elle est contraire à ce qui a été enseigné aux gens?». C’est parce que cela vient de Dieu!

  2. Danny a un passe-temps: il fait des choses avec de petites pierres. Il est allé à l’endroit où l’on dit que la Croix a été dressée. Comme il n’y avait personne aux alentours, il détacha un petit morceau du rocher et le mit dans sa poche comme souvenir. Puis rentré à la maison, il les monta sur une paire de boutons de manchettes qu’il me donna. Chose étrange, quand il les eut fabriquées, on aurait dit qu’il y avait une tache de sang sur les pierres, et tout le long de chacune d’elles il y avait un sentier droit et étroit qui les traversait. Cela pourrait n’être qu’une coïncidence et quelqu’un d’autre aurait pu ne pas le remarquer, mais pour moi c’est un hommage aux choses que je crois. Je crois que chaque chose a une signification en elle.

  3. Et maintenant, dans notre temps, quoi que le Seigneur ait pu faire, si ce n’est pas la chose qu’Il a prophétisée dans Malachie 4, Luc 17 et dans de nombreux autres passages disant que cela doit arriver dans ces derniers jours, alors (puis-je dire ceci pour terminer), Il a posé le fondement pour cet homme quand il viendra. C’est pourquoi je suis très reconnaissant au Dieu Tout-Puissant, si c’est ainsi, de m’avoir fait faire un petit quelque chose malgré mon manque d’instruction pour montrer mon appréciation de Son amour pour moi, de mon amour pour Lui et de notre amour pour le peuple. C’est pourquoi je m’approche en toute sincérité de ce sujet de mariage et divorce. Puisse Dieu avoir miséricorde pour nous tous.

  4. Maintenant, écoutez attentivement. Vous, soeurs, n’allez pas vous lever et vous en aller! Restez tranquilles un petit moment. Frères, faites la même chose. Et vous qui êtes reliés à nous par le téléphone, ne raccrochez pas! Ne faites pas cela! Veuillez simplement rester assis quelques minutes jusqu’à ce que ce soit terminé. Ecoutez attentivement! Si vous n’êtes pas d’accord prenez les passages de l’Ecriture que je vais utiliser et étudiez-les dans un esprit de prière avant de prendre votre décision.

  5. Que Dieu nous aide tandis que nous essayons d’approcher ce sujet.

  6. Cela prendra peut-être un peu de temps. Je ne voudrais pas que vous fassiez cela avec hâte. Nous tous, prenons tout notre temps et étudions la Parole de Dieu dans la vérité et profondément, comme nous savons le faire.

  7. Commençons par lire dans Matthieu au chapitre 19. Je pensais commencer au verset 8, mais nous pourrions déjà commencer depuis le début du chapitre.

  8. Rappelez-vous que ces choses que je dis doivent venir de la Parole de Dieu. Cela ne peut être ma propre opinion parce que mon opinion est tout à fait semblable à celle de n’importe qui d’autre. Il faut que cela suive la continuité de la Parole de Dieu. Rappelez-vous que Dieu garde toutes choses dans la continuité. Il ne change jamais. Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Croyez-vous cela? Il est le même! Je vais lire maintenant le chapitre 19.

    “Et il arriva, quand Jésus eut achevé ces discours, qu’il partit de la Galilée et vint vers les confins de la Judée, au delà du Jourdain; et de grandes foules le suivirent, et il les guérit là. Et les pharisiens vinrent à lui, l’éprouvant et lui disant (je fais une pause ici pour que vous saisissiez bien qui tentait Jésus): Est-il permis à un homme de répudier sa femme pour quelque cause que ce soit? Et lui, répondant, leur dit: N’avez-vous pas lu que celui qui les a faits, dès le commencement les a faits mâle et femelle, et qu’il dit: C’est pourquoi l’homme laissera son père et sa mère et sera uni à sa femme; et les deux seront une seule chair? Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Ce donc que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas. Ils lui dirent: Pourquoi donc Moïse a-t-il commandé de donner une lettre de divorce, et de la répudier? Il leur dit: Moïse, à cause de votre dureté de coeur, vous a permis de répudier vos femmes; mais au commencement il n’en était pas ainsi”.

  9. Que Dieu nous aide maintenant! Dans ce passage de l’Ecriture, Jésus est confronté avec cette question tout au commencement de Son ministère. Moïse aussi fut confronté avec elle tout au commencement de son ministère. C’est une des premières questions qui vient au coeur des croyants. Le pécheur ne s’en soucie pas. C’est aux croyants qu’elle s’adresse parce que le croyant essaie de faire au mieux de sa connaissance pour vivre droitement devant Dieu. C’est pourquoi chaque fois qu’une question est posée au sujet de la religion, le cas du mariage et du divorce apparaît. Pourquoi? Parce que c’est la cause du péché originel. C’est là que le péché commença; c’est la raison pour laquelle cette question est présentée chaque fois. C’est parce que c’est le véritable commencement du péché.

  10. Je n’aurai pas le temps d’expliquer toutes ces choses, mais je serai heureux de répondre à vos lettres et de faire tout ce que je peux. Nous avons ici des livres sur ce sujet et bien d’autres, et même des articles de journaux et autres qui prouvent ces choses. Nous savons que ce fut Eve… Cette pomme qu’elle était censée avoir mangée (ce qui n’est même pas scripturaire), on prétend maintenant que c’était un abricot! Ce n’est ni l’un ni l’autre. Eve commit un adultère qui produisit le premier enfant, qui était Caïn, le propre fils de Satan, car en lui il y avait le mal. Le mal n’est pas venu par Abel. Le fils de Satan était Caïn.

  11. Je connais la question que vous allez me poser maintenant. Eve avait dit: “J’ai acquis un homme avec l’aide de l’Eternel”. C’est l’exacte vérité. Prenez la femme la plus corrompue de la ville et le pire de tous les hommes. S’ils ont un enfant, cela ne peut venir que du Seigneur parce que Dieu a établi un ensemble de lois. C’est comme le soleil qui fait pousser les choses. Si vous mettez un chardon dans un bon champ il poussera. Il doit pousser parce que c’est la loi de Dieu. Quand une semence est plantée, elle doit croître. Et rien ne peut faire croître la vie si ce n’est Dieu parce que la vie opère sous Ses lois.

  12. Ainsi donc quand la mauvaise semence fut plantée dans la matrice d’Eve, il fallait qu’elle produise quelque chose parce que c’est la loi de production de Dieu. Elle ne pouvait rien faire d’autre que produire cela, et cela devait venir de Dieu.

  13. Les gens disent quelquefois que les petits bébés qui ne sont pas nés de parents chrétiens sont perdus. Mais le Sang de Jésus-Christ fait l’expiation pour l’enfant, dans quelques mauvaises conditions qu’il soit né. Jésus-Christ est l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde. Le petit enfant ne peut pas se repentir parce qu’il n’a rien au sujet de quoi se repentir. Son péché est le péché du monde, qui a été ôté par le Sang de Jésus-Christ. Les petits bébés vont au Ciel.

  14. C’est le péché originel. C’est la raison pour laquelle cette question revient toujours. Chaque fois qu’il y a un grand phénomène qui vient de Dieu, la première question qui est posée est: «Qu’en est-il du mariage et du divorce?». Comme cela a toujours été, c’est toujours une question parmi le peuple, comme ce fut le cas du temps de Jésus, comme ce fut le cas du temps de Moïse. Cela a toujours été jusqu’à ce jour une question parmi le peuple parce que les gens désirent savoir ce qui est la vérité. Mais là où il y a une question, il doit aussi y avoir une réponse. Et s’il y a une réponse, comme je l’ai dit la semaine dernière, il doit y avoir une réponse correcte. Et si nous recevons une réponse à quelque chose et qu’elle nous dit que ce n’est pas juste, nous savons alors que c’est faux. Si vous voulez connaître la vérité, continuez de demander jusqu’à ce que la vraie réponse soit donnée à la question. Et si c’est une question biblique, il faut que ce soit une réponse biblique.

  15. C’est comme je l’ai déjà dit. Si je devais aller à l’est ce matin pour trouver une certaine chose dans un champ qui soit exactement à l’est, j’irai à l’est. Quelqu’un pourrait me dire: «Frère Branham, l’est est ici», alors que ce n’est que le nord-est, c’est-à-dire approximativement l’est. Dans ce cas je passerais à côté de l’objet que je cherche. Je reviendrais en arrière, sachant que c’était la mauvaise direction. Maintenant si quelqu’un venait me dire: «Frère Branham, allez dans cette direction-ci, à votre droite». Maintenant c’est aussi l’est approximativement, mais en réalité c’est le sud-est. Je perdrais l’objet que j’étais en train de chercher parce que j’aurais dépassé les limites de la voie directe et parfaite.

  16. Si c’est ainsi, nous avons deux écoles de pensée au sujet du mariage et du divorce. L’une dit qu’un homme ne peut être marié qu’une seule fois, à moins que sa femme ne soit morte. C’est une des questions. Mais si vous suivez cette voie-là vous passez par-dessus bord. L’autre dit: «Oh, si le mari ou la femme (l’un ou l’autre) a commis adultère, l’autre peut le répudier et se remarier». Mais dans cette voie aussi vous passez par-dessus bord.

  17. Ainsi donc vous voyez que ce n’est ni le sud-est, ni le nord-est. Nous voulons aller en plein à l’est. Vous sortez de l’Ecriture en suivant cette voie-ci. Vous sortez de l’Ecriture en suivant cette voie-là. Nous voulons savoir où l’Ecriture correspond à l’Ecriture et connaître la vérité là-dessus. Chacun prend une voie différente et manque le but qui est d’apporter la réponse correcte. Mais pourtant il doit y avoir une réponse.

  18. C’est comme ce qui se passe aujourd’hui où il y a deux grandes écoles de doctrine dans l’Eglise. L’une est le Calvinisme, l’autre l’Arminianisme. Pour l’une c’est la grâce, pour l’autre c’est la loi. Et nous découvrons que ceux qui croient en la grâce, les Calvinistes, disent: «Dieu soit béni, cela ne me fait aucun mal de fumer! Cela ne me fait aucun mal de boire! Je peux faire ces choses: j’ai une sécurité éternelle». De l’autre côté nous trouvons les légalistes qui disent: «J’aimerais bien crier contre lui! J’aimerais bien lui dire ce que je pense de lui! Mais je suis un chrétien et je dois me taire».

  19. Vous voyez, vous pouvez vous trouver sur deux routes différentes dont aucune n’est la bonne. C’est quelque chose de dur à dire mais c’est la vérité. Nous nous trouvons sur deux routes différentes, l’une allant dans une direction, l’autre dans une autre. Mais voyons maintenant quelle est la vérité.

  20. Maintenant écoutez ceci et voyez si cela vous semble raisonnable. Supposons que je me prépare à aller outre-mer (je prends le cas de ma propre famille). Si je suis un légaliste je lui dirai: «Ma chérie, je vais partir outre-mer. Ma femme, je vais te présenter la loi. Si tu flirtes avec quelqu’homme que ce soit pendant que je suis loin, quand je reviens c’est le divorce! Je ne veux pas que tu ailles faire de l’oeil aux hommes et flirter! Tu comprends? Je suis ton mari! Si tu le fais, je te répudie quand je rentre!».

  21. Ensuite c’est elle qui me prend par la cravate et me dit: «Mon brave homme, je veux te dire quelque chose. Si tu fais de l’oeil à une femme, si tu sors avec une femme, si tu te mets à flirter avec une femme, c’est le divorce quand tu reviens!». Pensez-vous que ce serait un foyer heureux? Ce sont les légalistes.

  22. Bien! Voyons maintenant l’autre point de vue. Si je vais outre-mer et que là je fasse une faute, je dirai: «Eh bien, je vais sortir avec cette femme. Il n’y aura pas de problèmes avec ma femme: cela lui est égal». Quand à ma femme, elle dira: «Je vais sortir avec cet homme. Il n’y aura pas de problèmes avec Bill: cela lui est égal!». Si cela m’est égal, c’est qu’il y a quelque chose de faux en moi. Je n’aime pas ma femme comme je le devrais. Et si cela lui est égal c’est qu’il y a quelque chose de faux en elle. Elle est ma femme et je ne veux pas qu’un autre homme lui tourne autour. Elle est MA femme à moi.

  23. Ce qu’il y a de vrai là-dedans, c’est que tous les deux ont une vérité, mais pas l’exacte vérité. Quand je vais outre-mer (pour dire ce qui est juste), ma petite famille se rassemble autour de moi et nous prions ensemble. Je les remets à Dieu et eux me remettent à Dieu. Et c’est ainsi que je pars outre-mer. Je sais que ma femme m’aime, j’ai confiance en elle. Et moi je l’aime et elle a confiance en moi. Aussi longtemps que je l’aime comme cela elle n’a pas besoin de se faire du souci et de se demander si je ne vais pas sortir avec une autre femme. Aussi longtemps qu’elle m’aime de la manière juste je n’ai pas besoin de penser qu’un autre homme sortira avec elle, parce qu’elle est ma femme et que je crois en elle.

  24. Si réellement je faisais quelque chose de mal, si je sortais avec une femme et que je retourne vers elle en le lui confessant, disant: «Meda, je ne voulais pas faire cela. J’ai simplement été pris au piège. Cette femme est venue vers moi, m’a pris par le bras et a commencé ses manigances», je crois qu’elle comprendrait, je crois qu’elle me pardonnerait cela. Mais pour rien au monde je ne voudrais le faire! Parce que je l’aime! Même si elle me pardonnait je ne voudrais pas le faire. Pour rien au monde je ne voudrais lui faire du mal. Même si je sais qu’elle me pardonnerait je ne voudrais pas lui faire de mal.

  25. Cela se passe de la même manière avec Dieu. Si l’amour phileo, qui est l’amour humain, l’amour-communion fraternelle, peut faire qu’un homme ait de tels sentiments à l’égard de sa femme, qu’en sera-t-il de l’amour agapao (mot grec par lequel est exprimé l’amour de Dieu)? Qu’est-ce que cet amour-là me fera faire pour Jésus-Christ! Eh bien, moi je dis: «Tant que c’est dans mon coeur de le faire, je le ferai. Le légalisme m’empêchera de faire le mal, mais c’est simplement parce que je sais que je serai puni si je le fais». Mais vous êtes dans la vérité réelle quand l’amour de Dieu entre dans votre coeur au point que vous désiriez faire ce qui est juste. C’est la vérité! Il y a deux écoles, mais ni le légalisme, ni le calvinisme n’ont raison. Il faut les deux!

  26. Nous trouvons aussi aujourd’hui qu’il y a beaucoup de dénominations différentes, il y a l’église catholique, l’église protestante. Chacune dit qu’elle est la voie. «Nous avons la voie, nous avons la vérité!». Il y a les Méthodistes qui disent: «Nous avons la vérité!». Les Baptistes disent: «Nous avons la vérité!».

  27. Eh bien, pour moi, tant qu’ils ressentent les choses de cette manière ils ne l’ont pas, parce que Jésus a dit: “JE suis la Vérité”. Vous voyez? C’est pourquoi le sujet de ma prédication d’hier soir était que c’est Lui qui est le lieu où Dieu a mis Son Nom. Il est le seul lieu d’adoration. Vous n’êtes pas un chrétien parce que vous êtes protestant. Vous n’êtes pas un chrétien parce que vous êtes catholique. Vous n’êtes pas un chrétien parce que vous êtes méthodiste, baptiste ou pentecôtiste. Vous êtes un chrétien parce que vous avez été baptisé en Jésus-Christ par le Saint-Esprit, pas parce que vous avez été baptisé par l’eau. Il y a une seule foi, un seul Seigneur, un seul baptême qui est le baptême du Saint-Esprit. Le baptême d’eau vous introduit dans une communion, le baptême du Saint-Esprit vous introduit en Christ. Voilà la vérité!

  28. Il y a deux pensées au sujet du mariage et du divorce. Maintenant le Seigneur a ouvert le mystère des sept Sceaux de Sa Parole pour nous en ce dernier jour. Pour beaucoup d’entre vous cela pourrait être du grec, mais mon église comprend. Vous avez entendu parler de ces visions et de ce qui s’est passé. Cette question est une question biblique. Nous sommes invités à croire qu’il doit y avoir une vraie réponse à tout le secret qui a été caché depuis la fondation du monde. Et la Bible prophétise et dit qu’en ce jour ces secrets seront révélés. Apocalypse 10 dit que quand le septième ange (le messager de Laodicée) sonnera de la trompette, les mystères de Dieu seront révélés. Et cet âge-ci est le dernier âge, celui de Laodicée.

  29. Regardez tous ces réveils qui ont eu lieu depuis quinze ans et plus: pas une seule dénomination n’est née de cela. Luther a eu un réveil qui est devenu une dénomination. Celui de Wesley est devenu une dénomination. Celui d’Alexander Campbell est devenu une dénomination ainsi que ceux de John Smith, de Moody et de tous ces grands hommes de Dieu. Tous sont devenus des dénominations. D’habitude un réveil ne dure guère plus de trois ans, mais celui-ci dure depuis plus de quinze ans et aucune dénomination n’est sortie de cela car c’est le temps de la semence. Il n’y a plus de balle. Après que la balle est partie, c’est la semence. Dieu est prêt. Il va appeler une Eglise à la perfection par Sa Parole, Jésus-Christ. C’est ce qu’Il est en train de faire maintenant.

  30. Remarquez qu’il doit y avoir une réponse quelque part. C’est le mystère de Dieu scellé sept fois, scellé de sept Sceaux. Combien comprennent cela? Veuillez lever la main. Voyons. Je pense que ce sont pour la plupart ceux de notre assemblée d’ici. Ecoutez ceci. Si vous n’avez pas compris, vous pourrez bientôt obtenir des livres sur ce sujet. Il y en a déjà quelques-uns maintenant.

  31. Dans le passage que nous venons de lire Jésus nous invite à revenir au commencement pour trouver la véritable réponse scripturaire. Quand Il fut confronté avec cette question il y avait deux choses en vue. Le sacrificateur lui avait demandé: “Un homme peut-il répudier sa femme et en épouser une autre pour une raison quelconque?”.

  32. Mais Jésus répondit: “Il n’en était pas ainsi au commencement”.

  33. Ils lui répondirent: “Moïse nous a donné la lettre de divorce”. Ce qui leur donnait la possibilité de répudier leur femme pour n’importe quelle raison.

  34. Il dit que Moïse fit cela à cause de la dureté de leur coeur, mais qu’au commencement il n’en était pas ainsi. Je vais maintenant laisser ce sujet pendant un moment.

  35. La question aujourd’hui est celle de la paix dans le monde. Viendra-t-elle par la politique, par l’union des nations? Moi je vous dis: non! Cela n’a jamais réussi et cela échouera encore cette fois. Mais il reste une vraie réponse à la question: «Y aura-t-il la paix sur la terre?». Oui, il y aura la paix quand la terre sera débarrassée du péché. Mais avant ce temps-là il n’y aura pas de paix. “Une nation s’élèvera contre une nation et un royaume contre un royaume”.

  36. Dieu a donné un remède pour le péché (écoutez bien maintenant). Dieu a donné le remède pour débarrasser la terre du péché, mais l’homme de la terre ne veut pas accepter le remède de Dieu. Dieu nous a donné un remède et une manière d’épouser notre femme et de vivre avec elle, mais l’homme ne veut pas accepter le remède de Dieu, il ne veut pas accepter Sa Parole à ce sujet.

  37. Cela nous rappelle cette Parole de Jésus où nous savons qu’Il a dit: “Les cieux et la terre passeront, mais pas ma Parole”. La véritable réponse à la question est que Jésus veut que nous revenions, que nous revenions au commencement. C’est la Genèse, parce que la Genèse est le Livre-semence pour chaque question dans la Bible. Il faut toujours revenir à la semence et savoir quelle sorte de semence est dans le champ si l’on veut découvrir quelle sera sa récolte.

  38. Or quelle est la sorte de semence qui a été semée? La Genèse étant le Livre de la semence, nous retournerons à la Genèse. Jésus nous a présenté cette Ecriture au commencement. Rappelez-vous que cela arriva au commencement du temps. Avant, il y avait l’éternité. Pour notre question, si nous revenons au commencement… Ne manquez pas ceci! C’est la raison pour laquelle je voudrais parler lentement. Je voudrais que les gens reliés par téléphone entendent bien et que les enregistrements soient clairs.

  39. Si Jésus a dit: “Retournez au commencement”, c’est qu’il n’y avait sur la terre qu’un seul couple de chaque chose. Il y avait un seul Adam et une seule Eve. Ils furent unis par Dieu seul. Il y avait un seul cheval femelle et un seul cheval mâle. Un seul perroquet femelle et un seul mâle. Au commencement, comme Il nous a dit de retourner, il n’y avait qu’un seul couple de chaque chose. N’est-ce pas vrai? Nous trouvons ainsi qu’au commencement tout était dans un ordre parfait et en harmonie avec Dieu. Rien n’était hors de sa place. Dans le ciel tout est encore maintenant dans l’ordre. Toutes les étoiles, les galaxies, le système solaire, tout est parfaitement en ordre. Mais il suffirait qu’un seul d’entre eux quitte sa place pour interrompre le programme tout entier.

  40. Maintenant écoutez bien ceci! Comprenez-vous cela? Une seule interruption gâte le programme tout entier! Mais tandis que les êtres humains marchaient dans la continuité avec Dieu (un homme et une femme), cette femme pécha. Cela fit sortir le programme terrestre tout entier de la continuité avec Dieu. C’est pourquoi une seule parole ajoutée à ce Livre ou une seule parole ôtée de Lui rejette le chrétien hors de la continuité avec Dieu, rejette l’Eglise hors de la continuité avec Dieu, rejette la famille hors de la continuité avec Dieu. Chaque croyant peut être rejeté au dehors en n’acceptant pas chaque Parole de Dieu.

  41. Ce fut donc la femme qui causa la séparation dans cet aimable foyer. Ce ne fut pas un chérubin qui sema le trouble sur la terre. Ce n’est pas Adam qui rejeta le foyer. Ce ne fut rien d’autre qu’une femme, Eve, qui rejeta le foyer et rejeta le tout hors de la continuité. Et c’est ici, à ce commencement dont parle Jésus, que cela fut brisé. Jésus dit: “Au commencement Dieu a fait un mâle et une femelle de chaque espèce”. Et maintenant cette femme (pas la femelle du cheval, ni la femelle du chien), cette femme brisa la continuité tout entière de l’opération de Dieu sur la terre et jeta toutes choses dans la mort. C’est la femme et non pas l’homme, qui brisa l’alliance. Pourquoi brisa-t-elle l’alliance? Parce qu’elle franchit les frontières de la Parole de Dieu!

  42. Or si elle brisa son alliance avec son mari, elle brisa son alliance avec Dieu. C’est parce qu’elle brisa son alliance avec Dieu qu’elle brisa son alliance avec son mari. Et c’est en brisant sa promesse et son alliance avec la Parole de Dieu qu’on fait tant de membres d’église illégitimes, parce qu’un groupe d’hommes se mettent ensemble pour dire: «Eh bien, ce n’est pas ce que cela voulait dire!». Et cela rejette l’organisation tout entière hors de la continuité avec la Parole. «Oh, nous ne croyons pas cela. Le docteur Jones dit que ce n’était pas ainsi». Mais aussi longtemps que Dieu dit que c’est ainsi… Il a dit: “Que chaque parole d’homme soit reconnue pour un mensonge et la mienne pour vraie”. Sinon cela brise la continuité.

  43. Nous voyons ainsi que quand la continuité fut brisée, la ligne de la vie fut brisée. La ligne du temps fut aussi brisée. L’alliance fut brisée et tout fut fracassé. Qu’est-ce qui a causé cela? Une femme. C’est ce qui brisa l’alliance. Si vous voulez le lire vous trouverez cela dans Genèse 3.

  44. C’est alors que l’homme fut placé de manière à dominer sur la femme par la Parole de Dieu. Elle n’était plus son égale. Vous savez qu’elle était son égale par sa nature, mais quand elle brisa la Parole de Dieu, Dieu fit que l’homme ait la domination sur elle (Genèse 3.16, si vous voulez le noter). Elle n’était plus l’égale de l’homme, elle avait brisé la Parole de Dieu.

  45. Ne la voyez-vous pas, elle, l’église au travers de cela? Elle a brisé la Parole de Dieu, ce qui l’a rejetée complètement en dehors de la continuité. C’est ce que l’église a fait et cela a jeté la mort spirituelle sur le tout. Vous comprenez maintenant pourquoi j’insiste tellement sur ces choses. C’est parce que c’est la vérité! Ce sont des faits bibliques!

  46. Remarquez ceci. Pourquoi a-t-elle fait une telle chose? Pourquoi cette femme aimable, belle, parfaite… J’ai vu une fois (je crois que c’était en Grèce) une peinture où un artiste avait représenté Eve. C’était la chose la plus horrible que vous puissiez voir. Cela montre à quoi la pensée charnelle peut regarder. Mais Eve n’était pas ainsi! Elle était belle parce qu’elle était la femme parfaite, elle était toute la femme.

  47. Alors pourquoi fit-elle une telle chose, étant d’un ordre si élevé? Elle était avec l’homme, elle était son égale. Mais nous savons tous maintenant qu’elle perdit son égalité avec l’homme quand elle pécha. Alors Dieu dit: “Dès maintenant, l’homme dominera sur toi”. Cela, c’est l’Ecriture. Si vous voulez nous pouvons le lire. Si je vous donne seulement les passages de l’Ecriture pour que vous les lisiez vous-mêmes, c’est simplement pour gagner du temps à cause de la transmission téléphonique.

  48. Remarquez la raison pour laquelle elle a fait cela. Comment Satan a-t-il pu s’approcher d’elle?

  49. Saviez-vous qu’un jour Satan fut l’égal de Dieu? C’est certain! Il ne lui manquait que d’être un créateur. Il était tout le reste et se tenait à la droite de Dieu dans le Ciel comme le grand chef des chérubins.

  50. Remarquez ceci. La raison pour laquelle elle a fait cela est qu’elle n’était pas dans la création originelle. Elle n’est pas dans la création originelle de Dieu, elle est un dérivé. Ainsi donc au commencement (Jésus s’y est référé) elle n’était pas une créature originelle de Dieu. Elle est un dérivé de l’homme comme Jésus nous le rappelle en se référant au commencement.

  51. Rappelez-vous que dans la création originelle Adam était à la fois masculin et féminin. Il était un seul, mais ensuite il fut séparé en deux par le moyen d’une côte. Remarquez que dans toute la création de Dieu, animaux et tout le reste, elle fut la seule a être élaborée de cette manière. Toutes les autres femelles se trouvaient dans la création originelle. Toutes les autres femelles étaient dans la création originelle, mais Eve seule n’était pas dans la création originelle. Et vous voyez, il fallait que les choses soient faites ainsi. Nous verrons cela dans un moment.

  52. Vous remarquez que dans cette création elle n’était pas une création originelle mais un dérivé. Je ne voudrais pas blesser vos sentiments, mais je veux vous dire une vérité. Vous restez assis bien tranquillement, c’est gentil à vous.

  53. Rien n’a été élaboré qui soit aussi fourbe qu’une femme qui est fourbe. Il ne peut y avoir rien d’autre, il n’y a rien d’autre qui ait été fait de cette manière. C’est aussi pourquoi rien ne peut être aussi facilement trompé qu’une femme. La chute du commencement prouve que cette déclaration est vraie.

  54. Elle n’était pas dans la création originelle du commencement. Elle était en Adam, mais au commencement elle n’était pas elle-même sous la forme d’un individu de sexe féminin. Elle était un dérivé qui fut fabriqué.

  55. Donc rien n’a été élaboré qui puisse tromper et être trompé aussi facilement qu’une femme. Rien ne peut tomber aussi bas qu’une femme. Pensez-y maintenant! Dans toute la création rien n’a été conçu qui puisse tomber aussi bas qu’une femme. La propre femme d’un homme peut déchirer son coeur plus facilement que n’importe quoi dans le monde. Regardez ce qui se passe quand une brave et gentille femme se met à courir avec un autre homme, regardez son mari assis là avec ses enfants, les yeux ruisselants de larmes! Elle a été conçue de cette manière, elle a été élaborée pour faire cela.

  56. Il n’y a pas de porc, de chien ou d’autre animal conçu comme elle, ou qui puisse tomber aussi bas qu’elle. C’est vrai! Je dis cela avec tous les égards dûs à mes soeurs, mais je voudrais que vous considériez ceci. Aucun animal ne peut être immoral. On appelle la femelle du chien… [en anglais slut, qui veut dire aussi coureuse, salope — N.d.T.]. On appelle la femelle du cochon truie, mais leur moralité est des millions de fois supérieure à celle d’une star de Hollywood! Elle a été faite pour tomber aussi bas que cela. Pensez à ceci maintenant: Rien dans le monde fait par la création de Dieu ne peut être immoral et tomber aussi bas.

  57. Vous direz: «Attendez une minute! l’homme…». Nous y viendrons! La femme doit dire: «Oui».

  58. Remarquez qu’il n’y a rien que la femme qui ait été conçue pour tomber aussi bas ou être souillée. Un chien ne peut pas faire cela. Un porc ne peut pas faire cela. Un oiseau ne peut pas faire cela. Aucun animal n’est immoral ni ne peut l’être car il n’a pas été fait pour l’être. La femelle du porc ne peut pas être immorale. La femelle du chien ne peut pas être immorale. La femelle de l’oiseau ne peut pas être immorale. La femme est la seule chose qui puisse l’être. Vous voyez maintenant où Satan est allé? Vous voyez? C’est elle qui a reçu le pouvoir de dire «oui» ou «non». Vous voyez? Tout dépend de la position où elle veut se tenir.

  59. Maintenant nous pouvons voir clairement où la semence du serpent est entrée. Il n’y a qu’un seul endroit où il pouvait aller. Celui qui ne comprend pas cela, c’est qu’il est aveugle! Vous voyez? Il fallait qu’il en fût ainsi.

  60. La raison pour laquelle une femelle d’animal ne peut pas faire cela est qu’elle est dans la création originelle, tandis que la femme, elle, n’est pas dans la création originelle. Nous allons revenir en arrière pour creuser cette pensée que nous appliquerons à l’époque moderne par le Nouveau Testament.

  61. Elle seule a été élaborée pour mener une vie impure et souillée. Une chienne ne le peut pas ni aucune autre femelle. Seule la femme le peut. Le chien et tous les autres animaux ont leurs périodes une fois par année, pas pour avoir un plaisir sexuel, mais pour avoir des petits. Chez la truie et la chienne cela arrive une fois par année, juste un moment. C’est pour avoir leurs petits. Mais la femme est faite pour pouvoir faire cela chaque fois qu’elle le désire (j’ai biffé certaines choses mais vous pouvez imaginer le reste). Le chien ne peut pas. La femme le peut. J’espère que le Saint-Esprit vous révélera ces choses que j’ai biffées.

  62. L’espèce humaine est la seule où la femelle est plus jolie que le mâle. Il n’y a aucune autre espèce qui soit ainsi. Chez toutes les créatures de Dieu c’est le mâle qui est beau, chez les animaux, les oiseaux, etc. C’est toujours le mâle qui est beau.

  63. Voyez le grand daim mâle. Il est grand et a de belles grandes cornes. Comparez-le avec l’humble petite daine. Comparez le grand coq de bruyère et toutes ses belles plumes avec sa petite poule brune. Comparez les oiseaux, mâle et femelle. Pourquoi est-ce ainsi? Pourquoi en est-il ainsi de toutes les créatures de Dieu? Chez toutes les créatures, le mâle est le plus beau. Faites la comparaison chez les moutons, les porcs, les chevaux et tous les autres. Chez les oiseaux, c’est toujours le mâle qui est grand et beau. Mais dans la race humaine, c’est la femme qui est jolie et non pas l’homme. S’il est joli, il est quelque chose de faux, c’est une semence qui s’est croisée quelque part. A l’origine, voilà comment étaient les choses.

  64. Pourquoi? Pourquoi cela fut-il fait? Pour tromper! Celui qui a fait d’Eve ce qu’elle est, Satan, est toujours en train de travailler sur elle en ces derniers jours. Arrêtons-nous là-dessus un instant.

  65. Jolie! Saviez-vous que la première destruction à l’échelle mondiale eut lieu à cause de jolies femmes? “Et il arriva… que les fils de Dieu virent les filles des hommes, qu’elles étaient belles, et ils se prirent des femmes d’entre toutes celles qu’ils choisirent”. N’est-ce pas vrai? Avez-vous remarqué l’accroissement de la beauté des femmes de nos jours?

  66. J’ai vu une image de Pearl Bryan, qui était censée être la plus jolie femme de tout le pays en son temps. Aujourd’hui il n’y a pas une adolescente dans nos écoles qui ne la dépasserait pas en beauté. L’accroissement de la beauté des femmes nous montre que nous sommes dans un temps de séduction!

  67. Les églises ont-elles jamais eu plus belle apparence qu’aujourd’hui? Partout on fait de grands et beaux bâtiments, on dépense des millions pour ceci et des millions pour cela. Ne le voyez-vous pas? Eve, la séduction!

  68. Il n’y a donc rien qui puisse tomber aussi bas qu’elle et elle est faite afin de pouvoir séduire. Et Satan travaille réellement sur elle aujourd’hui dans ces derniers jours parce que c’est lui qui l’a élaborée. Je pourrais prouver cela maintenant en remontant au commencement. Qui a commencé à travailler sur elle, Adam ou Satan? Dieu ou Satan? Vous voyez? C’est celui qui l’a élaborée. C’est son arme principale pour faire tomber l’homme dans sa souillure. Etant une jolie femme, elle peut incliner un homme dans quelque direction qu’elle veuille. Mes frères, ce n’est pas le débit de boissons clandestin du coin de la rue qui attrape l’homme, c’est la jolie femme qui se promène dans la rue en se dandinant à moitié nue. C’est là que se trouve le séducteur. Et elle se donne à cela de tout son être! Absolument! Vous pourrez bien douter de mes paroles quand je dis que c’est Satan qui l’a élaborée, mais c’est la vérité. C’est Satan qui l’a faite. Et c’est encore lui qui fait cela.

  69. Je voudrais vous montrer quelque chose dans l’Ecriture. Il faut que je vous ramène à l’Ecriture et vous formerez votre propre opinion de ces choses en regardant cela aujourd’hui. Satan est celui qui donne sa physionomie à ce genre de beauté. Nous pouvons remarquer qu’il était le plus beau de tous les anges du Ciel. N’est-ce pas vrai? Et il désirait faire du Ciel un lieu plus beau que le royaume de Michaël. N’est-ce pas vrai? Caïn montra aussi qu’il était son fils en offrant une plus belle adoration, décorant ses autels de fruits, de fleurs, etc. N’est-ce pas vrai? C’était beau! Le péché est beau, beau de ce que nous appelons beauté aujourd’hui. Et le péché séduit par la beauté. Quand vous regardez une femme passer dans la rue, vous ne pouvez pas dire ce qui est dans son coeur, vous voyez, mais je voulais dire ces choses afin que vous puissiez voir pourquoi Satan est celui qui l’a faite C’est l’exacte vérité. C’est son propre fils, Caïn, qui le prouve.

  70. Elle est belle afin de pouvoir séduire. Le monde est beau afin de pouvoir séduire. Quand je dis le monde, je veux dire le cosmos, l’ordre de ce monde. Il est beau afin de pouvoir séduire avec ses grands beaux endroits et son luxe.

  71. Le prophète Amos, en venant, regarda la ville. Voyant qu’elle ressemblait à notre moderne Hollywood, ses yeux se fermèrent à demi dans son visage hirsute et il descendit là et fit un grand éclat sur les places avec son message. Il dit: “Ce Dieu même que vous prétendez servir vous détruira!”. C’est vrai! Le péché est beau.

  72. On représente Judas comme une espèce d’ivrogne errant dans les rues, la bouche pendante et laissant les mouches y entrer, mais Judas était un homme beau et fort, un séducteur. Il n’était pas le genre de gaillard dont on se méfie quand il s’approche de vous. Il n’était pas comme un vieux paysan en salopettes qui vient tourner autour de votre femme. Il était bien plus rusé. C’était une canaille.

  73. Le péché est beau aux yeux du monde. Mais Dieu n’est pas représenté dans ce genre de beauté. Savez-vous cela? Dieu est représenté dans le caractère, dans un beau caractère.

  74. Dans la Bible (Esaïe 53, si vous voulez le noter. J’ai noté des quantités de passages de l’Ecriture sur ce sujet), Il est dit du Seigneur Jésus qu’Il n’avait pas de beauté pour nous Le faire désirer et que nous avons détourné notre face de Lui. N’est-ce pas vrai? Nous ne Le désirions pas parce qu’Il n’était pas beau. C’était probablement un petit bonhomme aux épaules tombantes et à la face rougeaude et on n’aurait pas désiré en faire un chef. Il n’avait pas l’air d’un chef. Il parlait comme l’homme de la rue, comme les petites gens et ne ressemblait pas à ces grands érudits pleins d’instruction et de belles manières, vêtus de grandes robes. Il n’était qu’un homme ordinaire. Il n’y avait en Lui aucune beauté pour nous Le faire désirer. Il allait ici et là comme un homme et les gens ne reconnurent même pas qui Il était. Il n’avait pas la démarche d’un dieu, de ce que nous pensons être un dieu. Mais malgré tout cela, Il était Dieu!

  75. Avez-vous remarqué ce qui s’était passé quand le Seigneur Dieu avait dit à Samuel: “Va à la maison d’Isaï et oins un de ses fils pour roi afin qu’il prenne la place de Saül”? Le peuple avait choisi Saül, bien que Samuel leur eût absolument dit de n’en rien faire. Il leur avait dit: “Dieu ne veut pas que vous ayez un roi. C’est Lui qui est votre roi”. Il leur dit encore: “Vous ai-je jamais dit quoi que ce soit au Nom du Seigneur qui ne soit pas arrivé? Vous ai-je jamais mendié de l’argent ou quoi que ce soit pour vivre?”.

  76. Ils lui répondirent: “Non, tu ne nous as jamais mendié de l’argent et tout ce que tu as dit au Nom du Seigneur est arrivé, mais nous voulons ce roi de toute façon”. Ils choisirent donc Saül. Voyez ce que choisit le monde! Voyez ce que choisit Israël! Israël, les oints de Dieu, choisirent un homme dont la tête et les épaules dépassaient celles de n’importe quel homme du pays. C’était un grand et beau gaillard, mais il ne fut jamais rien de plus qu’une mouche dans l’huile du parfumeur.

  77. Mais Dieu dit: “Maintenant je vais vous donner un roi selon mon choix”. C’est pourquoi Il dit: “Samuel, je ne te dis pas qui c’est, mais va là-bas; c’est un des fils d’Isaï”.

  78. Isaï, sa femme et les autres regardèrent autour d’eux et dirent: “Oui, notre fils aîné est un grand et bel homme. La couronne royale lui ira parfaitement. Il est intelligent, il est instruit, c’est un homme bien. Je sais qu’il ira très bien pour cela. Et il sait bien parler”.

  79. Quand ils l’amenèrent, Samuel prit la corne d’huile et vint vers lui. Mais il dit: “Non, le Seigneur l’a refusé”. Ce fut pareil avec les six autres fils. Le Seigneur refusa chacun d’eux. Alors Samuel demanda: “N’y en a-t-il pas encore un?”.

  80. Isaï répondit: “Oh oui, il yen a bien encore un! Mais il est là-bas en train de paître les brebis. Il s’assied, fait de la musique, chante des chansons et pousse des cris sans arrêt. C’est un petit rouquin aux épaules tombantes. On ne pourrait jamais faire de lui un roi!”.

  81. Samuel dit: “Allez le chercher!”. Et quand David arriva à la vue du prophète, celui-ci courut vers lui et versa l’huile sur sa tête et dit: “C’est celui-là que Dieu a choisi”. Il n’était pas beau, mais il avait du caractère.

  82. Dieu regarde au caractère. L’homme regarde à la beauté naturelle. Mais elle est trompeuse! C’est pourquoi il fut donné à la femme ce genre de beauté; c’est pour tromper, pour séduire. Une belle femme, si elle n’utilise pas sa beauté de la manière juste, c’est une malédiction sur elle. Cela l’enverra en enfer plus rapidement que tout ce que je connais. Elle peut être jolie, c’est certain. Tant qu’elle reste avec son mari et fait ce qui est juste, c’est très bien. Mais elle peut prendre cette même chose, oh, mes frères, et comme elle peut séduire avec cela! Car il lui a été donné de faire ainsi.

  83. Mais remarquez maintenant que Dieu est représenté dans le caractère. Il n’y avait en Jésus aucune beauté pour nous Le faire désirer, mais il n’y a jamais eu sur la terre un caractère comme le Sien.

  84. Nous découvrons aujourd’hui le caractère des églises, de Satan et de son groupe qui recherche les grandes et belles églises et les belles choses. C’est ce que regarde le monde aujourd’hui. Le pasteur, le grand Untel qui est ceci et cela, avec son air si sacerdotal et si pieux, se pavanant dans sa longue robe, c’est cela qu’ils appellent beau. Mais les véritables saints de Dieu recherchent le caractère de la Parole confirmée.

  85. C’est ce que les saints recherchaient en ce jour quand ils virent Jésus. Il n’y avait rien de remarquable en Lui, mais ils virent que Dieu était en Lui. Ils avaient vu que Dieu était avec Lui!

  86. C’est pareil avec Joab et ces personnages qui étaient avec David. David n’était qu’un petit personnage insignifiant, mais ce qu’ils avaient vu c’est l’homme qui était en lui. Ils avaient vu que Dieu était en lui et reconnurent qu’il viendrait un jour au pouvoir. L’un d’eux avait tué de sa propre main les cinq frères de Goliath. Un autre avait tué trois cents hommes. Pendant que quelques femmes cueillaient des lentilles pour le repas et que l’armée était partie, il avait pris une lance et avait tué trois cents Philistins. C’étaient des gens qui avaient du caractère! Pourquoi? Ils restèrent avec David. Ils savaient que l’onction était sur lui, ils savaient qu’un jour il viendrait au pouvoir. C’est une pure image de l’Eglise d’aujourd’hui qui restera avec la Parole. Nous savons que la Parole sera confirmée. Nous savons qu’Elle viendra au pouvoir un de ces jours.

  87. David fuyait le reste de la nation, mais ces hommes savaient qu’un jour il viendrait au pouvoir. Nous savons nous aussi qu’Il viendra au pouvoir, c’est pourquoi nous prenons cette Parole et nous tenons là quoi que cela puisse nous coûter. Si nous devons abattre des Philistins ou sauter dans un fossé et tuer un lion comme quelqu’un l’a fait, nous le ferons de toute façon parce que Dieu a fait les choses pour être ainsi. Ce que nous recherchons, c’est le caractère.

  88. Vous pourrez me demander maintenant: «Pourquoi a-t-Il permis que la femme soit élaborée de cette manière?» (Je ne voudrais pas prendre trop de temps parce que j’ai encore bien plus à dire là-dessus). Pourquoi? La question peut se poser: Pourquoi Dieu a-t-Il fait la femme ainsi? Pourquoi a-t-Il permis qu’elle soit ainsi? Pour Son bon plaisir à Lui! C’est certain.

  89. Si vous voulez prendre vos Bibles une minute, regardons Romains 9 un instant et je vous montrerai comment Dieu fait ces choses, si vous voulez le lire. Nous pouvons voir ici ce que Dieu fait pour Son propre bon plaisir. Romains 9.14-23.

“Que dirons-nous donc? Y a-t-il en Dieu de l’injustice? Loin de là!” (Dieu choisit Jacob et rejeta Esaü avant qu’aucun de ces deux garçons ait pu avoir le droit de faire lui-même son choix. Ni l’un ni l’autre ne l’a pu parce qu’avant qu’ils fussent nés, tandis qu’ils étaient encore dans le sein de leur mère, Dieu dit: “J’ai haï Esaü et j’ai aimé Jacob”. Vous voyez? Pourquoi cela?) “Car il dit à Moïse: Je ferai miséricorde à qui je fais miséricorde, et j’aurai compassion de qui j’ai compassion. Ainsi donc, cela ne dépend ni de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde. Car l’Ecriture dit à Pharaon! Je t’ai suscité à dessein pour montrer en toi ma puissance, et afin que mon nom soit publié par toute la terre (faites bien attention à ceci!). Ainsi, il fait miséricorde à qui il veut, et il endurcit qui il veut. Tu me diras: Pourquoi blâme-t-il encore? Car qui est-ce qui résiste à sa volonté? O homme, toi plutôt, qui es-tu pour contester avec Dieu? Le vase d’argile dira-t-il à celui qui l’a formé: Pourquoi m’as-tu fait ainsi? Le potier n’est-il pas maître de l’argile pour faire avec la même masse un vase d’honneur et un vase d’un usage vil? Et que dire si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec une grande patience des vases de colère formés pour la perdition, et s’il a voulu faire connaître la richesse de sa gloire envers des vases de miséricorde qu’il a d’avance préparés pour la gloire?”.

  1. Nous allons discuter cela un moment. C’est Dieu qui a fait cela. Il fallait qu’Il le fasse de cette manière. Il fallait qu’il en soit ainsi.

  2. Maintenant écoutez ceci. Pendant environ cinq minutes je voudrais attirer votre attention sur quelque chose. Qu’est-ce que Dieu? Dieu est quelque chose de glorieux et d’éternel. Au commencement, avant qu’il y eût un commencement, Il n’était même pas Dieu. Saviez-vous cela? Un dieu est un objet d’adoration, et il n’y avait rien qui pût L’adorer. Il vivait seul. Mais en Lui il y avait des attributs. Qu’est-ce qu’un attribut? Une pensée. (Nous touchons maintenant à la leçon de ce soir.) Remarquez qu’Il était Ses attributs qui étaient en Lui. Il y avait en Lui d’être Père. Il y avait en Lui d’être Dieu. Il y avait en Lui d’être Fils. Il y avait en Lui d’être Sauveur. Il y avait en Lui d’être Celui qui guérit. Toutes ces choses ici ne font que déployer Ses attributs. Il n’y a rien qui ne soit pas dans l’ordre. Pensez-vous que Dieu n’a pas vu la fin dès le commencement? Certainement qu’Il l’a vu. Il n’y a rien qui ne soit pas dans l’ordre. Ce n’est là que pour déployer Ses attributs.

  3. Il ne pourrait pas être juste et faire qu’un homme tombe. Il fallait qu’Il le mît sur la base du libre arbitre afin que l’homme pût faire son propre choix tout en sachant qu’il tomberait. Il ne peut être un Sauveur s’il n’y a pas quelque chose de perdu. Il ne peut être Celui qui guérit s’il n’y a pas quelque chose de malade. Les choses devaient être de cette manière. Dieu les fit ainsi afin que Ses glorieux attributs puissent être déployés. S’il n’y avait eu personne, Il n’aurait jamais pu être un Sauveur. Mais nous savons qu’Il l’était. Avant même qu’il y eût un temps, Il était un Sauveur.

  4. Il était un Sauveur. Par conséquent il faut qu’il y ait quelque chose de perdu. Comment cela va-t-il se taire? S’Il prend quelque chose et le perd simplement pour le sauver, il n’y a pas de justice dans Son jugement. Il ne peut pas envoyer un homme en enfer et être juste. Il est bon, doux, véridique, honnête, et Il est un grand Juge. Vous voyez, dans ce cas Il travaillerait contre Lui-même. C’est pourquoi Il dut placer l’homme dans cette position de libre arbitre, tout en sachant qu’il tomberait. Mais cet homme créé à la propre image de Dieu, comment aurait-il pu tomber? Voyez-vous maintenant la lumière du jour? C’est pourquoi Il dut fabriquer un dérivé, faire quelque chose à partir de la création originelle. Maintenant vous voyez! C’est là que nous arrivons. C’est cela qui tomba. Il le fit, sachant que cela tomberait. Et cela est remis entre les mains de Satan pour être un vase de déshonneur. A qui l’honneur est-il donné aujourd’hui? Pensez-y.

  5. Faites bien attention maintenant. Je vous pose de nouveau la question. Pourquoi fut-elle faite de cette manière et pas comme les autres femelles? Pourquoi la femme fut-elle faite ainsi et pas les autres femelles? Aucune des autres femelles n’a été faite ainsi. Elles ne le sont pas aujourd’hui. C’est impossible. N’étant pas faites de cette manière, elles ne peuvent pas faire comme la femme. Pourquoi n’a-t-Il pas fait cette femelle, la femme, comme les autres femelles afin qu’elle puisse être simplement comme elles et élever ses enfants? Elle aurait vécu avec son mari et, quand le temps serait venu d’avoir son enfant, elle aurait eu son enfant. Pourquoi ne l’a-t-Il pas faite ainsi?

  6. Il y a des choses que je ne peux pas dire, mais vous comprenez ce dont je parle, n’est-ce pas? Si vous comprenez, dites «Amen». [L’auditoire répond: «Amen.» — N.d.R.]. C’est vrai, n’est-ce pas? Il y a ici des jeunes gens et des jeunes filles. Vous voyez, à un certain moment de l’année, l’animal doit rencontrer son partenaire. Après, c’est tout. Mais pour la femme, c’est à n’importe quel moment.

  7. Pourquoi l’a-t-Il faite ainsi? Tandis que nous avançons dans cette étude, observez Son glorieux programme se dérouler, aussi parfait qu’il est possible de l’être (il n’y a que depuis l’autre jour que je connais cela). Pourquoi ne l’a-t-Il pas faite au commencement pareille aux autres femelles? Parce que, de la part de Dieu, ce n’aurait pas été convenable. Il est la source de toute pureté. C’est la raison pour laquelle il fallut qu’Il laissât Satan s’emparer d’elle, ce que celui-ci fit par la perversion. Il n’aurait pas été convenable de la part de Dieu de destiner une telle créature à cela dès l’origine.

  8. Toutes Ses oeuvres qu’Il a conçues à l’origine sont dans la continuité. Toutes Ses oeuvres originelles sont dans la continuité. La femelle du chien, le mâle du chien. La femelle de la vache, le mâle de la vache. Tout est dans la continuité. Toute la nature est dans la continuité. La semence meurt et va dans le sol exactement comme cela se passe avec la mort, l’ensevelissement et la résurrection. La sève descend au bas de l’arbre qui perd ses feuilles, puis remonte l’année suivante avec la résurrection d’une nouvelle feuille. Comprenez-vous ce que je veux dire? Tout, même la nature de Dieu est tout entière dans une continuité unique. Mais voici quelque chose qui a été fait hors de la continuité de Dieu! La nature est ainsi créée qu’elle ne peut pas pécher. Pensez à cela! La création originelle de Dieu ne peut pas pécher!

  9. Oh, ne pouvez-vous pas voir maintenant, de ce point de vue-là, la perversion de l’église? L’original est la Parole de Dieu. Il n’y a pas de péché en Dieu. Comprenez-vous ce que je veux dire? Voici une créature qui est venue à l’existence par une perversion. Dieu aura une Eglise, mais regardez cette chose pervertie qu’il y a ici-bas! Dieu avait fait le mâle et la femelle, mais cette femme… Vous voyez, les symptômes mêmes de cela montrent ce qui était dans la pensée de Dieu. Nous pourrions prendre une heure ou deux pour analyser cela. Il a fait cette créature dans ce but. Il a fait cette créature et l’a livrée entre les mains de Satan afin que celui-ci puisse s’emparer d’elle, ce qu’il fit. Et il l’a toujours entre ses mains! Ce qu’elle a de mieux à faire, c’est de fuir à la croix, comme l’homme aussi d’ailleurs!

  10. Remarquez que la nature tout entière marche dans la continuité. Si Dieu avait fait la femme dans la création originelle, il n’y aurait pas eu de péché parce qu’elle n’aurait pas pu le commettre. Elle n’aurait pas pu commettre le péché! Mais elle est une perversion de la création originelle, de même que tout le péché est une perversion de la vérité originelle.

  11. Qu’est-ce qu’un mensonge? C’est la vérité pervertie. Qu’est-ce qu’un adultère? C’est l’acte juste perverti. Voilà donc la créature pervertie. Voilà le tout qui est perverti. Et tout cela est appelé PECHE. C’est là qu’il se trouve. C’est pourquoi la question est si importante. Elle n’est qu’une partie, un morceau fait à partir de l’homme et utilisée pour le séduire. Dieu a fait cela. Cela a été prouvé ici même. C’est dans ce but qu’elle a été faite.

  12. Une femme immorale est la chose la plus basse que l’on puisse imaginer sur cette terre. Jeunes filles, pardonnez ce que je vais dire. Elle n’est qu’une poubelle humaine, une exposition de sexe. C’est tout ce qu’elle est. Une femme immorale est une poubelle sexuelle humaine, un lieu de souillure où est jeté tout ce qui est souillé, sale, vil. Pourquoi a-t-elle été faite ainsi? Pour la séduction! Tous les péchés qui aient jamais été commis sur la terre ont eu pour cause une femme.

  13. A Chicago, une femme de la police a écrit un article montrant que, de tous les crimes commis sur le territoire des Etats-Unis et quelqu’en soit le genre, une femme y était mêlée ou se trouvait derrière, dans quatre-vingt-dix-huit pour cent des cas. Je dis tout cela pour arriver à une chose, ici à la fin, de manière que vous compreniez ce qui en est.

  14. Elle a été faite pour séduire, comme elle a séduit Adam au commencement en lui disant que le fruit était agréable, etc., afin de le séduire et de l’éloigner de la Parole. C’est ainsi que fait l’église aujourd’hui. La même chose! Mais ensuite, après cela, il devint son chef afin de dominer sur elle.

  15. Mais quelle différence entre la conception d’alors et celle d’aujourd’hui! Au lieu que lui soit son chef, c’est elle qui est devenue son dieu! C’est certain! C’est elle qui domine sur lui. Maintenant vous devez pouvoir bien comprendre où je veux en venir. Par sa beauté et son contrôle par le sexe, cette forme qui lui a été donnée par Satan et qui est le dérivé que Satan fit, elle est envoyée pour séduire les fils de Dieu et elle peut en faire basculer en enfer plus que n’importe quel autre instrument de Satan. C’est l’exacte vérité. Je ne parle pas de vous, soeurs, mais des femmes immorales. Nous vous donnerons votre place, la place qui est la vôtre, dans quelques minutes ici dans la Parole de Dieu. C’était dans le plan de Dieu dès le commencement.

  16. Maintenant, pour ramener les choses à aujourd’hui, quel est le dieu des Etats-Unis? Vous vous rappelez qu’il y a des années j’ai prêché dans ce tabernacle sur ce sujet: Le dieu de ce jour moderne. C’est une petite jeune fille maquillée et à la robe qui vient au-dessus des genoux. J’avais dit: «Amérique, voilà ton dieu!». Et c’est vrai! On la voit à moitié nue sur toutes les affiches. On la retrouve pareillement dans la rue. C’est un instrument de Satan! Jésus a dit: “Au commencement…”. Vous voyez? Nous voyons maintenant que c’était ainsi dès le commencement et nous comprenons de quoi Il parlait.

  17. Les païens avaient l’habitude de faire d’elle une déesse. Saviez-vous cela? Une déesse! C’est certain. Ils faisaient d’elle une déesse car ils avaient des actes sexuels dans leur adoration. Ils prétendaient qu’elle était une créatrice. Dans sa matrice elle portait la semence et créait. C’est un mensonge! Il n’y a qu’un seul Créateur, c’est Dieu. Vous vous souvenez de Paul à Ephèse? La Diane d’Ephèse était une statue de pierre et l’on disait que c’était la déesse du ciel qui avait été jetée sur la terre. Ne voyez-vous pas comment les païens l’adorent? Et nous, sans nous en rendre compte, nous retournons tout droit au culte païen, au culte de la femme, la créature la plus basse qu’il y ait sur la terre! L’adoration de la femme! Elle peut incliner l’homme dans toutes les directions qu’elle veut. Et lui qui ne sait pas que toute cette beauté de l’extérieur n’est qu’un enfer à l’intérieur! Salomon a dit que sa porte est la porte de l’enfer.

  18. Maintenant nous pouvons voir clairement ici ce que Jésus voulait dire dans Apocalypse 2.15 en parlant de la doctrine des Nicolaïtes, de la venue de cette église qui se retire de la Parole.

  19. Nous pouvons aussi voir cela clairement dans ces programmes de télévision vulgaires, souillés et impies montrant ces reines du sexe de Hollywood. Nous pouvons voir la souillure de cette ville où ces adolescentes se promènent dans la rue en se dandinant dans des minijupes collantes par un froid polaire! Elles ne savent pas que c’est le diable qui fait cela. Elles sont possédées d’un mauvais esprit et ne le savent pas. Vous ne verriez pas la femelle du chien faire cela, n’est-ce pas? Vous ne verriez aucune autre femelle faire cela. Et d’ailleurs elle ne laisserait aucun mâle s’approcher d’elle, vous voyez.

  20. Comprenez-vous cette image? Nous présenterons encore quelque chose dans un moment, si le Seigneur le permet.

  21. Vous voyez maintenant les Nicolaïtes, vous voyez leur doctrine. Vous voyez ces reines de l’adolescence comme on les appelle, ces strip-teaseuses qui se promènent dans la rue. Auparavant, pour voir du strip-tease, il fallait aller dans un de ces spectacles vulgaires. Il suffit maintenant d’aller dans la rue et d’ouvrir les yeux. Il n’y a plus besoin de rien faire d’autre. Tout le système est un strip-tease! C’est certain! Pourquoi font-elles cela? Pour tenter! C’est la seule raison pour laquelle elles le font. Elles le font parce qu’elles sont souillées. Elles le font parce qu’elles ont été faites ainsi. Et elles ne réalisent pas qu’elles sont des instruments dans la main de Satan. C’est ce qu’elles sont.

  22. Même dans nos écoles aujourd’hui on enseigne les actes sexuels. C’est notre monde pourri de l’adoration de la femme. Je sais que les gens ne veulent pas croire cela. Le jour, les hommes sont dans l’église où ils chantent des hymnes, mais ils vont courir avec des femmes toute la nuit. Vous voyez? Bien. Alors qu’aux yeux de Dieu qui est la Parole, elle est le plus bas de tous les animaux que Dieu a mis sur la terre. Prenez-y garde!

  23. C’est pourquoi Dieu lui interdit de prêcher Sa Parole. C’est vrai. 1 Timothée 2.12 dit: “Mais je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni d’user d’autorité sur l’homme”. Vous voyez? Il est aussi dit dans 1 Corinthiens 14.34: “Que vos femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis de parler; mais qu’elles soient soumises, comme le dit aussi la loi”. Mais aujourd’hui, que fait l’église? Elle fait d’elles des pasteurs, des évangélistes, alors que la Bible l’interdit totalement. La Bible dit: “… comme le dit aussi la loi”, faisant fonctionner ainsi le tout dans la continuité.

  24. C’est comme nous l’avons vu l’autre soir avec l’Agneau. Le seul lieu d’adoration était sous le Sang répandu de l’Agneau. Aujourd’hui le seul lieu est d’être en Christ. La seule manière de le faire est de venir en Lui. C’est le seul lieu d’adoration. Cela a toujours été ainsi. Le seul lieu d’adoration est sous le Sang répandu.

  25. Maintenant nous voyons donc le tableau tout entier se dérouler devant nous. Voilà la femme. C’est pourquoi Dieu ne lui permet pas d’enseigner, qu’Il ne lui permet pas de faire dans l’église quoi que ce soit d’autre que se tenir dans le silence, la face voilée.

  26. Maintenant, frères, soeurs, pouvez-vous voir pourquoi j’ai dit ces choses et fait les choses que j’ai faites, sachant tout cela dans mon coeur? Je sais, soeurs, que vous avez votre place (attendez encore un petit moment) et que Dieu peut modeler un merveilleux caractère en vous, mais j’essaie de présenter l’autre face pour montrer ce que vous êtes en réalité depuis le commencement. Jésus nous a dit de revenir au commencement pour le découvrir. C’est ce que nous sommes en train de faire.

  27. Sur beaucoup de choses j’ai dû me contenter de toucher les points culminants et j’espère que vous comprendrez malgré tout. Et vous qui écouterez l’enregistrement, j’espère que vous comprendrez. Revenez au commencement! C’est simplement pour montrer que Jésus a dit: “Retournez au commencement, repartez de là et trouvez!”. Toutes choses remontent au commencement.

  28. Vous pouvez voir aujourd’hui pourquoi les gens disent que je déteste les femmes. C’est loin de la vérité! Je ne les déteste pas. Mais ils disent que je les déteste. Rappelez-vous qu’on a aussi dit de Paul qu’il détestait les femmes! Une femme-prédicateur m’a dit il n’y a pas longtemps: «Oh, vous êtes comme ce vieux Paul qui ne faisait rien d’autre que nous chercher querelle à nous les femmes!». Dire cela d’un saint de Dieu à qui il fut permis d’écrire dans la Bible, dans le Nouveau Testament, et discuter ses paroles! C’est lui-même qui a dit: “Si un ange du Ciel prêche un autre évangile que celui-ci, qu’il soit anathème!”. Alors combien plus quand il s’agit d’une femme-prédicateur!

  29. Les gens dirent qu’Elie détestait les femmes. Il ne détestait pas les vraies femmes, mais il n’aimait pas les Jézabel. Si c’est ainsi, Dieu doit être de la même manière qu’Il est la Parole qui vient aux prophètes. Ce doit être Dieu de la même manière. Vous voyez, Il connaît la création originelle depuis le commencement. Il a dit: “Au commencement…”. Ils étaient les prophètes à qui la Parole venait.

  30. Il fit la femme pour l’homme et non pas l’homme pour la femme. Saviez-vous que la femme a été faite pour l’homme et non pas l’homme pour la femme? Combien savent cela? C’est la Bible qui l’enseigne. Bien. Il lui avait été donné une place en l’homme avant la chute, une place égale à lui au-dessus de toute la création, mais après la chute (ici nous abordons le sujet), après la chute l’homme devint son chef. Elle doit garder le silence en toutes choses. Après que le commencement originel eût été terminé… Jésus dit: “Il n’en était pas ainsi au commencement” (c’est-à-dire quand le temps commença, quand Dieu fit les choses en premier dans Sa création originelle). Que tous ceux qui comprennent disent de nouveau: «Amen». [L’auditoire répond: «Amen!» — N.d.R.]

  31. Au commencement Dieu créa juste un mâle et une femelle. Mais ensuite la femme fut faite différente des animaux, de tous les autres animaux, pour la séduction. Maintenant observez ceci. Ce n’était pas ainsi depuis le commencement. Si elle était restée dans sa condition originelle, il n’y aurait jamais eu de chute pour elle. Mais elle causa la chute par l’interruption qui brisa la continuité de Dieu tout entière et précipita sur la terre la mort, l’affliction et tout le reste. Elle a été faite ainsi.

  32. Remarquez ceci maintenant. Après le commencement, après le commencement, après que le temps eut commencé (avant, c’était l’éternité), c’était fini. Remarquez qu’après la chute causée par Eve, après la chute il y eut besoin de faire une nouvelle alliance. Vous allez vous achopper à cela, mais je vais vous donner les passages de l’Ecriture qui prouveront que c’est la vérité.

  33. Remarquez ceci. Jésus avait dit: “Dieu, au commencement, avait fait un couple de chaque espèce”. Mais ensuite après la chute, nous passons de l’autre côté. Dans la première alliance ils étaient égaux, mais après la chute, une autre alliance fut faite. Maintenant la femme n’avait plus la domination avec l’homme. Chacun d’eux dut avoir une alliance séparée.

  34. Voyons si c’est juste. Prenons Genèse 3 et découvrons si c’est vrai tandis que nous allons de l’avant, parce que nous voulons être certains que ces choses soient enseignées et apportées exactement. Comme nous arrivons bientôt au bout, il nous reste peut-être encore un peu de temps pour arriver à la conclusion de notre sujet et montrer le pourquoi et le comment du divorce et de ses suites.

  35. Lisons Genèse, chapitre 3. Commençons au verset 14.

“Et l’Eternel Dieu dit au serpent (maintenant Il va le maudire): Parce que tu as fait cela, tu es maudit par-dessus tout le bétail et par-dessus toutes les bêtes des champs; tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras la poussière tous les jours de ta vie; et je mettrai inimitié entre toi et la femme, et entre ta semence et sa semence. Elle te brisera la tête, et toi tu lui briseras le talon (la promesse du Messie venant par le moyen de la femme pour racheter). A la femme il dit (voyez ceci: il y a maintenant l’alliance avec le serpent, tandis qu’auparavant, avant le commencement, ils étaient tous à leur place): Je rendrai très grandes tes souffrances et ta grossesse; en travail tu enfanteras des enfants, et ton désir sera tourné vers ton mari, et lui dominera sur toi (ils ne sont plus du tout égaux. Mais aujourd’hui la situation est renversée et c’est elle qui domine). Et à Adam il dit: Parce que tu as écouté la voix de ta femme et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’ai commandé, disant: Tu n’en mangeras pas, — maudit est le sol à cause de toi (Il n’a pas maudit Adam, c’est le sol qui est maudit); tu en mangeras en travaillant péniblement tous les jours de ta vie. Et il te fera germer des épines et des ronces, et tu mangeras l’herbe des champs. A la sueur de ton visage tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes au sol, car c’est de lui que tu as été pris; car tu es poussière et tu retourneras à la poussière”.

  1. Deux alliances! Cela termine le commencement de ce que Jésus avait dit: “Il n’en était pas ainsi au commencement”. Nous avons maintenant une autre alliance. Remarquez que c’est une autre alliance. Il y a une alliance pour le produit et une alliance pour le dérivé. Remarquez que la chute apporta le trouble et la mort à chaque créature de la création, faisant une différence pour toute la nature.

  2. Remarquons ce que Jésus a dit au sujet de cette Parole: “Il n’en était pas ainsi au commencement”. Maintenant ce n’est pas AU commencement, c’est APRES le commencement, et maintenant il y a une double alliance. Premièrement il y avait juste une alliance. Adam et Eve étaient égaux, un homme, une femme. Mais la femme pécha et qu’est-ce que cela fit? Cela les précipita tous dans la mort et Dieu dut faire une alliance en rapport avec cela, une autre alliance. Elle se trouve ici même dans Genèse 3.16. Il a fait une autre alliance.

  3. Maintenant le monde doit être peuplé non par la création originelle de Dieu comme au commencement, non par la création originelle, mais par le désir sexuel. Voilà qui règle le sujet du commencement, n’est-ce pas? Au commencement il n’y avait qu’un homme et une femme, un mâle et une femelle. Mais quand elle franchit cette ligne et apporta ce péché, le monde dut être peuplé par le sexe. Pas par la création mais par le sexe. Vous voyez où en est la femme à présent? C’est ainsi que le monde est peuplé aujourd’hui: par le moyen des femmes.

  4. C’est la raison pour laquelle Jésus dut venir par le moyen de fa femme: pour ramener les choses à leur commencement originel sans le désir sexuel. Il est né virginalement, mais alléluia! un temps viendra où il n’y aura plus de sexe, mais où Dieu appellera Ses enfants de la poussière de la terre comme Il le fit à l’origine. Non plus par aucune femme, mais en le modelant à partir de l’argile, de la lumière cosmique et du pétrole. Il créera de nouveau comme Il créa Adam la première fois.

  5. Jésus rendit cela possible en ce que Dieu se fit Lui-même homme et entra dans le monde par le moyen d’une femme afin de pouvoir mourir. Maintenant nous vivons des temps d’épreuve par le péché.

  6. Vous voyez, après le commencement quelque chose d’autre fut introduit. Ce que je vais vous dire va vous choquer (êtes-vous fatigués? Veuillez rester tranquilles encore un peu). Quand la double alliance fut faite par l’homme et la femme par le moyen du sexe (c’était une alliance totalement différente. Ce n’était pas l’alliance originelle, mais une autre alliance), qu’est-ce qui fut introduit? La polygamie partout! Après le commencement, la polygamie fut introduite aussi bien chez l’animal que chez l’homme. Après le commencement, à la chute.

  7. Dieu, en second lieu, a établi une nouvelle nature par le sexe. Dieu avait créé la première nature sans le sexe. Croyez-vous cela? Maintenant il y a une nouvelle alliance avec la nature. Il a institué un autre ordre par le sexe. C’est la seconde alliance: un mâle et de nombreuses femelles. Un daim et tout un harem de daines. N’est-ce pas vrai? Un taureau et tout un troupeau de vaches. Un coq et une cour pleine de poules. N’est-ce pas vrai? Un seul David selon Son coeur ayant cinq cents femmes et cent enfants nés de différentes femmes en une année. Et c’était un homme selon le coeur de Dieu! Un Salomon avec mille femmes. Mais remarquez ceci maintenant: il n’en était pas ainsi au commencement! Mais maintenant nous sommes après le commencement. La femme ayant fait cela devient ensuite exactement ce qu’elle est aujourd’hui. Vous voyez?

  8. David, le roi qui représentait Christ… Gardez bien cela dans votre pensée: David représentait Christ. Croyez-vous cela? Christ s’assiéra sur le trône de David. Et ce David, un homme selon le coeur de Dieu, avait cinq cents femmes. Comprenez-vous ce que je veux dire? David avec ses cinq cents femmes et Salomon avec ses mille! Et Salomon est le fils de David dans le domaine naturel, mais il représente Jésus-Christ, le fils de David, dans le domaine spirituel. L’un est la vie naturelle par le sexe, l’autre sera la Vie créée spirituellement, la Vie créée. C’est ainsi que c’était au commencement, mais pas dans cette vie que nous vivons maintenant.

  9. Remarquez ceci. Ne le manquez pas maintenant. Gardez-le profondément dans votre coeur. Aucune de ces femmes ne pouvait avoir plus d’un mari. L’homme est la création originelle, pas elle. Aucune de ces femmes ne pouvait avoir plus d’un mari, mais un mari pouvait avoir un millier de femmes. Cela, c’est AINSI DIT LE SEIGNEUR. C’est ce que dit la Bible.

  10. Je suis revenu en arrière, j’ai pris mon temps et je vous ai montré là-bas au commencement ce qui a donné le départ à ce que Jésus a dit. Voyez-vous cela clairement maintenant?

  11. Vous direz: «Oh, mais ce n’était que pour Israël!». Vraiment? Quand Abraham prit Sara avec lui dans le pays des Philistins, il y avait là un roi nommé Abimélec. Sara avait alors près de cent ans, mais elle avait été changée et était redevenue une jeune femme. Elle avait même été faite belle. Saviez-vous cela? Bien. Et Abimélec aurait désiré la prendre pour femme. Vous souvenez-vous de mon message sur ce sujet? Abimélec aurait désiré prendre Sara pour femme. Il avait probablement un harem. Mais il ne pouvait pas la prendre si elle était mariée à Abraham. C’est pourquoi Abraham dit à Sara: “Dis que je suis ton frère parce qu’autrement il me tuera pour t’avoir”. Pourquoi ne se serait-il pas simplement contenté de chasser Abraham du pays et de prendre sa femme? Parce que ce n’était pas seulement une loi pour les croyants, mais pour tous les peuples de la création. Hommes, pécheurs ou saints, vous êtes responsables de ces actions! Et pourtant cet homme était un roi païen. Combien parmi vous savent que cette histoire est vraie? Elle se trouve dans la Bible, dans Genèse, chapitre 20.

  12. Remarquez qu’Abimélec voulait la prendre pour femme. Il s’était préparé à avoir cette fille des Hébreux. Et Sara avait dit: “Abraham est mon frère”.

  13. Et lui avait dit: “C’est ma soeur”.

  14. Abimélec avait dit: “Alors je vais la prendre pour femme”. Pouvez-vous imaginer un homme faire une chose pareille? Mais il le fit.

  15. Et cette nuit, quand il se mit à dormir, le Seigneur lui apparut en songe et dit: “Abimélec, tu es un homme mort!”. Vous voyez, Il protégeait ce courant de sang juif. C’est pourquoi Il dit: “Tu es un homme mort! Tu te prépares à épouser la femme d’un autre homme”.

  16. Abimélec Lui répondit: “Seigneur, tu connais l’intégrité de mon coeur. Ne m’a-t-elle pas dit qu’il était son frère? Ne m’a-t-il pas dit lui-même: elle est ma soeur”?

  17. Dieu lui répondit: “Je connais l’intégrité de ton coeur. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas permis que tu pèches contre moi”. N’est-ce pas vrai? Il lui dit: “Restitue-lui sa femme, parce que cet homme est mon prophète. Si tu ne lui rends pas sa femme et qu’il (lui et non pas ton prêtre) ne prie pas pour toi, toute ta nation est perdue (Amen! Grâce merveilleuse!). C’est la femme de cet homme et il est mon prophète”. Amen! C’est AINSI DIT LE SEIGNEUR. C’est l’Ecriture.

  18. Nous découvrons que la mort est venue à cause du péché de la femme. Elle est venue par la femme et non pas par l’homme. Toute mort vient par sa manière de vivre, par sa vie et par elle-même. Sa manière de donner la vie est la mort. Combien savent cela? C’est dans Job 14.1, si vous voulez le noter. Si vous mettez ces choses en question, j’ai des passages de la Parole pour les plus petits détails. Si vous voulez le lire, Job 14 dit: “L’homme né de femme est de peu de jours et rassasié de trouble (n’est-ce pas vrai?); il sort comme une fleur, et il est fauché. Il s’enfuit comme une ombre, et il ne dure pas”. Et ainsi de suite. Vous voyez?

  19. Tout homme né de la femme est né dans la mort aussitôt qu’il apparaît, mais quand il naît dans la création de Dieu, il ne peut pas mourir. Il vient de cet autre Arbre qui était dans le jardin d’Eden, Christ. La Vie éternelle vient par cet Arbre-là.

  20. Vous direz: «Oh, alors elle était un arbre?».

  21. C’est sûr! C’est ce que Dieu a dit: “Tu ne mangeras pas de cet arbre”, Dieu l’a dit là-bas dans la Genèse. C’est vrai, la femme est un arbre. Elle est un arbre fruitier. Vous êtes le fruit de votre mère. Le fruit de sa matrice, c’est vous. C’est vrai. Et le fruit de l’Arbre de Vie qui était dans le jardin d’Eden est Christ. Par la femme est venue la mort. Par l’homme, dans la création originelle, vient la vie. Naître de la femme, c’est la mort. Naître de Christ, c’est la Vie. Saisissez-vous cette idée? Vous voyez maintenant où ces déesses sont allées, n’est-ce pas?

  22. Les premiers Adam et Eve sont le type des derniers Adam et Eve. Voyez comment s’est faite la multiplication. La multiplication d’Adam et Eve se fit par le moyen du sexe afin de remplir la terre, mais il n’en était pas ainsi au commencement. Dieu avait fait seulement un mâle et une femelle comme avec toutes Ses autres créatures, vous voyez. C’était cela la loi. Exactement comme pour l’Eglise.

  23. Maintenant, au vu de ces vérités confirmées de Dieu, sondons encore un petit peu plus profond, si vous le voulez. Bien.

  24. Cela vous fera peut-être un peu mal jusqu’à ce que je sois allé au fond de ces choses. Je vais simplement vous montrer quelle est la vérité de cela.

  25. Aucun homme ayant un ministère ne peut épouser une veuve. Le saviez-vous? Voulez-vous le lire? C’est dans Lévitique 21.7 et Ezéchiel 44.22. Cela vous montrera que les sacrificateurs ne devaient pas épouser une femme qui avait été touchée par un homme. C’est le type de l’Epouse vierge de Jésus-Christ parce qu’ils manipulaient le feu de Dieu. C’est ce que faisaient les sacrificateurs, les fils d’Aaron (si nous voulons sortir à midi nous ne pourrons pas lire tout cela. Il nous reste vingt minutes). Les fils d’Aaron manipulaient le feu de Dieu. C’est pourquoi ils ne pouvaient épouser une femme qui avait été touchée par un autre homme. C’est le Dieu immuable qui l’a dit. Ils ne pouvaient épouser une autre femme (une femme qui avait été touchée par un homme), montrant en type, si vous voulez bien le voir, que l’Eglise du Dieu vivant est dans la pure Parole de Dieu sans mélange et non pas dans une dénomination qui a été touchée par l’homme.

  26. Maintenant je voudrais vous apporter quelque chose. Lisons Matthieu, chapitre 5, où Jésus parle de quelque chose qui est réellement d’une importance vitale. Il nous faut voir cela. C’est dans Matthieu au chapitre 5. J’ai noté certaines choses que je voulais dire aux hommes en particulier et il me faut un peu de temps pour le dire devant nos soeurs. Soeurs, je voudrais vous mettre à la place que la Parole de Dieu vous a promise, et veillez vous aussi à rester à cette place.

  27. Matthieu 5.31. Je voudrais que vous remarquiez cela pour appuyer cette idée de UN et de PLUSIEURS. Commençons au verset 31.

“Il a été dit aussi: Si quelqu’un répudie sa femme, qu’il lui donne une lettre de divorce (c’est Jésus qui parle, Celui qui a dit: Au commencement. Maintenant faites bien attention). Mais moi, je vous dis que quiconque répudiera sa femme, si ce n’est pour cause de fornication, la fait commettre adultère (vous voyez? Pourquoi? Parce qu’elle se remarie); et quiconque épousera une femme répudiée, commet un adultère”.

  1. Vous voyez, elle a un mari vivant, c’est pourquoi aucun autre homme ne peut l’épouser. Peu importe ce qu’elle fait et qui elle est, elle a un mari vivant. Elle n’a aucune raison de le faire. Mais cela n’est pas pour lui, parce qu’il s’agit d’elle et non pas de lui. Saisissez-vous cela? Il faut suivre la continuité de la Parole, vous voyez. Nulle part il est dit qu’il ne le peut pas. C’est elle qui ne le peut pas, vous voyez. C’est elle qui commet adultère et non pas lui. C’est exactement ce que dit la Bible. “… la fait commettre adultère…”. Ce n’est pas à lui qu’il est interdit de se remarier, mais à elle. Pourquoi?

  2. C’est le type de Christ. Remarquez qu’il est précisé qu’il ne peut se remarier qu’avec une vierge. Il peut se marier de nouveau si c’est avec une vierge, mais il ne peut pas se marier avec la femme de quelqu’un d’autre. Pas du tout! Quel qu’il soit, s’il épouse une femme divorcée, il vit dans l’adultère. La Bible dit: “Quiconque épouse une femme répudiée vit dans l’adultère”. Voilà! Pas de femme divorcée.

  3. Voyez-vous maintenant la situation originelle de là-bas au commencement? Remarquez que l’homme peut se remarier, mais pas la femme. Comme David, comme Salomon, comme la continuité de la Bible tout entière. C’était pareil avec David et tous les autres.

  4. Remarquez que dans 1 Corinthiens 7.11, Paul commande à la femme qui divorce de son mari de rester seule ou de se réconcilier avec lui, mais pas de se remarier. Elle doit rester seule ou se réconcilier avec son mari. Elle ne peut pas se remarier, elle doit rester seule. Mais remarquez qu’il n’est jamais dit cela de l’homme. Vous voyez, vous ne pouvez pas faire mentir la Parole. Après le commencement, la loi du sexe fut la polygamie.

  5. Mais la Parole de Dieu marche fidèlement avec la nature de Dieu, elle marche en continuité avec elle. Alors comment y a-t-il une école de pensée qui est allée vers l’est et une autre vers l’ouest? Vous devez revenir à la vérité pour découvrir ce que c’est. Cela a toujours été ainsi. C’est l’alliance constante de Dieu depuis le commencement.

  6. Premièrement, avant le commencement, au commencement, il y avait juste un et une. Ensuite, après que le péché soit entré, il y eut un seul homme et un groupe de femmes. Cela marche de cette manière dans la nature avec chaque animal, et l’être humain, sa chair naturelle est animale. Nous sommes des mammifères, nous le savons tous, vous voyez. C’est la nature de Dieu dans son ensemble dans la continuité.

  7. Mais maintenant que les Sceaux sont ouverts, l’Esprit de vérité nous dirige vers la Parole. Cela explique pourquoi il y a eu toutes ces erreurs tout au long des âges; c’est parce que les Sceaux n’étaient pas ouverts. Cela n’était pas révélé. C’est vrai.

  8. Vous ne pouvez faire mentir les ombres, comme je vous l’ai prêché l’autre soir en parlant de l’ombre sur le sol. Il faut que la réalité corresponde! Comment, si c’était l’ombre d’un éléphant, pourrait-on voir arriver à la place de l’éléphant un petit homme malingre? Remarquez bien que ce type et la réalité correspondent parfaitement.

  9. Prenons une femme fidèle. Une femme véritable, une vierge qui épouse son mari et vit avec lui est une bénédiction pour l’homme. Si Dieu avait pu donner à Son fils quoi que ce soit de meilleur qu’une femme, Il l’aurait fait. Mais elle a été faite pour pratiquer l’acte sexuel. Aucun autre animal n’a été fait ainsi. Aucune autre créature sur la terre n’a été faite ainsi. C’est la raison pour laquelle vous voyez la polygamie. C’est à cause de cela. C’est ce qui l’a introduite.

  10. Regardez ceci maintenant. En dernière analyse, vous voyez, il n’y a qu’un seul Jésus-Christ. Est-ce vrai? Il n’y a qu’un seul Homme, Dieu Emmanuel. Croyez-vous cela? Mais les membres de Son Epouse sont nombreux, des milliers de milliers de milliers. N’est-ce pas vrai? C’est Sa femme, l’Epouse, l’Eglise. Comprenez-vous maintenant?

  11. C’est pourquoi, avant même que le sexe ait été introduit, Il dit à Adam: “Multipliez et remplissez la terre”. C’était au commencement, quand il était encore en lui-même à la fois mâle et femelle! Cela montre que l’Epouse doit venir de la Parole par multiplication spirituelle, vous voyez, afin de remplir la terre.

  12. Au sujet de l’acte sexuel, vous voyez, les deux écoles de pensée ont mélangé ces deux choses. Vous ne devez pas faire cela. Il faut ramener les choses à la vérité, au commencement. Et à la fin il y aura un seul Seigneur Jésus, mais Son Epouse (au singulier) sera un grand nombre. Saisissez-vous cela? Il y avait un seul David sur un seul trône, un roi selon le coeur de Dieu, avec cinq cents femmes. Au Millénium, Jésus sera assis sur Son trône (alléluia!) avec une Epouse semblable à celle du commencement, créée de la terre par la main du Dieu Tout-Puissant dans la résurrection et formée de nombreux membres. Voilà.

  13. Femmes, combattez pour être cela! Venez en Christ et vous ne serez plus, dehors dans ce gâchis et cette souillure. Mais tant que vous n’êtes que des membres d’églises essayant par vous-mêmes d’avoir une vie bonne et morale, vous n’y arriverez jamais. L’homme non plus ne peut y arriver en dehors de Christ. Comme Paul le disait: “En Christ il n’y a ni mâle ni femelle” (Gal. 3.28 — Darby). Ils sont tous un. Mais il faut mettre les choses au point au sujet de cette question du mariage et du divorce afin que vous sachiez ce qui est juste et ce qui est faux.

  14. Il montre clairement ici dans ces types qu’il y a un seul Christ et de nombreux membres de cette Epouse. Mais remarquez qu’Il peut nous répudier à n’importe quel moment pour cause de fornication spirituelle et de fausse doctrine. Il peut le faire, mais comment arriverez-vous si vous osez essayer de Le répudier, Lui? Un homme peut répudier sa femme et en épouser une autre, mais une femme ne peut pas répudier son mari et en épouser un autre. Vous voyez comme toutes les ombres, tous les types s’équilibrent parfaitement? Vous voyez? C’est partout la création originelle et nulle part le dérivé. Ce n’est pas l’Eglise, l’Epouse venue de la Parole, ce n’est pas la femme, mais l’homme, chaque fois. Il n’est jamais rien dit contre l’homme qui fait cela. Il s’agit toujours de la femme. C’est exact. Mais elle peut être l’Epouse de Christ en étant… Et rappelez-vous qu’étant une partie de l’homme, la Bible dit qu’elle ne peut que… “Je ne permets pas à la femme d’enseigner ni de prendre de l’autorité sur l’homme, mais elle doit demeurer dans le silence. Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite; et ce n’est pas Adam qui a été séduit, c’est le dérivé qui a été séduit. Elle sera néanmoins sauvée si elle persévère dans la sainteté et la sobriété et en portant des enfants…” (parce qu’alors elle devient une partie de cet homme. C’est ce qui produit…).

  15. Pourquoi Dieu ne tua-t-Il pas Sara quand celle-ci lui mentit en face, tandis qu’Il était assis là comme un homme mortel, mangeant de la viande, mangeant du pain et buvant du lait? Il dit: “Pourquoi Sara a-t-elle ri là-bas derrière dans la tente?”. Et Il ne l’avait même pas vue! Elle avait dit: “Comment cela sera-t-il?”.

  16. Elle avait répondu: “Je n’ai rien dit du tout!”. Oh! Oh, mes frères! Traiter Dieu de menteur devant Sa face! Mais Il ne pouvait pas la retrancher. Pourquoi? Parce qu’elle était une partie d’Abraham. Il ne pouvait pas lui faire de mal sans faire de mal à Abraham.

  17. Alors vous, femmes, voyez-vous quelle est votre position? La Bible dit que vous, les femmes, vous devez être comme Sara qui se parait d’une parure de modestie, vivant dans l’honnêteté et dans la fidélité à son propre mari, l’aimant au point de l’appeler son seigneur, son chef, celui à qui elle appartenait.

  18. Quant à vous, femmes qui portez ces vêtements immondes et vous offrez ainsi à la vue des hommes, Jésus a dit: “Quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur”. Alors, qui est coupable? L’homme ou vous? Lui est un mâle, fait afin de pouvoir commettre cet acte. Et vous, vous êtes la femelle qui devrait refuser. Alors pourquoi vous exhibez-vous ainsi? Ce n’est pas pour le confort! Vous le savez très bien quand vous êtes à moitié mortes de froid dans ces shorts! Cela ne peut pas être pour le confort. Alors pourquoi est-ce? Pour la souillure! Vous ne voudrez pas l’admettre, mais c’est la Bible qui le dit. C’est la vérité. C’est un esprit souillé qui est en vous. Ce n’est pas que vous désiriez être souillées, mais vous ne vous rendez pas compte spirituellement que vous êtes souillées parce que vous vous présentez d’une manière souillée.

  19. Un homme aux genoux noueux et sales, même s’il n’a pratiquement pas d’habits sur lui, cela ne fait aucune différence: son corps n’est pas tentant. Pourquoi? Parce qu’il était dans la création originelle, et c’est ce qui devrait être son caractère. Mais vous, vous êtes le dérivé servant à tenter.

  20. Que Dieu ait miséricorde! Oh, mes frères, quel monde pécheur! Je serai heureux quand ce sera terminé.

  21. Remarquez que l’homme peut répudier sa femme à n’importe quel moment, mais elle ne peut pas répudier son mari. Le Seigneur peut me rejeter dans la poussière à n’importe quel moment s’Il le juge nécessaire, mais oh, frères, mieux vaut pour moi ne pas essayer de Le répudier! C’en serait fini de moi!

  22. Salomon pouvait épouser toute femme qui n’était pas mariée. Il pouvait épouser toutes les femmes qu’il voulait. Mais un sacrificateur ne pouvait épouser qu’une femme qui était vierge. Salomon aurait pu épouser une femme comme celle que David avait épousée… comment s’appelait-elle? Abigaïl, qui était la femme d’un homme appelé “fou”. Cet homme avait une femme bien, mais il mourut. Et Abigaïl fut mariée à David. Lui était roi et non pas sacrificateur, vous voyez. C’est pourquoi il put l’épouser. Mais un sacrificateur n’aurait pas pu faire cela parce qu’il aurait touché ou pris quelqu’un qui avait déjà été la femme d’un autre.

  23. Cela nous montre ainsi la virginité de l’Eglise du Seigneur Jésus-Christ. L’Epouse doit être sans mélange par rapport à la Parole, aucune Parole ne manquant nulle part. C’est certain! Pourriez-vous imaginer une épouse correcte qui aurait un sein qui manque et l’autre à la mauvaise place? Ce n’est pas ainsi que sera l’Epouse de Christ. Elle est parfaite. Elle est la Parole en toutes choses, sans qu’il y manque une seule Parole nulle part.

  24. Remarquez qu’Il peut la répudier, mais elle ne peut pas Le répudier. Il l’a fait et prouvé du temps de Luther, de Wesley et de la Pentecôte quand ils refusèrent de devenir une partie de plus en plus grande de Lui, refusant d’avoir avec Lui des relations sexuelles spirituelles lui permettant de devenir enceinte de la partie suivante de la Parole. Comprenez-vous cela? L’église luthérienne ne voulut plus que Christ satisfasse Ses désirs avec elle. Les Luthériens refusèrent. Et laissez-moi vous dire ceci (de toute façon on dira du mal de moi), c’est pareil aujourd’hui avec chacune d’elles. Elles ne prennent pas la Parole. Elles refusent Christ. Et une femme qui refuse un homme pour ne pas avoir d’enfant de lui n’a aucun droit d’être sa femme. Amen.

  25. Vous vous rappelez que dans la Bible, le roi épousa Esther parce que la reine l’avait refusé. Alors il en prit simplement une autre. Qu’arriva-t-il quand elle refusa de paraître avec le roi et de lui obéir? C’est pareil avec une femme qui refuse d’être l’épouse de son mari.

  26. Et c’est pareil avec l’église qui, dans l’âge que nous vivons maintenant, refuse d’être fécondée dans le but de produire les enfants de cet âge. Nous ne sommes pas des Luthériens, nous ne sommes pas des Wesleyens ni des Pentecôtistes! Nous devons être les enfants de cet âge par la grossesse venue de la Parole de Dieu afin de produire un Enfant de cet âge, l’Enfant de la Semence. Amen! J’espère que vous comprenez. Elle ne peut pas être fécondée. Non. Alors qu’a-t-Il fait? Il a divorcé d’elle. C’est vrai. Mais elle ose Le répudier, alors que c’est Lui qui l’a répudiée.

  27. Il a continué tout simplement à révéler Sa Parole au Corps, La confirmant, disant les choses Lui-même. Ses enfants commencent à Lui ressembler de plus en plus parce qu’ils sont en train d’arriver à pleine maturité, devenant des enfants de la Parole, non pas des enfants de l’église, mais des enfants de la Parole. Et l’Epouse sera une belle dame de la Parole, sans mélange, n’ayant pas été touchée par aucune organisation d’hommes ni par aucune théorie fabriquée par l’homme. Elle sera une Epouse de la Parole, pure et sans mélange. Amen et amen! J’espère que vous saisissez cela, vous qui êtes sur les ondes. Elle sera la fille de Dieu fécondée.

  28. Voyez-vous à quel point une femme peut être digne d’honneur? Voyez-vous quelle chose glorieuse l’Eglise peut être? Mais vous voyez où la souillure l’a conduite. Essayez de comparer cette église-là et cette Eglise-ci. Vous ne le pouvez pas. Essayez de comparer la prostituée dans la rue avec l’Eglise du Dieu vivant, ou la femme, la femme correcte avec la prostituée. Pourquoi y a-t-il de telles choses? C’est la loi de Dieu, la loi des contrastes.

  29. Comment pourrions-nous jouir de la lumière du jour s’il n’y avait pas de nuit? Comment pourrions-nous jouir du beau temps s’il n’y avait pas de pluie? Comment pourrions-nous apprécier et respecter une vraie femme s’il n’y en avait pas une souillée?

  30. Il continue à révéler cela de la manière dont Il révèle Sa Parole, mais gare à nous si nous essayons de Le répudier et d’en épouser un autre! Certainement que nous comprenons clairement maintenant pourquoi les deux théories sont fausses. Vous ne pouvez pas faire aller les choses dans cette direction-ci: c’est la perdition. Vous ne pouvez pas les faire aller dans cette direction-là: cela va au-delà de la promesse. La promesse est ici, la chose juste est ici même. La Parole ne se contredit pas, Elle doit rester dans la continuité. De même il n’y a pas de contradiction entre Matthieu 28.19 et Actes 2.38.

  31. Je sais qu’il y a quelques femmes et quelques hommes qui ne sont pas d’accord avec cela parce qu’ils ne peuvent cacher leur situation en ce moment. Vous ne le pouvez pas! Mais laissez-moi encore vous montrer quelque chose. Matthieu 28.19 dit: “Allez enseigner toutes les nations, les baptisant au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit”. Ils sont partis et chaque personne baptisée le fut contrairement à cela, étant baptisée au Nom de Jésus-Christ, cela tout au long de l’âge de la Bible et jusqu’à trois cents ans après, au concile de Nicée. Ensuite, au lieu de cela, ils adoptèrent des dogmes. Quelle est la différence? Si ce n’est pas révélé… Savez-vous que le Livre tout entier, que la Bible tout entière est une révélation? C’est de cette manière que vous devez reconnaître la vérité entre une chose et une autre. C’est parce que c’est une révélation et la révélation doit être exactement conforme à la Parole. Elle n’est pas contraire à la Parole.

  32. Vous direz: «Eh bien, cela m’a été révélé!». Mais si c’est contraire à la Parole, cela ne vient absolument pas de Dieu. C’est vrai.

  33. Si vous voulez prendre Matthieu 16.18, Jésus dit Lui-même que l’Eglise tout entière, Son Eglise, serait bâtie sur la révélation spirituelle de Lui-même qui est la Parole. “Je te dis que tu es Pierre, et ce n’est ni la chair ni le sang qui t’ont révélé cela. C’est mon Père qui est dans le Ciel qui t’a révélé cela, et sur ce rocher…”.

  34. Amis Catholiques, je sais que vous dites que l’église a été bâtie sur Pierre et qu’à partir de lui il y a eu la succession apostolique. Les Protestants disent qu’elle est bâtie sur Jésus-Christ. Ce n’est pas que je veuille dire autrement que vous, mais je prends simplement ce qu’Il dit. Il a dit: “Ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, c’est mon Père qui est dans le Ciel qui te l’a révélé, et sur ce rocher (la révélation spirituelle de ce qu’est la Parole) je bâtirai mon Eglise, et les portes du séjour des morts ne l’ébranleront jamais!”. Son Epouse ne sera pas tentée par un autre homme. “Je bâtirai mon Eglise et les portes du séjour des morts ne pourront jamais l’ébranler!”.

  35. Lorsque Abel et Caïn étaient en dehors du jardin d’Eden, Caïn avait établi sa propre conception. Il s’était dit: “Eh bien, voyons. Dieu est un Dieu bon. Il est le maître de toute la nature, alors je Lui apporterai des haricots, des pommes de terre et des fleurs, et je Lui ferai un très joli autel” (c’est-à-dire une église). Il s’agenouilla. Il croyait en Dieu. Il adora Dieu, éleva les mains et offrit ce sacrifice. Il fit toutes les choses religieuses qu’Abel avait faites.

  36. Abel avait bâti le même genre d’autel. Mais quand il s’en approcha, ce fut avec un agneau qu’il avait apporté; Caïn pensait faire un antidote pour le péché, son père et sa mère ayant dû manger le fruit malgré ce qui leur avait été enseigné dans ce jardin. Mais Abel, par révélation divine, savait que l’antidote, c’était le sang! Il le sut par révélation divine. La Bible dit dans Hébreux 11 qu’Abel offrit à Dieu un sacrifice plus excellent que celui de Caïn, et par lequel Dieu lui rendit témoignage qu’il était juste. N’est-ce pas vrai? Amen! Frère, soeur, c’est pour moi aussi clair qu’il est possible de l’être. Tout est là.

  37. Revenons à ce sujet du mariage et du divorce. Vous voyez, il faut que cela soit révélé. Tant que ce n’est pas révélé, vous ne le savez pas. Mais Il a promis que dans ces derniers jours, dans cet âge-ci, chaque mystère caché de la Bible serait révélé. Combien savent cela? C’est dans Apocalypse, chapitre 10. Jésus a promis que tous ces mystères cachés, mariage et divorce, et tous les autres mystères qui avaient été cachés, seraient révélés au temps de la fin.

  38. Vous vous rappelez cette Voix qui m’avait dit: «Va à Tucson». Vous vous rappelez cette lumière mystique dans les cieux et les sept anges qui s’y tenaient. Après, je suis revenu pour l’ouverture des sept Sceaux. Observez ce qui s’est passé. C’est vrai. Avançons encore juste un petit peu.

  39. Maintenant écoutez-moi! Je sais que pour vous c’est bientôt l’heure d’aller manger, mais moi je suis en train de manger de bonnes choses!

  40. Remarquez que la femme qui tient sa place est un joyau. Salomon, cet homme qui avait eu mille femmes, dit que l’homme qui trouve une femme trouve une bonne chose. Il a dit qu’une bonne femme est un joyau à sa couronne, c’est un honneur, mais qu’une femme injuste est de l’eau dans son sang. Et le sang, c’est la vie! Il dit: “On peut trouver un homme juste entre mille (c’est Salomon qui le dit), mais on ne peut pas trouver une femme juste entre mille”. C’est ce qu’a dit Salomon.

  41. Remarquez comment sont les choses. Vous voyez, femmes, vous pouvez être des joyaux si vous voulez être des joyaux, mais ce désir doit venir de vous. Mais vous voyez pourquoi il y a ce problème du mariage et du divorce sur lequel Jésus nous a dirigés? C’est parce que votre espèce est la cause de tout le péché. C’est la raison pour laquelle la polygamie, le divorce et tout le reste a été introduit. Au commencement ce n’était pas du tout ainsi, et ce ne sera pas non plus ainsi dans le monde à venir.

  42. Voyez Jacob, de qui sont nés les patriarches. Il eut au moins une douzaine de femmes. Il épousa deux soeurs et eut à part cela des concubines (des femmes avec qui il vivait légalement sans être marié) et certains de ces patriarches naquirent de ces concubines. N’est-ce pas vrai? Veillez à faire en sorte que la Parole marche sans à-coups! Oh, j’ai des pages entières sur ce sujet. Si un homme d’église mettait en question ce que je dis, nous pourrions nous rencontrer et parler de cela. Mais il est certain que s’il est tant soit peu spirituel, il pourrait voir du premier coup que c’est la vérité. La question ne se pose même pas!

  43. Une bonne femme est une bonne chose. Je le sais. Je le sais parce que j’ai vu de vraies femmes. J’ai rencontré des femmes véritables, authentiques, des femmes aussi réelles que le meilleur des hommes qui ait marché sur cette terre. La femme est un dérivé et une partie de l’homme. Mais à la chute, c’est lui qui l’a écoutée. Elle est une partie de lui. Mais tout dépend d’elle! Elle est faite de telle manière qu’elle peut être souillée, et il lui a été donné le droit de refuser ou d’accepter, ce qui est contraire à la nature originelle du commencement. Vous voyez? Mais c’est ainsi.

  44. Maintenant il est midi et je dois omettre quelque chose pendant quelques instants. Je voudrais vous poser une question.

  45. Rappelez-vous maintenant que je ne dis ces choses qu’à mon groupe ici. Et je dis à ceux qui m’écoutent sur les ondes: je dis ceci uniquement à ceux qui me suivent. Ce message n’est que pour eux. Au sujet de ce que je vais dire ici, chaque ministre est berger de son troupeau: qu’il fasse comme bon lui semble. C’est une affaire entre lui et Dieu. Prêtres, prédicateurs, c’est votre affaire, mes frères. Je parle seulement ici à Jeffersonville, le seul endroit où je dirai ces choses parce que c’est mon propre troupeau. Le Saint-Esprit m’a donné à entendre que c’est le troupeau dont je suis le surveillant. Il m’en tiendra pour responsable.

  46. Et ce sont mes gens qui se sont convertis ici, venant de tout le pays, et c’est moi qui les ai conduits à Christ. Et, petits enfants, je suis ici pour vous aider et je suis votre ami. Vous pourriez penser que je parle contre vous, mais je dis ceci pour votre bien. Je vous aime. Si ce n’est pas ainsi, Dieu est mon juge. Vous savez que je vous aime.

  47. C’est une chose terriblement forte à dire. Je ne sais pas comment l’exprimer. Que vais-je faire quand il y a dans mon assemblée des hommes et des femmes qui ont été mariés deux ou trois fois, de braves hommes et de braves femmes dans une confusion totale? Qu’est-ce qui a fait cela? Les faux enseignements! Exactement! Parce qu’ils ne se sont pas attendus au Seigneur. “Ce donc que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas”. Non pas ce que l’homme a uni, mais ce que Dieu a uni.

  48. Quand vous avez reçu une révélation directe de Dieu disant que celle-ci est votre femme, elle est à vous pour le reste de votre vie, vous voyez. Mais ce que l’homme joint, n’importe qui peut le séparer. Mais ce que Dieu unit, qu’aucun homme n’ose le toucher! Il a dit: “Ce donc que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas”. Il ne s’agit pas d’une union faite par un magistrat à demi-ivre ou par un renégat quelconque de prédicateur qui, au lieu de prendre la Parole de Dieu, se fonde sur un tas de credo tirés de livres, et qui leur permettent de faire tout ce qu’ils veulent. Vous voyez? Je parle de ce que Dieu Lui-même a uni ensemble.

  49. Maintenant je vais vous dire ceci. Je fais très attention à ce que je vous dis. Ce n’est pas ma volonté d’être rude avec vous. Ce n’est pas ma volonté d’être rude avec vous, mes frères pasteurs. Ce n’est pas ma volonté. Mais je suis responsable, réalisant que cela a été déposé entre mes mains. Je ne peux pas le retenir, mais je ne sais pas comment le donner. Et je sais que cette bande sera distribuée. Oh, mes frères! Je suis prêt. Le bureau va s’ouvrir. C’est exactement comme avec la semence du serpent. Mais il est absolument prouvé que c’est juste.

  50. J’ai vu dans les journaux (même quelques-uns du grand diocèse ont des photos de l’original) cette photo d’un serpent grimpant le long de la jambe d’une femme et s’enroulant autour d’elle. Elle a eu toutes sortes de sensations, des sensations même qu’un homme ne pourrait lui donner, ayant cet énorme serpent enroulé autour d’elle. C’est l’exacte vérité. Et cela va de mal en pis et ira encore en empirant. Le serpent n’aurait pas pu avoir des relations sexuelles avec la femme en étant sous sa forme actuelle.

  51. J’ai eu l’autre jour une discussion avec un pasteur associé aux Assemblées de Dieu qui me dit: «Vous êtes dans l’erreur à ce sujet».

  52. Je lui dis: «Eh bien, c’est possible. J’aimerais bien que vous me le montriez».

  53. Alors il se mit à me parler, mais commença tout de suite à s’égarer. Il me dit entre autres: «Frère Branham, où est cette espèce? Dieu a dit: “un couple de chaque espèce”. Où est donc cette espèce que vous avez dit se trouver entre l’homme et l’animal et que la science n’arrive pas à découvrir? Où se trouve-t-elle? Cet être est-il sur la terre? Etait-ce un chimpanzé?».

  54. Non! Parce que le sang du chimpanzé ne peut se mélanger avec celui de la femme, pas plus que celui d’aucun autre animal. Il ne le peut pas, pas plus que le sperme de l’homme ne se mélangera avec une femelle d’animal. Cela ne se peut pas.

  55. Alors où est ce certain animal? Or Dieu a dit: “Que chacun produise selon son espèce”.

  56. J’attendis une minute et la douceur du Saint-Esprit me dit: «Dis-lui que c’est ici». J’avais dit d’abord: «Eh bien, cela aurait pu être quelque chose de distinct».

  57. Ce prédicateur me dit: «Mais, frère Branham, nous parlons au sujet de la Parole, n’est-ce pas?».

  58. Je lui répondis: «Parfaitement! On prétend que ces choses, les dinosaures, les mammouths et autres étaient quelque chose de distinct. Cela aurait pu être ainsi».

  59. Il me dit: «Frère Branham, nous parlons des preuves de la Parole. Si le péché est là, le péché originel devrait être là lui aussi».

  60. Je dis en moi-même: «Seigneur Jésus, Tu as dit: “Ne vous inquiétez pas de ce que vous direz quand vous serez devant les hommes car cela vous sera donné à l’heure même”. Seigneur, que lui dirai-je?». Il me répondit: «Dis-lui que c’est ici». C’était comme les visions que j’ai sur l’estrade. Alors je dis: «C’est ici!», ne sachant pas où.

  61. Il me demanda: «Où?».

  62. Et avant même que j’aie eu le temps de réfléchir, le Seigneur me dit: «C’est le serpent».

  63. C’est exactement ce qu’il était, car il n’est plus cette bête. Il a été maudit et obligé de ramper sur son ventre pour le reste de ses jours. Il est ici. N’est-ce pas vrai? Et on le retrouve toujours dans l’acte qu’il a commis, c’est toujours la même oeuvre de péché qui s’approche de la femme, semblable à un sexe mâle. C’est dans ces conditions où elle tourne de l’oeil qu’elle peut avoir des sensations allant bien au-delà de tout ce que l’homme pourra jamais lui donner.

  64. Je m’arrêterai là parce que nous sommes dans un auditoire mixte. Je prendrai les hommes à part pour leur parler plus en détail de ces choses- là. J’avais préparé les journaux et tout le reste à portée de main pour vous parler de cela ce matin. Je voulais passer toute la journée sur ce sujet, mais je terminerai en disant ceci.

  65. Ceci est seulement pour mon église, qui n’est d’ailleurs pas mon église mais le petit troupeau qui me croit et me suit. C’est pour eux.

  66. L’autre jour, sachant que tout ce que je vous dis doit être AINSI DIT LE SEIGNEUR, et tandis que je prenais les Ecritures pendant qu’Il me révélait ces choses, je dis: «Seigneur Dieu, que puis-je dire à cette assemblée? Il y aura des séparations! Il y aura partout des hommes dans l’entrée et dans la cour pour me demander: ‹Devrai-je quitter cette femme?›. Et des femmes pour me dire: ‹Devrai-je quitter mon mari? Que dois-je faire?›». Je dis: «Seigneur, que ferai-je?».

  67. Quelque chose me dit: «Va dans la montagne et je te parlerai».

  68. Tandis que j’étais dans la montagne… je ne savais pas qu’en bas à Tucson ils le voyaient et que même les professeurs firent sortir les enfants de l’école (ma petite-fille et les autres) et leur dirent: «Regardez cette montagne là-bas. Il y a un nuage d’une couleur ambre ardente qui monte dans les airs et redescend, qui monte et redescend».

  69. Mrs. Evans, êtes-vous là? Ronnie, es-tu là? En revenant, je m’arrêtai à la station d’essence des Evans, et avant même de savoir ce que leur fils allait me dire, celui-ci me fit sursauter en disant: «Frère Branham, vous étiez là-haut dans la montagne, n’est-ce pas?».

  70. Je lui répondis: «Que veux-tu dire par là, Ronnie? Non» (Vous voyez, c’était pour voir ce qu’il allait faire). Il y a des tas de choses qui arrivent, que l’on ne raconte pas aux gens. La raison en est que, lorsque l’on voit tellement de choses arriver, cela nous devient habituel, vous voyez. Je ne le dis simplement plus. Je dis donc: «Ronnie, qu’as-tu vu?».

  71. Il me dit: «Je peux vous montrer exactement où vous étiez. J’ai appelé maman et nous nous sommes tenus là et avons regardé ce nuage là-haut qui montait et descendait. Je lui dis: ‹Ce ne peut être que frère Branham qui est quelque part là-haut. C’est Dieu qui lui parle›».

  72. Toute la ville le regarda. C’était une journée radieuse où il n’y avait aucun nuage, à part ce grand nuage de couleur ambrée suspendu là et ayant la forme d’un entonnoir, puis remontant et s’étalant.

  73. Chers amis (maintenant je vais terminer et après vous pourrez vous en aller), c’est à ce moment-là que me fut révélé ce que je vais vous dire maintenant même, c’est pourquoi ne le manquez pas.

  74. Maintenant, je parle uniquement à ceux qui me suivent et qui suivent ce message, et non pas à ceux de l’extérieur. Que le témoignage m’en soit rendu devant Dieu: ce n’est que pour ce groupe.

  75. Nous nous trouvons dans ce gâchis à cause des mauvaises interprétations de la théologie. N’est-ce pas vrai? C’est pourquoi vous, les femmes, vous vous mariez une seconde fois et que vous, les hommes, épousez des femmes divorcées. C’est à cause des mauvaises interprétations de la théologie. Je vais maintenant vous montrer quelque chose que le Seigneur m’a dit. Dieu, notre Créateur, Jésus-Christ, fut questionné à ce sujet quand Il était ici sur terre et Il dit que le prophète qui donnait Sa Parole, Moïse, celui qui fit sortir d’Egypte les enfants d’Israël et les conduisit à la terre promise, voyant le peuple dans cette condition, leur donna la lettre de divorce, la situation étant ce qu’elle était. Dieu permit à Moïse, ce prophète envoyé à Son peuple, de leur accorder cette lettre de divorce.

  76. Dans 1 Corinthiens, chapitre 7, versets 12 et 15, Paul, le prophète du Nouveau Testament, trouvant la même situation dans l’église, dit: “Ce n’est pas le Seigneur qui le dit, c’est moi”. N’est-ce pas vrai? C’était à cause des conditions du divorce.

  77. Ce n’était pas ainsi au commencement. Mais Moïse eut la permission de faire cela et Dieu reconnut que c’était juste. Paul eut lui aussi le droit de le faire quand il trouva l’église dans cette condition.

  78. Croyez que c’est la vérité et croyez que cela vient de Dieu. Et par la confirmation de Son nuage et de Son message qui m’a été donné jusqu’ici, Dieu sur cette montagne ne m’aurait-Il pas permis de faire la même chose? Il m’a dit de vous permettre d’aller de l’avant dans l’état où vous êtes et de ne plus recommencer. Continuez à vivre avec votre femme et à vivre en paix, car l’heure est avancée. La venue du Seigneur est imminente! Nous n’avons pas le temps de briser ces choses. Mais n’essayez pas de recommencer! (Je ne parle qu’à mon assemblée). Mais si vous êtes marié (Dieu m’a rendu témoignage sur cette montagne que je pouvais dire cela. C’est une révélation surnaturelle donnée à cause de l’ouverture des Sceaux et parce que c’est une question posée dans la Parole de Dieu), continuez dans l’état où vous êtes et ne péchez plus!

  79. Ce n’était pas ainsi au commencement. C’est vrai. Ce n’était pas ainsi et ce ne sera pas ainsi à la fin. Mais dans ces conditions modernes, en tant que serviteur de Dieu (je ne veux pas m’appeler moi-même Son prophète, mais je crois que si je n’ai pas été envoyé pour cela, je pose les fondements pour lui quand il viendra), dans ces conditions modernes, je vous commande de rentrer maintenant à la maison avec votre femme. Si vous êtes heureux avec elle, vivez avec elle et élevez vos enfants dans les exhortations de Dieu. Mais que Dieu ait pitié de vous si vous faites de nouveau cela! Enseignez vos enfants à ne jamais faire une telle chose. Elevez-les dans les exhortations de Dieu. Et maintenant, dans l’état où vous êtes, allons dans cette heure tardive du soir dans laquelle nous vivons et courons vers le but de la haute vocation en Christ où toutes choses seront possibles.

  80. Jusqu’à ce que nous nous revoyions ce soir, que le Seigneur vous bénisse tandis que nous prions.

  81. Seigneur Dieu, nous Te remercions. Nous Te louons. Tu es le même grand Jéhovah que Celui qui a donné la permission à Moïse. Que devait dire à son peuple ce grand serviteur Moïse? Et, ô Dieu, Tu lui as permis de donner une lettre de divorce.

  82. Paul, le grand apôtre, a écrit le Nouveau Testament, comme Moïse l’Ancien. Moïse a écrit la Loi et une dispensation de lois. Les paroles de nombreux prophètes y ont été injectées, mais c’est Moïse qui a écrit les lois. Et Tu lui as permis de leur donner la lettre de divorce à cause de la dureté de leur coeur.

  83. Le grand Paul, un des écrivains du Nouveau Testament, put aussi faire une assertion telle que: “C’est moi qui parle dans ces conditions, et non pas le Seigneur”.

  84. C’est pareil aujourd’hui, Seigneur notre Dieu, à la fin du monde. Tandis que nous sommes ici dans la miséricorde de Dieu et sachant que nous aurons bientôt à rendre des comptes en Sa présence et sachant que Tu as tellement fait, Seigneur, je suis sûr qu’à la vue de cela ces gens resteront attachés à cela comme venant de Toi. Et en témoignage de cela il y a ici beaucoup de gens qui ont vu dans la montagne le signe où les anges du Seigneur vinrent dans un tourbillon, le tourbillon de ces sept anges qui arriva lors de la révélation des sept mystères. Et ce fut le même ange qui apparut dans la même direction, sur la même montagne, le jour où cela fut révélé.

  85. O Dieu, je prie que ces gens puissent retourner à la maison en étant reconnaissants de ce que Dieu leur ait accordé cette grâce. Seigneur, je n’ai parlé qu’avec Ta permission. Et Seigneur, je ne le dis qu’avec Ta permission. Et fais que les gens soient si reconnaissants qu’ils n’essaient plus jamais de commettre de nouveau ce péché. Et puissent-ils ne plus jamais essayer de commettre aucun péché, mais de T’aimer de tout leur coeur.

  86. O Seigneur, fais que ces familles soient heureuses et puissent-elles élever leurs enfants dans les exhortations de Dieu. Car Seigneur, j’ai donné ce message que j’avais sur le coeur. J’ai tout fait du mieux que j’ai pu et Satan m’a combattu pendant des semaines et des nuits d’insomnie, mais Seigneur, je commande maintenant à ces gens d’étudier cela et de vivre pour Toi. Accorde-le, ô Seigneur. Mes épaules sont déchargées maintenant. Ces gens sont entre Tes mains. Je Te prie de les bénir.

  87. Bénis ces mouchoirs, Seigneur, qui viennent d’être posés ici pour les malades et les affligés. Que cette soirée qui vient puisse être une des soirées les plus glorieuses et les plus puissantes afin que tous soient guéris. Accorde-le, ô Seigneur. Bénis-nous tous ensemble. Puissions-nous aller en paix, heureux et nous réjouissant de ce que le Dieu de la création nous ait montré ce qui était depuis le commencement et étende de nouveau Sa grâce dans ces derniers jours jusqu’à nous qui sommes dans ce gâchis. O Dieu grand et éternel, combien nous Te remercions pour cela! Et puissent nos coeurs être si heureux que nous n’ayons plus jamais le moindre désir de pécher contre Toi. Au Nom de Jésus. Amen.

Je L’aime (pourquoi ne L’aimeriez-vous pas?),
Je L’aime, parce qu’Il m’aima le premier
Et acquit mon salut
Sur le bois du Calvaire.

  1. Je dis ceci maintenant afin que les serviteurs le comprennent bien: cela s’adresse uniquement à ceux qui suivent ce message.

  2. Oh, êtes-vous heureux? Je vous ai dit la vérité, le AINSI DIT LE SEIGNEUR d’un bout à l’autre. Levons-nous maintenant et élevons nos mains tandis que nous chantons de nouveau ce cantique: «Je L’aime, je L’aime pour Sa grâce. Je L’aime pour Sa miséricorde. Je L’aime pour Sa Parole». Et la Parole de Dieu est venue au prophète.

Je L’aime (venez, frère),
Je L’aime…

 



En complément et pour avoir une bonne compréhension sur ce sujet,
vous pouvez lire la brochure: