LA REVELATION DE JESUS-CHRIST

APOCALYPSE, CHAPITRE QUATRE

 

31 décembre 1960, dimanche soir
Branham Tabernacle
Jeffersonville — Indiana, U.S.A.

 



  1. … Et je crois que c’est l’attitude de beaucoup de gens. C’est très gentil de la part de cette jeune soeur, ce dernier verset. J’apprécie beaucoup cela. Et comme nous entrons dans la nuit de Nouvel An, je ne pense pas qu’on puisse chanter quelque chose de mieux, de plus approprié à cette nuit.

  2. Cette année a l’air de bien commencer: il y a de la neige et de la boue, un vrai temps d’Indiana à cette époque de l’année! C’est la même chose pour vous qui venez de la Georgie et de l’Ohio. Vous, frère et soeur Dauche, vous savez ce que c’est parce que, dans l’Ohio, c’est pareil. Mais nous allons vers un Pays où il n’y aura rien de tout cela. Vous voyez, c’est cela l’important.

  3. Nous sommes au soir de Nouvel-An. Comme d’habitude, tout le monde a fait un voeu et noté un engagement par écrit pour la nouvelle année, mais il ne se passera pas deux jours que tous ces voeux et engagements soient rompus! C’est ainsi chaque année: on tourne une nouvelle page, mais le jour suivant on recommence à faire les mêmes choses.

  4. Mais il y a juste une chose que je voudrais dire comme l’apôtre Paul: “Oubliant ce qui est en arrière, et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ”. Les seuls regrets que j’aie, ce sont mes erreurs de l’année dernière et ma vie passée; je Lui demande simplement et avec humilité la grâce de courir vers le but de la vocation céleste. Je suis certain que c’est le témoignage de nous tous; nous pensons tous ainsi.

  5. Je regrette qu’il fasse si mauvais temps ce soir et que des gens n’aient pas pu venir. J’ai téléphoné à frère Neville: je ne savais même pas s’il pourrait venir! Frère Skaggs est venu du Kentucky où il y a un mètre de neige. «Il y en a à peu près haut comme cela», m’a-t-il dit, et il a fallu qu’un paysan le tire avec son tracteur jusqu’au sommet de la colline. Aussi je pensais: «Tant qu’il n’y en a qu’une dizaine de centimètres, cela ne nous gêne pas». Les routes sont praticables et tout le monde peut passer.

  6. Dans une soirée comme celle-ci, il vient un grand nombre de prédicateurs de toutes sortes. Et ce soir, il y en aura qui seront venus de tous les coins du pays que nous entendrons jusqu’à minuit. Je crois qu’ils viennent veiller avec nous pour terminer cette année et commencer la nouvelle. D’habitude, ils viennent se rassembler autour de l’autel pour prier et faire des voeux à Dieu ou renouveler leurs voeux.

  7. J’ai téléphoné à frère Neville pour voir s’il pourrait venir; je lui ai dit: «Si vous ne venez pas, j’essaierai de conduire la réunion du mieux que je peux». S’il ne peut pas être ici demain matin, je continuerai à faire tout ce que je pourrai tant qu’il ne sera pas là. Je lui ai dit que j’allais essayer ce soir, pensant n’avoir qu’un message d’une quinzaine de minutes. Je vois d’ailleurs qu’il y a plusieurs autres prédicateurs assis ici qui attendent.

  8. Je pensais continuer dans le livre de l’Apocalypse, en suivant, prenant pour commencer le chapitre 4. Si nous ne le terminons pas cette fois, nous finirons la prochaine fois. Puis nous prendrons le cinquième chapitre, le sixième, et ainsi de suite tant que nous le pourrons. Que le Seigneur nous aide pour cela!

  9. Avant de commencer, je voudrais mentionner la présence parmi nous d’un couple de visiteurs, frère Drummond Thoms et sa femme. Il y a le père et la mère de sa femme qui sont ici ce soir. Ils viennent juste de rentrer d’Afrique où ils ont eu de grandes réunions pour le salut des âmes et des réunions de guérison Divine. Je crois que cette dame a pris la place de sa grand-mère, l’autre jour, pour visiter les prisons. Et les pécheurs viennent au Seigneur. C’est vraiment merveilleux comme Dieu utilise ce jeune couple. Ils sont maintenant en Amérique pour quelque temps pour faire un peu d’évangélisation.

  10. Si l’un des pasteurs qui sont ici… Je veux écrire à frère Drummond… Drummond… j’ai complètement embrouillé son nom! Pourquoi n’a-t-il pas simplement un nom bien anglais? On va lui donner un numéro, n’est-ce pas, parce que je ne peux pas m’en souvenir! Je ne pense pas que la moitié d’entre nous y arrivent! “Drummont”, je crois que c’est la façon correcte de le prononcer; et il y a aussi soeur Charlotte. Si l’un de vous désirait les avoir chez eux, cela me ferait bien plaisir d’entendre dire qu’ils sont allés dans votre église!

  11. Cette dame, soeur Charlotte, est encore presque une enfant. Il y a quelque temps, elle a donné à Meda son témoignage sur les expériences qu’ils ont faites en Afrique. Billy, cela me rappelle le bon vieux temps! on dirait qu’on entend parler des Africains du Sud. Vous voyez, la bataille se poursuit là-bas aussi bien qu’ici.

  12. Si quelqu’un désire avoir frère Drummond et soeur Charlotte pour une campagne dans son église, téléphonez simplement au frère Tony Zable au numéro MELrose 7-3945. Si vous voulez le noter, vous les pasteurs qui êtes ici; je recommande vraiment ce frère, car c’est un bon prédicateur, un homme sincère qui a vraiment besoin d’être lancé. Il est courageux, c’est un bon garçon, et je l’aime beaucoup. Rappelez-vous ce numéro: MELrose 7-3945. Je vais laisser cette petite carte ici; c’est leur carte de visite. Si vous n’avez pas pu noter ce numéro, eh bien, vous pouvez venir le relever n’importe quand pendant les interruptions entre les différents services de ce soir. Notez leur numéro et téléphonez-leur, si vous voulez les avoir dans votre église pour une réunion ou pour le communiquer à quelqu’un dont vous savez qu’il aimerait les recevoir, parce qu’ils sont en train de faire une croisade au travers du continent américain.

  13. C’est quelque chose, cela, n’est-ce pas? L’Afrique doit nous envoyer des missionnaires ici en Amérique! Voilà où nous en avons besoin! ici même, parce que c’est pire que là-bas!

  14. Combien sont heureux et joyeux d’avoir encore été gardés pendant une année par le Seigneur? Nous voici entrain d’arriver au bout de la route, et je prie Dieu qu’Il nous pardonne tous nos péchés et nos manquements.

  15. Maintenant, je veux encore dire ceci avant de commencer: je souhaite à chacun de vous la nouvelle année la plus réussie et la plus bénie, et la meilleure santé que je puisse vous souhaiter. Que Dieu soit avec vous! Puissiez-vous croître à la fois physiquement, spirituellement, financièrement et matériellement. Tout ce que Dieu peut vous apporter, je prie qu’Il le fasse.

  16. Moi aussi, j’ai devant moi une nouvelle année: Dieu seul sait ce que nous réserve le futur. Et nos décisions doivent être prises tout de suite. Toutes nos affaires sont prêtes pour la nouvelle salle de gymnastique. Tout est prêt maintenant pour les invitations et tout le reste, et cela pour le monde entier, et nous attendons de voir où le Seigneur nous conduira. Je réclame vraiment vos prières; je vous demande de prier, de tout votre coeur, que Dieu ne me laisse jamais m’égarer. Et maintenant, je vous souhaite une bonne année!

  17. Souvent, les gens se méprennent. Ils disent: «Frère Branham, vous n’allez plus aux endroits où vous aviez l’habitude d’aller. Vous ne faites pas comme ces autres prédicateurs qui ont…». J’ai appris une chose, un enseignement de notre Bible et de notre Seigneur: c’est que Jésus n’était pas un metteur en scène. Il n’avait pas ce talent, il Lui manquait le sens de la mise en scène. Vous voyez, Il n’était pas du tout un homme de théâtre. Et je ne crois pas que Ses disciples aient du talent pour la mise en scène. Jamais ils ne se sont donnés en spectacle.

  18. C’est sur ce point, je pense, que beaucoup manquent le coche aujourd’hui (peut-être est-ce seulement une idée personnelle?). S’il nous faut tout annoncer à grand bruit, je crois que cela ressemble plus à un spectacle qu’à une chose sacrée.

  19. Avez-vous remarqué qui sont ceux qui ont réellement reçu le Seigneur lors de Sa première venue? Il y eut Siméon. Personne n’avait jamais entendu parler de lui, mais il attendait le Seigneur. Il y eut Anne, l’aveugle, dans le temple, et Jean-Baptiste, dans le désert.

  20. Jean partit au désert à l’âge de neuf ans; il n’en revint qu’à l’âge de trente ans. Il vécut dans le désert. C’étaient des hommes dont la foi était secrète, qui restaient humbles et attendaient la venue du Seigneur. Ils ne firent jamais de publicité à grand tapage pour leurs réunions, ils ne mettaient pas de grandes affiches indiquant l’heure et le jour ni ne faisaient d’annonces à la télévision et tout le reste. C’est très bien pour ceux qui veulent le faire de cette façon, mais je trouve que cela ne ressemble pas à ce que faisait Christ.

  21. Je sais qu’une fois, Ses frères Lui dirent: “Toi qui fais ces miracles et ces choses, pourquoi ne vas-Tu pas à Jérusalem? Nous allons partir pour la fête de la Pâque; appelle Caïphe, le nouveau sacrificateur, et les autres, et fais-leur connaître ce que Tu fais. Fais-le devant eux afin qu’ils puissent voir Tes oeuvres. Pourquoi perds-Tu ton temps près de la rivière avec une bande de pêcheurs et de ces gens du bas peuple? Pourquoi ne vas-Tu pas là-bas pour que tout le monde puisse voir?”. Vous voyez?

  22. Mais Jésus leur répondit: “Il est toujours temps pour vous, mais Mon heure n’est pas encore venue”.

  23. L’Ecriture a parlé de la venue de Jean-Baptiste. Esaïe dit, environ sept cent douze ans avant sa naissance: “Une voix criera dans le désert”. Il dit: “Toutes les montagnes sauteront comme des agneaux, toutes les feuilles frapperont des mains, les lieux élevés seront abaissés, les lieux bas seront élevés”.

  24. Faire de telles prophéties! Que pensez-vous qu’aient pu dire les prédicateurs de ce temps-là en considérant ces prophéties? Ils ont sûrement dit: “Oh, quand ce grand prophète viendra, tout le monde le saura! Dieu ouvrira les rideaux du ciel, les allées des cieux s’abaisseront, un char de feu descendra et une fanfare d’anges l’escortera vers la terre”.

  25. Mais quand il vint, ce n’était qu’un prédicateur barbu vêtu d’une peau de brebis, une ceinture de cuir autour des reins. Il ne se baignait probablement que tous les trois ou quatre mois. Il apparut là-bas, dans le désert, se tenant dans la boue jusqu’aux genoux et prêchant: “Repentez-vous, car le Royaume des Cieux est proche!”. Il n’alla jamais dans une ville. Si quelqu’un voulait l’entendre, il devait aller au bord du Jourdain. Mais ils ne voulaient pas y aller. Qu’a-t-il fait? Il secoua le pays, il secoua le monde entier.

  26. Une secousse vint sur ce peuple, mais il ne s’aperçut de rien. Lorsque Jésus vint, Il ne Se montra pas parmi les grands. Il vint vers les Siens, vers ceux qui Le cherchaient. C’est alors que vint la secousse. C’est encore ce qu’Il fait aujourd’hui. Le Saint-Esprit vient vers ceux que Dieu a appelés. Il y a une grande secousse parmi les élus. Quelque chose de puissant et de glorieux se passe, mais le monde n’y voit rien.

  27. Ils pensent que toute cette grande machine, les émissions dans le monde entier, les programmes télévisés, ces bâtiments valant des millions de dollars et tout le reste, c’est cela qu’il faut, c’est cela qui est glorieux. Mais c’est une folie aux yeux de Dieu! Dieu ne regarde pas aux grandes choses. Ce que les hommes appellent folie, Dieu l’appelle grand; et ce que les hommes appellent grand, Dieu l’appelle folie. — “Il Lui a plu de sauver ceux qui étaient perdus par la folie de la prédication”.

  28. Voyons Jean maintenant. Que pensez-vous que les gens dirent? — “Il y a là-bas un vieux fanatique barbu qui vient du désert, vêtu d’une peau de brebis. Il se tient nu-pieds dans la boue au bord du Jourdain et reste là à raconter des histoires. Qui a jamais entendu une chose pareille?”.

  29. Quand Jésus vint, on dit de Lui: “Un Messie né dans une étable, sur un tas de paille, au milieu du bétail meuglant tout autour? Quant à Sa mère… Il n’est qu’un enfant illégitime, puisque Sa mère était enceinte avant d’être mariée! Il est né hors du lien conjugal! Çà, le Messie?”. Vous voyez! C’était pourtant quelque chose de grand, mais ils ne s’en aperçurent pas! Ils n’y comprirent rien!

  30. C’est ainsi qu’est l’Evangile aujourd’hui: Il est glorieux! Et l’Evangile secoue comme Il ne l’a jamais fait auparavant, mais Il secoue au milieu du petit reste. C’est vrai, Il fait cela pour les préparer.

  31. Il est venu vers les Siens, mais les Siens ne L’ont pas reçu. Il dit à Ses disciples: “N’allez pas vers les nations, mais allez plutôt vers les brebis perdues d’Israël. Et quand vous irez, celui qui vous recevra Me recevra. Si vous entrez dans une ville et qu’ils ne vous reçoivent pas, secouez la poussière de vos pieds et partez. En vérité, Je vous le dis, Sodome et Gomorrhe seront traités moins sévèrement que cette ville-là le jour du jugement”. Toutes ces villes qui ont repoussé ces hommes ne sont plus que des cendres aujourd’hui. Toutes celles qui L’ont reçu tiennent encore aussi ferme que les étoiles. C’est vrai! Il Lui faut du temps pour répondre, mais Dieu répond, ne vous en faites pas! Je ne vais pas me lancer là-dessus, sinon je ne pourrai jamais aborder l’Apocalypse.

    Je désire Le voir, Le voir face à face,
    Et pour toujours contempler Sa divine Grâce,
    Dans les rues pavées d’or,
    Elever ma voix:
    Les soucis sont finis,
    Je suis à l’abri.

  32. J’aime cela! Levons-nous et courbons nos têtes pour un instant de prière. La Bible dit: “Quand vous vous levez pour prier, pardonnez”. Combien ici ont une requête à présenter? Faites-le simplement connaître en levant la main. Rappelez-vous que Dieu le voit et qu’Il sait tout à ce sujet.

  33. Notre Père céleste, nous nous approchons de Ta sainteté divine au Nom du Seigneur Jésus, ce Nom entièrement suffisant qui a été donné ici parmi les hommes afin que toutes les familles des Cieux et de la terre portent le Nom de Jésus.

  34. Nous Te prions, Seigneur, de bien vouloir recevoir nos actions de grâces. Tout d’abord, il y a cette année qui va se terminer pendant le service de ce soir dans la louange, dans l’étude de Ta Parole, et en sachant ce que signifie le «Ainsi dit le Seigneur». Quelle liste de sujets de reconnaissance nous pourrions mettre sur le papier! Ces dangers auxquels nous avons échappé de justesse cette année, alors que Satan essayait de nous ôter la vie… mais Tu n’as pas encore terminé avec nous! C’est pourquoi nous continuons. Nous croyons, Seigneur, que nous sommes nés et avons grandi dans ce monde uniquement pour T’honorer et Te glorifier.

  35. Nous Te demandons, Père, de nous pardonner toutes les transgressions et toutes les erreurs que nous avons commises durant ce voyage. Oublions nos erreurs ce soir, tandis que nous les confessons, les ensevelissant dans l’océan de l’oubli au Nom du Seigneur Jésus; nous ne voulons plus les ramener à la surface, mais nous courons vers le but, vers cet Homme parfait, Jésus-Christ. Accorde-le nous ce soir, ô Seigneur.

  36. Lorsque chacun de Tes serviteurs parlera, veuille les oindre de l’Esprit de Vie, et qu’ils prêchent comme jamais auparavant pour apporter ce soir le message à l’église.

  37. Nous sommes rassemblés sous ce toit pour lequel nous Te sommes reconnaissants, Seigneur. Nous sommes reconnaissants d’avoir un bon feu auprès duquel nous asseoir, d’avoir un toit au-dessus de nos têtes: c’est tout ce qui est nécessaire.

  38. Car nos trésors ne sont pas dans ce monde, ils sont dans le monde à venir. O Dieu, nous nous tenons là où nous croyons que les voleurs ne peuvent pénétrer et dérober, où la teigne ne peut détruire, car notre trésor, c’est la Vie éternelle. Et nous Te prions, Père, de nous permettre de chérir cela tous les jours de notre vie.

  39. Fais de nous des serviteurs accomplis. Enlève tout mal de nous, Seigneur, tout le passé. Que toutes les racines de la malice et de l’amertume soient ôtées de notre vie et que nous soyons humbles et doux devant Toi. Accorde-le, ô Seigneur! Que cette année qui vient soit pour nous l’année la plus glorieuse que nous ayons jamais eue. Accorde-le nous! Donne-nous ce soir Ta Parole, tandis que nous attendons encore Tes messages. Nous le demandons au Nom de Jésus. Amen! Vous pouvez vous asseoir.

  40. J’ai un peu de peine à voir cette horloge là-bas, et je ne voudrais pas faire attendre mes frères, aussi vais-je essayer de me hâter le plus possible et de terminer cette première partie. Si nous n’arrivons pas à terminer, alors demain matin, nous essaierons peut-être de continuer, le Seigneur voulant. Et si frère Neville ne vient pas, eh bien j’essaierai, si le Seigneur le permet, d’être ici pour conduire le service d’école du dimanche.

  41. N’oubliez pas ceci:

    Prier, prier, c’est la seule façon
    D’atteindre une position plus haute.
    Prier, prier, la prière de la foi
    Fera descendre les bénédictions de Dieu.

  42. C’est la seule manière d’y arriver. Chantons cela tous ensemble. Ecoutez bien, nous avons tout le temps:

    Prier, prier, c’est la seule façon
    D’atteindre une position plus haute.
    Prier, prier, la prière de la foi
    Fera descendre les bénédictions de Dieu.

  43. Si la prière de la foi fait descendre les bénédictions de Dieu, persévérons dans la prière! Nous sommes si heureux ce soir de voir dans le Royaume de Dieu de nouveaux visages qui n’étaient pas là l’an passé. Je continue simplement à prier pour qu’un nombre de plus en plus grand soit ajouté tout le temps. Et la moitié n’a jamais entendu parler de ce qui adviendra de l’autre côté.

  44. Maintenant, nous allons lire le chapitre 4 de l’Apocalypse.

  45. Quelqu’un a-t-il besoin d’une Bible? Nous avons quelques Bibles, si vous voulez suivre. Bien! Que l’un des diacres vienne en chercher, nous avons toute une pile de Bibles. Frère Zable; un autre encore. Si vous voulez vous occuper des deux côtés, nous irons vers les ailes. Et si quelqu’un désire une Bible pour suivre avec nous, alors qu’il la prenne simplement; donnez-en à tous ceux qui en demandent.

  46. Nous vous prions de bien vouloir ouvrir votre Bible à Apocalypse, chapitre 4.

  47. Si vous êtes assis au fond et que vous vouliez avancer, il y a toute la place qu’il faut ici. Installez-vous confortablement.

  48. Combien se sont réjouis de l’étude que nous venons d’avoir, cette étude de huit jours sur les sept âges de l’Eglise? Merci! Cela me fait du bien, parce que j’en ai tiré moi-même une grande bénédiction.

  49. Ce soir, nous abordons le chapitre 4. Jean a fini de parler à l’âge de Laodicée. De tous les âges de l’église, celui de Laodicée fut celui où régna la plus grande confusion.

  50. Nous avons vu qu’à la fin de cet âge, la chose la plus pathétique fut que Jésus Se tenait en dehors de Sa propre église, d’où Il avait été expulsé, frappant à la porte, essayant d’y rentrer. N’est-ce pas du péché? Je pense que c’est l’un des passages les plus pathétiques que j’aie jamais lus. Jésus à l’extérieur de Sa propre porte! Et c’est Son église qui L’a mis dehors! S’Il essaie de rentrer, c’est seulement pour les sauver! “Celui qui ouvrira, qui Me laissera revenir dans Ma propre maison, Je souperai avec lui, et lui avec Moi”. N’est-ce pas pathétique? Le Dieu des Cieux rejeté de Sa propre église par leurs credo et leurs dénominations et par leurs agissements! Ils L’ont rejeté de l’église et ont accepté leurs credo!

  51. C’est exactement ce qui se passa le jour où Jésus fut crucifié. Ils acceptèrent Barabbas, un meurtrier, et crucifièrent Jésus. Ils lâchèrent au milieu d’eux un meurtrier, un brigand confirmé, et rejetèrent Jésus-Christ, le Seul qui pouvait leur donner la Vie!

  52. C’est exactement ce que font aujourd’hui toutes les dénominations, y compris la dénomination Pentecôtiste. Ils prennent leur nourriture à ces dénominations et meurent dès qu’ils s’organisent eux-mêmes en dénomination. Il n’y en a jamais eu une seule (c’est historique) qui se soit organisée et qui ait fait autre chose que mourir aussitôt. Tous les signes, les prodiges, les dons et le reste les quittent dès qu’ils font une dénomination. Au lieu d’accepter que le Seigneur Jésus leur donne la Vie, ils rétrogradent aussitôt et lâchent Barabbas au milieu d’eux. N’est-ce pas une chose terrible? Il n’est pas étonnant que Dieu ait été rejeté de Son église et qu’Il Se tienne là, frappant à la porte, essayant de rentrer: dans le dernier âge.

  53. Nous trouvons que l’Apocalypse est partagé en trois parties. La première est constituée par les trois premiers chapitres et se rapporte à l’Eglise: c’est le message aux anges de l’Eglise. Puis l’Eglise disparaît au chapitre 3 et n’apparaît plus avant le chapitre 19; au chapitre 19, elle apparaît de nouveau. Pendant ce temps, Dieu S’occupe des Juifs. A partir de ce moment, c’est le temps entre la venue de la glorieuse Nouvelle Jérusalem et le scellement, la mise à part du peuple d’Israël, etc., au temps de la fin.

  54. Sur l’île de Patmos, Jean vit… Combien se souviennent de la distance qu’il y avait entre Patmos et la terre ferme? Environ trente miles! Et quel était le périmètre de Patmos? Vous souvenez-vous de votre géographie? Environ quinze miles. Et elle servait de terre d’exil pour les Romains qui y déportaient les prisonniers. Et pourquoi Jean était-il là-bas? Qu’avait-il fait? Avait-il dérobé quelque chose? Non! L’ont-ils mis là-bas parce qu’il dérangeait les gens et faisait quelque chose de mal? Non! Pourquoi était-il là-bas? A cause de la Parole de Dieu et de son témoignage, parce qu’il prêchait l’Evangile!

  55. Peut-il arriver quelque chose à un chrétien sans que ce soit pour le mieux? Non, non! Alors, pourquoi Dieu l’a-t-Il laissé seul là-bas sur l’île? Pour nous donner le Livre de l’Apocalypse! Vous voyez, Dieu peut mettre une couverture sur les yeux du diable chaque fois qu’Il le veut. N’est-ce pas? Il en a le pouvoir! Je L’aime! Parce que je n’ai pas besoin d’être intelligent. Si j’étais intelligent, je laisserais sans doute tomber tout cela; mais je sais que personne ne peut être aussi intelligent que Lui. C’est pour cela que, quoi qu’il arrive, je m’abandonne à Lui pour voir ce qu’Il dit de faire. C’est tout! Parfois, c’est tout le contraire de ce que je pense. Mais je sais que s’Il me conduit, c’est Lui qui est intelligent. Il sait ce qu’Il fait — moi pas. Aussi, je Le laisse faire! Laissez-Le faire! Vous voyez?… N’est-ce pas, frère Neville? Tout est là! Laissez-Le faire! Il est Celui qui sait ce qu’Il fait, moi pas. Vous voyez? C’est pourquoi je ne recherche pas le décorum et l’apparence. Je m’humilie simplement en disant: «Me voici, Père, dès que Tu auras besoin de moi». Continuez simplement comme cela, et tout se passera bien.

  56. Pour ce qui est de Jean, nous n’aurions pas eu le Livre de l’Apocalypse s’il n’avait pas été donné à Jean et si Jean n’avait pas été envoyé sur cette île. C’était la manière que Dieu avait choisie pour nous donner le Livre de l’Apocalypse. Il est resté là-bas environ trois ans, je crois, et c’est là qu’il écrivit le livre de l’Apocalypse.

  57. Nous nous sommes arrêtés à la fin de l’exhortation au verset 22 du chapitre 3: “Que celui qui a des oreilles écoute ce que l’Esprit dit aux assemblées”.

  58. Commençons maintenant le chapitre 4.

    “Après ces choses, je vis: et voici, une porte ouverte dans le ciel, et la première voix que j’avais ouïe, comme d’une trompette parlant avec moi, disant: Monte ici, et je te montrerai les choses qui doivent arriver après celles-ci”.

  59. Nous allons étudier ce chapitre verset par verset. J’ai beaucoup de passages notés ici; il y aurait de quoi remplir un livre, mais je ne sais pas jusqu’où nous irons. Que le Seigneur nous conduise! Maintenant, écoutez ce que dit la Parole:

  60. “Après ces choses (après les âges de l’église) …”. A partir de maintenant, tous ces événements auront lieu sur la terre après l’enlèvement de l’Eglise. Vous voyez, après l’enlèvement. Ces choses arrivent maintenant pour préparer l’enlèvement d’Israël. Après les âges de l’église… L’Eglise ne réapparaît plus avant le chapitre 19 de l’Apocalypse, où Elle revient avec Son Epoux. Louange à Dieu pour les Noces de l’Agneau!

  61. Lisons cela. Aimeriez-vous lire ces versets pendant que nous y sommes? Bien! Prenons Apocalypse 19. Commençons au verset 7. C’est quand l’Eglise réapparaît. Elle ne réapparaît pas avant le chapitre 19. “Réjouissons-nous et tressaillons de joie, et donnons-lui gloire; car les noces de l’Agneau sont venues; et sa femme s’est préparée”.

  62. Oh, je pourrais prêcher là-dessus jusqu’à minuit, et je n’en aurais pas dit la moitié! Vous voyez: Sa femme (Son Epouse) s’est préparée.

  63. Charlie, Nellie, Rodney et vous tous, c’est justement ce dont nous parlions là-bas l’autre jour! Vous voyez? Quand Elie jeta son manteau sur Elisée… il l’avait repris et mis sur lui après avoir traversé le Jourdain; puis il monta sur la montagne et monta dans le chariot, c’est alors qu’il laissa tomber son manteau.

  64. Quand un chrétien vient d’être sauvé, sa foi se tourne vers Christ: ensuite il a quelque chose à faire lui-même. Il doit se sanctifier de toutes les habitudes impures, laissant de côté tout fardeau, et se préparer. L’Epouse s’est préparée.

  65. Cela me rappelle une petite histoire; il faut que je la raconte avant de continuer. Dans l’ouest, il y a bien des années, il y avait cette société de conserverie “Armour and Swift”. Ils allaient là-bas acheter du bétail et des ranches. Cette société avait beaucoup d’argent et elle achetait tous les petits ranches. De cette manière, elle devint propriétaire de milliers d’hectares de terre qui étaient divisés en pâturages dans lesquels paissaient ses grands troupeaux de belles vaches Hereford. Elle avait ses propres chemins de fer et ce qu’il fallait pour transporter le bétail d’un pâturage à l’autre.

  66. “Armour and Swift” avaient un grand ranch. Le surintendant de ce ranch avait quatre ou cinq filles. Or, un jour, on annonça que le fils de l’un des frères Armour allait venir visiter ce ranch: c’était un jeune homme célibataire! Alors, toutes ces filles se dirent qu’elles allaient tout faire pour accrocher ce garçon dès qu’il viendrait. Elles se préparèrent donc et préparèrent tout pour sa venue.

  67. Pour sa venue, elles organisèrent une fête costumée remémorant le bon vieux temps des pionniers. Elles apparaîtraient en robes à franges, un pistolet à chaque hanche, le chapeau derrière la tête, comme de vraies filles de l’ouest, et l’une d’elles réussirait bien à accrocher ce garçon.

  68. Elles avaient aussi une petite cousine dont les parents étaient morts. C’était leur cousine, mais elle était presque l’esclave de tous ceux qui étaient là. On lui donnait tous les travaux sales, la vaisselle, etc. Ses vêtements étaient ceux dont les autres ne voulaient plus.

  69. Quand le jour de la venue de ce garçon arriva, ces filles montèrent toutes dans leurs carrioles et partirent à la gare pour l’accueillir. Elles tiraient des coups de pistolet en l’air, les chevaux hennissaient, etc. Elles le conduisirent au ranch. On fit beaucoup de bruit ce soir-là! Ils allèrent chanter sur les meules de foin et sur les barrières, et dansèrent toute la nuit. Il était là pour deux ou trois jours.

  70. Cette petite cousine…

  71. Maintenant, je vais faire une comparaison avec quelque chose. Nos cousines qui sont si bien habillées, qui ont de grands clochers et de belles églises, elles ont l’air tellement bien que l’on dirait que si un nom dépréciatif devait être donné, ce devrait être à l’église de la vraie Pentecôte. Elles font de mauvaises choses, mais on n’en entend jamais parler. Ce sont des institutions classiques, alors on n’en parle pas. Mais qu’un pasteur Pentecôtiste fasse une faute, frères! C’est moi qui vous le dis, elles le proclameront dans tout le pays et dans tous les journaux! C’est certain! Qu’un frère Pentecôtiste prie pour un enfant et que cet enfant meure, tous les journaux du pays s’en empareront et proclameront: «La guérison divine n’est que du fanatisme!».

  72. Pourquoi ne pas mettre aussi dans le journal tous les cas où la médecine échoue? Ce qui est bon pour l’un est aussi bon pour l’autre. Vous voyez? Si l’on faisait cela, on n’aurait pas assez de place dans les colonnes des journaux pour donner la liste de tous les morts! Si j’allais au cimetière et que je dise: «Que tous ceux qui sont morts à cause de la guérison divine se lèvent», et puis ensuite: «Que tous ceux qui sont morts à cause d’un traitement médical se lèvent», le rapport serait de un million pour un! C’est parfaitement exact! C’est pourquoi, si on critique l’un, critiquons aussi l’autre! Ils en tuent des millions par année avec les médicaments et les opérations, mais on n’entend jamais un mot à ce sujet!

  73. Ainsi donc, cette jeune fille devait faire tous les travaux pénibles. Or, un soir, après dîner, on avait dansé, et toutes ces filles s’étaient «refaites une beauté», vous comprenez. Mais cette pauvre cousine devait se contenter d’une vieille robe rapiécée. Un soir qu’elle était assise dans la salle du banquet après le dîner et qu’elle avait lavé la vaisselle, elle sortit dans l’arrière-cour pour jeter l’eau de vaisselle. Quand elle eut tourné la barrière, il se tenait là, appuyé sur la barrière. Il lui dit: «Hello!».

  74. Elle eut tellement honte, parce que c’était le fils du propriétaire du ranch, qu’elle laissa tomber les assiettes et les casseroles par terre. Pour qu’il ne remarque pas qu’elle était en haillons, elle commença à reculer comme ceci. Elle était nu-pieds.

  75. Mais il s’avança vers elle et dit: «N’ayez pas peur de moi; je voudrais vous dire quelque chose. Je suis venu ici dans un but, je suis venu pour trouver une femme. J’ai cherché partout. Je ne veux pas épouser une de ces filles de la ville, je veux avoir ce que je crois être une vraie épouse. Parmi toutes celles que j’ai vues, c’est vous que j’ai remarquée ici. Et j’ai appris par les employés que vous êtes leur cousine».

Elle lui répondit: «C’est vrai, monsieur!».

  1. — «Je voudrais vous demander quelque chose. Voulez-vous m’épouser?». Elle ne savait que faire. Elle était tellement abasourdie qu’elle ne savait que répondre à cet homme.

  2. Oh, j’imagine à peu près ce qu’elle ressentait. Et vous? Moi qui étais autrefois un pécheur, un bon à rien, un enfant d’ivrogne, Jésus me dit: “Je veux que tu sois à Moi!”. Comment a-t-Il jamais pu venir vers quelqu’un comme moi? Comment a-t-Il jamais pu dire: “Je te donnerai une maison dans les Cieux”? Comment a-t-Il jamais pu dire: “Je te sauverai”? Pour un pauvre misérable comme moi, comment était-ce possible? Mais Il l’a fait!

  3. Elle répondit: «Monsieur, je ne suis pas digne. Je ne pourrais pas être l’épouse d’un homme comme vous, parce que vous avez l’habitude des grandes choses. Moi, je n’y connais rien, je suis pauvre». Il lui répondit: «Mais c’est vous que j’ai choisie!».

  4. N’était-ce pas beau quand Jésus vous a dit cela? Vous saviez que vous n’étiez pas digne d’être chrétien. Il n’y avait rien que vous puissiez faire… mais Il vous a simplement choisi. C’est Sa bonté, Sa miséricorde, qui fait qu’Il vous a choisi. Ce n’est pas vous qui L’avez choisi, vous savez, c’est Lui qui vous a choisi! C’est vrai!

  5. Elle dit: «Comment pourrais-je?…».

  6. — «Ne vous occupez pas de vos vêtements. Je ne regarde pas à vos vêtements, je regarde à ce que vous êtes. Voulez-vous m’épouser?». Finalement, l’accord fut conclu. Il dit: «Dans un an à partir d’aujourd’hui, je reviendrai. Soyez prête. Ayez le vêtement de noce sur vous, car je reviendrai vous épouser ici même, dans ce ranch. Et je vous emmènerai à Chicago. Nous avons là un château dans le plus beau quartier de la ville, et c’est là que vous vivrez! Et cette vaisselle et tout le reste, ce sera terminé!».

  7. Quand ses cousines entendirent parler de cela, elles lui dirent: «Pauvre petite sotte ignorante! Tu sais très bien que cet homme ne pensait pas ce qu’il disait!».

  8. Et n’est-ce pas exactement ce qu’ils disent aujourd’hui? «Comment une bande de fanatiques, de personnes qui savent à peine écrire leur nom, pourraient-ils être l’Eglise? Comment un tel groupe pourrait-il l’être?». Mais tout va bien pour nous, lorsque nous sommes fiancés, et que nous avons ressenti ce baiser de fiançailles de Jésus-Christ sur nos coeurs pour ôter nos péchés: quelque chose nous dit qu’Il revient… Un jour, Il sera de retour.

  9. Elle travailla toute l’année comme une esclave, mettant de côté ses soixante-douze cents ou ce qu’on lui donnait, comme salaire journalier. Elle économisait son argent pour acheter sa robe de mariée, pour que tout soit prêt. Oh, c’était toute sa pensée: se préparer! (“Et sa femme s’est préparée”). Elle acheta ses vêtements de noce sous les rires et les moqueries de ses cousines.

  10. Enfin, le dernier jour arriva. Elle se revêtit de sa robe de mariée toute prête et bien propre. Alors, ses cousines vinrent, lui firent des révérences et lui dirent: «Petite folle! Tu sais bien qu’il ne pensait pas ce qu’il disait! Il n’épousera jamais une fille comme toi!». Mais tout de même, elle s’était préparée!

  11. La soirée avançait, il commençait à se faire tard; les cousines se mirent à plaisanter et à se moquer d’elle. Mais elle se tenait à la porte, attendant quand même. Les autres disaient: «A quelle heure a-t-il dit qu’il serait là?».

  12. — «Il ne me l’a pas dit. Voici ce qu’il m’a dit la nuit où il m’a donné l’anneau de fiançailles. Il m’a dit: ‹Je viendrai dans une année à partir de maintenant›. C’est pourquoi il me reste encore une heure!». Amen! Elle continua simplement à l’attendre. «Il me reste encore une heure, encore trente minutes, encore dix minutes…». Et les autres riaient, se moquaient d’elle, la traitaient de tous les noms.

  13. Mais finalement, à l’heure fatidique, elles entendirent le crissement du sable sous les roues et les sabots des chevaux. Quelle chose ce fut pour cette épouse qui s’était préparée, lorsqu’elle bondit dehors, franchit le portail couvert de roses, et courut se jeter dans les bras de l’homme qu’elle aimait et qui allait être son mari, qui l’enlevait pour l’épouser et s’en aller!

  14. Un de ces jours, frères, ceux qui se moquent en disant: «Fanatiques! Pentecôtistes!» et des choses de ce genre… Nous attendons! Il nous reste encore un peu de temps. Ils disent: «Oh, il n’y a rien de changé par rapport à autrefois». Ne vous en faites pas, il ne nous reste que peu de temps. Et à l’instant qu’Il a promis, Il sera là. Un de ces jours, nous prendrons notre essor et nous partirons. Soyez simplement prêts! Gardez le Vêtement des Noces sur vous! Enlevez toute méchanceté de votre coeur.

  15. Ecoutez ce que dit la Bible: “Réjouissons-nous et tressaillons de joie, et donnons-lui gloire; car les noces de l’Agneau sont venues; et sa femme s’est préparée; et il lui a été donné d’être vêtue de fin lin, éclatant et pur, car ce fin lin, ce sont les justices des saints. Et il me dit: Ecris: Bienheureux ceux qui sont conviés au banquet des noces de l’Agneau. Et il me dit: Ce sont ici les véritables paroles de Dieu”. (Apoc. 19.7-9).

  16. Ainsi, il va y avoir un rassemblement dans les airs un de ces jours, lors de ce doux revoir. Oui! Restez prêts! Gardez-vous prêts! Purgez votre coeur de toute mauvaise pensée. Ayez foi en Dieu, même si tout paraît sombre et que tous rient et se moquent en disant: «Vous vous êtes trompés!». Continuez une vie sainte, une vie pour Dieu. Continuez à avancer, l’heure viendra!

  17. Nous voyons donc qu’elle réapparaît dans Apocalypse 19. “Après ces choses (après qu’il ait vu l’âge de l’église) … Après ces choses, je vis: et voici une porte…”.

  18. Rappelez-vous que Jean est encore à Patmos. Et c’est après avoir vu tous les âges de l’église se dérouler complètement qu’il dit: “… je vis, et voici une porte ouverte dans le ciel…”.

  19. “Une Porte”. Qu’est-ce que la Porte? Dans Apocalypse 3.8, il est écrit: “Je connais tes oeuvres. Voici, j’ai mis devant toi une porte ouverte que personne ne peut fermer”. Il est la Porte! la Porte! Christ est la Porte! Il a dit dans Jean 10: “Je suis la Porte des brebis”.

  20. Dans les vieux pays, on trouve des bergers qui conduisent leurs brebis. Après les avoir comptées et avoir vu qu’elles étaient toutes rentrées, le berger se couche en travers de la porte. Le loup ne peut pas entrer sans le réveiller, et ses brebis ne peuvent sortir sans lui passer dessus. Oh, combien les brebis se sentent en sécurité lorsque le berger est couché en travers de la porte!

  21. Noé, dans l’Ancien Testament, se tenait à la porte de l’arche. Oh, écoutez, je vais vous dire quelque chose! Il se tenait à la porte, et prêchait la repentance et la justice aux gens qui se moquaient de lui. Et personne ne pouvait entrer dans l’arche si ce n’est par cette porte unique! Il n’y avait qu’une porte à l’arche.

  22. Et il n’y a qu’un seul chemin! Il n’y a qu’un chemin qui conduise dans le Corps de Christ. Il n’y a qu’une Porte pour entrer dans l’Eglise du Dieu vivant, et Jésus est cette Porte! “Je suis la Porte. Je suis le Chemin, la route qui mène à la Porte. Je suis la Porte du troupeau”.

  23. Il a dit à cet âge de l’église: “J’ai mis devant toi une Porte ouverte”. Il a dit cela à l’âge de l’église Méthodiste, mais ils s’en sont détournés pour former une organisation. “J’ai mis devant toi une Porte ouverte”. Après qu’ils aient reçu la sanctification, Il dit: “J’ai mis devant toi une Porte ouverte, qui est le Saint-Esprit”. “Par un seul Esprit nous sommes tous… (quoi?) … baptisés en un seul Corps, qui est Christ”. Il a placé ce message devant l’église Méthodiste, mais ils s’en sont détournés. Ils sont arrivés jusqu’à la sanctification, mais ils ont refusé le Saint-Esprit. Vous en souvenez-vous? C’est cela, la “Porte ouverte”.

  24. Comment entre-t-on en Christ? Par un seul Esprit, le Saint-Esprit, qui est l’Esprit de Christ. Nous y sommes entrés non par une poignée de main, non par une aspersion; mais par le baptême d’un seul Saint-Esprit nous sommes tous baptisés dans un seul Corps, et rendus participants de ce Corps. Par le baptême d’un seul Saint-Esprit, nous entrons par cette Porte.

  25. Cette Porte est placée dans le Ciel, et quand Jean leva les yeux, il vit le Seigneur Jésus. Observez seulement ce qui suit: cette Porte, le Seigneur Jésus.

    “Après ces choses, je vis: et voici, une porte ouverte dans le ciel, et la première voix que j’avais ouïe, comme d’une trompette…”.

  26. Maintenant, la scène change. Jean regardait vers Patmos; maintenant, il lève les yeux. Pourquoi? Il a vu quelque chose s’accomplir ici sur la terre (ces âges de l’église) pendant tout le temps de ces âges de l’église; ensuite, après qu’ils soient terminés, il entendit une Voix. Il leva les yeux vers le Ciel et vit une Porte ouverte, et la première voix avait le son d’une trompette. Voilà. La scène se déplace de Patmos au Ciel.

  27. La Voix était la même Voix que celle qui se tenait au milieu des sept lampes d’or. La même Voix! La Voix n’avait pas changé. Mais où était cette Voix lorsqu’il L’entendit la première fois? Combien se souviennent de ce que nous avons vu au début? Elle était derrière lui: “Je fus en Esprit, dans la journée dominicale…” (Apoc. 1.10) — “en Esprit”. Cela nous ramène droit à Apocalypse 1.10 et 13: “Je fus en Esprit, dans la journée dominicale, et j’ouïs derrière moi une grande voix, comme d’une trompette… Et je me retournai pour voir la voix qui me parlait; et, m’étant retourné, je vis sept lampes d’or, et au milieu des sept lampes, quelqu’un de semblable au Fils de l’homme”.

  28. Ensuite, après qu’Il lui ait montré tout le mystère de ces sept lampes d’or (Il tenait les sept étoiles, Ses cheveux étaient blancs comme de la laine, Ses pieds étaient comme de l’airain, Ses yeux comme une flamme de feu: tous ces symboles), après cela, il entendit la même Voix parlant du Ciel. Alors, il leva les yeux et vit une Porte ouverte. Oh! une Porte ouverte dans le Ciel! Comment y entre-t-on? Par Jésus-Christ, la Porte unique, le seul Chemin, car il n’y a pas d’autre chemin.

  29. Tout homme qui pénètre par un autre chemin est un voleur et un brigand. Dans la parabole, celui qui est entré et qui est allé au Souper des Noces sans le vêtement a été considéré comme coupable. On l’a lié et jeté dans les ténèbres du dehors. Il n’y a qu’un seul Chemin pour aller au Souper des Noces. Je crois que j’ai prêché ici-même sur ce sujet, il n’y a pas longtemps. Quand un homme se mariait en Orient, il devait lui-même donner les invitations et fournir les vêtements. C’est pourquoi, lorsqu’il vit cet homme qui était assis à la table du souperCombien se souviennent de la parabole? Bien sûr, ceux qui lisent la Bible! Il trouva à la table du souper un homme qui ne portait pas de vêtement de noce.

  30. De quoi s’agit-il? L’Epoux Se tient à la porte, et tous viennent avec une invitation. “Aucun homme ne peut venir au Père si ce n’est par Moi. Tous ceux que le Père M’a donnés, ou a invités, viendront à Moi”. Les voici qui venaient et donnaient leur invitation; l’époux voyait que tous avaient la même apparence. C’est caractéristique de la bonne vieille religion du Saint-Esprit: elle nous rend tous semblables. Qu’ils soient riches ou pauvres, esclaves ou libres, noirs ou blancs, hommes ou femmes, ils sont tous un en Jésus-Christ. L’époux se tenait à la porte et les accueillait: il donnait un vêtement à chacun, de sorte que riches et pauvres avaient tous la même apparence. C’est ainsi dans le Royaume de Dieu, il n’y a pas de grands et de petits, tous sont semblables, tous sont un en Christ.

  31. Que pensez-vous qu’il arriva lorsque l’Epoux entra et trouva un homme assis là sans habit de noce? Il lui dit: “Mon ami, comment es-tu entré ici?”. L’autre resta muet, montrant qu’il était venu par un autre chemin que la Porte. Il était entré par la fenêtre ou par la porte de derrière. Il l’appela pourtant “ami”, ce qui montre que c’était un membre d’église: “Mon ami, comment es-tu entré ici sans l’habit?”. C’est Jésus Lui-même qui a raconté cela. Alors, Il appela le portier et lui dit: “Liez-lui les pieds et les mains”. Et cet homme fut jeté dans les ténèbres du dehors où il y aura des pleurs, des gémissements et des grincements de dents. Ce sont les propres paroles de Jésus qui a dit: “Il fut jeté dehors”. Parce qu’il prouvait, n’ayant pas revêtu l’habit de noce, qu’il était venu par un autre chemin que la Porte. S’il était venu par la Porte, il aurait reçu un habit de noce.

  32. Oh, écoutez ceci! Si donc l’habit de noce est le baptême du Saint-Esprit, comment allons-nous nous présenter d’une autre manière? Si le premier âge de l’église a dû venir par la Porte, Jésus-Christ, être baptisé au Nom de Jésus-Christ et recevoir le baptême du Saint-Esprit pour revêtir l’habit de noce, comment pourrons-nous venir par un autre chemin? Si vous venez par le chemin Méthodiste, Baptiste, Pentecôtiste, ou par celui de toute autre dénomination, vous serez liés et jetés dans les ténèbres du dehors. Vous devez venir par Jésus-Christ, le Chemin, la Porte, la Vérité, la Vie. Amen!

  33. Bien! C’est la même Voix que nous entendons dans Apocalypse 1.10 à 13. Remarquez que la Voix qu’il a entendu lui parler avait la clarté d’une trompette. Vous savez comment sonne une trompette: elle a un son perçant. Que signifie une trompette dans la Bible? La guerre! Dans les temps bibliques, chaque fois qu’une trompette sonnait, elle annonçait une guerre, une révélation ou quelque chose qui allait arriver.

  34. Après la fin des âges de l’église, la scène est prête pour les événements du chapitre quatre de l’Apocalypse. A ce moment, les âges de l’église n’existent plus. Il a quitté la terre. Rappelez-vous la Voix qui parlait à Jean derrière lui, au milieu des sept lampes d’or: cette oeuvre était achevée. Maintenant, cette même Voix parle dans les Cieux. Qu’est-ce que cela signifie? Il a accompli la rédemption de Son peuple! Son oeuvre terrestre est terminée et Il est dans la Gloire. Il appelle Jean: “Monte ici!”. Amen! Cela me donne envie de crier, à la veille de ce Nouvel-An Voilà! Vous voyez, c’est prêt: “Monte ici!”.

  35. La guerre! C’est la mise en place de la grande bataille. Il y a le peuple qui a rejeté le message de Dieu, rejeté le Saint-Esprit, le messager des sept églises. A celui qui a rejeté le message de Sa grâce il ne reste plus rien que le jugement: il est prêt pour lui! Oh! Il S’apprête à déverser les fléaux sur la terre! “Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver. Je vais déverser Ma colère sur les pécheurs impies qui ont rejeté Christ!”.

  36. Observez cette scène. Plus la soirée avance, plus vous allez comprendre de choses. Nous ne pouvons pas tout trouver ici, il nous faut nous référer sans cesse à divers passages. Comme ce sera une chose terrible pour eux quand la dernière trompette sonnera, quand la dernière bataille sera terminée, quand le dernier sermon sera prêché, quand le dernier cantique sera chanté et que nous nous tiendrons devant le trône du jugement de Christ. On vous demandera: “Pourquoi ne L’avez-vous pas reçu? Qu’avez-vous fait de la Vie que Je vous ai donnée?”. On vous demandera des comptes! Que ferez-vous alors?

  37. Vous m’avez entendu chanter — ou essayer de chanter — ce cantique:

    Qu’en sera-t-il? Qu’en sera-t-il,
    Quand le Grand Livre sera ouvert?
    Qu’en sera-t-il,
    Quand ceux qui auront rejeté le message
    Devront rendre compte?
    Qu’en sera-t-il?

  38. Vous devrez vous tenir là, aussi sûr que ce Livre est écrit! Vous voyez, vous serez debout, là, et il vous faudra rendre compte. Oh, il convient, mon frère, ma soeur, il convient qu’en tant que fils et filles de Dieu, nous nous examinions à chaque heure de la journée. Paul dit: “Je meurs chaque jour. Bien que je vive, ce n’est pas moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi”. Vous voyez? Examinez-vous, parce que vous ne savez pas à quelle heure vous serez convoqués pour répondre dans les Lieux Très-hauts.

  39. “J’entendis la Voix de la trompette”. Bien! Notez ce que Jean dit à la fin de ce premier verset:

    “… la première voix que j’avais ouïe, comme d’une trompette parlant avec moi, disant: monte ici…”.

— “Monte ici! Je t’ai montré les âges de l’église sur la terre; maintenant, monte ici, Je veux te montrer quelque chose qui se passe ici en haut”.

  1. Vous voyez, maintenant, Christ avait quitté la terre. Il était monté dans la gloire. L’âge de l’Eglise était terminé, ce qui montrait que Son Esprit avait terminé Son oeuvre ici-bas. Il était monté dans la gloire; Il dit à Jean de monter, et Il lui montra ce qui allait encore arriver: “Monte ici!”.

  2. Maintenant, remarquons ce que Jean dit au verset 2:

    “Sur-le-champ…”. (Amen!)

  3. Oh, même si j’agis bizarrement, je me sens bien. Jean ajoute:

    “Sur-le-champ, je fus en Esprit…”.

  4. Quand vous entendez la Voix de Dieu vous parler, quelque chose se passe! Amen! Oh, cela vous est-il arrivé de cette manière? A moi, cela m’est arrivé il y a trente-et-un ans et je n’ai plus jamais été le même, depuis lors! Il me dit: “Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos!”. Cela m’a changé!

  5. Jean dit:

    “Sur-le-champ, je fus en Esprit… (quel esprit? le Saint-Esprit!) je fus en Esprit: Et voici, un trône était placé dans le ciel, et sur le trône, quelqu’un était assis”.

  6. Vous voyez, Jean a quitté la terre maintenant. Christ avait quitté la terre, et Il était retourné dans le Corps sous la forme du Saint-Esprit. Aujourd’hui, le Corps Se tient là comme un mémorial, en tant que sacrifice. Nous entrerons dans cela tout au long de ce chapitre. L’Esprit de Christ est revenu pour vivre dans l’Eglise, pour vivre en nous.

  7. Aussitôt qu’Il eût montré la fin de l’âge de Son oeuvre ici-bas, Il monta dans les Cieux. Il dit: “Je vais te montrer ce qu’il va y avoir après les âges de l’église. Jean, Je ne peux te parler ici-bas davantage, parce que Je suis parti d’ici-bas et que Je suis monté plus haut. Monte ici vers Moi!”. Amen! “Et Je vais te montrer ce qui va arriver après cela”. Oh! Il fut enlevé dans la vision, enlevé dans la Gloire!

  8. Son expérience a ressemblé un peu à celle que Paul raconte dans 2 Corinthiens 12.2 à 4, si vous voulez le noter. Un jour, Paul fut, lui aussi, ravi dans une vision. Saviez-vous cela? Et il vit des choses qu’il ne lui fut pas permis de raconter; pendant quatorze ans, il ne mentionna même pas cette vision! Vous voyez? Mais examinons la différence entre ces deux visions.

  9. Il fut défendu à Paul de parler ou de raconter publiquement ce qu’il avait vu. Oh! je ne crois pas qu’il aurait pu le faire (un jour, j’ai fait un petit voyage: je ne m’en suis jamais remis, et je ne m’en remettrai jamais!). Il vit des choses dont il ne pouvait pas parler. Je suppose que les mots lui manquaient pour le faire: il avait été ravi jusqu’au troisième Ciel! Vous comprenez! jusqu’au troisième Ciel!

  10. Comme cela fut différent, lorsque Jean fut ravi et qu’il vit Jésus! Il lui fut dit: “Ecris dans un livre ce que tu as vu, et donne-le aux églises”. Il fut interdit à Paul de parler, mais à Jean, il lui fut demandé de l’écrire dans un livre afin que cela puisse traverser tous les âges. Oh! c’est révélé maintenant, cela doit être révélé dans ces derniers jours! Cela ne fut pas révélé de son temps, c’est révélé maintenant, au fur et à mesure que nous avançons.

  11. Remarquez comment Jean fut enlevé aussitôt après la fin des âges de l’église: c’est un type de l’église enlevée. Aussitôt après que le dernier âge de l’église est terminé (cet âge de l’église de Laodicée), alors vient l’enlèvement. Comme Jean, l’Eglise monte dans la Présence de Dieu. Oh, cela me donne le vertige! Enlevé lors de l’enlèvement de l’Eglise! Ce livre de l’Apocalypse est écrit à la fin des âges de l’église.

  12. Maintenant, je voudrais clarifier un point qui a été un sujet de controverse pendant longtemps parmi de nombreux chrétiens. Aujourd’hui, je réfléchissais tandis que j’étudiais, notant des versets, trouvant les noms, les différentes couleurs, l’arc-en-ciel, les symboles, etc. (nous aborderons cela bientôt). Je notais ces versets afin de pouvoir les relire et m’y référer en cours de route. Habituellement, si je dois parler sur un sujet comme celui-là, c’est différent, j’essaie de les connaître par coeur. Mais quand on n’a que peu de temps, je préfère me référer à mes notes, parce que je dois sauter d’un bout à l’autre des Ecritures.

  13. Maintenant, lisons Matthieu 16.13. C’est là que nous trouvons ce sujet, si vous voulez noter les versets: “Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples: Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l’homme? Ils répondirent: Les uns disent que tu es Jean-Baptiste; les autres, Elie; les autres, Jérémie, ou l’un des prophètes. Et vous, leur dit-Il, qui dites-vous que Je suis? Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux. Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre, je bâtirai mon église; et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. Alors, Il recommanda aux disciples de ne dire à personne qu’il était le Christ”.

  14. Ecoutez attentivement. Bien! “Dès lors, Jésus commença…”. Je veux prendre un autre verset, le verset 28, parce que vous pourrez lire les autres versets chez vous. “Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point qu’ils n’aient vu le Fils de l’homme venir dans son règne”.

  15. Oh, pensez à cela! “Quelques-uns de ceux qui sont ici, ne mourront point qu’ils n’aient vu le Fils de l’homme venir dans Son règne”. Quelle déclaration! Comme les critiques aiment à relever ce verset et montrer combien il est illogique! Comme ils aiment à s’emparer de cela! Mais cela est arrivé, et ils n’y ont rien vu! Bien!

  16. Après la “confession-rocher” de Pierre… nous savons qu’Il bâtirait Son église sur ce rocher même. Non pas sur Pierre, comme les catholiques Romains essaient de le dire: il n’était qu’un petit caillou. Mais la confession de Pierre sur la Révélation qu’il a eue, c’est cela, l’Eglise. C’est Dieu qui révélera. Il ne s’agit pas de la confession de cet homme, puisque plus tard il Le reniera. Pas non plus la confession que Jésus était le Fils de Dieu: ils savaient qu’Il était le Fils de Dieu, Pierre venait de le dire. Mais ce qu’il y avait, c’est que la révélation qu’Il était le Fils de Dieu avait été donnée des Cieux. Jésus dit: “Ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est Mon Père qui est dans les Cieux. Et sur ce rocher, cette confession – rocher, Je bâtirai Mon Eglise, et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre Elle”.

  17. J’espère que le temps ne passera pas trop vite, afin que nous puissions bien pénétrer dans cela. Nous voulons voir comment cela coule dans l’être humain. C’est une belle histoire qui a sa place ici même, si seulement nous pouvons l’étudier. Bien! La confession-rocher, ce que Pierre était… Il bâtirait Son Eglise sur la confession de Pierre. Il dit: “Quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point qu’ils n’aient vu le Fils de Dieu venir dans Son règne”.

  18. Pensez bien à ceci: Il a dit: “Quelques-uns”, c’était plus qu’une seul, n’est-ce pas? “Quelques-uns”, ce serait plusieurs, plus qu’un seul. Pensez à ceci: tous Ses disciples se tenaient là, et Il demanda à chacun d’eux: “Que penses-tu de ceci? Que penses-tu de cela?”. Mais Il dit: “Quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point qu’ils n’aient vu le Fils de l’homme venir dans Son Règne”. Oh, quelle déclaration! Pensez qu’il y a deux mille ans que cela a été dit! C’est vrai!

  19. La Parole de Dieu est-elle infaillible? — Toute Parole qu’Il a dite s’accomplira.

  20. Maintenant, je veux aller jusqu’au chapitre 17 de Matthieu. C’est le suivant. Quelques jours après cela, Il prit Pierre, Jacques et Jean et les conduisit à l’écart sur une montagne pour être témoins. Et Pierre, Jacques et Jean virent le Royaume de Dieu venir en puissance; ils virent la répétition de la venue du Royaume de Dieu. Amen! Oh, ils furent transportés dans une vision où ils purent voir une préfiguration de la venue du Royaume de Dieu, de l’avènement du Millénium. Ils en virent l’avant-première.

  21. Il y a quelque temps, quand Cecil B. De Mille eut achevé son film “Les dix Commandements”, il fit venir frère Shakharian, frère Oral Roberts et beaucoup de prédicateurs de tout le pays; tous les prédicateurs pouvaient venir. Il les invita à venir dans le studio avant que le film soit distribué, et il leur fit voir l’avant-première, avant même que le film ne sorte et que l’on fasse payer les billets vingt-cinq dollars. Mais il leur dit de venir assister à l’avant-première, afin qu’ils puissent donner leur opinion et faire d’éventuelles critiques sur le film, ou faire toute remarque qu’ils jugeraient à propos de faire. Ils purent ainsi le voir avant le public.

  22. Jésus dit: “Quelques-uns de ceux qui sont ici (Amen!) ne mourront point qu’ils n’aient vu le Royaume de Dieu venir en puissance” ou plutôt: “qu’ils n’aient vu le Fils de l’homme venir dans Son règne”. Quelques jours après cela, Il prit Pierre, Jacques et Jean, et ils allèrent sur une haute montagne; là, Il fut transfiguré devant eux. Le soleil dans tout son éclat ne brillait pas autant que les vêtements de Jésus! Combien de fois avons-nous remarqué cela dans les paraboles! Nous l’avons vu dans toute la Bible!

  23. Vous pouvez prendre un passage des Ecritures et le relier à toute la Bible! Vous ne trouverez pas la moindre faille! Elle est complètement imprégnée de la puissance de Dieu. Le diable ne pourrait s’y faufiler même s’il le devait. C’est vrai! Il ne peut pénétrer dans ces saints qui ont donné leur témoignage et cru au Royaume de Dieu, qui ont pris chaque verset et l’ont imprégné de la puissance du Saint-Esprit, qui l’ont plongé dans le Sang; ni le monde, ni le diable ne peuvent y pénétrer. Ils sont morts, leur vie est cachée en Christ au travers du Sceau de Dieu par le Saint-Esprit. Comment le diable pourrait-il les troubler? Ils ont pris cette position!

  24. Là-haut, sur cette montagne, ils virent Sa venue, ou en tout cas, Son avant-première. Que virent-ils en premier? Moïse! Il représente les saints morts qui ressusciteraient. Elie se tenait là, lui aussi.

  25. Oh, je veux que vous remarquiez ce qui va se passer. Il y eut premièrement Moïse: ce sont les six premiers âges. Ceux durant lesquels l’église s’est endormie, six âges de l’église. D’ailleurs, il n’était pas seul, mais Elie aussi était là; c’était le messager du dernier jour avec son groupe, c’était la transfiguration de ceux qui allaient être enlevés. Amen! Maintenant, nous attendons Sa Venue dans le futur.

  26. Ils n’étaient pas TOUS réunis avec Lui. Oh non! De quoi s’agissait-il? Sa promesse envers Pierre, Jacques et Jean était accomplie. C’est vrai. Il avait dit: “QUELQUES-UNS de ceux qui sont ici ne mourront point qu’ils n’aient vu le Fils de l’homme venir dans Son règne”: ils en virent l’avant-première!

  27. Je voudrais encore vous apporter quelque chose d’autre: c’est quelque chose qui s’est passé après la mort et la mise au tombeau de Jésus, dans Jean 21.20. Certains critiques ont soulevé ce point autrefois. Tandis que nous étudions le reste, éclaircissons cela. Dans Jean 21, Jésus avait rencontré Ses disciples et ils avaient mangé ensemble du pain et du poisson rôti. Comme ils étaient revenus sur le rivage, Pierre demanda au sujet de Jean: “Et celui-ci, que lui arrivera-t-il?”. Jésus aimait Jean, Jean était un homme d’amour. Pierre demanda: “Qu’arrivera-t-il à celui-ci? quel sera son sort? quel sera son avenir?”.

  28. Jésus répondit: “Si Je veux qu’il demeure jusqu’à ce que Je vienne, que t’importe? Toi, suis-Moi!”.

  29. Et les disciples firent une erreur, croyant que Jésus avait déclaré que Jean vivrait jusqu’à Son retour.

  30. Mais Jésus n’avait fait aucune erreur. Ici même dans l’Apocalypse, au chapitre 4, Christ tint parole! Il enleva Jean au Ciel, et fit pour lui une répétition de la chose tout entière. Alléluia! Jean vit l’avant-première. Il la vit exactement comme s’il avait vécu sur terre et avait vu se dérouler tous les âges de l’Eglise y compris la venue du Seigneur, c’est-à-dire le livre entier de la Révélation.

  31. Voyez-vous comme Ses promesses sont infaillibles? Cela n’est pas arrivé à Jacques ni à aucun autre, mais à Jean; même Paul n’a pu le voir: il ne lui a rien été dit. Jésus avait dit: “Si Je veux qu’il demeure jusqu’à ce que Je vienne, que t’importe?”.

  32. Il avait simplement choisi Jean, qu’Il enleva et à qui Il montra toutes ces choses avant qu’il meure, exactement comme s’il avait vécu tous ces événements. Il lui montra ce qui serait! Vous voyez, Il l’a ravi en Esprit. Nous en avons la preuve ici même, au verset 2 du chapitre 4. Il lui montra les choses qui étaient, celles qui sont, et celles qui devaient arriver. Il lui montra les âges de l’église, l’avènement des Juifs, l’arrivée des fléaux, l’enlèvement, le retour de Jésus, le Millénium et la demeure Eternelle de Ses rachetés. Il vit ces choses comme s’il les avait vécues; il vit tout cela. Vous voyez? Jésus l’enleva et lui montra le film qu’Il tournait, lui laissant tout voir en avant-première.

  33. Il fut enlevé selon la promesse qui s’accomplit dans Apocalypse 4.2. Avant sa mort, il fut ravi en Esprit et vit les choses exactement comme s’il les avait vécues. Il vit tout en avant-première. Ainsi, il vit exactement dans une vision ce qui devait se passer et ce qui se passerait sur la terre depuis cette date jusqu’à la venue du Seigneur. Cela lui fut montré en vision.

  34. Aucun disciple ne nous a jamais dit que Jésus aurait annoncé qu’Il reviendrait du vivant de Jean. Il dit: “Si Je veux qu’il demeure jusqu’à ce que Je vienne, que t’importe?”. Plus tard, Il l’enleva et lui montra l’avant-première des choses qui allaient arriver. J’aime cela! Maintenant, lisons ce passage:

    “Sur-le-champ, je fus en Esprit: et voici, un trône était placé dans le ciel, et sur le trône, quelqu’un était assis”.

  35. Il y eut une “Voix” qui l’appela. Oh, cette Voix! Je ne peux pas passer sans autre sur cela! La Voix de ce Quelqu’un qui était derrière lui! Jean regarda en bas: Il lui montra les âges de l’église, parce qu’Il Se tenait dans les âges de l’église, au milieu des sept lampes d’or. Ensuite, lorsque les âges de l’église furent terminés, cette Voix quitta la terre et monta. Lorsqu’Elle fut entrée dans la Gloire, Jean L’entendit lui dire: “Monte ici, et je te montrerai les choses qui doivent arriver après celles-ci”.

  36. Oh, cette Voix! Ce soir, parlons de cette Voix! J’ai quelques versets notés ici. Prenons 1 Thessaloniciens 4 et écoutez ce que cette Voix s’apprête à dire. Nous savons tous ce qu’Elle va dire avant même que nous lisions, n’est-ce pas? Nous savons ce qui va arriver. “La trompette de Dieu sonnera et les morts en Christ ressusciteront”. Est-ce bien cela? Lisons 1 Thessaloniciens 4.16 et 17. “La Voix”. Cette Voix était la Voix de Christ. Est-ce exact? La Voix de Christ! “Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur les nuées à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur!”.

  37. La Voix même qui ordonna à Jean de monter, qui lui dit: “Monte ici” est la Voix qui appellera un jour l’Eglise. Amen! C’est Elle qui appellera l’Eglise!

  38. La Voix qui ordonna à Jean de monter est la même qui ordonna à Lazare de sortir du tombeau: c’est la Voix de l’archange. Christ est la Voix de l’archange. Oh, cette trompette de la Voix de Christ qui ordonna à Jean de monter! C’est la même Voix qui fit sortir Lazare. Avez-vous noté que devant le tombeau de Lazare, Jésus parla d’une voix forte? Il ne dit pas: “Lazare… sors…” mais: “LAZARE, SORS!”. Cette Voix l’appela d’entre les morts.

  39. Il répondit: “Me voici!”. Et il sortit d’entre les morts après qu’il eût été mort et que son corps eut commencé à se décomposer.

  40. Cette même Voix dit à Jean: “Monte ici, et je te montrerai les choses qui doivent arriver après celles-ci”.

  41. Cette même Voix retentira lorsque les morts en Christ ressusciteront, “car la trompette…”. La trompette! Qu’est-ce qu’une trompette? La Voix de Christ, la même que Celle qui fit se retourner Jean et lui ordonna de monter. Il entendit cette Voix semblable au son d’une trompette. Elle lui dit: “Monte ici!”. Voyez-vous comment se passera la résurrection? Cela se fera en un instant, en un clin d’oeil. Cette Voix retentira clairement, Il appellera l’Eglise, car Il est sorti d’Elle. Cette grande Voix qui appelle! O Dieu, aide-moi à L’entendre ce jour-là!

  42. Comme je l’ai souvent dit… en tant que mortel, je sais qu’il y a une grande porte sombre qu’on appelle la mort: elle est dressée devant moi. Chaque battement de mon coeur me rapproche un peu plus de cette porte. Un jour, je devrai la franchir. Mais je ne veux pas la franchir comme un poltron en criant et en hurlant. Je veux y entrer revêtu du vêtement de Sa justice et bien conscient de ce que je Le connais dans la puissance de Sa résurrection, sachant que ce jour où Il m’appellera, je sortirai d’entre les morts. Quand la trompette de Dieu sonnera et que les morts en Christ ressusciteront, Il m’ordonnera de venir dans les Lieux très hauts. Si je suis en vie, je serai changé en un instant, en un clin d’oeil, et je partirai avec les autres pour monter à la rencontre du Seigneur dans les airs. Cette trompette de Dieu, sonore, claire et puissante! Oh, ce sera la même chose lors de Sa venue!

  43. Elle n’a pas un son confus. Il n’y avait rien d’incertain pour Jean quand il entendit cette Voix lui dire: “Monte!”. Il monta! Amen!

  44. Lazare était mort, il était dans la tombe, et son âme était déjà en voyage depuis quatre jours; où cela? Je n’en sais rien! Je ne pense pas qu’aucun de nous le sache. Où qu’elle ait été, cela n’a aucune importance. Jésus donna simplement un ordre à un homme dont les vers rongeaient le corps et qui sentait déjà mauvais dans la tombe. Mais cette claire trompette sonna et dit: “Lazare, sors!”. Et voici que cet homme mort et en décomposition se secoua et sortit du tombeau! Il n’y a rien de confus en cela, n’est-ce pas, frères? Rien de confus!

  45. C’est la même chose ce soir quand une Voix retentit clairement, disant: “Pécheur, repens-toi et Je te donnerai la Vie Eternelle! Repentez-vous, chacun de vous, et soyez baptisés au Nom de Jésus-Christ pour la rémission de vos péchés, et vous recevrez le don du Saint-Esprit”. C’est l’ordre. Il n’y a rien de confus là-dedans!

  46. Je suis témoin que c’est la vérité. Et il y en a d’autres! Aujourd’hui, dans le monde entier, des millions sont témoins que c’est la Vérité. Quand la Bible, la Parole de Dieu, vient, chaque Parole de Dieu est une trompette, la trompette de l’Evangile! Et quand Elle retentit, c’est la Vérité. Quand Elle dit: “Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement”, il n’y a rien de confus! Il est le Même. C’est certain!

  47. “Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ pour le pardon de vos péchés, et vous recevrez le don du Saint-Esprit”. Il n’y a rien de confus!

  48. “Celui qui entend Mes Paroles et qui croit en Celui qui M’a envoyé a la Vie Eternelle. Celui qui croit en Moi vivra, quand même il serait mort. Celui qui vit et croit en Moi ne mourra jamais. Crois-tu cela?”. Il n’y a là rien de confus: Il vivra!

  49. “Celui qui mange Ma chair et boit Mon sang a la Vie éternelle, et Je le ressusciterai au dernier jour”. Il n’y a là rien de confus, rien! C’est un son distinct.

  50. Oh, je La connais, je L’ai entendu sonner un jour dans mon pauvre coeur irlandais, moi, pauvre pécheur! Comment cela pouvait-il être pour moi? Mais j’ai cru que c’était un son distinct, et je L’ai accepté! Je suis témoin que c’est la vérité.

  51. Un jour, Il appellera de nouveau: alors, nous quitterons ce monde, car il n’y aura rien de confus au son de cette trompette-là! Certainement! Elle ne donne jamais un son confus!

  52. Il sonne aujourd’hui encore quand Il nous appelle, et c’est le même son chaque fois qu’Il nous dit quelque chose.

  53. Revenons maintenant au verset 2:

    “… et voici, un trône était placé dans le ciel, et sur le trône, quelqu’un était assis”.

  54. Remarquez ceci: “Le trône”. Il est assis sur le trône. Il n’est plus en bas sur la terre au milieu des lampes d’or. L’enlèvement a eu lieu. Il est dans la Gloire, assis sur Son trône. Je voudrais que maintenant et par la suite vous remarquiez qu’il ne s’agit pas du trône de la grâce; nous le verrons d’ailleurs au chapitre 5. Ce n’était plus le trône de la grâce, c’était le trône de jugement. Ce n’est pas un trône de grâce, c’est un trône de jugement, parce que du feu, des éclairs et des tonnerres en sortent: il n’y a plus de grâce. Ce temps est passé, les âges de l’Eglise sont terminés: “… Que celui qui est injuste commette encore l’injustice; et que celui qui est juste pratique encore la justice; et que celui qui est saint soit sanctifié encore”. Ce n’est plus un trône de grâce.

  55. Ce soir, le Sang est encore sur ce trône, et c’est encore un trône de grâce pour tout pécheur qui implore miséricorde. Mais ce jour-là, ce ne sera plus un trône de grâce, ce sera un trône de jugement sur lequel siégera un Dieu irrité. Quand Il viendra dans les nuées de Sa gloire, les montagnes elles-mêmes chercheront un endroit où se cacher. Et nous, où nous tiendrons-nous ce jour-là?

    Oh, précieux est ce flot
    Qui me rend blanc comme neige!
    Je ne connais pas d’autre source
    Que le Sang de Jésus.

  56. Oh, quelle leçon! Ce n’était pas un son confus! Et Son trône! Il était assis sur Son trône (il n’est plus en bas).

  57. Voilà encore quelque chose qui nous prouve que l’Eglise est enlevée avant la grande tribulation. Vous voyez? Ici, Il est sur le Trône, dans la Gloire, et l’Eglise est partie. Alors Il vient dans la Tribulation, comme je l’ai toujours dit!

  58. Noé était dans l’arche avant que tombe une seule goutte de pluie. Lot était hors de Sodome avant que le feu tombe. L’Eglise sera dans la Gloire avant que tombent les bombes atomiques. C’est vrai, avant que tombent les bombes atomiques.

  59. Vous me direz: “Qu’en est-il de la première bombe?”. Elle est tombée sur des païens, par sur des chrétiens.

  60. Maintenant, remarquez ceci: Il a achevé Son oeuvre sur cette terre; Il a enlevé Son Eglise, et maintenant, Il envoie le jugement. Le monde L’a rejeté, alors Il envoie le jugement. Lui et Son Eglise sont entrés dans la Gloire.

  61. Sur l’île de Patmos, Jean qui devait apporter la révélation à l’Eglise fut enlevé dans la Gloire comme un type de l’Eglise: “Monte ici!”. Montrant… Vous me direz: “Il représentait l’Eglise!”.

  62. Jean était le type de tous ceux qui entendraient cette Parole. Amen! Jean représente ceux qui ont été rachetés par le Sang de Jésus-Christ et qui rendent témoignage à la Parole. Il fut témoin du baptême du Saint-Esprit, il eut une communion personnelle avec Christ. Il représente l’Eglise tout entière; c’est-à-dire que tout homme, toute femme, tout garçon, toute fille qui a cru en Christ et L’a accepté sur ces mêmes bases entendra un jour l’ordre: “Monte ici!” et sera enlevé avant la tribulation. Rappelez-vous que le temps de la tribulation n’a pas encore commencé.

  63. C’est le moment où commence le jugement. On montre à Jean ce qui va se passer après les âges de l’Eglise. Vous comprenez?

  64. Voyons encore ce verset 2: “Et voici, un trône était placé dans le ciel, et sur le trône, quelqu’un était assis”. Ce même Esprit qui était sur la terre la quitta et entra dans la Gloire. Ce même Jésus qui est avec nous ici ce soir sur Son trône de grâce est entré dans la Gloire et est assis sur le trône.

    “… et celui qui était assis là, à le voir, semblable à une pierre de jaspe et de sardius; et autour du trône, un arc-en-ciel, à le voir, semblable à une émeraude”.

  65. Je vais bientôt terminer, car il y a d’autres frères qui vont prêcher. Je pourrais peut-être continuer demain matin, par exemple sur ceci: “Semblable à une émeraude”. Oh!

    Presque partout, il y a des gens
    Dont le coeur est enflammé
    (N’aimez-vous pas cela?)
    Du feu qui est tombé à Pentecôte,
    Qui les a lavés et les a purifiés;
    Oh, il brûle maintenant dans mon coeur,
    Gloire à Son Nom!
    Je suis si heureux de pouvoir dire que je suis l’un d’eux!

  66. Jean, appelé par le Seigneur Jésus, avait reçu de Dieu la promesse qu’il verrait la venue du Fils de l’homme. Pierre, Jacques et Jean étaient présents lorsque Jésus dit: “Quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point qu’ils n’aient vu le Fils de l’homme entrer dans Son règne”.Il ne dit pas: “TOUS” en parlant de ceux qui étaient là, mais “QUELQUES-UNS”. Et quelques jours plus tard, ils virent la venue du Seigneur.

  67. Moïse représente les saints qui sont morts et qui ressusciteront. Elie représente ceux qui seront enlevés par la Colonne de Feu. Moïse était le premier, puis il y eut Elie. Elie est le messager du dernier âge: lui et son groupe participeront à l’enlèvement. Moïse introduit la résurrection, Elie, le groupe de l’enlèvement. Là, tous deux sont représentés.

  68. Après un moment, il les remarquèrent et Pierre dit alors: “Dressons trois tentes. Que quelques-uns aillent sous la loi, que quelques autres aillent avec Elie, et allons, certains d’entre nous, par ici”.

  69. Tandis qu’ils parlaient encore, une Voix se fit entendre et dit: “Celui-ci est Mon Fils bien-aimé, écoutez-Le!”. Lorsqu’ils regardèrent, ils ne virent plus que Jésus: tout s’était fondu en Un. Oh, Il était la Lumière, la Vérité, le Chemin, la Porte, l’Arc-en-ciel.

  70. Demain, nous aurons une belle leçon, si le Seigneur le veut. Demain, nous étudierons “le Jugement”; nous verrons ce que représente la pierre de sardoine, quel est son rôle. Nous verrons la pierre de jaspe et toutes les autres pierres, et nous remonterons jusqu’à Ezéchiel et jusqu’à la Genèse; puis nous redescendrons jusqu’à l’Apocalypse, passant d’un bout à l’autre de la Bible, reliant le tout, ces pierres, ces diverses couleurs, etc. Alors nous le rapporterons à cela et nous verrons si ce n’est pas ainsi. Vous voyez? Nous verrons si ce n’est pas la même couleur, etc., exactement la même chose. C’est le même Saint-Esprit, le même Dieu qui montre les mêmes signes, les mêmes prodiges, faisant exactement ce qu’Il avait promis.

  71. Il dit à Pierre, Jacques et Jean et à ceux qui se trouvaient là, à tous Ses disciples: “Quelques-uns d’entre vous ne mourront pas qu’ils n’aient vu le Fils de l’homme venir dans Son Royaume”.

  72. Pierre avait demandé: “Que vas-Tu faire de lui? Que lui arrivera-t-il?”.

  73. Et Jésus lui avait répondu: “S’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe?”. Et Il le laissa vivre jusqu’à ce qu’Il le voie! Après que les autres furent morts, Jean vécut assez longtemps pour voir la venue du Seigneur représentée en puissance. Il vit toute la scène depuis son temps jusqu’à la fin des jugements et jusqu’au commencement du Millénium. Il en vit tous les détails, jusqu’à la fin du Millénium et au début du Royaume. Ainsi donc, Jésus avait bel et bien tenu parole, n’est-ce pas?

  74. Nous allons faire une marque à ce verset 2. Dieu voulant, nous commencerons au verset 3 demain matin. Courbons nos têtes.

  75. Mon frère, ma soeur, combien savent ce soir dans cette église qu’un jour ils seront convoqués, qu’ils soient prêts ou non? Que vous soyez préparés ou non, vous serez appelés à rencontrer Dieu. Cette trompette sonnera; elle sonnera votre condamnation; vous ne reviendrez plus jamais à la vie et vous serez tourmentés dans l’abîme diabolique de l’enfer pendant peut-être des millions d’années; ou bien au contraire, elle vous appellera à venir en Haut pour rencontrer les Saints dans la Gloire.

  76. Dieu a gardé Sa Parole envers Pierre, Jacques et Jean. Il L’a gardée envers Jean le bien-aimé, celui qui apporte la révélation; Il a tenu Sa promesse au travers des âges de l’église: aussi sûr qu’Il a fait toutes ces choses, Il a promis qu’en ces derniers jours, Il enverrait la pluie de l’arrière-saison, et qu’Il ramènerait le même Esprit qui était en Lui lorsqu’Il était sur cette terre, et que la Lumière viendrait au temps du soir et montrerait la même Puissance, les mêmes signes et tout ce qu’Il a fait en Son temps. Il les montrera encore dans cet âge de la “Porte ouverte”, dans les derniers jours.

  77. Le voici! Nous L’avons avec nous ici même, le Saint-Esprit, Jésus-Christ, Le même hier, aujourd’hui et éternellement! Il vous prêche, Il vous enseigne, Il essaie de vous faire voir ce qui est juste et ce qui est faux. C’est le Saint-Esprit Lui-même parlant au travers de lèvres humaines, opérant parmi des êtres humains, essayant de manifester Sa miséricorde et Sa grâce.

  78. Vous qui ne L’avez pas encore reçu, voudriez-vous lever les mains vers Dieu, en cette veille du Nouvel-An, et dire: «O Dieu, laisse-moi recevoir la Puissance qui était sur Jean afin que, lorsque je serai convoqué, j’apparaisse comme lui devant Toi dans la paix!». Levez la main! Que Dieu vous bénisse! Presque tout le monde lève la main! Que Dieu vous bénisse! «Que je sois prêt à répondre à Ta convocation».

  79. Notre Père céleste, il ne reste plus que deux heures environ avant que cette année soit terminée, puis ce sera une nouvelle année. Ce que nous avons fait, cette année, nous l’avons fait. J’ai honte de moi-même, à cause de nombreuses choses que j’ai faites et je m’en repens, Seigneur.

  80. J’ai fait bien des choses que beaucoup de mes frères n’ont pas comprises. Beaucoup de mes frères dans le champ de mission ne comprennent pas pourquoi je les ai faites. Mais, Père, je les ai faites parce que j’étais conduit à les faire. Je Te prie, Père, afin que je n’aie jamais honte de ce que Tu m’as conduit à faire. Conduis-moi, Seigneur, pour que je continue d’agir comme je suis conduit à le faire. Aide-moi, mon Dieu, parce que je cherche sincèrement à connaître Ta volonté de manière à pouvoir apporter le Pain de Vie aux peuples du monde comme Tu me l’as montré il y a des années, quand j’ai quitté cette église. J’ai vu cette grande montagne de Pain et les saints vêtus d’un vêtement blanc venir de toute la terre pour manger de ce Pain de Vie, O Dieu! Ne me laisse jamais manquer de nourrir le peuple du Pain de Vie.

  81. Bénis ces âmes affamées qui viennent juste de lever la main. Elles cherchent à recevoir plus de Vie. Je Te prie de les remplir du Saint-Esprit, Seigneur, chacune d’elles! O Dieu, accorde-le! Donne-leur des bénédictions. Aide nos frères en tous lieux.

  82. Bénis nos frères prédicateurs qui se préparent à parler maintenant. Nous te prions afin qu’ils nous distribuent le Pain de Vie ce soir, Père, tandis que nous écoutons attentivement et dans le respect pour entendre Ta Voix. Accorde-le nous.

  83. Bénis-nous. Et que cette nouvelle année se lève avec de nouveaux espoirs, apportant de nouvelles pensées, de nouvelles révélations, une nouvelle puissance et tout cela. Seigneur, que Tes bénédictions et Tes promesses nous soient renouvelées. Avec notre prière, nous nous remettons entre Tes mains. Au Nom de Jésus-Christ. Amen! Merci, frères et soeurs.




Brochure suivante: