SOMMAIRE DES RENCONTRES
Janvier 2018

(Traduction de la vidéo mensuelle du Centre Missionnaire de Krefeld — Allemagne)

 

 

    Bien-aimés frères et sœurs en Christ, c’est frère Frank qui vous parle, depuis le «Centre Missionnaire International de Krefeld», en Allemagne. Que les bénédictions du Dieu tout puissant reposent sur vous, tout au long de cette année 2018. Pour nous c’est une année spéciale, parce qu’il y a de cela 60 ans, en 1958, nous avions commencé à traduire les prédications de frère Branham en allemand, et par la grâce de Dieu, nous regardons en arrière, à plusieurs années; pour nous, c’est tout simplement merveilleux, tellement merveilleux d’avoir connu le Seigneur, et d’être venu, parvenu à être en contact avec l’homme de Dieu, envoyé pour notre jour, et notre temps, avec le dernier message, avant le retour de Christ.

    Ainsi, réjouissez-vous avec nous, 60 ans sont venus, sont passés, et par la grâce de Dieu, j’ai pu apporter la Parole précieuse de Dieu, dans ces dernières années, avec les croyants, dans 165 pays, partageant ce que Dieu a promis pour ce jour; et nous regardons en arrière, à des week-ends des plus bénis, que nous avons eus, plus de 1200 personnes étaient rassemblées, venant de plusieurs nations, ici, au centre missionnaire, pour écouter la Parole de Dieu, et recevoir les bénédictions; et particulièrement, quand j’ai partagé Matthieu 11, partagé cela avec le peuple, quand le Seigneur a parlé à la foule, en Son temps, et Il leur a posé la question: “qu’êtes-vous allés voir au désert?”. Vous pouvez le lire ici au verset 7: “Qu’êtes-vous allés voir au désert?”. Et Il a dit: “Etes-vous allés voir un roseau agité par le vent?”. Pourquoi est-ce que vous êtes allés? Qu’est-ce que vous avez voulu voir? Un homme habillé, vêtu d’habits précieux, ou comme des habits royaux? Qu’êtes-vous allés voir? Pourquoi est-ce que vous êtes allés? Pourquoi êtes-vous allés au désert, et au fleuve Jourdain? Pour écouter le message de l’heure, pour écouter l’homme envoyé de Dieu, le prophète promis de Malachie 3.1: “J’enverrai mon messager devant ma face, pour préparer mon chemin devant moi”.

    C’est ainsi que ceux qui étaient, lors de la première venue de Christ, qui prirent part à ce que Dieu était en train de faire, sont sortis pour écouter le messager, l’homme de Dieu, qui était plus qu’un prophète, mais bien entendu, pas plus qu’un homme. Ça, c’est très important. Notre Seigneur a dit, plus qu’un prophète, pourquoi? Parce que tous les autres prophètes avaient parlé, prophétisé de la venue du rédempteur, mais Jean pouvait dire: “voici l’Agneau de Dieu qui ôte les péchés du monde”; et Jean a baptisé notre Seigneur et Sauveur dans le fleuve Jourdain, et il a dit: “nous devons accomplir toute justice”, et les cieux s’ouvrirent, et l’Esprit de Dieu descendit, avec le témoignage: “celui-ci est mon fils bien-aimé en qui j’ai mis toute mon affection”.

    Ainsi le prophète a dit qu’Il viendra, et Jean pouvait l’introduire, pouvait le baptiser. Quel privilège! Un homme envoyé de Dieu pour baptiser notre Sauveur! Et ensuite, si vous lisez Luc 7.30, les scribes et les docteurs de ce temps-là, ils ont rejeté, ils ont refusé de se faire baptiser par lui, par Jean. Ils ont rendu nul à leurs égards le dessein de Dieu, la volonté de Dieu.

    Mes bien-aimés frères et sœurs, je suis sur le point de dire quelque chose de très sérieux. Nous connaissons le message, et je suis heureux de dire que j’ai connu frère Branham personnellement pendant 10 ans, et, à plusieurs reprises, j’ai donné mon témoignage, que cela soit dans les réunions, en Allemagne, ou aux Etats-Unis, dans sa maison, dans son église, partout où c’était, à Dallas, au Texas. Partout je ne fais qu’apprécier toutes ces opportunités, où je pouvais être ensemble avec frère Branham. Aujourd’hui, je voudrais que vous voyez quelque chose. Ici, vous voyez jusqu’ici, et vous voyez quelques lignes ici. Cette partie est sortie de la bouche de William Branham, et cette partie vient de nos frères des Etats-Unis, et je dois dire ceci dans le nom du Seigneur, parce que je suis convaincu que Dieu est avec le mandat original, ce n’est pas l’explication manipulée, et des explications qu’ils en ont donné. Si vous lisez ce que frère Branham a dit, leurs explications falsifiées… frère Branham a dit au sujet de son mandat direct, ici, nous avons cela, mes bien-aimés, «De même que Jean-Baptiste fut envoyé pour précéder la première venue de Christ, le message qui t’a été confié, sera le précurseur de la seconde venue de Christ. Ce n’est pas moi qui serai le précurseur, mais le message doit être le précurseur». Ceci, c’est le 9 février 1959, des lèvres de William Branham, et si vous lisez ce qui est écrit dans les livres, «de même que Jean-Baptiste fut envoyé pour précéder la première venue du Seigneur, de même, tu es envoyé pour précéder sa seconde venue».

    Bien-aimés frères et sœurs, je ne peux pas supporter un mensonge. Tout au long de ma vie, je crois la vérité, et la Parole de Dieu est la vérité, et si l’homme de Dieu lui-même a dit, pas moi, ce n’est pas moi… Il a apporté le message, ensuite, il a dit, ce n’est pas moi qui serai le précurseur de la seconde venue, mais le message devait, serait le précurseur de la seconde venue de Christ. Nous regardons en arrière, à plusieurs années, depuis décembre, le 24 décembre 1965, quand notre bien-aimé frère fut repris dans la gloire; la terre n’avait pas encore entendu parler du message, même après 1963, frère Branham n’avait pas entrepris un voyage international, mais avant, il n’avait fait que tenir des réunions d’évangélisations, dans 12 pays différents. Mais après qu’il soit repris dans la gloire, le message, la Parole pure de Dieu, la pure Parole de Dieu, sans aucune interprétation, mais la véritable Parole de Dieu, qui fut promise pour ce jour, et frère Branham était le prophète promis de Malachie, chapitre 4. Au travers de son ministère, et de ce message, les cœurs des enfants de Dieu devaient être ramenés aux pères apostoliques, retourner au commencement même, il y a de cela 2000 ans, sur le même fondement, aux mêmes enseignements des apôtres, et ça c’est la promesse que notre Seigneur a répétée dans Matthieu 17.11: “Elie, il est vrai qu’Elie viendra premièrement, et rétablira toutes choses”.

    Ainsi, frère Branham a apporté le message, mais je ne peux pas prendre avec moi 1200 prédications dans ma valise, et aller de ville en ville, mais je peux prendre la Bible, à laquelle nous avons été ramenés, et ensuite, je dois être fidèle à mon appel; je dois faire deux choses, je dois prêcher seulement ce qui est écrit dans la Parole de Dieu, et je dois distribuer au peuple, le message que frère Branham a apporté, pour nous ramener dans la Parole. Il n’y a pas deux choses différentes! Le message vient de la Parole, et nous ramène à la Parole, si vous prenez les prédications de frère Branham, et que vous fermez la Bible et que vous mettez cela de côté, vous êtes séduits, et vous êtes en train de séduire les autres. Ainsi, par la grâce de Dieu, le mandat que le Seigneur m’a donné, est d’emmagasiner la nourriture, et le 1er avril 1962, à 3 reprises, frère Branham a mentionné qu’il lui fut dit de ne pas entreprendre un voyage dans les pays étrangers, mais de retourner à Jeffersonville, et d’emmagasiner la nourriture. Le même Seigneur, le 2 avril 1962, j’ai entendu la voix du Seigneur, avec ces oreilles, d’emmagasiner la nourriture, et d’aller de ville en ville, pour prêcher la Parole, et le 3 décembre 1962, frère Branham a dit: frère «Frank, la nourriture que tu dois emmagasiner, c’est la Parole promise de Dieu, pour ce jour, et c’est dans les messages, qui sont enregistrés».

    Ainsi, par la grâce de Dieu, j’ai publié les prédications de frère Branham, et le Seigneur a mis sur mon cœur, de particulièrement traduire les prédications à partir de l’ouverture des 7 sceaux; chaque prédication fut traduite, et aussi de 1960-1961-1962. Ainsi, par la grâce de Dieu, j’ai fait les 2 choses partout dans le monde, dans les 55 dernières années, et je vous demande: qu’êtes-vous allés voir? Un homme agité de gauche à droite, un homme qui est habillé des habits royaux? Non! Un homme envoyé de Dieu, avec la Parole de Dieu, avec les promesses pour ce jour, et je vous dis maintenant même, mes bien-aimés frères, et particulièrement ceux qui sont dans le mouvement pentecôtiste, si vous parlez en langues, si vous prophétisez, si vous priez pour les malades, mes bien-aimés frères, et prédicateurs, et évangélistes, et même des célébrités de la télévision, et que vous refusez maintenant, de vous faire baptiser dans le nom du Seigneur Jésus-Christ, la porte sera fermée, et vous allez frapper, et vous allez dire: “ouvre-nous Seigneur”. Vous pourrez dire en ce jour-là, Seigneur n’avons-nous pas prophétisé, n’avons-nous pas prêché, n’avons-nous pas prié pour les malades, n’avons-nous pas fait ceci, cela… Et le Seigneur dira, “retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité”.

    Qu’en est-il? Dieu veut l’obéissance, ceci est le temps de la restauration, de revenir aux enseignements originaux, aux fondements. Un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême. Ce n’est pas jouer à la religion et vous présenter vous-même comme une personne spéciale. Retourner à Dieu, retourner à la Parole de Dieu, je le redis, ceci est le temps de Dieu, de la restauration; toutes les doctrines bibliques, au sujet de la divinité, du baptême, du repas du Seigneur, tous les enseignements de la Bible furent restaurés, et au temps de la Bible, toutes les personnes furent baptisées dans le nom, et non dans les titres, mais dans le nom du Seigneur Jésus-Christ. Actes chapitre 2, Actes chapitre 8, Actes chapitre 10, Actes chapitre 19. Chaque personne fut baptisée, dans les jours de la Bible, fut baptisée dans le nom du Seigneur Jésus Christ. Et si vous prêchez, et croyez, et pratiquez un autre Evangile, vous devez lire Galates 1.1-8.

    Que Dieu puisse accorder sa grâce. Qui êtes-vous allés voir? Un homme agité? Non! Un homme envoyé de Dieu, avec la Parole de Dieu pour ce jour. Ceci est le temps de Dieu, pour le peuple de Dieu, de revenir, de croire, et d’obéir, et d’être restauré à Dieu, et à Sa sainte Parole. Je remercie le Seigneur d’avoir envoyé Son serviteur et prophète, je remercie le Seigneur, pour Sa sainte et précieuse Parole de Dieu; que le Seigneur vous bénisse, tout au long de cette année, et soit avec vous, dans le saint nom de Jésus, Amen!





RETOUR