LA REVELATION DES SEPT SCEAUX

LE SEPTIEME SCEAU

(The Seventh Seal)


24 mars 1963, soir
Branham Tabernacle
Jeffersonville — Indiana, U.S.A.

 



  1. Restons debout pendant que nous prions. Dieu Tout-puissant, Auteur de la Vie et donateur de tous ces précieux dons spirituels, nous sommes vraiment reconnaissants pour ces moments extraordinaires où nous pouvons avoir une communion tellement merveilleuse en Ta présence. C’est un point culminant de notre vie, Seigneur, un moment que nous n’oublierons jamais, quel que soit le temps que nous passerons encore ici-bas.

  2. Et nous Te prions, ô Dieu, qu’en cette dernière soirée… Nous avons lu dans les Ecritures que Jésus, le dernier jour de la fête, se tint au milieu de la foule et cria: “Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi!”. Et je Te prie, Père céleste, que ce soir encore cela se répète et que nous puissions entendre la Voix de notre Seigneur nous appeler à Son service dans une marche de plus en plus proche. Nous sentons bien que nous avons déjà entendu Sa Voix au début de l’ouverture de ces Sceaux nous disant que nous étions au dernier jour et que le temps est proche, à la porte. Accorde-nous ces bénédictions que nous Te demandons, Père, au Nom de Jésus-Christ et pour Sa gloire. Amen. Vous pouvez vous asseoir.

  3. J’aimerais encore ajouter ceci, c’est que de toutes les réunions que j’ai tenues jusqu’à ce jour, je crois que cette semaine a été la plus glorieuse période de ma vie au service de Dieu. J’ai déjà vu, bien sûr, s’accomplir de grands miracles dans des services de guérison, mais cela va au-delà. Un des points culminants de ma vie a été d’être ici et aussi de voir ce petit tabernacle prendre un autre aspect. Non seulement l’extérieur, mais l’intérieur a lui aussi pris un aspect différent.

  4. J’ai demandé à Billy… Il lui a fallu tellement de temps pour venir me chercher. Il m’a dit que cette semaine il y a encore eu un groupe de gens qui se sont fait baptiser (cela fait plus d’une centaine); ils ont été baptisés au Nom de notre Seigneur Jésus-Christ, c’est pourquoi nous sommes reconnaissants. Que Dieu vous bénisse.

  5. Maintenant s’il n’y a pas d’église chez vous, nous vous invitons à venir ici et à avoir communion avec nous. Rappelez-vous simplement que l’église est ouverte. Nous ne sommes pas une dénomination. J’espère et j’ai confiance qu’elle ne sera jamais une dénomination, mais simplement une communion où hommes et femmes, garçons et filles puissent se réunir autour de la table du Seigneur et avoir communion autour de la Parole; nous avons ici toutes choses en commun.

  6. Nous avons un excellent pasteur, un véritable homme de Dieu. J’en suis tellement reconnaissant. Rappelez-vous cette vision que j’ai eue l’année dernière où je vis toute cette nourriture emmagasinée à cet endroit. C’est l’exacte vérité! Et maintenant nous avons la place adéquate pour les classes d’école du dimanche de chaque âge, et nous sommes très reconnaissants d’avoir pu le faire. Quelques-uns ont demandé une fois s’il ne serait pas possible d’avoir ces classes d’école du dimanche où ils pourraient envoyez leurs enfants. Maintenant nous en avons, alors venez simplement chez nous et soyez avec nous si vous n’avez pas d’église chez vous. Bien entendu, si vous avez une bonne église chez vous où vous pouvez aller et où l’on prêche l’Evangile, alors ce n’est qu’un autre groupe semblable au nôtre. Mais si vous n’avez rien chez vous…

  7. Je sais que plusieurs d’entre vous ont déménagé de différentes parties du pays pour venir habiter ici afin que cette église-ci soit l’église de leur foyer. C’est de bon coeur que nous vous accueillons ici pour écouter la Parole du Seigneur. Je me rappelle… Je crois que, quand je suis parti, je vous ai dit qu’en ce qui me concerne les réunions auraient désormais lieu ici au tabernacle. Je ne sais pas ce que le Seigneur a encore en réserve pour moi dans le futur. J’ai confiance en Sa main (et non pas en quelque superstition ou autre); j’attends simplement jour par jour qu’Il me conduise à l’endroit où je puis Lui être le plus utile. Et quand Il aura terminé avec moi, je crois qu’Il me recevra en paix dans Sa Maison.

  8. Je suis également très reconnaissant de la coopération des gens de ce tabernacle. Comme Billy me le disait cette semaine, je pense que chaque famille de par ici qui vient au tabernacle a accueilli des gens. Chacun a ouvert sa maison et a reçu ceux qui n’avaient pas pu trouver d’endroit où se loger. Cela, c’est vraiment agir en chrétiens! Chez certains, la maison a été bourrée jusqu’au dernier petit coin afin de loger des gens. Nous sommes dans une période difficile parce qu’il y a une grande manifestation sportive (basketball, ou quelque chose comme cela) et que tout a été réservé. En plus de cela, dans cette petite église sont représentés vingt-huit ou trente états, plus encore deux pays étrangers; ainsi donc cette petite réunion de réveil prend déjà pas mal de place par elle-même.

  9. Aujourd’hui je demandai à des gens: «Il ne semble pas qu’il y ait beaucoup de gens de Jeffersonville à ces réunions».

  10. Quelqu’un me dit: «Nous ne pouvons pas entrer!». Voilà la raison! Quelques personnes de la police et autres auraient voulu venir aux réunions mais ne purent entrer. Tout était déjà plein avant qu’elles ne puissent entrer. Elles pourront peut-être venir à une autre occasion, c’est pourquoi elles ne sont pas venues et qu’il y a tout ce monde venant d’ailleurs. Nous en sommes très reconnaissants!

  11. Maintenant il y a quelque chose que je ne sais pas. Après ce message, devrait suivre normalement un message sur les sept trompettes. Mais dans les Sceaux il y a pratiquement tout. Les âges de l’Eglise sont venus et nous les avons placés en premier, car c’était le message le plus important pour ce temps-là, mais l’ouverture des Sceaux montre où va l’église et comment elle finit. Je pense que notre Père céleste nous a accordé une grâce certaine en nous faisant voir ce que nous avons vu.

  12. En regardant d’anciennes notes sur lesquelles j’avais prêché il y a de nombreuses années, je me suis aperçu que je n’avais fait qu’effleurer le sujet, disant ce que je pensais être juste et continuant sans m’arrêter. J’étais bien loin du compte! J’avais fait des quatre premiers Sceaux une petite prédication d’environ vingt minutes! Oh, les quatre cavaliers de l’Apocalypse, je les avais tous mis ensemble, disant simplement: «Un cheval vint; il était blanc». Je disais: «Peut-être qu’il s’agit des premiers âges. Le cheval suivant apporte une famine», et ainsi de suite.

  13. Oh, mes frères, mais lorsque la Parole fut vraiment ouverte, je m’aperçus combien c’était loin de cela! C’est pourquoi il est convenable que nous observions et attendions. Peut-être que c’était ce qu’il fallait faire en ce temps-là. Beaucoup de choses peuvent avoir été dites avec lesquelles les autres gens peuvent ne pas être d’accord, mais je crois que lorsque viendra le temps du grand rassemblement où nous rencontrerons notre Seigneur, vous découvrirez que c’était juste. C’est vraiment juste!

  14. Et vous tous qui n’êtes pas d’ici, qui venez de différents endroits, de différents états et nations, comme j’apprécie votre sincérité! Vous avez fait tout ce trajet, vous avez pris ce temps sur vos vacances, certains d’entre vous ne saviez même pas où loger ou n’avaient même pas d’argent pour se nourrir. Je le sais parce que j’ai pu aider moi-même quelques personnes à trouver un logement. Il y en a qui n’avaient même pas assez d’argent pour manger, mais sont venus malgré tout, s’attendant à ce que quelque chose se passe pour prendre soin de cela. Ils ont eu une si grande foi que peu leur importait de ne pas pouvoir manger ou se loger, ce qu’ils désiraient, c’était de pouvoir entendre ces choses de toute façon. C’est très courageux, vous savez! Et tout le monde a été parfaitement bien.

  15. Dernièrement, j’ai rencontré mon beau-frère. C’est lui qui a réalisé la maçonnerie de cette église, et je lui dis combien j’appréciais son travail. Je ne suis pas maçon et ne connais rien à ce métier, mais je sais ce que c’est qu’un angle droit et je sais s’il est bien fait.

  16. Il me dit: «Je vais te dire quelque chose; je n’ai jamais vu régner une telle harmonie parmi des gens qui doivent travailler ensemble». Frère Wood, frère Roberson et tous les autres faisaient chacun son travail. Un frère a installé la sonorisation dans l’église. Ils disaient: «Tout marche très bien». Quand on avait besoin de quelque chose il y avait toujours l’homme qu’il fallait pour le faire. C’est ainsi que Dieu fut présent dans tout le programme. Nous en sommes très reconnaissants.

  17. Beaucoup ont fait des dons importants qui nous ont aidés dans cette réalisation, tels que frère et soeur Dauch qui sont ici et encore beaucoup d’autres qui ont fortement contribué à cette cause. Et maintenant tout est pratiquement payé. Nous en sommes reconnaissants.

  18. Rappelez-vous que c’est votre église car vous êtes des serviteurs de Christ. C’est pour cela qu’elle a été construite. C’est une porte ouverte pour susciter des serviteurs. Quant à ceux qui sont déjà serviteurs de Christ, ils peuvent aussi entrer et se réjouir ensemble dans la communion de Jésus-Christ. Nous voudrions que vous sachiez que chacun est le bienvenu.

  19. Maintenant si, quand je suis sous l’onction, vous m’entendez en quelque sorte arracher le rideau des organisations, cela ne veut pas dire que je parle contre votre pasteur ou contre quelque frère ou quelque soeur que ce soit dans votre église, parce qu’après tout Dieu a des gens dans chaque organisation. Mais ce qu’Il n’accepte pas, c’est l’organisation. Il accepte l’individu qui se trouve dans une organisation. Ce n’est d’ailleurs pas seulement quand il y a une organisation, mais quand les gens demeurent tellement attachés à une organisation qu’ils ne peuvent rien voir d’autre que ce que cette église dit. Cela les empêche d’avoir communion avec les autres; c’est un système qui ne plaît pas à Dieu, c’est une affaire du monde qui n’est pas instituée par Dieu.

  20. Ainsi donc, je ne parle pas des individus, Catholiques, Juifs, Méthodistes, Baptistes, Presbytériens ou qui que ce soit, qu’ils viennent ou non d’organisations, qu’ils soient dénominationnels ou non, Dieu a de Ses enfants dans ces groupes. Et je crois toujours qu’ils sont là dans un but, qui est de donner la Lumière, attirant au-dehors ceux qui sont prédestinés et qui viennent de partout. Et en ce jour glorieux que nous verrons alors, l’Eglise du Seigneur Jésus-Christ sera appelée au grand rassemblement dans les airs et nous monterons à Sa rencontre. Je me réjouis dans l’attente de cette heure!

  21. Il y a tellement de choses à dire, et ce soir est le dernier. Dans un service de guérison, je trouve que l’attente de ces choses glorieuses qui vont se produire crée une tension et nous rend nerveux. Je m’aperçois que c’est pareil ce soir. Chacun est dans l’attente de voir… Cela a été ainsi chaque soir pour l’ouverture de ces Sceaux.

  22. Maintenant je voudrais bien mettre les choses au point. Chaque fois, chaque fois qu’il a été question de ces Sceaux, tout ce que j’ai cru à leur sujet ainsi que tout ce que j’ai lu venant d’autres gens était contraire à ce qui m’a été révélé dans ma chambre. Et ma pensée, en de tels moments… La raison pour laquelle j’ai fait ce service de guérison ce matin est que ma pensée humaine s’éloigne tellement de ma propre manière de penser. J’ai essayé de rester dans ma chambre avec les volets fermés et la lumière allumée (c’est aujourd’hui le huitième jour); je n’ai même pas pris ma voiture pour aller quelque part.

  23. J’ai dû aller avec quelques frères à la banque pour signer des papiers au sujet d’argent qui avait été emprunté pour construire l’église, mais je suis revenu immédiatement dans ma chambre pour étudier. Et, chose étrange, il n’y a eu personne qui ait dit quoi que ce soit. D’habitude, il y a toujours des gens qui frappent, qui vont et viennent. Cette fois il n’y a eu personne. C’est vraiment exceptionnel.

  24. Je mange chez frère Wood; d’habitude c’est toujours plein de voitures et il y a toujours huit ou dix personnes qui séjournent chez lui pendant ce temps, mais cette fois personne n’est venu.

  25. Et ce matin… jamais je n’oublierai la grâce de notre Sauveur envers Son serviteur épuisé! En répondant à la question d’une pauvre personne au mieux de ma pensée, pensant que je l’avais fait correctement, tout à coup ce fut comme si je venais de voler quelque chose à un enfant. Je sentais une telle condamnation, mais je ne comprenais pas pourquoi! Je pensai: «Peut-être que c’est parce que je me dépêche pour arriver à ce service de guérison. Peut-être que quelqu’un est dans un état désespéré et que je devrais prier pour lui immédiatement». Je posai la question à l’auditoire. Cela me fut révélé au bout de quelques minutes. Quelqu’un demanda: «Ne voudriez-vous pas relire votre question?». Je pris le bout de papier et relus la question pour voir ce qui était écrit, puis je consultai le Livre et je m’aperçus que je ne répondais pas du tout à la question.

  26. Puis-je vous communiquer quelque chose? Lorsque le surnaturel entre, c’est la pensée de Christ. Vous vous éloignez tellement de votre propre manière de penser que dans votre propre pensée… Ne me demandez pas d’essayer de vous l’expliquer parce que je n’y arriverais pas. C’est impossible. Personne ne peut le faire. Comment cet homme, Elie, se tenant sous cette onction sur la montagne en présence de Dieu put-il faire tomber le feu du Ciel, faire venir la pluie immédiatement après le feu, fermer le ciel afin qu’il ne plût pas pendant trois ans et six mois et rappeler la pluie qui se remit à tomber le jour même, et sous l’onction s’emparer de quatre cents prêtres et les mettre à mort, et ensuite s’enfuir dans le désert à la menace d’une femme, Jézabel, qui avait juré de lui ôter la vie? C’est alors qu’Achab et tous les autres purent voir la présence de Dieu et l’accomplissement d’un grand miracle.

  27. Vous voyez, l’Esprit l’avait quitté. Dans sa manière naturelle de penser il ne savait pas que penser! Il ne pouvait pas penser par lui-même. Mais rappelez-vous qu’après avoir dormi et s’être reposé, l’ange le réveilla et lui donna quelques gâteaux à manger et le laissa tomber dans le sommeil encore une fois pour qu’il se repose. Ensuite l’ange le réveilla de nouveau et lui donna encore quelques gâteaux. Ensuite nous ne savons pas ce qui lui arriva pendant ces quarante jours. Il avait été placé quelque part dans une caverne où Dieu l’appela.

  28. N’essayez pas d’expliquer le surnaturel: vous ne le pouvez pas; la seule chose à faire est d’aller simplement de l’avant. J’essaie de m’expliquer et d’être aussi clair que possible, mais je pense qu’à partir de maintenant je n’essaierai plus jamais. Vous croyez totalement ou pas du tout. Vous verrez pourquoi un peu plus tard.

  29. J’ai essayé d’être honnête, Dieu le sait. Et au sujet de la question de ce matin, j’ai essayé d’y répondre aussi honnêtement que possible. Je n’avais lu que la première partie du verset et cela n’aurait pas été juste. Mais le Saint-Esprit, comprenant que ma pensée… Voyez ce qui s’est passé ces deux ou trois derniers jours. Vous voyez, j’avais dit sept cents au lieu de sept mille ce matin-là, mais les gens l’ont remarqué, ce qui montre que vous étiez attentifs.

  30. Une autre fois je voulais dire «la colombe» et j’ai dit «l’agneau» mais je me suis repris immédiatement. Quant à cette autre question où je ne me suis pas rendu compte de mon erreur tout de suite, le Saint-Esprit m’y a ramené immédiatement. C’est une double confirmation que ces choses sont véritables. Dieu veille à ce que ce soit juste. C’est vrai. Il veut que vous sachiez que c’est la Vérité. Il est Celui qui envoie ces choses car elles sont un enseignement aussi bien pour moi que pour vous.

  31. Ainsi je suis très reconnaissant pour cette connaissance que j’ai maintenant et qui me vient du Seigneur, laquelle me montre dans quel temps nous vivons. Nous vivons au temps de la fin avant le départ de l’Eglise. Maintenant que nous avons parlé un moment, demandons encore une fois Sa bénédiction sur Sa Parole.

  32. Notre Père céleste, nous voici au début de cette glorieuse soirée, de cette heure glorieuse où quelque chose de glorieux s’est produit. Cela a été partout au milieu des gens. Et Père, je Te prie que ce soir ce soit révélé au coeur et à la pensée des gens, et qu’ils sachent sans l’ombre d’un doute que Dieu se tient encore sur le Trône et qu’Il aime encore Son peuple, et que l’heure que le monde a attendu de voir depuis si longtemps approche car il crie pour la rédemption.

  33. Nous pouvons voir les éléments qui vont rétablir toutes choses. Nous pouvons distinguer les éléments de ce qui est prêt à emmener l’Eglise dans la Présence de Christ. Nous pouvons voir l’Epouse prendre forme, revêtir le vêtement des noces, se préparer. Nous pouvons voir les lumières vaciller. Nous savons que nous sommes à la fin.

  34. Et maintenant, Père céleste, nous allons prêcher ce soir sur ce puissant et glorieux événement qui a eu lieu dans la gloire il y a environ deux mille ans et qui a été communiqué à Jean, Ton grand disciple bien-aimé. C’est de cela que nous parlerons ce soir.

  35. Que le Saint-Esprit s’avance maintenant dans Sa grande puissance de révélation afin qu’Il puisse nous révéler ces choses qu’Il veut que nous connaissions comme Il l’a fait ces derniers soirs. Nous nous en remettons à Toi avec le secours de la Parole, au Nom de Jésus. Amen.

  36. Si vous voulez consulter vos Bibles, nous allons simplement lire un verset très court de l’Ecriture, c’est le dernier Sceau. Hier soir nous avons parlé du sixième Sceau. Le premier Sceau fut la présentation de l’antichrist. Son temps s’est écoulé et nous avons vu comment il est sorti, comment l’être vivant, introduit par la puissance de Dieu, s’avance contre la puissance de l’antichrist pour la combattre. Je ne crois pas que personne ait de questions à poser à ce sujet.

  37. Nous voyons ensuite immédiatement après les âges de l’Eglise que le décor a complètement changé. Il ne vient plus d’êtres vivants, vous voyez, mais nous entrons maintenant dans la période de tribulation après que l’Eglise soit sortie. Comme tout concorde bien avec les âges de l’Eglise! Je ne vois pas le moindre iota, pas la moindre petite chose qui ne corresponde pas parfaitement. Les âges, les temps et toutes ces choses, tout correspond. Pensez-y! Cela nous montre bien qu’il fallait que ce soit Dieu qui fasse cela. La pensée humaine ne pourrait sonder cela.

  38. Ensuite nous avons découvert quelque chose. Le Seigneur nous a fait prendre l’Ecriture, la Sainte Ecriture, et nous avons vu ce que Jésus dit qui devrait arriver. Comment aurions-nous jamais trouvé cela? Mais Le voilà qui vient révéler ces choses exactement dans Sa prédication, répondant et décrivant point par point les six premiers Sceaux, mais omettant le septième.

  39. Quand les Sceaux furent ouverts, Dieu, remarquez bien cela, ne révéla pas même le moindre symbole concernant le septième. C’est un secret parfait de Dieu. On trouve cela dans le chapitre 8.

    “Et lorsqu’il ouvrit le septième sceau, il se fit un silence au ciel d’environ une demi-heure”. (C’est tout ce que nous savons à ce sujet).

  40. Maintenant nous essaierons de ne pas vous retenir trop longtemps à cause de ceux qui doivent rentrer ce soir par la route. J’avais pensé faire de nouveau un service de guérison ce matin, ce qui vous aurait permis de partir dans la matinée (vous n’auriez pas eu besoin d’attendre). Moi aussi, cela m’arrangerait parce que je dois rentrer à Tucson en Arizona où j’habite maintenant. J’aimerais bien revenir ici, si le Seigneur le permet… ma famille aimerait revenir quelques jours en juin. Peut-être que je pourrai vous voir à ce moment-là lors d’une réunion.

  41. Mes prochaines réunions se tiendront à Albuquerque au Nouveau Mexique; je crois que ce sera les 9, 10 et 11. J’y serai Jeudi et Vendredi-Saint. J’ai dû tout grouper et j’ai eu d’autres rencontres jusqu’à ce jour, c’est pourquoi je pourrai aller jeudi et vendredi soir à Albuquerque au Nouveau Mexique.

  42. Ensuite la prochaine rencontre aura lieu en principe (je n’en suis pas encore sûr) avec mes bons amis du groupe «l’Appel de Minuit» à Southern Pines en Caroline du Nord. Ils sont d’ailleurs reliés en ce moment même avec nous par téléphone, ce qu’ils ont annoncé par télégramme. Ils se sont rapprochés d’un autre groupe, les gens du «Nom de Jésus» de LittIe Rock, avec lesquels j’ai eu une rencontre au Cow Palace l’été dernier. Ils tiennent maintenant leur convention à Little Rock en Arkansas. Et depuis l’année dernière ils auraient bien aimé que je vienne à leur convention. Ils auraient voulu que je vienne pour toute la convention, mais étaient d’accord que je vienne même une seule soirée.

  43. C’est pourquoi je leur ai dit, ne sachant pas exactement que faire, de faire une annonce de principe qu’ils confirmeraient plus tard. [Frère Branham parle avec quelqu’un au sujet de cette rencontre — N.d.R] (C’est à Hot Springs? Alors je me suis trompé. Le 24 mai? Du 24 au 28 juin.) Voilà! L’annonce de principe est faite. C’est-à-dire si c’est la volonté du Seigneur.

  44. Voici la raison pour laquelle j’aime faire ces choses. Vous l’apprendrez un peu plus tard. Lorsque je vais quelque part, j’aime poser le pied là en sachant que Dieu m’a dit: «Vas-y!». Alors si l’ennemi veut s’élever contre moi, où que ce soit, je dis: «Je suis ici au Nom du Seigneur Jésus; retire-toi!». Et ainsi on est sûr du terrain sur lequel on se tient, vous voyez.

  45. Où qu’Il vous envoie, Il prendra soin de vous. Mais si vous y allez sur une simple supposition, alors je n’en sais rien. Il pourrait ne pas être là. C’est pourquoi j’aime être aussi certain que possible. J’ai pris de nombreux engagements qu’Il ne m’a pas dit expressément de prendre, mais j’aime être aussi sûr que possible. Que le Seigneur vous bénisse tous maintenant.

  46. Comme nous avons pu remarquer qu’il n’y a ici qu’un seul verset, j’aimerais faire quelque chose avant de commencer. Vous avez remarqué que nous avons sauté le septième chapitre. Le sixième chapitre finit le sixième Sceau, mais entre le 6ème Sceau et le septième Sceau, il y a quelque chose qui se passe, vous voyez? Et comme c’est merveilleusement placé juste à sa bonne place, entre le sixième et le huitième chapitre.

  47. Maintenant remarquez qu’entre le sixième Sceau et le septième Sceau il y a un intervalle, un intervalle entre le sixième et le huitième chapitre de l’Apocalypse. C’est entre le sixième et le septième Sceau qu’il y a cet intervalle. Il est nécessaire que nous le remarquions. Il est très important que nous prenions garde à cette petite période.

  48. Rappelez-vous aussi qu’après le quatrième chapitre de l’Apocalypse, l’Eglise est partie. Après que les quatre cavaliers soient sortis, l’Eglise est partie. Vous voyez? Tout ce qui est arrivé à l’Eglise se termine au premier verset du quatrième chapitre de l’Apocalypse. Tout ce qui est arrivé dans les mouvements de l’antichrist va jusqu’au quatrième chapitre, et le quatrième Sceau de la Révélation (aussi bien pour l’antichrist que pour Christ) se termine là. L’antichrist vient en jugement avec son armée et Christ vient Lui aussi avec Son armée.

  49. C’est une vieille bataille qui a commencé dans la nuit des temps, et Satan et ses anges furent chassés. Ils vinrent alors sur la terre où la bataille recommença parce qu’Eve avait brisé la barrière de la Parole de Dieu derrière laquelle elle était isolée. Et dès cette heure-là, Satan gagna la bataille contre la Parole de Dieu parce qu’un des sujets de Dieu, le plus faible, a laissé tomber la barrière de la Parole.

  50. Et c’est exactement ainsi qu’il a gagné chaque fois la bataille, parce que l’un de ses sujets a abaissé la barrière de la Parole. Et c’est ce qui s’est passé dans le dernier âge de l’Eglise par le moyen du système de l’organisation, parce que la Sainte Eglise réelle et authentique du Dieu Vivant de l’âge du Lion n’a pas voulu accepter la Parole et a détourné l’église de la Parole vers les dogmes.

  51. Combien d’entre vous savent que c’est sur des dogmes que l’église catholique romaine est établie? L’admettent-ils? Absolument! Ils l’admettent, c’est sûr et certain! Le dire aux Catholiques ne blesse pas le moins du monde leurs sentiments car ils le savent. D’ailleurs ils viennent justement d’en rajouter un il n’y a pas longtemps qui prétend que Marie est ressuscitée. Vous vous rappelez que cela s’est passé il y a environ dix ans. Combien parmi vous s’en souviennent? Les journaux… oui, c’est un nouveau dogme. Tout cela, ce sont des dogmes et non pas la Parole.

  52. Dernièrement, lors d’une entrevue, un prêtre m’a dit:

— «Monsieur Branham, Dieu est dans Son église».

Je répondis: «Dieu est dans Sa Parole!».

Il me dit: «Nous ne discuterons pas ce sujet».

  1. Je lui dis: «Je ne discute pas, j’affirme simplement». Dieu est dans Sa Parole; c’est vrai. “Quiconque ôtera ou ajoutera quoi que ce soit à la Parole…” c’est la Parole qui le dit.

  2. Il me dit: «Pourtant Christ donna à Son église une puissance et leur dit que tout ce qu’ils lieraient sur la terre serait lié dans le Ciel».

Je dis: «C’est l’exacte vérité».

Il me répondit: «C’est en nous fondant sur ce principe que nous avons le pouvoir de délivrer du péché».

  1. Je lui dis: «Si vous le faites de la manière qui a été donnée à l’Eglise et de la manière qu’ils le firent, je l’accepte. Si vous l’acceptez, il y a ici de l’eau pour que vous soyez baptisé au Nom du Seigneur Jésus-Christ pour la rémission de vos péchés. Et ce ne sera pas simplement quelqu’un qui vous dira que vos péchés sont remis». C’est exactement cela.

  2. Observez Pierre tenant les clefs le jour de Pentecôte! Rappelez-vous qu’il a les clefs dont il est parlé. Les gens avaient demandé: “Hommes frères, que devons-nous faire pour être sauvés?”.

  3. Pierre dit: “Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé AU NOM de Jésus-Christ”.

— “Pourquoi?”.

  1. “Pour la rémission des péchés; ensuite vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera”. C’est vrai. Cela règle la chose pour toujours. C’est fini. Cela a été fait.

  2. Mais vous voyez, l’antichrist est entré comme nous l’avons décrit et montré. Quelle révélation! Oh, mes frères! Quand je pense à toutes ces années pendant lesquelles nous l’avons vu monter, et où cela est absolument AINSI DIT LE SEIGNEUR!

  3. Nous avons donc vu qu’il y avait un intervalle entre le sixième et le huitième chapitre. Or, le septième chapitre de l’Apocalypse nous révèle un événement. Il n’est pas là pour rien. Il n’a pas été placé là pour rien, vous voyez. Il est là dans un but et c’est une révélation qui nous révèle quelque chose.

  4. Remarquez comme c’est mystérieux et comme cela s’emboîte mathématiquement dans les Ecritures. Exactement. Croyez-vous à la mathématique de Dieu? Si vous n’y croyez pas vous êtes certainement perdu parce que vous vous perdrez certainement dans la Parole. Si vous commencez à ajouter un quatre ou un six, ou n’importe quoi aux mots mathématiques qui sont tous dans un ordre parfait, vous verrez bientôt une vache brouter au sommet d’un arbre! Vous vous y perdrez parce que toute la Parole de Dieu est écrite entièrement sur une base mathématique. C’est sûr! Parfaitement! Aucun autre livre n’est écrit ainsi avec une telle perfection mathématique.

  5. Ce chapitre huit ne fait que révéler la scène du septième Sceau où rien d’autre n’est révélé. Rien n’est révélé dans le septième Sceau. Mais il n’y a aucun rapport avec le septième chapitre de l’Apocalypse. Cette révélation du septième Sceau est parfaitement muette. Si seulement j’avais le temps (j’essaierai avec quelques passages) de vous montrer qu’il est parlé de ce septième Sceau dès la Genèse! Dès le début de la Genèse on voit apparaître ces Sceaux.

  6. Ne pouvez-vous pas vous rappeler comment ces choses ont été apportées ce matin? Observez cela ce soir tandis que nous les apportons et vous découvrirez que quand nous arrivons à ce septième Sceau il y a une interruption. Jésus-Christ Lui-même, parlant des temps de la fin, décrivit les six premiers Sceaux. Mais quand Il arriva au septième Sceau, Il s’arrêta. C’est ainsi, vous voyez. C’est quelque chose de glorieux!

  7. Nous allons maintenant parler de ce septième chapitre pendant un moment, afin d’établir un pont entre le sixième et le septième Sceau parce que c’est là tout le matériel dont nous disposons en ce moment pour avancer. Entre le sixième et le septième Sceau il y a l’appel d’Israël.

  8. Parmi ceux qui sont ici ce soir j’ai de nombreux amis qui sont d’anciens Témoins de Jéhovah. Peut-être quelques-uns le sont-ils encore. Comme monsieur Russel, ils ont toujours considéré ces 144 000 comme étant dans l’Epouse surnaturelle de Christ, vous voyez? Ce n’est pas cela. Ils n’ont rien à faire du tout dans les âges de l’Eglise. Il s’agit absolument d'Israël. D’ailleurs nous allons lire cela dans quelques minutes. Maintenant cet intervalle entre le sixième… Dans le septième chapitre sont appelés et scellés les 144 000 Juifs qui ont été appelés dans la période de tribulation après le départ de l’Eglise. Vous voyez? Cela n’a pas le moindre rapport avec les âges de l’Eglise. Ils sont appelés en parfaite harmonie avec les Ecritures (les derniers trois jours et demi alloués au peuple de Daniel, vous voyez). Il ne s’agit pas des nations mais du peuple de Daniel, car Daniel était juif.

  9. Notez encore ceci: Israël ne croit que ses prophètes, et seulement après qu’ils aient été confirmés. Jamais dans les âges de l’Eglise, même si l’on remonte à la première église apostolique, l’église protestante n’a eu de prophète. Sinon montrez-le moi et dites-moi qui il était. Jamais. Il y en eut un dans le premier âge apostolique, un nommé Agabus qui était un prophète confirmé. Mais quand les nations entrèrent dans l’héritage de Dieu, quand Paul se tourna vers les nations après que Pierre (comme nous l’avons lu hier soir) eût reçu du Seigneur l’ordre de susciter parmi les nations un peuple qui portât Son Nom (Son Epouse), on ne voit jamais dans les pages de l’histoire un prophète des nations.

  10. Vous pouvez essayer de chercher dans l’histoire! Pourquoi cela? Parce qu’autrement, ce serait exactement contraire à la Parole. Exactement! Quand le premier être vivant s’avança, c’était un lion. C’était un prophète de la Parole. Ensuite ce fut l’oeuvre, le sacrifice, qui s’avança. Ensuite vint l’intelligence, la ruse de l’homme. Mais il nous a été promis que dans les derniers jours cela viendrait de nouveau à l’église afin de redresser tout ce qui avait dévié et qui avait été laissé inachevé, car il a été prédit ici que le message du septième ange achèverait les mystères de Dieu. Nous avons vu tout cela. Nous avons vu que c’était en parfaite harmonie avec les Ecritures. Voilà la raison.

  11. Pouvez-vous imaginer ce qui se passera quand cet homme entrera en scène? Quand il viendra, souvenez-vous-en, ce sera si humble que les églises le manqueront complètement. Peut-on imaginer que les églises (qui sont encore sous la tradition des réformateurs) recevront jamais un prophète venant de Dieu qui s’opposerait fermement à leurs enseignements et organisations?

  12. Il n’y a qu’une seule personne qui pourrait accomplir cela. Je ne connais qu’un seul esprit qui a déjà été sur la terre: il faudrait que ce soit un Elie comme il l’était de son temps. Et il nous a été prédit que cela serait, ce qui n’est rien d’autre que l’Esprit de Christ. Quand Christ vint, Il était la plénitude. Il était un prophète. Il était le Dieu des prophètes, vous voyez?

  13. Christ. Voyez comme ils L’ont haï. Pourtant, Il est venu exactement de la manière que la Parole a dit qu’Il viendrait. Mais étant donné qu’Il était prophète, ces hommes s’exclurent eux-mêmes du Royaume de Dieu par leur blasphème consistant à traiter l’Esprit de Dieu (qui exerçait le discernement, etc.) d’esprit impur. Ils dirent qu’Il était un diseur de bonne aventure ou un démon. En effet, un devin est un démon, vous voyez, c’est un esprit de démon. Certainement. Saviez-vous cela? Absolument! La divination est une imitation de la prophétie, ce qui est absolument un blasphème devant Dieu.

  14. Remarquez comme tout cela est en parfaite harmonie avec les Saintes Ecritures concernant les derniers trois ans et demi de Daniel. Remarquez bien qu’il avait été dit dans l’Ancien Testament aux croyants d’Israël de croire leurs prophètes après que ceux-ci aient été confirmés. “S’il y a parmi vous quelqu’un de spirituel ou un prophète, moi, le Seigneur ton Dieu, je me ferai connaître à lui, et je lui parlerai par des visions et des songes”. Il interprétera les songes.

  15. Si quelqu’un a un songe, le prophète sera capable de l’interpréter. Et s’il a une vision, il la racontera: “Je me ferai connaître à lui par des visions et des songes. Je me ferai connaître moi-même. Et si ce qu’il dit arrive, alors écoutez ce prophète car je suis avec lui. Si cela n’arrive pas, n’ayez aucune crainte de lui”. C’est vrai. “Eloignez-vous de lui! Laissez cela tranquille!”. Vous voyez?

  16. Ainsi donc Israël croira toujours cela. Ne comprenez-vous pas pourquoi? J’aimerais que vous saisissiez bien cette leçon ce soir. Pourquoi cela? Parce que c’est un ordre que Dieu leur a donné. Peu importent les brochures et les prospectus que leur enverront les nations! Vous aurez beau aller parcourir Israël en long et en large avec votre Bible sous le bras, essayant de leur prouver ceci ou cela! Ils ne recevront jamais rien d’autre qu’un prophète. C’est l’exacte vérité, Car seul un prophète peut prendre la Parole divine et la mettre à sa place, et être un prophète confirmé. C’est cela qu’ils croiront. C’est vrai!

  17. J’eus l’occasion de parler avec un Juif à Benton Harbor lorsque John Ryan, qui avait été aveugle presque toute sa vie, recouvra la vue. Ils me conduisirent là-haut à cette Maison de David. Un rabbin à longue barbe sortit à ma rencontre et me dit: «Par quelle autorité avez-vous rendu la vue à John Ryan?».

Je lui dis: «Au Nom de Jésus-Christ, le Fils de Dieu!».

  1. Il me répondit: «Loin de moi la pensée que Dieu ait un Fils! Vous autres ne pourrez jamais couper Dieu en trois morceaux et faire accepter cela à un Juif, faisant trois dieux de Lui! Vous n’êtes qu’une bande de païens!».

  2. Je lui dis: «Je ne coupe pas Dieu en trois morceaux! Rabbi, cela ne vous semblerait-il pas étrange de croire qu’un de vos prophètes ait dit quelque chose de faux?».

Il me dit: «Nos prophètes ne disent rien de faux!».

Je lui répondis: «De qui Esaïe 9.6 parle-t-il?».

Il me dit: «Du Messie!».

Je dis: «Donc le Messie sera un homme-prophète, n’est-ce pas?».

Il me dit: «Oui monsieur, c’est vrai».

  1. Je dis alors: «Montrez-moi où Jésus a failli à cela. Quelle relation y aura-t-il entre le prophète-Messie et Dieu?».

Il répondit: «Il sera Dieu!».

  1. Je dis: «C’est vrai. Ainsi vous voyez que c’est écrit dans la Parole!». Que Dieu me juge si je mens! Les larmes se mirent à couler sur les joues de ce Juif qui se tenait là et il dit: «Je viendrai vous écouter plus tard».

Je dis: «Rabbi, croyez-vous à cela?».

  1. Il me dit: «Vous voyez, de ces pierres, Dieu est capable de susciter des enfants à Abraham». (Je savais qu’il était maintenant dans le Nouveau Testament.)

Je dis: «C’est juste, Rabbi; alors, que ferez-vous?».

  1. Il me dit: «Si je me mets à prêcher cela, je me retrouverai là en bas (vous savez que leur synagogue se trouve au sommet de la colline) dans la rue où je n’aurai plus qu’à mendier mon pain».

  2. Je dis: «Je préfèrerais devoir aller dans la rue mendier mon pain (ce Juif était encore attaché à l’argent, vous comprenez, et son nom était inscrit là en lettres d’or)… J’aimerais mieux être là en bas à manger des biscuits secs et boire de l’eau du robinet, sachant que je suis en harmonie avec Dieu et approuvé, que d’être ici avec mon nom écrit en lettres d’or sur cette maison, tout en sachant très bien que je suis loin de Dieu». Il ne voulut plus rien entendre de moi.

  3. Alors il rentra. Voilà! Vous ne pouvez pas couper Dieu en deux ou trois morceaux appelés Père, Fils et Saint-Esprit, faire de cela trois dieux et donner cela à un Juif. Son commandement même est: “Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face. Je suis le Seigneur, ton Dieu”. Que dit Jésus? Jésus dit: “Ecoute, ô Israël! Je suis le Seigneur ton Dieu! Un Dieu et non pas trois!”. Vous ne pourrez jamais leur donner cela. Aucun prophète ne parlera jamais de trois dieux. Vous n’entendrez jamais cela! Non! C’est du paganisme, et d’ailleurs cela vient du paganisme. C’est certain!

  4. Remarquez bien que ces prophètes viendront, les prophètes d’Apocalypse 11. Nous avons lu quelque chose à ce sujet et j’aimerais que vous le lisiez tandis que vous l’étudiez en écoutant les bandes. Ce sont des prophètes absolument confirmés par les signes des prophètes. Alors cela, Israël l’écoutera.

  5. Maintenant, chers amis Témoins de Jéhovah, comprenez bien que ces 144 000 n’ont aucun rapport avec l’Epouse. Il n’y a aucun passage de l’Ecriture pour soutenir cela. Non, ils ne le sont certainement pas. Ce sont des Juifs, les élus qui sont appelés pendant les derniers trois ans et demi des soixante-dix semaines de Daniel. Vous savez, si je reviens toujours là-dessus, ce n’est pas tant pour vous qui êtes ici, mais vous savez que ces bandes vont partout. Vous, vous comprenez cela. Si vous m’entendez toujours parler de cela, c’est pour cette raison.

  6. Comprenez-vous maintenant pourquoi Dieu dut aveugler les juifs afin de les empêcher de reconnaître Jésus? S’ils savaient, s’ils savaient seulement qui Il est! Voyant les signes qu’Il accomplissait, s’ils avaient été dans une période semblable à celle où ils étaient, sous la loi, quand Dieu leur donna le commandement au sujet des prophètes, voyant Jésus faire ces choses ils auraient dit: “C’est le Messie!”. Pourquoi était-ce le Messie?

  7. Dans ces temps-là, ceux dont le nom était inscrit dans le Livre de Vie de l’Agneau, Ses apôtres et d’autres encore virent cela et le reconnurent. Pourquoi pas les autres? Parce qu’ils avaient été aveuglés! Ils ne pouvaient voir cela, ils ne le voient toujours pas! Et ils ne le verront pas tant qu’Israël ne sera pas né en une seule fois en tant que nation. La Parole ne peut faillir! Rappelez-vous que la Parole ne peut faillir! Peu importe combien de sensations vous avez et ce qui se passe, cette Parole ne peut faillir. Ce sera exactement de la manière que Dieu l’a dite!

  8. Nous réalisons que ces choses doivent arriver. Et c’est la raison pour laquelle ils ne reconnurent pas Jésus, alors même qu’Il s’était identifié parfaitement comme étant le Prophète. Il l’était même pour la femme samaritaine qui se tenait près du puits. Il n’avait encore jamais été en Samarie. Il se leva simplement et dit qu’Il devait aller dans cette direction. Il y alla et cette femme était là. Et elle, dans son état, était dans une meilleure position pour recevoir l’Evangile que tous les prêtres et gens religieux de ce jour. C’est ce qu’elle fit. Certainement! Et pourtant, vous voyez, malgré leur rejet, un des plus élevés parmi eux admit qu’ils savaient que Jésus était un docteur envoyé de Dieu.

  9. Je parlais il n’y a pas longtemps avec un des meilleurs médecins qu’il y ait dans les états du sud. J’étais dans son bureau. C’est un grand spécialiste de Louisville, un homme vraiment très bien. Je lui dis: «Docteur, je voudrais vous poser une question».

Il me répondit: «Très bien!».

  1. Je dis: «J’ai remarqué l’enseigne de votre profession, votre emblème. C’est un serpent enroulé autour d’un bâton. Que signifie-t-il?».

Il me dit: «Je n’en sais rien!».

  1. Je lui répondis: «C’est un symbole de la guérison divine, quand Moïse éleva le serpent d’airain dans le désert. Ce n’était alors rien qu’un symbole du vrai Christ». Aujourd’hui la médecine est un symbole de la guérison divine. Et bien que beaucoup ne le croient pas (les vraiment bons médecins le croient), l’emblème même qu’ils brandissent est un témoignage de la puissance du Dieu Tout-puissant, qu’ils aient ou non envie de le croire! C’est vrai! Sur l’emblème de la médecine il y a un serpent d’airain pendu à une perche.

  2. Considérez ces Juifs. Les écailles de l’aveuglement étaient sur les yeux de ce peuple. Ils n’y pouvaient rien! Elles étaient là et c’est Dieu qui les y avaient mises. Et elles seront là jusqu’à l’âge de la venue de ce prophète qui leur a été promis. Vous pourrez leur envoyer des missionnaires et faire tout ce que vous voudrez, Israël ne sera jamais converti avant que ces prophètes entrent en scène, ce qui arrivera après l’enlèvement de l’Eglise des nations. Le veau ne peut pas recevoir un appel adressé au lion, car Dieu dit dans Sa Parole que c’est un esprit de veau qui est sorti. Dans l’âge de la Réforme, c’est un homme qui est sorti. Vous saisissez. C’est tout ce qu’ils pouvaient recevoir. Et là maintenant ils sont aveuglés. Il n’y a rien d’autre.

  3. Remarquez bien que l’âge vient où c’en sera fait des nations. Il y avait un arbre dont les racines étaient juives; mais il fut retranché et les nations furent greffées sur l’olivier franc, et il donne son fruit. Mais quand cette Epouse des nations sera retranchée (cet Arbre de l’Epouse dont j’ai parlé) et sera conduite dans la Présence de Dieu, Dieu balaiera ces nations incrédules, mettra de côté les vierges folles et greffera de nouveau Israël. Il l’a promis. Mais en attendant vous devez simplement savoir où vous allez. Si vous savez où vous allez, eh bien tant mieux! Si vous ne le savez pas, vous êtes en train de trébucher dans les ténèbres.

  4. Donc c’est alors que les Juifs seront convertis, ce sera comme dans l’âge de l’Eglise. Sous la puissance de la promesse ointe, ils recevront Christ. Mais pas maintenant! Pas avant que les nations soient entrées.

  5. Maintenant nous pouvons voir quel genre de message ces deux prophètes d’Apocalypse 11 prêcheront. Vous pouvez voir clairement ce qu’ils feront. Car le reste, les 144 000 prédestinés, reçoivent le Sceau de Dieu.

  6. Lisons un passage. Ecoutez vraiment attentivement maintenant. Je voudrais que vous le lisiez avec moi si vous le pouvez parce que je vais m’y référer dans un petit moment. C’est le septième chapitre. Ceci se passe entre le sixième et le septième Sceau.

    “Et après cela…” (après ces Sceaux, après l’ouverture de ce sixième Sceau qui est la période de la tribulation. Tout le monde comprend-il cela maintenant? Le sixième Sceau fut ouvert et c’est la tribulation qui commence. Mais après cela, faites bien attention.) “Et après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre, retenant les quatre vents de la terre, afin qu’aucun vent ne soufflât sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre. (Quatre anges.) Et je vis un autre ange montant de l’orient, ayant le sceau du Dieu vivant; et il cria à haute voix aux quatre anges, auxquels il avait été donné de nuire à la terre et à la mer, disant: Ne nuisez pas à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons scellé au front les esclaves de notre Dieu (pas l’Epouse, les esclaves. Non pas le fils mais les esclaves. Israël a toujours été l’esclave de Dieu. L’Eglise est Son fils par la naissance. Israël est Son esclave. Vous verrez cela partout. Abraham fut Son esclave. Mais nous, nous ne sommes pas des esclaves. Nous sommes des enfants, des fils et des filles) “… scellé au front les esclaves de notre Dieu”. (Observez bien ceci: le front des esclaves de notre Dieu). Et j’entendis le nombre de ceux qui étaient scellés (maintenant je voudrais que vous écoutiez attentivement ce que nous allons lire): cent quarante-quatre mille scellés de toute tribu des fils d’Israël”.

  7. Il les a parfaitement nommées. S’il y en a ici de ceux qui voient le «British Israël», écoutez comme cela va être démenti.

    “De la tribu de Juda, douze mille scellés (il appelle les tribus); de la tribu de Ruben, douze mille; de la tribu de Gad, douze mille (observez ces tribus!); de la tribu d’Aser, douze mille; de la tribu de Nephtali, douze mille, de la tribu de Manassé, douze mille; de la tribu de Siméon, douze mille; de la tribu de Lévi, douze mille; de la tribu d’Issachar, douze mille; de la tribu de Zabulon, douze mille; de la tribu de Joseph, douze mille; de la tribu de Benjamin, douze mille scellés”.

  8. Cela fait douze tribus, et douze mille sont pris dans chaque tribu. Combien font douze fois douze mille? Cent quarante-quatre mille. Remarquez aussi qu’ils étaient tous des tribus d'Israël. Maintenant faites attention à ceci: après cela vient un autre groupe. Maintenant l’Epouse est partie, nous le savons. Mais observez ce groupe qui vient.

    “Après ces choses, je vis: et voici, une grande foule que personne ne pouvait dénombrer, de toute nation et tribus et peuples et langues, se tenant devant le trône et devant l’Agneau, vêtus de longues robes blanches et ayant des palmes dans leurs mains. Et ils crient à haute voix, disant: Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône, et à l’Agneau. Et tous les anges se tenaient à l’entour du trône et des anciens et des quatre animaux; et ils tombèrent sur leurs faces devant le trône, et rendirent hommage à Dieu, disant: Amen! La bénédiction, et la gloire, et la sagesse, et l’action de grâces, et l’honneur, et la puissance, et la force, à notre Dieu, aux siècles des siècles! Amen. Et l’un des anciens… (Il est ici devant ces anciens comme nous l’avons vu tout au long de ces Sceaux) … Et l’un des anciens répondit, me disant: Ceux-ci qui sont vêtus de longues robes blanches, qui sont-ils et d’où sont-ils venus?”.

  9. Jean, étant juif, reconnut son propre peuple Il les vit sous forme de tribus, n’est-ce pas? Il les reconnut et nomma chacune des tribus. Mais maintenant quand il voit cette foule, il est comme embarrassé. Et les anciens le savent car ils lui demandent: “Qui sont ceux-là qui sont revêtus d’une longue robe blanche, et d’où viennent-ils?” (Jean va répondre.)

    “Je lui dis: Mon Seigneur, tu le sais (Jean ne les connaissait pas, vous voyez. Il y en avait de toutes tribus, de tous peuples et de toutes langues). Et il me dit: Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation, et ils ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l’Agneau. C’est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu et le servent jour et nuit dans son temple; et celui qui est assis sur le trône dressera sa tente sur eux. Ils n’auront plus faim et ils n’auront plus soif, et le soleil ne les frappera plus, ni aucune chaleur, parce que l’Agneau qui est au milieu du trône les paîtra et les conduira aux fontaines des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux”.

  10. Et maintenant nous arrivons au Sceau. Avez-vous remarqué qu’ils étaient… Nous commençons premièrement par Israël et ensuite nous voyons paraître ici l’église purifiée (non pas l’Epouse), l’église purifiée par la tribulation, ce grand nombre de coeurs sincères qui sont sortis de la grande tribulation. Ce n’est pas l’Eglise-Epouse: Celle-ci a déjà été enlevée. C’est l’église.

  11. Nous découvrons un peu plus tard que Jésus dit que le Trône serait installé et qu’ils passeraient en jugement, chacun d’eux. Or nous découvrons maintenant que les Juifs avaient été scellés du Sceau du Dieu Vivant. N’est-ce pas vrai? Et quel est le Sceau du Dieu Vivant? Je ne dis pas cela pour blesser des sentiments, je le dis simplement comme cela, vous voyez! Savez-vous que beaucoup d’érudits dont j’ai lu les écrits prétendent que ce groupe qui a été lavé dans le Sang est réellement l’Epouse? Saviez-vous que beaucoup de théologiens prétendent aussi que les 144 000 sont l’Epouse? Il faut qu’il y ait quelque chose qui corresponde exactement car maintenant il y a quelque chose de faux.

  12. Remarquez que nos frères adventistes disent que le Sceau de Dieu consiste à garder le jour du Sabbat, vous le savez. Mais j’aimerais bien trouver une seule petite parcelle des Ecritures indiquant que l’observation du jour du Sabbat est le Sceau de Dieu! Vous voyez, c’est simplement quelqu’un qui a eu cette idée. Mais si vous lisez Ephésiens 4.30 vous verrez qu’il est dit: “N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la (de votre) rédemption”. Parfaitement!

  13. Lorsque l’oeuvre du médiateur est achevée, Christ vient racheter les Siens. Vous êtes scellés, non pas seulement jusqu’au prochain réveil! Une fois que vous avez été scellés par le Saint-Esprit, c’est une oeuvre achevée où Dieu vous a reçus. On ne peut pas sortir de là! Vous direz: «Eh bien, je l’ai reçu, mais je me suis éloigné». Non, vous ne l’aviez pas! Dieu dit que cela continue jusqu’au jour de la rédemption. C’est vous qui discutez avec Lui, mais Il a dit: “… jusqu’au jour de votre rédemption”.

  14. Du temps du premier ministère d’Elie, il y eut parmi les Juifs (comme c’est le cas maintenant) un reste selon l’élection. C’étaient les sept mille qui furent mis à part par la main de Dieu. Maintenant le temps qui vient pour ce reste sera le temps des 144 000 selon l’élection. Ceux qui croiront le message en ce temps-là seront les 144 000.

  15. Mais vous direz: «Attendez une minute, frère, je ne sais rien de cette histoire d’élection. Je ne l’ai jamais lu là». Bien! Voyons si c’est juste ou non. Revenons à Matthieu et voyons si nous pouvons trouver un petit quelque chose à ce sujet. Je crois que c’est bien là (je n’ai rien noté, mais cela m’est juste venu à l’esprit.) Nous avons vu l’autre soir que le sixième Sceau se termine au verset 30.

  16. Lisons cela et voyons où cela nous mène. Lisons le verset 31 où nous voyons le Fils de l’homme entrer dans la gloire. Matthieu 24.31: “Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre”.

  17. Les élus sortiront. Qu’en est-il? Et il y a la période de tribulation. Dieu appelera Ses élus, qui sont les Juifs à ce moment-là, Ses élus. La Bible en parle. Paul en parle. Selon l’élection il y en aura 144 000 qui croiront au message, parmi les millions littéralement qui seront là-bas.

  18. Ils étaient des millions en Palestine aux jours de la prophétie d’Elie, mais sept mille seulement furent sauvés parmi tous ces millions. Ainsi, selon l’élection et malgré les millions de Juifs qui sont en train de se rassembler dans leur patrie (qui est devenue une nation), sur ces millions, seuls 144 000 élus seront pris. Ils auront entendu le message.

  19. C’est pareil avec l’église des nations. Il y a une Epouse, elle est élue et sera appelée selon l’élection. Voyez comme tout cela forme un type parfait de l’Eglise, des croyants élus. Les autres ne croient pas. Vous pourrez bien leur parler, vous aurez beau dire la vérité à un de ces hommes et la démontrer par la Parole et ensuite la confirmer. Ce sera: «Je ne crois pas!».

  20. Ne perdez plus votre temps avec cela. Jésus a dit de ne pas le faire. Il a dit: “C’est comme jeter des perles devant des pourceaux. Laissez-les tranquilles, sinon ils se retourneront contre vous et vous piétineront. Ils se moqueront de vous. Eloignez-vous simplement d’eux et laissez-les tranquilles. Si un aveugle conduit un autre aveugle…”.

  21. Il n’y a pas longtemps de cela, je suis allé chez quelqu’un ou plutôt, c’est lui qui est venu chez moi. Il allait partout discutant et s’opposant à la guérison divine. Lorsqu’il vint, il me dit: «Je ne crois pas à votre guérison divine!».

  22. Je lui répondis: «Mon frère, je pense que cela ne servirait à rien parce que je n’en ai aucune! Mais celle de Dieu est parfaite».

Il dit: «Une telle chose n’existe pas!».

  1. Je lui dis: «Mon cher, vous venez un peu tard pour dire cela. Vous avez trop attendu! Vous auriez encore pu discuter de cela il y a quelques années, mais maintenant nous vivons à une autre époque et il y a des millions de personnes qui peuvent en témoigner! Vous êtes venu trop tard pour dire cela!».

Il me dit: «Eh bien, vous aurez beau faire ce que vous voudrez, je n’y croirai pas!».

Je lui dis: «C’est certain! Vous ne le pouvez pas!».

  1. Il me dit: «Que je sois frappé d’aveuglement si vous avez le Saint Esprit comme Paul! Que je sois frappé d’aveuglement!».

  2. Je lui répondis: «Comment le pourrais-je quand vous êtes déjà aveugle! Votre père vous a rendu aveugle à la vérité. Vous êtes déjà aveugle».

  3. Il me dit encore: «Je n’y croirai pas. Vous pourrez faire tout ce que vous voudrez, apporter tous les témoignages ou tout ce que vous voudrez pour le prouver, je n’y croirai toujours pas!».

  4. Je lui dis: «C’est certain! Ce n’est pas pour les incrédules, ce n’est que pour les croyants».

  5. Qu’est-ce que c’était? On pouvait voir tout de suite qu’il n’y avait pas d’élection en lui. Ne perdez pas du tout de temps avec eux. Jésus a fait pareillement. Il a dit: «Laissez-les tranquilles! Si un aveugle conduit un autre aveugle, ne tomberont-ils pas tous deux dans une fosse?». Mais lorsqu’Il rencontra une pauvre prostituée, l’étincelle jaillit. Que s’était-il passé? Il y avait là une semence élue! Vous voyez? Il avait vu cela tout de suite.

  6. Lorsqu’Il vint vers Pierre, il y avait là une semence élue, et Il la vit. “Tout ce que le Père m’a donné (passé composé) viendra à moi. Ils viendront à moi!”. Oh, mes frères, j’aime cela! Certainement! Remarquez que le croyant y croit réellement. Mais les incrédules ne peuvent y croire. C’est pourquoi si maintenant quelqu’un veut discuter sur la semence du serpent et d’autres sujets, lorsque vous essayez de le leur expliquer et qu’ils ne veulent pas vous écouter, éloignez-vous simplement et laissez-les tranquilles. Vous voyez, Dieu ne discute pas ni Ses enfants.

  7. Remarquez que les 144 000 élus juifs de Dieu ne se prosternent pas devant le dénominationalisme de la Bête, les statues ou quoi que ce soit. Bien que leur pays ait fait alliance avec elle à ce moment-là (Israël est dans une alliance), il y en a 144 000 qui n’en feront pas partie: ce sont les élus.

  8. C’est exactement ce qui se passe maintenant dans l’église des nations. Il y a un groupe élu. Vous ne pouvez pas l’attirer dans ce genre de choses. Ils n’y croiront pas. Oh, non! Une fois que la Lumière les a frappés, tout est réglé! Ils voient cela arriver et ensuite être confirmé et prouvé; ils sondent alors leur Bible et voient cette Parole qui va… Avec ceux-là, vous en serez pour vos frais car de toute façon ils croient. Un point c’est tout! C’est tout! Même s’ils n’arrivent pas à l’expliquer, ils savent qu’ils l’ont reçu. Comme je le dis: «Il y a quantité de choses que je ne peux pas expliquer, mais je sais que c’est réel».

  9. Bien! C’est pendant cette période qui s’étend entre le sixième et le septième Sceau qu’Il appelle ces gens, selon ce que dit Jésus dans Matthieu 24.31 que nous venons de lire. Lorsque la trompette retentit, est-ce la trompette des deux témoins de l’âge de la grâce pour les Juifs? Une seule trompette sonne, remarquez-le bien, une seule trompette sonne. Il dit au verset 31: “… avec la trompette retentissante…”.

  10. “Il enverra ses anges (pas un, mais deux) avec la trompette retentissante…”. Qu’est-ce que cela signifie? Quand Dieu s’apprête à parler, la trompette retentit. C’est toujours Sa Voix qui appelle au combat, vous voyez. Dieu parle! Ces anges s’avanceront en faisant sonner la trompette. Avez-vous aussi remarqué qu’au message du dernier ange la trompette sonne? Au message du premier ange une trompette sonne. Au deuxième ange une trompette sonne quand il est envoyé.

  11. Mais remarquez que, quand les Sceaux furent annoncés, ils étaient tous ensemble dans quelque chose de glorieux et de divin qui était destiné à appeler un groupe de gens à sortir. Il y eut le son d’une trompette, et sept Sceaux furent brisés.

  12. Remarquez encore le rassemblement de Ses Juifs élus des quatre extrémités des cieux. Comme nous l’avions vu, Il a mentionné les six premiers Sceaux, mais pas le septième Sceau. Il n’a jamais rien dit nulle part du septième Sceau. Tout de suite après, le verset 32 se tourne vers une parabole concernant les temps de l’appel des Juifs élus.

  13. Voyez ce qui est écrit: “Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre coins des cieux”. Ensuite Il commence la parabole. Vous voyez, Il ne dit rien ici du septième Sceau. Il a parlé du premier, du deuxième, du troisième, du quatrième, du cinquième et du sixième Sceaux; mais ensuite voyez ce qu’Il dit dans Matthieu 24.32,33:

    “Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l’été est proche. De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, à la porte”.

  14. Et au sujet de cette question qu’ils Lui posèrent: “Quel sera le signe de la fin du monde?”, quand vous verrez ces autres choses arriver, alors vous saurez ce qui arrive. Lorsque vous voyez ces Juifs… Il parle aux Juifs.

  15. Notez ceci: A quel groupe est-Il en train de parler? Aux nations? Non! aux Juifs! aux Juifs, vous voyez, Il leur dit: “… vous serez haïs de toutes les nations à cause de mon Nom” et ainsi de suite. Quand vous verrez là-bas ces Juifs bourgeonner, quand Israël commencera à rentrer dans son pays, l’Eglise est prête pour l’enlèvement et il ne reste plus que trois ans et demi avant la fin de l’ancien monde. Le monde entre dans le chaos et le Millénium vient sur une terre nouvelle. Il dit: “C’est à la porte”.

  16. Or mille ans sur la terre ne sont qu’un jour pour Dieu. Alors trois ans et demi, qu’est-ce que ça représente? Quelques secondes au temps de Dieu! C’est pourquoi Il a dit: “C’est à la porte! Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point (c’est-à-dire: ce peuple ne sera pas détruit) que tout cela n’arrive”. QUOI DONC? Qu’est-ce qui ne sera pas détruit? De tout temps on a essayé d’exterminer les Juifs de la surface de la terre. Mais on ne le pourra jamais!

  17. Remarquez que cette génération même de Juifs qui a vu le retour en Palestine, c’est cette génération-là qui verra s’accomplir ces choses. Et il y a à peine deux ans qu’Israël est pleinement devenu une nation, ayant sa propre monnaie et tout le reste. Elle en est là.

  18. Maintenant, chers amis, où en sommes-nous? Les Sceaux sont en train de s’ouvrir ainsi que tout le reste. Nous nous approchons de cette période intermédiaire. C’est cela. Voyez-vous où nous en sommes? Je l’espère! Je n’ai aucune instruction. Je sais de quoi je parle, mais peut-être que je n’arrive pas à m’exprimer de manière à ce que cela ait un sens pour vous. Mais j’espère que Dieu prend les mots qui sont mélangés et les remet à leur place, et qu’Il vous en fait connaître la signification, parce que nous sommes à la porte! Nous sommes ici en ce temps-là.

  19. Considérez ceci. Maintenant même Il se tourne vers ces Juifs et Il dit ce qui arrivera au temps de la fin. Nous savons que même maintenant (nous le savons, nous en sommes bien conscients) les tribus sont dispersées. Elles l’ont été pendant 2 500 ans. Il fut prophétisé qu’elles seraient dispersées aux quatre vents. Saviez-vous cela? Nous le savons. Nous ne chercherons pas ce passage parce que j’ai quelque chose de vraiment important que je voudrais que vous voyiez avant que vous soyez tous trop fatigués et moi aussi.

  20. Or nous savons que les tribus ne sont plus ensemble dans l’ordre. Elles sont dispersées partout. Les Juifs qui sont rassemblés à Jérusalem ne savent même pas à quelle tribu ils appartiennent. Il n’y a plus de bannières tribales ou autres. Tout ce qu’ils savent, c’est qu’ils sont juifs. Il leur a été prophétisé qu’il en serait ainsi dans le monde entier.

  21. Leurs livres ont été détruits. Si vous leur demandez: «De quelle tribu êtes-vous?».

— «Je ne sais pas».

— «De quelle tribu…».

  1. «Je ne sais pas». L’un est de Benjamin, l’autre de ceci, l’autre de cela. Il ne savent d’où ils viennent. Leurs livres ont été détruits au cours des guerres depuis 2 500 ans. La seule chose qu’ils savent, c’est qu’ils sont juifs. C’est tout. C’est pour cela qu’ils sont de retour dans leur patrie. D’ailleurs remarquez bien que s’ils ne connaissaient pas leur tribu Dieu, Lui, la connaît. J’aime cela! Vous savez ce qu’Il a dit: “Chaque cheveu de votre tête est compté!”.

  2. Vous voyez, Il ne perd rien. “Je ressusciterai cela le dernier jour”. Et pourtant ils ont perdu leurs bannières tribales, ne sachant plus s’ils sont de ceci ou de cela, de Benjamin, de Ruben, d’Issachar ou de quelque autre tribu. Mais de toute manière, Dieu les appelle ici.

  3. Remarquez que dans Apocalypse 7, nous lisons: douze mille de chaque tribu. Des élus qui viennent de tout cela, il y en a douze mille de chaque tribu qui sont élus et placés ici dans l’ordre juste. Oh, mes frères! Comment sont-ils? Dans l’ordre des tribus! Ils ne le sont pas encore maintenant, mais ils le seront. Ils sont dans l’ordre tribal. Qui sera dans l’ordre tribal? Pas les Juifs ordinaires, mais seulement ceux qui ont été élus. Les 144 000 seront groupés selon l’ordre tribal. Oh, mes frères! Comme j’aimerais vous montrer cela! Nous ne pouvons pas entrer là-dedans, mais voilà exactement comment doit être l’Eglise: dans l’ordre juste.

  4. Maintenant je voudrais que vous soyez très attentifs et que vous lisiez avec moi une minute. Il y a peut-être quelque chose que vous n’avez jamais remarqué dans l’appel des tribus. Je vous ai dit tout à l’heure de lire Apocalypse 7. Lisez-le avec moi et observez ces tribus. Dans Apocalypse 7, Dan et Ephraïm manquent et ne sont pas comptés avec les autres. L’avez-vous remarqué? Joseph et Lévi ont été mis à leur place. L’avez-vous remarqué? Dan et Ephraïm ne sont pas là. C’est vrai. Mais Joseph et Lévi ont été mis à la place de Dan et Ephraïm. Pourquoi cela? Parce que le Dieu qui se souvient toujours se souvient de chaque promesse de Sa Parole (oh, combien j’aimerais prêcher là-dessus!). Dieu n’oublie rien, même si cela en a l’air.

  5. C’est ce qu’Il dit à Moïse. Israël avait été 400 ans en Egypte. Mais après ce temps-là, il fallait qu’ils en sortent. Dieu avait dit à Abraham que sa semence séjournerait pendant quatre cents ans dans un pays étranger, mais qu’ensuite Il les en ferait sortir d’une main puissante. Il dit à Moïse: “Je me suis souvenu de ma promesse et je suis venu pour accomplir ce que j’ai dit”. Dieu n’oublie pas. Il n’oublie pas Ses malédictions, mais n’oublie pas non plus Ses bénédictions. Toute promesse qu’Il a faite, Il la tient! Voici pourquoi ces deux tribus manquent à l’appel.

  6. Maintenant soyez attentifs. J’aimerais que vous lisiez avec moi Deutéronome 29.16. Il y a une raison pour laquelle ces tribus ne sont pas là. Tout a sa raison d’être. Maintenant, que le Seigneur nous aide pour que nous puissions comprendre. Deutéronome 29.16, c’est Moïse qui parle:

    “… (car vous savez comment nous avons habité dans le pays d’Egypte, et comment nous avons passé à travers les nations que vous avez traversées; et vous avez vu leurs abominations, et leurs idoles, du bois et de la pierre, de l’argent et de l’or, qui sont parmi eux) (chacun portait avec lui un petit quelque chose, une petite statue de sainte-Cécile ou quelque chose de semblable); de peur qu’il n’y ait parmi vous homme, ou femme, ou famille, ou tribu, dont le coeur se détourne aujourd’hui d’avec l’Eternel, notre Dieu, pour aller servir les dieux de ces nations; de peur qu’il n’y ait parmi vous une racine qui produise du poison et de l’absinthe, et qu’il n’arrive que quelqu’un, en entendant les paroles de ce serment, ne se bénisse dans son coeur, disant: J’aurai la paix, lors même que je marcherai dans l’obstination de mon coeur…”.

  7. Les gens disent: “Ah, il se bénit lui-même!”. Vous savez, un petit signe de croix ou une de ces choses qu’ils font maintenant. C’est pareil, vous voyez. C’est un trait de paganisme comme en ont les païens. Il se bénit lui-même dans son propre coeur, dans sa propre imagination, dans sa propre pensée “ajoutant l’ivresse à la soif”, c’est de l’ivrognerie. Vous direz: «Cela n’a aucune importance! Tant que vous allez à l’église vous êtes en ordre». Ensuite:

    “L’ETERNEL ne voudra pas lui pardonner, mais la colère de L’ETERNEL et sa jalousie fumeront alors contre cet homme; et toute la malédiction qui est écrite dans ce livre (n’enlevez aucune Parole ni n’ajoutez aucune Parole à ce Livre, vous voyez) reposera sur lui; et L’ETERNEL EFFACERA SON NOM DE DESSOUS LES CIEUX (pendant qu’il est sur la terre, c’est-à-dire sous les cieux); et l’ETERNEL le séparera de toutes les tribus d’Israël pour le malheur, selon toutes les malédictions de l’alliance qui est écrite dans ce livre de la loi”.

  8. Ainsi donc tout homme qui servira une idole, gardera une idole sur lui, ou se bénira lui-même dans l’imagination de sa propre pensée et servira les idoles, Dieu dit de lui: “Homme, femme, famille ou tribu, son nom sera complètement effacé du milieu du peuple”. N’est-ce pas vrai? Comme c’est vrai! L’idolâtrie a fait la même chose dans l’église il y a des années, et elle le fait encore aujourd’hui.

  9. Remarquez ceci maintenant. Observez comme l’antichrist a essayé de faire un anti-mouvement. Combien d’entre vous savent que le diable fabrique des types et des modèles d’après les saints de Dieu? Qu’est-ce que le péché? C’est la chose juste pervertie. Qu’est-ce qu’un mensonge? C’est la vérité mal représentée. Qu’est-ce que l’adultère? C’est l’acte juste et légitime accompli faussement.

  10. Pariant de noms effacés, avez-vous remarqué que dans les âges de l’Eglise, cette même Bête qui sert les images des morts et autres a essayé d’effacer le Nom du Seigneur Jésus-Christ et donne les titres de Père, Fils et Saint-Esprit? Il y a là derrière la même malédiction. C’est pareil. Dan et Ephraïm ne firent rien d’autre que cela sous le règne de Jéroboam, ce roi d’Israël hypocrite, cet imposteur.

  11. Lisons 1 Rois 12.25-30. Pour moi, cela pose un fondement sur lequel nous pouvons nous appuyer, quelque chose que nous voyons.

    “Et Jéroboam bâtit Sichem dans la montagne d’Ephraïm, et y habita; et il sortit de là, et bâtit Penuel. Et Jéroboam dit en son coeur (vous voyez, c’est l’imagination de son coeur): Maintenant le royaume retournera à la maison de David (il avait peur que le peuple l’abandonnât). Si ce peuple monte pour offrir des sacrifices dans la maison de l’Eternel à Jérusalem, le coeur de ce peuple retournera à son seigneur, à Roboam, roi de Juda, et ils me tueront, et ils retourneront à Roboam, roi de Juda. Et le roi prit conseil, et fit deux veaux d’or, et dit au peuple: C’est trop pour vous de monter à Jérusalem; voici tes dieux, Israël! qui t’ont fait monter du pays d’Egypte. Et il en mit un à Béthel, et l’autre il le plaça à Dan. Et cela devint un péché, et le peuple alla devant l’un des veaux jusqu’à Dan”.

  12. Vous voyez? Béthel, Ephraïm et Dan. Et c’est là qu’il dressa les idoles et le peuple alla les adorer. Et maintenant que nous sommes presque dans le Millénium, Dieu se souvient encore de ce péché! C’est pour cela qu’ils ne sont pas comptés dans le nombre des tribus. Amen! Gloire à Dieu! Aussi sûrement qu’Il se souvient de chacune de Ses promesses de bien Il se souvient également de chacune de Ses promesses de mal. Rappelez-vous que c’est la raison pour laquelle, chers amis, j’ai toujours essayé de rester avec cette Parole, si étrange qu’Elle paraisse.

  13. En ce temps-là, vous voyez, ils n’y avaient pas pensé. Ils n’y avaient pas pensé. Ils pensaient qu’ils s’en tireraient malgré tout. Eh bien, les voici maintenant dans cet âge où le Millénium va commencer, avec leur nom et celui de leurs tribus effacés parce qu’ils ont servi les idoles que Dieu maudissait. N’a-t-Il pas dit qu’Il haïssait les Nicolaïtes et cette Jézabel? Restez loin de cela! N’a-t-Il pas dit qu’Il livrerait les filles de Jézabel en les faisant mourir de mort, ce qui est la séparation éternelle de Sa Présence? Ne vous fiez pas à ces choses? Eloignez-vous-en! Ainsi, Dieu s’en est souvenu. Remarquez-le bien. Mais avez-vous remarqué que c’est pour les effacer? Pourquoi? Sous le Ciel il n’y avait pas de sacrifice immédiat qui pût introduire le Saint-Esprit afin qu’ils pussent voir ces choses, mais ce roi agit malgré tout selon sa pensée égoïste. Mais Ezéchiel, dans sa vision du Millénium, les voit de nouveau dans un ordre parfait. Lisons-le, si vous voulez. C’est dans Ezéchiel 48.1-7, et aussi 23-29. Ezéchiel voit chaque tribu exactement dans l’ordre.

  14. Maintenant dans Apocalypse 14 Jean les a vues de nouveau dans l’ordre tribal. C’est vrai. Chaque tribu est à sa place. Que s’est-il passé? Vous vous rappelez qu’il est dit: “sous les cieux”. C’est là que leur nom serait effacé du milieu des tribus. Aussi longtemps qu’ils étaient sous les cieux, ils n’auraient plus de nom et ces 144 000 ici sont encore dans la dispensation des tribus. C’est vrai. Mais vous voyez, ils avaient été aveuglés et n’avaient que le sacrifice des taureaux et des boucs.

  15. Vous avez remarqué qu’Il effaça leur nom de dessous les cieux. Par contre, pour les nations, aux jours de la dispensation du Saint-Esprit, si vous vous opposez à Lui votre nom est complètement ôté du Livre de Vie, et il n’y a de pardon ni dans ce monde ni dans le monde à venir. N’est-ce pas vrai? Voilà notre position. Israël était sous le sang des boucs et des agneaux; ils avaient une place, mais tant qu’ils étaient ici sur terre, il manquait des noms aux tribus et ils ne pouvaient jamais être inclus.

  16. Lorsqu’Il appelle les 144 000, ces deux noms manquent. C’est vrai. Elles ne sont pas du tout comptées. Joseph et Lévi sont mis à la place de Dan et d’Ephraïm. Vous pouvez le vérifier: c’est devant vous. C’est là la promesse que Dieu a faite des centaines et des centaines d’années auparavant.

  17. Alors qu’est-il arrivé? Ils furent purifiés pendant cette terrible période de tribulation. Or si Dieu doit purifier cette vierge (qui est pourtant une femme de bien, mais qui a simplement manqué d’huile dans sa lampe) et qu’Il la purifiera en la faisant passer par la persécution, Il place ces tribus dans la même situation pour les mêmes raisons et les purifie pendant la période de tribulation parce que c’est une purification. C’est un jugement. Mais vous voyez, après cela…

  18. Voyez ceci, voici les 144 000 qui viennent après la purification d'Israël. Il y a aussi les vierges folles qui viennent purifiées et ont revêtu une longue robe blanche. Vous voyez? Combien c’est parfait! Comme c’est beau!

  19. C’est comme Jacob dans son temps de trouble, vous voyez. Jacob eut un temps de trouble et dut passer par un temps de purification car il avait mal agi en trompant son frère Esaü. Il l’avait trompé pour obtenir le droit d’aînesse. C’est pour cela qu’il dut passer par une purification avant que son nom pût être changé de Jacob en Israël, ce qui était un type de l’ordre de Dieu pour aujourd’hui.

  20. Maintenant nous allons nous tourner vers le premier verset du chapitre 8 de l’Apocalypse. Je sais que vous êtes fatigués, mais essayez d’écouter encore quelques instants. O Dieu du Ciel, viens-nous en aide! C’est là ma prière. Nous devons nous rappeler que ce septième Sceau est la fin du temps de toutes choses. C’est vrai. Les choses écrites dans le Livre scellé de sept Sceaux (le plan de la rédemption scellé avant la fondation du monde) viennent toutes à leur fin. C’est la fin. C’est la fin de ce monde en pleine lutte. C’est la fin de la lutte de la nature. C’est la fin de tout. En lui il y a la fin des trompettes. C’est la fin des coupes. C’est la fin de la terre. C’est même la fin du temps. Le temps est écoulé, c’est la Bible qui le dit.

  21. On peut le lire dans Apocalypse 10, versets 1 à 7. Le temps est écoulé. L’ange dit qu’il n’y aurait plus de temps aux jours où se passeront ces choses glorieuses. Tout se termine en ce temps-là, à la fin du septième Sceau.

  22. Remarquez que c’est la fin des âges de l’Eglise. C’est la fin du septième Sceau. C’est la fin des trompettes. C’est la fin des coupes et cela termine même l’entrée dans le Millénium. C’est dans le septième Sceau.

  23. C’est comme lorsqu’on lance une fusée en l’air. Elle explose ici au sol puis monte et explose de nouveau. Cinq étoiles jaillissent, une des étoiles explose et cinq autres en sortent. Parmi elles une explose encore et chasse cinq nouvelles étoiles. Puis tout s’éteint. Voilà ce qu’est ce septième Sceau. Il termine le temps du monde. Il termine le temps de ceci, il termine le temps de cela, tout est terminé à ce septième Sceau.

  24. Mais comment fera-t-Il? C’est ce que nous ignorons, n’est-ce pas? Nous ne le savons pas. C’est le temps marqué pour toutes ces choses et pour l’introduction du Millénium. Remarquez que l’ouverture de ce Sceau fut quelque chose de si glorieux qu’il y eut un silence dans le Ciel pendant environ une demi-heure. Est-ce glorieux? Qu’est-ce que c’est? Le Ciel fut plongé dans le silence. Pas la moindre chose ne bougea pendant une demi-heure.

  25. Une demi-heure n’est pas longue si vous passez un moment agréable, mais quand cette attente est une question de vie ou de mort, cela semble aussi long que le Millénium. C’était si glorieux que Jésus n’en a rien mentionné ni personne d’autre. Jean ne put rien écrire à ce sujet. Cela lui fut interdit. Il n’en écrivit rien. Il n’y eut que ce silence.

  26. Les vingt-quatre anciens qui se tenaient devant Dieu et jouaient de la harpe arrêtèrent de jouer. Les anges firent cesser leurs chants dans le Ciel. Pensez à ces saints chérubins et séraphins qu’Esaïe avait vus dans le temple avec leurs trois paires d’ailes, une paire leur couvrant la face, une paire leur couvrant les pieds, et volant nuit et jour devant Dieu, disant: “Saint, Saint, Saint est le Seigneur Dieu Tout-Puissant!”. Quand ils entraient dans le temple, les portes étaient ébranlées par leur présence. Même ces saints séraphins se turent! Les anges interrompirent leurs chants. Ceux qui volaient en présence de Dieu en chantant: “Saint, Saint, Saint…” se turent!

  27. Pas de chants des anges, pas de louanges, pas de service à l’autel, rien du tout! C’était le silence. Tout s’était tu et il n’y eut plus qu’un silence complet dans le Ciel pendant cette demi-heure. Toute l’armée des Cieux fit silence pendant cette demi-heure, quand le mystère du septième Sceau du Livre de la Rédemption fut ouvert. Pensez à cela! Le Sceau a été brisé. C’est l’Agneau qui le brise! Vous savez quoi? Je crois que cela les remplit de crainte. Ils ne savaient pas. Voilà. Ils s’arrêtèrent simplement. Pourquoi? Qu’est-ce que c’était?

  28. Aucun d’entre nous ne le sait. Mais je vais vous donner ma révélation à ce sujet. Vous savez que je n’ai pas tendance au fanatisme. Si c’est le cas, je ne m’en rends pas compte. Je ne suis pas sujet à des comportements bizarres et à courir après des choses imaginaires. J’ai dit certaines choses qui ont pu paraître étranges à certaines personnes, mais quand Dieu vient derrière les confirmer disant que c’est la vérité, alors c’est la Parole de Dieu! Mais cela peut sembler étrange ainsi.

  29. Maintenant aussi sûr que je me tiens ici ce soir sur cette estrade, j’ai reçu cette révélation et elle est en trois phases. Avec l’aide de Dieu, je vais vous parler de l’une de ces phases. Ensuite… Mais commençons par cela. Voici la révélation. Je vais vous dire ce que c’est. Ce qui arrive, c’est que ces sept tonnerres que Jean a entendu tonner et au sujet desquels il lui fut interdit d’écrire, c’est derrière ces sept tonnerres qui grondèrent l’un après l’autre que se trouve le mystère.

  30. Pourquoi? Laissez-moi vous le prouver. C’est le secret que personne ne connaît. Il fut interdit à Jean de rien écrire à ce sujet. Il ne put même pas écrire le moindre symbole. Pourquoi donc? Voici pourquoi. Il n’y avait en ce moment-là plus aucune activité dans le Ciel, parce qu’autrement le secret aurait pu être dévoilé. Voyez-vous cela maintenant? S’il est si glorieux il doit être inclus parce que cela arrivera mais quand les sept tonnerres…

  31. Remarquez que quand les sept anges s’avancent pour sonner de la trompette, il y a un tonnerre. Lorsqu’Israël fut rassemblé, il y eut une trompette. Quand il n’y aura plus de temps, ce sera la dernière trompette. Un seul tonnerre… Mais maintenant nous avons sept tonnerres l’un derrière l’autre. Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept! [Fin de la première piste — N.d.R.] Maintenant pourquoi? Si Satan s’en emparait cela pourrait causer de grands dommages. Mais il y a une chose qu’il ne connaît pas. Il peut interpréter tout ce qu’il veut et imiter n’importe quelle sorte de don (j’espère que vous apprenez quelque chose!) mais il ne peut connaître cela. Ce n’est même pas écrit dans la Parole! C’est un secret total! Les anges, et tout le reste se sont tus. S’ils avaient fait un seul mouvement, cela aurait pu dévoiler quelque chose, c’est pourquoi ils se turent et arrêtèrent même de jouer de la harpe. Tout s’arrêta.

  32. Sept est le nombre parfait de Dieu. Sept [frère Branham frappe sept fois sur le pupitre — N.d.R.], sept l’un après l’autre. Sept tonnerres firent entendre leur voix ensemble comme s’ils épelaient quelque chose. Remarquez qu’à ce moment Jean se prépara à écrire, mais Il lui dit: “N’écris pas!”. Jésus n’en a jamais parlé. Jean ne put l’écrire. Les anges ne surent rien là-dessus.

  33. Qu’est-ce que c’est? C’est la chose dont Jésus dit que même les anges du Ciel n’en savaient rien. Lui-même ne le savait pas. Il dit que Dieu seul le savait, mais que quand nous commencerions à voir ces signes apparaître… (commencez-vous à y voir clair? Bien.) Remarquez que nous commençons à voir ces signes apparaître. Si Satan pouvait s’emparer de cela…

  34. Si vous voulez que quelque chose arrive… Croyez-en ma parole, si je projette de faire quelque chose, je suis assez avisé pour n’en parler à personne. Ce n’est pas que quelqu’un en parlera, mais Satan l’entendra, vous voyez. Il ne peut pas entrer dans mon coeur tant que Dieu l’a maintenu fermé par le Saint-Esprit. Dans ce cas c’est une affaire entre Dieu et moi. Satan ne sait rien jusqu’au moment où vous parlez; alors il l’entend.

  35. Si je dis aux gens que je vais faire telle ou telle chose, je peux voir le diable faire tout ce qu’il peut pour me mettre des bâtons dans les roues. Mais si je peux recevoir la révélation de Dieu et ne rien dire, alors c’est différent.

  36. Rappelez-vous que Satan essaiera toujours d’imiter. Il essaiera d’imiter tout ce que l’Eglise fera. Il l’a déjà essayé. Nous l’avons remarqué dans toutes les actions de l’antichrist. Mais cette chose-là, il ne pourra pas l’imiter. Il n’y aura pas d’imitation parce qu’il ne la connaît pas! Il n’a aucun moyen de la connaître. C’est le troisième Pull. Il ne sait tout simplement rien à ce sujet, vous voyez. Il ne le comprend pas, [le 10 avril 1966, le comité du Branham Tabernacle a décidé de publier le reste de ce message — N.d.R.] mais il y a un secret là-dessous. Gloire à Dieu dans les lieux très hauts! Je ne pourrai jamais plus avoir les mêmes pensées pendant le reste de ma vie depuis que j’ai vu…

  37. Maintenant je connais l’étape suivante, mais je ne sais pas comment l’interpréter. Cela ne sera pas long. Je l’ai noté ici quand c’est arrivé, si vous pouvez le voir ici: «STOP! ne va pas plus loin que là!».

  38. Je n’ai pas tendance au fanatisme, je vous dis simplement la vérité. Mais rappelez-vous quand j’avais essayé de vous expliquer quelque chose au sujet de ce petit soulier, comment l’âme se trouve près de ceci, de cette conscience intérieure, et toutes ces choses qui ont donné le départ à toute une série d’imitations qui sont venues après. Il fallait prendre la main de la personne, la tenir et recevoir la vibration. Alors chacun se mit à ressentir des vibrations dans la main! Mais rappelez-vous quand Il me prit là-haut et dit: «Voici le troisième Pull. Personne ne le connaîtra». Vous souvenez-vous de cela? Les visions ne faillissent jamais! Elles sont parfaitement vraies.

  39. Vous souvenez-vous aussi de la vision de la constellation? Charlie, nous y voilà! Quelque chose est en train de se passer, je te l’ai dit, cette semaine… Cela t’avait environné, mais je ne sais pas si tu l’as remarqué. Vous souvenez-vous de la constellation, dans cette vision des anges lorsque je partis d’ici pour l’Arizona? Vous rappelez-vous ma prédication: Messieurs, quelle heure est-il? Vous en souvenez-vous?

  40. Remarquez qu’il n’y eut qu’un seul grand coup de tonnerre! Puis sept anges apparurent. N’est-ce pas vrai? Un seul coup de tonnerre et sept anges apparurent. “Et je vis, lorsque l’Agneau ouvrit l’un des sept sceaux, et j’entendis l’un des quatre animaux disant comme d’une voix de tonnerre: Viens et vois”. Vous voyez, un seul tonnerre. Sept messages qui ont été scellés et ne peuvent être révélés avant le dernier jour, en cet âge-ci. Comprenez-vous ce que je veux dire?

  41. Avez-vous remarqué l’élément mystérieux de cette semaine? Voilà ce que c’est. C’est ce que cela a été. Cela ne vient pas d’un être humain, d’un homme. Ce furent les anges du Seigneur. Remarquez qu’il y a trois témoins assis ici. Il y a un peu plus d’une semaine, j’étais dans les montagnes près du Mexique avec deux frères qui se trouvent ici en ce moment; je m’étais baissé pour enlever des graines qui s’étaient attachées à mon pantalon lorsqu’il y eut une explosion qui semblait assez forte pour ébranler les montagnes. C’est vrai. Je n’en ai jamais parlé à mes frères, mais ils ont remarqué une différence. Le Seigneur me dit: «Maintenant sois prêt, va à l’est!».

  42. Voici l’interprétation de cette vision. Il faut encore que je vous dise que le frère Sothmann n’avait pu attraper la bête qu’il chassait. Nous étions en train d’essayer de l’avoir pour lui. Alors le Seigneur me dit: «Ce soir, comme signe pour toi: il ne la trouvera pas. Tu dois te consacrer maintenant pour la visitation de ces anges». Je me sentis comme hors de moi. Vous vous en souvenez. J’étais à l’ouest. Les anges venaient vers l’est. Tandis qu’ils s’approchaient, je fus enlevé avec eux. Vous rappelez-vous cela? Ils venaient de l’est.

  43. Les frères Fred et Norman, ici ce soir, en sont témoins. Tandis que nous descendions, j’arrivai presque à persuader le frère de rester et d’aller à la recherche de sa bête. N’est-ce pas vrai, frère Sothmann? Oui. D’ailleurs il est là. Je le persuadai; pourtant le Seigneur m’avait dit: «Il ne la trouvera pas». Je ne dis rien du tout et continuai mon chemin. Quelque chose qui se tenait vers le côté de la tente, ce jour où… vous vous en souvenez, frère Sothmann? Presque aussitôt que certaines choses furent dites… Où est frère Norman? Là-bas… Je vous fis prêter serment de ne pas mentionner ce qui était en train de se passer. N’est-ce pas vrai? Ne me suis-je pas retourné et éloigné de la tente comme ceci? N’est-ce pas ainsi? Parce que c’est cela, c’était exactement cela et je savais que je ne pourrais le dire avant que cela n’arrive afin que je puisse voir si les gens comprendraient.

  44. Et avez-vous remarqué que l’un des anges, comme je l’ai dit, était un ange étrange? Il me regardait plus que les autres. Vous souvenez-vous de cela? Ils étaient dans une constellation, trois de chaque côté et un au sommet. Et celui qui était le plus près de moi, en comptant de gauche à droite, aurait été le septième ange. Il était plus lumineux et avait pour moi plus de signification que les autres. Vous vous en souvenez, j’avais dit qu’il bombait le torse ainsi et volait vers l’est. Vous souvenez-vous de cela? J’avais dit: «Cela m’a saisi et m’a enlevé!». Vous en souvenez-vous?

  45. C’est cela! C’est celui qui était avec le septième Sceau, chose qui m’a intrigué pendant toute ma vie! Amen! Bien sûr que les autres Sceaux représentent beaucoup pour moi, mais oh! vous ne savez pas ce que celui-là a représenté. Une fois dans ma vie j’ai prié, j’ai crié à Dieu. C’était après la rencontre de Phoenix, comme tous ceux qui sont ici le savent. J’avais couché dans la montagne. Un matin, je me levai et allai dans le Sabino Canyon, une haute montagne escarpée. Je montai là-haut en suivant un petit sentier et montai jusqu’à la Lemmon Mountain, ce qui représente une marche d’environ trente miles. Là-haut il y avait bien dix mètres de neige.

  46. Ainsi je partis dans la montagne bien avant le lever du jour en suivant ce petit sentier, faisant dévaler des cailloux; je me sentais conduit à aller dans cette direction. Ensuite j’obliquai et me mis à monter parmi de grands rochers déchiquetés qui étaient hauts de plusieurs centaines de pieds. Je m’agenouillai parmi ces rochers, je posai cette Bible et ce petit carnet sur le sol. Je dis: «Seigneur Dieu, que signifie cette vision? Cela veut-il dire que je vais mourir?». Vous vous rappelez que je vous avais dit que je pensais que cela voulait dire que j’allais mourir parce que j’avais vu quelque chose exploser au point de me réduire en miettes. Vous vous en souvenez? Combien parmi vous en ont entendu parler? Vous tous, bien sûr! Je pensai que cela voulait dire que j’allais mourir. Plus tard, dans ma chambre, je dis: «Qu’est-ce que c’était, Seigneur? Qu’est-ce que tout cela veut dire? Cela veut-il dire que je vais mourir? Si c’est le cas, c’est très bien; je ne le dirai pas à ma famille. Laisse-moi simplement partir si mon travail est terminé». Qu’est-ce que c’était? Mais Il m’envoya un témoin (vous vous rappelez que je vous l’ai dit). Ce n’était pas de ma mort qu’il s’agissait mais d’un développement futur de mon oeuvre.

  47. Oh, saisissez-vous cela? J’étais assis là-bas dans le Sabino Canyon. Le Père céleste le sait. Aussi vrai que vous avez vu arriver ces choses, ces anges sont descendus et ont confirmé chaque message. Par conséquent vous savez si cela vient de Dieu ou pas. Cela vous est prédit par une vision. Je ne pouvais rien dire avant la fin du service, car cela me fut défendu.

  48. J’étais assis ce matin-là dans le Sabino Canyon et pendant que je levais les mains, le vent souffla à terre mon vieux chapeau noir. Je me tenais là, levant les mains et priant. Je dis: «Seigneur Dieu, que signifie cela? Je ne peux le comprendre, Seigneur. Que ferai-je? Si c’est le moment d’entrer dans Ta maison, laisse-moi partir là-haut où on ne me trouvera jamais. Si je dois partir, je ne désire pas que quiconque porte le deuil pour moi. J’aimerais simplement que ma famille pense que je suis parti faire un tour et qu’ils ne me retrouvent pas. Cache-moi quelque part! Si je dois m’en aller, laisse-moi simplement m’en aller. Peut-être Joseph trouvera-t-il un jour ma Bible par ici. Accorde-lui de pouvoir l’utiliser. Si je dois m’en aller, laisse-moi partir, Seigneur!».

  49. Mes mains étaient tendues, et soudain quelque chose toucha ma main. Je ne sais pas ce que c’était, je ne peux pas le dire. M’étais-je endormi? Je ne sais pas. Suis-je tombé en extase? Je ne sais pas. Etait-ce une vision? Je ne puis pas vous le dire. Tout ce que je peux vous dire, c’est que c’était comme ces anges. Cela toucha ma main. Je regardai: c’était une épée à la poignée ornée de perles. Elle était vraiment belle. Elle avait une garde d’or et la lame avait l’apparence du chrome ou de l’argent, mais plus brillante encore. Et elle était tranchante comme un rasoir, oh, mes frères! Je pensai: «Y a-t-il rien de plus beau?». Elle allait juste dans ma main! Je pensai: «Elle est vraiment jolie!». Mais je dis: «Eh, là! Moi, j’ai toujours eu peur de ces choses!». Une épée! Et je pensai: «Que vais-je en faire?».

  50. Mais alors retentit une Voix qui fit trembler les rochers: «C’est l’Epée du Roi!». Alors je sortis de cet état. L’Epée du Roi!

  51. Or cette Voix ne dit pas: “C’est l’épée d’un roi”, mais “C’est l’Epée du Roi”, et il n’y a qu’un Seul “le Roi”, c’est Dieu. Et il y a une seule Epée, c’est Sa Parole. Et c’est par Elle que je vis. Oh, mon Dieu! aide-moi à revêtir Son saint vêtement et à porter cette sainte Epée à mon côté! C’est la Parole, Amen!

  52. Oh, dans quels jours nous vivons! Quelle chose glorieuse! Vous voyez le mystère et le secret? Je me tenais là quand cela me quitta. Alors quelque chose vint vers moi et dit: «Ne crains rien!». Or je n’ai pas entendu de voix; c’est comme si quelque chose avait parlé au-dedans de moi. Je vous dis simplement la vérité, simplement et exactement ce qui s’est passé. Quelque chose me toucha et dit: «Ne crains rien. Ceci est le troisième Pull».

  53. Le troisième Pull. Vous vous en souvenez? Il me dit: «Tu as eu tellement d’imitateurs de ce que tu as essayé d’expliquer. N’essaie pas de le faire dans ce cas-ci». Vous vous en souvenez? Combien se souviennent de cette vision? Elle est racontée sur les bandes magnétiques et partout. Cela est arrivé il y a six ou sept ans. Il me dit: «N’essaie pas d’expliquer cela! C’est le troisième Pull et c’est là-dedans que je te rencontrerai». N’est-ce pas vrai? Il me dit: «N’essaie pas…».

  54. Je me tenais là avec un petit soulier d’enfant dans la main quand Il me parla, disant: «Maintenant, exerce ton premier Pull. Quand tu l’auras fait, le poisson courra après l’appât. Fais ensuite attention à ton deuxième Pull car il n’y aura alors que de petits poissons. Enfin il y aura le troisième Pull. C’est lui qui l’attrapera».

  55. Alors tous ces prédicateurs m’entourèrent, disant: «Frère Branham, nous savons que vous pouvez le faire! Alléluia, frère Branham!». C’est ainsi que je suis toujours entraîné par une troupe de prédicateurs. J’aime les gens, mais ils veulent toujours qu’on leur explique ceci et cela, qu’on leur explique tout.

  56. Je dis: «Eh bien, je ne sais pas. Je sais pêcher. Voilà comment on fait pour commencer: quand vous voyez tous ces poissons aux alentours vous devez donner de petites secousses à l’appât». C’est exactement la tactique de la pêche. Aussi je leur dis: «Secouer l’appât!». Mais, vous voyez, lorsque je secouai l’appât la première fois, les poissons s’approchèrent, mais ils étaient tout petits. L’un d’eux mordit à l’appât. Je dis: «Te voilà attrapé!» et je le jetai sur la rive. J’avais bien eu un poisson, mais il était si petit qu’on aurait dit un petit bout de peau sur l’appât. Et tandis que je me tenais là, quelque chose me dit: «Je t’avais bien dit de ne pas faire cela!». Je me mis à pleurer.

  57. Toute la ligne s’était emmêlée autour de moi comme cela. Je me tenais là, pleurant la tête basse. Je dis: «Oh, mon Dieu, pardonne-moi! Je suis un homme stupide! Seigneur, pardonne-moi!». Il y avait toute cette ligne autour de moi, mais voici que je tenais maintenant un petit soulier de bébé dans la main, à peu près long comme cela, mais le lacet était presque aussi gros que mon doigt, environ un demi-pouce. Et l’oeillet de ce petit soulier ne devait pas avoir plus d’un millimètre et demi. Et j’essayais de lacer ce petit soulier avec cette grosse corde d’un demi-pouce! Une voix me dit alors: «Tu ne peux enseigner les choses surnaturelles à des bébés pentecôtistes! Laisse-les tranquilles».

  58. A ce moment même Il m’enleva et me déposa quelque part où il y avait un rassemblement; cela ressemblait à une tente ou à une sorte de cathédrale. Je regardai, et voici que de l’autre côté il y avait un petit endroit un peu semblable à une boîte. Alors je vis que cette Lumière parlait à quelqu’un au-dessus de moi, cette Lumière que vous voyez là sur la photo. Elle s’éloigna de moi en tourbillonnant comme ceci et alla se placer au-dessus de cette tente où elle me dit: «C’est là que je te rencontrerai. Ce sera le troisième Pull et tu n’en diras rien à personne».

  59. Dans le Sabino Canyon Il m’avait dit: «C’est le troisième Pull». Et il y a trois choses glorieuses qui vont avec; l’une a été dévoilée hier, l’autre a été dévoilée aujourd’hui, mais il y a une chose que je ne peux pas interpréter car elle est dans une langue inconnue. Tandis que je me tenais là et que je regardais cette chose en face, je vis que c’était le troisième Pull qui arrivait. Et le Saint-Esprit de Dieu… Oh, mes frères! C’est la raison pour laquelle le Ciel tout entier fut dans le silence.

  60. Il vaut mieux que je m’arrête ici, vous voyez. Je sens que je suis empêché d’en dire plus. Rappelez-vous simplement que la raison pour laquelle ce septième Sceau n’a pas été ouvert, la raison pour laquelle Il ne l’a pas révélé, c’est que personne ne doit rien en connaître. Et j’aimerais que vous sachiez que la vision me vint des années avant que je sache quoi que ce soit là-dessus. Vous vous en souvenez? Et maintenant, comme pour les autres, celui-ci prend exactement sa place là où elle est dans la Parole. Dieu connaît mon coeur! Jamais une seule fois je n’ai pensé à une telle chose, et voilà que c’était là! Il est plus tard que nous ne pensons! Oh, mes frères! Cela montre simplement que cela vient de Dieu, car vous voyez, cela correspond exactement aux promesses de Dieu faites à la fin de ce message.

  61. Remarquez ceci. Dans le message du temps de a fin (ce Sceau), Il a entièrement révélé les six Sceaux, mais ne dit rien de ce qui concerne le Septième. Et le Sceau du temps de la fin, quand il commencera, la Bible dit que ce sera un secret absolu. Avant de le connaître… Rappelez-vous Apocalypse 10.1-7. A la fin du message du septième ange, TOUS les mystères de Dieu seront connus. Nous sommes au temps de la fin, au temps de l’ouverture du septième Sceau.

  62. Dimanche passé, il y a une semaine de cela aujourd’hui, j’ai prêché sur ce sujet: «Soyez humbles, soyez humbles! Rappelez-vous que Dieu agit dans les petites choses». Je ne me rendais pas compte de ce que disait réellement cette prédication, mais maintenant je le vois. Tout se passe d’une manière si humble! On pourrait penser qu’une telle chose devrait être révélée au Vatican, mais cela vient comme avec Jean-Baptiste. Cela vient comme la naissance de notre Seigneur: dans une étable! Gloire à Dieu! Qu’Il m’aide car l’heure est proche. Nous y sommes. Oh, mes frères!

  63. Voyez-vous maintenant? Voyez-vous la vérité de la vision de Dieu et de ces sept anges me ramenant de l’ouest? Ils venaient de l’ouest, revenant vers l’est et m’amenant ici pour ce message de ce soir. Oh, mes frères!

  64. La voix de ce glorieux tonnerre et la mission qui a été donnée ici ont été révélées et prouvées comme venant de Dieu. Pensez-y! Je ne connaissais pas ces Sceaux et ils ont été révélés cette semaine. Quelqu’un a-t-il pensé à cela? Ces sept anges avaient le message qui allait être donné, ces anges qui m’ont ramené ici pour cela!

  65. Rappelez-vous que ce septième messager, ce septième ange que j’avais remarqué, semblait avoir plus de signification pour moi que les autres. Vous voyez, ils se tenaient comme ceci (je voudrais simplement que vous le remarquiez). Moi, je me tenais ici et je regardais. Je vis un premier groupe de petits oiseaux, aux plumes ébouriffées. Vous vous en souvenez? Ils volaient vers l’est. Le deuxième groupe était formé d’oiseaux plus gros et de plus belle apparence; ils étaient semblables à des colombes aux ailes déployées et volaient aussi vers l’est. Cela représente le premier Pull et le deuxième Pull. Ensuite, le groupe suivant fut les anges.

  66. Je me tenais là quand cette explosion se produisit. Je regardais dans cette direction, vers l’ouest, et les voici qui s’approchèrent et m’enlevèrent de là où je me trouvais et je perdis immédiatement connaissance. Celui qui s’approcha (celui qui me semblait si étrange) était à ma gauche lorsque j’entrai dans la constellation, mais en comptant depuis la gauche vers la droite cela aurait été le septième ange qui venait depuis là.

  67. Rappelez-vous les sept messagers! Vous souvenez-vous de la pyramide de pierre blanche dans le songe de Junior Jackson que j’ai interprété pour vous? Le soir où je suis parti… Il y avait eu six songes et chacun d’eux se rapportait directement à la même chose. Ensuite vint cette vision qui m’envoya vers l’ouest. Junior observait. Remarquez comme tout cela est parfait. J’espère et je crois que vous comprenez bien tous que j’essaie d’attribuer cette grâce à Jésus-Christ qui est l’Auteur de tout cela. Et la seule raison pour laquelle vous ne m’avez jamais entendu parler ainsi auparavant… Mais cette heure approche!

  68. Maintenant je voudrais que vous compreniez bien et que cela pénètre bien en vous, parce que je me prépare à vous quitter de nouveau. Je ne sais pas. Je ne puis juger aucun homme. Je ne dois répondre devant Dieu que de moi-même. Mais est-il arrivé une seule fois, pendant toutes ces années, que je vous aie dit quelque chose au Nom du Seigneur qui n’ait pas été juste? Personne ne pourra le dire parce que j’ai toujours dit les choses comme Il me les avait dites.

  69. Laissez-moi maintenant vous montrer et vous confirmer que tout cela est l’exacte vérité. Rappelez-vous cette Parole: “Si quelqu’un est spirituel ou prophète, moi le Seigneur, je lui parlerai dans des visions et je me ferai connaître à lui par des songes”. Interpréter les songes! Joseph pouvait interpréter les songes et il avait des visions. N’est-ce pas vrai?

  70. Remarquez encore ceci. Quand cela eut lieu, Junior se tenait dans un champ où se dressait une grande pyramide portant une inscription gravée dans la pierre, et moi j’en donnai la révélation aux gens. Est-ce vrai, Junior? Il eut cette vision environ un an avant que l’événement arrive.

  71. Notez encore ceci. Je pris une sorte de levier avec lequel j’ouvris la pyramide; l’intérieur était de pierre blanche, sur laquelle rien n’était écrit. C’est à ce moment-là que je me mis en route vers l’ouest. Et je leur dis à tous: «N’allez pas à l’ouest. Restez ici et attendez mon retour». J’allai vers l’ouest où il y eut l’explosion, puis je retournai à l’est où le Saint-Esprit interpréta cette Parole qui n’était pas écrite. Oh, si tout n’est pas parfait avec le Dieu Tout-Puissant j’aimerais savoir ce qui est parfait! Et pourquoi vous dis-je ces choses, chers amis? C’est pour vous montrer que nous sommes au temps de la fin!

  72. Si donc les autres visions sont en parfait accord avec la Parole, celle-ci est aussi en parfait accord avec la Parole. Voilà où nous en sommes. Nous sommes à la fin, chers amis. Bientôt le temps sera écoulé. Des millions perdront la vie. Des millions d’hommes, qui croient maintenant qu’ils sont sauvés, seront la proie de l’âge atomique.

  73. Nous vivons la dernière heure par la grâce du Dieu Tout-Puissant, avec le secours qu’Il accorde à Son peuple afin qu’il puisse se réjouir de l’apparition prochaine de Christ. «Dans combien de temps, frère Branham?». Peut-être dans vingt ans, peut-être dans cinquante ans ou dans cent ans, je ne sais pas. Peut-être demain matin, peut-être ce soir même. Je ne sais pas. Ceux qui disent qu’ils le savent sont dans l’erreur. Ils ne le savent pas. Dieu seul le sait.

  74. Maintenant remarquez ceci. Que Dieu m’aide! Par Lui je dis la vérité quand je dis qu’ils sont discernés spirituellement par moi, discernés par le Saint-Esprit. Et ils sont discernés par tous ceux qui ont identifié leur position dans la Bible. Maintenant, quel est ce grand secret caché sous ce Sceau, je l’ignore. Je ne le connais pas. Je ne le comprends pas. Je ne peux rien en dire de plus que ce qui a été dit. Mais je sais que c’est ces sept tonnerres qui font entendre leur voix immédiatement l’un après l’autre, tonnant à sept reprises, et que cela se déploie en débouchant dans quelque chose d’autre que j’ai vu.

  75. Quand j’ai vu cela, j’ai cherché l’interprétation qui en découlait, mais je n’ai pu la trouver. C’est l’exacte vérité, vous voyez. L’heure n’est pas encore arrivée pour ces choses, mais nous sommes en train d’entrer dans ce cycle. Cela se rapproche. C’est pourquoi ce qu’il vous faut, c’est de vous rappeler que je vous parle au Nom du Seigneur: soyez préparés car vous ne savez pas à quel moment quelque chose peut arriver!

  76. Or lorsque cela sera enregistré (ce qui est en train de se faire), il y aura probablement des dizaines de milliers de mes amis qui s’éloigneront de moi, disant que frère Branham essaie de se mettre en avant et de se faire passer pour un serviteur, un prophète ou quoi que ce soit devant Dieu. Chers frères et soeurs, laissez-moi vous dire que c’est faux! Je ne vous dis que ce que j’ai vu et ce qui m’a été dit; faites-en ce que vous voudrez! Je ne sais pas ce qui va arriver. Je ne sais pas. Je sais seulement que ces sept tonnerres contiennent ce mystère et que les Cieux se sont tus. Chacun a-t-il compris?

  77. L’heure est peut-être là. L’heure est peut-être là maintenant où cette glorieuse personne que nous nous attendons à voir entrer en scène va entrer en scène. Peut-être que mon ministère, par lequel j’ai essayé de ramener les gens à la Parole, a établi un fondement; si c’est le cas, je vais vous quitter pour de bon. Nous ne serons pas deux en même temps. Si c’est le cas, il croîtra et je diminuerai. Je ne sais pas. Mais j’ai reçu de Dieu le privilège de pouvoir regarder et de voir ce que c’était et de le dévoiler jusque là. Et c’est la vérité!

  78. Je suis sûr que vous avez remarquez les choses qui se sont passées cette semaine. Je suis sûr que l’autre soir vous avez remarqué ce petit garçon des Collins couché là en train de mourir et cette petite fille avec la leucémie. Le Royaume de Dieu vient! Et nous passons de plus en plus du négatif au positif comme il en était autrefois. Cela ne devrait pas effrayer les gens! On a passé de la justification à la sanctification, puis au baptême du Saint-Esprit, et ensuite nous entendons cela ici. Nous venons simplement de plus en plus près de Dieu tout le temps.

  79. Ne pouvez-vous pas voir, prédicateurs méthodistes, combien votre message de sanctification est allé au-delà de ce qu’a prêché Luther? Et vous, Pentecôtistes, ne pouvez-vous pas voir combien votre message sur le baptême va au-delà de ce que les Méthodistes ont prêché? Comprenez-vous ce que je veux dire? Oh, un tas de choses sont venues, c’est vrai. Et s’il y a quelqu’un qui méprise le mal, c’est moi! Et s’il y a des gens qui disent quelque chose qui est réellement un mensonge et non la vérité, je hais cela! Mais j’aime une vérité consistante. Peu importe dans quelle mesure elle interrompt cette voie-ci ou cette voie-là, si c’est la vérité, Dieu finira par montrer que c’est la vérité. Et s’Il ne le fait pas l’un de ces prochains jours, c’est que ma vision n’était pas juste. Vous voyez dans quelle situation cela me met.

  80. «Frère Branham, quand cela sera-t-il?». Je ne peux pas vous le dire. Je n’en sais rien. Mais un de ces jour, si jamais il arrivait que nous ne nous rencontrions plus ici sur cette terre, nous nous rencontrerons là-bas, au trône du jugement de Christ. Et vous découvrirez que, dans cette salle, la révélation venue de Dieu (comme toutes les autres qui sont également venues de Dieu) … Un des mystères de ce Sceau, la raison pour laquelle il n’a pas été révélé est que sept tonnerres ont fait entendre leurs voix et que c’est parfait parce que personne ne sait rien à ce sujet. Cela n’a même pas été écrit. Ainsi donc nous sommes au temps de la fin. Nous y sommes.

  81. Je remercie Dieu pour Sa Parole. Je Le remercie pour Jésus-Christ car s’Il n’était pas venu pour la propitiation de nos péchés, nous serions tous dans un grand bourbier de péché sans aucune espérance. Mais, par Sa grâce, Son Sang lave tout péché. C’est comme une goutte d’encre qui tombe dans un seau plein de décolorant: on ne peut plus jamais la retrouver. Lorsque nos péchés sont confessés, ils sont mis dans le Sang de Jésus-Christ et ne seront plus jamais connus. Dieu les oublie; ils n’ont même jamais été commis! Tant que ce sacrifice se trouve là, faisant l’expiation pour nous, c’est tout ce qu’il faut. Nous ne sommes plus pécheurs. Nous sommes des chrétiens par la grâce de Dieu.

  82. Rappelez-vous qu’à l’intérieur de nous-mêmes nous serions probablement toujours aussi mauvais, mais vous voyez, la grâce de Dieu nous est apparue et c’est ce qui a fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui, des frères et des soeurs chrétiens.

  83. Pour moi, cette semaine a été extraordinaire. Je suis fatigué; mon esprit est fatigué parce que j’ai fait tout ce que j’ai pu. Il s’est passé quelque chose d’étrange chaque jour. Lorsque je marchais dans ma chambre, je m’étonnais toujours de voir après quelques minutes quelque chose qui me retournait complètement. Alors j’allais chercher mes notes. Je prenais les livres du docteur Uriah Smith et de tous les autres et les relisais. Je me disais: «Voici le sixième Sceau, voici le quatrième Sceau. Que dit donc cet homme-là?».

  84. Il disait: «C’est ceci ou cela». Alors je vérifiais et allais voir un autre auteur qui disait que c’était ceci ou cela. Cela ne correspondait pas bien.

  85. Alors tout en parcourant ma chambre, je pensais: «Alors Seigneur, qu’est-ce que c’est?». Je m’agenouillais et priais, puis revenais prendre ma Bible et m’asseyais pour la lire, puis recommençais à marcher. Tout-à-coup, quand j’étais dans le silence, tout se déroulait devant mes yeux. Alors je me dépêchais de prendre une plume et d’écrire tout ce que je voyais, restant attentif à cela jusqu’à ce que ce soit noté. Ensuite je passais le reste de la journée à suivre ces choses dans les Ecritures et à voir si cela correspondait avec Elles d’un bout à l’autre. Cela prouvait alors toutes choses.

  86. En reprenant ces choses je pensais: «Beaucoup de gens ont des visions. Il y en a beaucoup qui ont eu des révélations». Mais si elles sont contraires à la Parole, laissez tomber. C’est vrai! Laissez cela.

  87. Pendant que je continuais mes recherches je prenais des notes et je pensais: «Eh bien, ma classe sera heureuse d’entendre cela parce que ces choses sont liées ensemble. Voyons, qu’est-il écrit ici? Oui, c’est bien là!». Vous voyez? Cela nous mène d’un bout à l’autre de la Bible, et nous avons relié le tout ensemble tout au long de la semaine. Maintenant c’est enregistré sur bande. Nous vous en procurerons volontiers. Et j’ai fait cela au mieux de ma connaissance dans la communion fraternelle chrétienne, par la grâce que Dieu fait à tout homme par Jésus-Christ. J’ai vraiment fait du mieux que j’ai pu cette semaine.

  88. Vous avez été l’une de mes meilleures classes. Personne ne pourrait dire le contraire. Vous veniez tous dès une heure alors que les portes ne s’ouvrent qu’à cinq heures! Vous êtes restés au froid et dans la neige. Vous avez tout fait! Vous êtes restés debout contre les murs jusqu’à en avoir mal aux jambes. J’ai vu les hommes s’asseoir par terre pour que les femmes puissent s’asseoir. D’autres restèrent debout ou s’assirent un peu partout.

  89. Je pensais: «O Seigneur, cela n’a-t-il pas été une semaine mystérieuse?». Tout a été quelque peu étrange avec tous ces gens qui ont voulu venir. On les voyait rester debout à l’extérieur, dans les embrasures des fenêtres, sur les pas de porte, partout, et ils écoutaient. Pourtant je suis loin d’être un orateur. Je suis assez intelligent pour savoir que je ne suis pas un orateur. Mais pourquoi les gens viennent-ils écouter comme cela? Pourquoi font-ils cela? Ils ne viendraient pas écouter une personne comme moi, mais ils sont venus parce qu’il y a là-dedans quelque chose qui attire les gens. Il y a là-dedans quelque chose qui les attire. Mais comme le dit ce cantique que chantait ma femme sur l’estrade quand je commençai:

    Ils viennent de l’est et de l’ouest
    Ils viennent de pays éloignés
    Pour avoir part au festin avec le Roi,
    Pour être Ses hôtes au souper,
    Qu’ils sont bénis, ces pèlerins!
    Ils contemplent Sa face bénie,
    Brillante de lumière Divine,
    Participants bénis de Sa grâce,
    Comme des joyaux étincelants de Sa couronne.

  90. Puissiez-vous toujours garder ceci à l’esprit: être une pierre précieuse de la couronne de Jésus-Christ. Paul dit à l’Eglise: «Vous êtes les joyaux, les pierres précieuses de Sa couronne». Nous désirons être les pierres précieuses de la couronne de Jésus-Christ. Nous ne voudrons jamais mettre cette couronne sur la tête d’un homme. Oubliez toutes choses à mon sujet! Je suis votre frère, un pécheur sauvé par grâce et indigne de vivre. C’est l’exacte vérité. Je ne dis pas cela pour être humble. C’est un fait. Il n’y a rien en moi, pas une seule chose saine. Mais la grâce de Dieu a permis à mes pauvres yeux obscurcis de regarder au-delà du rideau du temps, de voir ces choses de l’au-delà, et je reviens…

  1. Quand j’étais un petit garçon j’aimais les gens et j’aurais toujours aimé avoir quelqu’un qui m’aime et me parle. Mais personne ne le voulait à cause de la mauvaise réputation de ma famille. Personne ne voulait me parler. Mais lorsque je m’abandonnai à Dieu je pensai que peut-être, ma famille étant d’origine irlandaise et tous ses membres catholiques, cela arrangerait les choses. J’allai là, et c’était d’une manière. J’allai ensuite à la Première Eglise Baptiste, et là c’était d’une autre manière. Je dis alors: «Seigneur, il doit bien y avoir une manière juste!». Quelque chose me dit alors: «C’est la Parole!».

  2. Je me suis tenu à cette Parole. Voyez ces visions partout. Le jour où j’ai posé la pierre d’angle de cette église, j’y ai écrit ce qu’Il m’avait montré en vision le matin même: “Prêche la Parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant. Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables” (2 Tim. 4. 2-4). J’avais vu ces deux arbres auprès desquels je me trouvais faire exactement la même chose, l’un et l’autre. C’est vrai. Voilà où nous en sommes, c’est la vérité.

  3. Maintenant laissez-moi vous exhorter de nouveau. Ne dites pas merci à qui que ce soit. Ne pensez pas qu’il y ait quoi que ce soit de bon dans un prédicateur ou dans quelqu’homme mortel que ce soit, parce qu’il n’y a rien de bon en lui, il n’y a rien. Peu importe qui il est. Il n’y a rien de bon en aucun homme. C’est vrai. S’il y avait ici toute une série de trompettes et que l’une d’elles dût jouer une certaine musique… ce qui compte c’est l’homme. Ces trompettes sont parfaitement muettes. C’est celui qui sait jouer de la trompette et qui sait ce qu’il va faire qui la prend. La trompette n’a rien en elle. Le son vient de l’intelligence qui est derrière elle (c’est vrai!) Toutes les trompettes sont les mêmes, tous les hommes sont les mêmes, tous les chrétiens sont les mêmes.

  4. Il n’y a pas de grands hommes parmi nous. Nous ne sommes pas de grands hommes, de grandes femmes, nous sommes tous des frères et des soeurs, tous les mêmes et du même ordre de grandeur. Nous ne sommes pas grands. Nous ne faisons pas quelqu’un plus grand que les autres. Ce n’est pas du tout une chose à faire. Pas du tout! Nous sommes simplement tous des êtres humains. N’essayez pas d’interpréter les choses! N’essayez pas de faire quoi que ce soit de plus que vivre simplement une vie proche de Jésus-Christ, Lui donnant gloire et louange. Chacun comprend-il cela maintenant? Aimez-Le de tout votre coeur! L’aimez-vous?

    Je L’aime, je L’aime
    Parce qu’Il m’aima le premier
    Et acquit mon salut
    Sur le bois du Calvaire.

  5. Comprenez-vous tous complètement? Est-ce que chacun croit? Rappelez-vous par quoi j’ai commencé: “Qui a cru à ce que nous avons fait entendre, et à qui le bras de l’Eternel a-t-il été révélé?”. Vous a-t-Il révélé Sa miséricorde et Sa bonté? Amen!

  6. Rappelez-vous simplement ceci: aimez-Le de tout votre coeur. Maintenant, je vais retourner à la maison et, si le Seigneur le permet, je reviendrai de nouveau parmi vous vers le 1er juin peut-être, si le Seigneur le met sur mon coeur. Peut-être que je vous reverrai au début de l’été, en juin ou à un autre moment, ou alors peut-être au début de l’automne si le Seigneur tarde. Mais j’aimerais bien revenir et passer encore sept soirées avec vous pour étudier les “sept dernières trompettes”. Aimeriez-vous cela? Voulez-vous prier pour que Dieu me vienne en aide? Bien! Jusqu’à ce que nous nous revoyons, rappelez-vous ce bon vieux cantique:

    Je L’aime, je L’aime
    Parce qu’Il m’aima le premier
    Et acquit mon salut
    Sur le bois du Calvaire.

  7. Maintenant je vous invite à incliner vos têtes; je désire prier pour vous. Avant que le pasteur ne termine cette réunion, je désire prier pour vous.

  8. Notre Père céleste, Seigneur, que tous ces gens puissent comprendre! Je suis sûr qu’il y en a quelques-uns qui ne comprennent pas. Mais Père, puissent-ils connaître l’objectif et puissent-ils comprendre, Père, que c’est par Ta grâce à leur égard que ces choses sont révélées. Et je veux Te remercier, Seigneur, pour la connaissance qui nous fait connaître ces choses que Tu nous as révélées. Et je prie pour tous ceux qui sont ici, pour tous ceux qui ont assisté à ces réunions.

  9. S’il y en a quelques-uns qui ne croient pas, Seigneur, puissent-ils devenir des croyants! Je prie aussi pour tous ceux qui entendront ces messages sur les bandes magnétiques. Et si elles parviennent (comme cela arrivera certainement) dans la maison de nombreux incrédules qui ne sont pas d’accord, Père, je prie pour chacun d’eux afin qu’avant de dire des paroles blasphématoires, ils puissent commencer par s’asseoir et sonder les Ecritures au sujet de ce qui a été dit et Te dire ensuite qu’ils sont vraiment sincères et désirent savoir si c’est la vérité ou non. Je prie pour eux, Père.

  10. Et je prie pour tous ceux qui ont dû rester debout le long des murs, pour ceux qui sont restés dehors, pour ceux qui sont restés assis dans leur voiture, pour tous les petits enfants, pour tous, Seigneur; je prie pour tous. Et je prie afin que mes prières soient exaucées et que Tu les bénisses.

  11. Premièrement, Seigneur, donne à tous la Vie Eternelle. Et je prie pour qu’aucun d’eux ne soit perdu. Aucun. Et maintenant, Père, nous ne savons pas quand ce glorieux événement se produira, mais lorsque nous voyons apparaître tous ces signes et ces choses conformes aux Ecritures, cela avertit notre coeur au-delà de toute mesure. Et je prie, ô Dieu notre Père, que Tu nous viennes en aide.

  12. Je Te prie d’aider notre cher pasteur, frère Neville. Remplis-le de grâce, de puissance et d’intelligence afin qu’il puisse prendre cette nourriture emmagasinée et nourrir les agneaux de Dieu. Seigneur, je Te prie de les préserver de la maladie. Lorsque les gens deviennent malades, qu’ils puissent se souvenir du Sang de Jésus-Christ présent sur l’autel et entièrement suffisant pour faire l’expiation. Je prie qu’ils soient guéris immédiatement. Et je Te prie pour que Tu éloignes d’eux la puissance de Satan qui veut les décourager ou essayer de les faire fabriquer des cultes. Garde simplement loin d’eux les puissances de l’ennemi, Seigneur! Sanctifie-nous par la Parole! Accorde le-nous, Seigneur.

  13. Ensuite, Seigneur, je Te prie de m’aider. Je commence à diminuer peu à peu, Seigneur. Je sais que mes jours ne peuvent plus être encore très nombreux et je Te prie de m’aider. Que je sois fidèle, Seigneur, honnête et sincère afin de pouvoir porter le message aussi loin qu’il m’a été ordonné de le porter. Et quand le temps sera venu pour moi d’entrer dans le repos, quand je descendrai vers la rivière où les vagues commenceront à m’emporter, ô mon Dieu! que je puisse remettre cette vieille Epée à quelqu’un qui sera honnête à son égard, Seigneur, et qui portera la vérité. Accorde-le, Seigneur! Jusque là, aide-moi à être fort, en bonne santé et courageux. Aide mon église. Bénis-nous tous ensemble, Seigneur. Nous sommes les Tiens. Nous sentons maintenant que Ton Esprit est parmi nous. Nous croyons que Tu répondras à nos prières, car nous nous en remettons à Toi avec Ta Parole pour être à Ton service pour le reste de nos jours sur cette terre. Nous Te le demandons au Nom du Fils de Dieu, Jésus-Christ notre Sauveur bien-aimé et pour Sa gloire. Amen.

    Je… (Dieu vous bénisse!) Je L’aime, je L’aime (de tout mon coeur)
    Parce qu’Il m’aima le premier
    Et acquit mon salut
    Sur le bois du Calvaire,

[Commentaire de frère Branham — N.d.R.]

  1. C’est une bonne chose que Satan ne connaisse rien à ce sujet, car si c’était le cas il l’imiterait… C’est ainsi qu’il nous joue ses mauvais tours. C’est pourquoi Dieu l’a tellement caché au monde tout entier et même au Ciel qu’il n’y a aucun moyen de le comprendre, sauf quand Dieu le révélera Lui-même.

  2. Je voudrais encore vous faire remarquer ce soir qu’il y avait un triple dessein dans le sixième Sceau. Il y avait un triple dessein dans les cavaliers. Il y a eu un triple dessein en toutes ces choses. Cela nous ramène de nouveau aux chiffres trois et sept, les sept Sceaux, les sept coupes, etc.

  3. Or trois et sept sont les nombres de Dieu dans Sa mathématique de la révélation de Sa Parole. Remarquez que c’est comme avec les cavaliers. Trois chevaux ont paru. L’un était blanc, l’autre roux et le troisième noir. Le quatrième cheval, eh bien, c’était tous les trois mélangés ensemble. Vous voyez, c’est un triple dessein.

  4. Dieu a fait encore pareillement quand Il envoya Son Lion (qui était Sa Parole) pour combattre l’antichrist. Nous découvrons ensuite qu’Il envoie le Veau, l’animal sacrificatoire, pendant le temps de la tribulation. Et pendant ce temps de tribulation, tout ce que les gens pouvaient faire était de travailler comme des esclaves et de s’offrir eux-même en sacrifice.

  5. Ensuite nous trouvons que dans l’âge suivant, l’âge des réformateurs, Dieu a envoyé la sagesse d’un homme (l’être vivant qui a une face d’homme) qui était une puissance qui se manifesta dans les réformateurs.

  6. Il n’est pas étonnant que les gens d’aujourd’hui vivent encore des restes de la réforme. C’est parce qu’ils voient les choses de la manière que l’église les voit, ils les voient selon ce qu’ont enseigné leurs séminaires. Il fut un temps où cela était bien la manière de Dieu, mais maintenant nous avons dépassé cela.

  7. Maintenant nous sommes dans l’âge de l’Aigle, l’âge où l’ensemble tout entier est révélé. Comparez ceci avec Apocalypse 10 versets 1 à 7 où il est dit que la sonnerie de trompette du message du septième ange terminerait tous les mystères de Dieu.

  8. Nous avons aussi vu là que l’ouverture du sixième Sceau a un triple dessein. Voici ces desseins: Le premier est que les vierges folles doivent passer par la tribulation pour être purifiées. Elles doivent être purgées de leur péché d’incrédulité, et d’avoir rejeté le message. C’est ce qu’elles font pendant la période de tribulation. Nous les voyons aboutir ici dans Apocalypse 7, où entre le sixième et le septième Sceaux, après avoir été purgées, elles reçoivent leur longue robe.

  9. Mais elles ne sont pas l’Epouse; elles sont l’église, ceux qui sont purs mais n’ont peut-être pas eu l’occasion de recevoir le message, ou qui ont été aveuglés d’une manière ou d’une autre par les faux prophètes. Ils n’ont pas eu l’occasion, pourtant leur coeur est réellement sincère et Dieu connaît leur coeur, et ils sont purifiés pendant cette période.

  10. Remarquez qu’il y a encore une autre période de purification. Elle est pour Israël tandis qu’il se rassemble. C’est le second dessein. Dieu purifie Israël pendant la période de tribulation. Parmi les millions qui se rassembleront là, 144 000 seront choisis et seront aussi purifiés. C’est Dieu qui purifie Israël.

  11. Notez également que la terre tout entière va être purifiée. Il se passera quelque chose qui fera que la lune, les étoiles et toute la nature seront purifiées. Voyez-vous ce que c’est? La terre se renouvelle, étant purifiée et se préparant pour le Millénium. Le Millénium arrive! Et vous voyez, tout ce qui a la moindre souillure en soi doit être purifié pendant le sixième Sceau.

  12. Avez-vous remarqué, à l’ouverture du septième Sceau, que c’est aussi un mystère triple? Il y a celui dont j’ai déjà parlé et dont je parlerai encore, c’est-à-dire le mystère des sept tonnerres. Les sept tonnerres dans le Ciel dévoileront ce mystère. Ce sera au moment même de la venue de Christ parce que Christ a dit que personne ne saurait quand Il reviendrait.

  13. Avez-vous remarqué quand les Juifs Lui ont demandé cela? Vous avez vu que dans l’Ecriture, quand nous avons comparé les six Sceaux avec Matthieu 24, le septième Sceau avait été laissé de côté parce que, vous voyez, Christ dit que pas même les anges ne savaient, seul Dieu Lui-même le savait. Ce n’est pas étonnant puisque ce n’est même pas écrit. Vous voyez, ils se turent. Rien ne se passa alors. Les anges ne le savent pas. Personne ne sait quand Il vient. Mais il y aura les sept voix de ces sept tonnerres qui apporteront cette glorieuse révélation en ce temps-là!

  14. Pour nous, je crois que nous ne le savons pas et que cela ne sera pas connu avant ce temps-là. Mais ce sera révélé ce jour-là à l’heure à laquelle cela devra être révélé. Ainsi la seule chose que nous puissions faire est d’avoir du respect devant Dieu, de Le servir, de faire tout ce que nous pouvons selon notre connaissance et de vivre la vie de bons chrétiens.

  15. Nous avons donc vu que le sixième Sceau nous a été ouvert. Nous l’avons vu, mais nous savons que le septième Sceau ne pourra pas être rendu public avant que cette heure n’arrive.

  16. Il y a bien eu une raison pour laquelle Dieu fit tonner ces sept voix, car elles doivent venir et nous découvrons que Christ, l’Agneau, prit le Livre dans Sa main et ouvrit le septième Sceau. Mais vous voyez, c’est un mystère caché. Personne ne le connaît. Et cela correspond bien à ce qu’Il a dit: personne ne saurait quand Il viendra et personne ne saura rien non plus au sujet du mystère de ces sept tonnerres. Vous voyez donc bien que tout cela est relié ensemble.

  17. Nous pouvons comprendre le reste jusque là aujourd’hui parce que cela a été exposé, mais ceci n’est pas exposé. Lorsque j’étais assis dans ma chambre j’entendis, ou plutôt je vis ces choses exposées jusqu’à ces sept tonnerres. Pour l’instant c’est aussi loin que nous puissions aller, juste là. Et j’ai maintenant confiance que chacun de vous servira Dieu, fera ce qui est juste, L’aimera pendant toute sa vie et Le servira, et Dieu prendra soin du reste.

  18. Maintenant, par la grâce de Dieu, nous avons ici au complet tous les mystères des six premiers Sceaux qui avaient été scellés et nous comprenons et nous savons ici que le septième Sceau ne doit pas être connu du public.

  19. vMaintenant au sujet de Sa venue, quand la terre sera détruite… Vous savez qu’il est dit dans Matthieu 24: “… quel sera le signe de la venue de la fin du monde?”. Lorsqu’ils Lui demandèrent ces choses dans Matthieu 24 Il parla sur ce sujet. Il leur parla du rassemblement d’Israël en tant que nation au verset 31. Mais après Il commença à leur parler en paraboles, vous voyez? Il leur dit: “Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès qu’il commence à pousser des bourgeons, eh bien vous savez que le printemps est proche. De même quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le temps est proche.

  20. Vous voyez Israël se rassembler dans sa propre patrie. Mais vous avez remarqué qu’Il a omis la révélation du septième Sceau. Et ensuite, quand Il ouvrit le septième Sceau, Il omit également d’en parler. Nous voyons donc que c’est un mystère complet. C’est pourquoi l’heure n’est pas encore venue de connaître ce mystère. Nous en sommes donc là et le reste sera connu juste vers le moment où Jésus réapparaîtra sur la terre pour venir chercher Son Epouse, ou pour quoi que ce soit qui doit se passer à ce moment-là.

  21. En attendant, prions tout simplement et vivons une vie chrétienne bonne et droite, nous réjouissant à l’avance de Sa venue.

  22. Maintenant si cette bande venait à tomber quelque part dans les mains de certaines personnes, qu’elles n’essaient pas de faire de ces choses un nouvel “isme”. La seule chose à faire c’est de continuer à servir Dieu, parce que ce grand secret est si glorieux que Dieu ne voulut même pas laisser Jean l’écrire. Le tonnerre gronda et Il nous promit qu’il serait ouvert, mais jusqu’à ce moment-là il n’est pas ouvert.

  23. Mais nous sommes reconnaissants envers Dieu pour ce qu’Il nous a montré. Je suis resté huit jours là-haut dans ma chambre; beaucoup d’entre vous comprendront le message que je viens de vous expliquer. Je vous promets que quelque chose de spirituel s’est passé pendant tout ce temps, mais je suis sûr que vous l’avez manqué. Voici ce que c’est: c’est la confirmation absolue que l’interprétation de l’Ecriture a été envoyée par Dieu parce qu’avant même d’être entré là-dedans, je suis parti vers l’ouest où le Seigneur m’a montré une vision un jour vers 10 heures du matin. Ensuite je suis revenu ici où j’ai expliqué que je ne savais pas ce qu’était ce que j’avais vu. C’était une constellation de sept anges, nous nous en souvenons. Ce récit se trouve sur la bande de la prédication intitulée «Messieurs, quelle heure est-il?». Eh bien maintenant c’est exactement ce que vous êtes en train de voir.

  24. Les sept anges… cela se passait dans l’ouest. Vous vous rappelez ces petits messagers: ils se dirigeaient vers l’est. Les deuxièmes messagers, les colombes (oiseaux un peu plus gros que les premiers) allaient eux aussi vers l’est. Je regardai et je voyais qu’ils étaient tout le temps avec moi. C’étaient le premier Pull et le deuxième Pull. Mais le troisième Pull vint de l’ouest, balayant l’espace à une vitesse terrifiante, et ils m’emportèrent. C’était le retour à l’est avec le mystère de ces sept Sceaux, exactement comme le montrait le songe de Junior Jackson dont le Seigneur me donna l’interprétation pour lui. A l’intérieur de cette pyramide il y avait une pierre blanche sur laquelle rien n’était écrit. C’est la raison pour laquelle il fallait que j’aille à l’ouest pour entrer en contact avec le message de ces anges afin de revenir ici le révéler à l’église. Rappelez-vous que j’ai dit: «Les choses suivantes arriveront ici dans cette église». C’est exactement cela.

  25. J’aimerais que vous remarquiez encore une chose qui s’est produite. Si vous écoutez la bande «Messieurs, quelle heure est-il?», vous remarquerez que l’un des anges était très remarquable pour moi. Les autres me semblaient des anges ordinaires. Mais celui-là était un ange remarquable. Dans la constellation en forme de pyramide, il était à ma gauche. Et rappelez-vous que c’est dans la pyramide que se trouvait le mystérieux rocher blanc sur lequel rien n’était écrit. Et les anges me prirent à l’intérieur de cette pyramide formée par eux… les mystères de Dieu connus d’eux seuls. Ils étaient donc les messagers qui étaient venus interpréter cette pyramide, ou le message du secret de ces sept Sceaux qui se trouvaient à l’intérieur de la pyramide.

  26. Or cet ange qui était à ma gauche était réellement le dernier ou le septième ange, si l’on compte de gauche à droite, parce qu’il était à ma gauche. Moi je tournais mes regards vers lui en direction de l’ouest, et lui, venant vers l’est, était du côté gauche. C’était donc le message du dernier ange. Il était très remarquable. Vous vous rappelez que j’avais dit qu’il tenait sa tête un peu en arrière, qu’il avait de grandes ailes pointues et qu’il vola directement vers moi. Cela, c’est le septième Sceau. Et c’est toujours quelque chose de remarquable! Nous ne savons pas encore ce que c’est parce qu’il n’a pas été permis qu’il soit brisé.

  27. Mais tous ceux qui ont assisté à ces réunions ont remarqué quel genre de réunions cela a été. Chacun avait l’air d’être assis au fin bord de sa chaise! Chacun était là depuis une ou deux heures de l’après-midi, attendant l’ouverture des portes afin de pouvoir venir devant, ou même de rester debout, appuyé au mur, quitte à attraper des crampes. Qu’est-ce que c’est? C’est le Saint-Esprit envoyant ces messagers, et ceux-ci nous ont révélé cela. Et remarquez encore comme toutes ces choses s’imbriquent exactement dans la Parole.

  28. Et afin de vous faire savoir à tous que c’est la vérité, Il le prédit plus de deux mois avant que cela n’arrive. Lorsque j’allai dans l’ouest, je ne savais pas cela, mais je revins ici avec l’interprétation comme Il me la donna. Or rappelez-vous qu’Il ne me dit rien du tout dans la vision, quand Il m’enleva, J’étais effrayé, je craignais de devoir mourir, d’être tué dans une explosion. Vous voyez, ils ne pouvaient rien dire. L’interprétation vint juste quand j’en avais besoin, c’est-à-dire dans ma chambre. Et je vous ai donné ces choses simplement comme Il me les a données.

  29. Vous voyez, chers amis, les visions ne manquent pas de se réaliser. Elles sont toujours parfaites; elles sont absolument exactes.

  30. Les visions, plus la Parole, plus l’histoire, plus les âges de l’Eglise: tout cela forme un tout parfait. Ainsi donc je peux dire véritablement qu’au mieux de ma compréhension et en accord avec ta Parole de Dieu, la vision et la révélation, l’interprétation de toutes ces choses est AINSI DIT LE SEIGNEUR.

  31. Maintenant puisse le Seigneur vous bénir richement tous, chacun de vous, tandis que nous nous levons maintenant pour chanter ce bon vieux cantique de l’Eglise. Que Dieu bénisse chacun de vous. Amen!

    Je L’aime (que Dieu vous bénisse)
    Je L’aime (de tout mon coeur)
    Parce qu’Il m’aima le premier
    Et acquit mon salut
    Sur le bois du Calvaire.