SOMMAIRE DES RENCONTRES
Mars 2017

(Traduction de la vidéo mensuelle du Centre Missionnaire de Krefeld — Allemagne)

 

 

    Je vous salue tous, dans le précieux nom de Jésus-Christ, notre Seigneur. C’est frère Frank qui vous parle, depuis le «Centre Missionnaire International de Krefeld», en Allemagne. Nous regardons en arrière à un des plus merveilleux week-ends, qui vient de passer. Un peu plus de 1000 personnes se sont rassemblées, venant de plusieurs nations, et reliées ensemble, pour entendre la précieuse Parole de Dieu, et nous reconnaissons que nous vivons maintenant très proche de la seconde venue de Christ, et nous croyons que Dieu a envoyé un messager, pour attirer notre attention sur les promesses que Dieu nous a données en ce temps, et aussi avec Israël.

    Nous voyons les prophéties bibliques s’accomplir partout, et j’aime vraiment partager quelques paroles avec vous. J’aimerais partager quelques paroles avec vous, en appréciation à ce que Dieu a fait au cours de ces 50 dernières années. Je viens de revenir d’un grand, long voyage, des Philippines, de Hong-Kong, de la Chine, de la Mongolie, et j’ai vu de mes propres yeux, le Seigneur appelant Son peuple, de toutes les nations, et de toutes les tribus, comme les Saintes Ecritures le disent. Notre Seigneur qui parle, Il dit: “… cet évangile du royaume sera prêché dans toutes les nations et alors la fin viendra…”. Et nous savons que Dieu a utilisé Ses hommes, pour différents objectifs, en différents temps, et aussi, nous reconnaissons qu’au commencement du Nouveau Testament, Dieu avait utilisé Jean-Baptiste, parce qu’il était un prophète promis pour préparer le chemin du Seigneur.

    Dans notre temps Dieu a utilisé frère Branham d’une manière très spéciale, et il lui fut dit, que le message qui lui avait été donné, la parole révélée de Dieu sera prêchée à toutes les nations, avant la seconde venue de Christ; et ensuite, j’aimerais me référer à l’apôtre Paul, qui avait aussi eu une commission spéciale de la part du Seigneur, dans 1 Corinthiens, au chapitre 3, au verset 10, nous lisons son témoignage: “… Selon la grâce de Dieu qui m’a été donnée, j’ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus”. Oh! Quelle déclaration! En tant que sage architecte, il fut appelé par le Seigneur pour cet objectif.

    Bien-aimés frères et sœurs en Christ, il est dit, ici, que nous devons vraiment d’une manière, avec plein d’attention, sérieusement regarder, comment nous bâtissons sur ce fondement, et dans Ephésiens, au chapitre 2, nous lisons au verset 20 “… vous avez été édifié sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire…”. Ceci se réfère au temps apostolique, aux jours apostoliques, au commencement du Nouveau Testament. Mais ensuite, qu’est-ce qui est arrivé tout au long des années qui ont suivi, depuis 325 après Christ? Il y a eu un fondement après un autre, qui a été posé, il y en a qui ont décidé à Nicée ce qu’ils croient, et d’autres à Constantinople, et d’autres à Ephèse. Si vous lisez l’histoire de l’Eglise, chaque église a posé ses propres fondements, mais maintenant, le temps est arrivé pour la restauration totale, et nous ne retournons pas à un quelconque concile, ou dans un temps quelconque, où que ça soit à Nicée, ou à Constantinople, ou à Ephèse, partout, nous retournons au commencement, au fondement originel, qui a été posé par les apôtres et les prophètes.

    Dans notre pays, chaque journal, que ça soit religieux, ou juste des journaux, ou des magazines, ça parle de la Réforme. Il y a de cela 500 ans qui sont venus, et qui sont passés, depuis le temps de la Réforme. Il y a eu des hommes de Dieu inclus de toutes les nations en Europe; il y avait Wyclif, il était un britannique utilisé par Dieu d’une manière spéciale, Jan Hus était un homme spécial, un tchèque utilisé d’une manière spéciale, par le Seigneur Dieu, même avant la Réforme. Il y eut Luther qui était un allemand utilisé par Dieu en son temps, Zwingli était un suisse utilisé d’une manière merveilleuse puissante dans son jour, Calvin était un français utilisé par Dieu, et particulièrement à Genève d’une manière très spéciale, Erasme était un hollandais, utilisé par Dieu d’une manière spéciale; il y a eu des hommes de Dieu pendant le temps de la Réforme, et en même temps, ils discutaient si il y a la prédestination, ils discutaient des différents points, au lieu de laisser que la Parole de Dieu soit prêchée, et distribuée, partagée, prêchée au peuple. Chacun est venu avec différents arguments, avec des différentes écritures, au sujet des différentes Ecritures. Mais dans notre temps, il n’y a pas d’arguments, non!

    Nous retournons à la Parole de Dieu, aux enseignements originaux, et ce qui est en train d’arriver, est ce qui est arrivé en général. Dans notre temps, tous ceux qui ont posé leurs propres fondements, tous ceux qui croient que le fondement apostolique, qui avait été décidé au conseil de Nicée en 325 après Christ, tous ont posé leur fondement sur cette déclaration, ils retournent à l’église de Rome, tous, chacun, et toutes les grandes églises, les églises d’état, ou les églises internationales, ne retournent pas à l’apôtre Pierre, ou à l’apôtre Jean, ou l’apôtre Jacques, ou Paul. Ils retournent à Athanase, à Augustin, ils retournent tous aussi au soi-disant «père des églises», mais nous, en tant que les enfants de Dieu, qui croient la Bible, les enfants de Dieu, nous retournons à la Parole de Dieu, que nous partageons avec notre cœur.

    Nous ne sommes pas obligés, engagés, à croire à ce que les gens ont décidé, 325 ans après Christ, ou dans d’autres années! Non! Nous retournons au commencement même, et ça, c’est le message de l’heure, d’être établi, d’être restauré, d’être ramené de toutes les confusions des différents fondements, qui furent posés. Retournons au fondement originel posé par les apôtres et les prophètes!

    Bien-aimés, je n’ai pas besoin de parler beaucoup, de dire beaucoup, mais je voudrais partager ceci avec vous. Vous ne pouvez jamais vous imaginer comment je me sens, le contact avec la Parole promise pour ce jour, comment je me sens d’avoir rencontré l’homme de Dieu dans notre temps. Je n’ai jamais rencontré Martin Luther, je n’ai jamais rencontré Zwingli, je n’ai jamais rencontré tous les autres, mais j’ai rencontré l’homme de Dieu, envoyé avec un message de Dieu, avec le message de Dieu, au peuple de Dieu, dans notre jour, et dans notre temps, que ça soit avec une commission directe de la part du Seigneur, et il lui fut dit: «De même que Jean-Baptiste fut envoyé pour précéder la première venue de Christ, tu es envoyé avec un message qui précédera la seconde venue de Christ». Vous ne pouvez jamais vous imaginer combien j’apprécie, je chéris ce temps là, où nous étions ensemble avec frère Branham, et particulièrement en 1955, en 1958, en 1962, et écoutant toutes ses prédications, moi vivant en Allemagne, bien sûr, mais tout ce qu’il prêchait aux Etats-Unis, m’avait été envoyé. Par la grâce de Dieu, le Seigneur m’a ouvert la compréhension, de reconnaître le temps dans lequel nous vivons, et de connaître le plan du salut, de reconnaître que Dieu a envoyé Son serviteur et prophète, pour nous ramener aux fondements originels; et comme le prophète Elie avait rebâti l’autel du Seigneur, il a pris les douze pierres, selon les douze tribus d’Israël, la même chose est arrivée en notre temps. Cet homme, envoyé de Dieu, nous a ramenés aux enseignements des douze apôtres, et nous a ramenés à Christ, à la Parole de Dieu, et éloignés de tous les autres fondements, et loin de tous les autres enseignements.

    Maintenant nous comprenons 2 choses; depuis le temps de la Réforme, 2 choses sont arrivées. Il y en a qui ont cru, et d’autres qui n’ont pas cru, et dans chaque réveil qui avait suivi, sous Wesley, sous John Smyth, sous William Booth, et sous les réveils qui ont suivi la Réforme, il y avait toujours un reste qui continuait avec le Seigneur, dans le prochain réveil, avec le prochain réveil. Et nous vivons à la fin du temps de la grâce, et nous prenons part au dernier réveil. Mais, qu’est-ce qui est en train d’arriver devant nos propres yeux? Tous ceux qui n’ont pas continué d’avancer, maintenant, ils retournent à l’église mère, mais ceux qui continuent à avancer dans ce dernier réveil, ils se préparent pour la seconde venue de Christ. Ils ne retournent pas à Rome, ils retournent à Jérusalem, parce que c’est là, c’était l’endroit choisi par Dieu, la Parole de Dieu sortira de Jérusalem, et l’enseignement de la montagne de Sion.

    Je suis tout simplement reconnaissant envers le Dieu tout puissant, de vivre maintenant, et de prendre part à ce que Dieu est en train de faire; et que je puisse dire ceci, avant de conclure, bien-aimés, la grâce de Dieu ne peut pas être expliquée, je regarde en arrière, à plus de 55 années, dans le ministère international, et par la grâce de Dieu, j’ai le compte-rendu de tous les 10 millions de miles, plus de 14 millions de kilomètres dans les airs. Chaque mois, j’ai visité les nations, pendant toutes ces années, et j’ai prêché plus de 10’000 prédications, dans 160 pays, et ensuite vous devez ajouter tous les programmes de télévision, des ministères que nous avons jusqu’à maintenant, atteignant chaque nation sous le ciel, avec le dernier message, avant le retour de Christ.

    Ceci est devenu une réalité, ce qu’il avait été dit à frère Branham, «le message qui t’a été donné, sera le précurseur de la seconde venue de Christ», et par la grâce du Dieu tout puissant, je peux partager cette sainte Parole de Dieu à toutes les nations. Maintenant, je suis un homme avancé en âge, j’ai 83 ans, mais en même temps, par la grâce de Dieu, je continuerai aussi longtemps qu’Il m’accorde la force d’accomplir, d’exécuter, ce qu’Il m’a mandaté de faire le 2 avril 1962: «Mon serviteur, ton temps pour cette ville sera bientôt terminé, je t’enverrai dans d’autres villes pour prêcher ma Parole». Ceci est aussi vrai que chaque Parole dans ce Livre. Ainsi, par la grâce de Dieu, j’ai fait ce que le Seigneur m’a dit de faire, distribuant, partageant la Parole précieuse, la Parole révélée, la Parole vivante au peuple de Dieu. Que le Seigneur vous bénisse, et qu’Il soit avec vous, que vous puissiez vous préparer pour le retour de Christ. Que Dieu vous bénisse, dans le saint nom de Jésus, Amen!


Différents liens “wikipédia” concernant les personnes mentionnées:

Wyclif (vers 1328 - 1384)

Jan Hus (vers 1370 - 1415)

Martin Luther (1483 - 1546)

Ulrich Zwingli (1484 - 1531)

Jean Calvin (1509 - 1564)

Erasme (vers 1466 - 1536)

John Wesley (1703 - 1791)

John Smyth (vers 1565 - 1612)

William Booth (1829 - 1912)





RETOUR